AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Appartement de Zell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Appartement de Zell Mar 15 Déc - 9:02

Phil Baldwin est le voisin de Perry Conway (Asriel) avec lequel il ne s'entend pas très bien. Son appartement, qui a tout de la garçonnière du célibataire endurci, se trouve exactement en face de celui du médecin. L'espace étant surchargé et généralement en désordre, il est parfois difficile de s'y retrouver, voire de se frayer un chemin jusqu'à la chambre. Phil a d'ailleurs pris l'habitude de dormir sur le canapé, ce qui est dommage dans la mesure où il dispose d'un magnifique matelas à eau. :king:

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

§ 1er Message §

Phil s'ennuyait. Cela allait bientôt faire trois mois qu'il s'ennuyait. Mis à pied pour avoir frappé son supérieur hiérarchique, il passait le plus clair de son temps à faire des choses insignifiantes, comme lancer des crayons à papiers au plafond pour qu'ils y restent accrochés ou regarder des émissions culinaires. Certes, les premières semaines, il en avait bien profité en allant faire la fête quasiment tous les soirs, mais à présent, il commençait à trouver le temps long. Allait-il pour autant profiter du reste de son temps libre pour ranger son appartement ou aller rendre visite à sa mère ? Non. Il n'en était pas encore tout de même^^ Quoi qu'il en soit, un évènement hors du commun vint heureusement le sortir de sa torpeur. Naturellement, il s'agissait de Squall, le singe géant qui avait semblait-il décidé de ruiner une bonne partie de la ville. Ainsi donc, Phil suivait avec attention les différents flashs spéciaux qui envahissaient les chaînes, tout en se demandant quelles répercussions allait avoir un fait divers aussi important. Le F.B.I. l'appellerait-il en renfort une fois la crise passée ? Difficile à dire. En attendant, Phil se resservit une bière, la neuvième de la journée.

Tchin !
Fit-il, en levant sa cannette vers le téléviseur.

Pour sûr, en rentrant, il allait avoir du boulot. Enfin !
cherry

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Lun 11 Jan - 17:01

Beurk !

Voilà qui n'était certes guère élégant mais, dans la mesure où cela ne pouvait déranger que lui, Phil ne se formalisa pour ce petit renvoi. Écrasant sa dixième cannette de bière de la journée, il tenta de la balancer à la corbeille sans bouger du canapé. Mais comme les neuf précédentes, la cannette tomba à côté.

Pfeuuuuuh ! Souffla-t-il bruyamment.

L'agent du F.B.I. se redressa tant bien que mal puis se leva pour aller éteindre le téléviseur. Le grand singe était mort, terrassé par les attaques combinées d'une quinzaine de mutants. Il n'y avait donc plus rien d'intéressant à regarder. Levant les bras, Phil constata alors avec amertume qu'il avait besoin d'une bonne douche.


Quand faut y aller, faut y aller, fit-il, en marchant vers la salle de bains.

Un quart d'heure plus tard, il était remis à neuf ! Après la salle de bains, Zell rejoignit sa chambre où il enfila un ensemble propre. Voilà, il était prêt ! Prêt à quoi ? A glander le reste de la journée. Arf, que c'était dur de n'avoir strictement rien à faire.


[Hrp : Un message super-utile, XD]

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Lun 11 Jan - 21:42

Zell s'ennuyait ferme. Lavé, habillé et parfumé, il avait envie de bouger, de voir du monde. L'ennui, c'était qu'avec ce qu'il se passait en ville, il risquait d'avoir du mal à trouver quelqu'un de motivé pour se divertir. Bon, il y avait sans doute Molly qui était toujours prête à faire la fête, mais Phil n'était pas d'humeur pour ce genre de soirée. Il voulait faire quelque chose de plus sobre, de plus tranquille. Naturellement, il avait songé à appeler Olivia, mais il craignait qu'elle soit quelque peu occupée avec, une fois encore, la catastrophe de Death Street.

Oh, tant pis ! Fit-il finalement, en composant le numéro de sa coéquipière.

Après tout, qui ne tentait n'avait rien, et puis ma foi, si jamais elle travaillait, il pourrait peut-être grappiller quelques informations exclusives^^


¤ Début conversation téléphonique Zell Vs Fringe ¤

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Lun 11 Jan - 22:37

Evidemment, dans une cabine d'ascenseur, pas vraiment moyen de s'éloigner pour discuter tranquillement, mais bon, ils étaient en famille. Laughing
Olivia décrocha donc. Elle ferait court.


- Hé, Phil ! Ca va ?

Arf, était-ce vraiment la question à poser ? Chaque fois qu'il était suspendu, il s'ennuyait à mourir. Neutral

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Lun 11 Jan - 23:07

Et Olivia décrocha ! Chouette, elle avait quelques minutes à lui accorder ! cheers C'était déjà ça. Smile

"Hé, Phil ! Ça va ?" Le salua-t-elle.

Ooh, ma muse ! Ma déesse ! Mon amie ! Que c'est bon de t'entendre ! S'exclama-t-il, sur un ton exalté. Je suis en train de devenir barge ! Tout ce temps libre et rien à foutre, j'en peux plus !

Puis sur un ton subitement plus calme : A part ça, ça va. Et toi ?

Phil attendit sa réponse avant de poursuivre : Dis, tu fais quelque chose là, maintenant ? Sinon, on pourrait peut-être aller se boire un verre... Je sais ! Le moment est sans doute mal choisi avec Death Street et tout, et tout... Mais bon, on en a vu d'autres, non ? Qu'est-ce que t'en penses ?

Exubérant ? Non, un brin exalté, voilà tout. Laughing

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mar 12 Jan - 0:25

"Ooh, ma muse ! Ma déesse ! Mon amie ! Que c'est bon de t'entendre !"

Eh bien, ça faisait plaisir à entendre !! Smile

"Je suis en train de devenir barge ! Tout ce temps libre et rien à foutre, j'en peux plus !"

Comme elle le comprenait. Elle aussi, quand elle restait trop longtemps à ne rien faire, elle tournait en rond.

"A part ça, ça va. Et toi ?"

- Eh bien...

Mais pas le temps de répondre que Phil enchainait déjà. Razz

"Dis, tu fais quelque chose là, maintenant ? Sinon, on pourrait peut-être aller se boire un verre... Je sais ! Le moment est sans doute mal choisi avec Death Street et tout, et tout... Mais bon, on en a vu d'autres, non ? Qu'est-ce que t'en penses ?"

Arf, comment lui expliquer ? Quoi que, l'entrevue qu'elle avait dans l'ascenseur avec son père n'allait pas durer non plus une éternité. Les gens risqueraient de trouver étrange que l'ascenseur soit bloqué. Laughing
Et puis bon, il y aurait ce repas avec sa mère aussi. Là, ils auraient l'occasion de faire plus ample connaissance.


- Je ne suis pas sur l'affaire Death Street... Et puis, c'est fini. Mais oui, pourquoi pas. Je t'envois un message dans quelques minutes... Pour tout te dire, je suis avec... eh bien, avec mon père, lâcha-t-elle finalement, en jetant un rapide coup d'oeil à Roxas.

Comment allait-il réagir au fait qu'elle parlait de lui avec Phil ? Laughing


- J't'expliquerai, ajouta-t-elle à son ami.

Vu qu'elle lui avait toujours dit qu'elle ne l'avait jamais connu, il risquait d'être au moins aussi surpris qu'elle que lorsque Rafael s'était présenté à lui.

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mar 12 Jan - 7:55

Après une entrée en matière relativement énergique de la part de Phil, Olivia eut finalement l'occasion d'en placer une.

"Je ne suis pas sur l'affaire Death Street... Et puis, c'est fini. Mais oui, pourquoi pas. Je t'envois un message dans quelques minutes..." Accepta-t-elle sa proposition.

Ooh, tu me sauves la vie ! Merci ! La remercia-t-il, d'une manière toujours aussi expansive.

"Pour tout te dire, je suis avec... eh bien, avec mon père," ajouta ensuite Olivia, à la grande stupéfaction de son partenaire.

Ton père ?! S'exclama Zell avec zèle ( :king: ). J'croyais qu'il était mort !

Bon, en réalité, Fringe ne lui avait jamais dit ça, mais dans la mesure où elle ne l'avait pas connu, il avait tiré ses propres conclusions. Choix 1 : décédé. Choix 2 : en fuite au Mexique. 🐒

"J't'expliquerai," ajouta alors Olivia.

Ouais, d'accord, fit-il, encore sous le choc de la nouvelle. Mais... Tu vis ça comment ? Ça va aller ? S'inquiéta-t-il.

Tomber nez-à-nez avec son paternel après trente ans d'absence, cela pouvait être perturbant. Phil se demandait d'ailleurs comment il aurait vécu de telles retrouvailles, à sa place. Mal sans doute. Mais dans son cas, son père était bel et bien mort, il n'avait donc aucun soucis à se faire.
Neutral

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mar 12 Jan - 9:35

"Ooh, tu me sauves la vie ! Merci !"

Il en était vraiment arrivé à un tel point d'ennui ? Laughing Il y avait quand même des tas d'activités à faire. Enfin, au bout de 3 mois, il en avait peut-être fait le tour. XD
Voilà ce qui arrivait quand on frappait un supérieur... Razz


"Ton père ?! J'croyais qu'il était mort !"

Et pendant un long moment de sa vie, c'est bien ce qu'Olivia avait aussi cru, face à l'évasivité de sa mère. Mais à bien y réfléchir, elle n'avait jamais caché à Jessica la mort du sien.

"Ouais, d'accord. Mais... Tu vis ça comment ? Ça va aller ?"

- Oui, oui, ça va.

Certes, c'était à la fois bizarre et surprenant, mais elle était quand même contente d'enfin savoir.
Par contre, elle ajouta à voix basse:


- Mais bon, là on est dans un ascenseur, donc j'te recontacte dans quelques minutes...

- A plus ! conclut-elle sur un ton plus normal.

C'est qu'elle se voyait mal de continuer de parler de son père à son ami, en présence du premier. C'était tout de même un peu gênant. Razz


¤ Fin conversation téléphonique Zell Vs Fringe ¤

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mar 12 Jan - 18:34

"Oui, oui, ça va." Le rassura Olivia.

Tant mieux. Neutral Il fallait croire que Fringe était, sur le plan émotionnel du moins, plus solide que son équipier, ce qui, cela dit en passant, n'était pas non plus bien difficile. La stabilité, ce n'était pas vraiment le truc de Zell. Sur ce point, il ressemblait à son père, ou à sa mère, les deux rivalisant d'impulsivité.


"Mais bon, là on est dans un ascenseur, donc j'te recontacte dans quelques minutes..." Lui chuchota ensuite Olivia.

Ça roule, acquiesça-t-il, avec la même discrétion.

"A plus !" Conclut alors Fringe avant de raccrocher.

Voilà, Phil était à nouveau seul. Et il n'était pas plus occupé ! Sad Arf, il n'avait plus qu'à espérer qu'Olivia fasse vite^^

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mar 26 Jan - 16:12

Arrow Siège du FBI

Heureusement pour Zell, Olivia ne fut en effet pas longue. Et pour cause, son père avait finalement décidé de couper court à leur première rencontre. Oh, elle ne lui en voulait pas. C'est vrai que c'était un peu bizarre comme situation. S'être faite coincer dans un ascenseur pour avoir cette révélation qu'elle attendait depuis... eh bien, depuis toute petite. Laughing
Fringe gara sa voiture, et entra dans l'immeuble où vivait son meilleur ami. Cette fois, elle fut seule dans l'ascenseur. Laughing Arrivée au bon étage, elle frappa à sa porte.

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Sam 6 Fév - 11:11

Zell était occupé à contempler le plafond d'un air distrait lorsque son portable se mit à vibrer. Un sms ! Enjambant carrément son canapé, Phil se rua sur le téléphone. Olivia l'informait de son arrivée imminente, d'ici un quart tout au plus. Génial ! Lâchant une exclamation de joie, l'agent du gouvernement finit de se préparer, se chaussant et se parfumant. Et bientôt, on toqua à la porte. Souriant, Phil se dirigea tout d'abord à la fenêtre avant d'aller ouvrir. Faisant l'équilibriste, il se pencha dangereusement sur le balcon de sa voisine pour attraper une fleur, une rose rouge. L'intervention, délicate, lui valut de se planter une aiguille dans le doigt. Rien de bien douloureux dans la mesure où celle-ci ne le fit même pas saigner. Zell était en effet un garçon résistant, il ne craignait pas les fleurs hostiles ! Ainsi équipé, Phil rejoignit la porte de son appartement qu'il ouvrit sur Fringe.

Salut ! Fit-il, avec enthousiasme, en lui tendant la rose fraîchement cueillie. Pour toi, avec toute mon affection, glissa-t-il, incorrigible.

Je t'en prie, entre ! Tu veux boire quelque chose ?
Ajouta-t-il, se dirigeant déjà vers la cuisine. Euh... Je n'ai plus de bière.

Un constat logique étant donné la pile de cannettes vides qui trônaient devant la télévision.

Alors, comment ça s'est passé avec ton père ? Enchaîna-t-il, avec énergie.

Ce fut à cet un instant qu'un crayon à papier se détacha du plafond pour tomber devant Olivia. Gêné, Phil croisa les doigts pour que cette dernière n'ait rien remarqué, chose déjà impossible, mais surtout pour qu'elle évite de lever les yeux au plafond pour contempler le reste de son œuvre, XD

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Dim 28 Fév - 16:32

Et la porte s'ouvrit donc sur un Zell à l'air particulièrement content de la voir. ^^

"Salut ! Pour toi, avec toute mon affection."

- Merci infiniment ! fit-elle amusée, en prenant la rose. Ca me touche beaucoup.

"Je t'en prie, entre ! Tu veux boire quelque chose ?"

Olivia entra donc. Eh bien, il y avait "un peu" de désordre. Laughing

"Euh... Je n'ai plus de bière."

- Je vois ça... N'importe quoi tant que c'est frais, ça ira.

Et pendant qu'il faisait le service, elle se fit une petite place sur le canapé.

"Alors, comment ça s'est passé avec ton père ?"

- Ca allait plutôt bien, mais...

Et là, un crayon tomba du plafond. Surprise, elle haussa les sourcils... avant de relever la tête.

- Tu bosses sur un plan maléfique pour supprimer Fester ? plaisanta-t-elle.

Une pluie de crayon s'abbatant sur son crâne... Razz Enfin, Fringe s'arrêta là. Elle n'avait pas vraiment de souci avec lui, pour ne pas dire aucun, en fait. XD
Comment allait-elle réagir en apprenant qu'il s'agissait en réalité de son cousin ?! Laughing


- Bref, pour en revenir à mon père, tout allait plutôt bien, mais il avait du travail, donc il n'est pas resté. Par contre, ce qui est amusant, c'est qu'il s'appelle Rafael, comme le tien.

Elle aurait pu lui dire qu'il les pensait en couple, mais elle sauta ce passage. Razz

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Lun 8 Mar - 14:35

"Merci infiniment ! Ça me touche beaucoup." Le remercia Olivia, souriante, en acceptant la rose.

Phil était un garçon plein de bonnes intentions^^ Quoi qu'il en soit, le quart d'heure romantique terminé ( Razz ), Zell invita son équipière à entrer et, sachant recevoir, lui proposa à boire, mais pas de la bière !
:king:

"Je vois ça..." Commenta d'ailleurs Fringe, au sujet de cette récente pénurie. "N'importe quoi tant que c'est frais, ça ira."

Ça roule ! S'exclama Phil, en courant presque jusqu'à la cuisine.

Il revint trente secondes plus tard avec deux verres de Martini, et il n'avait pas oublié les glaçons !
:queen:

Mlle est servie, fit-il, en lui tendant le verre.

Olivia s'était installée sur le canapé, juste en-dessous de,... Enfin,...
pirat Faisant fi de ce détail potentiellement problématique, Zell interrogea son amie sur sa rencontre avec son père.

"Ça allait plutôt bien, mais..." Commença-t-elle, avant d'être interrompu par un crayon.

Arf, saleté ! Il en était sûr ! Bien évidemment, Olivia leva la tête et elle put admirer l'œuvre complète de Phil, issue de longs mois d'ennui.


"Tu bosses sur un plan maléfique pour supprimer Fester ?" Plaisanta-t-elle gentiment.

Voilà qui était plutôt bien trouvé ! Amusé, Zell lâcha un petit rire avant de rétorquer :
Je plaide coupable, en baissant la tête en signe de résignation.

Tête qu'il releva vivement lorsque Fringe enchaîna, reparlant de son paternel.


"Bref, pour en revenir à mon père, tout allait plutôt bien, mais il avait du travail, donc il n'est pas resté. Par contre, ce qui est amusant, c'est qu'il s'appelle Rafael, comme le tien." Dit-elle.

Oui, c'est marrant ça ! Et ça nous fait un point commun de plus ! On va finir par croire qu'on est jumeaux, glissa-t-il, avant de s'empresser d'ajouter : De faux jumeaux, bien entendu ! Dieu bénisse, tu es bien plus féminine que moi !

Et même très jolie, enfin, passons^^ Il n'allait quand même pas se mettre à draguer Olivia, XD Ça ferait bizarre, surtout depuis le temps qu'ils se connaissaient. D'un autre côté, c'était la seule fille à l'avoir supporté aussi longtemps. Allez, si jamais à quarante ans, il n'était toujours pas casé, il l'épouserait ! cherry

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mar 9 Mar - 9:36

"Je plaide coupable."

Olivia lâcha un petit rire. Fester et Phil... Elle espérait pour le second que cela aille mieux entre eux une fois sa mise à pied terminée.
Mais bon, elle connaissait assez bien son ami pour savoir que ce ne serait pas de la tarte. Elle essayerait de le maîtriser un peu plus à l'avenir. Razz


"Oui, c'est marrant ça ! Et ça nous fait un point commun de plus ! On va finir par croire qu'on est jumeaux."

C'est vrai que depuis qu'ils étaient gosses, on pouvait citer pas mal de similitudes entre eux. C'était peut-être à force de se fréquenter au long de toutes ces années.
Mais pour rien au monde elle ne changerait leur situation. A moins que... Rolling Eyes Laughing


"De faux jumeaux, bien entendu ! Dieu bénisse, tu es bien plus féminine que moi !"

- Oh, j't'imagine très bien en jupe, tu sais, fit-elle, en souriant.

Fringe but une petite gorgée de son verre, et poursuivit:


- Par contre, un petit truc étrange, c'est qu'il m'a dit qu'il s'appellait Hubin, alors que mes recherches sur ce nom de famille n'ont abouties... à rien.

Et pourtant, elle avait bien creusé le sujet. Sans succès. Et cela l'étonnerait que les bases de données du Gouvernement soient incomplètes.

- Faudrait peut-être que je vois ça avec ma mère...

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mar 9 Mar - 21:02

"Oh, j't'imagine très bien en jupe, tu sais," remarqua-t-elle, tout sourire.

pirat Hum,... Pour être honnête, il avait déjà eu l'occasion de porter le kilt, suite à un pari perdu. Aussi, grâce à Larry et Dwight, il voyait très bien ce que cela pouvait donner, un Phil en jupe^^ Razz


Non, c'est pas fait pour moi, glissa-t-il néanmoins. Je suis bien trop viril pour ça !

Et histoire d'illustrer ses propos, il prit une posture guerrière en bombant le torse et en serrant poings et dents^^ Oui, c'était un dur, un vrai de vrai ! 🐒

"Par contre, un petit truc étrange, c'est qu'il m'a dit qu'il s'appelait Hubin, alors que mes recherches sur ce nom de famille n'ont abouties... à rien." Reprit Olivia, au sujet de son paternel.

C'est qu'il a menti,
rétorqua Zell, avec évidence. Soyons francs, si ce type, pardon, si ton 'père' s'est fait discret toutes ces années, je doute que ce soit pour rien. Il y a anguille sous roche, c'est certain, reste juste à savoir de quelle taille est la bestiole !

Une analyse particulière mais pas totalement infondée, XD Phil se garda néanmoins d'évoquer sa vieille théorie de la fuite au Mexique^^ D'un autre côté, il ignorait que le paternel en question n'était même pas au courant qu'il avait eu une fille.

"Faudrait peut-être que je vois ça avec ma mère..." Ajouta Fringe, perplexe.

Ah, Mme Hawking. Zell l'aimait beaucoup, et ce même si elle n'était pas très expansive avec lui^^ Cela dit, il doutait que cette dernière puisse faire quelque chose pour Olivia. Atia était d'une nature assez... Mystérieuse en vérité. Et si elle avait gardé ça pour elle tout ce temps, elle n'allait pas cracher le morceau facilement.


Oui, le mieux, c'est de lui demander,
dit-il cependant, soucieux de ne pas ôter tout espoir à son équipière.

Eh ! S'exclama-t-il soudainement. Je pourrais peut-être enquêter sur lui ? Proposa-t-il. J'ai du temps à revendre et une bonne petite filature permettrait de me dérouiller un peu !

Ça, c'était vraiment une super idée ! Si Fringe acceptait, les derniers jours avant la reprise passeraient beaucoup plus vite. Qui plus est, il s'agissait d'une activité largement plus constructive que le lancer de crayons à papier, XD Laughing

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Dim 21 Mar - 23:47

"Non, c'est pas fait pour moi. Je suis bien trop viril pour ça !"

Et il mima une posture très virile. Elle éclata de rire. Qu'est-ce qu'elle pouvait s'amuser avec lui ^^ C'était dur de bosser en solo, quand il était mis à pied... Neutral Certes, parfois on lui collait un stagiaire en remplacement, mais l'alchimie était loin d'être la même.

"C'est qu'il a menti, lui répondit Phil, sur sa réflexion sur le nom de famille de son père. "Soyons francs, si ce type, pardon, si ton 'père' s'est fait discret toutes ces années, je doute que ce soit pour rien. Il y a anguille sous roche, c'est certain, reste juste à savoir de quelle taille est la bestiole !"

Oui, il n'avait peut-être pas tort. Mais bon, elle préférait ne pas imaginer le pire. Laughing

"Oui, le mieux, c'est de lui demander."

D'autant plus que d'après son père, ils travaillaient ensemble !! Olivia y repensait à l'instant, et elle trouvait ça étrange. Pendant tout ce temps, Ellie avait cotoyé son père, et elle ne lui avait rien dit. Neutral
Encore une bizarrerie à ajouter au compte de sa mère. Razz


"Eh ! Je pourrais peut-être enquêter sur lui ? J'ai du temps à revendre et une bonne petite filature permettrait de me dérouiller un peu !"

L'idée était intéressante. Et il est vrai que cela permettrait d'occuper Zell. Après tout, elle avait déjà tenté de se renseigner sur son père par le passé. Et maintenant qu'elle l'avait rencontré, elle se posait encore plus de questions que quand elle ne savait rien. Le hic, c'est que lui connaissait son visage, alors que celui de Phil... :queen: Du moins, c'est ce qu'elle pensait. Laughing

- D'accord, répondit-elle simplement. Mais j'imagine que tu devras t'attendre à quelques surprises... Car en faisant sa connaissance, j'ai aussi appris qu'il bossait avec ma mère, qui est censée être à la retraite...

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Dim 2 Mai - 11:07

Ce qui était génial avec Olivia, c'était qu'elle était très réceptive à son humour, beaucoup plus que son cher cousin Fester en tout cas, XD Laughing Bien sûr, il ne s'agissait pas là de sa seule qualité. Fringe était également une excellente équipière qui était toujours à l'écoute de son partenaire, même lorsque celui-ci lui exposait les théories les plus loufoques. Ils formaient tous deux un tandem de choc, un duo d'agents d'exception parce que complémentaires. Ah ! Pour sûr, Willie serait satisfait de voir ce qu'ils étaient devenus. Il faudrait d'ailleurs qu'il prenne de ses nouvelles à l'occasion. Razz

"D'accord," répondit Fringe. "Mais j'imagine que tu devras t'attendre à quelques surprises... Car en faisant sa connaissance, j'ai aussi appris qu'il bossait avec ma mère, qui est censée être à la retraite..."

Super ! S'exclama-t-il, avec panache. Tu ne le regretteras pas ! Je suis un vrai crack pour déterrer les secrets des autres ! Et ne t'inquiète pas pour moi ! Il en faut beaucoup pour surprendre ou impressionner Phil Baldwin !

Tout sourire, Zell enchaîna vivement : Alors, on va se boire un p'tit verre en ville, ou pas ?

Naturellement, la question était plutôt de savoir si elle était prête à décoller ou non, XD :king:

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mar 18 Mai - 15:43

"Super !"

Ca, c'était de l'enthousiasme ! ^^ Il faut dire que si elle se serait trouvée dans sa situation, le moindre coup de main à donner lui aurait fait plaisir. L'inactivité et elle, c'était pareil que pour Phil. Elle ne pouvait pas rester là à ne rien faire. Encore un point commun ^^

"Tu ne le regretteras pas ! Je suis un vrai crack pour déterrer les secrets des autres ! Et ne t'inquiète pas pour moi ! Il en faut beaucoup pour surprendre ou impressionner Phil Baldwin !"

Bien sûr, Olivia sourit. Tout en ne sachant pas que ce qu'il pourrait bien découvrir les surprendrait quand même un peu, voire pas mal. Laughing
Au fond, qui pourrait s'en douter ? A part sa mère, et leur père depuis peu. Laughing Et le second demi-frère dont elle n'avait pas connaissance. Famille, quand tu nous tiens... Razz


"Alors, on va se boire un p'tit verre en ville, ou pas ?"

- Euh... fit-elle mine d'hésiter, avant de lâcher un: D'accord !!

Au moment où elle se leva du canapé, un autre crayon en profita pour tomber sur la table. Aucun blessé, de nouveau ^^

- Où est-ce que t'as envie d'aller ?

=> ??? (Ellipse ?)

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Sam 22 Mai - 6:52

"Euh..." Répondit Fringe, hésitante, avant de donner énergiquement son accord : "D'accord !!"

Ah, ah ! Elle était incorrigible celle-là^^ Autant que lui en fait, et cela même si elle paraissait bien plus sage, XD Razz

Olivia se leva du canapé au moment même où un autre crayon s'échouait sur le sol. Phil esquissa un sourire. Elle l'avait échappé belle^^ Laughing

"Où est-ce que t'as envie d'aller ?" Lui demanda-t-elle alors qu'ils se mettaient en mouvement.

Bof, je n'ai pas de préférence, rétorqua-t-il. On verra bien. Au pire, il y a toujours ce bon vieux club Gold.

Aah, Zell avait eu l'occasion de passer de sacrées soirées là-bas, avec Seiya et Sixties notamment. 🐒

C'est parti !
Lâcha-t-il, le poing levé pour annoncer le départ.

Les deux amis partirent alors s'amuser en ville, sans savoir que leur perception de l'autre allait radicalement changer sous peu^^


| ELLIPSE |

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Asmodée
Nombre de messages : 480
Capacité(s) : Phéromones - Venin (baiser et griffes)-Maîtresse des plantes -Connaissances des plantes -Régénération par la nature -Antidote naturel: ses cheveux.
Véritable identité : Louise de Vale
Date d'inscription : 11/08/2011
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Dim 14 Aoû - 15:21

Premier Poste

    Le soleil se lève, comme toujours, comme d’habitude, je sens ses premiers rayons glisser sur ma peau, un frisson tout d’abord, une sensation de picotement qui me fait sourire dans mon sommeil. Les rayons diurnes se lèvent dans le ciel comme un air d’éternité et je ne peux m’empêcher de pousser un soupir délicieux alors mon corps s’épanouit avec délice en ce jour nouveau.
    Telle la fleur qui s’ouvre de nouveau au matin qui s’annonce, j’ouvre un œil puis le second, et j’observe alors dans un air d’enfant amusé, Zell qui dort dans le lit. Tiens…l’aurais-je rejoint sans m’en rendre compte encore cette nuit ? Pourtant je sais que je m’endors sur le canapé…je fais cela tous les soirs pendant qu’il regarde la télévision. A moins que cela ne soit lui qui me couche à ses cotés. Je ne sais pas.
    Il est gentil avec moi. Depuis qu’il m’a récupéré il ne m’a pas vraiment posé de question, j’ai parlé toute seule certes, je l’ai un peu laissé sur le cul en lui apprenant ce que je me souvenais et je ne sais pas trop ce que je vais devenir, mais pour l’instant, je ne me pose pas trop la question.

    D’un mouvement, d’un petit rire enfantin, je me glisse contre lui et mes griffes doucement glissent le long de son dos. Oh point de poison, ne vous méprenez pas, cela ne se déclenche qu’à ma propre volonté, je me contente de lui faire des papouilles. Il doit être très tôt pour lui, mais moi, dès que le soleil se lève, je reprends vie.

    -Zell…

    Ma bouche doucement murmure son nom à son oreille, je me faufile sous son bras comme un chat pour le réveiller. Mutine et féline, je n’ai de cesse de le provoquer et de l’embêter. Doucement je souffle sur son oreille, j’attends l’instant où il se mettra à râler, amusée. Je me blottis contre lui, heureusement je suis restée dans un de ses tee-shirt et caleçon pour dormir, et je profite de la chaleur de sa peau pour soupirer d’aise.

    Un mouvement tendre encore, j’arrive à le retourner sur le dos, je ne sais pas s’il fait exprès de dormir, mais en tous les cas il me tire une moue boudeuse. Il le fait exprès ou il a le sommeil vachement lourd ! Je regarde autours de moi. Bon…
    Soit je me lève et je fais le petit dej, soit je bougonne seule dans ce lit avec dormeur à coté de moi. Qu’est ce que je fais ? Et pourquoi il ne veut pas se réveiller ?

    -Allez réveilles-toi s’il te plait….

    Sept heures du matin, ce n’est pas trop tôt pour un dimanche j’espère ? Non hein…bon ! Je le regarde, les cheveux blonds fauve autours de mon visage, je ronchonne en jouant avec sa main, je ne vais pas sauter sur le lit quand même. Il va crier après, oh bah si tiens, dans un mouvement je m’élance pour me redresser….


_________________


"Une vie oubliée promet le danger des souvenirs"

Louise de Vale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Jeu 25 Aoû - 20:55

§ 1er Message Post-Ellipse §

Émergeant d'un sommeil sans rêve, Phil, 32 ans, agent du FBI de son état, fit tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas avoir à faire face à cette vérité inéluctable : elle était réveillée. Elle ? Louise de Vale, une jeune femme égarée et partiellement amnésique que Zell s'était senti obligé de ramener chez lui après avoir manqué de peu de l'écraser. Si l'amnésie n'était heureusement pas de son fait, Phil se posait néanmoins tout un tas de questions sur son invitée. Et ce n'était certainement pas le maigre récit qu'elle lui avait conté qui l'avait renseigné. Aussi, dans l'attente de tirer cette histoire au clair, Zell avait offert de l'héberger. Dans la mesure où il l'avait trouvée nue comme un ver, le jeune homme doutait en effet qu'elle ait un endroit où aller et, même si c'était effectivement le cas, elle ne s'en souvenait plus de toute manière. Quant aux services sociaux, Phil ne leur confierait pas sa mère, ce qui laissait voir à quel point il estimait ces gens-là et leur travail. Donc, après une rapide escale à l'hôpital pour vérifier si tout allait bien, Louise s'était installée dans son appartement. Et cela faisait déjà une semaine que cela durait. Zell n'avait jamais eu l'occasion de cohabiter aussi longtemps avec une femme. Et pour une première, c'était réussi ! Quoi qu'il en soit, en cette heure excessivement matinale pour un jour de repos, Phil sentit quelque chose remuer à ses côtés. Quelques secondes plus tard, des ongles se mirent à glisser le long de son dos tandis qu'une voix infiniment douce murmurait son nom. Ledit Zell ne broncha pas. Peu lui importait l'heure qu'il était, car c'était de toute façon bien trop tôt ! Malheureusement pour lui, Asmodée ne faisait visiblement pas partie de ces gens qui renonçaient rapidement. Le résultat escompté se faisant toujours attendre, Louise parvint à passer sa tête sous le bras de Phil afin de mieux se serrer contre lui. Ses lèvres s'approchèrent ensuite lascivement et Zell put bientôt sentir le souffle de sa voix lui chatouiller l'oreille. La jeune femme répéta son nom une paire de fois avant de se lasser et de le retourner sur le dos. Phil, imperturbable même si l'esquisse d'un sourire prenait lentement forme à la commissure de ses lèvres, se laissa faire tout en songeant que le moment où il lui faudrait ouvrir les yeux approchait à grands pas.

- Allez réveilles-toi s’il te plait... Insista tendrement Asmodée.

Zell ne réagit toujours pas. Lorsqu'il se rendit compte qu'elle se redressait, Phil ne put pousser plus loin la comédie, redoutant le pire. Il ouvrit donc les yeux pour faire face à une femme à moitié dénudée. La silhouette fine et élancée, de jolies formes, un visage radieux et une chevelure fauve, Asmodée était belle. Trop belle peut-être. Son physique gracieux était-il à l'origine de ses mésaventures ? C'était une possibilité. Le facteur X en était une autre.


- Il faut vraiment que je t'achète un pyjama, bredouilla-t-il, étouffant un bâillement. Tu es bien matinale... Pourquoi es-tu si matinale ? Se lamenta-t-il, tout en se grattant les yeux.

- Bonjour, la salua-t-il finalement, pleinement éveillé. Tu as bien dormi ?

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Asmodée
Nombre de messages : 480
Capacité(s) : Phéromones - Venin (baiser et griffes)-Maîtresse des plantes -Connaissances des plantes -Régénération par la nature -Antidote naturel: ses cheveux.
Véritable identité : Louise de Vale
Date d'inscription : 11/08/2011
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Ven 26 Aoû - 8:06

    Je me redresse mais coupée dans mon élan, je l’entends me parler. Un sourire gagne mes lèvres, enfantin et sublime, je le regarde se réveiller et je reste subitement très sage, le regard brillant de tendresse, j’ai envie de le serrer dans mes bras. Lorsque le soleil se lève avec délice dans le ciel, il s’avère que je deviens plus câline qu’un chat, comme si sa présence avait cette délicieuse faculté que de me rendre plus tendre, plus vive aussi mais aussi plus accroc encore à des instants plus affectueux que nécessaire. Certains penseraient que je suis peut être un peu sans gène avec cet inconnu, mais je m’en fiche, ma douceur ne peut pas être retenue, encore moins lorsque Zell sourit ou que le mutant se lamente.
    Je ris doucement me glissant de nouveau contre lui, sur lui cette fois plus exactement et c’est avec une innocence déconcertante que je lui demande que je lui souffle alors, les mains posées sur son torse et mon menton pausé par-dessus.

    -Pourquoi tu veux m’acheter un pyjama, j’aime bien porter tes affaires pour dormir, ou toute nue mais toute nue tu veux pas ! Et puis je suis comme une plante, le soleil me réveille et j’adore sa lumière, c’est si bon

    Je pousse un soupir d’aise puis, je le regarde dans un demi sourire, frimousse déconcertante qui s’étirer sur mes traits, frimousse enfantine sur le visage d’une femme. Je ne sais pas si j’ai toujours été ainsi, innocente et un peu troublante dans cette attitude, mais j’ai l’impression que c’est plus naturel que de jouer à la femme fatale. J’ai vu deux trois films, chez Zell…les belles femmes semblent toujours fumer (beurk), expirant lascivement la fumée de leur lèvres pour séduire le type qui joue le rôle principal et pour finir sur une scène romantique à deux balles, musique séductrice et autres choses.
    Y a aussi deux trois films qui passent tard le soir et qui sont pas vraiment rempli de dialogue ou de logique. La fille voit le garçon, le garçon voit la fille, dix minutes après et encore je suis large, ils se retrouvent à gémir dans diverses position. Zell me dit alors de zapper ce film de cul parce que ça risque de lui donner des idées. Quelles idées cela peut donner ? Franchement, mater une histoire incompréhensible où les gens se reproduisent et encore je crois que c’est juste pour la chose, n’émoustille en rien mes sens.

    Je souris encore à son bonjours et me hissant doucement jusqu’à son visage, je frotte le bout de mon nez contre le sien, mes jambes entourant son corps, mon être frottant doucement contre le sien. Voluptueuse et tentatrice, horriblement naturelle, je lui souffle.

    -Bonjour.

    Si je connaissais ce qu’on appelle les mangas, on aurait pu absolument trouver cette scène proche de ce genre de dessin animé. La superbe fille bien faites qui câline sans arrière pensée le héros principal. Mais est ce que Zell est un héro ? Allez savoir, moi je ne sais rien.
    Repoussant mon visage du sien, je me redresse quelque peu sur lui, pour finir par me mettre droite et pousser un soupir satisfait. Assise sur lui, mes mains jouent doucement sur son torse.

    -J’ai très bien dormi ! Tu m’as couché hier soir ? J’étais sur le canapé.

    Mon visage se tourne en direction d’un rayon de soleil qui vient éclairer mes traits. Je m’étire encore une fois, soupirant, sans m’en rendre compte ma peau, tiraillée par cette sensation chaude, secrète de ce parfum de violette, phéromone délicieuse qui m’entoure doucement, lorsque l’odeur parvient à mon nez, j’écarquille grand mes yeux et d’un geste vif, je pince le nez de Zell.

    -Respire pas !

    Mon Coeur tambourine rapidement, trop rapidement. Je cherche un moyen de m’esquiver de lui, les phéromones enhardissent les envies de mon corps et je ne veux pas de cela avec lui. Cependant me voilà en train de stresser et l’odeur de violette s’intensifie. Merde ! Je n’ai aucune envie de faire cela à Zell, pourquoi j’ai pas pensé à piquer un des masques des gardes de l’autre pouffe ? En même temps, si j’avais le don de clairvoyance, cela se saurait.



_________________


"Une vie oubliée promet le danger des souvenirs"

Louise de Vale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Mer 14 Sep - 20:11

Si Zell se plaignit, ses jérémiades ne firent qu'amuser davantage sa colocataire. Gloussant, la belle vint à nouveau se frotter contre lui, allant même jusqu'à lui grimper dessus. Les mains délicatement posées sur le torse de Baldwin, le menton juste au-dessus, Asmodée lui lança un regard embué de fraîcheur et d'innocence. Mais si la belle n'avait aucune arrière-pensée en agissant de la sorte, Phil, lui, avait bien plus de mal à se contenir. La position équivoque d'Asmodée additionnée à l'excitation matinale... Pour sûr, la situation pouvait rapidement devenir embarrassante ! Mais qu'y pouvait-il ? Il n'était qu'un homme après tout.

- Pourquoi tu veux m’acheter un pyjama, j’aime bien porter tes affaires pour dormir, ou toute nue mais toute nue tu veux pas ! Répondit Louise, avec une naïveté angélique. Et puis je suis comme une plante, le soleil me réveille et j’adore sa lumière, c’est si bon.

- Rah, tu vas finir par me rendre dingue... Se lamenta à nouveau Phil. Te balader toute nue... Alors qu'un mâle sauvage rôde dans les parages ! Tu t'rends pas compte !

Pour illustrer ses dires, Zell se redressa quelque peu et bomba le torse d'une manière plus comique que virile. Partageant la bonne humeur d'Asmodée après un réveil certes difficile, le jeune homme se laissait aller. Faire le pitre était l'une de ses plus grandes spécialités ; Fringe pouvait en témoigner. Après cette incartade, Phil gratifia Louise d'un "bonjour" encore un brin ensommeillé, auquel cette dernière répondit avec une sensualité proche de l'indécence. Diablement tentatrice sans le vouloir, Asmodée transpirait le désir par chacun des pores de sa peau. L'image n'était peut-être pas des plus ragoûtantes, mais c'est ainsi que Zell le ressentait. Et l'agent du FBI se mentirait à lui-même en refusant d'admettre ce qui était une évidence : Louise l'attirait énormément, à un tel point même qu'il avait encore fait un rêve un peu (beaucoup ?) olé-olé cette nuit.

- J’ai très bien dormi ! Tu m’as couché hier soir ? J’étais sur le canapé. Lui demanda énergiquement Asmodée, tout en laissant ses mains se balader sur le torse de Phil.

- Non, t'as fait ça toute seule, répondit-il, en suivant du regard le jeu de mains de Louise. Comme tous les sooooooiiiiiiiiiiiiiirs... Ajouta-t-il, en baillant à s'en décrocher la mâchoire.

Et alors que Louise profitait des rayons pénétrants du soleil, Phil s'étira le haut du corps. C'est alors qu'un parfum délicieux vint lui chatouiller les narines. Celui-ci lui rappelait la violette, tout en étant plus enivrant. Posant les yeux sur le corps parfait d'Asmodée, Zell ne put s'empêcher de songer qu'elle n'avait jamais été aussi belle qu'en cet instant. Se rendant compte qu'il avait soudainement envie de la toucher, Phil tendit une main vers son visage... Avant de se prendre celle de Louise sur la tronche ! Ou Presque. En réalité, Asmodée s'était empressée de lui pincer le nez. La surprise fit quelque peu regagner ses esprits à Zell, ce qui lui permit d'entendre la mise-en-garde de la mutante et surtout de la prendre au sérieux. Ne pas respirer... Ne pas respirer... Phil tâcha de mettre de l'ordre dans ses pensées déjà embrumées par les phéromones. Que savait-il d'Asmodée ? Qu'elle était une mutante dont le potentiel était lié aux plantes... Risquait-il d'être empoisonné ? Alors que cette idée effleurait son esprit, la panique le gagna, prenant à la fois le pas sur la raison et le désir insufflé par les phéromones. Avec une célérité étonnante, Zell se dégagea de l'étreinte d'Asmodée et courut vers la salle de bains. Mais pris dans son élan, il trébucha et se mangea l'angle du mur avoisinant la porte. Le choc le fit basculer en arrière et il tomba le cul par terre. Un brin sonné, il lança un regard hébété à Louise. Pour le coup, il n'était plus très sûr de savoir ce qui s'était passé.

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."


Dernière édition par Zell le Sam 1 Oct - 7:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Asmodée
Nombre de messages : 480
Capacité(s) : Phéromones - Venin (baiser et griffes)-Maîtresse des plantes -Connaissances des plantes -Régénération par la nature -Antidote naturel: ses cheveux.
Véritable identité : Louise de Vale
Date d'inscription : 11/08/2011
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Jeu 15 Sep - 9:49

    Le corps entièrement allongé sur celui de Zell, je l’observe, sagement patiente, innocente et tout à fait déconcertante. Je ne comprends pas ce besoin qu’il a à me faire habiller, les vêtements ne sont que des futilités inutiles. Remuant, peut être ondulant quelque peu sur lui, je ne lève pas mon regard de son visage, l’observant avec tendresse. Je ne sais pas pourquoi au fond de mon esprit, une petite aiguille pique les souvenirs qui ne sont pas, je revois un corps alangui sur le mien, une ivresse de sens qui fait frémir ma peau…
    Un rire, il ressemble au sien, une bouche qui murmure mon prénom…Louise…cela disparait. Je le regarde avec de grands yeux, sans trop comprendre, je ne sais pas, ce que je viens de voir. Ce que je peux comprendre, il semble, que c’était un autre temps, autre chose. Mes yeux l’observent, grands, immense d’intrigue, de surprise puis l’expression est chassée alors qu’il bombe le torse et essaye tant bien que mal de faire preuve de virilité. Je ris doucement à ses bêtises, les yeux pétillants. Je ne me moque pas de lui, il me fait simplement rire.
    Zell est un homme viril, oui, je le reconnais, plaisant, mignon, mais je ne le crains absolument pas. Je trouve même ridicule l’idée de le craindre. Je ne sais pas pourquoi.

    -Arrête tes bêtises.

    Les mots glissent hors de mes lèvres avec tendresse, comme si j’avouais que je ne pouvais pas le craindre, pas lui en tous les cas. Que bien au contraire cette idée est totalement idiote. Il m’a sauvé après tout sans rien savoir. En même temps, un homme trouvant une fille nue sur la route, ça se pose beaucoup de question ? Je ne sais pas.
    Le bonjour est câlin, tendre, je profite de la chaleur de sa peau. Je profite d’être près de lui. Laissant mes doigts jouer sur son torse.

    M’étirant avec volupté, le soleil provoque un soupir presque gémissant, lascif, suave, totalement indécent. Mais marquant simplement mon plaisir, le plus simple, le plus vif, le plus tendre, jusqu’à ce que mes phéromones soient de la partie. Inquiète, refusant l’idée qu’il puisse en être enivré, je pince son nez. Le mettant en garde. Je ne veux pas de ça et mon inquiétude provoque une panique sourde qui décuple l’odeur de violette.
    Dieu merci, il s’est libéré et je le regarde, perplexe, craintive. Je l’observe, comme une enfant, me reculant doucement sur le lit. Je me tiens là, sur le matelas, assise sur mes talons, lui souriant un peu tristement, la bonne humeur a disparus, un peu triste, un peu honteuse je murmure.

    -Pardon…

    Il s’est fait mal à cause de moi et il y a désormais dans la pièce une forte odeur de violette. Je l’observe avec précaution, redoutant véritablement que l’odeur ne parvienne jusqu’à lui. Dans un mouvement féminin, voluptueux, je me redresse et me rapproche de lui. L’odeur me suit. Toujours aussi craintive je lui souffle.

    -Sois sage. Ce sont les phéromones, il faut nous en éloigner. Viens

    Dans un mouvement, j’ouvre la fenêtre et prenant doucement sa main, je l’attire à moi, l’emmenant dans la salle de bain. L’odeur ne nous suit plus, mais, l’attirance risque encore de faire effet, c’est silencieuse, prenant grand soin de ne pas le provoquer, je le fais asseoir et vérifie l’endroit où il s’est cogné, mon visage reste imperturbablement triste. Je n’ose pas poser mon regard dans le sien. Je n’aime pas l’idée de lui avoir fait ainsi peur.

    -Je ne voulais pas que tu sentes ça…c’est…je ne veux pas que tu sois touché par les phéromones. Pas toi. J’aime pas cette idée.

    Cherchant de quoi le soigner, je lui tourne le dos, je n’aime pas ce qui vient de se passer... je ne voulais pas qu’il sente les phéromones. Au fond de mon esprit, cela me contrarie plus que de raison.


_________________


"Une vie oubliée promet le danger des souvenirs"

Louise de Vale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambrosia.forums-actifs.com/
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Zell
Nombre de messages : 26
Capacité(s) : Sens aiguisés, physique surdéveloppé
Véritable identité : Phil Baldwin
Date d'inscription : 06/12/2009
MessageSujet: Re: Appartement de Zell Sam 1 Oct - 8:12

Les deux jeunes gens (en apparence tout du moins) s'entendaient à merveille. Zell n'avait jamais été aussi complice avec une femme. Et pourtant, il ne connaissait Asmodée que depuis une poignée de jours. Phil ne se l'expliquait pas. Il était simplement heureux que son chemin ait croisé la route de la jeune femme. Comment voyait-il leur relation sur le long terme ? Honnêtement, il n'y avait pas encore pensé. Mais il ne la lâcherait pas. Tant que Louise aurait besoin d'aide, il serait là pour la soutenir. Elle pouvait compter sur lui. Il était son ami.

- Arrête tes bêtises. Lâcha-t-elle, amusée par ses pitreries.

Le regard rieur, Phil lui sourit. Parfaitement réveillé à présent, il commençait à songer à ce qu'ils pourraient faire de leur journée lorsque l'incident se produisit. Fuyant il ne savait quel effet indésirable, l'agent du FBI se heurta à un obstacle. Le choc, la chute puis la douleur se succédèrent dans son esprit encore enivré par les phéromones.


- Pardon... S'excusa Louise, recroquevillée sur le lit.

Zell se massa le front, perplexe. Il ne savait quoi penser de ce qu'il venait de se passer.


- Ce n'est rien, la rassura-t-il, l'air un peu vaseux tout de même.

Dans un mouvement gracieux, Asmodée s'extirpa alors du lit pour le rejoindre. Zell ne put détacher son regard de la belle.


* D'où te viennent ces pensées, Zell ? Faut te calmer mon vieux ! * Pensa-t-il, alors que Louise s'agenouillait devant lui.

- Sois sage. Ce sont les phéromones, il faut nous en éloigner. Viens. Lui dit-elle, tout en l'aidant à se relever avec délicatesse.

Le contact le fit frémir. Une fois encore, un désir sauvage de la toucher, de la caresser, le submergea. Mais cette fois-ci, il parvint à se contenir. Après avoir ouvert une fenêtre, Louise le conduisit à la salle de bains. La mutante le fit asseoir sur le rebord de la baignoire, suffisamment large pour accueillir son postérieur, XD


- Je ne voulais pas que tu sentes ça…c’est…je ne veux pas que tu sois touché par les phéromones. Pas toi. J’aime pas cette idée.

Des phéromones... Il ne s'agissait que de ça. Zell aurait pu en rire si Asmodée n'avait pas l'air aussi navré. Fuyant son regard, Louise examina la vilaine bosse qui ornait maintenant son crâne. Elle lui tourna ensuite le dos pour trouver de quoi le soigner dans le petit meuble qui lui servait de pharmacie. La tristesse d'Asmodée lui étant étrangement plus douloureuse que sa blessure, Phil se leva et saisit avec délicatesse la main de Louise, l'obligeant ainsi à stopper ses investigations.

- Je vais bien, la rassura-t-il avec douceur.

Lentement, il la fit pivoter vers lui et, toujours avec une infinie douceur, il l'obligea à le regarder dans les yeux.


- Tout va bien, répéta-t-il.

Sa main droite lâcha le poignet d'Asmodée pour venir chasser une mèche de cheveux de son visage. Il passa cette dernière derrière l'oreille de Louise.


- Tu sais, reprit-il, rougissant légèrement. Ces phéromones sont inefficaces avec moi... Étant donné ce que je ressens déjà pour toi...

Hein ? Qu'était-il en train de faire, là ? Voilà qu'il enfreignait ses propres règles. Il s'était pourtant juré de garder la tête froide jusqu'à qu'il ait tiré cette affaire au clair. C'était, semblait-il, plus fort que lui. Peut-être n'était-il pas si insensible aux phéromones qu'il le prétendait finalement ?

_________________
§ Histoire ~ Évolution §


"Mon père... Ce zéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Appartement de Zell

Revenir en haut Aller en bas

Appartement de Zell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Rosnay, Tatiana (de)] L'appartement témoin» Un appartement de poupée pour mes petites MSD» Chalumeau dans appartement loué» J'habite un tout petit appartement...» Appartement à la Marina à louer
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Logements-