AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Chez les Linderman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Jeu 22 Avr - 7:22

L'énergumène s'assit sans qu'il l'ait invité à le faire. Suspect

"Une fenêtre disparaît le jour-même dans un intervalle horaire très restreint. Ma supposition ? Groban est passé par la fenêtre, sauf que là, pas de corps, aucune trace, rien." Remarqua-t-il.

Linderman n'avait rien à dire pour le moment, il tira sur sa cigarette, se rassit, attendit la suite... Reed paraissait très décontracté, il poursuivit calmement :


"Groban est forcément un mutant, mais la question demeure. Est-ce Groban qui a voulu s'échapper ou l'a t-on poussé espérant s'en débarasser ? J'aurais tendance à supposer la seconde option. Enfin, j'irai rencontrer votre fils, et j'en jugerai par moi-même, mais je voulais vous voir avant."

Daniel esquissa un sourire presque imperceptible. Allez savoir pourquoi... Il devait en parler à Leopold, même s'il y avait quelques tensions entre eux, en ce moment.
Pourquoi Lightman prenait-il tant cette histoire à cœur ? Ou plutôt, pourquoi était-il d'abord passé par Linderman père ? Kaos eut un échantillon de réponses.


"Imaginons que votre fils soit coupable qu'il ait commis un meurtre, ou tout du moins qu'il y ait eu intention de meurtre, des mesures s'imposeront. Si je suis venu ici c'est pour prendre en charge plus ou moins officiellement le cas, et faire en sorte de couvrir ce qui a pu se passer pour le bien de la Fondation."

Cette dernière phrase était particulièrement intéressante.

"Par contre, ma question principale vous concerne. Est-ce que vous savez quoique ce soit ou cela vous est totalement étranger ? Parce qu'un homme aussi influent qu'on passe potentiellement par la fenêtre, il doit y avoir de gros intérêts derrière..."

Influent, influent... Question de point de vue. :queen: Ceci dit, Patrick n'était pas dans le faux.

Je constate que j'ai très malheureusement intérêt à vous faire confiance. Répondit-il, en se débarrassant de sa cigarette.

Enfin, façon de parler. Ne put-il s'empêcher de glisser.

Faisait-il réellement confiance à qui que ce soit ? Bonne question. scratch


Je sais que mon fils a eu des ennuis ces temps-ci. Je dirais même que Patrick Groban s'en est pris à lui pour une sinistre affaire de détournement d'argent. Les gens ne sont pas toujours ceux auxquels on s'attend. Cette affaire s'est terminée avec une vitre en moins et la disparition de Groban. Il n'est pas mort, je ne vois pas pourquoi l'on transforme des taupinières en montagnes, nom d'un chien. Dit-il sur un ton tout à fait monocorde.

C'est à vous de mener l'enquête, sachez que si vous savez défendre mes intérêts, je ne l'oublierai pas. Ajouta-t-il, avec sérieux.

J'ai une info qui peut très probablement vous aider. Maxim Brent était présent sur les lieux. En général, lorsqu'on doit reprocher quelque chose à quelqu'un, il est le premier concerné.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Reed
Nombre de messages : 51
Véritable identité : Patrick Lightman
Date d'inscription : 18/02/2010
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Jeu 22 Avr - 13:41

"Je constate que j'ai très malheureusement intérêt à vous faire confiance."

Patrick ne dit rien, amusé par la remarque de Linderman Sr. Il ne supportait pas dépendre de quelqu'un.

"Enfin, façon de parler."

Il restait tout de même franc, car Patrick savait bien qu'il ne lui faisait absolument pas confiance. Enfin tout du moins, pas vraiment...

"Je sais que mon fils a eu des ennuis ces temps-ci. Je dirais même que Patrick Groban s'en est pris à lui pour une sinistre affaire de détournement d'argent. Les gens ne sont pas toujours ceux auxquels on s'attend. Cette affaire s'est terminée avec une vitre en moins et la disparition de Groban. Il n'est pas mort, je ne vois pas pourquoi l'on transforme des taupinières en montagnes, nom d'un chien."

Patrick était concentré sur Linderman Sr., il abordait enfin le sujet, il devait suivre toutes ses pensées, car il savait que le vieil homme ne livrerait pas son fils si facilement... Linderman n'appréciait pas que l'on se mêle de ses affaires, c'était normal, mais il semblait qu'il ait donc des intérêts aussi dans cette affaire...

"C'est à vous de mener l'enquête, sachez que si vous savez défendre mes intérêts, je ne l'oublierai pas."

S'il essayait de l'acheter, c'était peine perdue, mais demeurait une question. Etait-ce la Fondation, son fils ou ses intérêts personnels qu'il défendait ?

"J'ai une info qui peut très probablement vous aider. Maxim Brent était présent sur les lieux. En général, lorsqu'on doit reprocher quelque chose à quelqu'un, il est le premier concerné."

Linderman Sr. ne devrait pas penser aussi fort tout de même... Le nom de Brent était en effet apparu sur le procès-verbal, mais Patrick n'avait pas escompté se concentrer sur lui au début. Son sourire toujours affiché, il prit son temps, fit mine de réfléchir un instant, puis demanda,

"Max Brent serait coupable donc ? Pourquoi votre fils l'aurait-il couvert et qu'est-ce qu'il faisait là ? Si je reprends depuis le début, Groban vient voir votre fils alors qu'il est soit-disant coupable d'avoir détourné de l'argent, Brent est présent, Groban passe par la fenêtre, votre fils et Brent ne sont pas inquiétés, et Groban a disparu on ne sait où..."

Il faudrait d'ailleurs essayer de le retrouver, ça serait la meilleure façon de faire avancer le schmilblick, mais Patrick doutait qu'il réapparaisse de sitôt... Il enchaîna,

"C'est juste moi ou ça ne colle pas ? Je vais le répéter une seconde fois, est-ce que vous savez quelque chose ? Parce que j'ai bien compris que vous vouliez que je me concentre sur Brent, mais justement ça me pousse à me concentrer sur votre fils, si selon vous la culpabilité de Brent n'est pas à établir... "

Patrick savait que Linderman Sr. n'apprécierait pas forcément son acharnement, mais rien ne garantissait au vieux que ses intérêts soient les mêmes que ceux de son fils, et vu qu'il avait précisé que son fils avait eu des ennuis récemment, on pouvait légitimement se demander ce qu'il cherchait...

_________________


•C'est mon boulot de harceler les gens jusqu'à ce qu'ils disent la vérité•
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Jeu 22 Avr - 15:59

Kaos lui ferait avaler son abominable sourire. C'est sur ces pensées qu'il écouta la réponse de Reed :

"Max Brent serait coupable donc ? Pourquoi votre fils l'aurait-il couvert et qu'est-ce qu'il faisait là ? Si je reprends depuis le début, Groban vient voir votre fils alors qu'il est soit-disant coupable d'avoir détourné de l'argent, Brent est présent, Groban passe par la fenêtre, votre fils et Brent ne sont pas inquiétés, et Groban a disparu on ne sait où..."

C'est exact. Légitime défense. Répliqua-t-il.

Brent a défendu mon fils parce que c'est une tapette et qu'il a de l'affection pour lui. Poursuivit-il, sans cérémonie.

Ceci dit, Linderman avait bien noté le "sois-disant coupable". Une expression qui lui déplut fortement, et cela pour diverses raisons.


"C'est juste moi ou ça ne colle pas ? Je vais le répéter une seconde fois, est-ce que vous savez quelque chose ?"

Daniel arqua un sourcil. Pour qui ce petit con se prenait-il ?

"Parce que j'ai bien compris que vous vouliez que je me concentre sur Brent, mais justement ça me pousse à me concentrer sur votre fils, si selon vous la culpabilité de Brent n'est pas à établir... "

Qu'est-ce que vous recherchez ? Nécessairement des ennuis à Leopold ? Demanda-t-il.

Pourquoi tant d'acharnement ? Je ne sais rien de plus. Trancha-t-il.

Il s'impatientait un peu.


Votre misérable vie tourne peut-être autour de cette affaire sans intérêt, mais j'ai un bal auquel je dois me rendre, moi. J'ai assez perdu de temps comme ça...

Ces maudits enquêteurs, Zèbres, bref; fouille-merdes ne pouvaient pas faire leur boulot sans lui gâcher la vie, non ? Après Roxas, Reed ! Et il ignorait que Fran était en chemin... Rolling Eyes

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Noxia Fran
Nombre de messages : 67
Capacité(s) : Régénération cellulaire - Transformation
Véritable identité : Holly Flax
Date d'inscription : 20/06/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Jeu 22 Avr - 21:32

En dehors de New York | Centre Ernie Smuntz :!:

Après avoir emprunté une voiture au centre, tout comme Aro avant elle, Fran fila d'une traite vers les quartiers riches et la villa somptueuse de Daniel Linderman. Arrivée sur place, elle gara la voiture derrière celle de Lightman et rejoignit avec énergie l'entrée de la bâtisse. Comme à l'accoutumée, ce fut le majordome qui vint lui ouvrir. Holly prit de ses nouvelles pendant qu'il la conduisait au salon. Naturellement, Linderman n'était pas seul, mais elle espérait que ce dernier saurait en finir rapidement pour discuter avec elle. Car ils en avaient des choses à se dire ! Suspect

"...misérable vie tourne peut-être autour de cette affaire sans intérêt, mais j'ai un bal auquel je dois me rendre, moi. J'ai assez perdu de temps comme ça..." Disait Kaos, lorsqu'elle se présenta dans la pièce.


Un bal ! Chouette, j'adore les bals ! S'exclama-t-elle joyeusement.

Avant de remarquer la présence d'une taupe dans la salle : Lightman
.
:queen:

On se connait ? Demanda-t-elle, en penchant légèrement la tête sur le côté. Je ne crois pas, non. Bonjour, je m'appelle Holly Flax ! Oh, vous êtes roux, comme moi ! C'est amusant, ça ! Saviez-vous que seulement 2% de la population mondiale est rousse ? C'est très rare comme couleur.

Une entrée en matière toujours aussi particulière^^ Cependant, contrairement aux apparences, elle n'avait pas non plus oublié pourquoi elle était ici. Evil or Very Mad

_________________
"Les places les plus chaudes en enfer sont réservées à ceux qui lors des grandes crises morales maintiennent leur neutralité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Reed
Nombre de messages : 51
Véritable identité : Patrick Lightman
Date d'inscription : 18/02/2010
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Jeu 22 Avr - 22:30

"C'est exact. Légitime défense."

Légitime défense ? Il avait bien lu le rapport, mais n'avait pas voulu y croire. Linderman Sr. confirmait ? Le fils avait donc parlé au père. Avant de partir parce qu'il sentait qu'il se ferait chasser bientôt, il ferait un petit tour de la pièce histoire de passer ses mains sur les différents objets, voir qui était passé récemment...

"Brent a défendu mon fils parce que c'est une tapette et qu'il a de l'affection pour lui."

Ca c'était intéressant. Ben voilà, enfin des choses intéressants. Brent et Linderman Jr. en couple... Il avait de plus en plus de mal à croire à l'innocence de Linderman Jr. ...

"Qu'est-ce que vous recherchez ? Nécessairement des ennuis à Leopold ?"

Patrick répondit du tac au tac,

"Juste la vérité aussi dérangeante soit-elle."

"Pourquoi tant d'acharnement ? Je ne sais rien de plus."

Patrick était toujours aussi calme. Généralement quand les gens s'énervaient, c'est à ce moment qu'ils donnaient le plus d'informations qu'ils en soient conscients ou non. Rien que le fait que Brent et Linderman Jr. soient en couple était une piste très intéressante à creuser en soi...
Patrick sentit l'arrivée d'une femme à l'entrée de la maison. Sa fille ?


"Votre misérable vie tourne peut-être autour de cette affaire sans intérêt, mais j'ai un bal auquel je dois me rendre, moi. J'ai assez perdu de temps comme ça..."

Plus on l'insultait, plus Patrick savait qu'il touchait à la vérité. C'était bon signe... Linderman Jr. serait certainement le prochain sur la liste. La nouvelle venue n'était autre qu'Holly Flax. Il ne l'avait jamais rencontrée personnellement, mais courtoisie de Dawson, il avait pu accéder à la plupart des noms de la Fondation pour suivre leurs apparitions potentielles sur les fichiers d'Interpol. Il savait qui elle était, il en avait entendu parler et avait toujours été curieux de la rencontrer...

"Un bal ! Chouette, j'adore les bals ! "

Et il semblait que sa réputation soit à la hauteur de ses actes... Son entrée était parfaite, il n'allait même pas prendre la peine de répondre à la pique de Linderman Sr. .

"On se connait ? Je ne crois pas, non. Bonjour, je m'appelle Holly Flax ! Oh, vous êtes roux, comme moi ! C'est amusant, ça ! Saviez-vous que seulement 2% de la population mondiale est rousse ? C'est très rare comme couleur."

Patrick qui n'était pas roux ne dit rien, il était toujours assis. Il se leva pour lui serrer la main,

"Patrick Lightman, enchanté."

Il se rassit et enchaîna,

"Nous étions en train d'avoir une discussion sur la disparition de Patrick Groban et le rôle dans cette affaire de Léopold Linderman et de Maxim Brent."

Autant préciser pourquoi ils avaient cette discussion,

"Je représente officiellement Interpol, mais officieusement la Fondation."

_________________


•C'est mon boulot de harceler les gens jusqu'à ce qu'ils disent la vérité•
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Ven 23 Avr - 9:08

"Juste la vérité aussi dérangeante soit-elle." Répliqua-t-il, toujours très serein.

Kaos demeura impassible mais il savait que son agacement n'était pas un secret pour Lightman. En fait, rares étaient les personnes qui ne l'emmerdaient pas par leur seule présence. Pour certains dont nous tairons les noms, c'était carrément un supplice. Evil or Very Mad
Et malheureusement, Reed ne put répondre à sa petite pique certes peu originale, mais tout de même grisante.


"Un bal ! Chouette, j'adore les bals !" Dit une voix aigüe et sinistrement familière.

L'enthousiasme dont faisait perpétuellement preuve... Fran était parfois à vomir ! Elle se tourna tout d'abord vers Reed. Génial. Linderman allait encore perdre un temps fou.


"On se connait ? Je ne crois pas, non. Bonjour, je m'appelle Holly Flax ! Oh, vous êtes roux, comme moi ! C'est amusant, ça ! Saviez-vous que seulement 2% de la population mondiale est rousse ? C'est très rare comme couleur."

Kaos ferma les yeux, l'air passablement blasé. Face à toutes les stupidités qu'elle débitait, très paradoxales vis-à-vis de sa performance en tant que Zèbre; Linderman en était arrivé à la conclusion qu'elle le faisait exprès. Et Fykeüs était d'accord avec lui. Voilà l'unique raison pour laquelle Daniel l'estimait un minimum.
Lightman se leva pour la saluer comme il se doit, sans manquer de se présenter.


"Nous étions en train d'avoir une discussion sur la disparition de Patrick Groban et le rôle dans cette affaire de Léopold Linderman et de Maxim Brent." Ajouta-t-il, ce que Daniel vit sous un mauvais œil.

"Je représente officiellement Interpol, mais officieusement la Fondation." Précisa-t-il.

Non décidément, même s'il était convaincu qu'il ne représentait théoriquement pas une menace pour lui, Kaos ne voulait pas le voir trop s'immiscer dans ses affaires. Surtout dans le complot en fait.


Vous n'allez tout de même pas parler de ça chez moi ? "Demanda"-t-il.

Je ne vois de toutes façons pas en quoi cette affaire concerne directement Holly.

Et il n'avait pas tort, sauf si l'on savait pour le complot. Mais il espérait que Fran rentrerait dans son jeu...

Tu as fait vite. Dit-il à cette dernière. En fait, je n'imaginais pas que tu viendrais si tôt me rendre visite. Ajouta-t-il.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Noxia Fran
Nombre de messages : 67
Capacité(s) : Régénération cellulaire - Transformation
Véritable identité : Holly Flax
Date d'inscription : 20/06/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Ven 23 Avr - 22:28

Étrangement, Lightman n'avait l'air que modérément emballé à l'idée d'appartenir à une minorité capillaire^^ L'agent d'Interpol préféra en effet se présenter plutôt que de parler couleur de cheveux.

"Patrick Lightman, enchanté." Dit-il.

Holly Flax, de même, lui serra-t-elle donc la main avec vigueur.

"Nous étions en train d'avoir une discussion sur la disparition de Patrick Groban et le rôle dans cette affaire de Léopold Linderman et de Maxim Brent." Enchaîna Lightman dans la foulée.


Qui ça ? Demanda-t-elle, un grand sourire éclairant son visage.

Quelle était le but de la manœuvre ? Déstabiliser Lightman ? Agacer Linderman ? Seule Fran pourrait le dire, XD
Razz

"Je représente officiellement Interpol, mais officieusement la Fondation." Ajouta Reed.

Officiellement Interpol et officieusement la Fondation... Voilà qui voulait tout dire et pas grand chose à la fois. Fran esquissa un sourire énigmatique, laissant cette fois-ci Kaos répondre à sa place. Son tour viendrait bien assez tôt.


"Vous n'allez tout de même pas parler de ça chez moi ?" S'impatienta-t-il pour commencer.

En ce qui concernait Fran, elle ne comptait tout simplement pas en parler avec Reed, ni ici, ni ailleurs. Pourquoi le ferait-elle ? Lightman n'était pas un Zèbre, quant à Interpol, ma foi, cette histoire ne concernait en rien l'agence.


"Je ne vois de toutes façons pas en quoi cette affaire concerne directement Holly." Ajouta Kaos.

Ce qui était vrai si on considérait que la 'disparition' de Groban n'avait rien avoir avec le complot. Mais ce n'était pas le cas. Aussi...


Oh ! S'exclama-t-elle. Vous vous êtes fait des mèches blondes ! C'est plutôt coquet, ça !

Fran et l'art de noyer le poisson en parlant de choses insignifiantes. Malheureusement, Daniel la rappela à l'ordre avant qu'elle n'ait eu le temps de s'emballer davantage. Rabat-joie.

"Tu as fait vite. En fait, je n'imaginais pas que tu viendrais si tôt me rendre visite." Dit-il, presque comme si sa présence le dérangeait^^

Je suis là parce que nous avons à parler, Daniel, mais en privé cela va de soit, rétorqua-t-elle, sur un ton subitement glacial.

Mais avant ça, j'aimerais assez que M. Lightman éclaircisse un ou deux points, s'il le veut bien, ajouta-t-elle, très sérieusement, en se tournant vers l'agent d'Interpol.

J'aimerais déjà qu'il m'explique pourquoi Interpol s'intéresse à une affaire qui relève du fait divers. A ma connaissance, la Constitution d'Interpol lui interdit clairement d'intervenir dans une affaire ne concernant qu'un pays membre, fit-elle, son regard flamboyant fixant Reed.

Vous dîtes représenter Interpol mais cette enquête ne relève pas de votre organisation. De deux choses l'une donc, soit vous cherchez à vous faire remarquer, soit à couvrir quelqu'un, poursuivit-elle son argumentation.

Et dans la mesure où ce sont les Zèbres qui représentent officiellement la Fondation, je me dois de vous poser la question : que faîtes-vous ici, M. Lightman ?

Et la question n'était pas à prendre à la légère. Pas dans le contexte actuel où un complot était suspecté à l'échelle internationale. Quatre Zèbres enquêtaient sur cette affaire et ils étaient parfaitement habilités à le faire, tout comme à couvrir les arrières de la Fondation en cas de pépin. Techniquement, Reed n'était donc pas à sa place, ce qui par définition était louche. Suspect

_________________
"Les places les plus chaudes en enfer sont réservées à ceux qui lors des grandes crises morales maintiennent leur neutralité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Reed
Nombre de messages : 51
Véritable identité : Patrick Lightman
Date d'inscription : 18/02/2010
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Sam 24 Avr - 21:58

"Vous n'allez tout de même pas parler de ça chez moi ? "

Oh Linderman Sr. n'appréciait pas la tournure que prenait les choses... Que c'était curieux!

"Je ne vois de toutes façons pas en quoi cette affaire concerne directement Holly."

Et là, Patrick fit tilt. Il n'avait même pas réagi tellement l'entrée en matière de Flax avait été... disons, surprenante. Que faisait-elle là ? Patrick ne voyait qu'une raison, il y avait une affaire assez importante au sein de la branche américaine pour nécessiter sa présence. Linderman Jr. avait eu des ennuis récemment ? C'est que ça devenait de plus en plus intéressant tout ça...

"Oh ! Vous vous êtes fait des mèches blondes ! C'est plutôt coquet, ça !"

Patrick haussa les sourcils avec son sourire toujours accroché aux lèvres.

"Tu as fait vite. En fait, je n'imaginais pas que tu viendrais si tôt me rendre visite."

Patrick ne put s'empêcher de sourire encore plus à la remarque de Linderman Sr. qui voulait gentiment dire qu'il n'avait pas envie de la voir, même s'il semblait que son interlocutrice n'ait pas saisi le double-sens de la phrase...

"Je suis là parce que nous avons à parler, Daniel, mais en privé cela va de soit."

Patrick était de plus en plus excité à la tournure des événements. C'était un vrai merdier, et il allait pouvoir rencontrer plein de gens et fouiller son nez partout... Oh joie!

"Mais avant ça, j'aimerais assez que M. Lightman éclaircisse un ou deux points, s'il le veut bien"

"Mais je vous en prie."

Patrick sentait qu'il allait drôlement s'amuser...

"J'aimerais déjà qu'il m'explique pourquoi Interpol s'intéresse à une affaire qui relève du fait divers. A ma connaissance, la Constitution d'Interpol lui interdit clairement d'intervenir dans une affaire ne concernant qu'un pays membre"

Patrick se garda d'intervenir, la laissant finir, avant de pouvoir gentiment la calmer...

"Vous dîtes représenter Interpol mais cette enquête ne relève pas de votre organisation. De deux choses l'une donc, soit vous cherchez à vous faire remarquer, soit à couvrir quelqu'un."

Pourquoi cette argumentation ? Si l'option 'couvrir quelqu'un' était rentrée dans ses choix, c'était qu'il y avait une raison à cela. Qui aurait-il pu bien couvrir ? Alors qu'elle continuait de parler, il fit semblant d'avoir perdu quelque chose et se pencha parterre pour tâter le tapis, et au passage avoir un résumé de toutes les personnes qui l'avaient foulé dans la journée...

"Et dans la mesure où ce sont les Zèbres qui représentent officiellement la Fondation, je me dois de vous poser la question : que faîtes-vous ici, M. Lightman ?"

Un complot ? Patrick bénissait quand les gens pensaient trop haut ce qu'ils auraient dû ne jamais penser... Il n'avait même pas eu besoin de mener Flax sur le sujet, elle y était venue toute seule. Brave fille! Il se redressa pour la regarder avec ce même sourire qui en rendait chèvre plus d'un,
Patrick, toujours assis et aussi détendu, répondit très calmement,

"Mademoiselle Flax, je peux vous appeler Holly ?"

Sans attendre de réponse, il ajouta,

"Holly, pouvez-vous me rappeler la nationalité de Patrick Groban, conseiller à un candidat de l'élection présidentielle américaine, que l'on a certainement aidé à passer par une fenêtre de l'une des plus grosses banques de New York pour d'obscures raisons, pour ensuite disparaître ?"

Ca c'était pour le fait divers et qu'Interpol était tout à fait qualifié pour l'affaire... Pas de bol. Par contre, il se devait d'ajouter quelque chose, c'était trop tentant,

"Par contre, de votre côté, vous semblez être là pour une raison très particulière, et mon petit doigt que la présence du dit Roxas dans cette maison n'y est pas pour rien?"

Son sang sur le tapis n'était certainement pas là pour un simple saignement de nez... Qu'est-ce qu'il adorait être insupportable... Parfois, c'était dangereux, mais au final, il s'en sortait toujours, donc bon...

_________________


•C'est mon boulot de harceler les gens jusqu'à ce qu'ils disent la vérité•
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Sam 24 Avr - 22:30

"Qui ça ?" Demanda-t-elle, avec un sourire niais hors-compétition.

Kaos haussa brièvement les sourcils avant de s'asseoir à nouveau. Il avait le pressentiment que tout cela aller durer des heures... Pas en réalité, mais à ses yeux, certainement ! Et il constata que Fran se 'plaça' de son côté. Enfin, sa tentative de noyer le poisson était... était... Difficile à dire ! Même s'il y avait des chances que ça marche :

"Oh ! Vous vous êtes fait des mèches blondes ! C'est plutôt coquet, ça !"

Cela se passait réellement de commentaire. Neutral L'air agacé de Linderman redoubla lorsqu'il vit un sourire se dessiner sur les lèvres de Reed. Et quand Fran s'adressa à lui, il arqua un sourcil.

"Je suis là parce que nous avons à parler, Daniel, mais en privé cela va de soit." Nota-t-elle, soudain très froide.

Il sourit intérieurement, il la préférait nettement comme ça. Ceci dit, il détestait qu'on utilise ce ton avec lui ! Il ne chercha pas à répondre, d'autant plus qu'elle reportait son attention vers l'autre guignol. Quel sérieux... Kaos était fier... de lui bien sûr. Il l'avait cernée avec justesse. En même temps, ce n'était pas la première fois qu'il la voyait œuvrer.


"J'aimerais déjà qu'il m'explique pourquoi Interpol s'intéresse à une affaire qui relève du fait divers. A ma connaissance, la Constitution d'Interpol lui interdit clairement d'intervenir dans une affaire ne concernant qu'un pays membre." Souligna-t-elle.

Et son interlocuteur ne l'interrompit pas. Quelle noblesse... Kaos soupira plutôt bruyamment.

"Vous dîtes représenter Interpol mais cette enquête ne relève pas de votre organisation. De deux choses l'une donc, soit vous cherchez à vous faire remarquer, soit à couvrir quelqu'un. Et dans la mesure où ce sont les Zèbres qui représentent officiellement la Fondation, je me dois de vous poser la question : que faîtes-vous ici, M. Lightman ?" Conclut-elle.

Tiens, Daniel avait hâte d'entendre la réponse. Elle ne tarda pas. Aussi vrai que le sourire de Lightman était indécrottable. Déjà qu'il détestait lorsque les gens stupides (mais heureux) souriaient, alors ce genre de sourires ! Bref. Après un commentaire sans grand intérêt si ce n'est celui de faire son malin, se délecter d'une victoire pas encore acquise... Lightman enchaîna :


"Holly, pouvez-vous me rappeler la nationalité de Patrick Groban, conseiller à un candidat de l'élection présidentielle américaine, que l'on a certainement aidé à passer par une fenêtre de l'une des plus grosses banques de New York pour d'obscures raisons, pour ensuite disparaître ?"

Daniel commençait à s'ennuyer. Puis vint une remarque qui le mit presque en alerte :

"Par contre, de votre côté, vous semblez être là pour une raison très particulière, et mon petit doigt que la présence du dit Roxas dans cette maison n'y est pas pour rien?"

Le bel enfoiré... Le regard de Linderman se fit plus vif. Si Reed ne se trompait pas, Fran avait donc rappliqué parce que le fils de chienne avait déjà pleuré dans ses jupons ? Tssss...

Je présume que je vais arriver en retard au bal. Ironisa-t-il, se préservant de formuler le fond de sa pensée.

Oh, malgré ses propos, il était extrêmement attentif et intéressé...

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Noxia Fran
Nombre de messages : 67
Capacité(s) : Régénération cellulaire - Transformation
Véritable identité : Holly Flax
Date d'inscription : 20/06/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Sam 24 Avr - 23:35

Lightman se montra aussi souriant que coopératif. A la différence de Daniel, il écouta la leader des Zèbres avec patience, bien que son attention se porta un moment sur le tapis pour une raison qui échappa à son interlocutrice. La taupe cherchait-elle à creuser son trou ? Laughing

"Mademoiselle Flax, je peux vous appeler Holly ?" Fit-il, très calmement, lorsqu'elle eut terminé.

Si elle n'avait effectivement rien contre, Holly n'eut cependant pas l'occasion d'exprimer son accord. Car Lightman enchaînait déjà :
"Holly, pouvez-vous me rappeler la nationalité de Patrick Groban, conseiller à un candidat de l'élection présidentielle américaine, que l'on a certainement aidé à passer par une fenêtre de l'une des plus grosses banques de New York pour d'obscures raisons, pour ensuite disparaître ?"

Ah ! C'était bien trouvé ! Une belle contre-attaque ! Holly ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. Ce Lightman semblait prometteur.


Ooh ! S'exclama-t-elle donc, avec exagération. C'est vrai, c'est un britannique !

Elle avait dit cela comme si elle réalisait tout juste la chose, ce qui n'était bien évidemment pas le cas, XD Voyant que Reed avait autre chose à dire, Fran le laissa poursuivre.

"Par contre, de votre côté, vous semblez être là pour une raison très particulière, et mon petit doigt que la présence du dit Roxas dans cette maison n'y est pas pour rien?" Ajouta-t-il, contre toute attente.

Là, par contre, il la surprenait vraiment. Voilà donc ce qu'il avait cherché en glissant ses mains dans le tapis^^ Lightman devait être doté d'un don de précognition ou plutôt d'une perception extra-sensorielle lui permettant d'accéder à des évènements antérieurs. Fran se souvenait que Dawson lui avait parlé d'un garçon de ce genre dans son équipe, mais elle n'avait pas retenu son nom. D'une certaine manière, Lightman avait le profil idéal pour devenir un Zèbre. Et étant donné son attitude, il serait sans doute autant apprécié que les autres^^
Laughing

"Je présume que je vais arriver en retard au bal." Glissa alors Kaos, avec suffisance.

Mais Holly le connaissait suffisamment pour savoir qu'il était bien plus intéressé par ce qu'il se passait qu'il ne le laissait paraître. Aussi, elle ne fit pas attention à sa remarque et répondit directement à Reed, revenant d'abord sur le point qui la dérangeait le plus.


Monsieur Lightman, je peux vous appeler Patou ? Commença-t-elle, en lui lançant un regard espiègle.

Là, c'était vraiment pour le taquiner, XD
:king:

Patou, bien qu'il soit effectivement de nationalité anglaise, la disparition de Patrick Groban ne nécessite aucune coopération internationale, pas en l'état actuel des choses en tout cas. A ma connaissance, il n'est nullement question ici de trafic de drogue, de terrorisme, de blanchiment d'argent ou de crime organisé, expliqua-t-elle avec patience.

Avait-elle réellement besoin de le lui rappeler ? Reed était sans doute mieux placé qu'elle pour évoquer les limitations de l'organisation à laquelle il appartenait. Cependant, Fran tenait à ce qu'il se montre sincère et cesse de revendiquer son statut d'agent pour justifier sa présence ici.

Et comme vous l'avez si bien souligné, poursuivit-elle, si crime il y a eu, ce qui reste encore à prouver, le statut particulier de Groban en ferait un crime politique sortant de vos attributions ou à défaut un simple meurtre relevant d'une enquête fédérale et certainement pas internationale.

Mais pour être honnête, ce n'est pas d'avoir tort ou raison qui m'intéresse, ajouta-t-elle. Ce que j'aimerais, c'est que vous répondiez à ma question. En toute simplicité. Oh ! Et surtout, ne vous égarez pas en chemin !

Restait à savoir s'il allait enfin se montrer sincère ou chercher encore à la déstabiliser en évoquant des choses qu'il n'était pas censé savoir. Quoi qu'il en soit, elle n'avait pas l'impression qu'il ait réellement saisi dans quoi il venait de mettre les pieds. Il connaissait très certainement quelques éléments mais n'avait visiblement aucun liant. Pour cette raison, Fran était prête à lui accorder le bénéfice du doute. Dans le cas contraire, et surtout si elle n'avait pas entendu parler de lui via Dawson, son attitude, déjà suspecte, aurait peut-être conduit à un entretien moins cordial.

_________________
"Les places les plus chaudes en enfer sont réservées à ceux qui lors des grandes crises morales maintiennent leur neutralité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Reed
Nombre de messages : 51
Véritable identité : Patrick Lightman
Date d'inscription : 18/02/2010
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Dim 25 Avr - 7:55

"Ooh ! C'est vrai, c'est un britannique !"

Patrick sentit l'ironie venir à dix kilomètres, elle n'avait pas dû apprécier sa réponse...

"Je présume que je vais arriver en retard au bal."

Linderman. Sr. commençait à s'impatienter, d'autant qu'il était totalement exclu de la conversation alors qu'il était chez lui... C'était assez amusant. Patrick ne se tourna pas vers lui, continuant à regarder Flax qui semblait ne pas se soucier de lui non plus pour l'instant.

"Monsieur Lightman, je peux vous appeler Patou ?"

Patrick était très amusé par la situation, il s'éclatait bien plus qu'il ne l'aurait imaginé...

"Patou, bien qu'il soit effectivement de nationalité anglaise, la disparition de Patrick Groban ne nécessite aucune coopération internationale, pas en l'état actuel des choses en tout cas. A ma connaissance, il n'est nullement question ici de trafic de drogue, de terrorisme, de blanchiment d'argent ou de crime organisé."

La dernière option devenait de plus en plus envisageable au vu de la tournure des événements, mais ça il n'aurait pas pu s'en douter avant de rejoindre NY...
Pourquoi les gens en savaient-ils toujours plus sur ce qui ne les regardait pas ?


"Et comme vous l'avez si bien souligné, si crime il y a eu, ce qui reste encore à prouver, le statut particulier de Groban en ferait un crime politique sortant de vos attributions ou à défaut un simple meurtre relevant d'une enquête fédérale et certainement pas internationale."

Patrick était agréablement surpris par cette "jeune" femme qui semblait être pleine de ressources. C'était toujours plaisant.

"Mais pour être honnête, ce n'est pas d'avoir tort ou raison qui m'intéresse. Ce que j'aimerais, c'est que vous répondiez à ma question. En toute simplicité. Oh ! Et surtout, ne vous égarez pas en chemin !"

Patrick allait malheureusement lui sortir la même réponse, c'était désolant que les gens ne le croient pas, et puis ils ne pouvaient pas tout savoir non plus...

"Holly, comme je l'ai dit précédemment, je suis là en mission pour Interpol. J'appartiens à la section homicide, récemment créée."

Il sortit une carte de visite de la poche intérieure de sa veste et la tendit à Flax, si elle n'y croyait pas.

"Et en l'occurence, vu qu'il y avait une présence de sang non-négligeable sur le trottoir en-dessous de la fenêtre, même si le corps est manquant, la première hypothèse est que le corps a été ensuite enlevé. Par contre, les rapports de témoins expliquant que l'homme s'est relevé ensuite montre que c'est donc un mutant, mais je doute que celui qui l'a poussé par la fenêtre était au courant de cela, sinon il n'y aurait eu aucun sens à faire cela."

Patrick adorait embêter les gens, mais Flax avait été aimable alors il allait tenter de l'être autant.

"Allez, je vais être sympa. Je suis là pour couvrir la tête du complot."

Il n'avait pas pu s'en empêcher... Et avec son sourire, il ajouta,

"Mais étant donné que c'était un secret, je dois vous avouer que depuis que je suis à la section homicide à Interpol, je couvre ou fait couvrir les différentes affaires où la Fondation est impliquée. En l'occurence, ici, messieurs Linderman Jr., Brent et Becker sont impliqués à divers titres. Je ne vous précise pas dans quels rôles, ce serait faire insulte à votre intelligence."

Encore une phrase ? Allez pour la route...

"Etant donné qu'avant toute chose, c'est la vérité qui m'intéresse, généralement je ne clos jamais un cas sans avoir le fin mot de l'histoire. Au final, ce n'est pas toujours celui qui est répandu, mais tant que la vérité est connue, généralement les conséquences qui suivent suffisent par elles-même."

Pas sûr qu'elle apprécie beaucoup. Linderman Sr. ? Il était encore là ? :queen:

_________________


•C'est mon boulot de harceler les gens jusqu'à ce qu'ils disent la vérité•
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Dim 25 Avr - 8:25

"Ooh ! C'est vrai, c'est un britannique !" S'écria Fran, sans prévenir.

Daniel voyait très bien pourquoi elle surjouait, mais il n'aimait toujours pas ça. Il eut un nouveau geste d'impatience, mais il "n'analysait" pas moins la situation. Décidément, il devrait être arbitre de combien d'autres "débats argumentatifs", aujourd'hui ? Il ne dirait pas que son intervention passa inaperçue, en tous cas, les deux autres étaient bien trop... excités par leur petite joute verbale pour y prêter trop attention. Chacun ses délires. Rolling Eyes
Kaos ne pouvait s'empêcher de penser à l'évocation de Roxas. Il détestait cette façon que Lightman (ou Patou) avait d'obtenir des informations, d'incruster son nez dans les affaires des autres. Pouvait-il également voir qu'il avait menacé le Zèbre d'une arme ? Pff, de toutes façons, il ne pouvait rien contre lui. Holly évita d'ailleurs soigneusement ce sujet.


"Patou, bien qu'il soit effectivement de nationalité anglaise, la disparition de Patrick Groban ne nécessite aucune coopération internationale, pas en l'état actuel des choses en tout cas. A ma connaissance, il n'est nullement question ici de trafic de drogue, de terrorisme, de blanchiment d'argent ou de crime organisé." Remarqua-t-elle.

Elle n'avait pas tort, Interpol n'était concerné en général que par ces affaires-là. Holly enchaîna :

"Et comme vous l'avez si bien souligné, si crime il y a eu, ce qui reste encore à prouver, le statut particulier de Groban en ferait un crime politique sortant de vos attributions ou à défaut un simple meurtre relevant d'une enquête fédérale et certainement pas internationale. Mais pour être honnête, ce n'est pas d'avoir tort ou raison qui m'intéresse. Ce que j'aimerais, c'est que vous répondiez à ma question. En toute simplicité. Oh ! Et surtout, ne vous égarez pas en chemin !"

Kaos esquissa un sourire certes très fin, mais présent. Il y avait de la répartie dans l'air, il aimait ça. C'était autre chose que quand Leopold et Alicia s'étaient... chamaillés. Daniel se leva alors que Lightman présentait une carte à son interlocutrice :


"Holly, comme je l'ai dit précédemment, je suis là en mission pour Interpol. J'appartiens à la section homicide, récemment créée." Récidiva-t-il.

"Et en l'occurence, vu qu'il y avait une présence de sang non-négligeable sur le trottoir en-dessous de la fenêtre, même si le corps est manquant, la première hypothèse est que le corps a été ensuite enlevé. Par contre, les rapports de témoins expliquant que l'homme s'est relevé ensuite montre que c'est donc un mutant, mais je doute que celui qui l'a poussé par la fenêtre était au courant de cela, sinon il n'y aurait eu aucun sens à faire cela." Précisa-t-il.

Ça je crois qu'on l'avait compris. Glissa-t-il. Rolling Eyes

"Allez, je vais être sympa. Je suis là pour couvrir la tête du complot." Ajouta-t-il alors.

C'était une plaisanterie ? Ça ne faisait rire que lui. Suspect Pas étonnant que Lightman se doute de quelque chose entre "la présence" massive des Zèbres et les autres points obscurs.
Kaos ne glissa pas une des remarques crues dont il avait le secret puisque le visiteur indésirable ajoutait déjà :


"Mais étant donné que c'était un secret, je dois vous avouer que depuis que je suis à la section homicide à Interpol, je couvre ou fait couvrir les différentes affaires où la Fondation est impliquée. En l'occurence, ici, messieurs Linderman Jr., Brent et Becker sont impliqués à divers titres. Je ne vous précise pas dans quels rôles, ce serait faire insulte à votre intelligence."

Encore une fois, rien de surprenant. Si ce n'est qu'il ne paraissait pas hostile. Mais Daniel ne se fiait pas aux apparences, du moins lorsqu'elles semblaient avenantes et généreuses. Il conclut :

"Etant donné qu'avant toute chose, c'est la vérité qui m'intéresse, généralement je ne clos jamais un cas sans avoir le fin mot de l'histoire. Au final, ce n'est pas toujours celui qui est répandu, mais tant que la vérité est connue, généralement les conséquences qui suivent suffisent par elles-même."

Je vais me permettre de prendre la parole, quitte à passer pour un rabat-joie. Fit-il non sans sarcasme.

Je vous souhaite bien de trouver la vérité, mais au risque d'insister, je maintiens que tout ce qui est au delà du meurtre en lui-même ne vous concerne en... strictement rien. Patou. Répliqua-t-il.

Il n'y avait des aveux d'aucune sorte ici. Il tenait juste à montrer à Lightman qu'il dépassait les limites. Oui, sa patience avait des limites infranchissables. De toutes façons, l'agent se doutait visiblement de pas mal de choses et Linderman ne pouvait rien y faire. Ni les cacher, ni les expliciter devant lui. Ça c'était l'invitation à se calmer, voire à dégager, cordiale...

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Noxia Fran
Nombre de messages : 67
Capacité(s) : Régénération cellulaire - Transformation
Véritable identité : Holly Flax
Date d'inscription : 20/06/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Dim 25 Avr - 13:50

"Holly, comme je l'ai dit précédemment, je suis là en mission pour Interpol. J'appartiens à la section homicide, récemment créée." Se répéta Lightman, avec toutefois une précision supplémentaire cette fois-ci.

Ainsi, Interpol avait ouvert une nouvelle section consacrée aux homicides. Fran n'en avait pas entendu parler. scratch Cependant, elle était prête à céder sur ce point-là. Après tout, comme dit plus haut, elle ne cherchait pas à avoir le dernier mot mais simplement à s'assurer que Reed était bien du bon côté. Lorsque l'agent lui tendit sa carte de service, la Zèbre put 'vérifier' ses dires. Elle esquissa alors un sourire et glissa les coordonnées de Lightman dans l'une de ses poches. Peut-être aurait-elle besoin de faire appel à ses services au cours de l'enquête ? Un échange d'informations était toujours envisageable et appréciable entres professionnels.
Wink

Vos papiers me semblent en règle, Patou, glissa-t-elle, sur le ton de la plaisanterie bien entendu.

Bon, elle passerait tout de même un petit coup de fil à Dawson pour vérifier une ou deux petites choses^^
Razz

"Et en l'occurrence, vu qu'il y avait une présence de sang non-négligeable sur le trottoir en-dessous de la fenêtre, même si le corps est manquant, la première hypothèse est que le corps a été ensuite enlevé. Par contre, les rapports de témoins expliquant que l'homme s'est relevé ensuite montre que c'est donc un mutant, mais je doute que celui qui l'a poussé par la fenêtre était au courant de cela, sinon il n'y aurait eu aucun sens à faire cela." Reprit de plus bel Lightman.

Mouais, elle trouvait qu'il tirait un peu trop rapidement ses conclusions là. Si une bagarre avait dégénéré, Groban avait très bien pu passer par la fenêtre par accident, ou encore y être pousser au travers pour permettre à ses adversaires de souffler un peu pendant qu'il se remettait de sa chute. Les possibilités étaient multiples.


"Ça je crois qu'on l'avait compris." Intervint alors Kaos, parlant plus ou moins pour deux.

Holly gratifia ce dernier d'un regard malicieux. Finalement, il s'y mettait aussi^^
:queen:

"Allez, je vais être sympa. Je suis là pour couvrir la tête du complot." Annonça alors brutalement Lightman.

Ah ! Fran appréciait ce genre d'humour ! Very Happy D'autant qu'elle ne le suspectait plus du tout à présent qu'ils avaient plus ou moins fait la lumière sur sa présence ici. Aussi, joueuse, elle afficha une tête à la fois incrédule et horrifiée, entre ça : Shocked et ça : affraid . Puis elle rigola une minute, sans se soucier de la tête que tirait Kaos. Ils avaient bien le droit de se détendre un peu après une discussion aussi sérieuse^^ Décidément, elle appréciait de plus en plus la manière de faire de Reed. Il avait vraiment le bon profil pour devenir un Zèbre.
:king:

"Mais étant donné que c'était un secret, je dois vous avouer que depuis que je suis à la section homicide à Interpol, je couvre ou fait couvrir les différentes affaires où la Fondation est impliquée. En l'occurrence, ici, messieurs Linderman Jr., Brent et Becker sont impliqués à divers titres. Je ne vous précise pas dans quels rôles, ce serait faire insulte à votre intelligence." Poursuivit-il.

Vous venez d'Irlande ? La population rousse y est très forte là-bas, commenta-t-elle ses dires.

On pouvait sans doute interpréter sa réaction de diverses manières. Était-ce parce que Lightman aurait pu autant se passer de sa remarque qu'elle-même de la sienne ? C'était une possibilité.
What a Face

"Étant donné qu'avant toute chose, c'est la vérité qui m'intéresse, généralement je ne clos jamais un cas sans avoir le fin mot de l'histoire. Au final, ce n'est pas toujours celui qui est répandu, mais tant que la vérité est connue, généralement les conséquences qui suivent suffisent par elles-même." Conclut Reed.

C'était tout à son honneur ça, d'achever toujours le travail commencé. Mais en attendant, il n'était pas non plus obligé de se mêler de ce qui ne le regardait en aucune façon. D'ailleurs, Kaos se fit un plaisir de prendre à nouveau la parole pour clarifier ce point.


"Je vais me permettre de prendre la parole, quitte à passer pour un rabat-joie." Commença-t-il, soucieux d'attirer toute l'attention sur lui.

"Je vous souhaite bien de trouver la vérité, mais au risque d'insister, je maintiens que tout ce qui est au delà du meurtre en lui-même ne vous concerne en... strictement rien. Patou." Dit-il, intransigeant.

Aaah ! Il l'avait appelé Patou ! Le surnom qu'elle lui avait donné était adopté. Génial !
cheers

Très souriante, Fran prit à son tour la parole :
Je suis d'accord avec mon p'tit loup, dit-elle. Faîtes votre enquête mais n'empiétez pas sur la nôtre. Je pourrais vous suggérer de mettre vos talents à profit pour retrouver la trace de Patrick Groban, mais ce serait faire insulte à votre intelligence, glissa-t-elle amusée.

Au revoir, Patou, conclut-elle alors l'entretien, le chassant presque. 🐒

_________________
"Les places les plus chaudes en enfer sont réservées à ceux qui lors des grandes crises morales maintiennent leur neutralité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Reed
Nombre de messages : 51
Véritable identité : Patrick Lightman
Date d'inscription : 18/02/2010
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Lun 26 Avr - 17:57

Flax semblait avoir un véritable sens de l'humour. Elle réagit finalement très bien à ses diverses remarques relativement déplacées...

"Je vais me permettre de prendre la parole, quitte à passer pour un rabat-joie."

Ah, Linderman Sr. pouvait faire de l'humour aussi...

"Je vous souhaite bien de trouver la vérité, mais au risque d'insister, je maintiens que tout ce qui est au delà du meurtre en lui-même ne vous concerne en... strictement rien. Patou."

Là, c'est ce qui croyait... Tout dépendait du motif du meurtre..

"Je suis d'accord avec mon p'tit loup. Faîtes votre enquête mais n'empiétez pas sur la nôtre. Je pourrais vous suggérer de mettre vos talents à profit pour retrouver la trace de Patrick Groban, mais ce serait faire insulte à votre intelligence."

Patrick était confortablement installé, mais il sentait qu'il allait devoir bientôt mettre les voiles..

"Au revoir, Patou."

Arf. Ca n'avait pas manqué. Patrick fit semblant d'hésiter un instant, puis se leva, et avant de dire au revoir à Flax, il se tourna vers Linderman Sr.,

"La vérité n'est jamais mieux cachée que par les menteurs professionnels et les comédiens. Il paraît que les avocats sont le meilleur condensé des deux, je vais aller saluer votre fils. Et concernant l'enquête, elle s'arrête en effet au meurtre, mais comme un meurtre est rarement gratuit, le motif derrière me concerne tout autant..."

Patrick était absolument ravi, si seulement il pouvait voir les bulles se former à l'intérieur de Linderman Sr...

"Au plaisir de vous revoir."

Il s'attendait à une remarque du genre 'au plaisir de ne pas vous revoir', mais il s'y était fait. Il se tourna ensuite vers Flax, et avec son grand sourire la salua,

"Holly, au plaisir de vous revoir aussi. Mon petit doigt me dit que ça sera sous peu."

Puis il mit les voiles, en sifflotant... Direction la banque.

Arrow Linderman National Bank (hrp: ne t'inquiète pas, je compte attendre que Wesker soit parti:queen: )

_________________


•C'est mon boulot de harceler les gens jusqu'à ce qu'ils disent la vérité•
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Mer 28 Avr - 11:27

"Vos papiers me semblent en règle, Patou." Glissa-t-elle à un moment.

Kaos se marrait franchement depuis près d'une heure...
Reed tenta néanmoins -et furtivement- d'obtenir d'autres informations. Ne pouvait-il donc pas enquêter sans les importuner ?


"Vous venez d'Irlande ? La population rousse y est très forte là-bas." Nota Fran, ce qui voulait sans doute dire qu'elle pensait comme lui. Rolling Eyes

Après l'intervention de Daniel, tout sourire, elle ajouta :


"Je suis d'accord avec mon p'tit loup."

Elle aurait vraiment pu s'en passer...

"Faîtes votre enquête mais n'empiétez pas sur la nôtre. Je pourrais vous suggérer de mettre vos talents à profit pour retrouver la trace de Patrick Groban, mais ce serait faire insulte à votre intelligence."

Voilà qui s'appelait conclure avec brillo. Reed les forcerait-il à se répéter, ou avait-il compris qu'il -ou plutôt ses manières- n'étai(en)t pas le(s) bienvenu(es) dans cette maison ? Fran le salua d'ailleurs, lui laissant guère le choix...
Finalement, l'homme se leva pour se tourner vers lui :


"La vérité n'est jamais mieux cachée que par les menteurs professionnels et les comédiens. Il paraît que les avocats sont le meilleur condensé des deux, je vais aller saluer votre fils. Et concernant l'enquête, elle s'arrête en effet au meurtre, mais comme un meurtre est rarement gratuit, le motif derrière me concerne tout autant..."

Et patati et patata... Rolling Eyes

"Au plaisir de vous revoir." Conclut-il sur une note infiniment plus joyeuse.

De même, sans rancune et... bonne chance. Répondit-il avec ce qui ressemblait (presque) à un sourire, en lui serrant la main.

Oui, il en aurait bien besoin... Il salua également le leader des Zèbres avant de... partir ! Mais oui !! Enfin !!!


Bon débarras... Petit con... Glissa-t-il doucement mais sûrement.

Il ne perdit pas une seconde pour se tourner vers Fran. Plus qu'un élément nuisible à éliminer.


Ne me dis pas que tu viens à cause de Roxy ?!
Lâcha-t-il froidement, en se dirigeant vers le bar.

C'était plus pour lui à vrai dire. Il ne voulait pas que Fran s'éternise.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Noxia Fran
Nombre de messages : 67
Capacité(s) : Régénération cellulaire - Transformation
Véritable identité : Holly Flax
Date d'inscription : 20/06/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Sam 1 Mai - 13:38

Bien qu'hésitant, Lightman finit par se lever pour les saluer. Il se tourna d'abord vers Linderman.

"La vérité n'est jamais mieux cachée que par les menteurs professionnels et les comédiens. Il paraît que les avocats sont le meilleur condensé des deux, je vais aller saluer votre fils." Annonça-t-il, avec la forme il était vrai.

Hum... Un tête-à-tête entre Wesker et Reed, voilà qui présageait une conversation intéressante. Fran aurait d'ailleurs souhaité être une petite souris pour pouvoir y assister. Malheureusement, ce n'était pas le cas.
Neutral

"Et concernant l'enquête, elle s'arrête en effet au meurtre, mais comme un meurtre est rarement gratuit, le motif derrière me concerne tout autant..."
Ajouta Reed, histoire d'insister une dernière fois.

Le pire, c'était qu'il avait parfaitement raison. Si le mobile de la tentative de meurtre était effectivement lié aux affaires de la Fondation Akatsuki, Reed serait pleinement dans son droit pour fouiner partout. Mais Fran doutait que la solution soit aussi évidente. Surtout si Leo était impliqué dans le complot.


Une fois que les deux hommes se furent salués cordialement, Reed se tourna vers Fran :
"Holly, au plaisir de vous revoir aussi. Mon petit doigt me dit que ça sera sous peu." Lui dit-il, avec le sourire.

Peut-être, peut-être pas, on verra ! Fit-elle.

Lightman partit ensuite en sifflotant, visiblement satisfait de son entretien avec deux des piliers de la Fondation. Holly le regarda s'éloigner, songeuse. Oui, elle le recontacterait certainement.


Kaos commenta alors ce départ, avec toute l'amabilité dont il était capable : "Bon débarras... Petit con..."

Puis, tout en se dirigeant vers le bar, il lui demanda : "Ne me dis pas que tu viens à cause de Roxy ?!"


Oh ! Comment tu le sais ? S'exclama-t-elle, une fois encore avec une surprise exagérée.

En fait, j'aimerais bien savoir ce qui vous a pris, à Porky et toi, pour molester de la sorte un Zèbre en pleine enquête ?

Si Holly était déterminée, elle ne manifestait aucun signe de colère. Tout ce qu'elle voulait, c'était des explications, et pourquoi pas des excuses. Mais sur ce dernier point, elle savait d'avance qu'elle pouvait se rhabiller.

_________________
"Les places les plus chaudes en enfer sont réservées à ceux qui lors des grandes crises morales maintiennent leur neutralité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Sam 1 Mai - 14:07

"Oh ! Comment tu le sais ?" Demanda-t-elle alors qu'il se servait en verre.

Il observa Fran via le miroir du bar, sans se retourner, l'air implacable. Cette réaction un tantinet théâtrale se passait certainement de réponse. Comme de commentaire, d'ailleurs. Fran était parfois aussi agaçante, voire effrayante qu'un clown. Toujours à sourire, sans qu'on sache pourquoi. Malsain...
Son ton ne parut pas plus grave malgré ses propos suivants :


"En fait, j'aimerais bien savoir ce qui vous a pris, à Porky et toi, pour molester de la sorte un Zèbre en pleine enquête ?"

Porky... Elle aimait ennuyer Bob, mais quelque chose lui disait que cette fois en l'occurrence, c'était d'avantage parce que leur geste... à l'égard de Roxas lui avait déplu.

Molester... Répéta-t-il.

Un verbe qu'on n'arrivait pas à placer tous les jours... Mais qu'importe, il avait dit cela affichant un sourire presque imperceptible. Son regard brillait, plein de nostalgie. Dire que ce délicieux moment datait déjà d'un peu plus d'une heure...
Il se retourna, et s'assit, face à Fran.


Il n'était pas en pleine enquête que je sache, il bavardait tranquillement avec ma fille, pour la corrompre à n'en pas douter ! La gamine a été tellement traumatisée qu'elle est rentrée presque en larmes, l'accusant d'être lié au complot ! Nous avons perdu quelque peu notre sang-froid, j'en conviens... Expliqua-t-il, en haussant les épaules.

Il avait un air totalement je-m'en-foutiste.


Nous l'avons interrogé. Bob avait l'air de penser que Baldwin ne mentait pas en disant être innocent. Conclut-il.

Jusqu'ici, il était resté presque objectif. Aussi, il ne put s'empêcher d'ajouter :


S'il avait su y faire avec Alicia, nous n'en serions pas arrivés là. S'il avait su y faire avec les gens, sa vie ne serait d'ailleurs pas si lamentable. Je ne vois vraiment pas pourquoi tu prends sa défense. C'est un handicapé des relations humaines et des sentiments.
Commenta-t-il, sur un ton banal, en sirotant le contenu de son verre.

Voilà, tu as assumé tes responsabilités de chef en le maternant, ce sera tout ?

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Noxia Fran
Nombre de messages : 67
Capacité(s) : Régénération cellulaire - Transformation
Véritable identité : Holly Flax
Date d'inscription : 20/06/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Ven 21 Mai - 17:21

"Molester..." Répéta Kaos, pensif, tout en finissant de se servir un verre.

Parfaitement, insista Fran.

Tiens, Kaos ne lui offrait rien à boire. Voilà qui en disait long sur ses intentions... Mais si ce brave Daniel souhaitait apparemment en finir rapidement, Holly ne partirait pas avant d'avoir eu des explications.


"Il n'était pas en pleine enquête que je sache, il bavardait tranquillement avec ma fille, pour la corrompre à n'en pas douter ! La gamine a été tellement traumatisée qu'elle est rentrée presque en larmes, l'accusant d'être lié au complot ! Nous avons perdu quelque peu notre sang-froid, j'en conviens..." Se lança finalement Kaos. "Nous l'avons interrogé. Bob avait l'air de penser que Baldwin ne mentait pas en disant être innocent."


Ne me prends pas pour une idiote, Daniel, s'exclama-t-elle vivement, sans pour autant élever la voix. Pour commencer, c'est ta fille qui a arrangé ce rendez-vous. Si elle n'avait pas pris l'initiative d'agir à ta place, nous ne serions pas là à discuter de ce débordement. Quant à Porky, s'il est effectivement qualifié pour déceler tout mensonge, son impartialité dans cette affaire est bien moins limpide. Quoi qu'il en soit, Roxas faisant partie de mon équipe, cet interrogatoire aurait dû se dérouler en ma présence.

Malgré les propos tenus, Fran avait parfaitement réussi à préserver son calme. Contrairement à certains, elle savait s'exprimer sans tabasser ou menacer les gens. Evil or Very Mad

"S'il avait su y faire avec Alicia, nous n'en serions pas arrivés là. S'il avait su y faire avec les gens, sa vie ne serait d'ailleurs pas si lamentable. Je ne vois vraiment pas pourquoi tu prends sa défense. C'est un handicapé des relations humaines et des sentiments." Crut bon d'ajouter Kaos, sur un ton détaché.


Ce qui est valable pour lui est valable pour toi, mon p'tit loup, rétorqua-t-elle simplement, sans expliciter le fond de sa pensée.

Kaos n'était pas mieux lotis en terme de relations humaines. En dehors d'Abagnale, de Kiriyama ou d'elle-même, quelles amitiés avait-il su préserver ? Aucune.
Wink

"Voilà, tu as assumé tes responsabilités de chef en le maternant, ce sera tout ?" Lâcha alors Kaos, soucieux de mettre un terme à cette conversation pour le moins désagréable.

Presque, répondit-elle. Ta fille est ici ?

Car oui, elle comptait bien l'interroger ! Et qu'importe si cela ne plaisait pas à papa ! Evil or Very Mad What a Face Evil or Very Mad

_________________
"Les places les plus chaudes en enfer sont réservées à ceux qui lors des grandes crises morales maintiennent leur neutralité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Ven 21 Mai - 17:47

"Ne me prends pas pour une idiote, Daniel." Rétorqua-t-elle.

Jamais. Répondit-il, en se tournant vers elle. :queen:

"Pour commencer, c'est ta fille qui a arrangé ce rendez-vous. Si elle n'avait pas pris l'initiative d'agir à ta place, nous ne serions pas là à discuter de ce débordement. Quant à Porky, s'il est effectivement qualifié pour déceler tout mensonge, son impartialité dans cette affaire est bien moins limpide. Quoi qu'il en soit, Roxas faisant partie de mon équipe, cet interrogatoire aurait dû se dérouler en ma présence."

Très certainement... Acquiesça-t-il.

Le ton était néanmoins très détaché. Fran disait vrai mais qu'en avait-il à faire ? Ce qui était fait était fait. No :king: Il but tranquillement une gorgée de son verre, songeant que c'était vraiment bon d'être le chef, lorsqu'elle ajouta :


"Ce qui est valable pour lui est valable pour toi, mon p'tit loup."

Cette fois, son expression se fit beaucoup plus dure. Avait-il bien entendu ? Elle venait de le comparer à Roxas ?! Shocked

Je ne te savais pas aussi cruelle et sans-cœur. Commenta-t-il.

"Presque. Ta fille est ici ?" Demanda-t-elle alors.

N'ayant pas du tout apprécié la dernière remarque, il est normal qu'il se montrât plus obtus encore.


Alicia étant absente, tu n'as plus rien à faire ici. Dit-il sèchement.

Avant qu'elle ne parte, il ajouta néanmoins :


Oh, étant donné que tu as adopté Roxy, tu seras responsable de tous ses prochains écarts de conduite, très naturellement...

Ça voulait dire ce que ça voulait dire. Wink

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Noxia Fran
Nombre de messages : 67
Capacité(s) : Régénération cellulaire - Transformation
Véritable identité : Holly Flax
Date d'inscription : 20/06/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Ven 21 Mai - 19:06

Comme souvent, Kaos se montra condescendant. Et comme d'habitude, Fran fit mine de ne pas s'en apercevoir. La leader des Zèbres était-elle trop indulgente avec lui ? C'était possible. Il fallait avouer qu'elle le connaissait bien et surtout qu'il n'était absolument pas dans sa nature de démarrer au quart de tour. Il y avait tout de même des choses plus importantes dans la vie que de s'énerver pour des broutilles. Rolling Eyes

Bizarrement, la comparaison avec Roxas ne passa pas : "Je ne te savais pas aussi cruelle et sans-cœur."

Holly ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. Il exagérait un peu, là. Il n'y avait tout de même rien d'insultant à être comparé à Rafael, si ? :queen:

"Alicia étant absente, tu n'as plus rien à faire ici." Déclara alors Kaos, sur un ton beaucoup plus sec.


Je vois, rétorqua-t-elle, les sourcils froncés.

"Oh, étant donné que tu as adopté Roxy, tu seras responsable de tous ses prochains écarts de conduite, très naturellement..." Ajouta Linderman.

Fran le fixa une seconde en silence avant de lâcher, le regard pétillant :
Mais c'est déjà le cas, Daniel. En tant que leader des Zèbres, je suis sa supérieure. Tout comme toi en tant que chef de filiale. Nous partagerons donc ce fardeau.

Bonne soirée, conclut-elle, froidement, avant de s'en aller.

Toutes ces tensions entre alliés, ces vieilles rancœurs,... Tout cela n'allait faire que les diviser et donner de nouvelles armes aux comploteurs. Kaos avait-il conscience que son attitude déplorable n'était absolument pas constructive ? A croire qu'il cherchait à précipiter sa chute. Enfin, Fran espérait juste qu'il finirait par comprendre que, en temps de crise, l'union faisait toujours la force. Car, s'ils tenaient à déjouer le plan machiavélique de leurs ennemis, il fallait à tout prix qu'ils restent soudés.

En dehors de New York | Dunder Mifflin

_________________
"Les places les plus chaudes en enfer sont réservées à ceux qui lors des grandes crises morales maintiennent leur neutralité."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Sam 22 Mai - 22:20

"Mais c'est déjà le cas, Daniel. En tant que leader des Zèbres, je suis sa supérieure. Tout comme toi en tant que chef de filiale. Nous partagerons donc ce fardeau." Rétorqua-t-elle.

Serait-ce une lueur de défi dans son regard ? Ouh. silent Kaos arqua un sourcil, l'air légèrement dédaigneux. Tsss, il n'avait rien à répondre à cela. Il ne manquerait plus que ça...
Heureusement, elle ne perdit pas de temps pour quitter les lieux.
Kaos soupira, termina son verre et puis monta à l'étage pour endosser un costume plus décent. C'est à dire noir, avec gilet et chemise blancs, ainsi qu'un nœud pap' de la même couleur. Cool Il allait partir sous peu lorsqu'il eut une apparition à l'entrée... Audrey était enfin là. oO


Quel est cet accoutrement ? Fit-il avec mépris, en l'observant.

Elle parut gênée, et dit :


J'ai eu des ennuis, avec un certain Rarhu.

Kaos tiqua légèrement.

Je suis déjà très en retard, mais à mon retour, nous aurons une discussion sérieuse. Déclara-t-il. Et puis tu as besoin de repos.

Elle baissa les yeux : Merci, grand-père.

Oui, tu peux me remercier. T'accueillir sous mon toit après la façon dont ton père m'a traité ! Dit-il sèchement, en s'avançant vers la sortie.

Juste avant de la dépasser, il s'arrêta toutefois pour lui passer une main sur la joue. Il lui accorda un sourire (presque) bienveillant.


Ne t'inquiète pas Audrey, je contrôle la situation, quoique tu aies entendu. Oh, Alicia devrait rentrer sous peu. Tiens moi au courant s'il-te-plait, je dois aller au Bal à présent.

Il lui fit un clin d'œil et gagna la voiture...

=>Bal Lomÿs

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Yuna
Nombre de messages : 50
Véritable identité : Audrey Linderman
Date d'inscription : 14/04/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Sam 22 Mai - 22:35

<=Chez les W

"Ne t'inquiète pas Audrey, je contrôle la situation, quoique tu aies entendu. Oh, Alicia devrait rentrer sous peu. Tiens moi au courant s'il-te-plait, je dois aller au Bal à présent." Dit-il, avant de disparaitre.

Et bien, on avait vu plus attentionné... Mais qu'importe. Audrey n'était pas pressée de parler avec lui. Elle comptait prendre une douche et se changer, avec le peu d'affaires qu'elle avait amené.
Une fois seule, malgré la fatigue, elle ne put s'empêcher de sourire. Daniel était un grand comique. D'une, il se croyait maitre des évènements. De deux, elle se fichait totalement d'Alicia "Linderman". De trois, son plus grand tort consistait à la prendre encore pour une enfant... Twisted Evil


Ellipse ?

_________________
Stand-by
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Mar 28 Déc - 23:16

  • Ellipse

Daniel Linderman était debout, au centre de la pièce, l'air lugubre... Certes, il semblait toujours sombre et peu engageant mais c'était différent, aujourd'hui. Jouer les narcissiques, les cyniques et les associables ne l'amusait même plus. Il regardait les flammes dans la cheminée flotter, au même instant qu'un certain Lomÿs. Sans le savoir, et bien que les tracas soient de nature différente, il était tout autant tourmenté. La Fondation Akatsuki était sur le point de tomber. L'empire s'écroulait... Et au nom de quoi ? Un être insignifiant, qu'il avait aimé malgré tout. Même s'il n'en avait rien montré, la trahison de Leopold l'avait fait tomber de haut. Il s'assit à son bureau, où il relut la copie de son testament.

Tu es ma seule et unique héritière, désormais, Alicia, dit-il, en levant les yeux vers elle.

Le ton était affectueux, et pourtant, un sourire cruel se dessinait sur ses lèvres. Il avait réalisé ce que Leo redoutait le plus. Il serait fou de rage en l'apprenant, quand bien même son plan était mené à exécution. C'était malheureusement bien parti, aussi évoquait-il sa potentielle mort sans détour. Alicia n'aimait pas cela, bien entendu, mais il fallait être réaliste. Bon, il n'avait pas manqué de lui répéter qu'il en faudrait énormément pour se débarrasser de Daniel Linderman, tout de même !
N'était-il pas temps de révéler la vérité à Angelica ? De lui passer le flambeau, pour ainsi dire ? Oh, il se doutait qu'elle ne renoncerait jamais, même s'il venait à disparaitre... Elle tiendrait tête à son "frère"... Il souleva sa manche droite, dévoilant le tatouage de Millennion. Cela, elle le savait.
Il parla, à la fois sombre et sobre, mais certainement pas vaincu.


Je suis l'un des derniers... Kiriyama nous a quitté... Nous avons fondé Akatsuki il y a plus de trente ans. La Fondation a demandé des sacrifices terribles, dont je suis l'auteur, avec Halpert, Roxas... Mais quoique j'ai pu te dire, j'ai été le seul à agir sans scrupule. Et puis l'empire est devenu grandiose, unique... Avant que tout ne s'effondre, si rapidement, et sans prévenir. Ne nous leurrons pas. La filière Américaine ne tiendra pas longtemps.

Il avait refusé de céder sa place, de rendre Leo, comme de lui parler. Il ne siégeait plus au conseil, méprisait tout compromis, mais même les plus déterminés finissent pas faillir. Il songea au malheureux Abagnale, qui avait du faire mine de rendre sa place à sa fille. Sa situation était encore préférable à la sienne...

Nous ne leur faciliterons néanmoins pas la tâche... Jamais.

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Angelica
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 15/06/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Mer 29 Déc - 10:49

~Ellipse~

La vie d'Alicia avait changé du tout au tout suite à sa rencontre avec Rafael Baldwin. Revenir vers son père avait été le plus difficile, mais l'attitude de Léo lui avait facilitée la tâche. Elle était revenue chez elle après son excursion nocturne sur la plage. Elle avait pris le temps de discuter avec son père, lui avait raconté l'incident avec le porc de la plage et ce qu'il avait dit, puis d'une décision commune, Alicia était partie pendant près de deux mois en Europe, où elle avait assisté impuissante à la chute des différents centres de la Fondation, alors qu'elle était auprès d'un vieil ami de son père à l'aider la gestion de sa société à Paris, afin de découvrir une autre approche qui lui serait un jour nécessaire. Pendant ce temps elle avait parcouru de A à Z tous les dossiers de la Fondation auxquels elle avait accédé grâce à Hasnox et qu'elle avait copié avant de détruire la carte mémoire. Son père n'était pas au courant, mais le jour viendrait où il discuterait de cela, et de ce qu'elle avait pu lire. Elle était ensuite revenue à New York, Léo était toujours enfermé, et elle ne lui avait jamais rendu visite. Son séjour à Paris aidant, ainsi que le contexte difficile dans lequel elle était rentrée aux Etats-Unis avec la pseudo-dictature de Conway, avait fait diminuer son attachement pour Big Tuna. Tout du moins, elle le voyait de moins en moins comme l'être idéalisé qu'elle avait gardé dans son coeur depuis leur rencontre. Elle avait voulu revoir Michael, qui avait accepté. Elle avait été séduite par ce jeune homme lors de leur rencontre, et elle avait fini par se persuader qu'en ses temps difficiles, il fallait s'entourer pour se protéger et ce qu'elle avait vu chez lui l'avait encouragée à essayer de le connaître. Elle avait découvert que toute sa famille était retournée en Russie puisque son père s'avérait être le nouveau président de la Russie. Lorsqu'elle avait découvert cela, elle avait décider de peut-être se méfier de lui, et avait alors décider de l'inviter à dîner chez elle avec son père, qui avait accueilli l'idée avec scepticisme et ironie, et Alicia ne savait toujours pas quoi ce qu'il en pensait, mais étant donné qu'il n'y avait rien entre elle et lui et que les événements actuels appelaient à une précaution redoublée, cela attendrait certainement.
Son père lui avait demandé de se joindre à lui dans son bureau alors qu'elle était en train de relire
The Open Conspiracy de H.G. Wells et se disait que sa vision, aussi terrible était-elle, se révélait juste en de nombreux points, et qu'on aurait pu certainement éviter la montée au pouvoir de Conway si les gens avaient accepté d'ouvrir les yeux au lieu de se cacher et de faire comme si de rien n'était...

Elle portait une tenue décontractée mais habillée, puisqu'elle avait prévu de faire un tour en ville ensuite, et se tenait debout faisant face au dos de son père, qui fit volte-face pour aller s'asseoir à son bureau devant lequel Alicia alla se placer,

"Tu es ma seule et unique héritière, désormais, Alicia."

Pas un instant Alicia n'avait pensé à cela depuis la trahison de Léo, la menace de la mort de son père étant omniprésente, elle avait totalement oblitéré cet aspect qui était pourtant essentiel pour la suite des événements. Elle regarda calmement son père, et acquiesça silencieusement en clignant des yeux, le laissant continuer, sans pouvoir masquer une certaine anxiété dans son regard. Il remonta la manche de son pull pour lui montrer ce fameux tatouage qu'elle avait eu l'occasion d'apercevoir à plusieurs occasions, mais à chaque fois qu'elle lui avait demandé ce qu'il signifiait, elle n'avait eu le droit qu'à des réponses évasives du genre 'En temps venu, tu sauras' ou 'C'est en rapport avec la Fondation.', voir un silence religieux suivi d'un changement de sujet. Allait-il lui révéler sa signification ?

"Je suis l'un des derniers... Kiriyama nous a quitté... Nous avons fondé Akatsuki il y a plus de trente ans. La Fondation a demandé des sacrifices terribles, dont je suis l'auteur, avec Halpert, Roxas... Mais quoique j'ai pu te dire, j'ai été le seul à agir sans scrupule. Et puis l'empire est devenu grandiose, unique... Avant que tout ne s'effondre, si rapidement, et sans prévenir. Ne nous leurrons pas. La filière Américaine ne tiendra pas longtemps."

Alicia ne disait toujours rien. Elle s'assit simplement en face de son père, et prit ses mains dans les siennes, lui souriant faiblement.

"Nous ne leur faciliterons néanmoins pas la tâche... Jamais."

Son père avait toujours mené les discussions là où il souhaitait qu'elles aillent, et Alicia sentait que tous les éléments étaient en place, le testament, le tatouage, ce 'Nous', et enfin, ce 'Jamais'. Etait-elle prête à entendre ce qui allait suivre, rien n'était moins sûr, mais il le fallait, il le faudrait. Elle prit enfin la parole en regardant calmement son père,

"Je t'écoute, papa."

Elle n'avait pas vraiment à discuter, elle devait le soutenir, et être totalement concentrée afin d'entendre ce qui allait suivre.

_________________

°- Les dieux de la vengeance exercent en silence -°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kaos
Nombre de messages : 120
Véritable identité : Daniel Linderman
Date d'inscription : 14/07/2009
MessageSujet: Re: Chez les Linderman Jeu 30 Déc - 9:52

Alicia s'était montré très attentive, sans chercher à l'interrompre. Kaos se doutait qu'une conversation pareille verrait le jour. Il l'avait pourtant retardée, des années durant. Désormais, il n'avait plus le choix, à cause d'un évènement aussi inattendu que cruel.

"Je t'écoute, papa." l'encouragea-t-elle.

Son regard se fit plus vif. Étrangement, il n'éprouvait aucune peur face à ce qui l'attendait. Ses sentiments étaient particuliers, très difficiles à décrire. Il abaissa sa manche, avant de s'allumer une cigarette, l'air étrangement détendu. Il lui devait malheureusement une petite page d'histoire avant d'en venir, là où il le souhaitait.


Ce tatouage désigne les membres de Millennion, sorte d'organisation mafieuse dont Kiriyama était le leader, commença-t-il, sans cérémonie. Tu te doutes que le basculement vers une ère nouvelle -la Fondation- n'ait pas séduit tout le monde. Deux camps se sont très rapidement formés... Les partisans de Kiriyama et ceux qui se liguaient contre lui. Nous avons du les neutraliser, il n'y avait pas d'autre solution. Et pourtant, je m'étais opposé à Kiriyama, dans l'ombre, sa narration se faisait plus difficile même s'il n'était trahi par aucune émotion. Lui un double-traite ? Possible. Roxas l'avait deviné. Après cela, il ne m'a jamais plus fait confiance... Mais il ne m'a pas dénoncé. Il s'appelle Rafael Baldwin, c'est le parrain de Leopold, conclut-t-il.

Assez parlé de ce minable.


Comme je te l'ai dit, Jim faisait aussi parti des premiers. Il a refusé une place au conseil, néanmoins la Fondation a évolué jusqu'au jour d'aujourd'hui. Nul doute que Leo parviendra prochainement à tout détruire. S'il met les mains sur Freya, les conséquences peuvent être terribles. Et pour mieux s'assurer le pouvoir, il tentera de me tuer. Son expression se fit plus dure. Alicia, je t'ordonne, quand bien même je suis en danger, de fuir. La liste des ennemis de Leo serait trop faible sans toi. Tu n'abandonneras jamais, n'est-ce-pas ?

Lui mettait-il la pression ? Normal. C'était le but recherché. Il esquissa un sourire ironique. Wesker n'était-il pas un Marvin Conway a une échelle moindre ?

Tu ne pourras alors faire confiance qu'à très peu de gens. Beaucoup sont des lâches, des idiots ou des traitres. Je pense qu'on peut compter sur Chris Bospeyl. Je l'aime bien. Il déteste les W. Ellie Hawking, malgré toutes ses bizarreries sait toujours ce qu'il faut faire. Jim est honnête. Oublie... une partie de ce que je t'ai dit à son sujet.

Il n'aimait pas particulièrement le nouvel ami d'Angelica et avait un certain nombre... de tests à lui faire passer. Néanmoins, il était soulagé qu'elle ne pense plus à cet ancêtre d'Halpert. Moins, en tous cas.

Méfie-toi du nouveau leader des Zèbres. Fran est un peu stupide mais c'est une alliée de poids. Les Abagnale quant à eux, ne sont pas toujours... vivables, surtout la fille... Il haussa les épaules, en toute objectivité bien sûr... Mais ils n'ont plus rien à prouver. Il réfléchit, n'oubliait-il personne ? Oui peut-être quelqu'un. Cela sidèrerait Alicia, mais qu'importe. Si tu as besoin d'aide, tourne-toi vers Roxas. Il est instable, il faut faire attention avec lui, mais...

Il ne termina pas sa phrase. Il avait la conviction que s'il venait à disparaitre, le Zèbre laisserait sa rancœur définitivement de côté. C'est ce qu'il ferait après tout.

Bien sûr, il m'arrive de me tromper, remarqua-t-il, en songeant amèrement à son propre fils.

Il avait tout dit. A elle de jouer...

_________________
Décès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chez les Linderman

Revenir en haut Aller en bas

Chez les Linderman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [INFO] HD2 pas cher en renouvellement chez Orange» ACHAT CHEZ HLJ» CouCou je m'appelle Misscrapbooking! de chez Gwen-Dia Scrapbooking» Moules a charnière pas cher chez CASA» Restaurant Japonais près de chez vous
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Logements-