AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Extérieur] Cafétéria / Jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Variable
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Freya
Nombre de messages : 29
Capacité(s) : Malédiction !
Véritable identité : Veronica Chostakovitch
Date d'inscription : 28/02/2009
MessageSujet: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Mar 10 Mar - 17:16

Située à la gauche du bâtiment principal, la cafétéria est l'espace détente du centre. Les repas, de bonne facture, sont servis à la chaîne de 11h15 à 13h45 le midi, et de 18h30 à 21h00 le soir. Le service, quant à lui, est assuré dès 7h00 du matin et ce jusqu'à 22h00. Une porte coulissante conduit sur une terrasse, menant elle-même au 'parc'. Un bien grand mot pour désigner le petit carré de verdure du centre, qui sert essentiellement de lieu de promenade à Freya.


Cafétéria.

_________________
| Nous promettons selon nos espérances et nous tenons selon nos craintes. |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Dim 24 Jan - 1:41

Arrow Bureau d'Atia (Sous-Sol)

Ayant traversé plusieurs couloirs, Robert finit par tomber sur Cerantil qui lui donna le détail de ce qu'il avait entendu à droite - à gauche, sensiblement le même récit que celui d'Atia, sinon que les autres membres en avaient parfois rajouté en détails privés et génants. Classique.
Les deux Akatsukiens se dirigèrent vers la cafeteria, Fykeüs avait besoin, comme on pouvait le deviner, de quelques muffins.
Arrivé au restaurant de la Fondation, il fondit tel un requin sur le présentoir à patisseries. Gouta un premier muffin qu'il posa sur le côté, pas bon. Un second, ananas-mangue, qu'il cracha et dont le reste vola à la poubelle.


Ho! Quelle horreur! Quel goût immonde! Ho, peut-être encore un bout, pour être sur...

Il en attrapa un autre (ananas-mangue) et le goûta. Decidemment, ce n'était pas bon, le muffin rejoignit le premier sur le côté du comptoir.
Le quatrième fut le bon! Vanille-caramel. Il en remplit les poches de sa blouse et fit signe à Cerantil de lui en prendre au chocolat, et d'autres aux pépites de chocolat. Avant de s'installer à sa table après avoir adressé un regard méchant à la serveuse.
Il la terrifiait. Jamais elle n'avait osé lui demander de payer depuis la première fois qu'il avait pris des muffins. Peut-être que Thomas les payait en douce? Aucune importance pour l'Irlandais de toute façon.
Et comme un enfant le matin de Noël, il se mit à dévorer un premier muffin, ce qui apaisa doucement sa tension.
De façon très temporaire...
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Dim 24 Jan - 8:25

<=Sacré-Cœur

Tom avait opté pour l'apparence d'un personnage haut en couleurs. :king: Quoiqu'il en soit, pendant qu'Abagnale s'informait auprès de la vieille folle qui errait aux sous-sols, lui, pour sa part, avait vagabondé au sein du Centre tout entier (dans la mesure du possible bien entendu) pour en apprendre au maximum. Il ne s'agissait que de rumeurs, mais c'était mieux que rien. La situation était fascinante.
Et puis il retrouva Fykeüs. Tous deux se dirigèrent vers la Cafétéria. Quelque chose avait particulièrement du le contrarier. Il s'approcha donc des pâtisseries, vendues pas une jeune femme, laquelle Robert terrifiait... Et il se mit à cracher verbalement, comme de la nourriture.


"Ho! Quelle horreur! Quel goût immonde! Ho, peut-être encore un bout, pour être sur..."

Il passa finalement une commande, avant de s'installer à une table. Cerantil s'exécuta, adressant un clin d'œil amusé à la jeune femme, avant de rejoindre son mentor. Payait-il la nourriture en cachette ? Voilà quelque chose de bien plus mystérieux que cette histoire de complot...
Il mordit dans le premier muffin. Tom attendit un instant, avant de parler avec un léger accent Allemand :


Et qu'as-tu appris de ton côté ?

_________________
Décès


Dernière édition par Cerantil le Dim 24 Jan - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Roxas
Nombre de messages : 280
Véritable identité : Rafael Baldwin
Date d'inscription : 15/11/2009
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Dim 24 Jan - 8:35

<=Bureau de Roxas

Il avait fait un détour par le Poste de Contrôle. En effet, Carantil n'avait pas de bureau fixe, et puis il changeait constamment d'apparence. Rolling Eyes Fixant les moniteurs, il appela ainsi donc le responsable au Poste de Sécurité, qui lui décrivit Handers, tel qu'il était lorsqu'il avait passé sa carte. Celui-ci venait justement de retrouver Abagnale à l'intersection d'un couloir. Le futur entretien s'annonçait des plus intéressants !
Roxas gagna ainsi donc la Cafétéria, où les deux hommes étaient assis. Un sourire en coin, il s'approcha de leur table et les salua :


Je suis surpris de vous savoir ici. Enfin, dans le Centre... Précisa-t-il, à l'égard du membre du Conseil.

Abagnale auprès de muffins, ça n'avait rien d'étonnant...


Handers. J'aurais à vous parler, seul à seul. Poursuivit-il, en se tournant vers celui-ci.

Il savait bien que jamais Abagnale ne se laisserait congédier de la sorte. Il prendrait cela comme un véritable affront. De quoi lui donner envie de mâcher d'autres muffins, en somme. :king:

_________________
« C'était un mauvais esprit tout bardé de dépit.
L'enfer ne contient pas pire en fait de puissances mauvaises
Dans son domaine surbaissé.
Crevant de sombre orgueil,
De malice âcre et rancunière,
Il est l'ennemi des méchants aussi bien que des bons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Dim 24 Jan - 16:10

-"Et qu'as-tu appris de ton côté ?"

Robert engloutit son troisième muffin et l'avala en entier pour répondre à Cerantil. L'air incomprehensif, l'Irlandais vit entrer Roxas dans la salle. Une fugitive expression de colère passa sur son visage. Le Zèbre. A part les Zebres d'Irlande et d'Angleterre, Fykeüs ne pouvait pas les supporter. Sale job...

Je suis surpris de vous savoir ici. Enfin, dans le Centre...

Les trois mots que tu cherches sont "Bonjour Monsieur Abagnale"...

Il n'était pas du tout à cheval sur l'étiquette, preuve en était Cerantil, mais il ne pouvait vraiment pas l'encadrer celui-là... Roxas se tourna vers Thomas.

-"Handers. J'aurais à vous parler, seul à seul."

Fykeüs avala tout rond son quatrième muffin, sidéré. Il le posa sur la table et fixa Roxas avec des yeux ronds.
Il pressa l'épaule de Thomas pour lui signifier de rester assis, tandis que Robert se levait.


Nom de Dieu. Vous êtes devenu suicidaire, Roxas?

Il était sous le choc. Incroyable! Le Zèbre voulait interroger l'assistant personnel du patron Irlandais. Qu'est ce qu'il cherchait? Le discréditer? Etait-il stupide?
Roxas était plus grand que lui mais la colère qui émanait du patron Irlandais était plus qu'effrayante, d'ailleurs, les quelques membres présents dans le réfectoire tentaient de prendre la fuite en engloutissant leur repas.


C'est Thomas que vous voulez interroger, vous êtes sérieux?

Il s'écoula une seconde à peine avant que Fykeüs n'explose.

Mais nom de Dieu! Pour qui vous vous prenez? Vous voulez vous en prendre à l'Irlande? Vous en prendre à moi? Cerantil passe son temps avec moi! Quand est-ce qu'il aurait le temps de participer à un complot avec une bande de lopettes digne des films Hollywoodiens? Répondez-moi!

Imaginez alors un visage décomposé avec des yeux rouges et enflammés, c'était à peu près l'expression d'Abagnale, la rage brute.

Vous n'étiez pas né que je connaissais déjà Daniel! Et Handers sert mes interêts au sein de la Fondation! Nom de Dieu! D'où vous croyez qu'il aurait envie de s'associer à cette grosse boule de gomme rose de Brent? Nom de Dieu! Vous êtes dingue?!

A l'heure actuelle, et si il existait, le tout-puissant avait surement assez entendu son nom pour tourner la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Dim 24 Jan - 16:32

Abagnale ne semblait pas avoir compris sa question. Était-ce volontaire ou bien avait-il trop forcé sur l'accent ? Razz A ce moment, une silhouette sinistre et désagréable s'approcha de leur table si chaleureuse et emplie de muffins...

"Je suis surpris de vous savoir ici. Enfin, dans le Centre..." Remarqua Roxas.

Dis-donc, il n'avait pas changé. Toujours aussi détestable. Smile D'ailleurs, il était loin d'être le Zèbre favori de Bob. Ce qui n'était franchement pas peu dire.


"Les trois mots que tu cherches sont "Bonjour Monsieur Abagnale"..." Répliqua-t-il, sur un ton méprisant.

Vous être un peu lent avec l'anglais ? Vous préférez peut-être allemand ? Guten Tag sehr geehrter Herr Abagnale ! Insista-t-il, en le salua d'une façon militaire.

Roxas n'allait sans doute pas apprécier. Tant pis. Le seul problème, c'est que l'heure ne semblait pas destinée du tout à l'amusement.

"Handers. J'aurais à vous parler, seul à seul." Fit-il finalement.

Il écarquilla les yeux (de façon quelque peu exagérée). Quoi ? Lui ? On le soupçonnait lui ?!


Je ne suis pas intéressé. Glissa-t-il, comme si le Zèbre ne savait résister à son charisme Allemand. pirat

Et puis Bob lui compressa l'épaule. Il devait donc rester assis... Sad Lorsque Abagnale se mit à hurler, plusieurs personnes en train de manger se mirent curieusement à changer de vitesse... Le ton montait en crescendo, même Thomas commençait à être mal à l'aise, pour le coup. Le membre du Conseil n'était certes pas bien grand, mais il semblait dominer toute la salle, et Roxas de loin. Il l'avait déjà vu aussi énervé, mais rarement. Roxas devait avoir un don pour cela. Tel un démon, il hurla :


"Mais nom de Dieu! Pour qui vous vous prenez? Vous voulez vous en prendre à l'Irlande? Vous en prendre à moi? Cerantil passe son temps avec moi! Quand est-ce qu'il aurait le temps de participer à un complot avec une bande de lopettes digne des films Hollywoodiens? Répondez-moi! Vous n'étiez pas né que je connaissais déjà Daniel! Et Handers sert mes interêts au sein de la Fondation! Nom de Dieu! D'où vous croyez qu'il aurait envie de s'associer à cette grosse boule de gomme rose de Brent? Nom de Dieu! Vous êtes dingue?!"

Là, c'était le moment où il devait se faire tout petit... silent Il mangea un muffin, l'air interdit.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Roxas
Nombre de messages : 280
Véritable identité : Rafael Baldwin
Date d'inscription : 15/11/2009
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Dim 24 Jan - 17:00

"Les trois mots que tu cherches sont "Bonjour Monsieur Abagnale"..." Répliqua-t-il.

Ah, il s'entêtait à le tutoyer. Rolling Eyes Comme si cette remarque n'était pas suffisamment vaine à elle seule, Cerantil en rajouta :


"Vous être un peu lent avec l'anglais ? Vous préférez peut-être allemand ? Guten Tag sehr geehrter Herr Abagnale !" Cracha-t-il avec un accent allemand, en le saluant.

Un simple regard noir suffit pour le faire taire. Quelque soit son apparence, il avait de toutes évidences toujours aussi peu d'humour et d'éloquence. Handers sembla surpris pas ses propos :


"Je ne suis pas intéressé." Dit-il finalement.

Ce genre d'allusions, il pouvait franchement se les garder... Mais ça, ce n'était rien comparé à la réaction d'Abagnale. Roxas pouvait être fier de son entrée en matière. Après avoir fait signe à son labrador de rester assis, il se leva, et lâcha :


"Nom de Dieu. Vous êtes devenu suicidaire, Roxas?"

S'il comprenait bien, il allait avoir droit à une scène. Une certaine tension s'installa dans la Cafétéria, grâce à la seule voix de Fykeüs (c'est qu'il avait du coffre), et à la présence du Zèbre aussi... Roxas tâcha de ne pas broncher, alors que Robert ajoutait, sur un ton de plus en plus violent :


"C'est Thomas que vous voulez interroger, vous êtes sérieux?"

Il acquiesça d'un signe de tête, attendit la suite. Et puis Abagnale éclata littéralement. C'était à se demander si ses yeux n'allaient pas sortir de leur orbite respectif. Roxas n'appréciait pas du tout qu'on lui parle sur ce ton. Suspect Cerantil, pour sa part, s'était simplement tout à fait effacé :


"Mais nom de Dieu! Pour qui vous vous prenez? Vous voulez vous en prendre à l'Irlande? Vous en prendre à moi? Cerantil passe son temps avec moi! Quand est-ce qu'il aurait le temps de participer à un complot avec une bande de lopettes digne des films Hollywoodiens? Répondez-moi!"

Ça non. D'ailleurs, il n'en aurait pas tellement eu le temps. Satan enchaînait :

"Vous n'étiez pas né que je connaissais déjà Daniel!"

Il ne put retenir un sourire. Ça c'était réellement amusant.

"Et Handers sert mes interêts au sein de la Fondation! Nom de Dieu! D'où vous croyez qu'il aurait envie de s'associer à cette grosse boule de gomme rose de Brent? Nom de Dieu! Vous êtes dingue?!"


C'est à moi qu'on demande ça ? Répliqua-t-il, mimant l'étonnement.

Abagnale semblait, à l'heure actuelle, un tantinet moins équilibré que lui. En effet, il maintenait son calme. Cela aurait pu être très difficile, si Robert ne s'était pas montré aussi ridicule...
Néanmoins, il avait un minimum de respect pour lui. Ce qui était rare de sa part.

Vous avez fini ? Un muffin, peut-être ? Ajouta-t-il, sans le regarder dans les yeux.

Pas qu'il était intimidé, mais ce n'était pas dans ses habitudes. A l'inverse, il était plutôt méprisant.


Vous avez beau monopoliser monsieur Handers, comme vous l'avez si clairement dit... Il n'en demeure pas moins un Akatsukien Américain, et non Irlandais. Mon travail consiste donc à l'interroger, quelque soit la personne qu'il accompagne durant la majeure partie de son temps.

Outch, il le considérait un peu d'une manière quelconque là. Mais bon, pourquoi lui ferait-il des cadeaux après la façon dont il s'était défoulé sur lui ?

A propos, je peux savoir comment vous êtes si bien renseigné ? Ajouta-t-il, sourcils légèrement froncés, mettant encore le doigt sur un point sensible.

Oui, tout se passait entre lui et Abagnale, le monde autour semblait s'être arrêté. Ils parlaient même comme si Handers n'était pas là. Le choc des titans.

_________________
« C'était un mauvais esprit tout bardé de dépit.
L'enfer ne contient pas pire en fait de puissances mauvaises
Dans son domaine surbaissé.
Crevant de sombre orgueil,
De malice âcre et rancunière,
Il est l'ennemi des méchants aussi bien que des bons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Lun 25 Jan - 15:37

-"C'est à moi qu'on demande ça ?"

Hey Champion! Qui est ce qui a deux pouces et se fiche de ce que vous dites? Bob Abagnale, bravo Champion!

Robert savait qu'il avait l'air un rien cinglé en hurlant comme il venait de le faire, mais cette réputation le précédait de toute façon, il était connu pour son caractère emporté et ses opinions tranchées. Les gens le connaissaient assez mal, à dire vrai.

-"Vous avez fini ? Un muffin, peut-être ?"

Quelques japonais pour le dessert tant qu'à faire? La répartie lui avait échappé mais il ne s'en voulut pas, sa nature voulait qu'il rende coup pour coup.

-"Vous avez beau monopoliser monsieur Handers, comme vous l'avez si clairement dit... Il n'en demeure pas moins un Akatsukien Américain, et non Irlandais. Mon travail consiste donc à l'interroger, quelque soit la personne qu'il accompagne durant la majeure partie de son temps."

Comme vous l'avez si clairement dit, je monopolise Mr.Handers. Expliquez-moi donc quand et comment il aurait eu l'occasion de participer à un défilé de lopettes? De plus, un Américain qui sert les interêts Irlandais, pourquoi s'interesserait-il à la chute de la Fondation Américaine?

Il parlait toujours assez fort mais de façon plus raisonnée, son intuition lui dictant la conduite appropriée.
Pour le coup, il s'en voulut d'avoir employé le terme 'lopette', en pensant à son propre fils.


-"A propos, je peux savoir comment vous êtes si bien renseigné ?"

Fykeüs s'imaginait maintenant en train de lui coller des baffes... Mais pour qui se prenait-il à la fin?

Ho, excusez-moi... Je n'avais pas compris que vous étiez plus haut-placé que moi dans la hiérarchie de la Fondation. Ne me faites pas de mal, Monsieur.

Il avait bien sur dit ça sur un ton particulièrement sarcastique, avant de se laisser aller à un nouvel acces de colère.

Reflechissez à ce que vous dites! Comme si vous aviez le pouvoir de m'interroger, moi! Restez donc à votre place d'être méprisable et méprisé, Roxas, c'est tout ce que vous apporte votre merveilleux Rang!

Se penchant vers la table, Robert remarqua un muffin particulièrement fourni en pépites de chocolat, il le crocheta au nez de Cerantil et le mit en lieu sûr, pour la fin de cette amicale conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Lun 25 Jan - 16:01

Roxas lui lança un regard noir, aussi beau que de coutume. Il avait de toutes évidences toujours son ustensile coincé dans le c#l. Tom jugea préférable de ne pas insister, car il s'agissait d'un Zèbre.
Face à un tel emportement d'Abagnale, beaucoup de personnes auraient pu fondre en larmes, mais c'est tout juste si Roxas ne restait pas indifférent. Oh, il ne devait pas apprécier, sinon, il n'afficherait pas de temps à autres ce rictus méprisant... Allaient-ils finir par se battre, diantre ? Cerantil n'aurait rien contre s'en aller et les laisser régler cela entre eux. Mais le spectacle était aussi inattendu que jouissif !


"C'est à moi qu'on demande ça ?" Demanda-t-il.

Ce qui suscita la réplique culte de Bob. Tom esquissa un sourire en coin. Pour une fois qu'il ne la sortait pas à "Ted".
Après quelques autres répliques désobligeantes. Ils passèrent aux choses sérieuses... Roxas faisait preuve d'un calme surprenant, mais cela valait mieux pour lui.


"Vous avez beau monopoliser monsieur Handers, comme vous l'avez si clairement dit... Il n'en demeure pas moins un Akatsukien Américain, et non Irlandais. Mon travail consiste donc à l'interroger, quelque soit la personne qu'il accompagne durant la majeure partie de son temps." Déclara-t-il.

"Comme vous l'avez si clairement dit, je monopolise Mr.Handers. Expliquez-moi donc quand et comment il aurait eu l'occasion de participer à un défilé de lopettes? De plus, un Américain qui sert les interêts Irlandais, pourquoi s'interesserait-il à la chute de la Fondation Américaine?" Répliqua-t-il.

Ah, Tom attendait une réponse. Il était redevable à Fykeüs de prendre ainsi sa défense. Il aurait été moins efficace face à ce Zèbre, qui donnait d'une certaine manière, la chair de poule. Abagnale agissait par amitié, mais aussi par fierté, il en avait conscience...
Et l'Américain fit preuve d'un certain culot :


"A propos, je peux savoir comment vous êtes si bien renseigné ?"

"Ho, excusez-moi... Je n'avais pas compris que vous étiez plus haut-placé que moi dans la hiérarchie de la Fondation. Ne me faites pas de mal, Monsieur. Reflechissez à ce que vous dites! Comme si vous aviez le pouvoir de m'interroger, moi! Restez donc à votre place d'être méprisable et méprisé, Roxas, c'est tout ce que vous apporte votre merveilleux Rang! " Gronda alors le membre du conseil.

Tom ne voudrait être à la place du Zèbre, pour rien au monde. Fykeüs s'empara d'un muffin, et lui fit comprendre qu'il ferait mieux de ne pas en piquer un autre^^


Votre personnalité aussi. Ajouta-t-il à la dernière phrase de Fykeüs.

Certes, les Zèbres n'étaient en général pas appréciés, mais Roxas devait battre les reccords.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Roxas
Nombre de messages : 280
Véritable identité : Rafael Baldwin
Date d'inscription : 15/11/2009
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Lun 25 Jan - 19:04

"Hey Champion! Qui est ce qui a deux pouces et se fiche de ce que vous dites? Bob Abagnale, bravo Champion!"

Vous radotez. Commenta-t-il, imperturbable.

Il serait peut-être temps qu'il se renouvèle... A sa seconde remarque désobligeante, il répliqua :


"Quelques japonais pour le dessert tant qu'à faire?"

Là, ça se passait carrément de commentaire. Suspect
Et puis il haussa à nouveau le ton. Pourquoi Roxas insistait-il ? Il se doutait bien qu'il ne parviendrait aucunement à se débarrasser de lui. Mais l'entretien avait quelque chose de palpitant. Et puis demeurait (malgré certaines énormités dites par Abagnale) indéniablement intéressant. De toutes façons, maintenant que celui-ci était lancé, il ne laisserait pas filer le Zèbre ainsi. Il aurait fait un bon proviseur. Tenace, hargneux, insupportable à souhaits... Et en plus, il posait le même genre de questions oratoires, exaspérantes :


"Comme vous l'avez si clairement dit, je monopolise Mr.Handers. Expliquez-moi donc quand et comment il aurait eu l'occasion de participer à un défilé de lopettes?"

C'est qu'il vivait mal l'homosexualité des W^^ A l'entendre, on croirait qu'il restait avec Handers 24h/24. C'était à se poser des questions. Mais Roxas éviterait de formuler ce genre de bassesses.

"De plus, un Américain qui sert les interêts Irlandais, pourquoi s'interesserait-il à la chute de la Fondation Américaine?" Ajouta-t-il.


Cet argument est encore moins convaincant que le précédent, dans la mesure du possible. Répondit-il calmement, en mettant les mains dans les poches.

Les gens étaient prêts à faire n'importe quoi pour de l'argent, ou autre...


"Ho, excusez-moi... Je n'avais pas compris que vous étiez plus haut-placé que moi dans la hiérarchie de la Fondation. Ne me faites pas de mal, Monsieur." Fit-il alors.

Roxas releva les yeux vers lui lorsqu'il explosa à nouveau. Il ne ménageait vraiment pas son cœur :


"Reflechissez à ce que vous dites! Comme si vous aviez le pouvoir de m'interroger, moi! Restez donc à votre place d'être méprisable et méprisé, Roxas, c'est tout ce que vous apporte votre merveilleux Rang!"

Il le fusilla du regard. Se croyait-il tout permis ? Il n'était pas chez lui ici. Une séance de torture lui ferait peut-être le plus grand bien, calmerait ses nerfs. Mad

"Votre personnalité aussi." Trouva bon d'ajouter Cerantil.


La ferme. Dit-il, simplement.

Arf, c'était trop dur de préserver son calme !! Ne pas craquer, ne pas craquer, ne pas craquer, ne pas craquer...


Je vous présente mes excuses. Fit-il finalement, à l'égard de Fykeüs, avant de détourner les yeux à nouveau.

Changeons de sujet... Comment se porte votre femme ?

Il ne savait que trop bien qu'il s'agissait d'un sujet sensible pour Abagnale, bien qu'il en ignorait les raisons.

Et Deirdre ? Elle est indubitablement très utile à la Fondation. Elle file Rarhu à l'heure qu'il est. J'espère pour elle qu'elle ne se fera pas repérée. Glissa-t-il aussitôt, faussement inquiet.

Qu'elle n'ait rien à se reprocher ou non, invisible ou pas, si elle commettait une gaffe, Rarhu verrait sans doute mal le fait d'être suivi...


Quant à votre fils, c'est une chance qu'il n'ait pas intégré la Fondation. J'aurais eu de forts soupçons à son sujet, sachant que les principaux coupables sont des, et bien, lopettes dignes de films hollywoodiens. Le cita-t-il, sur le ton de la conversation.

Certes, Abagnale ne se ventait pas tant que ça des tendances et activités de son fils, mais il se plaignait bien assez pour que quelques "rumeurs" circulent. Et Roxas écoutait toujours avec un grand intérêt ce que les autres avaient à dire.

_________________
« C'était un mauvais esprit tout bardé de dépit.
L'enfer ne contient pas pire en fait de puissances mauvaises
Dans son domaine surbaissé.
Crevant de sombre orgueil,
De malice âcre et rancunière,
Il est l'ennemi des méchants aussi bien que des bons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Lun 25 Jan - 20:21

-"Votre personnalité aussi."

-"La ferme."

Ca c'est une bonne réplique, Roxas! Je ne comprends pas qu'avec ton vocabulaire, les gens ne t'apprécient pas plus...

Il le tutoyait toujours, sachant combien ça l'énervait...

-"Je vous présente mes excuses. Changeons de sujet... Comment se porte votre femme ?" Roxas enchaîna de suite. "Et Deirdre ? Elle est indubitablement très utile à la Fondation. Elle file Rarhu à l'heure qu'il est. J'espère pour elle qu'elle ne se fera pas repérée. Quant à votre fils, c'est une chance qu'il n'ait pas intégré la Fondation. J'aurais eu de forts soupçons à son sujet, sachant que les principaux coupables sont des, et bien, lopettes dignes de films hollywoodiens."

Contre toute attente, Fykeüs... Eclata de rire. Un grand rire sans joie.

Ha ha ha! Et là, il se stoppa net. Non, sans rire, Roxas! Ma femme se porte à merveille... Hier j'ai coincé son fauteuil roulant dans le coin de la cuisine, et on a fait l'amour comme deux vieux chimpanzés!

Il s'arrêta pour jeter un regard plein de colère au Zebre.

Concernant ma fille. C'est là où c'est le plus drôle, venant de toi. J'espère qu'elle s'en sortira mieux que toi avec Rarhu!

Il sourit, ravi. Ho oui, il en savait des choses! Rares étaient les membres de la Fondation âgés, dont il ne connaissait pas un certain nombre de secrets.

Qu'est ce que tu as cru, que je n'étais pas au courant? Tu es alors encore plus bête que tu n'y parais!

Et Robert n'avait pas envie de parler de son fils, mais puisqu'on l'y forcait. Il fit le tour de la table et se trouva face à Roxas. Il était bien plus petit, mais sa colère et son aura valaient bien la taille de son opposant.

Et mon fils, Roxas... Je ne digère pas que mon propre fils ait eu peur de m'avouer ça. Mais sa vie et ses choix me rendent plus fier de lui que tes parents n'ont jamais dû l'être de toi! Ils te battaient? Ils buvaient? Ils étaient méchants avec les animaux? Imagine les vomir en pensant à l'être que tu es devenu.

Etant donné les bassesses auxquelles ils se livraient, descendre encore un peu plus ne serait pas vraiment un problème.

Est-ce que tu es frustré, Roxas? Hooo mais oui! Qu'est ce que ça te fait d'être un humain cerné par des mutants dont les talents font d'eux des êtres qui te sont supérieurs? C'est pour cela que tu es si frustré, non? Voilà qui explique que tu ais une telle personnalité, tu cherches à te distinguer!

Il fit voir un large sourire tout en dents blanches, ravi de sa tirade. Si Roxas tentait de le frapper, il signerait son arrêt de mort au sein de la Fondation, alors que Fykeüs pouvait se permettre de dépasser les limites, le conseil se moquait bien des Zebres, même en ayant besoin d'eux. Tout le monde méprise les gens qui balancent leurs petits camarades...

Hey! Tu veux une confidence, Champion? Le nombre de mutants capables de te tuer et d'empêcher ton cadavre d'être retrouvé, dépasse ton imagination. Prends garde à qui tu mets en colère...

Robert fit signe à Thomas de récupérer les muffins, et de le rejoindre. Ils n'avaient plus rien à faire ici aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Roxas
Nombre de messages : 280
Véritable identité : Rafael Baldwin
Date d'inscription : 15/11/2009
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Mar 26 Jan - 17:57

Il s'était adressé à Cerantil, mais visiblement, Abagnale était son chien de garde attitré.

"Ca c'est une bonne réplique, Roxas! Je ne comprends pas qu'avec ton vocabulaire, les gens ne t'apprécient pas plus..." Remarqua-t-il.

Rafael commençait gentiment à perdre patience... Par contre, il ne se serait jamais attendu à ce que Robert éclate de rire. Certes, sans aucune joie apparente... D'ailleurs, il regagna subitement un air des plus glacials. Visiblement, Roxas avait fait mouche.


"Non, sans rire, Roxas! Ma femme se porte à merveille... Hier j'ai coincé son fauteuil roulant dans le coin de la cuisine, et on a fait l'amour comme deux vieux chimpanzés!"

Une fois ce détail formulé, il sembla réellement furieux. Plus que jusqu'à présent, ce qui n'était pas peu dire. Le Zèbre prit conscience qu'il était peut-être allé un peu trop loin.


"Concernant ma fille. C'est là où c'est le plus drôle, venant de toi. J'espère qu'elle s'en sortira mieux que toi avec Rarhu!"

Il fronça les sourcils, l'air un peu étonné. Comment Diable pouvait-il être au courant ? Et de quel droit se permettait-il de crier cela en pleine Cafétéria ? Heureusement que pas mal de gens avaient déserté ! Mad Si Roxas faisait moins le malin, un sourire diabolique se dessina sur les lèvres du membre du conseil :


"Qu'est ce que tu as cru, que je n'étais pas au courant? Tu es alors encore plus bête que tu n'y parais!"

Il était effectivement sidéré, furieux... Mieux valait qu'il ne prenne pas la parole en somme.
Fykeüs contourna la table afin de lui faire face. Préparant, semblait-il, le bouquet final.


"Et mon fils, Roxas... Je ne digère pas que mon propre fils ait eu peur de m'avouer ça. Mais sa vie et ses choix me rendent plus fier de lui que tes parents n'ont jamais dû l'être de toi! Ils te battaient? Ils buvaient? Ils étaient méchants avec les animaux? Imagine les vomir en pensant à l'être que tu es devenu."

S'il avait baissé les yeux jusqu'à présent, il entreprit de fixer Abagnale, d'un regard véritablement assassin. Il en était presque à se demander ce qui le retenait de la lui faire fermer une bonne fois pour toutes, là, maintenant !!


"Est-ce que tu es frustré, Roxas? Hooo mais oui! Qu'est ce que ça te fait d'être un humain cerné par des mutants dont les talents font d'eux des êtres qui te sont supérieurs? C'est pour cela que tu es si frustré, non? Voilà qui explique que tu ais une telle personnalité, tu cherches à te distinguer!" Ajouta-t-il, un sourire sadique scotché au visage.

"Hey! Tu veux une confidence, Champion? Le nombre de mutants capables de te tuer et d'empêcher ton cadavre d'être retrouvé, dépasse ton imagination. Prends garde à qui tu mets en colère..." Conclut-il.

Après quoi, il fit signe à son acolyte. Il n'était néanmoins pas nécessaire qu'ils partent, non. Roxas se détourna rapidement d'Abagnale, quitta la Cafétéria sans rien dire, quitte à bousculer une ou deux personnes au passage...


=>Parking

_________________
« C'était un mauvais esprit tout bardé de dépit.
L'enfer ne contient pas pire en fait de puissances mauvaises
Dans son domaine surbaissé.
Crevant de sombre orgueil,
De malice âcre et rancunière,
Il est l'ennemi des méchants aussi bien que des bons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Mar 26 Jan - 18:24

"Cet argument est encore moins convaincant que le précédent, dans la mesure du possible." Répliqua-t-il, méprisant, bref fidèle à lui-même.

Cerantil commençait franchement à moins s'amuser. La tension ne cessait d'augmenter, et il se demandait bien comment tout ceci allait finir. De plus, on appréciait jamais le fait de constater combien les Zèbres s'intéressaient à votre cas. Après sa brève intervention, Roxas le "pria" de se taire. Ce qu'il fit, ma foi.


"Ca c'est une bonne réplique, Roxas! Je ne comprends pas qu'avec ton vocabulaire, les gens ne t'apprécient pas plus..." Remarqua néanmoins, Bob.

Et contre toute attente, le Zèbre présenta des excuses. Tom avait l'impression de rêver, là. Il était donc capable d'un tel acte ? Mais bien sûr, ceci cachait cela... Ses paroles suivantes touchèrent des points personnels, sensibles, c'était malsain de sa part, là. Suspect Abagnale allait le tuer, c'était pas possible. Il faut croire que non. Il éclata d'un grand rire. Cependant, Tom ne connaissait que trop bien ce rire, et il savait que c'était de mauvais augure pour le Zèbre. L'instant d'après, le regard de l'Irlandais semblait embrasé.


"Non, sans rire, Roxas! Ma femme se porte à merveille... Hier j'ai coincé son fauteuil roulant dans le coin de la cuisine, et on a fait l'amour comme deux vieux chimpanzés!"

Quel humour affreusement noir. Même le Zèbre sembla comprendre qu'il avait dépassé les limites... Et puis Fykeüs gagna un sourire inquiétant. Quelque chose lui disait qu'il allait détruire Roxas, là.


"Concernant ma fille. C'est là où c'est le plus drôle, venant de toi. J'espère qu'elle s'en sortira mieux que toi avec Rarhu! Qu'est ce que tu as cru, que je n'étais pas au courant? Tu es alors encore plus bête que tu n'y parais!"

Il gagna un air incompréhensif, relativement idiot. Il avait loupé un épisode, ou quoi ? silent Abagnale s'approcha de son 'adversaire'. Cerantil se tenait prêt à réagir, s'il le fallait...

"Et mon fils, Roxas... Je ne digère pas que mon propre fils ait eu peur de m'avouer ça. Mais sa vie et ses choix me rendent plus fier de lui que tes parents n'ont jamais dû l'être de toi! Ils te battaient? Ils buvaient? Ils étaient méchants avec les animaux? Imagine les vomir en pensant à l'être que tu es devenu." Lâcha-t-il.

Woav. Shocked Laughing
La réplique suivante ne se fit pas plus dans la dentelle... Cerantil détourna les yeux, au risque de se répéter, il était bien content de ne pas être à la place du Zèbre^^ Le silence maintenu par celui-ci avait d'ailleurs quelque chose d'inquiétant... Tout sourire, Bob poursuivit :


"Hey! Tu veux une confidence, Champion? Le nombre de mutants capables de te tuer et d'empêcher ton cadavre d'être retrouvé, dépasse ton imagination. Prends garde à qui tu mets en colère..."

Si là, il ne l'avait pas bien remis à sa place... Il lui fit alors signe, Cerantil emporta les muffins avec lui. Mais alors qu'il arrivait au niveau de Fykeüs, Roxas quitta les lieux, sans demander son reste. C'était plutôt étrange. Suspect Tom ne put s'empêcher de rire.

Je constate que tu n'as pas perdu la main ! Félicita-t-il Abagnale.

Vrai que le Zèbre était allé trop loin, l'empêche que Tom était soucieux à présent, de détendre l'atmosphère. Fykeüs -même s'il allait savourer sa victoire- allait sans doute être tendu encore un moment. Il se tut, et lui lança un regard reconnaissant. Tout ça avait démarré pour lui, quand même, c'était beau. Sad


Par contre, il faudra que tu m'expliques un truc. Ajouta-t-il, faisant référence à Rarhu.

Cela avait fortement attisé sa curiosité.

Ah... Bon débarras... Commenta-t-il alors.

Il avait rarement rencontré une personne aussi détestable. Pourtant, il gagna l'apparence de Roxas, sauf qu'il endossait des couleurs plutôt vives. Avait l'air insouciant, amical, souriant...


Le choc, non ? D'autant plus qu'à l'heure qu'il est, je suis parti très loin, pour pleurnicher, et pour maudire l'affreux mais génial personnage qu'est Robert Abagnale. Un homme criant de vérité ! Le salua-t-il, en lui tendant un muffin.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Mer 27 Jan - 21:16

Alors que Cerantil réunissait les muffins de son patron, Roxas, les lèvres serrées, les jointures blanches, bouillant de rage, sortit sans un mot. C'était un peu surprenant de sa part, mais Fykeüs, en réfléchissant, se dit que ce n'était peut-être pas surprenant, les gens qui étaient au courant savaient que Rarhu était l'un des points les plus sensibles de la vie du Zèbre.

-"Je constate que tu n'as pas perdu la main !"

Robert se tourna vers Thomas, sortit de ses pensées par ses félicitations. Il ne répliqua pas. Il était allé loin, peut-être trop, mais en entrant dans le réfectoire, Roxas savait, il savait qu'essayer d'interroger l'assistant du patron Irlandais ne se ferrait pas aussi facilement. Un patron colérique, méfiant, malin comme un singe. Qui en plus, aurait la réputation d'être un dangereux sadique verbal...

-"Par contre, il faudra que tu m'expliques un truc."

Se tournant vers Cerantil, Fykeüs fronça les sourcils.

Naaan! C'était dit sans méchanceté. L'Irlandais sourit avant de poursuivre. A l'occasion, peut-être...

Il retourna à ses pensées. Il n'aurait pas dû en arriver à une telle extremité...

-"Ah... Bon débarras..."

Aucun d'eux ne savait à quel point ce commentaire était vrai, la Fondation venait de perdre Roxas.
Sauf lorsqu'il fit son apparition au côté de Fykeüs! Mad


-"Le choc, non ? D'autant plus qu'à l'heure qu'il est, je suis parti très loin, pour pleurnicher, et pour maudire l'affreux mais génial personnage qu'est Robert Abagnale. Un homme criant de vérité !"

Arrête ça!

C'était dit avec le sourire néanmoins. Cerantil, le fils qu'il n'avait pas vraiment...
Sans un mot, Robert attrapa le muffin vanille/caramel qu'il reconnu bien vite de son oeil expert et se dirigea vers la sortie. Une visite à l'ami Kaos s'imposait! What a Face


Arrow Quartiers Riches, Logements, Chez les Linderman
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cerantil
Nombre de messages : 50
Capacité(s) : Polymorphisme. Forte intuition.
Véritable identité : Thomas Handers
Date d'inscription : 31/12/2008
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Jeu 28 Jan - 16:44

Il avait montré sa curiosité, mais Fykeüs répondit négativement, et de façon catégorique. Tiens, c'était donc si... important que ça ? Rolling Eyes

"A l'occasion, peut-être..." Fit-il alors, affichant un sourire plutôt bizarre.

Vraiment, ça l'intriguait plus que jamais. What a Face Et autant dire qu'Abagnale n'apprécia que moyennement la nouvelle "apparition" du Zèbre Américain dans le coin. On ne pouvait pas lui en vouloir^^


"Arrête ça!" Fit-il, un peu agacé, mais aussi amusé.

Il jugea préférable de ne pas insister. Ainsi, alors que Fykeüs s'intéressait à un autre muffin, Tom retrouva son apparence originale. Ah, maintenant qu'il était "innocenté", ils pouvaient aller où bon leur il leur semblait^^ Ainsi donc, ils quittèrent le Centre Smuntz.


=>Quartiers Riches, Logements, Chez les Linderman

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zombie
Nombre de messages : 476
Capacité(s) : Altération de l'environnement, résurrection.
Véritable identité : Evan Garisson
Date d'inscription : 12/06/2006
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Mar 22 Fév - 9:46

§ Centre Ernie Smuntz ~ [Extérieur] Poste de sécurité / Parking §

A l'intérieur du complexe Smuntz, la sécurité était tellement dépassée par ses assaillants, que ce soit en nombre ou en pouvoir, que Zombie et Jubilee n'eurent aucune difficulté à se faufiler au milieu des troupes de la Fondation Akatsuki. Tout en progressant, Evan ne put s'empêcher de trouver cette supériorité évidente plutôt louche. Bastion leur avait clairement signifié que le centre Smuntz était solidement gardé ; ce dont ils avaient pu se rendre compte au poste de sécurité ; mais à présent qu'ils avaient franchi l'enceinte du complexe, le jeune homme trouvait la résistance beaucoup plus faible qu'escomptée. Des gens qu'il ne connaissait pas les soutenaient alors que Frank Garisson Junior leur avait bien spécifié que, en dehors de lui et de leur contact infiltré, ils ne trouveraient aucun allié à l'intérieur du centre. Plus le temps passait et plus Evan avait le sentiment que l'on s'était joué d'eux. Le combat auquel ils participaient ressemblait plus en effet à une mutinerie qu'à une tentative d'évasion. Une balle fusa à son oreille et Zombie se mit une claque intérieure pour se forcer à rester concentré. Après tout, s'il y avait effectivement anguille sous roche, Shiva s'en rendrait compte bien avant lui et sonnerait la retraite. Naturellement, Evan ignorait que Ginny n'était plus vraiment en état de prendre la moindre décision. Alors qu'ils traversaient une pelouse proprement tondue, les deux X-treme s'immobilisèrent. L'alarme avait cessé et très vite, une voix d'homme s'éleva dans le ciel.

- Amis du jour, bonjour ! Ici Leopold Linderman en direct du centre Ernie Smuntz ! S'exprima énergiquement le bonhomme. Comme vous pouvez l'entendre, je suis libre ! Ce qui signifie ; dois-je le préciser ; que mes alliés et moi avons remporté la victoire.

Les sourcils arqués, Zombie présenta une moue sobrement effarée à sa partenaire. Le sentiment de s'être fait blouser s'intensifia à une vitesse exponentielle à mesure que Leopold Linderman poursuivait son discours. Wesker invita les derniers résistants à déposer les armes avant de tenter de les acheter, monnayant une augmentation. Evan n'arrivait pas à en croire ses oreilles. Bastion s'était servi d'eux pour libérer ce type, un individu qui devait certainement être dangereux si la Fondation Akatsuki s'était donnée la peine de l'enfermer. Mais comment savoir de quel côté se trouvait le bon camp ? Avait-il aidé un criminel à s'échapper ou secouru un bienfaiteur ? Et Freya dans tout cela ? Avait-il seulement été question de la libérer ? Existait-elle vraiment ? Perplexe, Zombie jeta successivement un coup d'œil devant et derrière lui. Devaient-ils poursuivre la mission tout en sachant qu'on leur avait caché une grosse part de la vérité ? Alors qu'il réfléchissait, un bruit de moteur lui parvint, se mêlant au tintamarre de l'alarme qui retentissait à nouveau avec force dans tout le complexe. Le van des X-Treme s'arrêta en un crissement de pneus devant le duo. Mémorial était toujours au volant et Husk descendit du van. La jeune femme avait l'air alarmé. Que se passait-il ? Il n'avait jamais été prévu que Mémorial vienne directement les chercher à l'intérieur du complexe. Alors qu'il allait poser la question à Husk, la porte de la cafétéria s'ouvrit sur deux personnes : Winslow et... Freya !

[Hrp : Plus de précisions dans le prochain post de Wesker^^]

_________________
§ Histoire ~ [url=]Évolution[/url] §

"La mort vous va si bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Jubilee
Nombre de messages : 332
Capacité(s) : Feux d'artifice !
Véritable identité : Jubilation 'Jubes' Lee
Date d'inscription : 01/09/2007
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Mer 27 Avr - 21:23

Arrow [Extérieur] Poste de sécurité / Parking

Pendant que son comparse ruminait quelques doutes en silence, Jubes faisait surtout particulièrement attention à ce qui pouvait leur tomber dessus. Des débris. Des balles tirées dans la foulée. Des corps en voltige improvisée. Toutes ces petites choses de la vie de tous les jours qui n'ont pour but que de compliquer la votre, de vie. C'est assez miraculeusement, aux yeux de la demoiselle, que le duo se fraya un chemin au milieu de l'affrontement.

Malgré son manque flagrant de sens tactique, Jubilee remarqua le nombre plutôt dangereusement élevé de combattants, dont beaucoup trop de visages inconnus dans les deux camps. Elle n'eut guère le temps de pousser plus loin sa réflexion. L'alarme se stoppa brutalement, perturbant la scène d'action. Mais moins que la voix qui suivit.


« Amis du jour, bonjour ! Ici Leopold Linderman en direct du centre Ernie Smuntz ! Comme vous pouvez l'entendre, je suis libre ! Ce qui signifie ; dois-je le préciser ; que mes alliés et moi avons remporté la victoire. »

L'asiatique répondit au regard d'Evan par une expression éberluée, de celle qui signifie qu'on a manqué un épisode. Quand « radio Linderman » en eut terminé avec son baratin, quelques types rendirent les armes. De toute évidence, il y avait comme un... imprévu. Une pièce du puzzle qu'on avait oublié dans la boite. Jubilee comptait bien proposer une retraite rapide et discrète, on ne savait pas ce dont étaient capables les nouveaux maîtres du champ de bataille, quand Mémorial déboula avec le van... et Lizie. Pas de panique. M'dame la chef devait pas être loin, elle allait trouver une solution.

- Dis donc fillette, si à chaque fois que tu déchires tes fringues, ça t'fous le bourdon, on est pas sorti de l'auberge.

Bizarrement la boutade lui sembla moins joviale qu'escomptée. Etait-ce de l'inquiétude ?

_________________

Evolution & Multi-comptes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fiske
Nombre de messages : 29
Capacité(s) : Régénération + Transformer l'eau en alcool (et inversement).
Véritable identité : Arthur Frobisher (Nom d'emprunt: John Becker)
Date d'inscription : 06/10/2008
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins Mer 1 Juin - 12:24

- Premier post post-ellipse -

Arthur Frobisher était assis à la cafétéria depuis plus d'une heure, un verre d'alcool à la main. Sa vie à la Fondation était devenue d'une telle monotonie... La mort des filles de Leona avait brisé quelque chose au sein de leur couple. Ils vivaient toujours sous le même toit... enfin, quand Claire ne passait pas la nuit dans son bureau du Centre, ce qui arrivait de plus en plus souvent.
Il but une gorgée de son verre. De plus, l'arrestation de Wesker avait refroidi ses ardeurs à participer au complot. Tout était devenu si calme. Il n'avait quasiment plus eu de nouvelles de Winslow non plus. En bref, Fiske était en mode veille de ce côté-là. Ce qui n'était peut-être pas plus mal au final, car cela bougeait beaucoup dans la Fondation. Surtout au niveau de l'organisation. Et cette Abagnale qui se montrait un poil trop curieuse sur tout... Il craignait qu'elle ne finisse par découvrir son implication dans certaines affaires. Il avait pris le maximum de précaution pour se couvrir, mais on ne pouvait jamais être sûr de tout, face à la ténacité de certains, et en l'occurence, de certaines !

Et tout bascula en un instant. Des sirènes se mirent à résonner dans le Centre. Ils étaient attaqués, c'était la panique. Arthur, lui, resta bien sagement assis sur sa chaise. Ce n'est pas comme si il risquait grand chose. Il posa son verre et admira le spectacle... qui eut ses coups de théatre ! Wesker libre, et voilà que, alors que les attaquants se préparaient à fuir en van, que Winslow débarqua avec Freya. Ainsi donc, ils étaient sur le point de réussir. Qui l'eut cru ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Extérieur] Cafétéria / Jardins

Revenir en haut Aller en bas

[Extérieur] Cafétéria / Jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Photo Intérieur Tourelle T34» [Quint, Michel] Effroyables jardins» Un kit d'intérieur pour le Char B Bis» Jardins de Pierres Conservation de la pierre dans les parcs…ICOMOS-SFIIC» Les Jardins du Manoir d' Eyrignac en Dordogne
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Fondation Akatsuki :: Centre Ernie Smuntz-