AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Premier étage] Réception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Michael Scott
Nombre de messages : 47
Capacité(s) : Défensifs
Véritable identité : Andy Maxwell Brent
Date d'inscription : 11/08/2008
MessageSujet: [Premier étage] Réception Mer 11 Mar - 15:23

La réception étant juste en face de l'entrée, les visiteurs peuvent immédiatement s'y rendre pour faire une quelconque requête ou pour patienter, sur les fauteuils prévus à cette intention. De plus, la réceptionniste peut subir les foudres (et délires) de son patron dès le début de la journée !


_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Tweed
Nombre de messages : 24
Capacité(s) : Amplificateur !
Véritable identité : Martin Fletcher
Date d'inscription : 22/12/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 23 Mar - 22:03

£ En dehors de New York ~ Aéroport £

Comme prévu, Fran le déposa sur le parking de Dunder Mifflin, société de vente de papier servant également de siège national à la Fondation Akatsuki made in USA^^ Après avoir remercié chaleureusement la Zèbre pour avoir fait ce petit crochet afin de le mener en lieu sûr, Tweed se fraya un chemin jusqu'au bâtiment principal et entra à l'intérieur. Dès la réception, il trouva un visage familier : Pamela Beesly, la réceptionniste. Il avait eu une aventure avec elle une fois, mais comme nombre de ses histoires de cœur, cela n'avait pas durer plus d'une nuit. Depuis, ils faisaient en sorte de conserver une certaine distance verbale et physique entre eux.

Oh,... Beesly. Bonjour. Comment allez-vous ? Demanda-t-il néanmoins, très maladroitement il est vrai.

Beaucoup moins bien depuis quelques secondes, rétorqua la jeune femme, tout en lui balançant un regard assassin.

Bon, il était possible qu'elle lui en veuille encore un peu...
Razz

Certes, fit-il, roulant des yeux.

Arf, il ne savait vraiment pas y faire avec ses ex. Jetant un œil à droite, puis à gauche, Tweed constata avec dépit qu'il ne connaissait personne dans son environnement direct. Bon. Il n'avait plus qu'à essayer de faire la conversation.


Est-ce que Andrew Brent est ici ?

Non.

Adam Monroe ?

Non.

Ryan Tamland, peut-être ?

Non plus, rétorqua Pam, avec un sourire faux.

Vous savez quand l'un d'eux risque de passer ? Se risqua-t-il alors à demander.

Non.

Certes, dit-il, blasé.

Pour sûr, elle ne lui avait toujours pas pardonné. Lui en voudrait-elle jusqu'à sa mort ? C'était bien parti pour.


Bien, dans ce cas, je vais m'asseoir là. Et attendre. J'ai été ravi de discuter avec vous, vraiment. C'était... Bref, mais très intéressant.

Pamela ne daigna même pas lui accorder un regard. Poussant un mince soupir, Tweed alla s'installer sur l'un des fauteuils faisant face au comptoir de la réception. Il prit ainsi son mal en patience, évitant de trop croiser le regard hostile de Beesly.

_________________
-- Certes. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Michael Scott
Nombre de messages : 47
Capacité(s) : Défensifs
Véritable identité : Andy Maxwell Brent
Date d'inscription : 11/08/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 30 Mar - 15:02

<=Appartement de Caprica et GreenWee

Andy avait insisté pour conduire... Il semblait très détendu, malgré la situation au sein de New York, comme au sein du siège.

Ça vous dérange un peu de musique, Greene ? Demanda-t-il à un moment.

Son collègue français fit la monumentale erreur de répondre par la négative, puisque Andy se mit à chanter... Du ABBA en l'occurrence, ce qui était très... viril. Cool Bref, il gara la voiture au parking de Dunder Mifflin. Les deux hommes allaient pouvoir discuter en toute quiétude, et ma foi, Andy tâcherait de préserver son calme. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il aperçut Tweed face à la réception !! Il fit un signe quelque peu méprisant à la secrétaire, afin qu'elle se taise et qu'il prenne les choses en mains.


Tiens, tiens, Fletcher... Que Diable faites-vous ici ?
Demanda-t-il sur un ton professionnel, en retirant ses lunettes noires, plissant légèrement les yeux.

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Tweed
Nombre de messages : 24
Capacité(s) : Amplificateur !
Véritable identité : Martin Fletcher
Date d'inscription : 22/12/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 20 Avr - 20:09

Heureusement pour Tweed, 'Michael Scott' ne tarda pas à faire son apparition, et il n'était pas seul ! Car Dominic Greene, son homologue français en matière de représentation, était également présent. D'un geste expéditif, Brent fit signe à Beesly qu'il gérait la situation.

Ça vaut mieux, elle ne sait dire que 'non', glissa-t-il, sur le ton de la plaisanterie.

Mais cette boutade ne sembla amuser que lui. Étrange...
scratch :queen:

"Tiens, tiens, Fletcher... Que Diable faites-vous ici ?" Le salua alors Brent, tout en retirant ses lunettes avec style.


Brent, rétorqua l'anglais, main tendue.

Sauf que ce fut Greene qui dégaina le plus vite.


Euh... Bonjour, Greene, se reprit donc Tweed, sourcils arqués.

Après ça, il put serrer la main d'Andy^^
🐒

En fait, je suis venu vous apporter mon soutien, Brent. J'imagine que vous avez besoin de toute l'aide nécessaire en ces heures difficiles.

Quelle classe ! Cool Tweed savait vraiment y faire, pour sûr^^ Cela dit, il n'était pas le représentant de la filiale britannique pour rien. Razz

_________________
-- Certes. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Jiraya
Nombre de messages : 66
Capacité(s) : Polymorphisme, pouvoirs psychiques.
Véritable identité : David Brent
Date d'inscription : 14/10/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 20 Avr - 20:48

|¤_¤| Quartiers riches ~ Appartement de Caprica et GreenWee |¤_¤|

Jiraya n'avait jamais commis une telle imprudence. Cette erreur, fatidique, il la regretta pendant tout le temps que dura le trajet. Pourquoi ? Pourquoi diable avait-il dit n'avoir rien contre un peu de musique ? affraid affraid affraid Andy et sa fichue manie de se prendre pour un autoradio vivant ! David avait fait la bêtise de penser que cela avait dû lui passer avec l'âge. Il fallait croire que non. No Crying or Very sad No Ainsi, le leader des Ombres avait eu la chance de se farcir du ABBA jusqu'à leur arrivée, inespérée, au siège. Le véhicule immobilisé au parking, les deux hommes filèrent directement en direction du bureau d'Andy. Une présence inattendue les retint toutefois à la réception : Martin Fletcher. Décidément, tous les boulets de la Terre s'étaient donnés le mot pour l'ennuyer aujourd'hui. Rolling Eyes

Après une blague dont lui seul avait le secret, Tweed, interpellé par Andy, vint les saluer : "Brent."

Et par réflexe, David tendit la main. Arf, quelle maladresse ! Tout ça, c'était de la faute d'Andy ! Cet abruti avait fini par le déconcentrer avec ses idioties. Bien que pris au dépourvu, Tweed ne fit aucune remarque et lui serra la main en premier.

"Euh... Bonjour, Greene," fit-il.

Fletcher, rétorqua 'Greene', très sobrement.

"En fait, je suis venu vous apporter mon soutien, Brent. J'imagine que vous avez besoin de toute l'aide nécessaire en ces heures difficiles." Enchaîna l'anglais, en se tournant vers Andy.

Oh, non ! Voilà qu'il venait se mettre dans leurs pattes ! Il n'en était pas question ! Cet imbécile de british ne ferait qu'emmêler davantage la situation en s'empêtrant dans leurs problèmes. Jiraya n'avait pas de temps à perdre avec lui. Il fallait agir vite, ne pas laisser le temps à Andy de réfléchir, comme à l'appartement de GreenWee.


Pas du tout Fletcher, on peut largement se passer de vos services. Surtout qu'en ceux-ci se résument à faire le thé ou la cour à des écervelées. Venez Brent, nous n'avons pas toute la journée. Je n'ai pas que ça à faire, moi.

Voilà qui était fait. Plantant là les deux hommes, Jiraya fila sans attendre dans le bureau d'Andy, en espérant que ce dernier le suive sans attendre.

|¤_¤| Dunder Mifflin ~ [Premier étage] Bureau de M. Scott |¤_¤|

_________________
|¤_¤| Les Ombres |¤_¤| - Rien ne change jamais en restant pareil. -

- Est-ce que je préfère être aimé ou craint ? Les deux. Je veux que les gens soient effrayés par l'amour qu'ils me portent. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Michael Scott
Nombre de messages : 47
Capacité(s) : Défensifs
Véritable identité : Andy Maxwell Brent
Date d'inscription : 11/08/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 20 Avr - 21:11

"Ça vaut mieux, elle ne sait dire que 'non'." Remarqua l'Anglais, tout sourire.

Andy le regarda... bizarrement. Il n'avait tout simplement rien saisi à ce trait... d'humour. De l'humour, ça ? Ahaa, ces Britanniques... Bref, Fletcher dit son nom et lui tendit la main, mais Greene devança Andy pour la lui serrer. Suspect Tiens ! Encore une chose étrange. Quoique non. Scott avait parfaitement saisi la situation... Ainsi, le Français s'efforçait de laisser paraître une position de dominant/dominé ?! Que nenni !
Après l'avoir salué lui, l'Anglais ajouta :


"En fait, je suis venu vous apporter mon soutien, Brent. J'imagine que vous avez besoin de toute l'aide nécessaire en ces heures difficiles."

Et bien... Commença-t-il, sur un ton professionnel.

Mais il se fit encore une fois interrompre ! affraid


"Pas du tout Fletcher, on peut largement se passer de vos services. Surtout qu'en ceux-ci se résument à faire le thé ou la cour à des écervelées. Venez Brent, nous n'avons pas toute la journée. Je n'ai pas que ça à faire, moi." Lâcha Greene, comme un boulet de canon, avant de gagner son bureau.

Andy eut l'air passablement choqué... Difficile de réfléchir, d'autant plus qu'il n'en avait pas le temps !! Ne pas paniquer...


Oui, heu, dégagez le plancher Fletcher. Acquiesça-t-il, en rejoignant le bureau.

Il s'arrêta et fit volte-face.


Je tiens à préciser que je suis d'accord avec Greene. Vos plaisanteries sont stupides et Pam est écervelée. Mais il ne m'influence pas !!! Déclara-t-il, son teint virant légèrement au rouge.

Et il partit pour de bon...


=>Dunder Mifflin ~ [Premier étage] Bureau de M. Scott

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Tweed
Nombre de messages : 24
Capacité(s) : Amplificateur !
Véritable identité : Martin Fletcher
Date d'inscription : 22/12/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mer 21 Avr - 21:52

Une fois encore, Brent fut pris de court par la réaction de Greene, néanmoins plus virulente cette fois-ci.

"Pas du tout Fletcher, on peut largement se passer de vos services. Surtout qu'en ceux-ci se résument à faire le thé ou la cour à des écervelées." Lâcha-t-il en effet, sur un ton glacial.

Également pris au dépourvu, pour ne pas dire stupéfait par tant d'agressivité, ledit Fletcher demeura bouche bée.


"Venez Brent, nous n'avons pas toute la journée. Je n'ai pas que ça à faire, moi." Ajouta alors Basch sans attendre.

Tweed allait faire un geste pour l'arrêter et réclamer des excuses, mais il se ravisa au dernier moment. Il n'était pas venu aux États-Unis pour se prendre la tête avec un français. Non, il était là pour aider ses amis ricains^^
:king:

"Oui, heu, dégagez le plancher Fletcher." S'exclama alors Andy.

Tweed afficha un air médusé. Pour le coup, il se demandait vraiment s'il n'avait pas fait une bêtise en venant ici. A croire qu'il ne servait à rien...
Suspect

Logique,
dit-il, en baissant les yeux, reprenant ainsi l'une des répliques favorites d'Axel^^

"Je tiens à préciser que je suis d'accord avec Greene. Vos plaisanteries sont stupides et Pam est écervelée. Mais il ne m'influence pas !!!" Crut bon d'ajouter Andy avant de disparaître pour de bon.

Tweed se tourna alors vers Beesly qui, à voir le regard noir qu'elle lui lança, paraissait ne pas le porter plus dans son cœur que précédemment. Arf, il était peut-être préférable de s'éclipser un moment. Aussi, Martin décida d'aller faire un tour du côté de la cafétéria, en espérant y croiser au moins une personne qui ne l'enverrait pas sur les roses.


£ Dunder Mifflin ~ [Premier étage] Cafétéria £

_________________
-- Certes. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Aro
Nombre de messages : 119
Capacité(s) : Vampiriiiique
Véritable identité : Dmitri Kostya/David Costa
Date d'inscription : 18/11/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Jeu 22 Avr - 5:46

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Centre E. Smuntz Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Au volant d'une Ford Fiesta du Centre, Dmitri arriva, grâce au GPS, à Dunder Mifflin. Il trouva une place et jeta un oeil au fichier qu'il avait imprimé. Michael Scott, ou Andrew Brent, était le patron. Adam Monroe, Dwight Schrute, entre autres, travaillaient ici... Le Russe sortit du véhicule, au moment où passait devant lui... tiens, n'était-ce pas Greene, le représentant français ?

Haussant les épaules, Aro se dirigea vers l'entrée, pour arriver dans le hall de réception, désert. Derrière son comptoir, il trouva, fidèle au poste, la réceptionniste... Cette dernière leva la tête. Elle allait parler lorsqu'il leva une main pour l'en empêcher.


"Tutut."

Il consulta sa liste. Pamela Beesly. Lestement, il fit un petit saut pour se retrouver assis juste devant elle.

"Vous êtes Pamela, n'est-ce pas ? Je peux vous appeler Pam ? Merci, bien aimable. Vous par contre, appelez-vous M. Kostya. Ou Costa, ça revient au même."

Devant cette entrée en matière, Pamela ne sut que dire. Du moins, pendant quelques secondes. Elle allait prendre la parole, mais il l'arrêta encore une fois, avec un grand sourire.

"Oui, oui. Andy Brent est-il dans son bureau ?"

La réceptionniste ne répondit pas immédiatement, ne sachant si elle serait à nouveau devancée... Puis :


- Il est dans son bureau, en effet. M. Fle...

"Oui, évidemment. Merci, Pam."

Hop, il sauta du comptoir, laissant là une Beesly médusée.


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Premier étage, Bureau de M. Scott Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

_________________
- R.I.P. -
(tué par Sao)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Tweed
Nombre de messages : 24
Capacité(s) : Amplificateur !
Véritable identité : Martin Fletcher
Date d'inscription : 22/12/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Lun 17 Mai - 20:56

£ Dunder Mifflin ~ [Premier étage] Cafétéria £

De retour à la réception, Fletcher s'approcha sans attendre du comptoir, au grand plaisir de Pam Beesly, la réceptionniste.

Beesly, est-ce que...
Commença-t-il, avant de se rendre compte que la jeune femme ne l'écoutait pas, ou du moins qu'elle feignait de l'ignorer. Beesly, j'ai réellement besoin de consulter l'annuaire de la Fondation, c'est important, insista-t-il, très sérieusement.

La réceptionniste leva un œil suspicieux dans sa direction, mais se résigna finalement à accéder à sa requête.


Merci bien, Beesly,
la remercia-t-il, en attrapant un stylo et un morceau de papier.

Il griffonna rapidement quelques numéros importants, histoire d'avoir quelqu'un à joindre en cas de problème. Il prit notamment les numéros de portable des Zèbres britannique et américain. Pourquoi avait-il besoin du téléphone de Roxas ? Ma foi, pour lui jouer un mauvais tour à sa façon, bien sûr ! Il fallait bien qu'il lui rende la monnaie de sa pièce pour son nez cassé, et vu que Tweed était un non-violent
[Hrp : entendez par là qu'il ne savait pas se battre, XD]... Tous les moyens étaient bons ! Et faire bouillir Roxas de jalousie était un procédé que Fletcher jugeait très honorable.

Voilà, dit-il, lorsqu'il eut terminé. Euh... J'aurais également besoin de passer un coup de fil, glissa-t-il, un sourire mielleux en coin.

Si Beesly ne dit rien, elle lui adressa un nouveau regard assassin. Elle lui passa toutefois le téléphone et Tweed put appeler un taxi. Fletcher emprunta ensuite une carte de crédit appartenant à la Fondation, généralement utilisée pour régler les notes de frais des représentants ou des Zèbres. S'il souhaitait repartir, l'anglais avait en effet grandement besoin de liquidité, ou en l'occurrence d'un quelconque substitut monétaire^^


J'en prendrai soin,
rassura-t-il Pam.

Mais cette dernière refusait toujours de lui adresser la parole. Tant pis pour elle... Rolling Eyes Une dizaine de minutes plus tard, le taxi était là et Tweed put s'en aller, direction l'aéroport ! Encore...


£ En dehors de New York ~ Aéroport £

_________________
-- Certes. --
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Michael Scott
Nombre de messages : 47
Capacité(s) : Défensifs
Véritable identité : Andy Maxwell Brent
Date d'inscription : 11/08/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Lun 13 Déc - 21:24

  • Ellipse

Andy, derrière son bureau, attendait impatiemment que le téléphone sonne. Qualifier sa mine de renfrognée était peu dire. Il détestait le job de réceptionniste, surtout après avoir été boss. Les employés se vengeaient dès qu'ils le pouvaient de tout ce qu'il leur avait fait subir. Son tempérament impulsif était mis à rude épreuve. Mais il demeurait tranquille pour la simple raison qu'il ne voulait pas finir au chômage. Bospeyl ne devait qu'attendre de se débarrasser de lui, quant à Jim, et bien Andy ne voulait pas le décevoir. Il chantonna en tapotant son crayon avec rythme sur le bureau. Les lieux étaient presque déserts aujourd'hui. Quel ennui... Il jeta un coup d'œil vers son ancien bureau, où Big Tuna venait de recevoir sa sublime copine. Il y en avait vraiment qui étaient vernis... Il soupira...

*Et oui, on rate 100% des chances qu'on n'a pas saisi.*

Outre la platitude de sa vie, actuellement, il était curieux de savoir comment le chaos au sein de la Fondation allait se terminer. Sa malheureuse sœur et plus particulièrement son cousin Max, y étaient trempés jusqu'au cou. Il méditait de cette façon, sans se douter qu'ils allaient recevoir une visite atypique.

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Setzer
Nombre de messages : 14
Capacité(s) : Electrokinésie
Véritable identité : Hans Landa
Date d'inscription : 17/08/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Sam 8 Jan - 15:24

§ 1er Message Post-Ellipse §

De nombreux mois s'étaient écoulés depuis que le colonel Hans Landa était passé voir Armand de Coreggi pour le mettre en garde. Comme il s'en était douté alors, le jeune homme ne l'avait pas écouté et s'était attiré des ennuis plus gros que lui. La mutation de Fragrance avait fait la une de la presse à scandale au moment le plus inopportun et des pressions, exercées là où il le fallait, avaient fini par faire le reste. Licencié, désavoué, le jeune homme avait tout perdu, y compris l'amour auquel il tenait tant. En fin de compte, Daji avait gagné. Ce qui était somme toute prévisible. Setzer avait suivi cette histoire avec un intérêt minime, plus par curiosité qu'autre chose. Les affaires politiques avaient accaparé l'essentiel de son temps. Après avoir fait ce qu'il fallait pour museler le Fauve, Setzer avait œuvré à l'établissement des nouvelles lois, soutenant les décisions du gouvernement de Suoidis. Lors de la destruction du Pentagone par la Confrérie des Mutants, Setzer était pourtant à New York, discutant avec un certain Sebastian Shaw. A cette occasion, il avait fait la connaissance de Maxim Brent et une alliance s'était formée entre les W et les rescapés de Millennion. Ils étaient désormais sur le point d'enterrer la vision de Kiriyama. La Fondation Akatsuki allait disparaître et ses principaux créateurs l'accompagneraient dans sa chute. Le japonais n'était déjà plus de ce monde. Daniel Linderman et Jim Halpert allaient le rejoindre sous peu. Avec Zohan, ils étaient là pour cela. Vêtu d'un costume sombre, Landa pénétra à l'intérieur des locaux de Dunder Mifflin, la société de vente de papier. Une simple façade pour dissimuler les activités du groupe. Après avoir échangé un regard avec "The Bear", Setzer s'approcha du comptoir de la réception, un sourire doucereux aux lèvres. Rien dans son attitude ne laissait présager ses intentions. Aucune agressivité, ni aucune hostilité, ne filtrait de sa personne. Lorsqu'il s'adressa au réceptionniste, ce fut sur un ton aimable et courtois.

- Bonjour, M. Brent, le salua-t-il, sachant pertinemment à qui il avait affaire. Mon ami et moi souhaiterions nous entretenir avec Jim Halpert. Immédiatement. Veuillez lui annoncer que Messieurs Landa et Jarrah sont impatients de lui rendre la monnaie de sa pièce.

_________________
"Aucun crime n'est vulgaire, mais la vulgarité est un crime. La vulgarité, c'est ce que font les autres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zohan
Nombre de messages : 8
Véritable identité : Zohan Jarrah
Date d'inscription : 18/09/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Sam 8 Jan - 17:41

Twisted Evil PREMIER MESSAGE Twisted Evil

Cela faisait plusieurs mois que Zohan voyageait entre les Etats-Unis et le Moyen-Orient. Il attendait avec impatience que le leader de Millenium, son frère de coeur, Hans, ne leur donne le signal pour s'attaquer à cette usine à enc*lés, Akatsuki. Aussi, il avait passé du temps en Israël, en tant que formateur pour le Mossad. Jusqu'à ce que Setzer l'appelle. Il était temps. Il avait sauté dans le premier avion, et voilà qu'il remettait le pied sur le territoire américain, son pays d'adoption. Rapidement, il avait rejoint ses amis, ses frères, Hans, Stuart, Todd, chez Sacha.
Le plan était simple : Daniel Linderman pour Genesis et Halphas, Jim Halpert pour Setzer et Zohan. L'agent d'origine israélienne avait conduit jusqu'à Dunder Mifflin. Et voilà qu'ils entraient dans le bâtiment. Hans était vêtu d'un costume sombre, et rien ne montrait qu'il était hostile. A ses côtés, The Bear était un peu moins discret, avec son treillis et son blouson de cuir, mais peu importait. A la réception, il y avait Andy Brent. Tiens, ce mec-là n'était-il pas le directeur, à une époque ? Bospeyl avait dû faire un peu de ménage.


- Bonjour, M. Brent. Mon ami et moi souhaiterions nous entretenir avec Jim Halpert. Immédiatement. Veuillez lui annoncer que Messieurs Landa et Jarrah sont impatients de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Zohan s'accouda au comptoir. Et adressa un sourire qui se voulait sympathique au pauvre Scott. Au moindre mouvement suspect, ce dernier se retrouverait en mauvaise posture. Jarrah était prêt à sauter par-dessus et pointer deux flingues sur sa tête. Au cas où.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Michael Scott
Nombre de messages : 47
Capacité(s) : Défensifs
Véritable identité : Andy Maxwell Brent
Date d'inscription : 11/08/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Dim 9 Jan - 22:49

Andrew Brent s'ennuyait fermement lorsque deux hommes se présentèrent à la réception. Il était littéralement affalé sur sa chaise mais tâcha de se redresser, tout en entreprenant de les regarder avec attention. Les deux hommes, relativement élégants, lui paraissaient extrêmement sympathiques. L'un était occidental, en costume, le second avait incontestablement des origines... dont les américains avaient tendance à se méfier. Encore que Andy daignait passer outre ! Ils étaient très souriants et polis, après tout. Le premier prit la parole :

"Bonjour, M. Brent."

Il arqua un sourcil, plus satisfait qu'autre chose. Les noms illustres, même s'ils étaient disgraciés, n'étaient pas oubliés de sitôt ! Il les salua à son tour.

"Mon ami et moi souhaiterions nous entretenir avec Jim Halpert. Immédiatement. Veuillez lui annoncer que Messieurs Landa et Jarrah sont impatients de lui rendre la monnaie de sa pièce."

Il haussa les sourcils. Le ton était courtois, la forme habituelle, et pourtant, quelque chose dans les termes le fit tiquer. "Immédiatement". "La monnaie de sa pièce". Une affaire urgente ? Quelque chose s'était-il mal déroulé ? Cela concernait probablement la Fondation, plus que la couverture de vente de papiers.


Très bien, messieurs, déclara-t-il, en portant le combiné du téléphone à son oreille.

Hmmm, monsieur Halpert, messieurs Landa et Jarrah souhaitent s'entretenir avec vous, au plus tôt.

Il adressa un large sourire, un peu bête, aux deux hommes, tout en leur faisant signe de patienter quelques secondes. Cependant, il ne vouvoyait Jim que lorsqu'il trouvait quelque chose d'anormal. Ce n'était pas beaucoup arrivé, ces temps derniers... S'inquiétait-il pour autant ? A vrai dire, il ignorait qui étaient ces hommes. Mais les ignares ont parfois de bonnes intuitions.

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Big Tuna
Nombre de messages : 33
Capacité(s) : Régénération cellulaire
Véritable identité : Jim Halpert
Date d'inscription : 10/08/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mer 26 Jan - 21:11

§ Dunder Mifflin ~ [Premier étage] Bureau d'Adam Monroe (anciennement M. Scott) §

S'il savait que Nirrti marchait derrière lui, Big Tuna ne la voyait, ni ne l'entendait pas. Avec empressement, il rejoignit la réception. Devant le comptoir d'Andy se tenaient deux hommes. Si Jim reconnut l'un d'eux, Hans Landa, il fut bien incapable de mettre un prénom sur le visage de Jarrah. Il savait toutefois qu'un Jarrah avait appartenu à l'ancienne organisation de Millennion.

- Que puis-je pour vous, Messieurs ? Leur demanda-t-il, avec un sourire tendu.

Jouer la carte de l'ignorance était le meilleur moyen d'endormir leur vigilance. Car Big Tuna savait que, si ces deux hommes étaient comme leurs pères, ils avaient du soucis à se faire. Les mafieux de Millennion n'étaient en effet pas connus pour leur douceur ou leur sympathie, Kaos et Roxas en étaient des exemples parfaits. Mais qui sait ? S'il se montrait affable et reconnaissait ses torts, peut-être avait-il une chance de régler ce différend sans effusion de sang ? Quelque chose lui disait cependant que ce ne serait pas possible. Après tout, Hans Landa devait le haïr pour ce qu'il avait fait.

_________________
¤ Adam Monroe ¤

| L'immortalité est inutile : avoir vécu suffit. |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Setzer
Nombre de messages : 14
Capacité(s) : Electrokinésie
Véritable identité : Hans Landa
Date d'inscription : 17/08/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mer 26 Jan - 22:02

- Très bien, messieurs, acquiesça Brent, très coopératif.

Setzer lui adressa un sourire doucereux pour l'encourager. Attrapant le combiné, Andrew contacta son patron.


- Hmmm, monsieur Halpert, messieurs Landa et Jarrah souhaitent s'entretenir avec vous, au plus tôt. Le prévint-il donc.

- Merci, Andy, dîtes à ces messieurs que j'arrive tout de suite, entendirent-ils ensuite la réponse de Big Tuna, le haut-parleur étant branché.

Après avoir raccroché le téléphone, "Michael Scott" se tourna vers eux, un sourire étincelant et parfaitement niais aux lèvres. Hans échangea un nouveau regard avec Zohan qui était à présent accoudé au comptoir. Il se demandait si, tout comme lui, Jarrah pensait qu'ils avaient affaire à un déficient mental. L'arrivée d'Halpert lui permit de repousser à plus tard la résolution de cette question épineuse.


- Que puis-je pour vous, Messieurs ? Les salua l'Externel, avec un sourire faux qui ne trompait personne.


- Allons, allons, Jim, lâcha Setzer, sur un ton de reproche. Vous ne pensez tout de même pas nous faire croire que vous ne vous souvenez ni de nos noms, ni de nos visages. Ce serait une insulte à votre propre intelligence.

Le ton était toujours aussi mielleux, nullement agressif.

- Vous savez pertinemment qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Ceci étant dit, il serait judicieux que vous acceptiez de nous suivre sans faire d'histoire. Nous avons en effet des comptes à régler qui ne concernent en rien cette... Papeterie. Cela me fendrait sincèrement le cœur de devoir recourir à la violence en ces lieux.

Setzer s'arrêta là et adressa à son tour un grand sourire à Andy. Si Halpert tentait quoi que ce soit, Brent serait le premier à en faire les frais.

_________________
"Aucun crime n'est vulgaire, mais la vulgarité est un crime. La vulgarité, c'est ce que font les autres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zohan
Nombre de messages : 8
Véritable identité : Zohan Jarrah
Date d'inscription : 18/09/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Jeu 27 Jan - 10:52

- Très bien, messieurs.

Il coopérait, très bien. Prenant son téléphone, il contacta Halpert. Zohan s'efforça de garder son faux sourire.

- Hmmm, monsieur Halpert, messieurs Landa et Jarrah souhaitent s'entretenir avec vous, au plus tôt.

- Merci, Andy, dîtes à ces messieurs que j'arrive tout de suite.

La réponse ne se fit pas attendre, et c'était tant mieux. Autant ne pas perdre de temps avec tout ça. The Bear, accoudé, se redressa. Un homme, Halpert certainement, arrivait. Il était armé. Mais il y avait autre chose. Il n'était pas seul : une autre personne portait un fusil, derrière lui. La cible apparut.

- Que puis-je pour vous, Messieurs ?

Oh, mais arrête ton char ! Derrière Hans, Jarrah mit la main sur la crosse d'un de ses flingues. Que Setzer lance les avertissements. Lui ne serait pas si clément.

- Allons, allons, Jim, vous ne pensez tout de même pas nous faire croire que vous ne vous souvenez ni de nos noms, ni de nos visages. Ce serait une insulte à votre propre intelligence.

Oui, intelligence, bon... Halpert n'avait pas anticipé que son stratagème tomberait à l'eau. La personne avec lui ne prendrait certainement pas l'initiative de tirer son son signal.

- Vous savez pertinemment qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Ceci étant dit, il serait judicieux que vous acceptiez de nous suivre sans faire d'histoire. Nous avons en effet des comptes à régler qui ne concernent en rien cette... Papeterie. Cela me fendrait sincèrement le cœur de devoir recourir à la violence en ces lieux.

A peine eut-il terminé que Zohan sortit, non pas une, mais deux armes. La première pointée sur la tête de Brent. La seconde, sur le vide.

"Allez, Jim, dites à votre ami, là, de poser son joujou. Vous ne voulez pas être responsable de la mort de deux personnes, hein ?"

Parce que s'il tirait, il toucherait ses cibles. Pas forcément mortellement, mais... Quoique pour Brent, c'était tout de même bien parti pour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Michael Scott
Nombre de messages : 47
Capacité(s) : Défensifs
Véritable identité : Andy Maxwell Brent
Date d'inscription : 11/08/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Jeu 27 Jan - 12:38

"Merci, Andy, dîtes à ces messieurs que j'arrive tout de suite." répondit-il.

Ce qui n'était pas nécessaire dans la mesure où Landa et Jarrah avaient entendu. Il rendit son sourire à Setzer, songeant que Jim avait parfaitement saisi le message. Maintenant, il était curieux de voir la suite des évènements. Ils n'eurent pas à attendre très longtemps. Big Tuna les rejoignit et demanda très naturellement :


"Que puis-je pour vous, Messieurs ?"

"Allons, allons, Jim. Vous ne pensez tout de même pas nous faire croire que vous ne vous souvenez ni de nos noms, ni de nos visages. Ce serait une insulte à votre propre intelligence."

Encore une fois, le ton et l'attitude de Landa étaient irréprochables, pourtant, il y avait quelque chose de gênant et perturbant chez ce personnage. Quant à son acolyte, n'en parlons pas ! Il reprit :

"Vous savez pertinemment qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Ceci étant dit, il serait judicieux que vous acceptiez de nous suivre sans faire d'histoire. Nous avons en effet des comptes à régler qui ne concernent en rien cette... Papeterie. Cela me fendrait sincèrement le cœur de devoir recourir à la violence en ces lieux."

A peine eut-il terminé sa phrase qu'il reporta son attention sur Andy. Celui-ci eut la désagréable sensation d'être... menacé. D'être pris pour un idiot, également, mais ça, il avait l'habitude. Pourtant, il était rusé à ses heures et très observateur ! D'ailleurs :

Où est De...

Il s'interrompit, songeant qu'il faisait probablement une énorme gaffe. Ne s'était-elle pas rendue invisible ? De toute façon, Zohan avait repéré Nirrti depuis longtemps, à cause de l'arme qu'elle portait. En un éclair, il avait sorti deux flingues afin de les mettre en joue, en même temps.

"Allez, Jim, dites à votre ami, là, de poser son joujou. Vous ne voulez pas être responsable de la mort de deux personnes, hein ?"

Pendant qu'il parlait, le bouclier d'Andy s'était enclenché. Soudain rouge de colère, Andy fit un acte totalement inconsidéré qui aurait pu coûter la vie de Deirdre. Et en même temps, il était tellement imprévisible que Jarrah fut quelque peu pris au dépourvu. Il avait littéralement bondi de sa chaise pour se jeter sur Jarrah. La balle instinctivement tirée par ce dernier, avait percuté le bouclier avant de tomber sur le sol. Les deux hommes roulèrent sur le sol et Andy donna un coup de poing dans le nez de Zohan.

C'est Linderman qui vous envoie ? Il fallait prévoir une plus lourde artillerie, fit-il, toujours protégé.

C'était la solution qui lui semblait la plus plausible, et pourtant, cette affaire avait des airs de règlement de comptes... Jim s'était fait des ennemis intimes ? Impossible ! Mais rassurant... Parce qu'imaginer que son propre cousin, Max, envisageait de le faire tuer, c'était pire que tout.

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Nirrti
Nombre de messages : 51
Capacité(s) : Invisibilité
Véritable identité : Deirdre Abagnale
Date d'inscription : 05/11/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Sam 29 Jan - 15:53

Arrow Bureau d'Adam Monroe

Fusil à pompe dans les mains, l'invisible Deirdre marchait silencieusement derrière son petit-ami. Deux hommes se tenaient près du bureau de "Michael Scott".


"Que puis-je pour vous, Messieurs ?"

"Allons, allons, Jim, vous ne pensez tout de même pas nous faire croire que vous ne vous souvenez ni de nos noms, ni de nos visages. Ce serait une insulte à votre propre intelligence."

Nirrti nota que l'inconnu connaissait la véritable identité de Big Tuna... et que l'autre posait la main sur son arme. Elle le mit en joue, soudainement très tentée de faire feu.

"Vous savez pertinemment qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Ceci étant dit, il serait judicieux que vous acceptiez de nous suivre sans faire d'histoire. Nous avons en effet des comptes à régler qui ne concernent en rien cette... Papeterie. Cela me fendrait sincèrement le cœur de devoir recourir à la violence en ces lieux."

Elle leva les yeux au ciel. C'était vraiment très crédible. Et son acolyte dégainait ses armes, pointant Andy. Et elle.
Deirdre haussa les sourcils. Pouvait-il la voir malgré son invisibilité ? Dire que c'est son arme qui la trahissait. No


"Allez, Jim, dites à votre ami, là, de poser son joujou. Vous ne voulez pas être responsable de la mort de deux personnes, hein ?"

Et le salut vint. De la part de Brent ! Protégé de son bouclier, il se jeta sur Jarrah, détournant l'attention de ce dernier. Nirrti en profita pour se déplacer derrière Setzer, et lui asséna un coup de crosse à l'arrière du crâne, l'envoyant s'écraser au sol.
Devenant visible, elle fit quelques pas en arrière, continuant de viser les intrus de son fusil à pompe.


- Bon, si vous en veniez au fait, sans vos armes ? Sinon, c'est une balle dans le genou pour votre ami, fit-elle à Zohan. Ou sa tête.

Etait-elle sérieuse ? Possible. En tout cas, la menace était dite avec le plus grand sérieux.

_________________

- Invité: Hey, dis donc il fait chaud dans ce casino!
Nirrti, coquine: C'est sûrement à cause de moi. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Setzer
Nombre de messages : 14
Capacité(s) : Electrokinésie
Véritable identité : Hans Landa
Date d'inscription : 17/08/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 1 Fév - 10:45

Avec une efficacité redoutable, Zohan dégaina ses deux armes et mit en joue Brent et ce qui semblait être le vide. Mais connaissant les capacités de Jarrah, Setzer doutait que celui-ci pointe son arme au hasard. Zohan ne tarda d'ailleurs pas à l'éclairer sur ses intentions.

- Allez, Jim, dites à votre ami, là, de poser son joujou. Conseilla-t-il en effet à Big Tuna. Vous ne voulez pas être responsable de la mort de deux personnes, hein ?

Ainsi donc, quelqu'un s'était dissimulé dans le sillage de Halpert. Comme quoi, un mutant pouvait parfois en cacher un autre. Setzer aurait bien souri à cette pensée si l'imprévisibilité d'Andy Brent n'avait pas tout gâché. Subitement rouge comme une pivoine, Brent bondit lestement de sa chaise et renversa Zohan. Un premier coup de feu retentit, sans d'autre conséquence que de provoquer la panique chez les employés de Dunder Mifflin qui s'étaient lentement rapprochés d'eux par curiosité. Certaines personnes coururent vers la sortie, d'autres appelèrent à l'aide, sans savoir que tous les gardes mis en place par Bospeyl pour renforcer la sécurité du siège avaient déjà été neutralisés par le tandem. Jarrah et Brent se battaient à présent comme des chiffonniers, se ruant de coups alors qu'ils roulaient sur le sol.

- C'est Linderman qui vous envoie ? Il fallait prévoir une plus lourde artillerie, s'exclama "Michael Scott", à moitié dans le vrai.

L'allié invisible de Jim profita de la diversion occasionnée pour asséner un coup de crosse à Setzer, à l'arrière du crâne. Landa s'effondra sur le sol, des chandelles scintillant devant ses yeux. Une jeune femme apparut alors à bonne distance. Elle tenait fermement un fusil à pompe qu'elle pointait sur Setzer.


- Bon, si vous en veniez au fait, sans vos armes ? Sinon, c'est une balle dans le genou pour votre ami, lâcha-t-elle. Ou sa tête.

Tous les mêmes... Tous pourris... Setzer se redressa lentement. Un liquide chaud lui coula sur la nuque. Il lança un regard mauvais à Nirrti.


- Cet homme, que vous cherchez tant à protéger, est un assassin d'enfant, rétorqua-t-il, le regard brûlant. Mais peut-être n'a-t-il jamais jugé bon de vous le dire ?

A peine eut-il terminé sa phrase que Nirrti recevait une puissante décharge électrique au niveau des mains. Son précieux fusil lui échappa tandis que des petits arcs électriques remontaient douloureusement le long de ses bras. L'électricité se frayait un chemin à travers son système nerveux, la paralysant avec souffrance. Big Tuna, à ses côtés, subissait le même sort. Seul Brent semblait épargné mais il était maintenu au respect par Zohan. Sans cesser de les martyriser, Landa sortit son propre revolver et, sans sommation, tira une balle dans le ventre de Deirdre. La jeune femme s'effondra à son tour sur le sol.

- Brent, vous feriez mieux de vous occuper d'elle, si vous voulez qu'elle vive, lâcha-t-il, avant de pointer son arme vers Jim.

Il l'abattit alors froidement d'une balle dans la tête.


- Nous avons assez perdu de temps comme ça, cracha-t-il de mauvaise humeur, en direction de Zohan. Ramasse-moi ça, on y va.

Et tout en maintenant à distance les quelques employés qui pourraient être tentés de jouer au héros, Setzer recula. Derrière lui, Zohan trainait le "cadavre" de Jim Halpert, chargé sur ses épaules. Une fois qu'ils furent sortis du bâtiment, Setzer rangea son arme et alla chercher la voiture. Il aida Zohan à charger Halpert dans le coffre du break, puis remonta à la place du conducteur. Les deux mutants s'enfuirent ensuite avec leur macabre cargaison.

§ Quartiers pauvres ~ Cinéma Café §

_________________
"Aucun crime n'est vulgaire, mais la vulgarité est un crime. La vulgarité, c'est ce que font les autres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Big Tuna
Nombre de messages : 33
Capacité(s) : Régénération cellulaire
Véritable identité : Jim Halpert
Date d'inscription : 10/08/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 1 Fév - 12:57

- Allons, allons, Jim, rétorqua Landa, sur un ton doucereux. Vous ne pensez tout de même pas nous faire croire que vous ne vous souvenez ni de nos noms, ni de nos visages. Ce serait une insulte à votre propre intelligence.

Jim ne dit rien. Effectivement, il savait pertinemment à qui il avait affaire, tout comme il savait ce que ces deux hommes lui voulaient. Mais le fait est que les descendants de Millennion avaient choisi le mauvais moment pour réapparaître. Big Tuna était en effet bien trop inquiet pour l'avenir de la Fondation Akatsuki pour être disposé à régler de vieux comptes. Tout comme Andy, mais pour des raisons différentes, il songea que ce n'était pas le simple hasard qui avaient poussé Landa et Jarrah à venir le trouver aujourd'hui. Leopold Linderman devait encore être derrière tout ça, à n'en pas douter.

- Vous savez pertinemment qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Poursuivit Setzer. Ceci étant dit, il serait judicieux que vous acceptiez de nous suivre sans faire d'histoire. Nous avons en effet des comptes à régler qui ne concernent en rien cette... Papeterie. Cela me fendrait sincèrement le cœur de devoir recourir à la violence en ces lieux.

A peine eut-il terminé sa phrase que son acolyte sortit deux armes qu'il pointa sur Andy et... A l'endroit où devait se trouver Nirrti ! Comment savait-il ? Certes, Andy avait manqué de peu de vendre la mèche, mais il s'était tout de même rattrapé à temps. Alors, comment ? Jim serra les poings. Deirdre repérée, la situation tournait subitement à leur désavantage.

- Allez, Jim, dites à votre ami, là, de poser son joujou. Lança alors Jarrah. Vous ne voulez pas être responsable de la mort de deux personnes, hein ?

L'espace d'une minute, la situation parut bloquée, chacun menaçant l'autre d'ouvrir le feu. L'intervention miraculeusement imprudente d'Andy renversa brutalement la donne. Un "Michael Scott" bondissant se rua en effet sur Jarrah et le renversa. Lorsque le premier coup de feu partit, la panique s'instaura dans la société de vente de papiers. Les employés, jusqu'alors observateurs inquiets, oublièrent qu'ils avaient été formés et entraînés pour faire face à ce genre de situation. Certains s'enfuirent en courant, d'autres appelèrent du renfort qui ne viendrait pas, Setzer et Zohan s'étant débarrassés des agents de sécurité. Dans l'agitation, Big Tuna s'empara de l'arme qu'il avait dissimulé dans son dos et Nirrti se glissa derrière Landa pour l'assommer. La jeune femme réapparut ensuite, son fusil pointé sur Setzer. Jim, lui, tourna son arme vers Zohan.

- Bon, si vous en veniez au fait, sans vos armes ? Sinon, c'est une balle dans le genou pour votre ami, lâcha Deirdre, en direction de Zohan. Ou sa tête.

Si Jim redoutait la réponse, il n'empêcha pas les deux hommes de s'exprimer. Après tout, Deirdre et Andy avaient le droit de savoir. Bien qu'encore sonné, Setzer avait visiblement l'esprit suffisamment clair pour répondre. Il se redressa lentement et planta un regard haineux dans les yeux de Nirrti.

- Cet homme, que vous cherchez tant à protéger, est un assassin d'enfant, cracha-t-il, sur un ton méprisant. Mais peut-être n'a-t-il jamais jugé bon de vous le dire ?

Bien qu'ébranlé, Jim tâcha de demeurer impassible. C'était malheureusement la triste vérité. Big Tuna eut le temps d'échanger un regard triste avec Nirrti avant d'être brutalement contraint à lâcher son arme. Une douleur lancinante lui déchira les mains puis les bras, avant de parcourir l'ensemble de son corps. La mâchoire serrée, Halpert ne put lâcher ni plainte, ni insulte. Paralysé, il aperçut en revanche du coin de l'œil que Deirdre subissait le même sort. Setzer, lui, avait dégainé une arme. Et après s'être approché lentement, il tira sur Nirrti.


- Non ! S'exclama Jim, en proie à une fureur sans nom.

Intérieurement, Big Tuna se débattit mais ses muscles refusaient toujours de lui obéir. Des larmes de rage et de souffrance se mirent à couler le long de ses joues.


- Brent, vous feriez mieux de vous occuper d'elle, si vous voulez qu'elle vive, conseilla tranquillement Landa, avant de pointer le canon de son arme vers Jim.

Lorsqu'il pressa la détente, l'obscurité envahit l'Externel.

§ Quartiers pauvres ~ Cinéma Café §

_________________
¤ Adam Monroe ¤

| L'immortalité est inutile : avoir vécu suffit. |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zohan
Nombre de messages : 8
Véritable identité : Zohan Jarrah
Date d'inscription : 18/09/2009
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 1 Fév - 13:26

Alors que la situation semblait s'endormir, la réaction vint du demeuré, qui fit preuve d'une incroyable agressivité, et totalement inexpliquée, en se jetant sur Zohan. Ce dernier tira, mais la belle ricocha sur... un bouclier. Il n'eut pas le temps de prendre l'autre pour cible, et se fit renverser par Scott. Il reçut ensuite un coup de poing, mais relativement mal donné. The Bear en serait quitte à saigner, mais son tarin n'était pas cassé.

- C'est Linderman qui vous envoie ? Il fallait prévoir une plus lourde artillerie.

Zohan, ne pouvant asséner de coups, se contenta de parer les attaques suivantes, alors que "l'ami" d'Halpert assommait Hans. C'était une femme, et elle devint visible, tenant un fusil à pompe pointée sur le colonel.

- Bon, si vous en veniez au fait, sans vos armes ? Sinon, c'est une balle dans le genou pour votre ami. Ou sa tête.

Jarrah, plus fort, plus costaud que son adversaire direct, parvint à le soulever suffisamment pour pouvoir le projeter à l'aide de ses jambes.

"Dégage, débile !" lança-t-il, avant de se lever.

Dans le même temps, Setzer reprenait le dessus face au duo Jim-pouffiasse. Des décharges électriques précisément dirigées les paralysèrent tous deux. Autour, ça avait brièvement été la panique, mais à présent, il n'y avait plus personne. Tant mieux. De toute manière, les agents de sécurité ne pourraient plus rien assurer du tout.


"Si tu bouges, c'est moi qui te casse le nez." lança Zohan à Brent.

Il se tenait entre le réceptionniste et les autres. Aussi, si Scott tentait de passer, bouclier ou pas... il ne passerait pas. Hans, de son côté, usa de sa propre arme. Une fois pour la fille, une balle dans le ventre. Et une fois pour l'Immortel, une balle dans la tête.


- Nous avons assez perdu de temps comme ça. Ramasse-moi ça, on y va. cracha ensuite Setzer, de mauvaise humeur.

Zohan rangea ses armes, alors que son ami s'assurait que personne n'interviendrait. Il chargea le fardeau sur ses épaules, et ils sortirent. Lorsque Hans arriva avec le véhicule, ils y casèrent Halpert, et the Bear monta à la place du passager. Ca n'avait pas été aisé, mais c'était fait.


Twisted Evil Quartiers pauvres ** Cinéma Café Twisted Evil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Michael Scott
Nombre de messages : 47
Capacité(s) : Défensifs
Véritable identité : Andy Maxwell Brent
Date d'inscription : 11/08/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mer 2 Fév - 13:00

Alors que Brent affrontait son adversaire; Nirrti se révéla à eux. Elle portait un fusil et avait l'air on ne peut plus déterminé.

"Bon, si vous en veniez au fait, sans vos armes ? Sinon, c'est une balle dans le genou pour votre ami. Ou sa tête." dit-elle.

Son intervention déconcentra Andy, qui se retrouva mis au tapis par Jarrah (à moins qu'il ne soit tout simplement plus fort).


"Si tu bouges, c'est moi qui te casse le nez." lui assura-t-il, après l'avoir insulté.

Brent s'exécuta. Il se posait trop de questions, il ignorait trop comment réagir, pour pouvoir bouger. Qui étaient ces types, bon sang ? Que se passait-il ailleurs ? Comment allaient réagir Deirdre et Jim ? Landa avait été frappé par celle-ci. Il se redressa difficilement, aussi ensanglanté que haineux.


"Cet homme, que vous cherchez tant à protéger, est un assassin d'enfant. Mais peut-être n'a-t-il jamais jugé bon de vous le dire ?"

Andy haussa les sourcils avant de lever les yeux vers Jim. Impossible. Il fut... absolument déçu que son ami ne démente pas. Arme en mains, Jim avait quoiqu'il en soit l'air abattu. Landa ne tarda pas à utiliser ses pouvoirs, pour les neutraliser. Andy fut le seul épargné, la situation n'était pour autant pas à son goût. Finalement, Nirrti reçut une balle en plein ventre.

"Brent, vous feriez mieux de vous occuper d'elle, si vous voulez qu'elle vive." ajouta-t-il, sans état d'âme.

Et il tira à bout portant, dans la tête de Jim. Andy semblait sur le point d'éclater, mais il se maintint tranquille. C'était triste à dire, mais c'était la seule chose qu'il pouvait faire pour sauver Deirdre. Il savait Halpert immortel; l'empêche qu'il ignorait ce qu'ils comptaient en faire.


"Nous avons assez perdu de temps comme ça. Ramasse-moi ça, on y va." conclut-il, avant que les deux brutes ne partent.

Andy se retrouva seul avec une Nirrti en très piteux état. Il s'efforça de ne pas paniquer. Son bouclier disparut et il sortit son portable de sa poche. Ses gestes étaient pressés, son regard troublé.


Je vais te sortir de là, dit-il à Deirdre, bien qu'il ignorât si elle pouvait l'entendre.

Il avait sélectionné le numéro de Daniel Linderman, leader de la filière américaine. Qui de mieux pour apprendre que Dunder Mifflin venait de tomber ? Aucune réponse. Merde, merde, merde ! Il se mit à redouter le pire. Il n'avait toutefois pas de temps à perdre. Ne connaissant aucun soigneur (si ce n'est deux membres de la filière française, autant dire personne), il lui fallait la conduire à l'hôpital de toute urgence. Il la porta avec délicatesse avant de la placer à ses côtés, dans la voiture.


Tiens le coup, dit-il, avant de mettre leur ceinture respective.

De toute évidence, il roulerait très vite. L'automobile partit; il se soucia plus de son portable que du code de la route. Qui appeler ? Ah ! Bospeyl ! Toujours aucune réponse. Andy jura encore. Il songea un instant au père de Deirdre, mais il ne savait même pas s'il était aux États-Unis, et puis il lui faisait peur... Hélas, il n'y avait pas d'autre solution que contacter le Zèbre américain, aux dernières nouvelles.


Andy Brent à l'appareil, dit-il hâtivement. Dunder Mifflin a été attaqué par Landa et Jarrah. Je répète; Landa et Jarrah. Deirdre Abagnale est en danger de mort et Adam Monroe a été enlevé. Vais au Sacré-Cœur, conclut-il, avant de raccrocher.

Il jeta un coup d'œil à Nirrti et reporta son attention sur la route, avant de provoquer un accident.


=>

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Nirrti
Nombre de messages : 51
Capacité(s) : Invisibilité
Véritable identité : Deirdre Abagnale
Date d'inscription : 05/11/2008
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception Mar 29 Mar - 21:30

"Cet homme, que vous cherchez tant à protéger, est un assassin d'enfant. Mais peut-être n'a-t-il jamais jugé bon de vous le dire ?"

Deirdre fronça les sourcils. Un mensonge sûrement. Et si Adam ne le contredit pas, elle n'eut pas vraiment le temps d'y préter attention, trop occupée qu'elle était de se prendre une décharge électrique qui, non seulement lui fit lâcher son arme, mais également se tordre de douleur au sol... Une douleur insoutenable qui se répandait dans tout son corps... avant qu'elle ne se prenne une balle dans l'adbomen. Ce qu'elle avait ressenti avec la décharge effaça partiellement cette nouvelle souffrance. Un instant tout du moins.
Du sang jaillit de sa bouche, alors que les deux membres du Millenion emmenaient son bien-aimé. Tout devenait flou autour d'elle. Elle aperçut la silhouette d'Andy au-dessus d'elle. Il avait l'air paniqué. Et à juste titre. Elle se sentit soulevée, et vit le plafond défiler sous ses yeux qui battaient à toute allure. Les détails devenaient de moins en moins précis.
Sur le parking, elle ressentit la brise fraiche du soir sur son visage, avant de se faire installer dans une voiture. Alors qu'Andy roulait à vive allure, Deirdre ferma les yeux, sombrant dans l'inconscience. En était-ce fini de la membre par intérim du Conseil de l'Irlande ? Sans doute que non, mais là, elle était plutôt en mauvaise posture. Neutral Et elle devait survivre, pour retrouver Jim. Elle ne pouvait pas le laisser entre les sales mains de ces pourris. Evil or Very Mad


=> HUSC

_________________

- Invité: Hey, dis donc il fait chaud dans ce casino!
Nirrti, coquine: C'est sûrement à cause de moi. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Premier étage] Réception

Revenir en haut Aller en bas

[Premier étage] Réception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Avis de marché - Montauban (82) - restauration intérieure du premier étage de l'hôtellerie et de l'aile des jardiniers à l'abbaye de Belleperche de Cordes Tolosannes - lot 2 peinture murale» [Aide] Montage du premier étage et des escaliers - N°39 à n°43» Numéro 36 - Je construis la Tour Eiffel - Que faire au premier étage de la Tour ?» Conseils pour mon premier appart.» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Fondation Akatsuki :: Dunder Mifflin-