AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Bureau d'Herbert Cuddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Bureau d'Herbert Cuddy Dim 4 Jan - 16:54



On y trouve tout le confort imaginable, y compris une télévision HD.


<=Hall, couloirs

"Tout le monde s'en fiche, Ted." Répliqua Cuddy.

Ted ne répondit rien, gagnant un air on ne peut plus blasé. C'était devenu un professionnel dans cet art. Il ne cessait de transpirer, ce qui lui donnait un aspect d'avantage pitoyable.


"Vous êtes le seul à paniquer, Théodore..." Signala ensuite Cuddy.

Je sais très bien ! Fit-il sur le même ton que précédemment. Je me parlais à moi-même. Ajouta-t-il.

Avant de marquer une pause, comme s'il se rendait enfin compte de la gravité de la chose. Pour ce qui est de Doug :


"Quel fainéant celui-là! Quand on pense qu'il aura tout le temps de se reposer en rejoignant ses "patients"."

Et c'est vous qui dîtes ça... Fit-il, tout bas, de manière ironique.

Puis plus haut : C'est que c'est vrai. Rectifia-t-il, craintif.

Il ne fallait surtout pas s'attirer les mauvaises faveurs de Cuddy, ou plutôt d'Abagnale qui jouait les patrons de mauvaise humeur, aujourd'hui. Quoique... Pas plus que de coutume.

"Tiens! Ted, rendez-vous donc utile... Trouvez un grand sac poubelle et descendez les morceaux à la morgue!"

Il lança un regard suppliant à Cuddy qui ne le vit mystérieusement pas.

Mais, ce n'est pas à un avocat de...
Commença l'inspecteur, qui s'interrompit rapidement face au regard machiavélique d'Abagnale.

Ce dernier jouait réellement bien son rôle.


Ted fit signe à l'inspecteur que c'était inutile de tenter quoique ce soit. Avant de s'avancer dans le but de s'exécuter. Arf, même Tom n'avait aucune envie de faire ça.

J'appelle l'homme d'entretien, c'est vraiment n'importe quoi ! S'indigna alors Carla, une infirmière (après le départ de Cuddy et de l'inspecteur).

Je vous aime.


Quoi ?

Je... Je... Mais il ne parvint pas à terminer sa phase, faisant volte-face pour se cogner tête la première, contre une porte récemment fermée.

Ca va ! Je vais bien... Dit-il, en continuant son chemin.

Finalement, il rejoignit le bureau de Cuddy.


Docteur.
Commença-t-il, rassemblant son courage à deux mains. Je dois vous dire que ce que vous m'avez demandé de faire tout à l'heure, ça m'a blessé ici, et là. En montrant sa tête, puis son coeur.

Il regarda l'inspecteur un moment. Arf, il était vraiment forcé de continuer à jouer la comédie.

L'infirmière est définitivement décédée. Je n'ai jamais fait face à ce genre de situations... J'ai peur.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Bureau d'Herbert Cuddy Mar 10 Fév - 14:47

-"Mais, ce n'est pas à un avocat de..."

Abagnale fixa l'inspecteur avec un drôle de sourire qui signifiait "je suis chez moi ici". Il lui apporta néanmoins une réponse plus courtoise.

Ne vous inquiétez pas, Théodore n'est pas réellement avocat, il a eu le dîplome parce que ses professeurs envisageaient un suicide collectif...

-"Mais enfin, il est tout de même..."

Le sourire aimable affiché par le Directeur fondit comme une glace à 35°.

Tout de même, rien du tout. Cet homme est aussi expressif et éloquent qu'un poisson rouge qui tourne en rond dans son bocal en faisant "Bloup, bloup".

Comme pour apporter confirmation à ce que racontait Herbert, Cérantil fit son entrée dans le bureau, parfaitement à l'aise dans son rôle de type mal-à-l'aise.

-"Docteur. Je dois vous dire que ce que vous m'avez demandé de faire tout à l'heure, ça m'a blessé ici, et là."

Haussant un sourcil, Fykeüs se tourna vers l'inspecteur.

Satisfait?

Le policier avait l'air médusé. Néanmoins, il n'eut pas l'occasion de réagir puisque l'avocat essayait de s'enfonçer encore un peu plus.

-"L'infirmière est définitivement décédée. Je n'ai jamais fait face à ce genre de situations... J'ai peur."

Ho, Ted! Qui est ce qui a deux pouces et se moque totalement de ce que vous dites?! Asseyez-vous et taisez-vous.

Pour en finir avec cette histoire -après tout, une infirmière morte n'avait plus grand chose d'intéressant-, Herbert discuta un moment avec l'inspecteur. La police scientifique était sur place, une fois qu'ils auraient terminé la zone serait interdite d'accès pour 72 heures. La police tiendrait l'hôpital au courant des avancées de l'enquête.
Lorsque l'officier fut reparti en fermant la porte derrière lui, Robert Abagnale remonta à la surface.


Des nouvelles de la Fondation?
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: Bureau d'Herbert Cuddy Ven 13 Fév - 16:46

Bien qu'il puisse s'en douter, il ne savait pas avec exactitude ce que pouvait bien raconter Cuddy à l'inspecteur de police, dans le but de mieux l'enfoncer. Il faut avouer que la comparaison avec le poisson rouge était bien trouvée !

"Satisfait?" Demanda-t-il, alors que "Ted" rentrait dans le bureau.

Je, je sais pas trop. Commença-t-il, lentement.

Avant de se rendre compte qu'on ne s'adressait pas à sa personne. Ca expliquait tout ! Puis Cuddy repartit à la charge, sous l'oeil quelque peu éberlué de l'inspecteur.


"Ho, Ted! Qui est ce qui a deux pouces et se moque totalement de ce que vous dites?!"

C'est vous ? Demanda-t-il, craintif, mettant à plat la plaisanterie de Cuddy.

"Asseyez-vous et taisez-vous." Ajouta-t-il.

Bien sûr, Buckland s'était exécuté dans la seconde, s'asseyant sur un livre posé précédemment sur la chaise. Il le retira puis se réinstalla. Et Abagnale régla les dernières choses qui devaient l'être, avec l'inspecteur. Qui finit par quitter les lieux.


"Des nouvelles de la Fondation?"

Une fondation ? Je ne sais pas, mais mon quatuor va bien, on fait des musiques de films maintenant. Conta-t-il.

En effet, Ted Buckland possédait un groupe remarquable qui chantait le plus souvent 'a cappella'.
Quand il était dans la peau d'un personnage, il y était jusqu'au bout et il adorait titiller ses interlocuteurs. Cela dit, son expression changea radicalement. Il eut tout à coup l'air plus malin et vif, même s'il ne prit pas le risque de changer d'apparence. Il esquissa un sourire en coin et parla plus rapidement, et avec un minimum de confiance, transpirant bien moins.


Pas tellement. Scott et Monroe en sont sans doute, toujours au même point.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Bureau d'Herbert Cuddy Mar 24 Fév - 17:19

-"Une fondation ? Je ne sais pas, mais mon quatuor va bien, on fait des musiques de films maintenant."

Herbert se tourna vers Cerantil, l'air sévère. Il attendit que son assistant reprenne son sérieux, ce qui était visible à la disparition de ses traits de looser, remplacés par un air beaucoup plus vif.

-"Pas tellement. Scott et Monroe en sont sans doute, toujours au même point."

Je crois qu'il va fal...

Fykeüs fut stoppé net par son intuition.

Tu as senti?

Un danger dans l'hôpital. Robert ferma les yeux et se laissa guider dans les bâtiments pour localiser le problème. Rarhu. Effectivement, ce type semblait être un soucis. Et pas besoin de savoir pourquoi pour l'éviter...

C'est un mutant. Probablement un pouvoir sur le mensonge ou quelque chose du genre. On va sortir tant qu'il est là.

Dans leur situation, il valait mieux se méfier de ce genre de personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: Bureau d'Herbert Cuddy Sam 28 Fév - 7:02

Abagnale gagna brièvement un air sévère. Bingo, sa tentative de l'agacer (légèrement) avait fonctionné. Comme toujours cela dit.

"Je crois qu'il va fal..." Commença-t-il.

Fal ?

Tsss, quand il s'y mettait. Razz

"Tu as senti?" Demanda-t-il, contre toute attente.

Outch, il aurait du être plus attentif, si quelque chose clochait. Mais "Cuddy" avait toujours été le plus préventif des deux. Néanmoins, il pensait savoir de quoi il parlait. Aussi, il acquiesça d'un signe de tête, sourcils froncés. Après un petit moment de silence, il reprit :


"C'est un mutant. Probablement un pouvoir sur le mensonge ou quelque chose du genre. On va sortir tant qu'il est là."

Comme dit le proverbe... Commença-t-il, en quittant le bureau.

Et arf, il tomba nez à nez avec une infirmière.


Heu, mieux vaut guérir que prévenir. Conclut-il donc, jouant à nouveau la comédie. Neutral

Vous voulez que j'ai une crise cardiaque, Carla ?

Elle avait visiblement une requête à faire à Cuddy. Tout pour les ralentir... Rolling Eyes

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Bureau d'Herbert Cuddy Jeu 7 Jan - 21:28

Abagnale était resté assis à son bureau tandis que Cerantil se dirigeait vers la porte. Il fut soudainement repoussé par Carla, l'infirmière en chef, qui après un bref charabia en espagnol, s'interrompit sous le regard du Directeur.

Si vous en veniez au fait, mon Coeur!

L'infirmière le fixa avec un air outré, peu habituée à être interrompue.

-"Dr.Cuddy! Sachez..."

...Sachez qu'avec cette infirmière morte, nous sommes encore plus en sous-effectif qu'avant. C'est inadmissible! Nous voulons une restructuration des effectifs et avons besoin d'un budget supplémentaire...

Carla en resta estomaqué, autant par le ton employé par Cuddy que du fait qu'il ait su exactement ce qu'allait dire l'infirmière.

Infirmière Espinosa, vous allez faire demi-tour et dire à vos collegues, toutes aussi chères à mon coeur que vous, que les pourparlers ont étés longs et que finalement, vous avez parfaitement compris que vos exigeances étaient impossibles à satisfaire. C'est bien compris? Hochez juste la tête, votre voix me rend malade... Pas autant que celle de Ted malgré tout!

Herbert adressa un sourire éclatant à l'infirmière, en ajoutant un petit signe de main.

Bonne journée, mon Coeur!

Une fois l'intruse partie, Fykeüs hocha la tête à l'intention de son avocat. Les deux hommes quittèrent l'hôpital.

Arrow Fondation Akatsuki
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: Bureau d'Herbert Cuddy Ven 8 Jan - 9:02

L'infirmière en chef malmenait le malheureux Ted. Mais Abagnale vint à la rescousse ! Mouais... Il interrompit Carla, ce qui ne plut pas particulièrement à cette dernière. Bien sûr, cela ne l'empêcha pas de récidiver.

"Sachez qu'avec cette infirmière morte, nous sommes encore plus en sous-effectif qu'avant. C'est inadmissible! Nous voulons une restructuration des effectifs et avons besoin d'un budget supplémentaire..." Déclara-t-il.

Ted se contentait d'acquiescer vivement de la tête, ce qui lui donnait l'air relativement stupide. Mais il devait bien montrer qu'il était d'accord avec Cuddy, quoiqu'il dise. Shocked En tous cas, il avait réussi à faire taire Carla. Jolie performance. Enfin, assez habituelle venant de Fykeüs.


"Infirmière Espinosa, vous allez faire demi-tour et dire à vos collegues, toutes aussi chères à mon coeur que vous, que les pourparlers ont étés longs et que finalement, vous avez parfaitement compris que vos exigeances étaient impossibles à satisfaire. C'est bien compris? Hochez juste la tête, votre voix me rend malade... Pas autant que celle de Ted malgré tout!"

Ledit Ted resta bouche bée, alors qu'il tournait les yeux vers Cuddy. Il semblait effondré. Pourquoi tant de haine ??! Cuddy sourit "aimablement" à l'infirmière avant de la saluer. Il jouait formidablement bien les sal#uds^^ Enfin, c'est qu'il avait du beaucoup s'entrainer durant sa vie. :queen: Et puis il lui fit signe de le suivre, comme un maitre le ferait avec son chien. Un chien peu aimé.

Bon ben... J'y vais, ravi d'avoir eu cette conversation avec vous, Carla. Conclut-il, d'une voix traînante.

Elle lui fit un regard noir... Et il quitta l'hôpital, suivant Cuddy... Ils jouèrent bien entendu le jeu jusqu'à ce qu'ils furent entrés dans la voiture. Ted fut ainsi donc rabaissé encore quelques fois dans le parking, avant de monter à l'arrière, bien sûr.
Une fois qu'ils furent éloignés, Tom changea à nouveau d'apparence. Pas qu'il retrouvait son aspect ordinaire (il le faisait rarement, surtout lorsqu'il bossait, c'était si peu amusant What a Face), mais n'importe quoi, était mieux que l'apparence de Ted. Razz


=>Fondation Akatsuki

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Bureau d'Herbert Cuddy Lun 14 Juin - 13:03

Arrow Manoir Lomÿs, Salle de Réception

N'importe quoi. Connerie.
"Mr.Abagnale, votre femme a été grièvement blessée". Tu parles. Il avait fallu 10 minutes à Mercator pour régler ça. Heureusement que Bob l'avait empêché de lui rendre l'usage de ses jambes. Il n'aurait plus manqué que ça !
Et avec ça, ils héritaient d'un mome. Charles, quel prénom à la con pour un gosse... Il allait devenir quoi, majordome ?!
Fykeüs était debout dans son bureau, enragé, à cette heure-ci, Daniel s'était sûrement déjà tapé la journaliste ! Il allait perdre un pari avec Daniel Linderman, quelle horreur !
Et comme pour confirmer que cette nuit ne lui serait pas paisible, il reçu un appel de Jamie Darcy. Tres vite, il se décomposa, pire encore que pour sa femme. Ses jambes se dérobèrent sous lui, il s'accrocha à son bureau après avoir raccroché. Les Zèbres avaient vu Roxas s'éloigner de la scène du crime. Tom était mort. Tom.
Il se laissa tomber dans son fauteuil et sortit une bouteille de Whisky de son bureau, il en vida un bon quart à toute vitesse.
Tom. Son fils de coeur. Son fils hétérosexuel. La rage enfla en lui. Rafael avait encore joué au con, il ne pouvait décifdement pas s'en empêcher. Et il s'en prenait à un innocent, s'attaquait à un innocent, s'attaquait à lui encore une fois. Faisait disparaitre la preuve irréfutable trouvée par Tommy. Roxas, complice. Roxas, coupable !! Il se leva d'un bond et attrapa son GSM. Il envoya un sms au Zèbre, et la réponse lui parvint presqu'immédiatement. La Fac. Il aimait les étudiantes aussi ?! Suspect
Bob envoya un message à Kaos, l'avertit, Cerantil était mort, il rendait visite à Rafael.

Avant de quitter son bureau, il palpa le bas de son dos, fouilla ses chaussettes, enfila sa blouse blanche. L'heure de faire un peu de chirurgie faciale.
Bouillonnant de rage, il reprit sa voiture. Après avoir renversé les poubelles derrière l'hôipital, et arraché une boite aux lettres, il prit à toute vitesse la direction de la Fac. L'heure pour Raffy de tirer sa révérance.


Arrow Centre-ville, Faculté Saint-John's
Revenir en haut Aller en bas
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bureau d'Herbert Cuddy

Revenir en haut Aller en bas

Bureau d'Herbert Cuddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Spider Podium nouveau suport voiture et bureau de folie ^^» Bureau Passeport Annuel le moins fréquenté ?» Faema Type bureau - Quelqu'un connait ?» Au bureau» Bureau Central des Archives Administratives Militaires
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Hors du Jeu :: Sacré-Coeur-