AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Chambre [patiente : Nicole Colton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Morphée
Nombre de messages : 114
Capacité(s) : Endormir les gens.
Véritable identité : Danny Littleton
Date d'inscription : 06/03/2007
MessageSujet: Chambre [patiente : Nicole Colton] Dim 29 Juil - 7:56

Arrow Le Sénat, Devant le Sénat

Les Dr. Kelso et M absents, Danny s'occupait lui-même du Ministre. Les médecins avaient réussi à stopper le saignement à l'arrière du crâne, et plusieurs examens avaient été éffectués.
On venait de lui apporter les résultats, et voilà bien une chose qu'il détestait annoncer: une très mauvaise nouvelle.
La mine sombre, il monta à l'étage où avait été installé Iranabria. De par son statut, une des meilleures chambres lui avait été attribué.
Danny frappa deux coups à la porte, et entra, une boule dans la gorge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Ven 3 Aoû - 0:11

Arrow Devant le Sénat

Le Ministre se réveilla, les pensées embrumées, il avait un goût prononcé de fer dans la bouche sans pouvoir expliquer pourquoi. Au bout d'une heure ou deux, la visite de plusieurs infirmières et de divers collègues, il avait réussi à recoller les morceaux des évenements. Malgré les calmants qui endormaient considérablement son envie de penser, Iranabria n'avait pas eu de mal à se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Que son facteur de régénération n'ait pas fonctionné ne lui laissait la place qu'à une seule pensée, un soucis au cerveau...
Le luxe de sa chambre ne l'avait même pas atteint, il ne tournait qu'autour de cette pensée, son don n'avait pas fonctionné...
Lorsqu'il entendit frapper à sa porte, il autorisa l'entrée au nouveau visiteur.
Jefferson le reconnut, il avait demandé à l'une des infirmières qui l'avait soigné.


Docteur Littleton, ravi de vous voir enfin.

Il tenta de sourire mais le coeur n'y était pas, le teint du jeune médecin laissait présager que les nouvelles étaient tout sauf brillantes.
Il regarda le médecin, tout en préférant éviter de se rendre compte que son don de vérité ne fonctionnait plus. Le médecin lui annoncerait la nouvelle à sa façon. Il l'invita à s'asseoir.


Allez-y, dites-moi quel est le problème...
Revenir en haut Aller en bas
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Morphée
Nombre de messages : 114
Capacité(s) : Endormir les gens.
Véritable identité : Danny Littleton
Date d'inscription : 06/03/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Ven 3 Aoû - 7:42

"Docteur Littleton, ravi de vous voir enfin."

Danny répondit par un bien maigre sourire, et s'avança jusqu'au lit du Ministre.

"Allez-y, dites-moi quel est le problème..."

Le jeune médecin prit une grande inspiration. Fallait-il lui annoncer cela en le lui balançant simplement à la figure, ou bien en prenant un peu de tact ?

- Eh bien, Mr le Ministre, vos résultats nous sont parvenus. Et il y a bien un problème. Ce que je vais vous dire maintenant risque d'être dur, mais il ne faut pas perdre espoir. Vous avez une tumeur au cerveau.

Il détestait vraiment être l'annonciateur de ce genre de nouvelles. Il ne savait jamais comment s'y prendre, même en y ayant réfléchi un peu.

- Une opération est envisageable, mais je ne vous cache pas qu'elle risque d'avoir des conséquences négatives, sur la mémoire par exemple. Votre tumeur n'est pas très bien définie, aussi le chirurgien devra couper un peu plus large. Il est possible également qu'il n'arrive pas à tout retirer, pour ne pas endommager plus votre cerveau, et une chimio sera à prévoir.

Voilà, c'était dit. La décision appartenait maintenant au Ministre, en sachant bien qu'une opération était risqué, mais rallongerait sa vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Ven 3 Aoû - 11:37

Jefferson écouta le médecin sans que la moindre expression ne passe sur son visage, il avait compris que quelque chose n'allait pas et avait pris le temps de s'y préparer. Malgré tout, il sentait qu'il allait flancher, mais pas maintenant, là, il avait encore des choses importantes à faire. Il réfléchit un moment à ce qu'impliquait l'opération, ou de ne rien faire. Ne rien faire, il pouvait encore vivre un moment et mourir en ne voyant pas le coup venir, avec l'opération, il pouvait ressembler à un légume dans deux semaines.
Finalement, il regarda le jeune médecin.


Non, pas d'opération, on essaye la chimiothérapie mais je ne veux pas être opéré...

Il allait rester et mourir dans cet hôpital... De toute façon, il n'avait plus à perdre... Il ne voyait jamais son demi-frère, ni ses cousins, ne savait même plus où trouver son fils, et ne disposait plus de ses pouvoirs.
Sans un mot, il attrapa un bloc-note sur sa table de chevet et un bic.
Il écrivit rapidement sur une première page, qu'il tendit au médecin.


En sortant, donnez ceci à l'un des gardes en faction s'il vous plait, je n'ai pas envie que "La tumeur du Ministre" fasse les gros titres des journaux de demain. Merci pour tout Docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Morphée
Nombre de messages : 114
Capacité(s) : Endormir les gens.
Véritable identité : Danny Littleton
Date d'inscription : 06/03/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Ven 3 Aoû - 17:03

Jefferson resta étonnament calme face à cette nouvelle. La plupart du temps, les patients étaient effondrés, ou même, refusaient d'y croire.

"Non, pas d'opération, on essaye la chimiothérapie mais je ne veux pas être opéré..."

Le choix du Ministre étonna un peu Danny. L'opération comportait certains risques il est vrai, mais elle lui permettrait de vivre bien plus longtemps (et effectivement, peut-être avec de gros problèmes de mémoire, voire pire).
Enfin, il n'allait pas discuter son choix. Il prit note de sa décision, pendant que le Ministre écrivait quelque chose, qu'il lui tendit ensuite.


"En sortant, donnez ceci à l'un des gardes en faction s'il vous plait, je n'ai pas envie que "La tumeur du Ministre" fasse les gros titres des journaux de demain. Merci pour tout Docteur."

Danny hocha la tête.

- Je repasserai vous voir un peu plus tard, le prévint-il, avant de se diriger vers la sortie.

Comme convenu, il remit le mot à un des gardes. Ce dernier avait maintenant ses instructions, quelles qu'elles soient.
Danny continua ensuite son tour de visite.


=>Hall, couloirs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Mer 26 Déc - 1:20

Depuis le début de sa chimiothérapie, Iranabria s'affaiblissait, même s'il ne souffrait pas, il sentait que sa fin se rapprochait inéluctablement. Deux semaines après le début de son traitement, il avait jugé temps de nommer un successeur comme Ministre de la Défense puisqu'il était certain que son état ne s'améliorerait pas. Son choix s'était porté sur le Sénateur Edward Wilson, l'annonce publique serait faite après que le conseil des Ministres ait eu une discussion avec le Sénateur...
Sur son lit d'hôpital, Jefferson rédigea son testament, livra également une interview à Kelvin Conway et Allegra Taggart. Il révéla l'existence d'Alexander Mc Atschool, son fils, parla brièvement de son frère, Jonas Bospeyl le Juge de la Haute-Cours et livra surtout son avis sur les troubles actuels. Il ne savait même plus si ses paroles étaient enregistrées, il faisait depuis longtemps confiance à l'équipe de journalistes, et encore plus maintenant de façon à trier les stupidités que lui faisait dire sa maladie.

5 Semaines après son arrivée à l'hôpital, l'Ex-Ministre délirait gravement et la morphine n'atténuait plus sa douleur, son mal était aggravé par la défiscience de son facteur de régénération, il avait parfois l'impression que les choses allaient mieux juste avant qu'il ne se retienne de hurler en frappant sa tête contre le mur... Psychologiquement, les choses étaient encore pires que physiquement. Esperant que ça pourrait l'aider, Iranabria tenta d'appeler son frère mentalement et ce après plusieurs semaines de tortures, sans résultats, sans réponses...
Le Ministre de la Défense, Jefferson Iranabria, finit par mourir la nuit du dimanche 22 au lundi 23 Novembre en augmentant sa dose de morphine jusqu'à overdose. Chose qui serrait tue par les médias au profit d'une mise en avant de l'influence de sa tumeur...


*Rip* Jefferson Iranabria *Rip*
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xilia
Nombre de messages : 91
Capacité(s) : Télépathie, télékinésie
Véritable identité : Nicole Colton (Chiara Abel)
Date d'inscription : 16/07/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Dim 21 Juin - 6:33

Like a Star @ heaven Quartiers pauvres / Le Pringle Like a Star @ heaven

C'est donc à l'issue de plusieurs examens minutieux que Niki Colton fut menée dans sa chambre d'hôpital. Son médecin traitant, le Docteur Reid, ne fut pas en mesure d'expliquer l'origine de son état d'une manière purement scientifique. Par précaution, cette dernière évita de spécifier la nature mutante de sa patiente, y compris dans les résultats de l'analyse sanguine. Car même ici, au sein du Sacré-Cœur, être mutant n'était pas la caractéristique à mettre le plus en avant. Comme demandé, l'infirmière Mitchell se chargea de contacter la famille de la jeune femme. C'est ainsi que la mère de Niki, Mary, fut mise au courant. Combien de temps Ximei resterait-elle dans cet état végétatif ? Nul ne pouvait le savoir.

| STAND-BY |

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités."


Dernière édition par Ximei le Mar 27 Avr - 7:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Daji
Nombre de messages : 93
Capacité(s) : Facteur guérisseur - Télépathie rudimentaire
Véritable identité : Mary Clayton
Date d'inscription : 11/07/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Jeu 14 Jan - 9:01

¤ Banlieue ~ Entrepôt ¤

Anxieuse, Mary ne prononça pas même un mot durant le trajet. A mesure qu'ils approchaient de l'HUSC, son appréhension grandissait. Sa fille unique était blessée et elle ne se pardonnait pas d'avoir été aussi odieuse avec elle la dernière fois qu'elles s'étaient parlées. Ximei n'avait que souhaité avoir des réponses, et elle l'avait envoyée bouler, prétextant avoir mieux à faire que de répondre aux interrogations de son enfant. Mary s'en voulait. Depuis toujours, elle avait toujours fait passer son travail avant sa famille. Et si Niki ne s'en était jamais plainte, Mary savait aujourd'hui que celle-ci en avait énormément souffert. Daji était une mauvaise mère, une mauvaise épouse également. Mais si ce constat désolant la chagrinait, Mary savait aussi qu'elle ne changerait pas. C'était sa nature.

A deux rues de l'hôpital, le téléphone de Cloud se mit à sonner, tirant Mary de ses noires pensées. Bien qu'ils fussent presque arrivés, Mike choisit de répondre, immobilisant la voiture sur le bas côté. Et si Daji lui lança un regard incendiaire, Cloud décrocha quand même.


"Quinlan, j'écoute." Salua-t-il son interlocuteur.

Immédiatement, Daji commença à montrer des signes d'impatience. Ils étaient pressés, bon sang !
Mad

"C'est que ma fille, enfin... Oui ma fille a des soucis, j'amenais sa mère à l'hôpital, mais... De quoi s'agit-il ?" Poursuivit néanmoins Mike.

Et une fois de plus, Cloud fit preuve de caractère, réussissant l'exploit de s'écraser par téléphone. Était-il donc incapable de dire 'non' ?


"J'arrive, monsieur Bospeyl." Dit-il en effet, ce qui risquait de lui coûter cher s'il mettait effectivement ses intentions à exécution.

Il n'en est pas question, lâcha Daji, d'une voix tranchante.

Mais Cloud ne répondit rien. Redémarrant, il la conduisit à l'hôpital où Daji le contraignit à l'accompagner jusqu'à la chambre de Ximei. Au Sacré-Cœur, l'anarchie régnait, les blessés affluant par dizaine dans les couloirs. Attrapant une infirmière, Daji la persuada de la renseigner et bien que les visites étaient officiellement interdites, l'Invisible se fraya un chemin jusqu'à la chambre de Niki.


Oh, mon Dieu... Regarde ce que tu as fait ! Lâcha-t-elle en entrant, histoire de culpabiliser davantage Cloud.

Daji s'avança alors jusqu'à son chevet. Niki avait l'air paisible, un peu trop peut-être.

_________________
§ Mon histoire ~ Mon évolution §

"Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter, quelquefois trois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cloud
Nombre de messages : 148
Capacité(s) : ...
Véritable identité : Michael Quinlan
Date d'inscription : 28/11/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Jeu 14 Jan - 18:18

<=Entrepôt de banlieue, avant une conversation téléphonique au Centre Smuntz.

"Il n'en est pas question." Remarqua-t-elle, dès qu'il eut raccroché.

Mary, c'est une affaire de haute importance. Je dois la mener à bien au plus vite, alors tu vas obéir, c'est à dire aller seule à l'hôpital, pour l'instant. Répliqua-t-il, sur un ton sans appel. Neutral

C'est du moins ce qui aurait pu se passer. Mais non, il ne dit rien étant donné le regard que lui lançait Daji. Certes il y lisait de la colère, de la domination, mais aussi une profonde inquiétude... Il ne pouvait pas la laisser tomber... Il était après tout non loin de la demeure de Linderman, s'il restait quelques minutes, ce n'était pas un drame.
Stelmaria se métamorphosa en souris et entra dans l'une de ses poches. Après quoi, ils pénétrèrent dans l'hôpital, où régnait le chaos. Daji parvint néanmoins à cuisiner une infirmière. Et Mike la suivit, un peu mal à l'aise, alors qu'elle bravait l'interdiction de visite. silent
Ils trouvèrent la chambre. Ximei était allongée, inconsciente... Le spectacle lui déchira le cœur, mais comme si ce n'était pas suffisant, Daji insista :


"Oh, mon Dieu... Regarde ce que tu as fait !"

Mike baissa les yeux, sans oser s'approcher d'avantage... pale Sad

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Daji
Nombre de messages : 93
Capacité(s) : Facteur guérisseur - Télépathie rudimentaire
Véritable identité : Mary Clayton
Date d'inscription : 11/07/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Sam 23 Jan - 11:23

Fidèle à lui-même, Cloud ne réagit pas, baissant la tête en signe de résignation. Détourant les yeux de ce loukoum ambulant, Daji reporta son attention sur sa fille. Ximei avait l'air de dormir. Pourtant, ce n'était pas le cas.

Ma chérie, dit Mary, tout en lui caressant délicatement la main. Ça va aller, on va s'occuper de toi.

Daji n'avait jamais eu l'air aussi vulnérable. Son émotion était notamment palpable au son de sa voix, étonnamment douce et calme.

Il faut savoir ce qu'elle a exactement, ajouta-t-elle, reprenant contenance. Mike, il faut trouver son médecin.

Pas de réaction. Cloud n'avait pas bougé d'un cil depuis qu'ils étaient entrés dans la chambre. Arf, pourquoi diantre était-elle allée le chercher lui ? Si seulement Stryfe était là... Lui, il aurait su quoi faire pour la rassurer. Il aurait su se rendre un minimum utile, que diable ! Mais non, elle devait faire avec ce mollusque, cet handicapé du jugement, incapable de prendre la moindre décision par lui-même ! Et le pire dans tout ça, c'était que tout était de sa faute. S'il n'avait pas cherché à revoir Niki, cette dernière ne se serait jamais trouvée dans cet état, avec cette hyène pestilentielle dans les pattes.

Va-t'en, fit-elle, sans même daigner se tourner vers lui. Pars donc faire ce que tu as à faire. Je ne veux plus te voir.

Si sa réaction était nullement agressive, Daji ne plaisantait pas. Elle voulait qu'il parte, qu'il la laisse seule avec son enfant. Serrant un peu plus fort la main de Ximei, Mary laissa échapper quelques larmes qui s'écoulèrent le long de ses joues rougies par l'émotion. Le téléphone de la chambre se mit alors à sonner et, sans un regard en arrière pour Mike, elle décrocha.

¤ Cf. Conversation Téléphonique : Quartiers riches ~ Duplex d'Armand de Coreggi ¤

_________________
§ Mon histoire ~ Mon évolution §

"Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter, quelquefois trois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cloud
Nombre de messages : 148
Capacité(s) : ...
Véritable identité : Michael Quinlan
Date d'inscription : 28/11/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Dim 24 Jan - 9:50

Daji ne se préoccupait plus de lui. Elle tentait de réconforter sa fille... Leur fille... Ou peut-être de se réconforter elle-même. Il l'avait rarement, voire jamais, vue dans un tel état.

"Il faut savoir ce qu'elle a exactement. Mike, il faut trouver son médecin." Dit-elle alors.

Heu, oui... Mais c'est que tous les médecins étaient débordés à l'heure qu'il était. Mike cherchait une solution lorsqu'elle changea radicalement de ton.


"Va-t'en. Pars donc faire ce que tu as à faire. Je ne veux plus te voir." Fit-elle, implacable, sans même le regarder.

Elle lui aurait crié dessus, ce serait moins pire. Cloud était totalement dépassé par les évènements. Il voulut bien dire quelque chose, mais cela empirerait sans doute les choses... Il se résigna ainsi donc à partir. Jamais il ne la comprendrait... No


=>Chez les W

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Daji
Nombre de messages : 93
Capacité(s) : Facteur guérisseur - Télépathie rudimentaire
Véritable identité : Mary Clayton
Date d'inscription : 11/07/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Mer 27 Jan - 12:24

Furieuse, Daji écrasa littéralement le combiné sur son réceptacle. Son pouvoir n'améliorant pas la chose, une onde de choc télékinésique fissura le mur sur une poignée de centimètres, l'ensemble faisant un joli cercle autour de l'appareil. Le téléphone était fichu mais Mary s'en moquait bien. Ce sale gamin l'avait énervée avec ses médisances et ses airs supérieurs. Mais qui était-il pour lui parler ainsi ? Il ne connaissait Niki que depuis quelques semaines tout au plus et il croyait déjà tout savoir à son sujet. Mary était sa mère. Elle l'avait élevée et elle l'aimait. Ce petit péteux prétentieux ne représentait rien pour elle. Il n'était qu'un petit flirt et sa 'grande histoire d'amour' avec Niki n'était qu'une amourette de passage, une aventure de jeunesse que Ximei oublierait bien vite. Reprenant peu à peu son calme, Daji réfléchit à ce qu'elle pourrait faire pour donner une leçon à ce parfumeur de pacotille, mais surtout pour s'assurer qu'il ne s'approcherait plus de sa fille. Elle pouvait certes déposer une plainte pour détournement de mineur mais étant donné le contexte actuel, cette dernière n'aboutirait pas de sitôt. Non, elle avait une bien meilleure idée. Les Invisibles avaient la chance de posséder dans leurs rangs un enquêteur de premier ordre, un fin limier tenace et indécrottable. Elle lui enverrait un petit mail à l'occasion. A présent qu'elle était Céleste n°2, elle pouvait bien se permettre d'user des ressources des Invisibles pour son bénéfice personnel. Cette agréable pensée en tête, Daji ressortit dans le couloir pour essayer de trouver une infirmière à défaut d'un médecin. Le personnel hospitalier était toujours en effervescence, courant d'un couloir à un autre en transportant des blessés ou du matériel de soin. Faisant une nouvelle fois preuve d'une grande patience, Mary retourna à l'intérieur de la chambre et pressa le bouton d'appel réservé aux patients. Bingo ! Une infirmière se présenta une minute plus tard.

Qu'est-ce qui se passe ? Demanda-t-elle, en s'approchant de Niki pour vérifier ses constantes.

Rien, elle va bien, enfin autant que possible dans son état. En réalité, je souhaitais parler à quelqu'un. Je n'ai encore vu personne et...

Nous sommes débordés, Madame, la coupa l'infirmière, sur un ton impatient.

Je comprends, fit l'effort de répondre calmement Mary. Je veux simplement savoir ce qu'elle a.

Si l'infirmière afficha une moue, elle consentit néanmoins à lui répondre.

C'est votre fille ? Demanda-t-elle pour commencer, l'air plus compatissant.

Mary acquiesça silencieusement.


Et bien,... Je regrette d'avoir à vous dire ça mais nous ignorons encore pourquoi Nicole se trouve dans le coma. Il semble qu'elle souffre des conséquences d'un choc à la tête, mais nous n'avons trouvé aucun hématome. Des analyses sont en cours. Le Docteur Reid devrait bientôt être en mesure de vous répondre.

Et c'est tout ?
Demanda Daji, sourcils arqués. Vous allez vous contenter d'attendre sans rien faire alors que ma fille est un légume !

Écoutez, Madame, je comprends votre désarroi, mais il n'y a rien que l'on puisse faire pour le moment, tenta-t-elle de l'apaiser.

On vous paie pourquoi dans ce cas ? Rétorqua Mary, sur un ton agressif.

Elle commençait à en avoir marre de cette bande d'incapables !


Madame, je vous prie de baisser d'un ton, s'il-vous-plait !

Et sinon, quoi ? Vous me foutez dehors ! Écoutez-moi bien, espèce de vieille harpie défraîchie ! Vous allez dire à votre Docteur Reid qu'il a intérêt à prendre soin de mon enfant et que si il ne fait pas tout ce qu'il faut pour me la ramener, je m'occuperai personnellement de son cas !

Vous n'aurez qu'à lui dire, vous-même. Je suis infirmière, pas secrétaire, rétorqua la vieille, contrôlant à merveille ses humeurs.

Dans ce cas, faîtes votre boulot, bon sang ! Cracha Daji.

Bon, ça suffit, je vais vous demander de sortir.

Voyez-vous ça ?

Parfaitement, Madame. Cela fait également partie de mes attributions : chasser les mères hystériques qui se fichent éperdument des heures de visite.

Comme ça, vous faîtes aussi la chasse aux visiteurs. Voilà qui tombe à merveille. J'ai justement un nom à vous soumettre : Armand De Coreggi. C'est à cause de cet irresponsable que ma fille se trouve dans cet état !

J'en suis désolé, mais vous allez quand même sortir ! Insista l'infirmière, alors qu'un agent de sécurité faisait son apparition dans le cadre de la porte.

Très bien, fit Mary, sur un ton courroucé.

Puis elle ajouta, plus calmement, en un murmure presque inaudible :
Mais vous avez intérêt à faire ce que je dis. Je suis une femme influente, voyez-vous, et il serait regrettable qu'il vous arrive des bricoles.

Sortez !

Un rictus déchirant ses lèvres, Daji consentit à lui obéir. Après avoir embrassé Niki, Mary passa la porte et fut escortée jusqu'à la sortie de l'hôpital par le vigile. Si elle était effectivement consciente d'avoir largement dépassé les bornes avec cette infirmière, Daji ne regrettait pas une seconde de s'être laissée ainsi emporter par ses émotions. Car lorsque la colère faisait bouillir chaque parcelle de son être, tôt ou tard, il fallait que ça sorte. Et ça faisait du bien^^

¤ Centre-ville ~ Base des Invisibles ¤

_________________
§ Mon histoire ~ Mon évolution §

"Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter, quelquefois trois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Sword
Nombre de messages : 39
Capacité(s) : Télépathie - Facteur Guérisseur
Véritable identité : Gan'jou Chiisai
Date d'inscription : 21/03/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Mer 30 Juin - 21:20

¤ Centre-ville ~ Death Street ¤

Après la mort du grand singe, Gan'jou Chiisai était reparti du côté des quartiers pauvres afin de rendre une nouvelle visite à son ancien disciple, Daji. L'attitude intrigante de la jeune femme ; additionnée au sentiment étrange qui habitait l'Externel depuis son arrivée à New York ; avait soulevé de nombreuses interrogations qui ne devaient pas rester sans réponse. Sword avait de plus fini par se choisir une nouvelle apprentie en la personne de Nicole Colton, la fille de Mary. Prendre une telle décision n'avait pas été trivial, ce choix présentant des risques évidents étant donné la nature des rapports entre Daji et la jeune Ximei. Mais pour en avoir longuement discuté avec Fuxi, Chiisai savait aussi que c'était la meilleure chose à faire. Niki devait être formée. Une fois arrivé à la fabrique de biscuits, l'Immortel constata avec dépit qu'il y revenait bien trop tardivement. Daji avait déjà mis les voiles, non sans effacer toute trace de son passage. La biscuiterie calcinée n'était toutefois pas totalement dépourvue d'intérêt. Sword songea en effet qu'elle ferait une bonne salle d'entraînement le moment venu. Disparaissant aussi vite qu'il était apparu, Gan'jou s'en alla cette fois-ci en direction des quartiers riches, où il pensait trouver Ximei. Malheureusement, la demeure des Colton était toute aussi vide que la biscuiterie Pampa. Se faufilant à l'intérieur de la villa malgré tout, Sword chercha des indices pouvant le conduire à Niki. Et si fouiller la chambre de la jeune fille ne lui fut d'aucun secours, il trouva en revanche son bonheur à la cuisine, où un mot avait été laissé à l'attention du père de famille. Chiisai reconnut l'écriture suave de Mary qui, en quelques lignes, résumait ce qui était arrivé à sa fille. Ximei était à l'hôpital, plongée dans un coma qui n'avait visiblement rien de naturel. Prenant mentalement note de l'adresse du Sacré-Cœur, Gan'jou reprit la route sans attendre, déterminé à aller jusqu'au bout de ses intentions. En raison de la catastrophe de Death Street, médecins et infirmiers étaient débordés au sein de l'HUSC. Soucieux de ne pas déranger ces hommes et ces femmes qui se démenaient pour sauver des vies, l'Externel usa de sa télépathie pour obtenir les informations dont il avait besoin et se frayer discrètement un chemin à travers les couloirs bondés de blessés. Et naturellement, il finit par trouver ce qu'il cherchait. En entrant dans la chambre de Niki, Sword fut frappé par la ressemblance que cette dernière avait avec sa mère. L'espace d'un instant, l'Externel eut même l'impression d'être revenu quelques années en arrière. Esquissant un sourire, Gan'jou s'approcha de la jeune inconsciente puis posa délicatement une main sur son front. Un papillon, intrigué par l'arrivée du japonais, se mit alors à virevolter au-dessus du lit avec appréhension, surveillant les faits et gestes de cet étrange visiteur.

Ne t'inquiète pas,
glissa Chiisai, un sourire en coin. Je n'ai pas l'intention de lui faire du mal, bien au contraire.

Ainsi, après avoir pris le temps de rassurer Zaza, le télépathe pénétra l'esprit de sa future disciple. Les pensées de Ximei étaient floues, enchevêtrées les unes aux autres dans un ordre confus et parfaitement non linéaire. Les souvenirs de l'adolescente étaient brouillés, emmêlés dans un réseau de pensées labyrinthique. Le télépathe japonais n'avait encore jamais rencontré un tel capharnaüm mental. Ou peut-être une fois, lorsqu'il avait sondé l'esprit dérangé d'un certain Abyss... Quoi qu'il soit, Sword mit un peu d'ordre dans tout ça avant de chercher à prendre contact avec Ximei. Le travail étant bien fait, Niki réagit dès son premier appel.

_________________
§ Pas de destin mais ce que nous faisons. §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xilia
Nombre de messages : 91
Capacité(s) : Télépathie, télékinésie
Véritable identité : Nicole Colton (Chiara Abel)
Date d'inscription : 16/07/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Mer 30 Juin - 21:37

Lorsque Ximei ouvrit les yeux, elle ne fut pas surprise de voir le visage de Gan'jou Chiisai penché au-dessus de sa tête.

Merci, le remercia-t-elle, d'une voix brouillonne, alors que le papillon reprenait sa forme originelle.

Redevenue hyène, Zaza bondit sur le lit pour aller se blotir contre sa maîtresse qui lui avait tant manqué.


Oui, ma belle, je suis là,
dit Niki, en lui caressant le haut du crâne.

La jeune fille reporta ensuite son attention sur son bienfaiteur, le télépathe qui avait réussi à la ramener dans le monde des vivants.


Sombres ont été tes rêves ces temps-ci, fit-il. Mais ça devrait aller beaucoup mieux à présent.

Grâce à vous... Rétorqua-t-elle, en se redressant quelque peu. J'ai l'impression de vous connaître, pourtant je suis sûre que non...

C'est très improbable en effet, répondit Sword, en lui adressant un sourire bienveillant. Cela même si j'ai bien connu ta mère à une époque.

Ma mère ? Réagit Niki, surprise.

Oui, nous avons voyagé ensemble fut un temps. Et pour aller droit au but, j'aimerais fort que, comme elle, tu acceptes de m'accompagner aujourd'hui.

Vous accompagner ? Moi... Pourquoi faire ?
Le questionna-t-elle, plus que perplexe, voire un brin suspicieuse.

Pour suivre une formation et étendre tes capacités psychiques, répondit-il, sans détour. Comme tu as pu t'en rendre compte, je dispose de certains pouvoirs télépathiques. J'aimerais te transmettre mes connaissances.

Vous voulez...

Que tu deviennes mon disciple, prit-il la peine de terminer sa phrase.

Petit moment de silence perturbé uniquement par les glapissements joyeux de Zaza^^

C'est un peu prématuré, vous ne croyez pas ? Dit-elle, sourcils froncés. Je vous suis reconnaissante pour votre aide mais je ne vous connais pas. Alors de là à aller m'engager dans... Enfin, c'est plutôt délirant, je trouve.

La vie est ainsi faîte, jeune Nicole. Si on ne peut prévoir les choses qui nous arrivent, nous sommes libres en revanche de saisir ou non les opportunités qui se présentent à nous, aussi inattendues soient-elles.

Niki ne répondit pas de suite, réfléchissant à ce qu'il venait de dire. Un grand télépathe, sans doute plus puissant qu'Adler, lui proposait de lui enseigner ce qu'il savait, comme à sa mère autrefois. La situation, étrange et ironique à la fois, lui évoquait une hexalogie de films à grand spectacle. Si Sword se mettait soudainement à parler de la Force, Niki n'en serait qu'à moitié étonnée.

Ma mère a suivi votre enseignement... Fit-elle, se reconcentrant sur la discussion.

Oui, répondit simplement Gan'jou, avant de développer un peu plus sa réponse. Elle m'a suivi et ne l'a pas regretté. Bien qu'elle ne se soit pas engagée dans la meilleure des voies ensuite, elle a été une excellente élève.

Ma mère vous a déçu donc, fit-elle, blasée mais nullement surprise. Il semblerait que, quoi qu'elle fasse, elle finisse toujours par décevoir tout le monde. Mais si elle a trompé votre confiance, pourquoi venir me chercher, moi, sa fille ?

Lui être liée par le sang ne signifie en rien que tu commettras les mêmes erreurs de jugement, dit-il. Daji a fait ses propres choix. A toi de faire les tiens.

Je ne sais pas... Il faut que je réfléchisse,
répliqua-t-elle.

Réfléchis, mais ne tarde pas trop. De grandes forces sont en mouvement, des forces qui vont décider de l'avenir du monde. Tout le monde le ressent. Une nouvelle ère est en marche, et en bien ou en mal, il te faudra également jouer ton rôle, ou refuser de prendre part.

Là, par contre, Niki n'était pas sûre d'avoir saisi tous les sous-entendus. Elle était même carrément larguée ! Certes, il y avait de plus en plus d'eau dans le gaz entre anti-mutants et porteurs du gène X, mais si une guerre était effectivement sur le point d'éclater aux USA, changerait-elle réellement la facette du monde entier ?

Je t'attendrai à l'ancienne fabrique de biscuits qui servait encore de laboratoire à ta mère il y a quelques heures, conclut-il, en lui envoyant les images de la biscuiterie calcinée.

Sword la rassura toutefois mentalement sur l'état de santé de sa mère. Daji n'avait rien, elle avait 'miraculeusement' échappé aux flammes^^

Je ne t'attendrai pas éternellement, ni ne renouvellerai ma proposition, ajouta Gan'jou, tout en se dirigeant vers la porte. La balle est dans ton camp.

Attendez !
L'interpella-t-elle, avant qu'il ne passe la porte. Comment vous vous appelez ?

Gan'jou Chiisai, répondit le japonais. Mais tu peux m'appeler Sword.

Sword, répéta-t-elle, alors que l'Externel disparaissait dans le couloir.

Un nom qu'elle n'oublierait pas.

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Sword
Nombre de messages : 39
Capacité(s) : Télépathie - Facteur Guérisseur
Véritable identité : Gan'jou Chiisai
Date d'inscription : 21/03/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Ven 9 Juil - 16:02

A l'issue d'une présentation en bonne et due forme donc, Sword quitta la chambre de celle qui, il l'espérait, accepterait bientôt de devenir son nouveau disciple. A l'instar de sa mère, Niki semblait avoir un caractère bien trempé. Cette force d'esprit était appréciable, même si Sword espérait de tout cœur que la ressemblance entre la mère et la fille s'arrêterait là. Ma foi, il verrait bien. Après tout, Ximei ne lui avait même pas encore donné son accord. Esquissant un sourire énigmatique malgré tout, Gan'jou se faufila à nouveau discrètement à travers les couloirs de l'hôpital jusqu'à rejoindre la sortie de celui-ci. Le temps s'était couvert pendant qu'il discutait avec Niki. Accélérant le pas pour ne pas avoir à essuyer un orage, l'Externel japonais se fraya un chemin jusqu'aux quartiers pauvres afin de rejoindre la biscuiterie Pampa, son nouveau dojo. Un dojo vétuste et provisoire certes, mais qui lui serait fort utile pour initier la formation. Avant de songer à recevoir Ximei, il allait toutefois falloir retaper quelque peu le décor, de sorte à rendre le local un minimum habitable. Il s'agissait là d'un exercice nullement contraignant pour l'Immortel qui, bien au contraire, jugeait toute activité physique profitable à l'épanouissement de l'esprit. La jeune Niki en ferait d'ailleurs bientôt l'expérience, si jamais elle acceptait de le rejoindre bien entendu.

| ELLIPSE |

_________________
§ Pas de destin mais ce que nous faisons. §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xilia
Nombre de messages : 91
Capacité(s) : Télépathie, télékinésie
Véritable identité : Nicole Colton (Chiara Abel)
Date d'inscription : 16/07/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Ven 9 Juil - 16:14

Le télépathe japonais laissa une Ximei plutôt perplexe. Si la jeune fille avait bien entendu tout ce que Sword lui avait dit, elle ne savait pas trop comment assimiler ces diverses informations pour le moment. De nombreuses questions lui venaient également en tête. Accepter la proposition de Gan'jou, aussi alléchante était-elle, reviendrait à abandonner totalement sa vie d'antan, et donc à mettre de côté sa scolarité et ses amis, pour un temps tout du moins. Y était-elle préparée ? Niki en doutait. Elle avait beau être d'une nature indépendante, Ximei n'était pas faîte pour la solitude. Elle avait besoin d'être entourée, qu'on l'admire, XD Quant à l'autorité parentale... La défier pour suivre un illustre inconnu était aussi excitant qu'angoissant. Daji ne laisserait jamais passer ça, surtout si elle était en mauvais termes avec Sword. Et Stryfe dans tout ça ? La soutiendrait-il quels que soient ses choix ? Rien n'était moins sûr. D'un autre côté, Niki s'ennuyait au lycée, et ce depuis longtemps. Vivre autre chose que le quotidien morbide d'une lycéenne lambda était réellement enthousiasmant. Encore plus si cela lui permettait d'étendre ses capacités. Restait Armand. Nul doute que, si elle partait, le jeune homme aurait du mal à comprendre son choix. Leur relation débutant à peine, Niki savait également qu'elle risquait fort de faire une croix sur son premier véritable amour en acceptant de suivre Chiisai. Arf, quel dilemme...

Au fait, Gan'jou... C'est son nom ou son prénom ? Questionna-t-elle Zaza, distraitement.

Un nouveau mystère à rajouter à l'énigme Sword, même si ce point de détail était loin d'être le plus important^^


Alala ! Advienne que pourra ! Lâcha-t-elle finalement, haussant les épaules. Zaza, t'aurais pas un truc à grignoter des fois ?

Yaaaaaaaah ! Rétorqua la hyène, avec un petit glapissement de joie.

Laisse tomber.

S'il y avait une chose de certain, c'était que ce n'était pas Zaza qui l'aiderait à prendre une décision.

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Daji
Nombre de messages : 93
Capacité(s) : Facteur guérisseur - Télépathie rudimentaire
Véritable identité : Mary Clayton
Date d'inscription : 11/07/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Sam 10 Juil - 17:01

¤ Centre-ville ~ Base des Invisibles ¤

Daji avait roulé vite, respectant guère le code de la route. Mais il y avait urgence. Car son petit ange s'était réveillé. Terriblement nerveuse, Mary immobilisa son véhicule dans le parking des visiteurs, à proximité d'une des entrées. Il fallait croire que la chance lui souriait aujourd'hui. Avec ce qu'il s'était passé sur Death Street, Daji n'aurait jamais imaginé trouver une place aussi facilement. En entrant dans les locaux de l'hôpital, l'Invisible songea que, dans son empressement pour rejoindre le Sacré-Cœur, elle avait oublié de vérifier les résultats de sa dernière chromatographie avant de partir. Arf, il faudrait qu'elle repasse au laboratoire pour rectifier le tir. Pas grave. Ce n'était après tout l'affaire que d'une dizaine de minutes. Mary s'en occuperait une fois qu'elle aurait ramené Niki à la maison, en espérant que cette dernière comprendrait. Après un crochet du côté de l'accueil où on lui fit hâtivement signer toute la paperasse nécessaire, Daji retourna auprès de sa fille, quelques heures seulement après l'avoir quittée.

Ma chérie,
fit-elle, émue, en entrant dans la pièce. Si tu savais... J'étais morte d'inquiétude. Tu... Tu te sens bien ?

Ça va, rétorqua Ximei, hésitante.

Les larmes aux yeux, Mary avait l'air vulnérable, chose inhabituelle la connaissant. La Céleste vint s'asseoir auprès de Niki et caressa avec douceur son visage. Niki se laissa faire, trahissant également une sensible émotion.


Je suis désolée, Niki,
s'excusa alors Daji, contre toute attente. Je n'aurais pas dû te parler comme ça. Tu avais le droit de savoir. J'aurais dû répondre à tes interrogations lorsque tu as découvert la vérité.

Man, la coupa Niki, en posant deux doigts sur ses lèvres. C'est bon.

La mère et la fille s'enlacèrent alors et, croyez-le ou non, quelques larmes s'échappèrent par ci, par là^^

Le Docteur Dorian a signé ton autorisation de sortie, dit Daji, les effusions terminées. Ils semblent visiblement pressés que tu libères la chambre.

C'est normal avec ce qu'il se passe dehors, commenta Niki, avec neutralité. Tu sais s'ils ont prévenu Armand ?

Je... Je ne pense pas. Peu après ton arrivée ici, nous avons eu une prise de bec et...

Et ? Fit Ximei, sourcils arqués.

Je l'ai fait interdire de visite, termina Daji.

Man ! Comment t'as pu faire ça ?
S'écria Niki.

Je sais, je sais,
la calma Mary. Vois-tu, je le tenais pour responsable et il m'agaçait... Mais ne t'inquiète pas, je... Nous allons arranger ça. Tu n'auras qu'à l'appeler de la maison et l'inviter à boire un thé. Nous pourrons faire mieux connaissance.

Tous les trois ?
Lâcha Niki, suspicieuse.

Oui, oui, tous les trois,
répondit-elle, souriante.

Ça me va, fit-elle. Mais sois polie.

Oh, mais je sais parfaitement être gentille, la rassura Mary, amusée.

Mère et fille finirent cette charmante conversation pendant que Niki se rhabillait. Zaza, qui avait repris l'apparence d'un papillon, alla se poser sur l'épaule de Ximei lorsque cette dernière fut fin prête. Avant de quitter l'hôpital, Daji aborda une infirmière pour que cette dernière transmette ses remerciements au Docteur Reid.


¤ Quartiers riches ~ Villa de la Princesse Ximei ¤

_________________
§ Mon histoire ~ Mon évolution §

"Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter, quelquefois trois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xilia
Nombre de messages : 91
Capacité(s) : Télépathie, télékinésie
Véritable identité : Nicole Colton (Chiara Abel)
Date d'inscription : 16/07/2007
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton] Sam 10 Juil - 20:30

Peu après le départ de Sword, Ximei reçut la visite d'une infirmière qui, bienheureuse de la trouver éveillée, s'empressa d'aller chercher le médecin de garde, un certain John Dorian. Le Docteur Dorian l'examina des pieds à la tête, procédant à plusieurs tests psychomoteurs pour s'assurer que tout était bien rentré dans l'ordre. L'auscultation terminée, Dorian rassura Niki, soulignant bien qu'elle n'avait plus rien à faire dans cet hôpital. Ma foi, c'était lui le toubib. Restait en revanche un détail à régler : sa sortie administrative qui ne pouvait être signée que par l'un de ses responsables légales. Et en toute logique, Dorian contacta Daji. Si Ximei appréhendait quelque peu ces retrouvailles, la jeune fille savait aussi qu'elle ne pouvait y échapper. Aussi, elle s'y prépara mentalement, sans trop savoir ce qui l'attendait. Ce fut uniquement en voyant le regard de sa mère qu'elle fut fixée. Mary Colton avait l'air réellement bouleversée, et heureuse aussi. Heureuse de retrouver sa fille en parfaite santé. Mère et fille discutèrent ensuite un moment et, même si Niki lui en voulait encore, elle ne put qu'accepter ses excuses et lui laisser une chance de se rattraper. Chance que Daji saisit au vol en proposant à Ximei d'inviter Fragrance pour rétablir le dialogue. Ma foi, restait plus qu'à voir comment tout cela allait se passer.

Like a Star @ heaven Quartiers riches ~ Villa de la Princesse Ximei Like a Star @ heaven

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chambre [patiente : Nicole Colton]

Revenir en haut Aller en bas

Chambre [patiente : Nicole Colton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Il semble que Nicole Muaka serait libérée, elle et sa consoeur» Baz Luhrmann - Australia (Hugh Jackman, Nicole Kidman)» [Chandernagor, Françoise] La chambre» Walt Disney World - Hôtels - Chambre 5 personnes» ma chambre entierement relookee
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Hors du Jeu :: Sacré-Coeur-