AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Hall, couloirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fragrance
Nombre de messages : 330
Capacité(s) : Odorat surdéveloppé et création d'illusions d'odeur
Véritable identité : Armand de Coreggi
Date d'inscription : 24/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 21 Avr - 9:15

"Presque rien bu, vous êtes sûr ?"

Quelle confiance.. Enfin, Armand s'attendait à ce genre de suspicion. Les jeunes dans le coma, avait généralement un taux d'alcool plus près de 5 que de 0,5 g/L...
Alors qu'il allait lui certifier de la véracité de ses propos, une jeune femme passa en coup de vent, en profitant pour glisser un mot à l'infirmière, qui se retrouva complètement destabilisée,


"Que ? Quoi ?"

Armand resta circonspect face à cet événement, et attendit que l'infirmière répète,

"Alors, vous êtes sûr ?"

Restant courtois comme à son habitude, Armand réitéra son propos,

"Certain. Tout au plus, un peu plus d'une flûte de champagne."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Tsunade
Nombre de messages : 33
Capacité(s) : Maîtrise du vent
Véritable identité : Elliot Reid
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 21 Avr - 9:49

"Certain. Tout au plus, un peu plus d'une flûte de champagne." confirma le jeune homme.

Très bien, fit Elliot, à moitié convaincue.

De toute manière, elle serait vite fixée après quelques analyses, de sang notamment.


Nous allons la conduire en salle d'examens. Vous n'avez qu'à attendre à la réception où une infirmière enregistrera vos coordonnées, et inscrira votre... Amie.

Arf, que c'était beau la jeunesse, ça lui rappelait des souvenirs tout ça... Eh ! Une minute ! Elle n'était pas si vieille ! Elle n'avait même pas encore 30 ans, que diable ! drunken

Qu'est-ce que ceci ?
demanda-t-elle spontanément, intriguée par l'immense sac que trimballait Fragrance.

Y a comme une drôle d'odeur, vous trouvez pas ?
ajouta-t-elle dans la foulée, le nez en l'air.

_________________

- Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fragrance
Nombre de messages : 330
Capacité(s) : Odorat surdéveloppé et création d'illusions d'odeur
Véritable identité : Armand de Coreggi
Date d'inscription : 24/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 21 Avr - 10:03

"Très bien."

Elle ne semblait pas convaincue. De toute façon, c'était la vérité, donc bon...

"Nous allons la conduire en salle d'examens. Vous n'avez qu'à attendre à la réception où une infirmière enregistrera vos coordonnées, et inscrira votre... Amie."

Là, ça lui plaisait beaucoup moins... Il allait devoir la jouer fine pour demeurer avec Niki...

"Qu'est-ce que ceci ?"

Elle faisait tout pour l'embêter ou quoi? Suspect

"Y a comme une drôle d'odeur, vous trouvez pas ?"

Quel ***! Il n'avait même pas pensé à couvrir l'odeur de la hyène à l'hôpital, tellement il était absorbé par la façon de demeurer avec Niki.. Mais, au final, ce n'était pas si terrible que ça, cela lui donnait une opportunité de s'en sortir..
Armand masqua l'odeur du sac, et la recréa provenant de la salle la plus loin qu'il avait en visuel..


"En effet. On dirait que cela vient de là-bas."

fit-il en désignant la pièce en question. Maintenant, il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle irait voir d'elle-même, et le tour serait joué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Morphée
Nombre de messages : 114
Capacité(s) : Endormir les gens.
Véritable identité : Danny Littleton
Date d'inscription : 06/03/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 21 Avr - 11:38

"Couché avec moi ?"

Arf, et pourquoi il sortait ça comme ça, alors que trois personnes passaient près d'eux, dont un des chirurgiens de l'hôpital !! Danny espérait vraiment que Thrawn n'ait rien entendu. Il n'avait rien dit de sa mésaventure à Turk, et il ne tenait pas à ce que son meilleur ami l'apprenne d'une manière ou d'une autre. Evil or Very Mad

"Tu sais, je n'étais pas un homme pendant ce moment. Pas physiquement, du moins. Ne me dis pas que tu ne t'en es pas remis ?"

Comme si on se remettait de ça aussi facilement !! No Même si physiquement Kilvan avait été une femme pendant l'acte, il n'en restait pas moins un homme. Et ça, ça le dérangeait vraiment.
En tout cas, une chose est sûre, on ne l'y reprendrait plus !!


"Au fait, et ton scénario, "Dr Acula", ça avance ? Y avait de bons passages..."

Tiens, il s'en souvenait ? Smile M'ouais enfin bon, vu dont ça s'était terminé la dernière fois... Suspect

- J'ai tourné quelques scènes. Avec un ami. Et une vraie femme.

Du moins, il l'espérait. Razz
Au bout du couloir, il aperçut Elliot en train de prendre en charge une jeune fille. Si elle le voyait glander, elle risquait de lui faire la remarque. Ceci dit, Kilvan pouvait passer pour un proche d'un patient qu'il était en train de renseigner.


- Et à part ça, t'es juste venu pour faire des blagues dans l'hôpital, ou pour te taper un autre jeune et séduisant médecin en le trompant sur ton sexe ?

Avait-il déjà pris l'apparence d'Elliot et approché Turk ? Shocked Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Tsunade
Nombre de messages : 33
Capacité(s) : Maîtrise du vent
Véritable identité : Elliot Reid
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 21 Avr - 13:23

Si Fragrance fut pris au dépourvu par la dernière question de Tsunade, il n'en laissa rien paraître, et la jeune femme (qui n'était pas une infirmière^^) ne se rendit compte de rien. De toute manière, Elliot avait déjà beaucoup trop de choses à penser pour analyser en plus de cela les mimiques des gens pendant qu'elle s'entretenait avec eux. Quoique, ça dépendait des moments. Et des personnes. Finalement, Elliot y attachait peut être pas mal d'importance. Mais pas dans le cas présent. Arf, même ses pensées étaient difficiles à suivre, XD Laughing

* Alala ! Ma pauvre Elliot ! Même ton esprit est chaotique ! * songea-t-elle, alors que Fragrance répondait.

"En effet. On dirait que cela vient de là-bas." dit-il.


Possible, fit Elliot, en haussant les épaules. Il s'agit sûrement d'un nouveau coup du concierge. C'est son truc, il adore ça. Une fois, il a même lâché des vipères dans les canalisations. L'horreur, vous imaginez ça ? Déjà qu'il m'est impossible d'utiliser des toilettes publiques, sachant ça, je ne risque plus d'y mettre les pieds. Enfin, soyez discret, je ne veux pas non plus déclencher un mouvement de panique. D'autant plus qu'il a certifié les avoir toutes retirées. Elles n'étaient là que pour chasser les rats. Elles ont bien fait leur boulot d'ailleurs... Oh, où en étions-nous déjà ? Ah, oui ! Je me charge de la miss, pendant que vous, vous filez à la réception. Ça vous va ? demanda-t-elle, tout sourire.

Arf, il y avait longtemps qu'elle n'était pas partie dans l'un de ses délires^^
Razz

_________________

- Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fragrance
Nombre de messages : 330
Capacité(s) : Odorat surdéveloppé et création d'illusions d'odeur
Véritable identité : Armand de Coreggi
Date d'inscription : 24/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 21 Avr - 16:07

"Possible."

Et...?

"Il s'agit sûrement d'un nouveau coup du concierge. C'est son truc, il adore ça. Une fois, il a même lâché des vipères dans les canalisations. L'horreur, vous imaginez ça ? Déjà qu'il m'est impossible d'utiliser des toilettes publiques, sachant ça, je ne risque plus d'y mettre les pieds. Enfin, soyez discret, je ne veux pas non plus déclencher un mouvement de panique. D'autant plus qu'il a certifié les avoir toutes retirées. Elles n'étaient là que pour chasser les rats. Elles ont bien fait leur boulot d'ailleurs..."

Sur qui il était tombé encore?

"Oh, où en étions-nous déjà ? Ah, oui ! Je me charge de la miss, pendant que vous, vous filez à la réception. Ça vous va ?"

Catastrophe. Cette infirmière était une catastrophe, mais en plus, c'était une catastrophe. Comment faire? Il y avait toujours une possibilité, mais encore fallait-il espérer que ça marcherait. Et ce n'était pas gagné vu l'énergumène qu'il avait en face de lui...

"Pas tant que ça. Je vous propose de vous accompagner jusqu'à la chambre, comme ça je vous porte le sac."

fit-il en le mettant en évidence,

"Il y a toutes ses affaires, au cas où, et comme vous pouvez vous en douter, il n'est pas très léger. Dès que je l'ai posé, je file à la réception, cela vous convient-il?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Miles
Nombre de messages : 141
Capacité(s) : Télépathie - Empathie, Vue amplifiée
Véritable identité : Howard Winter
Date d'inscription : 16/02/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 21 Avr - 20:07

Les deux autres Templiers semblaient décidés d'aller dire "Adieu" à leur leader.

"On revient vite." Dit Mareva, en lui posant une main sur l'épaule.

Il tâcha d'esquisser un sourire en coin, pour lui signaler que tout allait bien (enfin tant que possible) et il reporta rapidement son attention sur les documents, essentiellement pour s'occuper l'esprit.
Mais c'est qu'il n'était pas aisé de se concentrer entre l'arrivée de nouveaux blessés, et une dispute de... gays visiblement. Ils pourraient faire ça ailleurs... Suspect
Enfin, il ne se rendit au moins pas compte qu'une jeune femme l'observait avec un peu trop d'insistance, non loin de là.


"Cette place est libre ?" Demanda effectivement une voix.

Il leva les yeux de son dossier, pour les poser sur une charmante jeune femme à la chevelure brune, et à l'air... ému ? Il était après tout récurrent d'apprendre des mauvaises nouvelles ici.


Bien sûr. Répondit-il, quelque peu étonné par la question néanmoins.

Demander ça dans le hall d'un hôpital... A moins de vouloir taper la discute, il ne voyait pas le but de cette manœuvre. Or, il n'avait pas vraiment envie de converser avec une inconnue dans la seconde. Même si elle avait un quelconque service à demander. Aussi, il reporta son attention sur le dossier. Razz

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Idrial
Nombre de messages : 45
Capacité(s) : Protection ou Destruction !
Véritable identité : Jessica Markum
Date d'inscription : 01/08/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 28 Avr - 7:28

"Bien sûr." répondit Miles, sans manifester pour autant un grand enthousiasme.

Le Templier remplissait des papiers. Voilà qui était plutôt mauvais signe. Chronos ne devait déjà plus être de ce monde.
No

Je vous remercie, glissa Jessie, en prenant place.

La perte d'un proche est toujours une chose terrible à accepter, on ne s'y fait jamais, dit-elle, essayant d'entamer la conversation.

Idrial, qui avait pourtant l'habitude de côtoyer la mort, trouvait la chose à chaque fois plus difficile. Voir ses amis, sa famille, disparaître les uns après les autres, c'était pire que tout.
Crying or Very sad

Il faut pourtant réapprendre à vivre sans l'être aimé pour continuer à avancer, et accomplir ce que nous jugeons nécessaire pour entretenir et honorer sa mémoire.

Un homme de bien m'a appris cela, ajouta-t-elle, les yeux tournés vers Miles.

Cet homme, elle avait en face d'elle en ce moment même.
Sad I love you

_________________

-- Je veux vivre, et non plus survivre. C'est pour cette raison que je me bats. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Tsunade
Nombre de messages : 33
Capacité(s) : Maîtrise du vent
Véritable identité : Elliot Reid
Date d'inscription : 30/11/2008
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 28 Avr - 7:43

"Pas tant que ça. Je vous propose de vous accompagner jusqu'à la chambre, comme ça je vous porte le sac." répondit le jeune homme.

Un brin surprise, le regard d'Elliot dévia jusqu'au fameux sac qui, décidément, avait l'air plus que louche.
Suspect

"Il y a toutes ses affaires, au cas où, et comme vous pouvez vous en douter, il n'est pas très léger. Dès que je l'ai posé, je file à la réception, cela vous convient-il?" proposa Fragrance.

Toutes ses affaires ? Shocked Wow ! Cette jeune fille ne voyageait pas léger, dîtes donc !


Si vous voulez, répondit-elle, après s'être accordée une minute de réflexion.

Elle ne voyait pas bien ce que Niki pourrait faire de ses affaires dans l'état où elle se trouvait, mais vu que son ami y tenait, autant éviter les complications.
Rolling Eyes

Suivez-nous,
ajouta-t-elle, alors qu'une infirmière se chargeait de pousser le lit de la patiente.

Le trio se dirigea vers un ascenseur qui les conduisit un étage plus haut.


:joker: Salle(s) d'examens (ou de consultations) :joker:

_________________

- Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fragrance
Nombre de messages : 330
Capacité(s) : Odorat surdéveloppé et création d'illusions d'odeur
Véritable identité : Armand de Coreggi
Date d'inscription : 24/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 28 Avr - 12:11

"Si vous voulez."

Ouf.. C'était déjà ça, maintenant il allait devoir faire en sorte de laisser le sac dans un endroit sûr, où il ne serait pas trop loin de Niki..

"Suivez-nous."

A qui s'adressait-elle? Et c'est là qu'il vit une infirmière prendre en charge le lit de Niki, qu'Armand rattrappa d'un pas rapide, pour ne surtout pas laisser le sac trop loin de Niki...

Arrow Salle(s) d'examens (ou de consultations)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Miles
Nombre de messages : 141
Capacité(s) : Télépathie - Empathie, Vue amplifiée
Véritable identité : Howard Winter
Date d'inscription : 16/02/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mer 29 Avr - 7:24

La jeune femme le remercia avant de prendre place à ses côtés. Miles hocha distraitement la tête. Il n'avait rien fait d'exceptionnel. Le hic, c'est que sa voisine semblait bien décidée à entamer la conversation :

"La perte d'un proche est toujours une chose terrible à accepter, on ne s'y fait jamais."

C'est vrai. Admit-il, sans pour autant lever les yeux de la paperasse.

"Il faut pourtant réapprendre à vivre sans l'être aimé pour continuer à avancer, et accomplir ce que nous jugeons nécessaire pour entretenir et honorer sa mémoire." Ajouta-t-elle

De quoi cette fois, attirer son attention. (Il posa un instant les yeux sur... Otto ! Mais ne s'en préoccupa pas).


"Un homme de bien m'a appris cela." Conclut-elle.

Ce ne sont pas toujours les hommes de bien qui améliorent les choses. Ils ne sont que de beaux parleurs dont les principes frôlent bien souvent la mièvrerie. Répondit-il.

Il se décida tout de même à esquisser un sourire, à l'adresse d'Idrial.


Je vous prie de m'excuser. Ajouta-t-il.

En fait, je vous remercie de prendre la peine de réconforter un inconnu. Qu'est-ce que vous faites ici, madame... ?

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kilvan
Nombre de messages : 192
Capacité(s) : Polymorphisme et fait ressentir des sensations.
Véritable identité : Fynn Widmore
Date d'inscription : 08/08/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Dim 21 Juin - 22:33

"J'ai tourné quelques scènes. Avec un ami. Et une vraie femme."

- Ah oui ? fit-il, sur un ton faussement intéressé.

Kilvan doutait que, même si certains passages qu'il avait pu lire étaient bons, le "Dr. Acula" soit un jour un succès. Cela resterait très certainement le fantasme d'un ado adulte qui était resté dans l'adolescence. Danny avait en effet assez peu de maturité, pour ce que Fynn en savait.


"Et à part ça, t'es juste venu pour faire des blagues dans l'hôpital, ou pour te taper un autre jeune et séduisant médecin en le trompant sur ton sexe ?"

Hum... Il est vrai que par moment, il pouvait lui-même faire preuve de peu de maturité. Laughing

- Effectivement, peut-être que je comblais mon temps libre en m'amusant. L'infirmière Rockwell est un tel phénomène... En plus, on dirait qu'elle a un faible pour toi, ajouta-t-il, en haussant les épaules.

Evidemment, il se moquait gentillement du jeune médecin.
Son regard s'attarda sur une horloge qui se trouvait dans le couloir. L'après-midi touchait presque à sa fin, et son rendez-vous avec Lilith approchait. I love you


- Bon, eh bien, je crois que je vais te laisser, Danny... A la prochaine !! dit-il, avec un petit clin d'oeil, avant de s'éloigner.

Sur le chemin vers la sortie, Fynn put constater une certaine effervescence. On amenait pas mal de blessés, dites donc. Encore un attentat en ville ? scratch
Tiens, il remarqua également qu'un membre des Templiers (hrp: qu'il reconnut à partir d'un dossier qu'il avait lu sur le groupe ^^) était assis à l'acceuil, en train de discuter avec une jeune femme. Vrai qu'il ressemblait trait pour trait à un sérial-killer notoire. Laughing
Enfin bref, Kilvan passa devant eux sans leur accorder plus d'attention, et regagna sa voiture sur le parking.


=> Quartiers pauvres, Logements, Appart de Lilith

_________________

I'm gonna kill Fringe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Idrial
Nombre de messages : 45
Capacité(s) : Protection ou Destruction !
Véritable identité : Jessica Markum
Date d'inscription : 01/08/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Lun 6 Juil - 22:01

"C'est vrai." acquiesça distraitement Miles, sans lever les yeux de ses documents.

Le Templier fut en revanche bien plus réceptif à la remarque qui suivit.


"Ce ne sont pas toujours les hommes de bien qui améliorent les choses. Ils ne sont que de beaux parleurs dont les principes frôlent bien souvent la mièvrerie." rétorqua-t-il en effet.

Jessie afficha une moue. La réaction de Miles n'avait rien de surprenant, elle était même très naturelle. Ce genre de beau discours était plus facile à sortir qu'à avaler, surtout après la perte d'un proche. Cela dit, elle ne faisait que répéter ses propres mots, même s'il ne les prononcerait que dans plusieurs années.


"Je vous prie de m'excuser." ajouta néanmoins Miles, songeant peut-être qu'il y était allé un peu fort.

Ce n'est rien. Je n'avais pas à me montrer si... Enfin,...

Arf, voilà qu'elle n'arrivait même plus à trouver ses mots. Rolling Eyes

Heureusement, Miles vint à son secours avant qu'elle ne s'enfonce trop : "En fait, je vous remercie de prendre la peine de réconforter un inconnu. Qu'est-ce que vous faites ici, madame... ?"


Jessie, ça suffira amplement, le corrigea-t-elle, en avançant sa main.

Pour être honnête, je suis venue rencontrer l'un de vos amis. J'ai un message important à lui transmettre, dit-elle, sans détour.

En revanche, elle ne s'étendrait pas sur la nature du message.
Neutral

_________________

-- Je veux vivre, et non plus survivre. C'est pour cette raison que je me bats. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Miles
Nombre de messages : 141
Capacité(s) : Télépathie - Empathie, Vue amplifiée
Véritable identité : Howard Winter
Date d'inscription : 16/02/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mer 8 Juil - 20:45

Étant donné la mine gagnée par Idrial, s'excuser avait effectivement été la moindre des choses. Vu l'endroit où ils se trouvaient, elle n'avait sans doute pas besoin qu'on la malmène. Cela dit, il avait dit uniquement ce qu'il pensait.

"Ce n'est rien. Je n'avais pas à me montrer si... Enfin,..."

Miles ne détacha pas ses yeux pâles de ceux d'Idrial, attendant qu'elle finisse sa phrase. Si quoi ?! Familière ? Il comprenait qu'on soit en quête de réconfort dans les heures difficiles, même auprès d'un inconnu, mais... Bref.


"Jessie, ça suffira amplement." Se présenta-t-elle.

Howard Winter. Répondit-il, en lui tendant une main amicale, un sourire sans joie en coin de lèvres.

"Pour être honnête, je suis venue rencontrer l'un de vos amis. J'ai un message important à lui transmettre." Dit-elle alors.

Il fronça légèrement les sourcils. Était-elle liée aux Templiers ?! Pourquoi ne pas l'avoir dit plutôt ?! Personne ne lui en avait jamais parlé. Suspect
L'un des autres l'avait sans aucun doute informée de l'endroit où ils se trouvaient en tous cas... Ça avait vraiment l'air d'être important.


Ils vont revenir d'un instant à l'autre. Fit-il, l'air le plus impassible possible.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Idrial
Nombre de messages : 45
Capacité(s) : Protection ou Destruction !
Véritable identité : Jessica Markum
Date d'inscription : 01/08/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Lun 27 Juil - 17:32

"Howard Winter." Se présenta Miles.

Jessie se retint de sortir un 'Je sais !' qui aurait pu paraître suspect, xD


Enchantée, dit-elle donc, en lieu et place.

Le visage de son parrain se durcit lorsqu'elle lui expliqua pourquoi elle était ici. Ma foi, en tant que nouveau leader des Templiers, il était normal qu'il se pose des questions. Cela dit, cette affaire-là ne concernait que l'un des membres de l'ordre : Metalo, le Céleste n°6.


"Ils vont revenir d'un instant à l'autre." la rassura Miles.

Et effectivement, l'instant d'après, Mareva et Metalo apparurent à l'angle du couloir. Idrial n'attendit pas une seconde pour se lever et marcher à leur rencontre.


Pierre Brochant, auriez-vous un instant à m'accorder, s'il-vous-plait ? demanda-t-elle.

Cela concerne une affaire privée de la plus haute importance, ajouta-t-elle, le voyant hésitant.

L'Invisible finit par acquiescer et accepta même de la suivre à l'abri des oreilles indiscrètes. Avait-il compris que cela concernait les Invisibles ? Difficile à dire.


¤ Chambre [ancien patient : Joseph Hartigan] ¤

_________________

-- Je veux vivre, et non plus survivre. C'est pour cette raison que je me bats. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Metalo
Nombre de messages : 96
Capacité(s) : Electromagnétisme
Véritable identité : Pierre Brochant
Date d'inscription : 24/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Lun 27 Juil - 21:08

Cool Morgue Cool

A la sortie de l'ascenseur, Jillian et Pierre eurent tout juste le temps de faire quelques pas dans le couloir avant de se faire aborder par une belle jeune femme. S'il ne venait pas de perdre un ami, Metalo aurait très certainement sorti le grand jeu, xD Mais là, il se contenta d'échanger un regard intrigué avec Mareva.

"Pierre Brochant, auriez-vous un instant à m'accorder, s'il-vous-plait ?" demanda la jolie brune, une fois arrêtée devant eux.

Surpris, Metalo se désigna du doigt, affichant une moue perplexe. Physionomiste, il était persuadé de ne pas connaître cette fille. Qui plus est, en dehors des Templiers et des Invisibles, personne ne le connaissait aux États-Unis.

Remarquant son hésitation, la jeune femme ajouta :
"Cela concerne une affaire privée de la plus haute importance."

Sa voix était ferme et l'expression de son visage reflétait clairement sa détermination. Qui qu'elle était, cette jeune personne ne le laisserait sans doute pas aller avant d'avoir discuter avec lui. Pierre finit donc par hocher positivement la tête. Il ne risquait rien à l'écouter.

Je reviens vite,
glissa-t-il à Mareva, avant de suivre Idrial.

En passant, il adressa un petit signe de la main à Miles pour lui faire comprendre qu'il n'en avait pas pour longtemps. Cette péripétie inattendue l'intriguait grandement et il se demandait sincèrement ce que cette fille pouvait bien lui vouloir. Les Invisibles n'ayant pas pour habitude de contacter physiquement un membre en mission, si c'étaient eux
(et il ne voyait vraiment pas qui d'autre cela pouvait être), le message devait être d'une importance cruciale.

Cool Chambre [ancien patient : Joseph Hartigan] Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vash

Nombre de messages : 263
Véritable identité : Walter W. Clayton
Date d'inscription : 19/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Ven 31 Juil - 9:38

<=Chambre de Foudre

Vash rejoignit le hall où se trouvaient sans doute les autres Templiers. Enfin ce qu'il en restait. Evil or Very Mad Leigh mort. Il avait du mal à réaliser...
Il chercha un visage connu du regard et tomba sur Miles, qui était assis seul, des papiers en mains. Il s'approcha et lui lança un regard interrogatif. Où étaient les autres ?
Mareva revenait tout juste, Pierre quant à lui s'éloignait en compagnie d'une jeune femme. Walt arqua un sourcil. Qui c'était ça ? Suspect Il comptait bien le demander au français.
Pour l'heure, il se tourna vers les deux Templiers :


Je suis désolé. Ça va aller ? Demanda-t-il, masquant toute émotion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Mareva
Nombre de messages : 101
Capacité(s) : Rafale d'énergie
Véritable identité : Jillian Deline
Date d'inscription : 18/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Jeu 27 Aoû - 15:51

Arrow Morgue

Les deux Templiers revinrent donc dans le hall du Sacré-Coeur. Et à peine eurent-ils le temps de sortir, qu'une jeune femme qui se trouvait près de Miles vint les aborder. Enfin, Metalo plus précisément.

"Pierre Brochant, auriez-vous un instant à m'accorder, s'il-vous-plait ?"

Et le plus surprenant dans tout ça, c'est qu'il n'avait pas l'air de la connaitre. Metalo aurait-il eu une aventure avec une femme qu'il n'aurait jamais rappellé ? Mais bon, elle n'avait pas du tout l'attitude d'une femme qu'on avait oublié. Razz

"Cela concerne une affaire privée de la plus haute importance."

Jillian arqua un sourcil. Une affaire privée de la plus haute importance ? Voilà qui était bien mystérieux. Suspect
Enfin, il faut dire qu'en dehors des Templiers, elle ne connaissait pas le Français plus que ça. Pour ne pas dire pas du tout. Le peu qu'elle en savait, c'était par son époux... Qui n'avait toujours pas donné de nouvelles. Suspect


"Je reviens vite."

- On t'attendra, dit-elle simplement, en le laissant s'en aller, avec sa mystérieuse amie.

Et en attendant, Vash était de retour. Sa "famille" l'avait-elle remballé ? Ou les visites étaient-elles juste terminée ? Razz


"Je suis désolé. Ça va aller ?"

- On est triste, bien sûr... Mais pour le moment je suis plus inquiéte qu'autre chose. Hadrien n'a toujours pas donné de nouvelles...

Si elle pouvait seulement se douter que les Damnés étaient en train de balancer son corps dans la rivière. No Sad

- Et Bill, où est-il ? demanda-t-elle. Toujours avec ta... sa famille ? se reprit-elle. Laughing

Quoi que, c'était du pareil au même. Bill était marié à la petite-fille de Vash.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Idrial
Nombre de messages : 45
Capacité(s) : Protection ou Destruction !
Véritable identité : Jessica Markum
Date d'inscription : 01/08/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Dim 30 Aoû - 23:22

¤ Chambre [ancien patient : Joseph Hartigan] ¤


Jessica sortit avec fracas dans le couloir, propulsant par télékinésie la porte de la chambre sur le mur d'en face. Celle-ci se fissura sous le choc avant de s'étaler sur le sol encombré de l'hôpital. Un vieille dame malade l'évita de justesse, manquant de peu de se faire écraser sous la masse du bois laqué. Très vite, des hurlements se firent entendre dans le couloir, la raison essentielle étant que Jessica était couverte de sang, le sang de Metalo.

Bon, faut pas traîner ici, ma vieille, se dit-elle, avant de s'élancer dans le couloir.

Mais elle rencontra vite un obstacle de taille : les Templiers. Tant pis, elle n'avait pas le temps de faire dans la finesse. Miles serait certainement déçu mais elle n'y pouvait plus grand chose à présent. Avec l'agitation qui régnait dans le couloir, elle put les prendre par surprise. D'un coup brusque, elle bouscula Mareva contre le mur avant d'envoyer une puissante rafale télékinésique à Vash. Elle ne toucha pas à Miles mais ne s'attarda pas non plus devant lui, reprenant sa course vers la sortie. Quelques agents de sécurité essayèrent bien sûr de s'interposer, mais il n'y avait pas là de quoi arrêter sa progression. En passant près d'un placard, Jessica esquissa un sourire mauvais en songeant à l'initiative bienheureuse de son alter-égo. Pour une fois que la douce Jessie avait de la suite dans les idées^^ Elle ne redéposa cependant pas le scalpel à sa place, estimant que l'instrument chirurgical pourrait sans nul doute lui resservir.


¤ Quartiers pauvres ~ Biscuiterie Pampa ¤

_________________

-- Je veux vivre, et non plus survivre. C'est pour cette raison que je me bats. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Miles
Nombre de messages : 141
Capacité(s) : Télépathie - Empathie, Vue amplifiée
Véritable identité : Howard Winter
Date d'inscription : 16/02/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Lun 31 Aoû - 9:34

A peine les Templiers se montrèrent-ils qu'Idrial se levait. Miles observa la scène, perplexe.

"Pierre Brochant, auriez-vous un instant à m'accorder, s'il-vous-plait ?" Demanda-t-elle à Metalo.

Il fronça les sourcils voyant le français hésitant, surpris même. Ne la connaissait-il pas ??


"Cela concerne une affaire privée de la plus haute importance." Insista-t-elle.

Allons bon, Metalo avait des activités très importantes étrangères aux Templiers ? Se joindre au groupe n'était donc pas sa seule raison de se trouver à New York ?? Finalement, il acquiesça et le duo s'éloigna. Metalo n'avait pas manqué de lui faire signe que tout cela ne durerait pas longtemps. Il avait été tenté d'infiltrer l'esprit de l'un des deux concernés pour en savoir d'avantage, mais c'était impossible.


"Je suis désolé. Ça va aller ?" Demanda aussitôt une voix familière.

Miles détourna son regard de l'endroit où Idrial et Metalo avaient disparus. Vash était de retour. Bien qu'il restait impassible et aussi froid que de coutume, il devinait beaucoup d'appréhension et de tristesse. L'empathie.


Je suppose que ça va aussi bien que possible. Le rassura-t-il, sans joie.

"On est triste, bien sûr... Mais pour le moment je suis plus inquiéte qu'autre chose. Hadrien n'a toujours pas donné de nouvelles..." Ajouta Mareva.

Il se tourna vers elle, gagnant également une mine inquiète. Entre la disparition de Larsen et la venue mystérieuse de cette jeune femme, pseudo connaissance de Metalo, il avait un mauvais pressentiment. Aussi, il ne fit pas attention à la brève discussion entre Walt et Jillian.
Puis des cris se firent entendre. Et dans l'agitation subite, Miles eut tout juste le temps de voir Idrial débouler, couverte de sang. Elle bouscula brusquement Mareva avant de tout simplement envoyer valdinguer Vash par télékinésie. Shocked Il se leva, laissant tomber la paperasse par terre, prêt à réagir. Mais curieusement, elle ne s'attaqua pas à lui, et finit par disparaître. Tout cela s'était passé si rapidement... Il haussa les sourcils, et aida Mareva à se redresser. Il ne s'inquiétait pas trop pour Vash, un coriace. Par contre, Metalo... pale
Il ne perdit pas une seconde. Sans se soucier que les autres le suivaient ou non, il se fraya un chemin vers l'endroit qui semblait attirer le plus d'attention. Il ne rentra pas dans la chambre, la vue qu'il avait était amplement suffisante. Au centre de la pièce, par terre, gisait Pierre. Outre des entailles sur le corps, sa gorge était largement ouverte, il y avait du sang de partout. Il n'en revenait pas. Elle avait assassiné de la pire des façons, l'un des leurs. pale

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vash

Nombre de messages : 263
Véritable identité : Walter W. Clayton
Date d'inscription : 19/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Lun 31 Aoû - 10:06

Vash n'avait jamais vu Miles aussi vaseux. Jillian pour sa part, semblait craindre le pire.

"Je suppose que ça va aussi bien que possible." Répondit-il.

Après quoi, Mareva ajouta :

"On est triste, bien sûr... Mais pour le moment je suis plus inquiéte qu'autre chose. Hadrien n'a toujours pas donné de nouvelles..."

Tu n'as aucune idée de l'endroit où il a pu passer ?
Demanda-t-il, en croisant les bras.

"Et Bill, où est-il ? Toujours avec ta... sa famille ?"

Il la regarda avec une drôle d'expression, qui n'avait en tous cas rien d'avenant. Finalement, il daigna répondre :


Bill est parti. Il avait l'air plutôt bien je dois dire. Enfin, ça n'a aucune importance...

Des gens se dirigèrent alors vers eux, effrayés par il ne savait trop quoi. Lorsqu'Idrial se dirigea vers eux, il nota qu'elle était couverte de sang. Mais il n'était pas du tout certain qu'il s'agissait de "l'amie" de Metalo. Il se souvenait clairement d'une chevelure brune. Bref, là n'était pas l'important pour le moment.
Elle s'en prit à Mareva. Il s'apprêtait à lui donner une bonne leçon lorsqu'il fut emporté par une rafale télékinésique. Quelque peu sonné, il mit un certain temps pour se redresser et rejoindre ses amis. Il n'y avait plus aucune trace de Markum et Miles venait de partir. Il lança un regard interrogatif à Mareva puis lui fit un signe de tête. Il valait mieux suivre leur nouveau leader.
Il ne s'arrêtèrent que lorsqu'ils furent près d'un Winter tétanisé. Et Vash le comprenait parfaitement. Pierre était plaqué sur le sol glacial, couvert d'une véritable marre rouge. Cette folle l'avait... charcuté. Cette vision était insoutenable. La fureur qu'il refoulait depuis des heures maintenant empira, et il la sentait monter en lui. Il veillerait à ce qu'elle explose sur Idrial. Oui, qui qu'elle soit, où qu'elle allait, il lui réservait le même sort funeste. Voire bien pire.


Dégagez un peu le passage, nous aussi on veut voir ce qu'il se... Commença un type à tête de fouine.

Walt le saisit au col et le balança par terre. C'était vraiment pas le moment.

Monsieur, allons, qu'est-ce que vous faites ? Intervint alors une infirmière, jeune mais à l'air sévère.

Mesdames et messieurs, je dois vous demander de vous éloigner, il n'y a rien à voir ici pour vous ! Une de mes collègues appelle la police ! Si vous avez vu quelque chose, il faudra l'informer aux autorités. S'écria-t-elle, tentant de faire revenir le calme.

Puis elle lui posa une main sur le bras.


Vous le connaissiez ? Demanda-t-elle, suspicieuse, les yeux fixés sur Vash, puis sur les deux autres Templiers.

Que répondre ? Ils ne pouvaient plus rien pour lui et mieux valait ne pas perdre un temps précieux avec les autorités. De toutes façons, elles ne leur apprendraient rien sur l'inconnue. Une Damnée ? Il ne l'avait en tous cas jamais vue. A ses yeux, mieux valait trouver un moyen de quitter cet endroit maudit avant que la police n'ait la bonne idée de boucler l'entrée, alors que plusieurs personnes avaient vu le coupable partir.

C'est un parfait inconnu. Répondit-il.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Mareva
Nombre de messages : 101
Capacité(s) : Rafale d'énergie
Véritable identité : Jillian Deline
Date d'inscription : 18/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Sam 12 Sep - 21:36

"Tu n'as aucune idée de l'endroit où il a pu passer ?"

Jillian secoua négativement la tête.

- J'ai tenté le casino, mais ils ne l'ont pas vu.

Et puis, il leur avait juste dit qu'il allait faire un tour à l'extérieur. Il ne se serait pas éloigné autant. Arf... No
Etrangement, Vash ne sembla pas bien prendre l'expression "ta famille" en parlant de Bill. C'était pourtant la vérité, quoi qu'en dise l'Immortel. En plus, sa petite-fille semblait avoir certains traits de son caractère. Et pas les meilleurs. Laughing


"Bill est parti. Il avait l'air plutôt bien je dois dire. Enfin, ça n'a aucune importance..."

Mareva allait répondre quelque chose, mais s'en suivit un petit mouvement de panique. Plusieurs personnes se dirigeaient soudainement vers la sortie, avec un air apeuré. Elle n'eut pas trop le temps de se rendre compte de la situation, qu'elle fut poussée sur le côté, avec force, par la jeune femme qui avait demandé à voir Metalo. Elle remarqua vaguement que cette dernière était couverte de sang, que Vash fut lui aussi dégagé aussi rapidement de son chemin.
Elle se releva ensuite, et avec Walter, suivit le nouveau leader des Templiers. Pour faire face à une macabre découverte. Metalo baignant dans une mare de sang. Shocked pale
Mareva plaqua les mains contre sa bouche, et recula jusqu'au mur qui faisait face à la porte. C'était trop horrible. Elle n'arrivait pas à le croire. Dire qu'elle discutait encore avec lui il y a quelques instants, jusqu'à ce que cette jeune femme ne vienne le leur enlever pour "discuter".
Un type curieux débarqua, et Vash perdit son sang froid. L'intervention d'une infirmière calma rapidement le jeu.


"Mesdames et messieurs, je dois vous demander de vous éloigner, il n'y a rien à voir ici pour vous ! Une de mes collègues appelle la police ! Si vous avez vu quelque chose, il faudra l'informer aux autorités."

Et ensuite, au trio de Templiers:

"Vous le connaissiez ?"

Même si cela lui en coûtait, Jillian se faisait le même raisonnement que Walter. Mieux valait ne pas se trouver mêlés à cette affaire de meurtre avec les autorités. Et en effet, en l'état actuel, ils ne pouvaient plus rien pour Metalo. No

"C'est un parfait inconnu."

Mareva se conteta d'approuver, et une fois qu'ils furent seuls et éloignés de l'infirmière:

- Après ce qu'on vient de voir, je crains de plus en plus pour la vie d'Hadrien, fit-elle, très inquiète. Son absence est très loin d'être normale... Sad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Miles
Nombre de messages : 141
Capacité(s) : Télépathie - Empathie, Vue amplifiée
Véritable identité : Howard Winter
Date d'inscription : 16/02/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Dim 13 Sep - 8:54

"Dégagez un peu le passage, nous aussi on veut voir ce qu'il se..." Commença une voix.

Mais l'impatient n'eut pas le temps de finir sa phrase, et pour cause, Walt s'en prit à lui. Miles aurait réagi si une infirmière ne l'avait pas devancé.


"Monsieur, allons, qu'est-ce que vous faites ? Mesdames et messieurs, je dois vous demander de vous éloigner, il n'y a rien à voir ici pour vous ! Une de mes collègues appelle la police ! Si vous avez vu quelque chose, il faudra l'informer aux autorités." Prit-elle les choses en mains.

Puis la jeune femme se tourna tout particulièrement vers eux. Et elle leur demanda s'ils connaissaient le défunt. Miles tâcha de rester impassible, c'était déjà bien assez lui demander. Vash eut la force de leur éviter des ennuis :


"C'est un parfait inconnu." Fit-il sur un ton implacable.

Il n'en était néanmoins pas moins touché par la perte du Metalo. Comme quoi, les désaccords et prises de becs incessants ne signifiaient pas grand chose.
Miles baissa les yeux, abattu. Il n'arrivait pas à réaliser. La petite foule se dispersa et ils ne tardèrent pas à se retrouver à l'écart. Mareva, qui n'avait pas dit un mot jusqu'ici, parut alors des plus inquiètes :


"Après ce qu'on vient de voir, je crains de plus en plus pour la vie d'Hadrien. Son absence est très loin d'être normale..." Dit-elle, à juste titre.

Il ne répondit pas tout de suite. Et pour cause, il ne pouvait s'empêcher de penser aux Templiers, ou plutôt ce qu'ils n'étaient plus. Aayla, Chronos, Loke, et Metalo... Sans oublier les disparus : Cure, Hyarne, Larsen... Était-ce une association maudite ?! Un groupe en voie de disparition, en tous cas, c'était certain. No Bien sûr, il ignorait l'existence de membres tels que Glog ou Jumper...


On peut rejoindre ta fille, peut-être qu'elle en saura plus. Proposa-t-il.

C'était triste à admettre, mais il n'avait aucun autre plan en tête pour le moment.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vash

Nombre de messages : 263
Véritable identité : Walter W. Clayton
Date d'inscription : 19/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Dim 13 Sep - 9:07

"J'ai tenté le casino, mais ils ne l'ont pas vu." Répondit-elle par la négative.

Comme s'ils n'avaient pas assez de soucis comme ça. Enfin, Vash voulait bien admettre que ce n'était certainement plus de la faute de Larsen. Qu'avait-il bien pu lui arriver ?!
Leur conversation avait bien sûr pris fin avec l'intervention d'Idrial. Elle avait fui, après avoir sauvagement tué Metalo. Le temps semblait fonctionner au ralenti. Walt avait en l'occurrence menti sur la relation qu'ils entretenaient avec le Templier.
Depuis qu'il avait rejoint le groupe, il avait rarement connu une situation aussi dramatique. Il étaient combien désormais ? 5 à tout casser ?


"Après ce qu'on vient de voir, je crains de plus en plus pour la vie d'Hadrien. Son absence est très loin d'être normale..." Confit Mareva, une fois qu'ils furent seuls.

Walt resta silencieux. Il ne lui donnait pas tort, mais il ne voyait pas vraiment ce qu'ils pouvaient faire pour lui. En fait, étant donné leur nombre réduit, ils étaient bien incapables de faire quoique ce soit ! Ce qui était sans doute le plus frustrant.
Il ne cessait de penser à Idrial, à laquelle il sacrifierait sans doute tout son temps libre. Il la retrouverait...


"On peut rejoindre ta fille, peut-être qu'elle en saura plus." Proposa finalement Miles.

Il ne se manifesta toujours pas, bien qu'il ne s'agisse pas d'une idée très brillante, selon lui. Qu'ils décident pour trois...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Mareva
Nombre de messages : 101
Capacité(s) : Rafale d'énergie
Véritable identité : Jillian Deline
Date d'inscription : 18/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Dim 8 Nov - 22:33

"On peut rejoindre ta fille, peut-être qu'elle en saura plus."

- Peut-être, marmonna-t-elle.

Même si au fond, elle n'était pas vraiment convaincu. Si Delinda avait vu son père, ce dernier aurait certainement cherché à la contacter. No
Jillian croisa les bras, et tourna la tête vers Vash. Ce dernier garda le silence. Autant prendre ça pour un oui. Razz Et puis, là-bas, ils ne risqueraient pas de se faire tuer par des inconnus. Et il valait mieux qu'ils ne traînent pas dans le coin. Il est vrai que l'infirmière avait avalé le mensonge sur le fait qu'ils ne connaissaient pas Metalo, mais si jamais le Dr Peyton arrivait, là, cela risquait bien d'être différent.


- Allons-y, alors.

Mareva se mit alors en route vers la sortie, direction leur voiture.

=> Logements, Villa d'Adler et Alana

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hall, couloirs

Revenir en haut Aller en bas

Hall, couloirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» couloirs aériens» The Tenant of Wildfell Hall (Anne Brontë)» Un Hall Of Famer nous quitte :(» Etude sur les couloirs à orages.» Village Town Hall
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Hors du Jeu :: Sacré-Coeur-