AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Administration] Hall d'entrée / Accueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bastion
Nombre de messages : 44
Capacité(s) : Sure !
Véritable identité : Who knows?
Date d'inscription : 08/03/2009
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Mer 16 Fév - 14:16

Bastion arqua un sourcil. C'était un sourire, ça ? Cela l'incita au moins autant à rire que lorsqu'il avait pensé à la mort franchement cocasse de Grendel. Oui, il se foutait de la sale gueule de Wesker et ce dernier se joignit à lui, sans se douter de rien. Ah, c'était trop drôle !

"Difficile de manquer ça. Pour sûr, il a dû le sentir passer." commenta-t-il alors.

Il se contenta d'acquiescer d'un signe de tête. Pour s'être approché du cadavre, il pouvait assurer que l'espagnol était devenu presque aussi divertissant que Linderman, sous cet aspect. Bastion avait ensuite fait son rapport :


"Excellent travail. Pour Hawking, je crois qu'on peut la laisser en paix à présent. Roxas est persuadé qu'elle est en danger. C'est suffisant car il va tout faire pour la protéger... Et perdre ainsi copieusement son temps."

Comme vous voudrez, répondit-il, déçu, sans plus.

Il ne lui viendrait personnellement pas à l'esprit d'accorder autant d'importance à Hawking. Enfin, Roxas était ridicule; cela était un fait notoire. Allait-il pour autant se contenter de rester dans l'ombre, un œil posé sur Atia ? Wesker n'était pas stupide. Il allait probablement prendre des précautions. Ils assistèrent ensuite à un singulier spectacle. Fran s'était attaquée à Darcy et l'avait empalé, avant de prendre la fuite, tout comme les X-Treme s'apprêtaient à le faire. Le comble, c'est lorsqu'Axel vint à eux, comme si rien n'était. S'il souriait légèrement, Bastion le regarda pour la première fois avec une once infime de respect.


"N'auriez-vous pas besoin des services d'un ancien Zèbre ?" demanda-t-il.

Il ne cessait de monter dans son estime ! Lui un traitre ? Ce gentleman n'avait aucun principe ? Comme quoi, il ne fallait décidément pas se fier aux apparences. Au moins, ça expliquait pourquoi la rouquine l'avait attaqué. Une créature rouge, plutôt que bleue, d'ailleurs... Ma foi, cela ne le préoccupait pas une seconde.


"Assurément, Darcy. Pour commencer, je vais prendre votre veste. Vous ne laisseriez quand même pas votre nouveau patron se trimballer nu comme un ver ?" répliqua-t-il.

Et l'anglais s'exécuta docilement. Le sourire du Comédien s'élargit. Wesker lui, éclata carrément de rire avant de s'emparer du vêtement. L'instant d'après, il était à nouveau humain, et un tant soit peu couvert.


"On a toujours besoin de plus de monde... mais il y a des exceptions."

Ah. Ça, c'était Sao ! Bastion croisa les bras tout en se tournant vers le dernier venu. Celui-ci était plutôt bien accompagné. Le fidèle Aro, le regard plus vague que jamais. Il lui avait grillé le cerveau ?! De toute évidence, le japonais voulait offrir le russe à Linderman, pour fêter sa promotion.

"Quelle délicate attention. Je dois dire que le voir mourir là, sous mes yeux, est des plus tentants. Mais chaque homme peut avoir son utilité et ce cher Aro peut encore nous servir... Aussi, je propose qu'on le mette à mon service, qu'il m'appartienne corps et âme et obéisse au moindre de mes ordres." dit-il.

Et Axel osa se manifester. Tiens, des couilles lui poussaient ?


"A moins que vous n'ayez besoin d'une autre pièce de mon costume, je vais m'écarter un instant, si vous le permettez." glissa-t-il, avant de rejoindre un drôle d'individu, à l'écart.

Bastion les observa un long moment, suspicieux, avant de reporter son attention sur Sao. Ce qu'il faisait subir au russe, avait aussi son intérêt. Très rapidement, il dit :


"Voilà, la docilité incarnée. Et s'il lui prend l'idée de désobéir... Tu as besoin de la bande de Burbank ?"

Garisson était curieux de voir ce qu'il se passerait. Il porta alors son regard sur les X-Treme, sur le point de partir. Son fils en faisait partie, et quelque chose lui disait que s'il était bon père, il devrait s'inquiéter des futures décisions de Leopold. Cependant, il ne dit rien. Zombie était solide, va. Et puis, leur relation pouvait difficilement empirer. En somme, il s'en moquait.

Qu'est-ce que je peux faire ? demanda-t-il simplement à Leo.

Avait-il encore besoin de lui ici ? Si ce n'était pas le cas, il s'en irait. Il attendait quoiqu'il en soit de potentielles indications.

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Dim 20 Fév - 13:35

"Formidablement."

Je n'en doute pas.

Il souffla la fumée de son cigare, insondable.

"Le monde n'a pas besoin de nous pour se donner à d'odieux spectacles. Tu demandais de mes nouvelles... Sache qu'aujourd'hui, j'ai perdu une femme que j'aimais... Et que pour elle, un rival désespéré a voulu me tuer. C'est un inconnu qui m'a sauvé. Il a disparu, subitement... Nous trouvons parfois des soutiens insoupçonnés, tandis que les nôtres nous déçoivent... Il en a toujours été ainsi. Sais-tu que mon frère et mon fils sont de retour et que leurs objectifs sont les mêmes ? Certes, dès que nous naissons, il est normal que nous pleurions d'être arrivés sur ce théâtre de fous... Alors, il faut agir. Aussi discutables soient nos méthodes, si nous n'avions rien fait, le monde libre aurait depuis longtemps sombré. Il est aisé de juger durement, mais qu'as-tu à proposer d'autre ?"

Un éclat passa dans les yeux de Rayleigh, la tête levée, il observa le ciel.

Tu me fais la morale, Absalon ? Mais qui a dit que je cherchais à trouver une solution...

Il ricana. Etrangement, il semblait sincère en prétendant ne pas chercher de solution.

Si cette masse de problèmes te tombe dessus, c'est bien parce qu'une poignée d'Immortels ne sait pas rester à sa place. Nous vivons notre époque, puis nous passons la main, c'est ainsi qu'a vécu Natla, et c'est ainsi que j'essaie de vivre. Mais qui donc m'accorderait un peu de paix ? Les armes sont toutes en jeu, certains, pour d'obscures raisons se sont mis en tête de me trouver... Ne m'ennuie pas avec les problèmes que tu t'es créé, je n'en ai que faire.

L'ambiance entre les deux hommes semblait plutôt calme, pourtant, quelque chose d'électrique flottait dans l'air. Magellan était connu pour apporter des problèmes, ce à quoi Théoden semblait vouloir couper court.

"N'es-tu venu que pour marquer ton mécontentement ? Je n'en ai cure, mais je viens d'expliquer pourquoi. Bien sûr, il arrive que je me trompe. Alors, qu'est-ce qui t'amènerait ici, Porteur de poison ?"

Les fruits de notre époque... Ils tombent bien loin de l'arbre parfois, n'est ce pas ? Ou alors ils pourrissent, et s'en éloignent.

Axel comprendrait bien ce qu'il voulait dire.

Il est facile pour certains d'envoyer les autres à la mort, de les laisser prendre les risques, caché sur Wonderland. Tout ça pour espionner ce qui se passe sur terre. Quel intérêt, Absalon ? Peut-on me dire en quoi il est plus utile de se réfugier sur cette terre de fantasmes que de rester ici ? Comment s'étonner que pendant ce temps, ton frère, ton fils, et le mien ne deviennent plus réels et dangereux pour le commun des mutants ? Ce merveilleux plan si subtil se résumera au final à une sanglante et terrible bataille où il faudra décider du sort du monde. Une décision que nous ne sommes pas censés prendre, ce sont des gens comme Charles Xavier, les Lomÿs, William Hume, qui devraient forger l'avenir.

Il baissa les yeux et plongea son regard dans les yeux de l'Architecte.

N'est-il pas paradoxal pour toi d'avoir fait de ton fils un monstre et de ta fille une martyre quand toi-même tu refuses d'assumer pleinement ton pouvoir et ton rôle ?
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Axel
Nombre de messages : 184
Véritable identité : Absalon Nur
Date d'inscription : 21/12/2009
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Dim 20 Fév - 22:29

Magellan avait répondu à un sarcasme par un autre, ce qui n'avait strictement rien d'intéressant. Cela avait précédé un discours d'une expansivité rare, venant de Théoden.

"Tu me fais la morale, Absalon ? Mais qui a dit que je cherchais à trouver une solution..." répliqua-t-il.

Ledit Absalon esquissa un sourire quasiment imperceptible et surtout dépourvu de joie. Son regard, lourdement posé sur l'immortel, n'avait pourtant rien de haineux ou agressif. Non, il éprouvait toute autre chose. De la déception serait une formidable exagération, néanmoins, voilà tout ce que pouvait engendrer Magellan. Il était de ces potentiels qui pouvaient changer le monde mais n'y faisaient rien. Sûrs de leurs convictions, certains d'être meilleurs à cause de ce semblant de sagesse, ils réprimandaient plus qu'ils n'agissaient concrètement. Magellan ne s'entendait-il point avec Eclipse ? Encore que, celle-ci était beaucoup moins blâmable. Là où elle était la droiture, Magellan n'était qu'immondices. Axel en savait suffisamment à son sujet. Et quand ce dernier se reposait sur ses lauriers, Eclipse songeait probablement à se venger de Théoden. Il ne pouvait malheureusement pas trop lui en vouloir. D'ailleurs, le terme vengeance était inapproprié. Après avoir ricané, et se moquant bien de n'obtenir aucune réaction, il enchaîna :


"Si cette masse de problèmes te tombe dessus, c'est bien parce qu'une poignée d'Immortels ne sait pas rester à sa place. Nous vivons notre époque, puis nous passons la main, c'est ainsi qu'a vécu Natla, et c'est ainsi que j'essaie de vivre. Mais qui donc m'accorderait un peu de paix ? Les armes sont toutes en jeu, certains, pour d'obscures raisons se sont mis en tête de me trouver... Ne m'ennuie pas avec les problèmes que tu t'es créé, je n'en ai que faire."

Le discours habituel, suivi d'une compassion proche du degré zéro. Pourquoi n'était-il pas étonné ? En fait, de cela aussi il se moquait. Il n'avait besoin d'aucune épaule sur laquelle pleurer; il ne lui fallait ni conseiller, ni confident. Si le fond de ce qu'Axel avait dit était vrai, le sentiment qu'il y avait mis n'était qu'artificiel. De son point de vue, chaque individu, sans le réclamer, avait besoin d'un masque auquel faire face. Une noblesse, aussi relative soit-elle, lui semblait de rigueur envers un être aussi amoral que Magellan. La question étant... Théoden était-il sincère avec ne serait-ce qu'une personne ? Cela était fort probable. Il avait quoiqu'il en soit tenté de couper court à la conversation, avant qu'elle ne devienne absolument futile, voire agaçante. Aborder Natla en était un signe alarmant. Il est inutile de préciser que ce fut vain. Magellan était un poison particulièrement tenace. Il ne montra pour autant aucun signe d'impatience.

"Les fruits de notre époque... Ils tombent bien loin de l'arbre parfois, n'est ce pas ? Ou alors ils pourrissent, et s'en éloignent."

Peu d'arbres peuvent se vanter, répondit-il simplement.

A propos, il en allait de même que les racines soient profondément ancrées dans le bien, ou le mal... Mais à quoi bon ressasser des trahisons, des déceptions et autres retournements de situation, anciens comme le monde ? Certes, ils n'étaient pas au bout de leurs peines. La présence de Magellan ici, demeurait quoiqu'il en soit énigmatique.


"Il est facile pour certains d'envoyer les autres à la mort, de les laisser prendre les risques, caché sur Wonderland. Tout ça pour espionner ce qui se passe sur terre. Quel intérêt, Absalon ? Peut-on me dire en quoi il est plus utile de se réfugier sur cette terre de fantasmes que de rester ici ? Comment s'étonner que pendant ce temps, ton frère, ton fils, et le mien ne deviennent plus réels et dangereux pour le commun des mutants ? Ce merveilleux plan si subtil se résumera au final à une sanglante et terrible bataille où il faudra décider du sort du monde. Une décision que nous ne sommes pas censés prendre, ce sont des gens comme Charles Xavier, les Lomÿs, William Hume, qui devraient forger l'avenir."

Il fronça légèrement les sourcils. On y était. Le fait est que si Magellan avait tout de suite commencé par là, ils auraient gagné du temps.

Cette... définition du rôle du Vénérable me parait quelque peu réductrice, commença-t-il. Je crains... que tu te trompes. A dire vrai, j'en suis sûr, poursuivit-il, argumentant avec le plus grand calme.

Quand bien même Fuxi serait plus inutile que toi, il est surtout moins néfaste. Il est admirable de remettre nos rôles en cause, mais le tien n'est guère plus glorieux. Dois-je te rafraichir la mémoire, "Roi Sombre" ? demanda-t-il, non sans une pointe d'ironie.

Tu es au moins à l'origine du meilleur de nos ennemis, comme du pire de nos alliés, enrichit-il. Passons. Je ne défendrai pas d'avantage le souverain de "Wanderland" pour la simple raison que ce qu'il s'y trame, ne te concerne en rien.

Il n'élevait toujours pas le ton. L'on pourrait le croire hautain mais ce n'était même pas le cas.

La bataille, le sang, les morts, nous y avons songé. Je te rassure, nous n'avions pas besoin de toi pour les présager. Ton attention est louable... En ce qui concerne Hume, Xavier, Lömys... Ma foi, je crois qu'ils forgent déjà l'avenir. Hume ne vient-il pas de ramener Thanatos et ne s'apprête-t-il pas à finir le travail de Conway ? A savoir détruire le monde libre ? Ton point de vue n'est pas idiot, nous devrions le laisser faire. Après tout, il est certain que sans notre soutien, les X-Men et l'Ordre viendront à bout de ces titans dirigés par des tyrans.

Ils étaient depuis toujours liés aux Lömys. Les armes... Tous ces mutants neutralisés... Fallait-il à se point nier le passé ? Aucune remarque de Magellan n'était valable. Et puis tout à coup, au moment où l'on s'y attendait le moins, il marqua finalement un point :

"N'est-il pas paradoxal pour toi d'avoir fait de ton fils un monstre et de ta fille une martyre quand toi-même tu refuses d'assumer pleinement ton pouvoir et ton rôle ?"

Une lueur de très mauvais augure, transperça le regard d'Axel. Magellan avait dépassé les bornes et il aurait pu le regretter, si ladite lueur n'avait pas été que passagère.

Le monstre survit et gagne en force, sous le faix de ma tyrannie, tandis que l'innocente sombre. C'est étrange n'est-ce pas ? demanda-t-il, éteint.

Nostalgie ? Regret ? Une simple réplique offerte à Magellan, non sans défi.


Je ne te suis plus, Magellan... Tu me reprochais d'en faire trop, et voilà que tu m'accuses du contraire...

_________________
"Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde dans le combat, à ne pas devenir monstre lui-même. Et quant à celui qui scrute le fond de l'abysse, l'abysse le scrute à son tour."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Mémorial
Nombre de messages : 99
Capacité(s) : Le passé n'a pas de secret pour moi...
Date d'inscription : 23/08/2007
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Mer 2 Mar - 21:59

Arrow Poste de Sécurité / Parking

Gérard sortit du van en laissant le moteur tourner, puis il courut en direction du mur qu'il longea jusqu'à la faille créée par Husk et Shiva. Il repéra rapidement le corps de Shiva. Il regarda aux alentours s'il restait des gardes de sécurité mais l'attention n'était plus là. Il en profita pour se pencher sur elle et vérifier si elle était toujours vivante. Elle était juste K.O. C'était déjà une bonne nouvelle. Gérard repéra ensuite Husk qu'il n'eut aucun mal à voir vu la lumière qui émanait de son corps. Il était temps de mettre les voiles, cette histoire sentait déjà le roussi, et ils n'allaient pas s'éterniser là... Ils allaient récupérer Zombie et Jubilé qui n'étaient pas si loin que ça, mais pour Darla et Baran, il allait devoir les contacter par micro.

"Mémorial à Darla. Ca sent le roussi. Shiva est tombée. Repli immédiat."

Qu'elle apprécie ou non, il fallait dégager et rapide. Mémorial siffla un coup sec, il savait que Husk suivrait.. Il l'attendit et lorsqu'elle fut arrivée et qu'elle se fut retransformée en acier, ils portèrent jusqu'au van le corps inconscient de Shiva qu'ils déposèrent ensuite sur la banquette arrière. Direction Zombie et Jubilé...


Arrow Cafétéria / Jardins

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Mar 8 Mar - 23:13

"Cette... définition du rôle du Vénérable me parait quelque peu réductrice. Je crains... que tu te trompes. A dire vrai, j'en suis sûr."

Oï, oï, oï ! Du calme garçon, ne mets pas les esclaves avant la charue. Déformer mes propos, c'est mal.

Il sourit. Pas besoin d'expliquer, il n'avait pas la prétention de définir quoi que ce soit. La rhétorique et les subtilités du langage, ce n'était pas son truc.

"Quand bien même Fuxi serait plus inutile que toi, il est surtout moins néfaste. Il est admirable de remettre nos rôles en cause, mais le tien n'est guère plus glorieux. Dois-je te rafraichir la mémoire, "Roi Sombre" ?"

Le sourire du dit Roi se mua en un bref éclat de rire.

Mon rôle, Absalon ? Et quel est-il, mon rôle ? Personne ne m'a jamais attribué de fonction, j'ai le plaisir de ne pas être enchaîné. Mon seul rôle est celui que j'ai envie de remplir.

Ne serait-ce pas là la première parole sincère qu'il prononçait ? Difficile à dire...

"Tu es au moins à l'origine du meilleur de nos ennemis, comme du pire de nos alliés. Passons. Je ne défendrai pas d'avantage le souverain de "Wanderland" pour la simple raison que ce qu'il s'y trame, ne te concerne en rien."

Tu négliges beaucoup de choses. D'Eirene et Celes, ma descendance fait la part belle aux serviteurs du bien. Même si je portes aussi la responsabilité de l'existence de Dryer.

Est-ce qu'il se moquait d'Axel ? Oui, un peu.

"La bataille, le sang, les morts, nous y avons songé. Je te rassure, nous n'avions pas besoin de toi pour les présager. Ton attention est louable... En ce qui concerne Hume, Xavier, Lömys... Ma foi, je crois qu'ils forgent déjà l'avenir. Hume ne vient-il pas de ramener Thanatos et ne s'apprête-t-il pas à finir le travail de Conway ? A savoir détruire le monde libre ? Ton point de vue n'est pas idiot, nous devrions le laisser faire. Après tout, il est certain que sans notre soutien, les X-Men et l'Ordre viendront à bout de ces titans dirigés par des tyrans."

Tu te complais dans une idéologie flatteuse pour l'orgueil des Immortels. Ne revenons pas là dessus.

Il sourit, l'air aimable. Alors qu'il venait très clairement de l'insulter.
Et finalement, le Général aborda les choses sous un autre angle. Il fallait bien ça pour arriver à ses fins. Ce qui sembla déplaire à Théoden.


"Le monstre survit et gagne en force, sous le faix de ma tyrannie, tandis que l'innocente sombre. C'est étrange n'est-ce pas ?"

Ta philosophie m'ennuie, Abs'.

Il bailla, de la façon la plus impolie imaginable.

"Je ne te suis plus, Magellan... Tu me reprochais d'en faire trop, et voilà que tu m'accuses du contraire..."

Avec un sourire amusé et malicieux, Rayleigh attaqua de plus belle.

Tu ne devrais pas te donner l'air plus stupide que tu l'es, ça t'enfonce beaucoup trop.

Il lui adressa un clin d'oeil, très clairement moqueur. A ce stade de la conversation, il se moquait ouvertement de lui.

Si tu considères comme ton rôle d'intervenir dans cette guerre, Absalon, je ne vais pas m'étaler sur ce sujet. En revanche... Ce ne serait alors pas plus mal que tu remplisses ton rôle au mieux de tes capacités. Ce que tu ne fais pas jusqu'ici. Le p-p-p-pauvre et tremb-b-b-blant petit frère crain-crain-craintif. Be-be-be-Bertie.

Il rit.

Cherche pas, c'est une blague perso.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Wesker
Nombre de messages : 99
Capacité(s) : Mutation - Détection des pouvoirs
Véritable identité : Leopold Linderman
Date d'inscription : 10/03/2009
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Jeu 10 Mar - 15:32

- Mon cher Dmitri, vous auriez mieux fait de ne pas revenir... Quel dommage... Remarqua Sao, tout en se mettant au travail.

Wesker le regarda distiller sa volonté dans l'esprit de l'ancien Zèbre russe d'un œil vaguement intéressé. Son attention était partagée entre l'asservissement d'Aro, spectacle ô combien délicieux, et l'esquisse de fuite des X-Treme.


- A moins que vous n'ayez besoin d'une autre pièce de mon costume, je vais m'écarter un instant, si vous le permettez, glissa Axel, sur un ton proche de la plaisanterie, même si Leo doutait sincèrement de son envie de faire de l'humour.


- Mais faîtes donc, Darcy. Répondit-il, avant d'ajouter, avec un sourire mielleux : Je récupèrerai votre pantalon plus tard.

Et alors que le britannique s'éloignait, Sao annonça qu'il en avait terminé avec Aro.

- Voilà, la docilité incarnée. Déclara-t-il. Et s'il lui prend l'idée de désobéir...

Si Sao n'explicita pas ce qu'il avait prévu en cas de désobéissance, l'esprit de Leo était suffisamment retors pour qu'il s'imagine les pires scénarios. Un sourire délicieusement machiavélique se dessina sur les lèvres de l'avocat.


- Excellent, excellent, fit-il, tout en détaillant Dmitri comme si c'était la toute première fois qu'il le voyait.

- Kostya, j'ai justement un travail pour vous, ajouta-t-il. Je veux que vous retrouviez ma fille, Audrey, et que vous assuriez sa protection rapprochée. J'ignore où elle peut se trouver, à la maison ou à la fac, mais je compte sur vous pour veiller sur elle.

Connaissant son parrain comme il le connaissait, il n'était pas à exclure que ce dernier cherche à lui rendre la pareille en s'attaquant à ses proches. Or, en dehors de Winslow qui ne risquait rien dans l'immédiat, seul le sort de Yuna l'importait.

- Allez, au trot ! Le pressa-t-il, avec un sourire malveillant.

- Tu as besoin de la bande de Burbank ? Lui demanda Sao, une fois qu'ils furent débarrassés de la présence d'Aro.


- Oui, répondit-il, mais je crois qu'ils sont bien décidés à nous faciliter la tâche.

Le van des X-Treme venait en effet de pénétrer à l'intérieur du complexe, très certainement pour aller récupérer les membres qui n'avaient pas encore abandonné le champ de bataille.

- Qu'est-ce que je peux faire ? Lui demanda alors Bastion.


- Une dernière chose, rétorqua Wesker, en se tournant vers Garisson. Je veux que tu tires sur Freya... Pour la blesser seulement. Une balle dans le bras devrait faire l'affaire. Veronica se chargera alors de régler le cas des X-Treme. Après tout, ils sont venus pour la sauver. On leur doit bien ça.

Leopold Linderman avait décidément de la suite dans les idées quand il s'agissait de tuer ou de faire souffrir quelqu'un. Les X-Treme étant devenus encombrants à présent qu'il n'avait plus besoin de leurs services, Wesker consentait volontiers à les voir disparaître avec les derniers défenseurs de la vieille Fondation Akatsuki. Naturellement, comme toute initiative de Leo, cela cachait aussi autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Aro
Nombre de messages : 119
Capacité(s) : Vampiriiiique
Véritable identité : Dmitri Kostya/David Costa
Date d'inscription : 18/11/2009
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Sam 12 Mar - 17:32

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Poste de sécurité, parking Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Aro avait docilement suivi Sao, sans avoir trop conscience de ce qui se passait autour ni sans entendre ce qui se disait. Le seul qui pouvait lui adresser directement un ordre était le numéro 1 japonais. Et pour le moment, il était occupé à discuter avec le traître Wesker, qui venait de remporter la victoire. Finalement, ce que le Russe aurait pu craindre n'arriva pas, on n'allait pas le tuer, mais il allait voir sa propre volonté retournée. Le télépathe se mit au travail, effectuant un travail précis, minutieux, sur l'esprit d'Aro. Lorsqu'il eut terminé, Wesker s'intéressa de plus près à l'ancien Zèbre.


- Kostya, j'ai justement un travail pour vous. Je veux que vous retrouviez ma fille, Audrey, et que vous assuriez sa protection rapprochée. J'ignore où elle peut se trouver, à la maison ou à la fac, mais je compte sur vous pour veiller sur elle.

Retrouver la fille du traître et la protéger. Quelle était l'allégeance de Yuna ? Soutenait-elle son père ? Quoi qu'il en soit, il fallait faire comme si, et veiller sur elle...

- Allez, au trot ! ajouta Leo, visiblement de pouvoir être ainsi obéi.

Dmitri inclina la tête. Il visualisa le premier endroit où se rendre, le domicile des W. Il lui faudrait plusieurs déplacements, mais il y arriverait rapidement. Disparaissant, il se matérialisa deux-cents mètres plus loin. Et il répéta l'opération, ainsi de suite, direction New York.


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Quartiers riches, chez les W Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

_________________
- R.I.P. -
(tué par Sao)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Manco
Nombre de messages : 56
Véritable identité : Aaron Ortelli
Date d'inscription : 09/03/2011
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Lun 21 Mar - 21:22

Very Happy PREMIER MESSAGE Very Happy


"Allô, Aaron à votre écoute !"

Telle était la manière de répondre de Manco lorsqu'on l'appelait, quelle que soit la personne à l'autre bout du fil. Il s'avéra là que c'était une de ses amies, Sandra. La jeune femme avait perdu son père quelques temps auparavant, mais elle s'en était remise. Aussi, un deuxième malheur en peu de temps n'était pas à souhaiter, parce qu'elle n'était pas sûre de s'en relever cette fois. Inquiète, elle expliqua à l'agent de la CIA que James, son petit ami, membre de la Fondation Akatsuki, comme le père d'Aaron, ne répondait pas au téléphone, ce qui n'était pas dans ses habitudes. Et elle avait pensé à lui, parce qu'il avait la capacité de le retrouver.

"Je le cherche tout de suite, et je te tiens au courant."

Sur ces mots, Manco raccrocha. Son regard s'arrêta un instant sur l'Empire State Builiding, dont il voyait la pointe dépasser, un peu plus loin. En effet, il était sur le toit d'un building, celui du siège de l'Agence. A peine eut-il repéré Sael qu'il reçut un message de Kadaj. Mission au Centre Ernie Smuntz. Tiens, c'était un complexe de la Fondation, ça... Le boss lui en avait parlé, mais sans préciser ce qui s'y passait. Il l'avait simplement prévenu qu'un jour ils auraient peut-être à s'y rendre. Et ben voilà.

"Alors, James, où es-tu ?"

Dans la seconde, Manco avait quitté le toit. Il se matérialisa au milieu d'un grand hall. Et resta bouche bée devant le spectacle qui l'accueillit. Des corps sans vie, partout. Une douzaine. Et parmi eux, un peu à l'écart, il y avait Sael ! Avant de se préoccuper de l'état de son ami, Aaron sortit son arme. Il était le seul encore en état de marcher ici, mais des voix lui parvenaient de l'extérieur. Il se décala légèrement, de façon à apercevoir leurs propriétaires. Ils étaient occupés, tant mieux. S'approchant du comptoir d'accueil, Manco vit qu'il était justement au Centre Smuntz. Il envoya donc un SMS à son patron, pour lui dire rapidement ce qu'il venait de trouver :

'''Suis au Centre. 'Morts et blessés. Accalmie provisoire.''''

Plus ou moins sûr que personne ne viendrait le déranger, il se dirigea vers son ami. Encore vivant, mais dans les pommes... Mais au premier contact, le militaire ouvrit les yeux. Il tenta de se redresser.


"Bouge pas !" lui intima Manco. "Je t'emmène à l'hosto tout de suite."

James remua un peu, et leva une main, pour désigner quelqu'un. Aaron tourna la tête et vit un homme, noir, étendu près de la porte, défoncée, de l'ascenseur.

"Ok, lui aussi... Attention..."

Avec un effort assez dur, l'agent parvint à soulever Sael. Juste après, il était dans le hall de l'HUSC. Peu lui importait qu'on le voit, il n'allait pas s'attarder.

"Vite, un médecin ! Je vais en chercher un autre !"

Après avoir déposé James sur un brancard, il fit l'aller-retour, récupérant cette fois Hasnox. Un homme de la sécurité voulut lui poser des questions à l'hôpital, mais Aaron était déjà parti. Revenu au Centre, il commença sa visite, discrète, des lieux. Prochaine étape : l'étage du dessous.


Very Happy Sous-sol, Cellules Very Happy

_________________
"Si on travaille pour gagner sa vie


pourquoi se tuer au travail ?"

==> Evolution <==
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Manurhin
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Contrôle physiologique
Véritable identité : Gérard Duroy
Date d'inscription : 21/05/2010
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Mar 22 Mar - 13:17

Gérard suivit l'échange entre les différents protagonistes du combat qui venait de s'achever. Le nouveau numéro 1 de la branche japonaise rejoignit la girouette britannique, le bourrin Garisson et la tête du complot, Linderman, en compagnie de l'ancien Zèbre russe, visiblement pas au mieux de sa forme. Si Wesker tenait sa promesse, Manurhin et ses deux acolytes auraient de nouveau, rapidement de ses nouvelles, et donc un emploi.

"Allez, on se casse." annonça-t-il à ses partenaires.

Ils rejoignirent leur voiture, Francis s'installant au volant, et le véhicule démarra. Assez rapidement, pour s'éloigner au plus vite du Centre, au cas où ça tournerait mal avec Freya...



study STAND BY study

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Axel
Nombre de messages : 184
Véritable identité : Absalon Nur
Date d'inscription : 21/12/2009
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Dim 12 Juin - 7:49

Encore une fois, Magellan n'assuma pas l'étendue de ses paroles. Qu'est-ce qu'y pouvait Axel, si son interlocuteur n'avait de cesse de jouer la carte de l'ambiguïté ? C'était bien plus lassant qu'utile ou stylisé, à la longue. Comme s'il estimait profondément Fuxi... En fait. Allez savoir. Magellan se voulait mystérieux. Axel ne cherchait même plus à le comprendre, ce serait une sacrée perte de temps que d'entrer dans son jeu... Quel paradoxe ô combien humain... Nous n'hésitons pas à infliger aux autres ce que nous avons horreur de subir. Et voilà qu'il éclatait de rire; à croire qu'il était intenable.

"Mon rôle, Absalon ? Et quel est-il, mon rôle ? Personne ne m'a jamais attribué de fonction, j'ai le plaisir de ne pas être enchaîné. Mon seul rôle est celui que j'ai envie de remplir."

Est-ce un regret ou un reproche ? demanda-t-il, sans conviction.

C'était une réplique impatiente ou sardonique. C'était précisément pour ça que Magellan ne se verrait jamais confier de responsabilités, parce qu'il était indigne de confiance. Oh, bien sûr, sa liberté et son indépendance devaient lui convenir tout à fait, Absalon ne se faisait guère d'illusions. Mais qu'il fasse donc attention... A force de jouer avec le feu, d'un camp à l'autre, on finit par se brûler.


"Tu négliges beaucoup de choses. D'Eirene et Celes, ma descendance fait la part belle aux serviteurs du bien. Même si je portes aussi la responsabilité de l'existence de Dryer." répliqua-t-il, pour sa défense.

Encore une fois, Axel l'observa d'une manière bien peu convaincue. Les faits étaient indiscutables, et s'il ne connaissait pas Magellan, il aurait éventuellement pu trouver son aveu touchant. Incorrigible. Axel lui, était persuadé qu'ils avaient un rôle majeur à jouer. S'ils étaient immortels, s'ils possédaient des capacités sans pareilles, ce n'était tout de même pas pour rien ?! Pourquoi devraient-ils rester en retrait alors que d'autres, tels que Thanatos, ne se gênaient pas à vouloir tenter d'asservir le monde ? Hélas ! Le problème était toujours le même... Apocalypse... Axel baissa les yeux, un instant. Le clown auquel il faisait face avait la fâcheuse tendance de mettre en évidence les points les plus sensibles. L'orgueil des immortels était, certes, inimitable. En particulier, le sien. Mais il ne l'admettrait jamais. Celui qui penserait qu'il ne s'agissait que de ça, serait bien fou. Il n'allait pas se laisser abattre par ce genre de railleries, par ailleurs. Il se demandait quand Magellan en aurait fini, voilà tout. Il se montrait désinvolte, il se moquait de lui lorsqu'il ne l'insultait pas... Et il l'ennuyait, malgré tout, d'après ses dires. Ledit Abs' tâcha de conserver son calme. Ce n'était que Magellan, voyons... Lorsqu'il se mit à bailler, Axel ne put s'empêcher de penser qu'il avait tout de même un don... inouï pour mettre sa patience à rude épreuve. Il y a des gens, comme ça... Il cherchait véritablement où son indésirable compagnon voulait en venir lorsque celui-ci laissa échapper une ultime raillerie, accompagnée d'un clin d'œil effronté. Théoden resta de marbre et attendit. Mais il n'attendrait pas éternellement...


"Si tu considères comme ton rôle d'intervenir dans cette guerre, Absalon, je ne vais pas m'étaler sur ce sujet. En revanche... Ce ne serait alors pas plus mal que tu remplisses ton rôle au mieux de tes capacités. Ce que tu ne fais pas jusqu'ici. Le p-p-p-pauvre et tremb-b-b-blant petit frère crain-crain-craintif. Be-be-be-Bertie."

Il éclata de rire. Cette... plaisanterie amuserait au moins quelqu'un ici. Derrière la mascarade, Axel voyait parfaitement où Magellan voulait en venir. Cet anarchiste en quête de chaos et de nouveaux fléaux... Pourquoi écouterait-il ses conseils ? Il ne l'avait déjà que trop entendu. C'était non. Il savait ce qu'il avait à faire !

Ton inquiétude me touche. Vraiment, fit-il sur un ton plat, mais le regard un tantinet hostile. Est-ce tout ? As-tu fini ? Si tu n'es venu que pour ça, sache que tu as perdu ton temps. Occupe-toi donc de couvrir tes propres arrières.

Lorsque la conversation fut terminée et qu'Axel en eut l'occasion; il quitta les lieux, tout simplement...

=>

_________________
"Quiconque lutte contre des monstres devrait prendre garde dans le combat, à ne pas devenir monstre lui-même. Et quant à celui qui scrute le fond de l'abysse, l'abysse le scrute à son tour."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bastion
Nombre de messages : 44
Capacité(s) : Sure !
Véritable identité : Who knows?
Date d'inscription : 08/03/2009
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Dim 12 Juin - 7:51

"Mais faîtes donc, Darcy. Je récupèrerai votre pantalon plus tard." rétorqua Wesker.

Cependant, ledit Darcy partit sans se retourner. Il n'avait pas entendu... Vraiment ? Le sourire de Bastion s'élargit. A vrai dire, se figurer la scène que sous-entendait Leopold avait de quoi le répugner quelque peu, mais bon, à chacun ses plaisirs... En fait, Axel était peut-être le plus à plaindre, quoiqu'il serait capable d'aimer ça. Bastion s'alluma un nouveau cigare, tranquillement adossé contre le mur qui en avait connu de dures. Wesker se délecta ensuite de l'asservissement de Aro. Ce type était vraiment sadique... ou pervers. Bastion ne voulait pas le savoir. Mais de ça aussi, il s'en moquait. Aro pouvait s'estimer heureux d'avoir la vie sauve. Ah, les W... Deux êtres insignifiants en apparence, mais qui se révélaient intéressants ! Qu'est-ce que fabriquait Winslow, d'ailleurs ?


"Kostya, j'ai justement un travail pour vous. Je veux que vous retrouviez ma fille, Audrey, et que vous assuriez sa protection rapprochée. J'ignore où elle peut se trouver, à la maison ou à la fac, mais je compte sur vous pour veiller sur elle."

L'assassin de Grendel rit une nouvelle fois, se fichant bien de vexer Wesker, un tant soit peu. Comme c'était mignon. D'autre part, il savait de quoi la douce Audrey était capable...

Évidemment, elle aurait bien du mal à se défendre face à Roxas, commenta-t-il.

Bastion sous-estimait totalement l'ancien Zèbre américain, parce qu'il l'avait aussi vu à l'œuvre, sur les toits. Il s'était cramponné à la vie comme une larve et avait lamentablement pleuré la dépouille écrasée de Fran, le défaitiste. Celle-ci semblait se porter mieux, cela soit dit en passant... Quelqu'un d'autre pourrait-il s'en prendre à Audrey ? Il est vrai que la liste d'ennemis de Wesker devait être relativement conséquente.


Je rigole, le rassura-t-il, peu convaincant.

Ils parlèrent un instant des X-Treme, tandis que ces inconscients s'occupaient de leurs blessés. Ils pourraient sauver leur peau, mais non... Il fallait toujours qu'il y ait des altruistes ! Puis il se tourna vers lui :


"Une dernière chose. Je veux que tu tires sur Freya... Pour la blesser seulement. Une balle dans le bras devrait faire l'affaire. Veronica se chargera alors de régler le cas des X-Treme. Après tout, ils sont venus pour la sauver. On leur doit bien ça."

Et un Impact, un ! acquiesça-t-il, toujours amusé.

D'ailleurs, il sortit déjà un nouveau flingue, lequel il chargea... En somme, les ordres de Wesker n'allaient pas contre ses... principes. C'est comme si c'était fait.


Stand-by

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Sao
Nombre de messages : 24
Capacité(s) : Télépathie - Catalyseur - Régénération
Véritable identité : Zhang Xing-Lu / Luke Chang
Date d'inscription : 16/05/2010
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil Mer 15 Juin - 22:09

Sao croisa les mains derrière son dos. A ce moment, en réponse à sa question, le van des X-Treme arriva en trombe dans l'enceinte.

- Oui, mais je crois qu'ils sont bien décidés à nous faciliter la tâche.

Le Japonais haussa les épaules. Ils avaient été utiles, et maintenant, tant pis. C'était une trahison tout ce qu'il y a de plus classique, mais Sao aimait ça, les trahisons. Bastion demanda s'il pouvait faire quelque chose, et la réponse ne se fit pas attendre :

- Une dernière chose. Je veux que tu tires sur Freya... Pour la blesser seulement. Une balle dans le bras devrait faire l'affaire. Veronica se chargera alors de régler le cas des X-Treme. Après tout, ils sont venus pour la sauver. On leur doit bien ça.

Un sourire mauvais apparut sur les lèvres de Luke, avant... qu'il ne sente une présence. Bastion, lui, ne se fit pas prier, et dégaina son arme, tout en s'exclamant, à la manière d'un enfant qui s'amuse :

- Et un Impact, un !

Un homme comme ça était extrêmement utile, même s'il était un peu... expansif. Sao s'adressa à Wesker :

"De la visite, dans le hall... Tiens, c'est un téléporteur. Il vient d'embarquer Handers avec lui."

Là, ça concernait seulement Leo. Ce qui se passait au sein de la branche américaine, sans lui passer au-dessus de la tête, l'indifférait presque...

"Tiens, le revoilà. Il... est reparti. Avec Bospeyl, cette fois." annonça-t-il, sur le ton de la conversation.

Il n'avait pas vraiment eu le temps de saisir qui était cet individu, puisque sa tendance à ne pas savoir rester en place n'était pas l'idéal pour un télépathe...


"Et le voilà de nouveau. Il a l'air de vouloir visiter un peu... Tu veux que j'aille voir, ou tu laisses notre chère Veronica ajouter un nouveau nom à son tableau de chasse ?"

_________________
"La trahison est une question de dates."


&_| Evolution |_%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Administration] Hall d'entrée / Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Administration] Hall d'entrée / Accueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» >» Bouchon à l'entrée d'usine» Comment decorer un hall d'entree d'immeuble pour 2 euros» The Tenant of Wildfell Hall (Anne Brontë)» Photo d'accueil
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Fondation Akatsuki :: Centre Ernie Smuntz-