AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Hall, couloirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Atrix
Nombre de messages : 61
Capacité(s) : Torture, paralysie, mort...
Véritable identité : Stella Rowe
Date d'inscription : 21/01/2008
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 4 Mar - 17:37

Mercator se retourna et revint, ramenant avec lui l'autre médecin, comme un chien, avec sa canne.

- Et? Vous veniez l'éliminer je suppose... C'est vrai qu'apparement elle a hérité de la beauté et de la raison, vous avez des raisons de lui en vouloir.

Stella ne quittait pas le docteur des yeux. Elle n'attendait qu'une réponse, du coup, le reste lui importait peu.

- Je ne sais pas où est votre soeur. Tenez.

M matérialisa un téléphone portable et le placa dans la main d'Atrix.

- Téléphonez moi dans la semaine, on s'organisera une sortie dans un club hard. Ou alors je vous dirais où trouver votre soeur.

Il était complètement barge aussi, ce mec... En partant, il fit disparaître les barres qui retenaient Stella. Elle tomba à genoux. Une infirmière qui passait par là sembla hésiter à l'aider à se relever. Ce qu'elle ne fit pas en voyant le regard que lui lançait Atrix.

Celle-ci se redressa, rangeant le téléphone dans sa poche. Elle ne l'appellerait probablement pas. Et c'est sans savoir où pouvait se trouver sa soeur qu'elle quitta l'HUSC.


Arrow

_________________
"Il faut vraiment vouloir la souffrance de l'autre.


Et y prendre plaisir."

+> Evolution <+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kelso
Nombre de messages : 181
Capacité(s) : Télépathie de haut niveau, et plus spécialement, implantation de faux souvenirs.
Véritable identité : Heinrich Rhoemer
Date d'inscription : 04/03/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Lun 17 Mar - 21:55

Arrow Base des Repentis, Salon

Heinrich se gara sur sa place de parking, et rejoignit l'hôpital. Il fit en sorte que les gens qu'ils croisaient ne voient pas ses différentes coupures. Et à bien y réfléchir, il aurait dû faire en sorte qu'ils ne le voient pas lui non plus.

"Oh, Dr Kelso, déjà de retour de vos vacances ?? Vous ne deviez pas partir une semaine ??"

- Dr Reed, dit-il à la jeune femme, sur un ton tout à fait désagréable. Dites moi, votre maquillage, c'est de la peinture pour voiture que vous avez volé sur un marché ukrainien ?? On dirait une prostituée. Nous sommes dans un hôpital respectable.

Et il reprit sa marche, la laissant en plan. Jusqu'à ce qu'un jeune interne ne vienne à lui. Décidément.

"Dr Kelso, j'ai un patient qui est décédé, et je ne sais pas comment l'annoncer à la famille, est-ce que vous..."

Heinrich lui prit le dossier des mains. Annoncer les mauvaises nouvelles... Une des rares choses qu'il faisait ici. Et avec le sourire de surcroît !!
Il s'approcha de la jeune femme, qui attendait des nouvelles.


- Mademoiselle, j'ai malheureusement une triste nouvelle à vous annoncer. Votre grand-mère est décédée cette nuit. J'en suis bien désolé. Et croyez bien que nous prions pour vous et pour votre famille.

Elle semblait s'attendre à la nouvelle. Dommage. Enfin, il faut dire qu'une femme de 90 ans passé...

"Merci Docteur, je suis très touchée."

Ah, il y avait tout de même un peu de sanglot dans la voix.

- Et cela vous fait 1700 $, ajouta-t-il, le plus naturellement du monde.

La femme prit un air outré, et s'en alla.
Il fit à peine deux pas, lorsqu'une infirmière l'arrêta.


"Monsieur, ce n'est pas à vous de faire payer les patients."

- Je sais, mais j'ai renvoyé la femme qui s'en chargeait avant-hier.

"Vous avez renvoyé Glenda ?!? Mais pourquoi ??"

- Elle avait volé un bébé.

"Oh."

- Eh oui...

Et il reprit enfin sa route vers son bureau.
Il n'arrivait pas à croire que l'infirmière avait gobé l'histoire du vol de bébé. La Glenda en question n'avait fait que voler des fournitures de l'hôpital.

_________________

- Invité, je sais ce que tu as fait... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kelso
Nombre de messages : 181
Capacité(s) : Télépathie de haut niveau, et plus spécialement, implantation de faux souvenirs.
Véritable identité : Heinrich Rhoemer
Date d'inscription : 04/03/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Dim 30 Mar - 16:03

Alors qu'il allait vers la réserve, pour aller chercher de quoi calmer la douleur causée par les multiples plaies, il se fit à nouveau attraper par une infirmière. Il en avait vraiment marre...

- Qu'est-ce qu'il y a encore ??

Le jeune femme se mit à bégayer quelque chose, et lui tendit un dossier. Harold Lancaster. Tiens, famille à cette anti-Mutante d'Isabelle ?? En tout cas, des patients se plaignait du boucan qu'il faisait en pleurant. Et des infirmières, pour d'autres raisons.
Etait-ce un gosse ?? Le fils d'Isabelle ?? Il regarda la date de naissance. Ah non, trop vieux. Un frère peut-être, ou un cousin. Il ne s'intéressait pas vraiment à cette femme.
Il monta donc à l'étage, et alla voir de quoi il en retournait. Il frappa à la porte, et entra. Lancaster avait de la visite, un collègue apparemment.


- Mr Lancaster, content de voir que vous allez mieux. Par contre, si vous pouvez un peu la mettre en sourdine, et cesser d'importuner nos infirmières, ce serait merveilleux. Nous sommes dans un hôpital, et votre comportement perturbe ce service. Sur ce, bon rétablissement.

Heinrich lui fit un petit sourire, et s'en alla aussi vite qu'il était entré.
Une drôle d'histoire, que celle de ce Lancaster, victime de son frère adoptif (que la rumeur disait homosexuel ^^).
Dans un couloir, il vit un jeune homme qu'on transportait dans une salle d'examen. Une balle dans la jambe à retirer (la salle d'opération était occupée pour autre chose). Rien de bien grave. Par contre, il fronça légèrement les sourcils.
Il se retourna, et reconnut X-Man. Le jeune homme pour lequel Kelso avait construit une mémoire factice, pour le compte d'un scientifique. Bien payé, mais il n'avait pas été autorisé à en parler. Le plus étrange, c'est qu'il ne savait rien de plus de cette affaire, vu que le scientifique arrivait à masquer ses pensées. Sans doute le fruit d'un entrainement intense, car même en forçant, il s'était heurté à une résistance. Aussi, il n'avait pas insisté. Enfin, presque. Par curiosité, il était retourné dans le hangar où la modification de mémoire avait été effectué, mais c'était abandonné, comme si personne n'y travaillait plus depuis des mois.
Kelso sonda l'esprit de Nate. Plutôt brouillon tout ça. Les faux souvenirs se mêlaient à la réalité, et le jeune homme semblait se protéger de quelque chose, vu la barrière mentale à laquelle il se heurta.

_________________

- Invité, je sais ce que tu as fait... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kelso
Nombre de messages : 181
Capacité(s) : Télépathie de haut niveau, et plus spécialement, implantation de faux souvenirs.
Véritable identité : Heinrich Rhoemer
Date d'inscription : 04/03/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Jeu 3 Avr - 15:23

"Je le connais, je le connais !!"

Heinrich arqua un sourcil, alors que la porte se refermait. Bizarre, il n'était pas censé se rappeller de lui. Il faudrait peut-être qu'il arrange ça, à l'occasion.
Il perçut que les infirmiers et le policier avait dû le maîtriser. Au moins, il serait calme.
Et la porte s'ouvrit, sur l'agent Brigham qui l'interpella.


"Excusez moi, monsieur, est-ce que vous connaissez le jeune homme qu'on vient d'amener ??"

- Je suis médecin, champion, je connais un tas de gens. Mais pas lui. Ou alors, c'est un patient que j'ai soigné il y a un moment. Je ne vais pas m'amuser à retenir toutes les têtes que j'ai devant moi pour le plaisir de la police, au cas où l'un d'eux venait à vous poser des problèmes. J'ai des choses plus urgentes à faire sur une journée. D'ailleurs... fit-il, en levant un doigt.

Et il tourna les talons, alors qu'on appellait le Dr Kelso à l'acceuil.
Au moins, il était débarrassé de ce flic. Bien qu'il lui suffisait de lui modifier la mémoire.
A l'acceuil, des policiers. Encore. Ils escortaient un prisonnier. Un certain Evan Lancaster. Kelso esquissa un sourire. Tiens, tiens, Monsieur-dont-la-rumeur-dit-qu'il-est-gay. Rumeur, mais pour combien de temps...


"Dr Kelso, cet homme s'est ouvert les veines, il faut s'en occuper rapidement."

- Un prisonnier qui s'ouvre les veines. On voit comme les prisons sont bien surveillées. Demandez après le Dr Mercator, j'ai une crâniotomie sur un innoncent qui m'attend.

"Mais, Docteur !!"

- Quoi, vous avez perdu son numéro ??

Il la regarda chercher ses mots, et pendant ce temps, il fit un tour dans la tête d'Evan. Frère de l'autre Lancaster qui avait été hospitalisé. Et nullement gay. Enfin, plus maintenant. Kelso rajouta une petite attirance pour les hommes à ce pauvre Evan. Avec un peu de chance, un médecin mignon serait là à son réveil... Laughing
En attendant, Heinrich repartit. Pour s'enfermer dans son bureau. Il avait pris de quoi désinfecter les plaies, et pour les recoudre.


=>Chambre

_________________

- Invité, je sais ce que tu as fait... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Larsen
Nombre de messages : 198
Capacité(s) : peut ralentir le temps, et émettre des sons aigus, pour déstabiliser l'ennemi
Véritable identité : Hadrien E. Thorne
Date d'inscription : 20/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mer 23 Avr - 22:21

Arrow Centre-ville, QG des Templiers (Musée), Sous-sol - Salle de réunion

Hadrien avait un peu forcé le taxi à se presser. Une petite menace, rien de bien grave...
Il paya la course, une fois arrivés, et avec sa femme, ils entrèrent dans l'hôpital. A l'acceuil, une jeune femme pas très dégourdie. Il avait bien envie de lui foutre une baffe, tiens !!


- Ecoutez, ce n'est pas sorcier, je demande après un médecin, pour ma femme !! Je dois vous le dire dans quelle langue ??

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Mareva
Nombre de messages : 101
Capacité(s) : Rafale d'énergie
Véritable identité : Jillian Deline
Date d'inscription : 18/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mer 23 Avr - 22:31

Arrow Centre-ville, QG des Templiers (Musée), Sous-sol - Salle de réunion

Son bras lui faisait vraiment mal. Maudit Sylar !! Mad
Faire tomber le plafond sur eux, c'était vraiment pas très sympa. Et en même temps, elle l'aurait cru plus imaginatif, vu ce qu'il avait fait subir à Aayla. A croire qu'il avait cherché la solution de facilité, et voulu se débarasser de tous les Templiers d'un coup. Heureusement qu'un non-Templier étaient avec eux pour les aider, car sans Adler, ils auraient fini comme les corps de Loke et Aayla. pale
A l'acceuil de l'hôpital, ils tombèrent donc sur une jeune femme. Enthousiaste, mais visiblement pas très compétente. Et Jillian voyait bien que Larsen bouillonnait à l'intérieur.


"Ecoutez, ce n'est pas sorcier, je demande après un médecin, pour ma femme !! Je dois vous le dire dans quelle langue ??"

- Chéri, calmes toi, dit-elle, en lui mettant une main sur l'épaule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: a Dim 27 Avr - 14:24

<=Chambre

Mais vous êtes malades ?!? Il est passé où ??

Littleton s'était précipité vers la fenêtre pour s'apercevoir que lancaster n'était plus là. M le regarda une seconde sans rien dire.

Un mutant volant se dirigeait vers l'hôpital à la vitesse de 64km/h, il était à 50 mètres de nous, soit à peu près 3 secondes...

Danny fit ensuite transporter les corps des deux membres du FME sur les lits, les menotta avant de se tourner vers Mercator.

Et qu'est-ce qu'on fait, maintenant ?? La police va se rendre compte qu'il leur manque un prisonnier...

Une lueur bizarre passa dans le regard du médecin. Il envisageait deux solutions, la délicate, et l'agressive. Comme Morphée était avec lui, il opta finalement pour la délicate. Il administra un somnifère puissant aux deux hommes, avant tout.
Puis doucement, les traits de l'homme à la main broyée se brouillèrent, la forme de son visage se modifia, pour que finalement, l'homme devant eux ait l'apparence d'Evan Lancaster. Le Médecin en profita pour réconstituer le foie de l'autre, avant de sortir en enjambant le policier évanoui.
Dans le couloir, ils croisèrent une infirmière.


Téléphonez au commissariat, dites leurs que l'agent en faction devant la porte d'Evan Lancaster dort au lieu de faire son job...

Gregorian poursuivit son chemin, il prit l'ascenseur pour le rez-de-chaussée, des éclats de voix lui parvinrent depuis l'accueil.

Ecoutez, ce n'est pas sorcier, je demande après un médecin, pour ma femme !! Je dois vous le dire dans quelle langue ??

Du bout du hall, le Docteur répondit, parlant plus fort encore que Larsen.

Hey! C'est un hôpital ici, le champs de courses c'est à côté!

M fixa un instant le bonhomme avant de regarder sa femme.
En fait, il était très mal placé pour faire la morale...


Suivez-moi, Madame.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Larsen
Nombre de messages : 198
Capacité(s) : peut ralentir le temps, et émettre des sons aigus, pour déstabiliser l'ennemi
Véritable identité : Hadrien E. Thorne
Date d'inscription : 20/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 29 Avr - 16:37

"Chéri, calmes toi."

Mareva lui demandait presque l'impossible !! Hadrien était inquiet pour elle, et tant que cette incapable d'infirmière ne le ménerait pas à un médecin, il ne se calmerait pas.

"Hey! C'est un hôpital ici, le champs de courses c'est à côté!"

Larsen haussa les sourcils, et se tourna vers l'homme qui venait de hurler. Autant lui crier dessus qu'on ne devait pas faire de bruit dans l'enceinte de l'hôpital, cela reviendrait à la même chose.

"Suivez-moi, Madame."

- Parce que vous croyez que je vais laisser ma femme seule avec vous ??

Eh bien non, il ne la quitterait pas des yeux !!

- Et puis, vous êtes qui ??

Mercator ne portait même pas de blouse, comment savoir qu'il était médecin. Rolling Eyes
Non, non, Hadrien ne se méfiait pas du tout. Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Mareva
Nombre de messages : 101
Capacité(s) : Rafale d'énergie
Véritable identité : Jillian Deline
Date d'inscription : 18/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 29 Avr - 22:41

Et avant même que son époux ne lui réponde, un homme se fit remarquer, en parlant encore plus que Larsen. C'est dire.

"Hey! C'est un hôpital ici, le champs de courses c'est à côté!"

Jillian le vit fixer Hadrien, avant de la regarder, elle.

"Suivez-moi, Madame."

Pas certain que Larsen le laisse faire sans rien dire. Et comme de juste:

"Parce que vous croyez que je vais laisser ma femme seule avec vous ?? Et puis, vous êtes qui ??

C'est vrai que là, il n'avait pas tort. Mercator ne s'était même pas présenté !! Pour une fois, elle aurait tendance à écouter son mari.
Et c'est là qu'intervint la jeune femme de l'acceuil.


"C'est le Dr Mercator, Mr et Mme Thorne. Un de nos meilleurs médecin, si pas le meilleur."

- Voilà qui devrait te rassurer, Hadrien, dit-elle, en lui tapotant légèrement le dos. Non ?

Elle connaissait bien son mari, il trouverait sans doute à redire. Et cela la fit légèrement sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Jeu 1 Mai - 13:36

Parce que vous croyez que je vais laisser ma femme seule avec vous ?? Et puis, vous êtes qui ??

Mercator ne répondit pas, il se tourna vers une infirmière, qui avait à peu près bien appris sa leçon.

C'est le Dr Mercator, Mr et Mme Thorne. Un de nos meilleurs médecin, si pas le meilleur.

Voilà qui devrait te rassurer, Hadrien. Non ?


Le Médecin les regarda, l'air épaté. Cette femme avait le bras pêté, son mari gueulait pour lui trouver un docteur, et lorsque quelqu'un voulait s'occuper d'eux, il rechignait.

Vous savez que c'est un hôpital et pas un stand de crêpes?

M s'était avancé jusqu'à eux. Non, sérieusement, ils discutaient tranquillement, comme de rien...

Alors maintenant, si on veut qu'elle récupère son bras "Madame Thorne", on va se bouger, non?

=>Salle(s) d'examens
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Larsen
Nombre de messages : 198
Capacité(s) : peut ralentir le temps, et émettre des sons aigus, pour déstabiliser l'ennemi
Véritable identité : Hadrien E. Thorne
Date d'inscription : 20/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Jeu 1 Mai - 20:21

"C'est le Dr Mercator, Mr et Mme Thorne. Un de nos meilleurs médecin, si pas le meilleur."

Larsen arqua un sourcil. Ce type était le meilleur médecin de l'hôpital ? Ca promettait...

"Voilà qui devrait te rassurer, Hadrien. Non ?"

Et il marmonna un "Pas vraiment", tout observant Mercator, l'air méfiant.

"Vous savez que c'est un hôpital et pas un stand de crêpes?"

Sans blague...
D'ailleurs, il lança un regard à M, l'air dire "Oh, vraiment ?".
Ce médecin avait l'air d'être un petit marrant, comme Metalo... Pas certain qu'il le supporte bien longtemps. Evil or Very Mad


"Alors maintenant, si on veut qu'elle récupère son bras "Madame Thorne", on va se bouger, non?"

- On vous suit... Mais je tiens tout de même à vous dire que je n'ai jamais rencontré un médecin qui m'ait fait aussi vite mauvaise impression... Vous n'êtes pas censé être sympa et rassurant ?

Parce que là, Hadrien avait l'air de faire face à un emmerdeur de première ^^

=>Salle(s) d'examens

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Mareva
Nombre de messages : 101
Capacité(s) : Rafale d'énergie
Véritable identité : Jillian Deline
Date d'inscription : 18/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Jeu 1 Mai - 20:33

Jillian entendit son époux dire quelque chose entre ses dents. Ah, vraiment incorrigible, celui-là. Rolling Eyes Mais il était sans doute trop tard pour le changer.

"Vous savez que c'est un hôpital et pas un stand de crêpes?"

Oulà... Elle rêvait ou elle voyait la veine sur le cou de Larsen entrain de gonfler ?? Pas bon signe. Il était en train de s'énerver de plus en plus... Heureusement qu'il n'était pas cardiaque.

"Alors maintenant, si on veut qu'elle récupère son bras "Madame Thorne", on va se bouger, non?"

"On vous suit... Mais je tiens tout de même à vous dire que je n'ai jamais rencontré un médecin qui m'ait fait aussi vite mauvaise impression... Vous n'êtes pas censé être sympa et rassurant ?"

Et voilà, il n'avait pas pu s'en empêcher... Mareva se rappellait pourquoi elle éviter les sorties en public. Hadrien était intenable avec certaines personnes. Rolling Eyes

- Excusez le, il est un peu... bougon... et exigeant. Il veut toujours le meilleur pour moi.

Et elle l'aimait pour ça. I love you Il avait toujours été très attentionné à son égard.

=>Salle(s) d'examens

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Sam 3 Jan - 17:52

Suspect Premier Message Suspect


Marchant d'un pas lent dans le couloir du deuxième étage, Herbert forçait "Ted", son "homme de loi" à le suivre au pas d'un escargot. Le Directeur venait d'être prévenu d'un drame étrange avec une infirmière. Un médecin surexcité, bafouillant, était venu le prévenir qu'une nurse était morte. Mauvaise publicité ça... En chemin, le chef du service interrogea Cerantil.

Qu'en pensez-vous, Ted?

La réponse ne l'intéressait pas mais il devait absolument sortir une réponse cinglante...
Les deux hommes arrivèrent finalement sur "la scène du crime". Ha! Ca c'était intéressé, une infirmière démembrée... Evidemment, Ted était censé penser très différement.


Vous avez vu Ted? Il y a des petits lambeaux de chairs qui font comme des serpentins... Haha, joli!

Herbert cherchait-il à faire vomir Thomas? Peut-être... Mais ça contribuerait à son rôle...
Un cordon de police avait déjà été tendu, un vieil inspecteur interrogeait les quelques témoins. Mais bien sûr, il manquait quelque chose.


Où est cet idiot de légiste? Quelqu'un a vu cet imbécile de Doug?

Le Directeur ne connaissait pas particulièrement le légiste, un jeune homme incapable de pratiquer la vraie médecine car il tuait systématiquement ses patients, mais très doué pour trouver comment ceux-ci étaient décédés. D'où le poste de légiste, l'une des meilleures places pour les ratés! Avec la dermatologie...
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Sam 3 Jan - 18:35

Premier message

C'est avec l'apparence de Ted Buckland, l'avocat du Sacré Coeur, que Tom suivait d'un pas peu sûr de lui, le docteur "Cuddy". Il marchait lentement, des perles du sueur perlant son front dégarni. Il était certes soucieux de ce qui avait bien pu se passer, mais il était évident qu'il sur-jouait. Il vit Elliot Reid disparaître d'un pas déterminé, au coin d'un couloir. Ce médecin était vraiment charmant, c'est le moins qu'on puisse dire. I love you Il prit la parole d'une voix traînante, d'un ton lent et monocorde :

Dîtes docteur Cuddy, Elliot Reid est fiancée. Vous croyez que c'est sérieux ?

Cuddy, comme toujours, ne l'écoutait que d'une oreille. Et encore...


"Qu'en pensez-vous, Ted?"

Oh je, je sais pas trop, docteur, ça sent pas bon. Se mit-il à bredouiller.

Mais encore une fois, Cuddy n'avait pas vraiment entendu/attendu la réponse. Voilà le personnage de Ted : il n'osait rien dire de peur d'être rabaissé par Cuddy. Et cela même quand Cuddy n'était pas dans la pièce. C'était vraiment grave.
Lorsque Tom découvrit le corps, il fronça les sourcils. Un patient avait fait cela ? Un patient maintenant en fuite. Ou alors un fou dangereux, juste de passage dans l'hôpital ? Pourquoi avoir fait cela ? Pour faire diversion ? Dans quel but ? Ce n'était pas très discret en tous cas. De toutes façons, il ne l'avait jamais aimé cette infirmière...
Mais c'est qu'il s'égarait, "Ted" resta léthargique un moment, sa transpiration de plus en plus importante.


J'aurais voulu être à sa place. Murmura-t-il, les yeux baissés vers le corps, la main posée sur son crâne chauve.

"Vous avez vu Ted? Il y a des petits lambeaux de chairs qui font comme des serpentins... Haha, joli!"

Je vous déteste...

"Ted" fit mine de tomber dans les vapes, perdant l'équilibre un bref instant. Finalement, il se ressaisit.

Ok ! Il faut rester calme docteur Cuddy ! Rester calme ! Hurla-t-il.

L'inspecteur jeta un coup d'oeil intrigué à "l'homme de loi". Ted hocha négativement la tête à toute vitesse. Non, il ne voulait pas qu'on le questionne, qu'on le mêle à cette histoire ! Il n'y connaissait rien du tout, de toutes façons !


"Où est cet idiot de légiste? Quelqu'un a vu cet imbécile de Doug?"

Je crois bien que... Doug est en repos, docteur Cuddy. Se décida-t-il à dire, au bout de quelques minutes, tout de même craintif.

=>Bureau

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Dim 4 Jan - 15:52

-"Je vous déteste..."

Tout le monde s'en fiche, Ted.

Et comme de juste, Cerantil fit mine de défaillir, juste avant de paniquer dans une imitation bien sûr parfaite du looser qu'il incarnait.

-"Ok ! Il faut rester calme docteur Cuddy ! Rester calme !"

Fykeüs se tourna vers lui, l'air mauvais.

Vous êtes le seul à paniquer, Théodore...

Le Directeur se tourna vers l'inspecteur chargé de l'enquête tout en demandant où était le légiste, la réponse, fort utile, vint de Cerantil.

-"Je crois bien que... Doug est en repos, docteur Cuddy."

Quel fainéant celui-là! Quand on pense qu'il aura tout le temps de se reposer en rejoignant ses "patients". Herbert fit une pause. Une lueur malveillante dans le regard, il fit un grand sourire avant de se tourner vers son homme de loi. Tiens! Ted, rendez-vous donc utile... Trouvez un grand sac poubelle et descendez les morceaux à la morgue!

Comme la police venait de terminer de photographier la zone, ils pouvaient déplacer le corps.
Satisfait de sa prestation et accompagné de l'inspecteur Batista, Fykeüs prit la direction de son bureau. Ted avait un délai de 3 minutes pour l'y rejoindre, comme d'habitude.


=>Son bureau
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Grievous
Nombre de messages : 34
Capacité(s) : Paire de bras supplémentaire.
Véritable identité : Dean Guilder
Date d'inscription : 15/08/2008
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Sam 10 Jan - 13:54

<=Chambre

Dean patientait donc dans le couloir, le temps que M plante son énorme seringue dans les fesses de Sigmund. A bien y réfléchir, la phrase du médecin était plus que suspecte... Suspect :king: :queen:
Et c'est en attendant, que son pied se fit agresser par une jeune médecin, qui ne prit même pas la peine de s'excuser. Il voulait bien qu'elle soit pressée, mais bon. Ce n'est pas parce qu'elle était jolie (enfin, pour la fraction de seconde où il avait pu l'apercevoir ^^), qu'elle pouvait se croire tout permis.
Et elle ressortit. Et re-belotte ( :queen: ). Son pied fut à nouveau victime des chaussures de la jeune femme... qui péta subitement un cable.


"Alors, vous, ça suffit ! Vous n'avez rien de mieux à faire que de traîner dans les couloirs ? Il y a des gens qui bossent dans cet hôpital, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué ! Moi, par exemple. Et j'en ai marre de percuter un légume, incapable de s'écarter pour libérer le chemin ! Aaaah !"

Hum... Que répondre à ça ? Qu'il venait voir un patient ? Il l'aurait fait si elle n'avait pas disparu aussi vite qu'elle s'était emportée.
Grievous s'installa sur un des fauteuils, disposés le long du couloir, et se massa distraitement le pied. C'est qu'elle lui avait fait un peu mal quand même !!


"Si vous êtes blessé, vous pouvez déposer plainte contre l'hôpital et le Docteur Elliot Reid, jeune homme. Bonne journée!"

- Euh... Merci pour l'info ! répondit-il, en voyant Mercator s'en aller.

Kelvin était donc de nouveau seul. Il allait pouvoir le rejoindre. Ou l'inverse. Voilà que le "blessé" sortait de sa chambre. Il avait l'air d'aller bien mieux.


"Et ben, t'en tires une tête !"

- Ouais, fit-il, en se relevant. La furie qui est entrée dans ta chambre m'a marché sur le pied... A deux reprises. Et elle s'est défoulée sur moi verbalement... Qu'est-ce que tu as fait pour la mettre dans un tel état de rage ? Toujours aussi peu familier avec la gente féminine ? plaisanta-t-il, avec un petit sourire en coin.

Enfin, il se demandait quand même bien ce qui avait été dit dans la chambre. A moins que ce ne soit l'état normal de cette Elliot Reid. Ce qui n'était guère encourageant pour ses collègues et patients.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kilvan
Nombre de messages : 192
Capacité(s) : Polymorphisme et fait ressentir des sensations.
Véritable identité : Fynn Widmore
Date d'inscription : 08/08/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Sam 24 Jan - 23:44

Arrow Centre-ville, Commissariat, Bureau d'Ariana Kane

Fynn, après avoir reçu le message de Mr Jax, était parti chercher la voiture utilisée par Hell. Visiblement, ce dernier s'était bien amusé avec le chef de la police. Cela avait-il un lien avec son entretien écourté avec Calixte ? Pas impossible.
Quoi qu'il en soit, il avait décidé d'abandonner le véhicule sur le parking de l'hôpital. Et de s'amuser y faire un tour. De ce qu'il en savait, outre les patients, certains médecins étaient de véritables cas. ^^
Avant de sortir de la voiture, Kilvan prit l'apparence d'une infirmière. Il allait mettre un peu d'ambiance en plus là-dedans. Arpentant les couloirs, et se demandant vaguement si Morphée traînait dans les parages ^^, il s'arrêta près de deux hommes plutôt séduisants.


- ATTENTION, IL EST INTERDIT DE CRIER DANS LES COULOIRS !! IL FAUT RESPECTER LE SOMMEIL DES PATIENTS !! hurla-t-il.

_________________

I'm gonna kill Fringe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kelvin
Nombre de messages : 133
Capacité(s) : Contrôle la température
Véritable identité : Sigmund Fitch
Date d'inscription : 02/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mer 28 Jan - 17:01

Arrow Chambre de Kelvin

"Ouais," lui répondit Dean, avant de détailler : "La furie qui est entrée dans ta chambre m'a marché sur le pied... A deux reprises. Et elle s'est défoulée sur moi verbalement..."

Pauvre chou,
le taquina Sigmund, en esquissant un sourire amusé.

Ainsi, ce brave Dean avait eu l'immense privilège de percuter croiser la route du Docteur Reid. De quoi choquer un homme, en somme^^


"Qu'est-ce que tu as fait pour la mettre dans un tel état de rage ? Toujours aussi peu familier avec la gente féminine ?" le railla ensuite Grievous.

Crois-le ou non, mais je n'y suis strictement pour rien dans cette histoire,
répliqua-t-il, sans lâcher son sourire.

L'entente cordiale ne semble pas être de mise entre les médecins de cet hôpital, expliqua-t-il, avant qu'ils ne soient justement abordés par une autre furie, une infirmière cette fois-ci.

"ATTENTION, IL EST INTERDIT DE CRIER DANS LES COULOIRS !! IL FAUT RESPECTER LE SOMMEIL DES PATIENTS !!" hurla carrément la nouvelle venue.

Sourcils arqués, Kelvin haussa les épaules et adressa un regard entendu à Dean. Il fallait croire que l'HUSC était le repère de tous les détraqués officiant dans le monde médical.
Rolling Eyes

Je suis un patient, et je ne dors plus, grâce à vous,
lâcha Sigmund, pour toute réponse.

Une réplique qui ne voulait certes pas dire grand chose, mais que pouvait-on répondre à ça ?
Razz Laughing

_________________
§ Histoire ~ [url=]Évolution[/url] §

"Même sang, même pouvoir, même ennemi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Grievous
Nombre de messages : 34
Capacité(s) : Paire de bras supplémentaire.
Véritable identité : Dean Guilder
Date d'inscription : 15/08/2008
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Dim 8 Fév - 14:42

"Crois-le ou non, mais je n'y suis strictement pour rien dans cette histoire."

- Vrament ? fit-il sur un ton moyennement convaincu.

Evidemment, c'était toujours dans le but de taquiner son ami. ^^


"L'entente cordiale ne semble pas être de mise entre les médecins de cet hôpital."

Dean allait d'ailleurs lui faire remarquer qu'une de ses collègues avait écrit un papier peu flatteur sur les membres de cet hôpital, lorsqu'ils furent interrompus par une infirmière.

"ATTENTION, IL EST INTERDIT DE CRIER DANS LES COULOIRS !! IL FAUT RESPECTER LE SOMMEIL DES PATIENTS !!"

Il arqua un sourcil, se disant que celle-là aurait peut-être bien mérité quelques lignes dans le dit article. Laughing

"Je suis un patient, et je ne dors plus, grâce à vous."

Grievous lâcha un petit rire.

- Je crois que vous avez échoué dans votre mission, Mademoiselle. Peut-être aurait-il fallu hurler un cran en-dessous, par sécurité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Adler
Nombre de messages : 157
Capacité(s) : Télépathie et télékinésie de haut niveau
Véritable identité : Bill Willows
Date d'inscription : 07/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Lun 9 Fév - 19:28

Arrow Quartiers pauvres, QG des Damnés, Salle principale - Hall

Bill roulait à toute vitesse. Sans doute autant que lorsque Chronos faisait route vers l'usine de son jumeau. La principale différence, c'est que cette fois, ils n'avaient vraiment pas une seconde à perdre. C'est pourquoi, lorsque c'était nécessaire, il usait de sa télékinésie pour éviter tout ennui avec la circulation. ^^
Arrivé bien avant les autres, il freina devant l'entrée principale, et fit léviter le corps de Leigh, tout en rendant l'action invisible aux non-concernés. Il ne stoppa l'illusion qu'une fois Leigh allongé sur un brancard.


- Est-ce que le Dr Mercator est dans le coin ? demanda-t-il à la réceptionniste.

"Heu... Non, il est sorti il y a une heure."

Voilà qui s'annonçait mal.

- Appellez les meilleurs médecins disponibles alors. Cet homme risque d'y passer, fit-il en désignant Chronos.

La jeune femme s'activa derrière son comptoir, et bien vite des hommes emportèrent la civière pour se charger de Leigh. Son sort reposait maintenant entre les mains des médecins.


- Si vous êtes croyants, vous pouv...

Mais Bill s'interrompit en pleine phrase. Il percevait un esprit familier. Bien qu'un peu chaotique. Il fronça les sourcils.

- Ma nièce est ici. Je vais devoir vous abandonner un moment. Vous savez ce qu'est la famille... N'est-ce pas Walter ? fit-il à ce dernier qui arrivait tout juste.

Il ne posait pas la question à Miles. Ce dernier avait sans doute une meilleure idée sur le sujet que Vash qui "fuyait" presque la sienne.


=> Chambre de Sandra Watros

_________________

- Si le crime ne payait pas aussi bien, il n'y aurait pas autant de criminels. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Miles
Nombre de messages : 141
Capacité(s) : Télépathie - Empathie, Vue amplifiée
Véritable identité : Howard Winter
Date d'inscription : 16/02/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 10 Fév - 12:42

<=QG des Damnés

Le trajet se fit dans le silence, la tension était palpable. Miles était assis aux côtés d'Adler qui conduisait aussi rapidement que possible, d'ailleurs aucun véhicule ne semblait pouvoir ralentir son avancée. Il ne lâchait pas Leigh des yeux, allongé sur la banquette arrière. Finalement, ils arrivèrent au Sacré-Coeur, et Chronos ne tarda pas à se retrouver sur un brancard. Adler se dirigea vers la réceptionniste et fit une demande pour la moins étonnante :

"Est-ce que le Dr Mercator est dans le coin ?"

"Heu... Non, il est sorti il y a une heure."

Outch, ça ne semblait pas bon signe du tout. Ce docteur avait en effet, l'air d'être une connaissance fiable de Willows. Chronos allait ainsi donc être pris en charge pas d'autres médecins :

"Appellez les meilleurs médecins disponibles alors. Cet homme risque d'y passer. Si vous êtes croyants, vous pouv..." Commença Adler.

Miles arqua un sourcil. Non, il ne pensait pas que prier résoudrait quoique ce soit à leurs problèmes, et Willows non plus visiblement puisqu'il ne termina pas sa phrase. Quoique...


"Ma nièce est ici. Je vais devoir vous abandonner un moment. Vous savez ce qu'est la famille... N'est-ce pas Walter ?"

Tsss, la famille. De ce côté là, il était bien servi. Adler s'éloigna donc, laissant les Templiers en plan, dans le hall du Sacré-Coeur... Il n'y avait plus qu'à attendre désormais... Dire qu'avec un minimum de matériel, il aurait pu tenter quelque chose bien plus tôt...


[Chronos, t'as ton brancard !! Laughing]

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vash

Nombre de messages : 263
Véritable identité : Walter W. Clayton
Date d'inscription : 19/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 10 Fév - 13:10

<=QG des Damnés

Metalo souhaitait prendre l'un des vans, mais c'est bien avec la voiture de Cylon -Vash au volant- qu'ils rejoignirent le Sacré-Coeur. Ils arrivèrent quelques minutes après Adler et les autres. Eux n'avaient pas eu autant de chance du point de vue de la circulation. Mad Il gagna le hall et observa un moment Chronos, allongé sur un brancard, bientôt rejoint par des médecins qui n'allaient pas tarder à s'occuper de lui.


"Ma nièce est ici. Je vais devoir vous abandonner un moment. Vous savez ce qu'est la famille... N'est-ce pas Walter ?" Disait Adler.

Ledit Walter retira ses lunettes de soleil, et le regarda s'éloigner, sourcils froncés. Il commençait à sérieusement lui taper sur le système ! Il avança néanmoins de quelques pas, hésitant à aller voir de quoi il retournait. Après tout, il s'agissait sans doute de la famille (lointaine)...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Mareva
Nombre de messages : 101
Capacité(s) : Rafale d'énergie
Véritable identité : Jillian Deline
Date d'inscription : 18/07/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mar 10 Fév - 22:38

Arrow Quartiers pauvres, QG des Damnés, Salle principale - Hall

Durant le trajet, qui fut moyennement rapide, la faute à la circulation, Mareva, assise à l'arrière, tenta d'appeller son époux à plusieurs reprises. A chaque fois elle tomba sur la boite vocale. Elle avait un mauvais pressentiment. Elle essaya de se consoler en se disant que s'il arrivait à l'usine avec du retard (forcément ^^), il ne tomberait sur personne, et rentrerait ou à la base, ou à la maison, et qu'il tenterait lui aussi de la joindre. Son téléphone était peut-être à plat. C'était sans doute ça. Enfin, c'est ce qu'elle se disait.
Une fois arrivés, elle descendit de la voiture de Cylon, et gagna le hall de l'hôpital. Chronos était allongé sur un brancard, et des médecins l'emmenaient. Elle croisa les doigts pour que tout aille bien pour lui.


"Ma nièce est ici. Je vais devoir vous abandonner un moment. Vous savez ce qu'est la famille... N'est-ce pas Walter ?"

Et Adler les laissa. Et Vash sembla amorcer un mouvement pour le suivre. Jillian lui posa une main sur l'épaule.

- Si tu as envie d'y aller, vas-y, lui dit-elle, avec un petit sourire. On t'appellera lorsqu'on aura des nouvelles de Leigh. On ne peut qu'attendre, de toute façon.

Alors autant qu'il s'occupe. Que ce soit en renouant avec de la famille, qu'il ne connaissait sans doute pas d'après ce qu'elle avait pu constater dans la salle de réunion des Templiers, ou en restant assis dans le hall, à se ronger les sangs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Metalo
Nombre de messages : 96
Capacité(s) : Electromagnétisme
Véritable identité : Pierre Brochant
Date d'inscription : 24/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mer 11 Fév - 7:00

Cool Quartiers pauvres / QG des Damnés Cool

De toute évidence, Vash n'était pas un aussi bon conducteur qu'Adler, étant donné qu'ils arrivèrent à l'hôpital bien après le premier convoi. Pourtant, Walter avait eu l'occasion de s'entraîner depuis le temps, non ? Metalo ne préféra point formuler cette pensée à haute voix cela dit. L'humeur des Templiers n'était pas au beau fixe, et lui-même n'avait guère envie de rire. Quoi qu'il en soit, lorsqu'ils foulèrent enfin le sol du Sacré-Coeur, Chronos était déjà en train de se faire prendre en charge par les médecins de l'hôpital, qui l'amenaient au bloc.

"Ma nièce est ici. Je vais devoir vous abandonner un moment. Vous savez ce qu'est la famille... N'est-ce pas Walter ?" prit alors congé Adler.

Ma foi, ce n'était pas Pierre qui allait le retenir. D'autant qu'ils n'avaient plus vraiment besoin de lui à présent. Si Miles affichait une mine de croque-mort, Vash semblait hésitant. On aurait dit qu'il avait envie de suivre Adler.


"Si tu as envie d'y aller, vas-y. On t'appellera lorsqu'on aura des nouvelles de Leigh. On ne peut qu'attendre, de toute façon." lui suggéra d'ailleurs Mareva, en le gratifiant d'un sourire.

De tous, la femme de Larsen semblait être la plus optimiste. Metalo, lui, n'était pas aussi confiant.


Des nouvelles d'Hadrien ?
demanda-t-il alors, se doutant bien que son épouse avait dû essayer de le contacter, à un moment ou à un autre.

Pas qu'il était spécialement inquiet, mais cela ne ressemblait pas vraiment au personnage de leur faire faux bond de la sorte. Larsen avait-il eu des problèmes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vash

Nombre de messages : 263
Véritable identité : Walter W. Clayton
Date d'inscription : 19/01/2007
MessageSujet: Re: Hall, couloirs Mer 11 Fév - 13:27

Mareva (qui n'avait pas lâché son téléphone depuis qu'ils avaient quitté l'usine), lui posa une main sur l'épaule. Il pivota légèrement, quelque peu surpris par ce geste. Suspect

"Si tu as envie d'y aller, vas-y. On t'appellera lorsqu'on aura des nouvelles de Leigh. On ne peut qu'attendre, de toute façon." Lui dit-elle, sur un ton aimable.

Il jeta un coup d'oeil autour de lui. Il est évident qu'entre Metalo et Miles, il n'avait pas particulièrement envie de rester dans le coin. Il rejeta la main de Thorne et lâcha :


Je n'ai aucune envie d'y aller.
Par contre, je vais faire un tour dans ces magnifiques locaux, histoire d'être tranquille.

Certes, Mareva avait voulu se montrer sympathique, mais c'était loin d'être son genre de rendre la pareille. Aussi, il quitta le hall, en prenant une autre direction que celle précédemment utilisée par Adler.

=>Chambre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hall, couloirs

Revenir en haut Aller en bas

Hall, couloirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» couloirs aériens» The Tenant of Wildfell Hall (Anne Brontë)» Un Hall Of Famer nous quitte :(» Etude sur les couloirs à orages.» Village Town Hall
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Hors du Jeu :: Sacré-Coeur-