AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

"Laboratoire"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Seiya
Nombre de messages : 267
Capacité(s) : Vision de l'avenir
Véritable identité : Dwight Willows
Date d'inscription : 18/02/2007
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Lun 27 Oct - 10:45

"Dans tes visions, m'as-tu déjà vu pratiquer mon art en combat, Dwight?" lui demanda Darius, souriant.

Euh,... Pas vraiment en fait, admit Dwight, même si cela pouvait paraître surprenant.

Le médium observa avec curiosité son hôte aller chercher une bassine en pierre qu'il posa sur la table. Intrigué, Dwight se pencha vers la bassine, mais rien d'extraordinaire ne lui sauta aux yeux. Muwvyn vint alors jusqu'à lui et posa deux doigts sur sa tempe.


"C'est très rapide et sans douleur, ne t'inquiète pas." le rassura Muwvyn. "Tu vas avoir l'impression que tu perds quelque chose, c'est le cas évidemment. Mais je te le rendrais juste après. Cantionis: Memoria Edo."

Et là, aussi incroyable que cela puisse paraître, Darius extirpa quelque chose de la tête de Dwight, une espèce de filament brillant qu'il déposa au centre de la bassine. Et après une nouvelle incantation, la scène à laquelle il venait juste d'assister se matérialisa devant eux. Wow, ça, c'était puissant ! Impressionné, Seiya attendit que le filament retourne à sa place avant de manifester sa stupéfaction.

C'est fou, ça, fit-il, les yeux écarquillés.

Mais Muwvyn exposait déjà le fruit de sa réflexion. Après avoir énuméré quelques noms, le futur leader de la Résistance lui posa une question essentielle, à savoir s'il avait déjà vu ces gens auparavant.


Non, en effet. C'est la première fois que je les vois,
répondit Seiya.

"Ils savent pour les Invisibles et ne semblent pas amis avec. C'est un point positif." déclara ensuite Muwvyn.

Un point positif, possible.
scratch Muwvyn eut l'air pensif un moment, puis, reportant son attention sur ses invités, il leur demanda s'ils n'avaient pas quelques idées à lui soumettre. Ilda ouvrit le bal.

"Ce futur... Si la Résistance n'a pas été fondée rapidement après l'avènement des Invisibles... Peut-être ces individus sont-ils... une alternative à la Résistance... Mais rien ne dit qu'ils soient un soutien pour nous..." suggéra Rose.

C'était une possibilité. Une sorte de prémisse à la Résistance. Mais pourquoi Dwight n'en avait jamais entendu parler dans ce cas ? Ce Jiraya ne semblait pas être n'importe qui et, s'il avait été important pour la Résistance, son nom lui serait très certainement parvenu. Cela dit, quelque chose le chiffonnait. Dwight commençait à avoir l'habitude de décortiquer ses visions pour en tirer le plus d'informations. Et Ilda semblait oublier l'essentiel. Ces gens, qui qu'ils soient, ne semblaient pas être des alliés de Wade, et ça, ce n'était pas vraiment bon signe. Et puis, il y avait Ikon,... Rose se tourna un moment vers Dwight avant de poursuivre son raisonnement.


"Si tu connais quelques-uns d'entre eux... Peut-être que certains pourraient être contactés... Mais croiront-ils à cette histoire d'Invisibles, aujourd'hui ?" dit-elle.

Je doute que cela soit une bonne idée,
intervint Dwight. Ces gens ne m'inspirent pas confiance. D'une, ils semblent être en froid avec Bospeyl, Garisson et Xavier. De deux, Ikon, dans mes visions, ne ressemblait en rien à cette chose hideuse. Il s'agissait au contraire d'un jeune homme des plus charmants. Qui plus est, je ne l'ai jamais vu se soumettre de la sorte à quelqu'un, y compris lorsqu'il faisait face à Apocalypse. Tout ça pour dire que je suis persuadé que nous avons affaire à de nouveaux ennemis. Et s'ils sont capables d'asservir un mutant comme Ikon, nous avons tout intérêt à prendre cette nouvelle menace au sérieux.

Dwight se prit quelque secondes de réflexion avant d'ajouter :

Il ne s'agit pourtant que de mon opinion, et il ne faut pas écarter l'hypothèse que ce groupe ne soit en réalité qu'une fraction de la Résistance, avant que celle-ci ne soit réunifiée par Nick Fury. Quoi qu'il en soit, leurs desseins ne sont pas clairs, et je recommande la plus grande prudence si jamais nous décidons d'aller à leur rencontre.

Seiya n'avait fait qu'exprimer le malaise qu'il avait ressenti en se retrouvant en face de Jiraya et d'Ikon. Ce Jiraya ne lui paraissait pas net, tout comme la plupart des membres du groupe d'ailleurs. Mais était-ce une raison valable pour les condamner d'avance ? Il était possible qu'Ikon ait eu cette apparence avant de devenir l'espoir de la Résistance. Difficile à dire,... scratch

Je pense que nous ne disposons pas d'assez d'éléments pour prendre une décision, ajouta-t-il, donc.

Wow, ça, c'était de la réflexion ! Son esprit marchait vraiment à cent à l'heure depuis quelques temps^^
Cool

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"L'avenir n'est pas écrit... Mais j'y travaille !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Seiya
Nombre de messages : 267
Capacité(s) : Vision de l'avenir
Véritable identité : Dwight Willows
Date d'inscription : 18/02/2007
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Jeu 30 Oct - 13:02

Beaucoup de choses avaient été dites, et il était normal que Muwvyn prenne le temps de bien réfléchir avant d'exposer à son tour ses idées. Un silence reposant s'instaura donc dans la pièce, où chacun, pris dans ses pensées, cherchait à mettre un semblant d'ordre dans ce sac de noeud qu'était l'avenir. Mais le futur n'attendait pas, progressant irrémédiablement à chaque seconde. Un simple battement de cil pouvait tout changer. Pour Dwight, il lui suffit de cligner les yeux pour les réouvrir sur un nouveau décor, apocalyptique.

.......................................................................................

Une journée rouge, une journée de sang. Seiya ouvrit les yeux sur une cité dévastée. En bas, à quelques mètres de sa position, une terrible bataille faisait rage. L'armée impériale chargeait un bastion de la Résistance. Une poignée de combattants faisaient front avec courage, repoussant l'ennemi avec hargne. Mais si les Résistants s'en sortaient plutôt bien jusqu'à présent, ce n'était uniquement parce que le gros des troupes ennemies attendait sagement à l'arrière. Le visage de Seiya perdit quelques couleurs lorsqu'il découvrit qui patientait là, à l'abri des combats. Le Grand Maréchal en personne, accompagné de trois de ses quatre Généraux, à savoir Falsi, Soara et Ansem.

Dix contre un qu'il ne lève pas le petit doigt, fit une voix féminine, à proximité.

Ce qui permit à Seiya de se rendre compte qu'il n'était pas le seul à observer l'affrontement, haut perché sur une espèce de corniche.


Je prends le pari. Je sens qu'ils ont ferré UN gros poisson cette fois-ci, répondit une voix familière.

Les deux silhouettes étaient drapées de noir de la tête aux pieds. Malgré tout, Seiya n'eut pas besoin de voir leurs visages pour savoir à qui il avait affaire. A n'en pas douter, il s'agissait de deux des membres de l'équipe de Jiraya. Zizi et la femme glaciale qui avait proposé d'empailler Ikon. Tiens, en parlant de ce dernier, le voilà qui se joignait à la fête, une expression un brin démente scotchée au visage. A la lumière du jour, Ikon paraissait encore plus hideux et pitoyable.


J'ai raté quelque chose ? demanda la créature, tout en allant s'asseoir sur le bord de la corniche.

Toi, je ne sais pas, mais tes parents, c'est certain, répliqua la femme.

Ikon ne réagit pas. Et pour cause, ce qu'il se passait en bas était bien plus intéressant. Les choses sérieuses avaient commencé. Apocalypse, lassé, avait envoyé une seconde vague de combattants, cette fois-ci composée de chasseurs.


Ca y est, ça commence.

Oui, fit Ikon, avec avidité.

Seiya, lui, descendit de la corniche. S'il tenait à voir quelque chose d'intéressant, il lui fallait se rapprocher un peu. Cela dit, ne voulant pas non plus trop s'éloigner de Zizi et sa copine ; soucieux qu'il était d'en apprendre un peu plus sur ces gens ; Dwight choisit de s'installer à un niveau inférieur de la bâtisse abandonnée qui leur servait d'observatoire. Ainsi, il pourrait suivre à la fois les combats et ce qui se racontait au-dessus de sa tête.

En-dessous, la bataille faisait rage. Atrix, secouée d'un rire nerveux relativement stressant, balançait des éclairs verts à tout va, foudroyant des Résistants qui essayaient de se défendre, tant bien que mal. Sa folie meurtrière finit néanmoins par être freinée par l'intervention de Perséphone, qui se jeta littéralement sur elle. Les deux femmes roulèrent sur le sol, se ruant de coups avec énergie.


Aaaaaaah ! Lâche-moi, espèce de tarée ! beugla Atrix, folle de rage.

Tu t'es bien regardée, soeurette ! répliqua Perséphone, tout en tentant de l'immobiliser.

A côté des miss, Cypher et Soul luttaient avec acharnement l'un contre l'autre. Cypher, via son pouvoir, avait réussi à mettre hors d'état de nuire une dizaine de Résistants, en leur bouchant leurs voies respiratoires. Soul était intervenu avant que l'Invisible n'achève les hommes à terre. Malgré cela, ces derniers étaient tout de même en train de s'étouffer gentiment, mais sûrement.


Tu vas défaire ça vite fait, lui intima Soul, avant de lui asséner un coup de batte de baseball dans les côtes.

Cypher tomba à genoux sous le choc, crachant même un peu de sang pour l'occasion.


C'est ça, et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu, lui rétorqua Brett, avant d'enclencher à nouveau son pouvoir, sur Soul cette fois-ci.

Dwight fronça les sourcils. Avec tout ce monde et cette cohue, il était difficile de savoir qui avait le dessus entre la Résistance et les Invisibles. Le fait est que Apocalypse n'était pas encore entré en jeu. Seiya reporta son attention sur le combat. Un peu plus loin, un groupe de mutants faisait face à Anaksès et Illyria. Parmi eux, Aerys et Jubilé restaient concentrées sur Anaksès. Le chasseur, qui s'était constitué une armure de diamant, semblait intouchable, malgré les assauts répétés de Jubilé.


Un dur à cuire, ton copain, trouva le courage de plaisanter Jubilé, après avoir esquivé une attaque du mutant.

Si ça peut te consoler, ça fait longtemps que c'est fini entre lui et moi, répondit Aerys, tandis qu'un nouvel éclair s'abattait sur la tête de Karl.

Vraiment, tu me brises le coeur, Alex,
fit Anaksès, sur un ton des plus stoïques.

Qu'est-ce que t'attends pour les planter ? râla Illyria, à ses côtés.

Je m'y emploie Dame Illyria, je m'y emploie,...

Et effectivement, le jeune chasseur n'y allait pas de main morte, chacune de ses tentatives manquant de peu d'embrocher l'une de ses cibles. De son côté, Illyria avait fort à faire entre Smoke, qui la rendait dingue à tourner autour d'elle sous sa forme intangible, Otto, qui l'insupportait davantage avec ses commentaires et sa télékinésie, et Chazz, qui rivalisait plutôt bien avec sa force surhumaine.

Comment un débile comme toi a-t-il pu devenir Archange ? lâcha l'ex-Sénatrice, tout en essayant de rompre le cou du concerné.

Voyant cela, Smoke, toujours transformée en fumée, s'enroula autour d'Illyria. Naturellement, le but de la manoeuvre n'était pas de l'intoxiquer, mais de la distraire suffisamment pour qu'elle lâche prise.


Surtout pas ! Ne le traitez pas de débile ! C'est on ne peut plus dégradant, et je ne le tolèrerai pas, fit Otto, avant d'attraper Illyria par les cheveux.

La tactique fut efficace car la chasseuse relâcha son étreinte sur Chazz.


Bweeeeh ! J'ai bien cru que j'allais y passer, cette fois ! nota Harold.

Son visage était émacié et fatigué. Archange ou non, Chazz semblait avoir vécu des moments difficiles.


NON ! LAISSE-MOI ! s'écria Auron, un peu plus loin.

Genoux à terre, Buck scrutait le vide, une expression d'effroi figée sur le visage. Face à lui, droit comme un i, Tom Baldwin alias Nemesis. Dwight fronça les sourcils, c'était la toute première fois qu'il voyait le frangin de Larry dans l'une de ses visions. Et curieusement, il n'était pas surpris de le trouver du côté des Invisibles. Une grenade roula près des pieds de Nemesis, qui se jeta en arrière pour l'éviter avant qu'elle n'explose. A peine redressé, Larry l'attrapa par le col pour lui asséner une droite magistrale. A la réception, Brick attendait gentiment son tour. Les deux hommes déchaînèrent alors leur 'passion' sur l'ancien capitaine de police.


A deux, contre un, quel courage, fit Nemesis, en essuyant ses lèvres ensanglantées.

A l'instar de Chazz, les visages de Brick et Larry étaient marqués par des années de lutte et de souffrance. Une cicatrice entaillait l'oeil gauche d'Evan, tandis qu'une deuxième décorait la joue de Larry.


Quoi ? Tu crois que tu vaux mieux que nous, peut-être ? lâcha un Larry courroucé, et déterminé.

Touché, fit Brick, l'air goguenard.

C'est quand même sympa qu'ils se battent entre eux, fit une voix, au-dessus de Dwight.

Seiya leva la tête en direction de la corniche, d'où les hommes de Jiraya observaient toujours le combat. De toute évidence, le spectacle avait l'air de leur plaire.


Oui, c'est vrai, ils nous mâchent tout le boulot,...

Et nous, on n'a plus qu'à récupérer les restes !

Petit silence, pendant lequel les regards de Zizi et de sa compagne se posèrent sur le monstre. Ikon, créateur de silence^^

Allons-y, fit la voix d'Apocalypse.

Dwight reporta son attention sur le combat. Le Grand Maréchal avançait en première ligne, ses trois généraux sur les talons. De l'autre côté, le leader de la Résistance en personne faisait son entrée sur le champ de bataille. Derrière Muwvyn, se suivaient Ilda, Vash, Tokhrane, Fragrance, Shelter ( Shocked ) et une jeune femme qu'il n'avait encore jamais vu. Cette dernière se tenait à la droite de Muwvyn. Darius fit halte à une dizaine de mètres d'Apocalypse. Les deux hommes se toisèrent un moment du regard. Pendant ce temps, les simples humains se carapataient à l'arrière pour les Invisibles, et retournaient à l'intérieur du bastion pour les Résistants. Et très vite, seuls les mutants des deux clans se firent face sur le champ de bataille.


Il est temps d'en finir,
fit Apocalypse.

Nous verrons bien, répondit Muwvyn.

Allons, Darius, il faut être réaliste. Vous n'avez plus d'endroit où vous cacher et le Seigneur Apocalypse s'est déplacé en personne, nota Soara.

Autant dire que les carottes sont cuites, ajouta Ansem, en esquissant un sourire mauvais.

Peut-être est-ce la fin, rétorqua la jeune femme à la droite de Darius. Mais nous ne mourrons pas sans emporter avec nous dans la tombe quelques uns d'entre-vous.

Quelle charmante utopie, lâcha Falsi.

Vous auriez tort de sous-estimer Ivy, nota Ilda, avec patience.

Ils attendent quoi pour commencer ? souffla Zizi, en hauteur.

Que quelqu'un ait sifflé le coup d'envoi, répondit Ikon.

Nouveau silence. Puis ce fut l'explosion. Seiya se pencha en avant. L'affrontement qui s'initia devant ses yeux était à la fois magnifique et terrifiant. Récitant une incantation, Muwvyn créa un halo lumineux autour des Résistants qui l'entouraient, à savoir Ilda et Ivy. Apocalypse lança une première attaque qui fut repoussé par le bouclier du sorcier. Ivy l'imita, retournant sa propre technique contre Apocalypse. Le Maréchal poussa une exclamation de douleur, mais se remit bien vite à attaquer. Ilda enferma le puissant mutant à l'intérieur d'une sphère télékinétique.

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"L'avenir n'est pas écrit... Mais j'y travaille !"


Dernière édition par Seiya le Jeu 30 Oct - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Seiya
Nombre de messages : 267
Capacité(s) : Vision de l'avenir
Véritable identité : Dwight Willows
Date d'inscription : 18/02/2007
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Jeu 30 Oct - 13:04

Autour d'eux, les combats avaient repris, dans le désordre le plus complet. Vash et Tokhrane faisaient face à Falsi. La création de Dryer mitraillait ses adversaires de petites rafales télékinétiques, coupantes comme des rasoirs. En réponse à cette attaque, Tokhrane envoya une salve d'énergie sur le général, mais ce dernier la retourna à l'envoyeur, avec une facilité déconcertante. Vash profita néanmoins de l'ouverture créée pour s'approcher de Falsi mais, une fois de plus, ce dernier fut repoussé avant d'avoir pu toucher sa cible. Falsi éclata de rire.

Très distrayant ce jeu. Mais ça serait tout de même plus plaisant si j'avais à faire à des adversaires à ma taille.

Enflure ! cracha Tokhrane, avant de redoubler d'effort.

Mais Ansem mêla son grain de sel.


Hartigan est à moi ! Occupe-toi du vampire, fit-il, en affichant un sourire sadique.

Un affrontement titanesque débuta entre les deux hommes. Les flux énergétiques qu'ils s'échangèrent, ravagèrent littéralement le décor alentour. Mais aussi impressionnant que fut ce combat, il n'était rien comparé à la lutte de Muwvyn contre Apocalypse. Le sorcier avait réussi à immobiliser les jambes du Maréchal, en faisant dérober le sol sous ses pieds. Pendant ce temps, Ivy l'attaquait à l'aide d'une technique bien à elle, basée sur les quatre éléments. Cette jeune femme semblait posséder des capacités extraordinaires.


Pas mauvaise, cette petite, nota d'ailleurs Zizi.

On peut pas dire tant qu'on n'a pas goûté, lâcha Ikon, tout sourire.

Avant de se prendre une mandale par la femme.


Tu fréquentes trop Jiraya, souffla-t-elle.

Je crois qu'il était déjà débile avant de le rencontrer, fit Zizi, sur un ton mauvais.

L'heure de la vengeance a sonné ! s'écria Foudre, en bas, tout en lançant une pluie d'éclairs sur Soara.

Prends pas tes désirs pour des réalités, rétorqua l'Invisible.

Mais, au même moment, une odeur épouvantable lui retourna l'estomac. Perturbée, Soara ne put retourner l'attaque de Foudre contre elle, et dut l'encaisser de plein fouet.
Une intervention signée Fragrance bien entendu.

He ! Regardez ça, elle s'est vomis dessus, la mégère ! lâcha Lilah, visiblement amusée.

S'aidant de son bras mécanique, Foudre releva Soara et lui balança une gifle magistrale. En arrière-plan des combats, Dwight aperçut Shelter, occupé à réanimer les Résistants tombés. Une fois revenus d'entre les morts, ces derniers partaient se réfugier à l'intérieur du bastion, où Nyrus se chargeait de les évacuer dans une autre dimension. Seiya esquissa un sourire. Muwvyn ne cherchait pas la victoire, mais simplement à gagner du temps pour que ses hommes puissent battre en retraite. Cette certitude s'estompa néanmoins lorsque Dwight capta un mouvement, sur le toit d'une habitation, en face même de sa position.


Hum, on dirait bien que Muwvyn n'a pas encore dit son dernier mot, remarqua Zizi.

Seiya remonta sur la corniche et s'installa à côté d'Ikon, qui suivait toujours la bataille avec envie. Une jeune femme avait pris position sur le toit d'en face. Cette jeune personne n'était autre que Louisa Lomÿs, la nièce de Muwvyn. A ses côtés, un homme, Leon, semblait monter la garde. Murmure enclencha son pouvoir, projetant son esprit sur le plan astral, dans le but évident de s'emparer du corps d'Apocalypse. Elle y parvint.


C'est fou, ça, nota Dwight, en voyant le Grand Maréchal se retournait contre ses généraux.

Heureusement pour ces derniers, Falsi déploya un bouclier autour d'eux, les protégeant in extremis de l'attaque dévastatrice du terrible mutant. Mais Murmure n'avait pas dit son dernier mot et, si elle ne pouvait pas blesser les généraux, elle se concentra sur le reste des troupes, exterminant l'armée impériale repliée à l'arrière.


Dommage pour toi, Ikon. Je crains qu'après tout ça, il ne te reste pas grand chose à te mettre sous la dent, nota Zizi, sur un ton rieur.

Ikon grimaça mais ne releva pas la remarque. Pendant ce temps, la situation se compliquait pour Murmure. Ouabet et Damien avaient réussi à repérer sa position, et Leon se démenait pour les empêcher de s'attaquer à son corps parfaitement vulnérable. La suite sembla se passer au ralenti. Seiya eut tout juste le temps d'apercevoir un reflet lumineux, qu'une lame transperçait la poitrine de Murmure.


Non, s'écria Leon.

L'instant d'après, Ouabet lui enfonçait ses griffes dans le dos, et Damien une dague dans l'épaule droite, près du coeur. Leon tomba à genoux sur le toit. Le regard humide, il vit le corps de Murmure s'effondrait lorsque Sephiroth retira la lame ensanglantée de son katana, un sourire sadique éclairant son visage. Leon cracha un peu de sang. On pouvait lire dans ses yeux tout le désespoir qu'habitait également Seiya en cet instant. L'espace de quelques minutes, Dwight avait cru la victoire possible pour la Résistance. Et cet homme avait ruiné tous ses espoirs.


Achève-le, ordonna Sephiroth à Ouabet.

Avec plaisir,
fit Meela, avant de planter ses griffes dans la gorge du Résistant.

Dwight détourna les yeux. A ses côtés, les Ombres plaisantaient, comme s'ils venaient d'assister à un spectacle distrayant. Même s'il savait qu'ils ne pouvaient pas le voir, Seiya leur adressa un regard noir. En bas, Apocalypse redevenait maître de son corps. Tout se passa aussi en un éclair. Muwvyn sonna la retraite, au moment même où Apocalypse enclenchait son pouvoir principal, se souciant guère, sous la colère, de qui il pouvait bien toucher au passage. Les gens couraient dans tous les sens. Abyss fit son apparition, accompagné de Langdon. Les deux hommes commencèrent à évacuer les Résistants, via une fenêtre inter-dimensionnelle. Un peu plus loin, Nyrus et Kane s'attelaient à la même tâche. Mais c'était déjà trop tard pour certains,...

A genoux sur son adversaire, Brick rouait de coups un Nemesis maîtrisé. La déflagration circulaire d'Apocalypse commença à réduire en cendres les gens autour de lui. Brick leva les yeux, pour voir Chazz disparaître en une volée de poussière.


Harold, balbutia Evan, tandis que Larry se jetait sur le côté pour éviter la déflagration.

Cette dernière s'arrêta miraculeusement devant Brick.


Pas si invulnérable que ça, le demeuré,
nota Nemesis, en esquissant un sourire mauvais.

En guise de réponse, Brick lui saisit la tête à deux mains et, d'un mouvement sec, il lui rompit la nuque.


Il,... Il faut partir,... fit Larry, en tirant Evan par l'épaule.

Viktor, Louisa ! Il faut aller chercher Louisa !
supplia Muwvyn.

Mais Apocalypse préparait déjà une nouvelle attaque.


Pas le temps,
lâcha Nyrus, avant de disparaître, en compagnie des derniers survivants.

Un silence de mort s'instaura alors devant le QG abandonné de la Résistance. La souffrance et la misère s'abattirent froidement sur le champ de bataille déserté. Une poignée de Résistants, blessés et mutilés, hurlaient à la mort.


Pas de prisonnier,
annonça Apocalypse, avant de se détourner de cette vision de massacre.

Atrix et Falsi se firent un plaisir d'obéir aux ordres. Aerys et Smoke poussèrent notamment, grâce à leur intervention, leur tout dernier soupir.


C'est fini, remarqua Ikon, sur un ton qui laissait clairement entrevoir sa déception.

Tu crois ? l'interrogea la femme, ironique.

Les Ombres descendirent alors sagement de leur corniche. Au loin, Sephiroth sembla noter leur présence, mais ne fit rien pour les arrêter. Seiya, choqué par ce qu'il venait de voir, et ne sachant que faire, leur emboîta le pas. Au détour d'une ruelle, le quatuor tomba sur un Résistant blessé, qui tentait de fuir. Il s'agissait de Fragrance. Armand leva les yeux vers les Ombres. Son visage reflétait une profonde tristesse et un épuisement certain.


Qu'est-ce que ceci ? demanda la femme.

Je ne suis pas sûr, mais il semblerait que ce soit un 'reste',
répondit Zizi.

S'il-vous-plait,
les implora Fragrance, le désespoir filtrant à travers le son de sa voix.

Ikon, ajouta simplement Zizi.

Et la vision s'arrêta sur cette dernière mise à mort, sanglante et répugnante.


...................................................................................

Je,... C'est trop dur,... fit Seiya, d'une voix tremblante, une fois de retour auprès de Muwvyn et Ilda.

De fines larmes s'écoulaient le long de ses joues.


Il n'y a pas d'espoir, aucun,... ajouta-t-il.

Oui, cette vision avait réussi à plomber son moral. Mais quoi de plus naturel quand on voyait des gens biens se faire tailler en pièces sous ses yeux,...
Sad

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"L'avenir n'est pas écrit... Mais j'y travaille !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Dim 14 Déc - 23:07

-"Ce futur... Si la Résistance n'a pas été fondée rapidement après l'avènement des Invisibles... [...]Peut-être que certains pourraient être contactés... Mais croiront-ils à cette histoire d'Invisibles, aujourd'hui ?"

-"Je doute que cela soit une bonne idée. Ces gens ne m'inspirent pas confiance. D'une, ils semblent être en froid avec Bospeyl, Garisson et Xavier. De deux, Ikon, dans mes visions, ne ressemblait en rien à cette chose hideuse. [...]Nous avons affaire à de nouveaux ennemis. Et s'ils sont capables d'asservir un mutant comme Ikon, nous avons tout intérêt à prendre cette nouvelle menace au sérieux."

Ayant lui-même réfléchi, Darius donna son avis à son tour. L'hypothèse de Dwight lui semblait la plus juste pour l'instant.

Je suis d'accord avec Dwight. Ce n'est pas tant cette impression de froid auprès de Charles ou Jonas que leur aura. Leurs propos, leur attitude. Tous ne sont peut-être pas mauvais, c'est d'ailleurs dur à dire pour quelqu'un comme Razzus mais je ne me fierais à aucun d'entres-eux.

-"Il ne s'agit pourtant que de mon opinion, et il ne faut pas écarter l'hypothèse que ce groupe ne soit en réalité qu'une fraction de la Résistance, avant que celle-ci ne soit réunifiée par Nick Fury. Quoi qu'il en soit, leurs desseins ne sont pas clairs, et je recommande la plus grande prudence si jamais nous décidons d'aller à leur rencontre. Je pense que nous ne disposons pas d'assez d'éléments pour prendre une décision."

Muwvyn hocha la tête, Dwight avait parfaitement raison.


Je n'ai pas l'impression qu'ils soient bénéfiques à qui que ce soit si ce n'est probablement eux-même mais ne nous avancons pas. Je propose de se concentrer sur la menace avérée pour l'instant, les Invisibles...

Et apparemment, Dwight était très inspiré en étant avec Muwvyn car une nouvelle vision sembla lui venir. Une très longue vision semblait-il, et blessante, puisque Seiya perdait ses couleurs rapidement. Lorsqu'il en sortit, il était en larmes.

"-Je... C'est trop dur... Il n'y a pas d'espoir, aucun..."

Pour le mettre dans un tel état, la vision avait dû être particulièrement brutale. Néanmoins, le visage de Darius se durcit. Il fixa le jeune homme avec un air sévère et lui fit relever la tête.

Ca suffit, Dwight...

Le ton était ferme et sans appel, Muwvyn pardonnait la peine justifiée, mais le jeune médium se laissait aller sur des possibilités.

Pas de Destin, mais ce que nous faisons! Tu te lamentes sur des hypothèses, des possibilités, des choses qui peuvent se produire. Rien ne justifie de baisser les bras, surtout lorsqu'il s'agit d'avenir... Sais-tu pourquoi tu ne vois pas d'évènements proches?

Le Maître de Maison gardait un ton froid et distant, tel un maître avec son élève.

C'est très simple. C'est le rapport de cause à effet. Il peut se passer en quelques jours un grand nombre de choses déterminantes. Les choses qui arriveront demain sont plus instables que celles de l'année prochaine. Plus il y a de facteurs, et plus les choses sont stables... Imagine une table soutenue par un seul pied, il y a 95% de chances qu'elle ne tienne pas, mais si tu lui en met 4, elle peut être tranquille pour des années...

Le jeune homme semblait plus calme, Muwvyn acheva son "cours".

Maintenant, si un homme meurt écrasé par un camion demain, si un vent de 90km/heure retarde le camion de 5 minutes, est-ce que cet homme se ferra tout de même écraser? Impossible à dire!
Donc, les choses qui pourraient se produire dans dix ans, dépendent d'un nombre de facteurs plus grand qu'on ne pourra jamais l'imaginer. Voilà ce que je voulais dire en parlant des chemins de l'avenir. Pas de Destin, mais ce que nous faisons...


Evidemment, Muwvyn s'était encore laissé aller à trop parler... Mais au moins, il avait été clair et avait donné de quoi réfléchir au Médium.

Raconte nous l'essentiel de ta vision.

Non, il oubliait pas Ilda. Il venait de passer du coq à l'âne mais maintenant, tout temps était à gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Seiya
Nombre de messages : 267
Capacité(s) : Vision de l'avenir
Véritable identité : Dwight Willows
Date d'inscription : 18/02/2007
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Lun 15 Déc - 23:12

Lorsque Darius leur exposa le fruit de ses réflexions, Dwight constata avec plaisir qu'ils étaient globalement sur la même longueur d'onde. Muwvyn étant ce qu'il était, le médium en fut relativement satisfait. Comme quoi, quand il s'en donnait la peine, Dwight était tout à fait capable de produire un raisonnement pertinent et réfléchi.

Sa joie fut néanmoins de courte durée. En effet, sa nouvelle vision ne manqua pas d'anéantir la moindre parcelle d'optimisme que Dwight avait pu regagner, en discutant avec le leader spirituel de la future Résistance.


"Ca suffit, Dwight..." le fit réagir Darius, alors qu'il se laissait un brin abattre.

"Pas de Destin, mais ce que nous faisons! Tu te lamentes sur des hypothèses, des possibilités, des choses qui peuvent se produire. Rien ne justifie de baisser les bras, surtout lorsqu'il s'agit d'avenir... " lui rappela-t-il.

Tout cela, il le savait bien. Le problème, c'était que, jusqu'à présent, il n'allait pas en s'améliorant, cet avenir. 'Pas de destin, mais ce que nous faisons.' La citation réussit néanmoins à lui redonner un peu de tonus. Cette dernière n'avait pas échappé à Muwvyn. Remarque, Seiya l'avait griffonnée un peu partout dans son journal^^ Darius partit ensuite dans des explications pour le moins fumeuses.
scratch

"Sais-tu pourquoi tu ne vois pas d'évènements proches? [...] Voilà ce que je voulais dire en parlant des chemins de l'avenir. Pas de Destin, mais ce que nous faisons..." lui expliqua calmement Muwvyn, sur un ton monocorde.

Des milliers de facteurs différents, de variables sur lesquelles il n'avait aucun contrôle. Comment pouvait-il faire bouger les choses dans ce cas ? Dwight n'était qu'un seul homme. Et c'était bien trop de responsabilités pour un ex-drogué à peine sevré. Néanmoins, il adressa un regard reconnaissant à Darius. Son discours, à défaut de le réconforter, avait réussi à l'apaiser.


"Raconte nous l'essentiel de ta vision." lui demanda alors Muwvyn.

Et c'est ainsi que Dwight leur conta le récit de cette terrible bataille, évoquant le courage des Résistants, comme la lâcheté de certains Invisibles, qui n'hésitaient pas à assassiner un ennemi lorsque ce dernier n'était pas capable de se défendre. Seiya souligna particulièrement la traîtrise des Ombres, et leur dernier acte méprisable.


Oh moins, maintenant, nous sommes fixés sur ces derniers,
conclut-il, sur un ton un peu sec.

Il avait vraiment ces types-là en horreur.
Evil or Very Mad

Je crois que je vais rentrer me reposer un peu,
annonça enfin Dwight.

Le malheureux avait effectivement une mine épouvantable.


Cette maison est magnifique, mais elle m'inspire un peu trop,
ajouta-t-il, un sourire en coin.

[Hrp : Encore un post, et je file voir,... Mes neveux ? Shocked Laughing ]

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"L'avenir n'est pas écrit... Mais j'y travaille !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Itari
Nombre de messages : 66
Capacité(s) : Immortalité, télékinésie, feu
Véritable identité : 'Rose Harris'
Date d'inscription : 21/04/2008
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mar 16 Déc - 0:00

Itari suivit en silence la conversation, puis la retranscription des visions... Puis Muwvyn prit les choses en main en enguirlandant le voyant qui avait montré une faiblesse. Elle suivait la leçon tout en repensant au récit que venait de leur faire Dwight.

L'avenir n'était pas écrit. Rien ne disait que tout ces événements, avec les Ombres, allaient se produire. Il ne fallait pas baisser les bras, surtout en sachant tout cela. Avoir un médium avec soi, c'était un avantage qu'il faudrait mettre à profit.


- Je crois que je vais rentrer me reposer un peu. Cette maison est magnifique, mais elle m'inspire un peu trop.

Vrai qu'il venait d'enchaîner les visions. Itari lui adressa un sourire et posa une main sur la sienne.

"Je pense en effet que c'est nécessaire. Tu as vécu beaucoup de choses en peu de temps."

Elle se tourna vers Darius.

"Nous avons des choses à nous dire."

Après 3000 années de vie, oui, Rose avait des choses à dire.^^

_________________


\\\ Evolution ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mer 17 Déc - 17:27

Dwight leur raconta la bataille de sa vision, notamment la tentative de contrôle et la mort de Louisa puis le repli des Résistants et les agissements méprisables des Ombres. Comme le signala le Médium, ils étaient au moins fixés sur la position de ces misérables...

-"Je crois que je vais rentrer me reposer un peu. Cette maison est magnifique, mais elle m'inspire un peu trop."

Darius fronça les sourcils avant de se lever.

Attends un peu...

Muwvyn se contenta d'ailleurs d'hocher la tête aux dires d'Itari alors qu'il se retournait pour fouiller sa bibliothèque. Parcourant les rayonnages, il finit par tirer un ouvrage épais qu'il vint poser sur la table et ouvrit au hasard. La page avait peu d'importance puisque le livre était creux et servait de cachette à une boite en métal longue et basse. L'ouvrant, Darius se tourna vers Seiya.

Une dose toutes les quatre heures, c'est important. Tu peux les avaler ou les injecter par intra-veineuse, c'est un sérum contre les intrusions télépathiques, il brouillera tes pensées de manière plus efficace qu'une barrière mentale.

Dwight savait certainement faire des piqures... Laughing
Darius sortit également un bristol plastifié de sa poche, qu'il laissa tomber dans la boîte alors que des mots s'y inscrivaient.


C'est le nom et l'adresse d'un homme qui t'aidera lorsque tu te seras reposé, il t'apprendra à centrer tes visions sur des choses précises. Au dos de la carte figure également un pseudonyme, si tu as un problème, pense à ce nom et tu recevras l'aide dont tu as besoin.

Le surnom de Jonas Bospeyl figurait au dos du bristol, et les coordonnées de Méthée devant. Pour l'instant, ce devait être tout ce qu'il leur restait à voir. Peut-être le journal aussi...

Puis-je garder ton journal? Je n'en comprendrais pas tout mais je ferrais quelques recherches sur les noms qui y sont donnés.

Comme Muwvyn devait maintenant discuter avec Rose, peut-être allait-il demander à son chauffeur de raccompagner Dwight chez lui, histoire d'être certain que le jeune homme était en sécurité pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Seiya
Nombre de messages : 267
Capacité(s) : Vision de l'avenir
Véritable identité : Dwight Willows
Date d'inscription : 18/02/2007
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Jeu 18 Déc - 14:08

"Je pense en effet que c'est nécessaire. Tu as vécu beaucoup de choses en peu de temps." le soutint Ilda Itari ( Razz ).

Dwight lui adressa un regard reconnaissant. Même s'il les connaissait à peine, Itari et Muwvyn lui étaient déjà d'un secours inestimable. Grâce à eux, Seiya avait pu se libérer d'un grand poids. Il n'était plus seul.


"Attends un peu..." fit alors Darius, avant d'aller chercher un large bouquin dans sa bibliothèque.

Wow, Dwight espérait sincèrement qu'il n'allait pas lui demander de lire tout ça,... pale Mais le médium faisait fausse route, car le livre en question n'était pas un bouquin ordinaire. En effet, il s'agissait en réalité d'un réceptacle pour conserver, à l'abri des regards indiscrets, une,... Potion ?


"Une dose toutes les quatre heures, c'est important. Tu peux les avaler ou les injecter par intra-veineuse, c'est un sérum contre les intrusions télépathiques, il brouillera tes pensées de manière plus efficace qu'une barrière mentale." lui expliqua alors Darius.

Seiya s'empara d'une des doses contenues dans la boîte métallique. Il espérait que la potion n'avait pas trop mauvais goût. Car il n'avait pas très envie de (re)devoir se piquer.


D'accord, fit-il, en avalant immédiatement le contenu de la fiole qu'il tenait en main.

Un goût particulièrement amer. Dommage,...
Neutral

Ca manque de sucre, plaisanta-t-il, en esquissant un sourire.

"C'est le nom et l'adresse d'un homme qui t'aidera lorsque tu te seras reposé, il t'apprendra à centrer tes visions sur des choses précises. Au dos de la carte figure également un pseudonyme, si tu as un problème, pense à ce nom et tu recevras l'aide dont tu as besoin." poursuivit Muwvyn, en lui tendant un bristol sur lequel étaient notées les coordonnées des deux hommes en question.

Une église ? Un prête ? Voilà qui était plutôt surprenant. Enfin, il verrait bien.


Ok, c'est noté, dit-il, en rangeant avec précaution le bristol dans l'une de ses poches.

"Puis-je garder ton journal? Je n'en comprendrais pas tout mais je ferrais quelques recherches sur les noms qui y sont donnés." lui demanda alors Muwvyn.

Bien sûr, répondit Dwight. Et n'hésitez surtout pas à m'appeler si vous avez une question.

D'ailleurs, à ce propos, il lui transmit ses coordonnées, griffonnant, à la fin du journal, son adresse et ses numéros de téléphone, portable et fixe.

Une fois qu'il eut terminé, Dwight se leva.


Merci,
dit-il alors.

Un remerciement lourd de significations. Il avait tant de raisons d'être reconnaissant envers Darius et Rose. Ce que ces derniers faisaient, comme ce qu'ils allaient accomplir, étaient si,... Bref, merci, quoi !


On se voit plus tard donc, ajouta-t-il, avant de prendre congé.

Darius proposa aimablement de le raccompagner en voiture, via son chauffeur, mais Dwight déclina l'offre. Il avait besoin de marcher un peu et puis, sa soeur n'habitait pas très loin. Et oui, Seiya devait encore passer voir sa frangine et Molly avant de songer à se reposer. Des moments inoubliables en perspective^^


Arrow Quartiers riches / Parc

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"L'avenir n'est pas écrit... Mais j'y travaille !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Itari
Nombre de messages : 66
Capacité(s) : Immortalité, télékinésie, feu
Véritable identité : 'Rose Harris'
Date d'inscription : 21/04/2008
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Sam 3 Jan - 22:03

Itari suivit avec attention le manège de Muwvyn. Celui-ci donna un sérum contre les intrusions télépathiques à Seiya. Le sorcier lui adressa également quelques consignes et lui demanda s'il pouvait conserver le journal. Dwight accepta avant de prendre congé.

Rose lui sourit et le salua avant qu'il ne parte, déclinant l'offre de Darius de se faire raccompagner en voiture. Lorsqu'il eut disparu, Itari se tourna vers Muwvyn. Elle prit son sac et, usant de sa télékinésie, en sortit précautionneusement les quelques parchemins qu'elle avait pris.


"En plus du livre, j'ai amené ça. Il en reste encore chez moi, bien à l'abri."

Lentement, elle déroula l'un des parchemins. Du X au CXVI, les portraits de tous les Muwvyn était dessinés, en petit.

"Celui-là n'a pas beaucoup d'utilité, mais il semble que c'est moi-même qui l'ai réalisé..."

Puis elle désigna de nouveau le gros ouvrage.

"Le plus intéressant est tout de même celui-ci..."

Maintenant qu'elle était seule avec Darius, Itari était hésitante, comme si elle devait reprendre ses habitudes en présence du sorcier... Après tout, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas revu Muwvyn...

_________________


\\\ Evolution ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: ? Sam 9 Jan - 23:41

-"En plus du livre, j'ai amené ça. Il en reste encore chez moi, bien à l'abri. Celui-là n'a pas beaucoup d'utilité, mais il semble que c'est moi-même qui l'ai réalisé..."

Darius passa sa main sur le parchemin, observant les visages de ces ancêtres.

Tes talents d'artistes ont traversé les siècles, Itari...

-"Le plus intéressant est tout de même celui-ci..."

En silence, Muwvyn se pencha sur l'ouvrage. A priori, il ne le connaissait pas, ce qui le surpris. C'était un livre ancien, écrit selon l'alphabet cyrillique, mais le Sorcier n'avait pas souvenir d'un tel texte, ni de cette époque, ni en cyrillique. Il se tourna vers Rose.

Est-ce que tu as pu l'ouvrir lorsque tu l'as trouvé?

Le Maître de maison ouvrit doucement le livre avant de le refermer précipitamment. Il avait perdu en couleurs mais un sourire apparut doucement sur ses lèvres. Il sourit à Itari.

Ca, c'est une excellente nouvelle pour nous, et une très mauvaise pour d'autres...

Ce livre n'avait rien d'ancien, et rien de cyrillique. Il avait 60 ans à peine, et racontait la séparation des tâches entres Templiers et membres de l'Ordre du Sceau, plus encore, il apportait des informations à la quête de Darius, et d'Itari maintenant.
Le Sorcier posa la main sur le livre et, murmurant une formule, le fit disparaitre. Agité, Muwvyn s'activa et demanda à Rose de le suivre.


C'est urgent. Ce livre est l'une des pièces qu'il manque au puzzle, nous devons partir maintenant.

Grimacant, Darius s'arrêta pour fixer l'Immortelle.

Enfin... Si tu souhaites poursuivre avec moi...

Il reprit sa marche et rejoignit le premier étage, cherchant Louisa. Il la rejoignit à la bibliothèque, et son visage se figea d'un bloc.

=>Bibliothèque Souterraine
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Itari
Nombre de messages : 66
Capacité(s) : Immortalité, télékinésie, feu
Véritable identité : 'Rose Harris'
Date d'inscription : 21/04/2008
MessageSujet: ??? Dim 10 Jan - 13:46

- Tes talents d'artistes ont traversé les siècles, Itari... lui dit Muwvyn, en passant sa main sur le parchemin, détaillant les visages.

Puis le sorcier s'intéressa à l'ouvrage. Après quelques secondes, il demanda :


- Est-ce que tu as pu l'ouvrir lorsque tu l'as trouvé ?

- Oui, j'ai pu, mais il ne m'a rien évoqué. Et j'ai pensé à toi, je savais que tu saurais.

Elle avait oublié tant de choses de son passé. Et là, ce passé ressurgissait par bribes, en présence de Muwvyn. Muwvyn... Celui-ci ouvrit le volume, doucement, avant de le fermer. Itari fronça les sourcils avant de voir le petit sourire, malgré sa soudaine pâleur, de Darius.

- Ca, c'est une excellente nouvelle pour nous, et une très mauvaise pour d'autres...

Là, Rose aurait bien aimé comprendre. Une excellente nouvelle pour eux ? Que représentait donc cet ouvrage ? Itari s'efforça de se rappeler... Y avait-il un rapport avec.... Apocalypse ? Muwvyn posa une main sur le livre et le fit disparaître, à l'aide d'une formule.

- C'est urgent. Ce livre est l'une des pièces qu'il manque au puzzle, nous devons partir maintenant.

Elle s'apprêtait à le suivre lorsqu'il s'arrêta soudain, pour la regarder.

Enfin... Si tu souhaites poursuivre avec moi...

Pendant l'espace d'une demi-seconde, elle ne comprit pas. Puis elle répondit :

"Je n'ai pas traversé les âges loin de toi pour te quitter dès l'instant où je t'ai retrouvé."

Puis Itari suivit Muwvyn à l'étage. Le Sorcier marchait d'un pas rapide, et tous deux parvinrent à la bibliothèque, qui n'était pas déserte. Là, il y avait la nièce de Darius et... un jeune homme. Dont la présence ne parut pas plaire à Muwvyn.

=>Bibliothèque Souterraine

_________________


\\\ Evolution ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mar 4 Jan - 18:12

=> Chambre de Selena Lomÿs

Agité, perdu dans ses pensées, Darius activa l'ouverture magique du laboratoire de façon mécanique et entra. Dans un ballet frénétique, il se mit alors à rassembler les éléments du rituel. Il devait se rappeler les pages du livre par coeur, pour les avoir lues et relues, il devait aussi se remémorer tout ce qu'avait aimé sa soeur, les parfums, les odeurs, qu'elle savait apprécier. A quelques heures d'un possible échec, ramener à la surface de sa mémoire toutes ces pensées était éminement douloureux.

Ces six derniers mois, le Manoir avait évolué. Des arches de téléport avaient vu le jour, permettant aux initiés du cercle des Lomÿs d'entrer et sortir des lieux à leur convenance. Les deux frères avaient installés des sorts variés aux endroits stratégiques, libérants des forces dangereuses, qu'ils étaient seuls à maitriser. La population du Manoir aussi avait augmenté, avec, entre autres, Natla, Aïda, Itari...

Il entendit des coups frappés à la porte, prononca la formule, et la lumière du laboratoire éclaira le visage de Merlin.


Entre, mon garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Merlin
Nombre de messages : 71
Capacité(s) : Sorcellerie - Gardien de secrets
Véritable identité : Anton Lomÿs
Date d'inscription : 29/07/2010
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mar 4 Jan - 18:29

Smile Cuisine Smile


Le trajet depuis la cuisine se fit sans encombre, aucun goutte de café ne fut renversée. Anton s'arrêta à mi-chemin pour en boire un peu, il allait en avoir besoin. Somnoler avec Darius n'était pas une bonne idée. Parvenu devant la porte du laboratoire, Merlin s'arrêta, prit une inspiration et... le mug lui échappa. Cette fois, par instinct, il le fit s'immobiliser dans les airs, avant qu'elle ne touche le sol. Ainsi, il put le récupérer. Soufflant, il frappa. La voix de Muvwyn s'éleva, alors que la porte s'ouvrait. Le jeune homme avait plusieurs fois essayé d'utiliser la formule, mais sa prononciation laissait à désirer, aussi, il n'avait encore jamais eu de résultat. Et de toute manière, il n'était même pas sûr d'avoir le pouvoir de la déverrouiller.

"Je... désolé, j'étais... enfin, d'être en retard..."

Anton accompagna ses paroles confuses de gestes qui ne l'étaient pas moins. Et qui eurent pour effet, au lieu d'expliquer, de renverser un peu de café.

"Oooh." soupira-t-il, comme à chaque fois.

A force, Darius avait l'habitude. Décidant d'éviter de faire plus de dégâts, Merlin but une gorgée de café et le posa sur une petite table près de la porte. Puis il se tourna vers le maître de maison. Comme à chaque fois qu'il venait ici, Anton était impressionné autant par le lieu que par l'homme. Cet homme qui lui avait sauvé la vie, alors qu'Akhad... Il chassa ces pensées noires, et attendit, mains derrière le dos. Il n'y avait bien que là qu'elle ne pouvait pas causer de problèmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mar 4 Jan - 21:48

"Je... désolé, j'étais... enfin, d'être en retard..."

Muwvyn fit semblant de ne pas l'avoir entendu. Il savait que la tension de cette journée l'empêchait d'y voir clair, il n'était pas raisonnable de se montrer plus prompt à pardonner ou à critiquer que d'habitude. A tout prendre, mieux valait le silence. Il s'affaira donc un moment sans dire un mot, rassemblant de la lavande provencale, de l'extrait de menthe Africaine, 2 bâtons de cannelle, un bouquet d'herbes d'Asie, des gousses de vanille du Tibet, voir des senteurs moins faciles à récolter, comme des fleurs de Lys noir d'Amérique du Sud. Un sourire triste découpa son visage. Il n'avait jamais utilisé ce genre de produits, c'est Selena dans ses premières années qui s'était interessée aux odeurs du monde. De ses voyages, Darius lui ramenait toujours de petits écrins renfermant le secret d'une nouvelle senteur. A ce jour, aucun d'eux n'avait pris la poussière. Serait-elle la même si elle revenait ? Sa magie serait-elle la même ? Ou reviendrait-elle comme Vladimir ? Quoi qu'il en soit, il ne pourrait pas supporter d'échouer. Pourrait-il se relever si par malheur ça arrivait ? Il devait prendre des dispositions à ce sujet...

Aujourd'hui, fit-il en revenant à l'instant présent. Tu vas apprendre à maitriser les clés d'activation.

Darius sortit des rayonnages de sa bibliothèque, un livre assez fin, de seulement quelques pages.

Tu auras deux heures pour lire et apprendre ceci après la leçon. En attendant, nous allons pratiquer un peu.

Il lui fit un léger signe et l'entraina à l'arrière du laboratoire, dans une vaste salle dépourvue de meubles, aux murs couverts d'objets divers et variés, tous plus étranges les uns que les autres. Muwvyn se placa au milieu de la salle.

Reine des Glaces, Dame de la Nuit Blanche, respecte notre contrat. Viens à moi et opère ta légende.

Il accompagna ses paroles de gestes des doigts. Le sol se couvrit de givre, jusqu'à transformer la pièce en chambre froide, à une température à peine supportable pour un homme normal. Une haute silhouette se matérialisa, prenant corps au milieu de la tempête de neige naissante. Le Sorcier claqua dans ses doigts.

Apaisement.

De partout, le givre craqua, des fissures, des lézardes, le faisant éclater de toutes parts. L'être apparut dans les glaces, se fissura et craqua, éclatant dans un bruit déchirant de verre pilé. Puis tout s'apaisa, la température de la pièce remonta soudainement, ne laissant que quelques flaques d'eau éparpillées dans la pièce. Darius essuya même son front en sueur.

Voici ce que nous appelons une clé d'activation. Celle-ci remplace l'exécution d'un ordre en utilisant le "Cantionis". Ce sont, pour la plupart, des sorts de combat, mais pas seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Merlin
Nombre de messages : 71
Capacité(s) : Sorcellerie - Gardien de secrets
Véritable identité : Anton Lomÿs
Date d'inscription : 29/07/2010
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mar 4 Jan - 23:29

Darius ne répondit pas. Il avait l'air soucieux, aussi semblait-il que son esprit était trop occupé pour s'intéresser aux explications maladroites de son apprenti. Il alla d'une étagère à un tiroir, ouvrant différents récipients, rassemblant différentes plantes aux senteurs exotiques. Pour la plupart, Anton ne les avait même jamais vues. Finalement, le sorcier prit la parole :

- Aujourd'hui, tu vas apprendre à maitriser les clés d'activation.

Les quoi ? Clés d'activation ? Rien que le terme employé promettait. Jamais encore Darius n'en avait touché un mot à Merlin. Muvwyn prit ensuite un livre, assez fin, dans sa bibliothèque. Anton le prit, jeta un oeil à la couverture, et le lâcha. L'ouvrage, au lieu de tomber, s'éleva et disparut. Un excellent moyen de le transporter sans avoir à le porter. Puis le jeune homme suivit son aîné dans une autre pièce, non sans une transition :

- Tu auras deux heures pour lire et apprendre ceci après la leçon. En attendant, nous allons pratiquer un peu.

Deux heures ? Ca devrait aller. Merlin avait toujours été rapide pour apprendre, même des choses assez rébarbatives. Alors, quand ça le passionnait, ça allait encore plus vite. Ils arrivèrent dans une salle aux murs couverts d'objets étranges, à peine descriptibles. Alors qu'Anton les détaillait, son attention se porta sur Muwvyn, qui s'était placé au centre, et qui accompagna ses paroles de gestes des doigts :

- Reine des Glaces, Dame de la Nuit Blanche, respecte notre contrat. Viens à moi et opère ta légende.

Alors que Merlin cherchait un sens aux paroles, le sens s'imposa de lui-même, alors que l'endroit perdait plusieurs poignées de degrés. Frissonnant, le sorcier débutant vit s'élever, alors qu'il se mettait à neiger, une silhouette. La fameuse Reine des Glaces ?

- Apaisement. intervint Darius, mettant fin à ce qui serait rapidement devenu un supplice pour Anton.

L'Autriche n'était pas un pays particulièrement chaud, mais il s'était fait au climat à New York, plus clément en raison de l'absence de montagnes. La glace, le givre, tout craqua, fondit, et la silhouette avec, tout disparut alors que la température redevenait agréable, ne laissant sur le sol que quelques flaques d'eau.


"Wow..." commenta Merlin.

Pour le coup, il n'avait rien d'autre à dire. Il se disait juste que pouvoir faire ça serait génial !


- Voici ce que nous appelons une clé d'activation. Celle-ci remplace l'exécution d'un ordre en utilisant le "Cantionis". Ce sont, pour la plupart, des sorts de combat, mais pas seulement.

Une clé d'activation, pour remplacer la formule. Voilà qu'il allait falloir en apprendre d'autre, alors que Merlin avait eu tant de mal à bien prononcer Cantionis.

"Une Reine des Glaces... Avec les clés, on peut faire venir d'autres... euh... êtres, comme ça ?"

Il montra l'endroit où était apparue la silhouette. Pas d'objet à proximité, aucun risque de casser quelque chose avec ce geste.

"Il y en a beaucoup, des clés ?"

Ca serait probablement écrit dans le bouquin, mais autant en apprendre un peu plus avant. Il était quand même de nature curieuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mer 5 Jan - 1:55

"Une Reine des Glaces... Avec les clés, on peut faire venir d'autres... euh... êtres, comme ça ?"

Bien sûr. Mais tout le monde n'en est pas capable

Muwvyn revint à l'entrée de la salle de travail en époussetant les gouttes d'eau de ses épaules.

Il est impossible de faire intervenir n'importe quel être. Normalement, à ton âge, cette question ne devrait pas se poser, seuls les Sorciers aguerris choisissent un type de magie orienté. Si tu passais un contrat, aussi appelé pacte, il ne serait que temporaire. J'ai moi-même opté pour un style rare, et peu courant, mais qui me permet d'utiliser un nombre variés de contrats.

Il se mit alors à marcher autour de la salle, Merlin sur ses pas.

"Il y en a beaucoup, des clés ?"

Elle sont toutes dans le livre que je t'ai confié, mais on pense que chaque être permet d'utiliser de 6 à 8 sorts. Sachant qu'il existe plus d'une vingtaine d'êtres, un Sorcier dispose normalement de 20 à 30 sorts répartis sur 3 êtres. Il est aussi écrit que tout les êtres n'ont pas été découverts, certaines possibilités sont donc encore à étudier.

Sur cette explication, ils tournèrent au bout de la salle et continuèrent leur marche.

Un contrat est scellé à la première intervention de l'être employé, et cet être te restera lié jusqu'à ta mort. Ayant appris l'usage de la magie blanche, mes sorts sont plus puissants si je m'associe à des êtres de lumière. Vladimir, qui... Il hésita sur le terme à employer. A fait un choix différent, est plus à l'aise avec les esprits sombres. Il existe bien sûr des êtres aux allégeances ambigües. Les sorts de feu par exemple, peuvent être employés, avec un effet différent, par un Mage de n'importe quel bord.

Ils revinrent à l'entrée de la pièce, et Darius demanda à Anton d'ouvrir le livre au chapitre des Contrats et de lui lire le passage sur les arcanes de puissances. Le Maître de maison poursuivit l'explication en racontant que le sort de la Reine des Glaces appartenait aux Arcanes Majeures, les sorts de destruction suprême. Ainsi, le sort avait été maitrisé dans un lieu tel que cette salle car elle était imprégnée d'un pouvoir fort. Une maison banale serait couverte par un givre persistant qui durerait des années, ou réduite en poussières glacées d'un simple mot. Evidemment, le livre contenait les sorts des arcanes majeures et supérieures, mais Darius faisait confiance à son élève pour ne pas déclencher de catastrophe. De toute façon, il n'était pas assez puissant ou expérimenté, pour utiliser un contrat représentant une réelle menace.

Tu apprends vite, ce qui est une bonne chose puisque je ne dispose pas de suffisament de temps pour te former selon les usages de notre Dynastie...

Il laissa sa phrase une seconde en suspend, réfléchissant. Le rituel d'éveil ne lui faisait-il pas prendre des décisions précipitées ? Non, il pensait se montrer relativement raisonnable.

Donc, tu vas lier ton premier contrat dès maintenant. Un être des arcanes inférieures évidemment, mais tu peux prendre le temps d'y réfléchir quelques minutes.

De cette façon, Merlin disposerait d'une nouvelle carte dans son jeu et Darius préferait l'initier à la pratique sans tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Merlin
Nombre de messages : 71
Capacité(s) : Sorcellerie - Gardien de secrets
Véritable identité : Anton Lomÿs
Date d'inscription : 29/07/2010
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mer 5 Jan - 13:22

- Bien sûr. Mais tout le monde n'en est pas capable.

Une manière de dire qu'Anton, lui, ne l'était pas non plus ? Ca devait être la vérité, il y avait encore du travail. Darius revint vers la porte de la pièce.

- Il est impossible de faire intervenir n'importe quel être. Normalement, à ton âge, cette question ne devrait pas se poser, seuls les Sorciers aguerris choisissent un type de magie orienté. Si tu passais un contrat, aussi appelé pacte, il ne serait que temporaire. J'ai moi-même opté pour un style rare, et peu courant, mais qui me permet d'utiliser un nombre variés de contrats.

Un pacte, mais temporaire. Même si ça n'était pas permanent, ça devait être cool de pouvoir, en quelque sorte, invoquer un être représentant un élément. Ainsi, on pouvait avoir plusieurs contrats en même temps. Merlin suivit Muwvyn dans son déplacement, buvant ses paroles.

- Elle sont toutes dans le livre que je t'ai confié, mais on pense que chaque être permet d'utiliser de 6 à 8 sorts. Sachant qu'il existe plus d'une vingtaine d'êtres, un Sorcier dispose normalement de 20 à 30 sorts répartis sur 3 êtres. Il est aussi écrit que tout les êtres n'ont pas été découverts, certaines possibilités sont donc encore à étudier.

Une vingtaine d'êtres, mais certains n'avaient pas encore été découverts. Là, le jeune homme s'imagina en découvrir lui-même. Pourquoi pas ? Plus d'une vingtaine de sorts rien qu'avec trois contrats, c'était rudement pratique. Anton finit par se demander à quoi rimait cette promenade.

- Un contrat est scellé à la première intervention de l'être employé, et cet être te restera lié jusqu'à ta mort. Ayant appris l'usage de la magie blanche, mes sorts sont plus puissants si je m'associe à des êtres de lumière. Vladimir, qui... a fait un choix différent, est plus à l'aise avec les esprits sombres. Il existe bien sûr des êtres aux allégeances ambigües. Les sorts de feu par exemple, peuvent être employés, avec un effet différent, par un Mage de n'importe quel bord.

Ainsi, on pouvait prêter allégeance à la magie blanche comme à la magie noire. Et les deux frères Lomÿs représentaient donc cette variété. Qui aurait cru que le chien était un sorcier aux pratiques obscures ?

"Tu as dit qu'à mon âge, un pacte ne serait que temporaire... Comment sait-on qu'il est scellé jusqu'à la mort ?"

A la fin de l'explication, le duo s'arrêta à l'entrée de la pièce. Anton saisit le livre, qu'il sortit du néant, et l'ouvrit à la page demandée, les arcanes de puissances, au chapitre des contrats. Après avoir fini sa lecture, il écouta le sorcier aguerri parler des Arcanes majeures. Il y avait donc des lieux qui pouvaient contenir ces pouvoirs, alors que d'autres auraient été détruits. C'était donc ce qu'avait ressenti Merlin, en entrant, comme s'il y avait eu de la magie dans l'air.


- Tu apprends vite, ce qui est une bonne chose puisque je ne dispose pas de suffisamment de temps pour te former selon les usages de notre Dynastie...

Pas suffisamment de temps ? Est-ce que c'était lié à ce qu'avait ressenti Natla ? Probablement. Si le rythme d'apprentissage de Merlin avait été plus lent, jamais il n'aurait pu être prêt subir les conséquences du réveil.

- Donc, tu vas lier ton premier contrat dès maintenant. Un être des arcanes inférieures évidemment, mais tu peux prendre le temps d'y réfléchir quelques minutes.

"Maintenant ?"

Ca, c'était du rapide ! Plutôt content de passer si vite à la pratique, Anton s'intéressa aux différents éléments. Qu'est-ce qui, dans un premier temps, pourrait mieux lui correspondre ? Il n'avait pas vraiment un tempérament de feu, n'était pas solide comme la terre, la pierre... Non, il était plutôt comme l'eau, ou le vent...

"Euh... Plutôt l'eau, je dirais." dit-il, après quelques instants de réflexion, en levant les yeux du bouquin pour les poser sur Darius.

L'eau, peut-être pas original, mais pour commencer, pourquoi pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Jeu 6 Jan - 15:18

"Tu as dit qu'à mon âge, un pacte ne serait que temporaire... Comment sait-on qu'il est scellé jusqu'à la mort ?"

Darius se tourna vers Anton et l'observa une seconde sans répondre, réfléchissant à ce qu'il pouvait répondre.

Tu en porteras la marque.

Il leva le bras gauche et retira les trois agrafes qui fermaient la manche de sa tunique, à mi-hauteur de l'avant-bras, un éclair aux ramifications semblables à un arbre entourait un huit à l'horizontal. Il ne tarda pas à se rhabiller.

Le symbole de l'Ordre, c'est comme ça que chaque Muwvyn s'affirme un peu plus, à chaque contrat, ce symbole devient plus net, plus précis.

Ils allaient un peu vite en informations dans le cadre de cette leçon, mais c'était une nécessité. Muwvyn ne tarda pas à demander à son apprenti de formuler son premier pacte temporaire.

"Maintenant ? Euh... Plutôt l'eau, je dirais."

L'eau, pourquoi pas. Il aurait de toute façon le temps d'expérimenter et de se faire son avis sur le meilleur choix qu'il puisse faire.

Bien. Place toi au centre de la pièce et utilise la troisième clé de l'être de l'eau.

Il y a une chose à laquelle Merlin devait penser seul, l'objet de sa toute première leçon, toujours se protéger lors d'une invocation. Cette fois, Darius n'avait pas l'intention de lui rappeler. De toute façon, l'impact-bulle ne pouvait pas tuer. Blesser légèrement peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Merlin
Nombre de messages : 71
Capacité(s) : Sorcellerie - Gardien de secrets
Véritable identité : Anton Lomÿs
Date d'inscription : 29/07/2010
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Jeu 6 Jan - 16:10

Darius se tourna vers Anton, semblant chercher comment répondre.

- Tu en porteras la marque.

Le sorcier montra ensuite un signe que cachait sa manche, sur l'avant-bras gauche. Une sorte d'éclair étrange, sur un symbole qui ressemblait à un huit. Ou l'infini.

- Le symbole de l'Ordre, c'est comme ça que chaque Muwvyn s'affirme un peu plus, à chaque contrat, ce symbole devient plus net, plus précis.

Le symbole de l'Ordre et des Muwvyn, la classe ! Est-ce qu'il allait apparaître rapidement ? S'estomper à la fin du contrat temporaire ? Après le choix de l'être, Darius expliqua la marche à suivre, ensuite.

- Bien. Place toi au centre de la pièce et utilise la troisième clé de l'être de l'eau.

Merlin lut la fameuse clé. Assez simple. Mais la théorie était en générale, pour lui, plus facile que la pratique. Renvoyant le livre dans le néant, pour ne pas risquer de le mouiller, il se plaça au centre de la pièce. Une bonne inspiration, et il ferma les yeux. Tiens, ne devait-il pas se protéger, avant de commencer ? Basique, le sort. Après s'être assuré qu'il l'était bien, protégé, Anton écarta les bras.

"Ô Reine des Eaux, Maîtresse des Flots, respecte notre pacte. Viens à moi."

En parlant, Merlin avait ramené ses mains vers lui, ouvertes. Il serra les poings en sentant les effets. Une fine pellicule d'eau apparut au sol, recouvrit les murs, avant de prendre de l'ampleur. Le jeune apprenti tremblait légèrement. Une silhouette se matérialisa peu à peu, alors que des bulles apparaissaient autour, et se dispersaient. L'une d'elle vint heurter le bouclier invisible, éprouvant son efficacité. Une autre, un peu plus grosse, fit vaciller Anton. Ses iris virèrent au jaune un court instant, alors qu'il reprenant consistance.

"Apaisement." dit-il.

D'abord, ce fut la silhouette qui disparut, éclatant en des centaines de petites bulles. Et puis l'eau s'évapora, laissant, tout comme l'être des glaces, quelques flaques. Qui s'évanouirent toutes à leur tour, quelques secondes après. Merlin se tenait toujours au centre de la pièce, immobile, bras le long du corps. La protection disparut également. Il chancela, mais resta debout.


"Wow... Ca, c'était... puissant."

Il venait de réaliser sa première invocation, un être, maître d'un élément, lui était apparu. Et il ne savait pas quoi dire d'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mar 11 Jan - 22:22

Darius observa d'un oeil sévère l'invocation de son élève. Il approuva la formule de défense utilisée et le laissa poursuivre.

"Ô Reine des Eaux, Maîtresse des Flots, respecte notre pacte. Viens à moi."

En notant l'effet du sort, le Sorcier se prépara à réagir, craignant que l'être ne déborde du contrat, mais il faisait confiance à Anton pour y arriver, il fut donc très satisfait de le voir maitriser les effets du sort, et réussir à l'arrêter sans problème.

"Wow... Ca, c'était... puissant."

Pas mal. Reconnut Muwvyn.

Il fit signe à Merlin de le rejoindre.


Tu seras libre de revenir ici pour t'entrainer et expérimenter les autres éléments.

Darius s'approcha du mur et y posa la main. Prononcant une formule à voix basse, l'effet se fit sentir immédiatement puisqu'une ombre jaune fondit sur Anton avant de bondir vers un coin de la pièce, laissant sur le sol un grand cercle gravé de runes.

Ce passage te permettra d'entrer dans cette pièce depuis ta chambre, quand tu le voudras durant une semaine. Cependant, je dois te prévenir. L'eau, la glace, sont des éléments bénéfiques associés naturellement à notre magie. A ton âge, tu peux explorer tout les chemins de la magie, mais tu ne devras jamais oublier de te protéger pour invoquer les êtres neutres ou associés aux Arts sombres. Ils sont tout aussi puissants que les autres, mais n'apprécient pas forcément d'être invoqués par des mages d'un alignement différent du leur.

Il disait ça sur le ton de la conversation, cependant, il pourrait bien retrouver son élève sous la forme d'un petit tas de cendres ou d'une silhouette disloquée contre un mur s'il ne faisait pas attention.
Sur ces bons mots, le Sorcier se détourna et revint au laboratoire. Il attrapa un sac de taille moyenne, noir, et y entassa tout les bocaux, coffrets et autres qu'il avait prépare. Etrangement, le sac semblait bien petit pour ranger tout ça, mais Darius y casa tout ce dont il avait besoin sans problème. Merlin l'avait suivi, Muwvyn le salua.


C'est terminé pour aujourd'hui, Anton. A ce soir j'espère.

Tout dépendait maintenant du succès de leur opération. Faisant passer son élève devant lui pour quitter le sous-sol, tout deux se séparèrent dans le hall.

=> Chambre de Selena Lomÿs
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Merlin
Nombre de messages : 71
Capacité(s) : Sorcellerie - Gardien de secrets
Véritable identité : Anton Lomÿs
Date d'inscription : 29/07/2010
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Mar 11 Jan - 23:51

- Pas mal.

Merlin souriait de toutes ses dents. Le sort lui avait pris de l'énergie, mais c'était de la bonne fatigue, il était content de lui. Et Muwvyn aussi, dans une moindre mesure.

- Tu seras libre de revenir ici pour t'entrainer et expérimenter les autres éléments.

Darius s'approcha alors d'un mur. Posant la main dessus, il murmura quelque chose. Anton sursauta et fit un pas sur le côté alors qu'un ombre jaune fonçait sur lui. En fait, l'ombre changea brusquement de direction, et un cercle étrange, avec des runes, apparut dans son sillage, alors qu'elle disparaissait. Merlin se mit à déchiffrer quelques-uns des symboles alors que le sorcier expliquait :

- Ce passage te permettra d'entrer dans cette pièce depuis ta chambre, quand tu le voudras durant une semaine. Cependant, je dois te prévenir. L'eau, la glace, sont des éléments bénéfiques associés naturellement à notre magie. A ton âge, tu peux explorer tout les chemins de la magie, mais tu ne devras jamais oublier de te protéger pour invoquer les êtres neutres ou associés aux Arts sombres. Ils sont tout aussi puissants que les autres, mais n'apprécient pas forcément d'être invoqués par des mages d'un alignement différent du leur.

Anton avait tout noté mentalement. C'était donc un passage, pour qu'il vienne s'entraîner. Il fallait se protéger en invoquant, surtout si c'était des êtres d'un autre alignement. Il acquiesça, alors que ses yeux lisaient toujours les runes. Il fut tiré de sa traduction par Darius qui s'affairait. Il le suivit donc, le vit rassembler pas mal de choses, avant de conclure :

- C'est terminé pour aujourd'hui, Anton. A ce soir j'espère.

Alors qu'ils sortaient, le jeune homme répondit :

"A ce soir..."

Muwvyn ferma derrière lui.

"Qu'est-ce que vous..."

Sans se retourner, le sorcier avait disparu en un rien de temps, visiblement pressé, laissant Merlin seul, planté devant la porte. Il allait bien finir par savoir ce qui se passait avec Vladimir. Un jour. Au moment de marcher vers l'escalier, Anton se frappa le front. Il avait oublié son café dans le laboratoire. Et le seul moyen de le récupérer, c'était d'aller dans sa chambre, et prendre le passage. Tant pis, il n'avait pas envie. En revanche, il allait bien retourner dans sa chambre. Il avait de la lecture. Tout en allant vers l'étage, il récupéra le livre, dont il commença la lecture tout en avançant.


Smile Chambre de Merlin Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Merlin
Nombre de messages : 71
Capacité(s) : Sorcellerie - Gardien de secrets
Véritable identité : Anton Lomÿs
Date d'inscription : 29/07/2010
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Sam 3 Sep - 23:15

Que de changements ! Les derniers mois n'avaient pas été de tout repos pour Anton, depuis l'attaque d'Akhad sur sa maison, qui avait coûté la vie à ses parents. Mais tout s'était accéléré récemment, avec la disparition du Président Conway, remplacé par son vice-président, Nathan Petrelli. Désormais, le pays était plongé, comme quelques mois auparavant, dans une grave crise politique, dont le dénouement ne laissait rien présager de bon. Et Darius, en compagnie de son frère et de sa sœur, s'étaient plus qu'activés, au point d'être souvent absents.

Le jeune Mutant, lui, partageait ses journées entre le Manoir et la Faculté, où il travaillait toujours auprès du Professeur Baldwin... Il s'entraînait, également, mais regrettait de ne pouvoir recevoir plus d'enseignements de la part de son mentor. Depuis le cours sur les invocations et les pactes, il avait une fois réitéré l'expérience, qui s'était cette fois avérée assez... éprouvante, mais il en était ressorti assez fier. Et puis, au détour d'une discussion avec sa "cousine" Louisa, il en vint à se rendre compte qu'elle était plus expérimentée que lui...

Aussi, elle lui avait proposé qu'ils se retrouvent pour un entraînement en commun. Merlin savait à quel point l'union de plusieurs sorciers pouvait développer considérablement leurs pouvoirs, et en définitive, au-delà du simple fait qu'ils allaient s'entraîner, ce serait l'occasion de voir à quel point ils seraient compatibles. Car il viendrait bien un jour où il faudrait agir, ensemble, contre leurs ennemis...

Devant la porte scellée magiquement, Anton leva les yeux. Une bonne inspiration, et il prononça la formule, distinctement, permettant son ouverture. Un déclic lui annonça qu'il avait réussi. Entrant dans la première pièce, il s'installa au milieu en tailleur, en attendant Murmure. Levant la main, il cueillit dans l'air le volume qu'il lisait en ce moment, et se mit à lire. Lui qui travaillait en chimie aimait à approfondir ses connaissances, était plongé dans la lecture des divers emplois de toutes ces formules chimiques.

Il n'aurait su dire combien de temps passa, il n'était même pas sûr qu'il soit arrivé à l'heure ou en avance, quand il entendit la porte grincer en pivotant. Il dut s'écouler encore quelques secondes avant qu'il lève les yeux, qui se posèrent sur Louisa. Ah, elle était belle, cette jeune femme. Samuel avait bien de la chance de l'avoir comme petite amie. Rendant l'ouvrage au néant, il se leva.


"Ah ! On peut commencer ! Mais... on fait quoi ?"

C'était en effet quelque chose qu'il ignorait, Louisa ne lui ayant pas donné plus de précisions... Aussi, il attendit, presque anxieux. Il lui faudrait être à la hauteur !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Dim 4 Sep - 15:00

Arrow [Micro-ellipse] Cuisine

Depuis l'annonce du retour d'En Sabah Nur, Louisa s'était jetée à corps perdu dans l'étude des glyphes et autres méthodes magiques. Sa rencontre avec Selena, sœur de Vladimir et Darius, et donc sa tante éloignée, lui fut particulièrement profitable. Celle-ci lui permit d'en apprendre plus sur la magie rouge, domaine que la demoiselle ne maîtrisait pas jusqu'alors. En couplant cette magie et ses invocations, Murmure pensait pouvoir faire de ses « familiers » de fameux atouts au combat... même si pour l'heure elle n'avait pas vraiment eu l'occasion d'expérimenter ces techniques. Si elle avait l'impression de s'améliorer à chaque séance, les joutes astrales avec les membres de sa famille étaient sans doute loin de la réalité d'un affrontement sur le terrain.

Avec l'organisation de la Résistance et la prochaine réunion sur Gran Pulse, la plupart des grands « manitous » étaient trop occupés et les séances d'entrainements se faisaient plus rares. Au grand dam de Samuel, cela n'empêchait pas Lou de potasser dans son coin. Bien qu'attentionnée, la jeune femme consacrait moins de temps à leur idylle, peut-être sans vraiment s'en rendre compte. La peur de ne pas être à la hauteur le moment venu occupait bien trop son esprit.

Puis Anton était venu la trouver. Pendant tous ces mois, ils avaient eu l'occasion de faire connaissance, s'étaient plus d'une fois croisés dans le manoir, ils avaient même eu des discussions passionnantes... mais à aucun moment ils ne s'étaient entrainés ensemble. Louisa accueillit sa demande ravie et flattée d'une certaine façon, embarrassée aussi car n'ayant jamais tenu le rôle du « prof' ». Cela ferait sans doute rigoler Sam... Elle avait décidé d'embarquer quelques parchemins tout préparés et de quoi créer des sceaux au laboratoire.

Tout en marchant dans les couloirs, la miss se remémora les aptitudes de son cousin. Il lui avait dit qu'il était parvenu à invoquer un élémental d'eau récemment. Certes temporairement mais avec une maîtrise prometteuse d'après Darius. Qu'Anton ait choisi l'eau l'avait fait sourire car, bien qu'elle soit naturellement affiliée au plan astral, Louisa favorisait également cet élément. Ils devraient donc bien s'entendre. En passant la porte, elle trouva Merlin en pleine lecture.


"Ah ! On peut commencer ! Mais... on fait quoi ?" lança-t-il en la voyant.

- Très bonne question, petit scarabée ! Rétorqua-t-elle solennelle, un doigts levé vers le plafond. Avant toute chose... laisses-moi arriver.

Elle posa la besace contenant les parchemins au sol. L'un d'eux glissa et roula jusqu'aux pieds d'Anton. Reconnaissant le-dit parchemin, Louisa eut un soupir que son cousin pouvait associer à de l'agacement.

- Ne touches pas à celui-là. Il n'est... pas très stable. Précisa-t-elle en indiquant le rouleau. J'étais pourtant sûre de l'avoir enfermé dans un tiroir. Ces petites pestes ont la bougeotte...

Un des résultats les plus cuisants qu'elle avait dû subir lors de ses premiers essais avec des parchemins d'invocations. La jeune femme repoussa ses cheveux en arrière, passa une main sur le tatouage qui se dessinait sur ses omoplates tout en s'avançant vers Merlin.

- Bien, on va continuer avec les invocations. Elle se pencha pour ramasser le parchemin fugueur, qui lui glissa des mains par deux fois avant de s'immobiliser. Où en étais-tu avec Darius ? Si tu as quelques suggestions, hésites pas. Ajouta-t-elle avec un sourire.

_________________

Evolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Merlin
Nombre de messages : 71
Capacité(s) : Sorcellerie - Gardien de secrets
Véritable identité : Anton Lomÿs
Date d'inscription : 29/07/2010
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Lun 5 Sep - 13:58

- Très bonne question, petit scarabée ! répondit Louisa en entrant, un doigt levé, en signe de sagesse, telle un grand maître devant son élève... Elle allait finir par prendre goût à son rôle de professeur ! Avant toute chose... laisse-moi arriver.

Murmure portait un sac, visiblement rempli de parchemins, probablement des objets d'études qu'ils utiliseraient pendant leur entraînement. Et lorsqu'elle le posa au sol, l'un des rouleaux s'en échappa, et roula jusqu'aux pieds de Merlin, qui allait se pencher pour le ramasser, quand elle l'arrêta, prévenante :

- Ne touche pas à celui-là. Il n'est... pas très stable. J'étais pourtant sûre de l'avoir enfermé dans un tiroir. Ces petites pestes ont la bougeotte...

"Oh... D'accord." dit Anton, en se redressant, avant de repousser le parchemin du pied, délicatement.

L'étude de ces manuscrits n'était pas son truc, ou du moins, il ne s'était pas encore intéressé à la question. Aussi, il faisait totalement confiance à sa cousine quand elle disait qu'il ne valait mieux pas toucher à celui-là. Les branches de la magie étaient si nombreuses qu'il était difficile de pouvoir toutes les aborder. Et puis, même si un magicien les connaissait toutes, il avait forcément quelques spécialités. Louisa s'approcha de lui, avec l'intention, apparemment, de ramasser le rouleau.


- Bien, on va continuer avec les invocations. dit-elle, avant que sa prise ne lui échappe, à deux reprises. Pas très docile... Enfin, tant qu'elle ne se faisait pas attaquer, ça irait. Où en étais-tu avec Darius ? Si tu as quelques suggestions, hésite pas.

Le regard de Merlin quitta l'antique papier pour se poser sur sa cousine.

"J'ai invoqué la Reine des Eaux, avec lui. Puis une fois seul, avec quelques difficultés... Il m'a dit que je pouvais m'entraîner ici, en essayant les autres éléments, mais franchement, je n'ai pas encore osé... J'aurais pu tenter la glace, puisqu'elle est associée à notre magie, mais ça me paraît plus... compliqué que l'eau."

Pas qu'il avait peur, mais il ne se sentait pas suffisamment confiant pour maîtriser ce qu'il ferait. S'il échouait, les conséquences risquaient d'être assez... sévères. Il ne voulait certes pas décevoir Muwvyn, mais ne pas réchapper d'un échec était une perspective qui ne l'enchantait guère. Il se disait que son jeune âge était pour le moment une excuse suffisante à sa prudence. L'expérience venait avec le temps, et à force d'entraînement, il finirait par pratiquer certains actes magiques naturellement.

"Tu as déjà évoqué lesquels, toi ?" demanda-t-il alors.

Pour qu'il sache un peu à quel niveau elle se situait, elle. Ainsi, ils pourraient soit décidé de pratiquer ce qu'ils connaissaient, ou bien tenter de nouvelles choses. Nouvelles, certes, mais avec le plus de prudence possible...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: "Laboratoire" Jeu 8 Sep - 14:40

"Oh... D'accord." Peu enclin à toucher au rouleau en question.

Peut-être devrait-elle lui présenter les petites... créatures que renfermait – plus ou moins – ce parchemin. « Ils » ne représentaient pas à proprement parlé une erreur, et à défaut d'être franchement utiles ils étaient amusants... parfois. Quand il ne leur venait pas l'envie de partir en vadrouille dans le manoir. Ce serait un bon exemple d'invocation à ne pas faire. Louisa le rangea tout de même à l'écart des autres. Si Anton était curieux, ils le ressortiraient à l'occasion.


"J'ai invoqué la Reine des Eaux, avec lui. Puis une fois seul, avec quelques difficultés... Louisa ne put s'empêcher de sourire, non pas par moquerie mais plutôt de façon entendue. Ce n'était pas une mince affaire d'invoquer un être de cette taille. "Il m'a dit que je pouvais m'entraîner ici, en essayant les autres éléments, mais franchement, je n'ai pas encore osé... J'aurais pu tenter la glace, puisqu'elle est associée à notre magie, mais ça me paraît plus... compliqué que l'eau."

- C'est surtout essayer de manipuler des éléments trop différents qui est compliqué. La glace étant liée à l'eau, et en harmonie avec notre lignée, l'invoquer ne devrait pas être si difficile. Précisa Lou, en essayant de ne pas paraître trop académique. Tout dépend de l'être que tu souhaites invoquer évidemment.

Le domaine de l'invocation était vaste. Un magicien pouvait se contenter d'appeler des êtres mineurs pour obtenir des informations ou une diversion, comme il pouvait aussi mettre tout son potentiel dans une entité majeure rodée au combat. La volonté devait être aussi forte dans un cas comme dans l'autre, tandis que l'énergie et la concentration déployées se devaient d'être proportionnelles à l'invocation. Partant de ça, Louisa comprenait parfaitement l’appréhension de son cousin.

- La peur, c'est bon signe. Ça veut dire que tu es quelqu'un de parfaitement équilibré. Ajouta-t-elle pour détendre l'atmosphère.

"Tu as déjà évoqué lesquels, toi ?"

- Hum... Un peu de tout. Son regard cilla vers le parchemin farceur. Puis revenant sur Anton : Mais rarement des Reines élémentales, je ne suis pas si gourmande. Par mon père, j'ai une affiliation naturelle avec le monde astral.

Pour mieux illustrer ces dires, Louisa leva un main à hauteur de visage et fit apparaître sur sa paume... un poisson. Ou ce qui ressemblait à un poisson avec des nageoires effilées et de longs voiles. L'être avait une consistance fantomatique et légèrement iridescente, comme si une lueur lui venait de l'intérieur. Il atteignait à peine la longueur d'une main et nageait dans le vide comme s'il eut été sous l'eau. Lou n'avait eu qu'à y penser, juste l'espace d'un battement de cil, pour que son sceau s'active et fasse apparaître le petit être.

- Les créatures astrales dans leur grande majorité sont de nature paisible et donc beaucoup moins vindicatives lors des invocations. Elles sont plus... curieuses. La plupart du temps, ces entités ne sont invoquées qu'en tant que messager, ou pour faire figuration. J'essaye de les... maîtriser autrement.

Elle laissa retomber sa main. Le poisson poursuivit son exploration... et se multiplia. Après avoir pirouetté entre les deux cousins avec plusieurs autres de ses congénères, il se dirigea vers Anton le plus tranquillement du monde.

- Ne t'en fais pas, il ne mord pas. Et au moment où elle inspira, le premier poisson traversa le corps de l'apprenti au niveau de la poitrine. Si Anton le vit, il ne sentit rien. Pas de douleur, ni de sensation particulière. Juste une petite intrusion dans ton enveloppe psychique.

Louisa n'avait pas ouvert la bouche mais elle avait bien parlé. Elle poursuivit de la même façon :

- Une projection astrale n'est pas juste un « spectre ». Elle est détachée de toute propriété physique mais pas mentale. Et ce que ressent le corps, ça se passe dans la tête. La jeune magicienne adressa un large sourire taquin à son cousin. Je te laisse imaginer ce que je pourrai te faire là tout de suite... Reprenant un peu son sérieux : Quant aux détails, tu pourras voir avec Selena. Je lui dois beaucoup.

Le poisson ressortit à travers le bras droit d'Anton, aussi pépère que lors de son arrivée. Cet humain-là lui semblait aussi sympathique que son invocatrice. Sur-ce, il décida d'aller étudier la pièce. Lui et ses semblables se dispersèrent. Louisa, dont les lèvres bougèrent de nouveau, soupira avec un sourire un peu penaud à l'adresse de son comparse.


- Je me suis laissée emporter, désolée... Donc ! Qu'est-ce que tu préfères ? On invoque ta Reine des Eaux pour le goûter, ou celle des Glaces ? Ou tu souhaites essayer quelque chose de différent ?

_________________

Evolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Laboratoire"

Revenir en haut Aller en bas

"Laboratoire"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Learjet 35 A Revell 1/48 " laboratoire "» "Eco", ça profite à qui ?» Feutres "Touch"» Pâte à tartiner "maison"» Mon carrousel ["tourbillon"] Chinois
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Manoir Lomÿs-