AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Salon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Salon Sam 15 Aoû - 18:44

<=Cuisine

Louisa quitta des yeux la télévision quand Sam la rejoignit à table.

« Une idée de la suite du programme? »

Ce point là il lui semblait lui en avoir déjà fait part : ils attendraient que débute la soirée à l’étage. Après, ça ne demandait qu’à être développé.

« Je suis tout à toi. »

Une domestique d’un certain âge, qui passait à ce moment là, haussa un sourcil ce qui provoqua un sourire amusé chez Lou. Son ami en faisait toujours un peu trop.

- Me voilà comblée. répondit-elle sur le même ton détaché. Cette fois la domestique, Anne, leva les yeux au plafond.

« On peut aller ailleurs pour commencer, s'il te plaît? »

- Pas de problème. Allons à l’étage.

Louisa se leva et éteignit la télé. Elle embarqua son verre, alla récupérer ses affaires dans le hall avant de s’engager dans l’escalier. Entraînant Samuel à sa suite, elle abandonna son sac dans sa chambre.

- Tu n’as qu’à laisser ton costard ici. Puis elle le mena dans une pièce voisine, une sorte de petit salon. Après avoir posé son verre sur un meuble d’appoint, Lou se laissa tomber sur le canapé le plus proche. Et comme elle manquait d’idées pour relancer la discussion, elle dit d’une manière qui se voulait humoristique : Scrabble ou mikado ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: ??? Sam 15 Aoû - 18:56

<=Cuisine

"Me voilà comblée."

Sam lui décocha un regard charmeur très exagéré, avant d'afficher un grand sourire.

"Pas de problème. Allons à l’étage."

En espérant que l'oncle se trouve à l'opposé, c'est-à-dire dans la cave...
Sam récupéra ses affaires, et suivit Lou à l'étage.


"Tu n’as qu’à laisser ton costard ici."

Il n'était pas mécontent de s'en séparer pour quelques instants. Il n'avait toujours aucune idée de ce à quoi il ressemblait avec ce costard, puis il décida de ne pas y penser pour l'instant, et suivit à nouveau Lou dans une pièce voisine. La pièce plut immédiatement à Sam, cosy, assez simplement décorée, et loin de l'agitation du rez-de-chaussée. Lou se posa sur un canapé, et Sam hésita un instant, puis se posa sur le fauteuil, qui se trouvait à la droite du canapé.

"Scrabble ou mikado ?"

Sam sourit, puis répondit très sérieusement,

"Dominos

Puis, alors qu'il allait enchaîner une autre remarque aussi intelligente, il eut un flash... Et m****!
Il regarda d'un air aterré Lou, et sortit d'un air calme, mais tout du moins désespéré,


"Je n'ai pas de chaussures pour le costard...", ma chère."

Ils étaient coincés, et il ne pouvait rien y faire. Décidément, c'était une véritable aventure pour atteindre cette soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Mer 26 Aoû - 9:42

« Dominos »

Oui, évidemment. Elle aurait dû y penser. Mais avant qu’elle ait pu ajouter quoique ce soit, Sam enchaîna rapidement sur un tout autre sujet. Vu l’air qu’il affichait, ce devait être une terrible nouvelle. Ou pas.

« Je n'ai pas de chaussures pour le costard..., ma chère. »

Elle se frappa le front, un sourire de circonstance sur les lèvres. C’était vraiment trop bête ! Bah… Il fallait bien qu’ils oublient quelque chose. Cette fois, Louisa n’envisagea même pas de lui proposer les chaussures de Darius.

- Et bien, mon cher, tu iras avec celles que tu as aux pieds. Plus sérieusement elle ajouta : De toute façon ce n’est pas vraiment ça que les gens regarderont.

Si les invités y regardaient de près, ils se rendraient bien compte que Samuel sortait du lot. Baskets ou non, ça ne changerait rien.

- C’est pas grave. Tu devrais t’en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Mer 26 Aoû - 10:33

Vu l'air que Lou afficha, elle ne semblait pas avoir saisi l'ironie totale de la proposition de jouer aux dominos... Sam ne montra aucun amusement, et se dit que jouer aux dominos ne pouvait pas être une mauvaise idée au final. Au moins, ça finirait en fou rire assurément.

"Et bien, mon cher, tu iras avec celles que tu as aux pieds."

Sam la regarda avec un air consterné, et afficha une moue circonspecte.

"De toute façon ce n’est pas vraiment ça que les gens regarderont."

Pour le coup, elle n'avait pas tort, mais bon, tous ces efforts pour échouer au final... Arf.

"C'est vrai que je n'ai pas besoin de ça pour me distinguer. Mais j'aurais préféré me fondre dans la masse si tu vois ce que je veux dire, pour une fois..."

Sam afficha un sourire, ni exagéré, ni démonstratif d'une quelconque ironie. Juste un sourire.

"C’est pas grave. Tu devrais t’en sortir."

De toute façon, il n'avait pas trop le choix. Il regarda ses pieds, heureusement que sa paire de Converse était toute noire... Enfin bon^^

"Au pire, ton oncle me pendra par les pieds dans la cave, ou il me transformera en chauve-souris."

Sam dit cela sans savoir quoique ce soit au sujet de son oncle. Il afficha un air terrifié, puis un grand sourire vint s'afficher, et il se saisit alors du coussin à sa droite qu'il envoya directement sur Lou, sans préavis, ni annonce officielle de déclaration de guerre^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Dim 6 Sep - 17:15

« C'est vrai que je n'ai pas besoin de ça pour me distinguer. Mais j'aurais préféré me fondre dans la masse si tu vois ce que je veux dire, pour une fois... »

Louisa haussa un sourcil. Il voulait dire quoi par « pour une fois » ? Il parlait de lui et de ses incorruptibles techniques pour se faire remarquer ou bien… avait-elle raté quelque chose ? Vrai que parfois elle avait un peu de mal à le suivre, et vice versa. Tant pis, ça ne semblait pas très grave.

- Tant que tu ne fais pas le poirier, ça devrait parfaitement passer. reprit-elle avec un sourire.

« Au pire, ton oncle me pendra par les pieds dans la cave, ou il me transformera en chauve-souris. »

Là ses lèvres se crispèrent un peu. Si Sam savait… Elle tenta de se rattraper mais un coussin à la course aérienne coupa toute réplique. Le projectile molletonné l’atteignit en plein visage. Lou adressa un regard aigu à son adversaire. Il voulait jouer à ça ?

- Moi je te transformerai plutôt en crapaud que je mettrai ensuite dans un bocal plein de vinaigre.

De Popins à Carabosse il n’y avait qu’un pas. Agile, la jeune fille s’empara du même coussin et l’envoya prestement vers Samuel, suivit d’un autre. La bataille serait terrible ! Heureusement qu’il n’y avait rien de précieux dans cette pièce. Il y eut plusieurs échanges « amicaux », et Lou ne pouvait s’empêcher de rire à chaque fois qu’elle touchait Sam ou qu’elle se prenait un ballot, tant et si bien qu’il lui fallut reprendre son souffle de nombreuses fois. De vrais gosses.

Alors que son ami préparait une contre-attaque dans les règles, Louisa murmura quelques mots à la sauvette. Les coussins sur lesquels Sam n’avait pas mis la main s’élevèrent pour léviter au-dessus du garçon. Ces objets-là étaient bien plus simples à manier que des containers en métal. Échevelée, l’apprentie sorcière afficha un sourire malicieux à l’adresse de son comparse ( Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Dim 6 Sep - 22:06

"Tant que tu ne fais pas le poirier, ça devrait parfaitement passer."

Sam sourit à la remarque de Lou. S'il finissait par faire le poirier... ??!! Justement, il n'y aurait rien à rajouter...^^

"Moi je te transformerai plutôt en crapaud que je mettrai ensuite dans un bocal plein de vinaigre."

Sam prit la tête d'un enfant penaud, avant de recevoir deux coussins à l'affilée. Ouch! La bataille dura cinq bonnes minutes, et semblait ne pas avoir de fin, jusqu'à ce que Lou modifie les règles... Sam, un coussin dans chaque main, prêt à renvoyer une salve sur Lou, alors qu'il avait encore deux coussins de disponible à ses côtés, vit ses derniers s'élever au-dessus de sa tête... Aïe, pas cool!
Il leva les mains en signe de rédemption, mais au moment où il aurait dû poser les coussins, il les envoya valser sur Lou. Profitant de l'envoi des deux premiers, il se jeta sur les deux qui se trouvaient en l'air, en attrapa un miraculeusement, mais perdit son équilibre sur le sofa peu stable en voulant s'en saisir. Heureusement pour lui, la table basse devant lui n'était pas en verre, et il put poser le pied dessus, avant d'atterrir à côté de Lou, l'air atterré. Il la regarda après qu'elle se soit débarrassée des coussins, et après l'avoir fixée quelques instants, éclata de rire. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas autant défouler en si peu de temps. Le temps de reprendre son souffle, puis il dit à Lou,


"T'en connais beaucoup des tours de magie comme ça?"

Avant d'ajouter,

"Si je pouvais juste éviter de finir en crapaud..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Mar 8 Sep - 13:42

Samuel ne se laissa pas intimider si facilement et frappa de plus belle ! Louisa esquiva un coussin mais ce fut pour se prendre le deuxième. Alors qu’elle allait riposter, elle vit son comparse exécuter une drôle de gigue. Elle retint d’ailleurs sa respiration quand celui-ci mit un pied sur la table basse. Avec tout le ramdam qu’ils avaient provoqué, il manquerait plus qu’ils cassent quelque chose. Sa frayeur passa une fois Sam à ses côtés. Pendant qu’il se remettait, elle « lâcha » le coussin toujours en suspension et il retomba sur le sofa. Lou repoussa ses cheveux en arrière et son regard croisa celui de son ami. Ce fut suffisant pour qu’ils éclatent de rire en cœur.

« T'en connais beaucoup des tours de magie comme ça? Si je pouvais juste éviter de finir en crapaud... »

- J’en connais pas mal. Quant à ta métamorphose, rien n’est moins sûr.

Elle passa ses bras au-dessus du dossier du canapé, en soupirant d’aise mais toujours un peu hilare.

- On devrait proposer ça comme sport à la fac, ça aurait du succès.

Remarquant une marque laissée par la chaussure de Samuel, la miss se pencha en avant pour épousseter la poussière sur la table. Ça pourrait ne pas plaire à tout le monde.

- Ne laissons pas d’indice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Mar 8 Sep - 14:35

"J’en connais pas mal. Quant à ta métamorphose, rien n’est moins sûr."

Samuel déglutit avec exagération, mais il n'en demeurait pas moins impressionné.

"Plutôt utile."

fit-il d'ailleurs remarquer. Il avait du mal à reprendre son souffle, c'est qu'il n'était pas habitué à autant d'effort physique...^^

"On devrait proposer ça comme sport à la fac, ça aurait du succès."

Samuel décocha un sourire. Son sport préféré : Le poker. Il était certain que les jeux du genre des échecs ne le dérangeaient pas trop non plus, et qu'il y excellait même, mais le poker dépassait le simple stade du pur calcul, même si grâce à ses capacités, cela pouvait se résumer à cela...

"Ne laissons pas d’indice !"

Arf. Ses chaussures n'étaient pas si propres. Il irait quand même leur donner un petit coup de polish avant la soirée, histoire de.

"Comme je disais, je n'ai même pas envie d'imaginer la punition..."

Avant d'ajouter un sourire malicieux aux lèvres, tournant sa tête vers Lou qui avait son bras derrière sa tête,

"Au fait, où mènerait cet indice dans l'éventualité qu'il soit resté?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Jeu 10 Sep - 15:18

« Plutôt utile. »

Louisa n’osa pas le démentir, même si la vérité était ailleurs. Certes, elle connaissait de nombreux tours, Darius était un excellent professeur, mais elle ne savait pas en manier la moitié. La jeune femme était pour ainsi dire presque aussi maladroite en magie qu’en humour. Afin de ne pas inquiéter Samuel sur l’intervention à venir, un des rares sorts qu’elle réussissait parfaitement, elle garda donc le silence. Tout comme Sam le garda en l’entendant parler de sport. Voilà bien un domaine où elle le dépassait, notamment grâce à ses dons génétiques. Mais elle préférait de loin les matières plus cérébrales. Ils revinrent donc aux affaires courantes.

« Comme je disais, je n'ai même pas envie d'imaginer la punition... »

Elle lui adressa un sourire entendu. Il n’y aurait sans doute pas de punition à la clé mais elle ne souhaitait pas causer plus de soucis aux domestiques. Et puis, en règle générale, Darius n’avait pas besoin d’élever la voix pour signifier son mécontentement donc autant ne rien provoquer de regrettable.

« Au fait, où mènerait cet indice dans l'éventualité qu'il soit resté? »

- Disons que je n’ai pas pour habitude de sauter sur les tables et que le personnel du manoir ne porte que des chaussures bien astiquées. dit-elle avec beaucoup de légèreté. Qui reste-t-il selon toi ?

Voyant que la proportion de coussin n’était pas tout à fait équilibrée entre le sofa et le canapé, Lou se leva pour remettre un peu d’ordre puis revint s’asseoir près de Samuel.

- Heureusement que quelqu’un surveille tes arrières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Jeu 10 Sep - 15:34

"Disons que je n’ai pas pour habitude de sauter sur les tables et que le personnel du manoir ne porte que des chaussures bien astiquées."

Sam n'osa pas sortir ce qui lui semblait la réponse évidente à cette question, 'Et ton oncle?'. En effet, c'était certainement inutile...

"Qui reste-t-il selon toi ?"

C'est qu'elle le poussait... Arf. Tant pis. Fallait que ça sorte...

"Ton oncle?"

demanda-t-il le plus sérieusement du monde, avant que Lou n'ajoute,

"Heureusement que quelqu’un surveille tes arrières."

Et là ce fut le drame. Comprendre la logique de Sam dépasse certainement l'entendement commun, c'est pourquoi, il faut au moins savoir, même si cela tient du domaine du banal, que Sam et les filles, c'est loin de faire deux, mais alors très très loin. Par conséquent, tout ce qui a suivi n'est qu'une accumulation de constats sincères, à portée relativement humoristique.

"Il est vrai. Je suis chanceux. Je pourrais avoir un monstre hideux violet avec des antennes à la place des yeux, ou encore un vieil oncle sorcier lugubre. Mais non."

Alors qu'il avait dit tout cela, il avait le regard tourné vers le plafond, mais à ce moment, il se tourna vers Lou,

"A la place, j'ai toi. Une belle jeune femme, brillante et géniale."

La longue suite de compliments ne fit même pas rougir Sam, qui si on lui avait demandé de séduire une femme n'aurait pas été capable d'aligner deux mots, mais c'était une telle évidence pour lui envers Lou, que les mots sortirent naturellement, sans préparation, sans exagération. Il lui sourit comme il le faisait toujours, et ne sachant que rajouter, se tut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Mar 15 Sep - 15:11

"Ton oncle?"

Louisa lui lança un air consterné. Encore une fois, elle aurait dû y penser. Et ça faisait un autre point pour Sam. A ce rythme là, elle avait perdu d'avance. Alors qu'elle cherchait un bon moyen de le remettre à sa place, gentiment bien sûr, il rebondissait déjà :

"Il est vrai. Je suis chanceux. Je pourrais avoir un monstre hideux violet avec des antennes à la place des yeux, ou encore un vieil oncle sorcier lugubre. Mais non."

La miss ne put s'empêcher de jeter un œil vers la porte au cas où Darius y apparaitrait inopinément. Il faudra qu'elle les tienne éloignés l'un de l'autre pendant la soirée sinon ça risquait de faire des étincelles.

"A la place, j'ai toi. Une belle jeune femme, brillante et géniale."

Lou posa un regard interdit sur Samuel, et elle sentit le rose lui monter rapidement aux joues. Le truc c'est qu'elle ne savait s'il s'agissait encore d'humour mais ça ne l'empêchait pas d'être écarlate jusqu'aux oreilles. Et la seule parade qu'elle trouva fut de boire une gorgée un peu sonore de son jus de fruit avant de repousser une mèche qui lui tombait sur le visage.

- Tu es incorrigible.

Bon d'accord, c'était complètement naze comme réplique. Faut dire que Louisa et les relations sociales... Elle essaya l'humour made in elle-même pour reprendre contenance.

- Qui te dis qu'il n'y a pas une horrible sorcière sous le masque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Mar 15 Sep - 15:38

Sam vit Lou tourner au rouge, et repousser la mèche qui était au bord de son oeil. Et là, une sensation que Sam ne connaissait pas apparut. Un petit frémissement intérieur, et son coeur qui s'accélérait légèrement.

"Tu es incorrigible."

Ca c'était certain. Mais Sam ne trouva rien à répondre, de drôle ou non. Il était comme quelque peu paralysé, physiquement et mentalement.

"Qui te dit qu'il n'y a pas une horrible sorcière sous le masque ?"

Et là. Sam ne savait plus quoi dire, que faire. Il resta plusieurs longues secondes à fixer Lou. Elles passaient, et Sam restait toujours inerte. Finalement, il articula quelques mots.

"Ca, je n'ai pas besoin de le vérifier."

Et là, Sam retourna dans son mutisme, regardant Lou. Il ne la regardait plus, il l'admirait. Il réalisait tout d'un coup à quel point elle était belle. C'était devenu une évidence. Il le savait avant, mais maintenant, ç'était devenu une part de lui-même. Il ne se l'expliquait pas, mais tout ce qu'il savait, c'est qu'il pourrait désormais passer son temps à la regarder, sans rien faire d'autre. Il ne trouvait rien d'autre à dire, mais il se força et dit à Lou,

"Attends, je vais voir s'il y a un masque."

Et là, il plaça ses deux mains sur les joues de Lou, et les caressa, mais la suite logique n'arriva pas. Il rougit, et ses mains retombèrent, l'une sur lui, et l'autre derrière le canapé. Il avait l'air très con maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Sam 19 Sep - 11:00

Un événement à graver dans les annales : Samuel Bospeyl n’avait pas dit un mot depuis 5 secondes ! Et pour le coup, Louisa non plus. Elle lui rendait son regard, même si elle n’était pas dans le même état d’esprit.

« Ca, je n'ai pas besoin de le vérifier. » arriva-t-il à formuler avant de sombrer de nouveau dans le silence.

Il avait l’air ailleurs. Peut-être même ne la regardait-il pas finalement. Cette hypothèse ne parvenant pas à convaincre Lou, celle-ci restait toujours aussi rougissante. Elle s’éclaircit la gorge dans une tentative de retour à la normale mais rien n’y fit. Elle tourna légèrement la tête pour voir si quelqu’un ou quelque chose avait bien pu apparaître dans son dos mais revint rapidement sur Sam. Ils étaient toujours seuls dans la pièce.


« Attends, je vais voir s'il y a un masque. »

Avec un inconnu, ou une simple connaissance, Louisa aurait sans doute reculé par instinct de fillette farouche. Cependant quand Sam posa ses mains sur son visage, elle ne bougea pas d’un cil. Et quand il retira prestement ses mains comme s’il avait fait une gaffe, elle s’éclaircit de nouveau la gorge, en profitant pour reprendre son souffle.

- Pour que je sois ainsi au centre de l’attention j’ai vraiment dû me transformer en monstre hideux violet avec des antennes à la place des yeux. dit-elle sur un ton qu’elle voulut désinvolte.

Que pouvait-elle savoir des pensées de Samuel après tout ? Elle n’avait jamais envisagé qu’elle puisse insuffler de doux sentiments à autrui de par sa potentielle beauté. C’était une chose à laquelle elle ne portait pas plus d’importance que cela. Pas plus qu'elle n'avait envisagé de relation au-delà de l'amitié avec qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Sam 19 Sep - 17:08

Désormais, Sam appréhendait la réaction de Lou. Qu'allait-elle bien pouvoir dire ou faire?

"Pour que je sois ainsi au centre de l’attention j’ai vraiment dû me transformer en monstre hideux violet avec des antennes à la place des yeux."

Sam ne savait pas si c'est vraiment ce à quoi il s'attendait, mais peut-être était-ce mieux ainsi. Il fallait changer de sujet, mais il ne pouvait pas. Ca ne sortirait pas, la seule chose qu'il put dire, c'est

"Loin de là."

Il se leva ensuite, il ne savait plus quoi faire, il ouvrit la fenêtre, et contempla l'étendue qui s'offrait à lui. L'air frais lui fit un peu de bien, et il attendit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Ven 25 Sep - 8:55

Comme elle l'avait supposé, sa tentative d'humour tomba complètement à plat. Et c'était peu dire.

"Loin de là."

Et Sam alla se poster à la fenêtre. Louisa haussa un sourcil. Ok, là ça devenait carrément inquiétant. C'était quoi cette soudaine crise romantique ? Elle le préférait encore quand il faisait l'idiot. Au moins elle savait à quoi s'attendre. Mais là... Lou se carra confortablement dans le canapé et ferma les yeux. A situation désespérée, solution désespérée.

- Tu nous fais quoi là ?

La voix de Lou, car c'était bien la sienne, ne vint pas du salon comme elle aurait dû. Non, elle venait de l'extérieur. D'une forme fantomatique qui était apparue face aux yeux de Samuel. La jeune femme ne se rappelait pas avoir utilisé une seule fois son apparence astrale devant son comparse. En fait, de ses pouvoirs, il ne connaissait sans doute que l'agilité. Et la magie dernièrement.

Ainsi la projection astrale, arborant les traits de Louisa, se tenait en suspension, les bras croisés sur la poitrine, juste de l'autre côté de la fenêtre.


- Tu es parti en orbite dans quelle galaxie ? demanda-t-elle tout à fait sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Ven 25 Sep - 23:33

Alors que Sam contemplait l'horizon, la tête dans les étoiles, il vit apparaître Lou devant lui. Rêvait-il? Il tendit la main vers sa représentation, et la main passa à travers, puis il jeta un coup d'oeil, et vit Lou allongée sur le canapé les yeux fermés, était-elle morte? L'idée ne lui vint même pas à l'esprit, mais ce nouveau tour de magie était plutôt déstabilisant, surtout vu les circonstances. Et le fantôme de Lou commença même à lui parler,

"Tu nous fais quoi là ?"

C'était logique. Lou devait se sentir perdue, surtout qu'elle ne devait pas comprendre ce qui se passait. C'était nouveau pour lui, mais cela devait être encore plus déstabilisant pour elle, qui ne devait pas savoir comment agir...

"Tu es parti en orbite dans quelle galaxie ?"

Il n'avait pas répondu à la première question, encore sous le choc de l'apparition, puis se demandant si Lou était vraiment devant lui ou s'il rêvait, il s'essaya à lui parler,

"Destination inconnue."

répondit-il regardant la représentation de Lou, même si parfois son regard avait tendance à fixer l'horizon à travers le fantôme. Puis il ajouta, après quelques secondes,

"Trop loin de mon monde. Je ne pourrais te l'expliquer. Le choc est violent. Un peu trop à mon avis d'ailleurs. Je préférais la nôtre. Attends moi, j'arrive."

Le fait de parler à Lou comme dans un rêve lui permit de peu à peu retrouver contenance dans ses propos, et dans ses actes. Après une minute, il monta sur le rebord du balcon pour se mettre à la hauteur de la représentation de Lou, la regarda directement dans les yeux, puis ne dit rien, ne fit rien pendant une autre minute. Puis, tout d'un coup, il fit un clin d'oeil à l'image de Lou, descendit calmement du rebord, se retourna vers Lou qui était toujours dans la même position, et s'approcha d'elle, et s'assit sur le bout de quinze centimètres de canapé entre le ventre de Lou et le vide. Il posa sa main sur la sienne, et dit très posément,

"Réveille-toi. Je suis là."

Et même s'il ne le saurait que bien plus tard, il ne serait plus jamais le même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Lun 28 Sep - 20:37

Samuel semblait... intrigué par l'apparition. En y réfléchissant, c'était normal. Lou craignait (espérait ? Razz ) qu'il prenne peur sur le coup. Mais ce ne fut pas le cas. Il répondit tout de même.

"Destination inconnue."

Elle lui sourit. Ce n'était pas le genre de révélation qui allait l'aider. Il la fixait, enfin elle supposait qu'il la fixait, comme quelqu'un en train de rêver. Quelqu'un qui n'est pas certain de vivre dans la réalité.

"Trop loin de mon monde." Ça confirmait ses impressions. "Je ne pourrais te l'expliquer. Le choc est violent. Un peu trop à mon avis d'ailleurs. Je préférais la nôtre. Attends moi, j'arrive."

Le garçon paraissait avoir retrouvé une partie de ses fantaisies farfelues : il se mit en tête de grimper sur les bords du balcon ! Louisa ne savait pas trop si c'était bon signe. Son inquiétude première résidait dans le fait que s'il se cassait la figure, elle serait incapable de le retenir. Cette peur soudaine disparue aussi vite qu'elle était venue quand Sam descendit de son perchoir. Elle poussa un soupir de soulagement. Et ce clin d'oeil ? Le facétieux Samuel était-il de retour ?

Tandis qu'il retournait auprès de la Louisa physique, la forme psychique réintégra son corps en douceur. Aussi quand il se pencha vers elle :


"Réveille-toi. Je suis là."

... elle ouvrit les yeux comme si elle ne s'était jamais endormie et son regard croisa aussitôt celui de Sam.

- J'ai cru que je t'avais perdu.

Les mots vinrent tout seuls et Lou les voulut anodins, désinvoltes même. Elle se sentait soulagée de voir qu'il la regardait de nouveau en face. Savoir qu'il était tout simplement là la rassurait. Même si elle n'avait toujours pas saisi les raisons de son comportement.

- Toi, tu arrêtes avec le jus d'orange. Et ne joue plus à l'équilibriste comme tu viens de le faire ! Elle pensait d'ailleurs que si son coeur battait si fort, c'était à cause de ses singeries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Mar 29 Sep - 10:15

Elle se réveilla comme quelqu'un qui, justement n'avait pas à se réveiller et, l'était déjà...

"J'ai cru que je t'avais perdu."

Que pouvait-il bien lui dire? Rigoler? C'était assez compliqué, mais il trouva quand même quelque chose à dire, signe qu'il était quelque peu plus maître de ses actes,

"Aux dernières nouvelles, je suis encore là. Et pour longtemps, j'espère."

De dire ça fit réaliser à Sam qu'il ne s'imaginait en aucun cas vivre loin d'elle. Et c'est là, où Sam comprit qu'il aimait Lou, il ne savait pas comment l'expliquer, mais c'était comme ça. Il aimait. Cette pensée le fit sourire, d'un sourire sincère et qui n'avait rien de ces sourires qu'il faisait lorsqu'il plaisantait.

"Toi, tu arrêtes avec le jus d'orange. Et ne joue plus à l'équilibriste comme tu viens de le faire !"

Pour le coup, le sourire de Sam évolua et redevint celui qu'il avait généralement 24/24h. Ce qui le fit enchaîner sur une plaisanterie,

"A nous deux, on a une prestigidatrice, un clown, un équilibriste, peut-être même une dresseuse d'animaux. On pourrait certainement ouvrir un cirque."

Mais en lui parlant Sam réalisa que les veines des tempes de Lou étaient particulièrement sorties. Etait-ce son petit numéro de fantôme qui la fatiguait ainsi?
Il posa la main sur la sienne pour lui prendre son pouls, et lui demanda,


"Tout va bien?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Dim 4 Oct - 14:59

"Aux dernières nouvelles, je suis encore là. Et pour longtemps, j'espère."

Tant mieux, aurait-elle pu lui dire mais ces mots-là ne vinrent pas. Ils restèrent au chaud dans un coin de sa tête. Elle se contenta de sourire, un sourire entendu, peut-être plus qu'amical et surtout exprimant un certain soulagement. Un sourire en résonance directe avec celui que lui adressa Samuel.

"A nous deux, on a une prestigidatrice, un clown, un équilibriste, peut-être même une dresseuse d'animaux. On pourrait certainement ouvrir un cirque."

D'un point de vue tout personnel, Louisa trouvait que c'était déjà le cirque, dans ce manoir, à New-York et ailleurs. L'humanité formait une troupe bien cocasse. Ces considérations s'envolèrent pour laisser place à un tout autre questionnement :

- Donc... c'est toi le singe ?

C'est qu'elle n'était pas prête de le dompter cet animal-là ! Sam retrouva un peu de son sérieux, à moins qu'il ne s'agisse d'une nouvelle blague, et lui prit le pouls. Vrai qu'elle était parfois un peu émotive.

"Tout va bien?"

- Ça va.

Lou pensait toujours que les pitreries de Samuel étaient à l'origine de son émoi, aussi ne voulut-elle pas faire culpabiliser son comparse en lui expliquant. Elle inspira et expira profondément pour chasser la tension accumulée puis sa main libre vint se poser sur celle qui lui tenait le poignet.

- Ça va, ne t'en fais pas. Elle inspira de nouveau. Bon. Dominos, c'est ça que tu voulais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Dim 4 Oct - 15:23

Le sourire de Lou réchauffa Sam, et ce sourire s'installa en lui. Il était toujours souriant en temps normal, mais plus par décontraction et manque de sérieux, alors que là il lui semblait que tout son corps souriait.

"Donc... c'est toi le singe ?"

Sam esquissa un sourire, et d'un geste vif chatouilla Lou au niveau des côtes de sa main libre.

"Pourquoi forcément un singe?"

Avant d'ajouter,

"Bon courage, en tout cas."

Sam était quelque peu inquiet, car en effet, Lou avait son coeur qui battait assez vite. Rien de grave, mais elle semblait toujours si sereine que ce brusque changement le perturbait.

"Ça va."

Sam acquiesca, avant qu'elle n'ajoute,

"Ça va, ne t'en fais pas."

Au final, le fait qu'elle le répète ne rassura pas Sam. Il n'arrivait pas à cerner ce qui n'allait pas, et soit elle ne voulait pas lui dire, soit elle l'ignorait aussi.

"Bon. Dominos, c'est ça que tu voulais ?"

Le 'bon' que Lou rajouta en début de phrase fit comprendre à Sam qu'elle ne voulait certainement pas lui dire ce qui n'allait pas.

"Je ne vais pas te manger, puisque comme tu l'as dit je suis un singe, tu peux me dire ce qui ne va pas."

Sa main qui n'était pas entre les deux de Lou se posa sur son épaule, et il ajouta la fixant calmement,

"Si tu ne veux pas en parler, il n'y a pas de souci, mais ne me dis pas que tout va bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Dim 4 Oct - 20:12

Le singe se défendit et Louisa repoussa la main taquine en rigolant.

"Pourquoi forcément un singe? Bon courage, en tout cas."

Pourquoi ? A vrai dire, c'était le premier animal qui lui était venu à l'esprit. Le gorille dans les rues de la ville n'y était peut-être pas étranger, à moins que les acrobaties de Sam ne l'aient inspiré. Quant au courage...

"Je ne vais pas te manger, puisque comme tu l'as dit je suis un singe, tu peux me dire ce qui ne va pas."

Ah. Il insistait. Comme d'habitude, Lou ne pouvait rien cacher. Fallait avouer que son corps ne lui obéissait pas au doigt et à l'œil, sinon elle aurait stoppé ces battements. Ceux-ci avaient tout de même perdu de leur intensité.

"Si tu ne veux pas en parler, il n'y a pas de souci, mais ne me dis pas que tout va bien."

- Mais je vais bien ! Elle n'avait pas été brutale mais presque catégorique. Et ses joues rougirent. Je ne sais pas. C'est peut-être le fait qu'une certaine personne se soit amusée sur le bord de la fenêtre. Pour ajouter aussitôt. C'est rien... Ça va passer.

Elle sentait la chaleur de la main sur son épaule. La tension retombait doucement. Louisa ne quittait pas son ami des yeux.

- C'est grave docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Dim 4 Oct - 20:48

"Mais je vais bien !"

Sam ne broncha pas, mais lorsqu'il vit les joues de Lou rougirent, il esquissa un sourire. Il ne doutait pas un instant qu'elle allait bien, mais il s'inquiétait un peu pour elle.

"Je ne sais pas. C'est peut-être le fait qu'une certaine personne se soit amusée sur le bord de la fenêtre."

Là, ce fut au tour de Sam de rougir, presque gêné.

"Excuse-moi."

dit-il simplement, avant que Lou ne confirme ses dires précédents,

"C'est rien... Ça va passer."

Sam avait sa main qui chauffait de plus en plus, était-ce lui ou Lou? Ou les deux? Il sentait la respiration de Lou ayant ses deux main posées sur elle, et particulièrement, celle sur son épaule,

"C'est grave docteur ?"

La question fit sourire Sam, mais il ne savait plus quoi faire de ses mains. Surtout celle sur son épaule d'ailleurs... Il était absorbé par le regard de Lou, et il sentait la chaleur monter progressivement du fait du contact de leurs deux corps au niveau des mains et des jambes, collées sur le canapé.

"Un petit coup de chaud. Rien de grave."

Il avait sorti ça spontanément. C'était la première chose qui lui était venu à l'esprit, mais pour le coup, il était ailleurs. C'était très bizarre comme sensation, mais pas désagréable du tout. Il avait l'impression qu'ils étaient seuls au monde, et inconsciemment, sa main qui était coincée entre celles de Lou, serra comme elle put celle du dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Mar 6 Oct - 12:06

"Excuse-moi."

Ça n'avait pas raté. Lou se reprocha intérieurement de ne pas s'être montrée plus délicate. Elle ne lui en voulait pas, elle avait simplement eu peur. Maintenant c'était passé.

"Un petit coup de chaud. Rien de grave."

Sur ce dernier point, ils étaient d'accord. Quant au premier... Louisa avait l'impression que Sam ne parlait pas que sa faiblesse passagère. Tentait-il de justifier leur étrange échange qui durait depuis plusieurs minutes ? Y avait-il seulement quelque chose à justifier ? La jeune femme ne s'y retrouvait pas. Néanmoins ce n'était pas comme si la posture était dérangeante. Se sentir si proche de quelqu'un (de Samuel ?) se révélait assez plaisant.

Sam était reparti dans sa pause contemplative, semblait-il. Elle sentit l'étreinte de sa main dans la sienne et lui rendit sans vraiment y penser. Posant sa tête contre le dossier du canapé, elle continuait de sourire, sans trop savoir quoi faire d'autre. Essayer de faire atterrir son ami s'annonçait aussi vain que cela l'avait été précédemment. Elle le laissa donc "planer" sur son petit nuage. Il la regardait. Elle le regardait. Conversation silencieuse entre deux étudiants rêveurs.

La main libre de Louisa se porta vers le visage de Sam et, du doigt, elle joua négligemment avec les mèches de son front. La raison de ce geste lui était parfaitement inconnue mais son regard allait des yeux de Sam à ses cheveux. Ils devaient avoir l'air bien niais. Comme ces couples dans les films. Comme... Sa main se figea et ses yeux se promenèrent un instant dans le vide. Puis elle revint sur Samuel. Sa bouche dessina un "oh" de surprise. Une évidence venait de lui traverser l'esprit. Non. Son ami ne lui faisait pas le coup de...

Sa main s'abaissa et elle la porta cette fois sur celle posée sur son épaule. Lou pouffa brièvement comme quelqu'un qui rit de sa propre bêtise et ses joues s'empourprèrent. Elle soupira avec une sorte de soulagement.


- On est pas sorti de l'auberge, hein Sam ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Numbler
Nombre de messages : 108
Capacité(s) : e=MC2
Véritable identité : Samuel Bospeyl
Date d'inscription : 16/09/2008
MessageSujet: Re: Salon Mer 7 Oct - 0:16

Sam se demandait comment se moment allait s'achever, ou plutôt il n'y pensait pas du tout. Cela lui semblait éternel, et rien ne pouvait l'arrêter. Lou lui rendit l'étreinte, et il réalisa à ce moment qu'il l'avait donnée. Mais sans serrer plus fort, il se sentait encore plus lié à Lou. C'était inexplicable. Lou changea de position, mais leurs regards restaient accrochés l'un à l'autre, tels des aimants. Puis alors qu'il était perdu dans ses yeux, Lou commença à jouer avec ses cheveux sur le bord de son front. En temps normal, Sam aurait reculé ou se serait demandé ce qu'il se passait, mais là, cela lui paraissait totalement normal. Il ne réagit pas, et profita du contact de la main de Lou sur son visage, ne bougeant pas, la laissant faire.
Le changement d'expression assez brutal sur le visage de Lou réveilla quelque peu Sam, mais il se demandait d'où cela venait. Que s'était-il passé pour qu'elle change d'attitude ainsi?
Lou lui prit la main qui était sur son épaule, et ils se retrouvèrent ainsi avec leurs deux mains respectives ensemble.


"On est pas sorti de l'auberge, hein Sam ?"

La remarque de Lou fit presque sursauter Sam qui n'était pas encore totalement de retour sur Terre, mais la réponse lui parut d'une rare évidence, il n'y en avait pas. C'était juste parfait.

"C'est une bonne nouvelle ou pas?"

Il préférait que Lou lui donne son avis, ainsi il ne prenait pas de risque, et étant perdu, il la laissait plus ou moins diriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Murmure
Nombre de messages : 104
Capacité(s) : Magie. Projection astrale. Possession. Agilité et réflexes surhumains.
Véritable identité : Louisa 'Lou' Lomÿs
Date d'inscription : 03/08/2008
MessageSujet: Re: Salon Sam 10 Oct - 15:41

"C'est une bonne nouvelle ou pas?"

Louisa crut un instant qu'elle l'avait blessé, qu'il pensait qu'elle se moquait de lui. C'était dur d'identifier ses réactions : Sam voguait à des années lumières. Elle répondit le plus sincèrement du monde :

- Je n'en sais rien. Puis ajouta après une courte réflexion : J'espère que c'est une bonne nouvelle.

Elle se retrouvait au moins aussi pommée que lui. Sa nervosité de tout à l'heure l'avait quitté mais on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était sereine. A présent, Louisa se posait tout un tas de questions qui ne lui était peut-être jamais venu à l'esprit. Par exemple, que ressentait-elle ? Se laisser dévorer des yeux ainsi n'était guère déplaisant mais ça ne signifiait rien. Si ? Enfin c'était ridicule : des amis ne tombent pas... Enfin ils ne tombent pas... Bon elle le trouvait sympathique, spirituel, plutôt beau garçon... Tout à fait charmant en somme, il fallait l'avouer, mais ça ne voulait rien dire, n'est-ce pas ?

- En tout cas, je suis flattée.

Et sa bouche se referma aussi vite qu'elle s'était ouverte, la demoiselle se rendant soudain compte qu'elle avait pensé tout haut. Son teint toujours rosissant, ses yeux se baissèrent et elle regarda distraitement le dossier du canapé contre lequel son visage était posé. Ses mains et celles de Samuel ne s'étaient pas quittées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Salon

Revenir en haut Aller en bas

Salon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Avis de marché - Musée du Louvre - Restauration des boiseries du salon de Luynes» 64ème Salon philatélique d'automne» Le salon de l'auto» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!» Salon de la maquette de Mourmelon
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Manoir Lomÿs-