AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Demeure d'Atia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Eclipse
Nombre de messages : 37
Capacité(s) : Immortel, lumineux, télékinétique et explosif.
Véritable identité : Oerba Dia Eirene (Elaine Benes)
Date d'inscription : 19/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Lun 14 Fév - 0:44

"Deux immortels tués, aujourd'hui. Il semblerait que ce terme ne soit plus approprié."

Carrément deux ? Elle se demanda bien quelle pouvait être l'identité de l'autre.

- Rares sont les armes à même de pouvoir venir à bout d'un Immortel... A quoi ressemblait-elle ? demanda-t-elle alors, curieuse de mettre un nom sur le coupable.


"Darcy s'en est tiré, lui..."

Darcy... Autrement dit, Théoden. Si elle voulait bien croire à la mort d'Halpert, confirmée par Atia, elle commençait à douter de la mort de ce second Immortel. Pourquoi Axel s'en serait-il sorti, et pas l'autre ? Ou peut-être extrapolait-elle trop vite sur ce qu'elle entendait.

"Heureux de l'apprendre... Il va bien ?"

- Il portait encore le deuil la dernière fois que je l'ai croisé. Mais cela fait un petit moment déjà. Je voyage beaucoup.

Eirene avait en effet effectué un court passage en Alaska, il y a plus ou moins 25 ans. Un très bref séjour à vrai dire. Elle serait bien restée plus longtemps, mais elle avait compris que Druss préférait la solitude.


"Qu'est-ce que vous voulez ?"

- De toi ? Rien de spécial, à vrai dire. Tu te retrouves mêlé à cette histoire par une série de circonstances, bonnes ou mauvaises, et j'espère que tu feras les bons choix dorénavant. Sois présent pour ce qui ont besoin de toi. Elle lança un rapide coup d'oeil en direction d'Olivia Laisse le passé derrière toi, Rafael, et tourne toi vers l'avenir. Il est sombre, mais il y a toujours une lueur d'espoir, pour chacun d'entre nous.

Du moins, elle l'espérait de tout son coeur. Avec ce qu'Atia savait et les dessins de Faraday, le Futur semblait totalement négatif, mais elle ne pouvait y croire, ce n'était qu'une période de transition. Cela avait toujours fonctionné ainsi. Des hauts et des bas, de durée variable. Ellie n'avait voyagé dans le temps que jusqu'à un certain point, quant à Faraday, l'avenir qu'il dessinait se limitait peut-être juste à la période durant laquelle il était destiné à vivre, pas au-delà.


"Qu'avez-vous dit à Olivia ? Vous souhaitez aussi la convaincre que son destin est "grandiose", que c'est un potentiel unique, une arme ?!"

Elle afficha un léger sourire en coin. Apparemment, Eloïse avait mis certaines formes dans ses explications sur le rôle de Fringe, et le père ne semblait pas trop y adhérer.

"C'est folie, mais les sacrifices, ça vous connait..."

Le regard d'Eclipse se durcit quelque peu.

- Je ne suis pas certaine d'apprécier la comparaison. Nous ne sommes pas tous de vils manipulateurs. J'ai combattu pour la protection des Hommes dans les premières années de ma vie, mais je suis bien vite devenue un genre... d'Observatrice. Avant d'apprendre ce que Théod... ce que Darcy avait fait, se reprit-elle, Roxas ne connaissant sans doute pas cet autre pseudonyme pour désigner Axel, je m'étais tenue à l'écart du monde. Je m'oppose catégoriquement au massacre d'innocents. Les Immortels ne devraient pas se mêler des affaires des autres. Mais tous les Immortels ne sont pas bons, et ceux qui pensent l'être font effectivement des choix plus que douteux pour parvenir à leurs fins. Je ne fais pas partie de ceux-là.

Elle marqua une petite pause avant d'enchaîner :

- Maintenant, tu pourrais dire que je suis autant coupable pour l'avoir laissé faire, et j'accepterai ton point de vue. Mais je ne suis pas omnisciente. Et j'ai depuis décidé de m'élever contre son comportement. Quant à ta fille, oui, son potentiel est unique. Est-elle une arme pour autant ? Le terme est un peu exagéré. A elle de décider ce qu'elle sera. Un instrument pour la défense du Bien, terme ô combien sujet à débat, ou...

Elaine ne termina pas sa phrase, haussant simplement les épaules. A chacun de conclure comme il le souhaitait.

- Olivia, il est vrai que tu es destinée à de grandes choses, un Mutant ayant le pouvoir de divination l'a vu. Libre à toi de t'y plier de la manière qui te plait le plus. Forcée contre ta volonté, dans une situation qui risque de te dépasser, ou consciente de ton choix, et prête à t'y préparer. Je ne te forcerai pas la main, mais d'autres le feront, sois en certaine.

Enfin, on pouvait toujours penser qu'elle l'aiguillait plus dans une direction que l'autre, mais il n'en était rien. Elle laissait vraiment le choix à la jeune femme.

_________________
- Ce sont des temps obscurs, mais même l'ombre la plus noire est conquise par la lumière du jour. -

- Vous pouvez faire confiance à vos ennemis pour vous attaquer, mais vous ne savez jamais ce que préparent vos alliés. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Roxas
Nombre de messages : 280
Véritable identité : Rafael Baldwin
Date d'inscription : 15/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Lun 14 Fév - 17:57

"Rares sont les armes à même de pouvoir venir à bout d'un Immortel... A quoi ressemblait-elle ?" demanda curieusement Eclipse.

Roxas s'évertuait à la regarder de la même manière; une nuance de suspicion et d'intérêt intense. La suspicion l'emportait cependant. Ainsi, il y avait des armes capables d'éliminer ces erreurs de la nature. Fort bien, toute information était la bienvenue. A l'entendre, l'on pourrait croire que c'était l'unique moyen de les assassiner, d'ailleurs... Pour répondre, il détourna légèrement la question.


A plus rien d'humain. Fran a été massacrée par deux assassins notoires, envoyés par un fou, répliqua-t-il.

Après quoi, elle lui avait fait l'étrange, l'inattendue, la fort désagréable révélation que son père était vivace. Il eut une réaction très simple. Ignorant sans doute la signification des termes "ironie" ou "sarcasme", Eclipse répondit naturellement :


"Il portait encore le deuil la dernière fois que je l'ai croisé. Mais cela fait un petit moment déjà. Je voyage beaucoup."

Bah dis-donc, voilà encore une nouvelle qui changeait le cours de sa vie. Il était ravi pour Eclipse. Si, si ! Revenons à Druss. Soit, la mort de Goldie l'avait bouleversé. Roxas pouvait un tant soit peu se mettre à sa place. Mais était-ce une raison pour tout abandonner ?! Lui aussi avait disparu, mais moins longtemps, et par nécessité. Rien n'y faisait. Cyrus ne disposait pas de circonstances atténuantes. Il incarnait le mal dans toute sa splendeur. Rafael espérait ne jamais le revoir et surtout; il ne lui pardonnerait jamais.


Voilà qui explique tout, commenta-t-il.

La conversation se poursuivit. Il est bien des détails, dont Eclipse ne se rendait pas compte. Si sa façon de lui adresser la parole témoignait de la distance qu'il s'efforçait de conserver, elle, demeurait... familière.


"De toi ? Rien de spécial, à vrai dire. Tu te retrouves mêlé à cette histoire par une série de circonstances, bonnes ou mauvaises, et j'espère que tu feras les bons choix dorénavant. Sois présent pour ce qui ont besoin de toi. Laisse le passé derrière toi, Rafael, et tourne toi vers l'avenir. Il est sombre, mais il y a toujours une lueur d'espoir, pour chacun d'entre nous."

Avait-il bien entendu ? Une parfaite inconnue lui faisait la moral, à lui ?! Elle lui apprenait quelle ligne de conduite adopter ?! Il rêvait.


C'est pour ça que je suis ici ? glissa-t-il à Atia, presque avec reproche.

Il se doutait que non, mais honnêtement, le ton de la discussion lui déplaisait. Faire les bons choix... Voilà qu'elle mettait tout ce qu'il avait fait en doute. Que savait-elle de ce qu'il avait traversé ? Elle se permettait de juger, comme tout le monde, mais agir et dialoguer; voilà deux termes bien différents. Pourquoi Diable était-elle aussi bien informée ? C'est ce que laissait deviner ses propos... Encore l'œuvre d'Atia ? Donc, s'il obéissait à ce qui s'apparentait tant à des ordres, des indications de vie; il devait tout oublier, faire comme si tout allait au mieux dans le meilleur des mondes, et sauter dans les bras de ses proches. De ce point de vue, il est vrai que la vie prêtait franchement à rire. Tout se déroulerait à merveille. Il était heureux de l'apprendre. Mais si elle lui avait dit ça il y a à peu près vingts ans, il aurait été quelque peu... déçu par la suite ! "Je sais ce que j'ai à faire" eut été une réponse appropriée mais beaucoup trop aisée et puérile.


J'ai pris des résolutions, acquiesça-t-il finalement.

Cependant, le ton comme l'accent n'étaient pas foncièrement rassurants. Qu'avait-il en tête ? Hélas ! Seul lui le savait, et encore, il changeait très souvent d'opinion... Alors qu'il abordait un sujet des plus sérieux, elle se permit de sourire. Mais encore ? Lorsqu'il se mit à parler de "sacrifices", Eclipse trouva tout ceci beaucoup moins plaisant.


"Je ne suis pas certaine d'apprécier la comparaison."

Il haussa les sourcils, masquant parfaitement sa satisfaction. Elle n'était pas stupide; elle avait compris qu'il faisait allusion à Axel. S'il avait marqué un point et qu'elle n'en était pas ravie; tant mieux.

"Nous ne sommes pas tous de vils manipulateurs. J'ai combattu pour la protection des Hommes dans les premières années de ma vie, mais je suis bien vite devenue un genre... d'Observatrice. Avant d'apprendre ce que Théod... ce que Darcy avait fait, je m'étais tenue à l'écart du monde. Je m'oppose catégoriquement au massacre d'innocents. Les Immortels ne devraient pas se mêler des affaires des autres. Mais tous les Immortels ne sont pas bons, et ceux qui pensent l'être font effectivement des choix plus que douteux pour parvenir à leurs fins. Je ne fais pas partie de ceux-là."

Roxas fronça légèrement les sourcils, tâchant de retenir l'ensemble exact de ce qu'elle venait de dire. Darcy n'était bien entendu pas sa réelle identité. C'était à se demander sur quel point, il ne mentait pas. La mort d'Handers semblait avoir choqué Eclipse; elle avait même renoncé à sa neutralité. Malgré ses belles paroles; c'est ainsi que Rafael voyait les choses.


Il est plus confortable de ne rien faire, que d'agir, en bien comme en mal, remarqua-t-il.

Intervenir était tout à son honneur, mais n'était-ce pas un peu tard ? Cela ne l'éclairait toujours pas sur ce qu'il se préparait. Il avait remarqué l'opposition entre les "mauvais" immortels et les autres. Était-ce un indice ? Où se situait Darcy ? Que recherchait-il ? Visiblement, tout cela était relatif, à bien des égards.


J'ai du mal à me figurer des "bons immortels". Vous pouvez peut-être m'aider ? Où situez-vous Rarhu, par exemple ?!

Elle reprit :

"Maintenant, tu pourrais dire que je suis autant coupable pour l'avoir laissé faire, et j'accepterai ton point de vue."

Il haussa légèrement les épaules. A vrai dire, si le fond l'intéressait, des éléments comme la mort d'Handers le laissaient totalement indifférent.

"Mais je ne suis pas omnisciente. Et j'ai depuis décidé de m'élever contre son comportement." conclut-elle.

Son comportement, parlons-en...


Votre "grand manipulateur" passe depuis des années, aux yeux de la Fondation, pour un parfait idiot. Je le considérais plutôt comme un fourbe. Quoiqu'il s'est véritablement montré stupide quand il m'a permis de lui retirer ses pouvoirs et... de l'attaquer. Pourquoi ? J'ai mes raisons. De toute évidence, vous allez plutôt vous mécontenter de son rétablissement. Est-ce qu'un mortel, un humain, a le droit de savoir pourquoi ? Qui est-il ? Vous comptez "intervenir" pour arrêter Wesker ? demanda-t-il.

Il s'était montré relativement franc; il n'y avait plus qu'à espérer une réponse explicite de la part d'Eclipse. Ils discutèrent ensuite d'Olivia.


"Quant à ta fille, oui, son potentiel est unique. Est-elle une arme pour autant ? Le terme est un peu exagéré. A elle de décider ce qu'elle sera. Un instrument pour la défense du Bien, terme ô combien sujet à débat, ou..."

L'immortelle ne termina pas sa phrase. Effectivement, il était difficile de démarquer les vassaux de Satan des autres. Néanmoins, tout le monde devrait être manichéen. Son regard s'attarda sur Olivia. Ainsi, elle devait servir la juste cause. Cela le rendait aussi fier que perplexe. Comment pouvaient-elles être si confiantes ? Comment savoir lorsqu'on servait effectivement le "bien" ? Elle s'adressa directement à Olivia :

"Olivia, il est vrai que tu es destinée à de grandes choses, un Mutant ayant le pouvoir de divination l'a vu. Libre à toi de t'y plier de la manière qui te plait le plus. Forcée contre ta volonté, dans une situation qui risque de te dépasser, ou consciente de ton choix, et prête à t'y préparer. Je ne te forcerai pas la main, mais d'autres le feront, sois en certaine."

Roxas eut une pensée à peu près similaire à celle d'Eclipse, quoiqu'il songeait carrément qu'elles ne lui laissaient pas du tout le choix. Et en même temps, s'il s'agissait véritablement de sa destinée, Fringe ne pouvait rien faire contre. Il espérait seulement que le parcours d'Olivia ne soit jamais aussi tortueux que le sien. Devait-il intervenir ? Assurer à sa fille, son soutien ? C'est ce que les deux autres femmes présentes attendaient de lui. Mais où avait-on vu que des paroles changeaient le cours des choses ? Elles étaient difficiles à prononcer, voilà tout.


Qui sont vos ennemis ? Ils sont puissants ? demanda-t-il donc.

Après tout, Eclipse les avait vaguement évoqués. Son intérêt pour eux était ambigu, mais il ne s'en vanterait certainement pas.

_________________
« C'était un mauvais esprit tout bardé de dépit.
L'enfer ne contient pas pire en fait de puissances mauvaises
Dans son domaine surbaissé.
Crevant de sombre orgueil,
De malice âcre et rancunière,
Il est l'ennemi des méchants aussi bien que des bons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Eclipse
Nombre de messages : 37
Capacité(s) : Immortel, lumineux, télékinétique et explosif.
Véritable identité : Oerba Dia Eirene (Elaine Benes)
Date d'inscription : 19/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Mar 15 Fév - 22:36

"A plus rien d'humain. Fran a été massacrée par deux assassins notoires, envoyés par un fou."

Eclipse nota bien qu'il n'avait pas vraiment répondu à la question. Par "elle", il était aisé de comprendre qu'elle faisait allusion à l'arme, et non à l'Immortel qui avait "péri". Le fait que ce fut une femme était sans doute le bienvenu pour Rafael. Quoi qu'il en soit, elle ne réagit pas à sa réponse. Et elle doutait que Fran ait pu périr d'une telle manière. Ou alors ces assassins étaient vraiment particuliers.
Le sujet du père semblait tout aussi délicat. Aussi, elle le laissa également de côté. Pour l'instant ?


"C'est pour ça que je suis ici ?" fit Baldwin à l'adresse d'Eloïse.

Mais ce fut Eirene qui répondit :


- Qui peut vraiment le dire ? Le rôle de chacun n'est pas toujours clair. Tu seras peut-être amené à bien plus. Et à d'autres choix cruciaux. Mais ta place est sans conteste auprès des tiens. Ellie t'éclairera peut-être (et elle insista un peu sur ces deux mots) là-dessus plus tard, ce n'est pas à moi de le faire.

Si la Voyageuse avait bien voulu se confier à Eclipse, cette dernière savait bien que la vieille femme ne lui avait pas non plus tout dit. Elle cachait encore des choses. Et Eclipse n'avait pas cherché à en savoir plus. Comme elle le soulignerait juste après, elle n'était pas comme tous les Immortels. Certains se seraient fait une joie de tirer d'elle tout ce qu'elle savait. Peu importe les moyens à mettre en oeuvre pour cela.


"J'ai pris des résolutions."

L'Immortelle se contenta alors d'hocher la tête. C'était déjà un bon départ. Restait à voir quelle trajectoire il allait finalement emprunter.
Ils discutèrent ensuite d'Olivia, et Eirene s'était offusquée sur la façon dont Roxas l'avait incorporée au reste du lot des Immortels et à leurs méthodes.


"Il est plus confortable de ne rien faire, que d'agir, en bien comme en mal."

Y avait-il une note de reproche là derrière ?
Elle leva les yeux au ciel. Elle lui aurait dit qu'elle avait toujours agi, il l'aurait sans doute critiquée tout de même.


"J'ai du mal à me figurer des "bons immortels". Vous pouvez peut-être m'aider ? Où situez-vous Rarhu, par exemple ?!"

Elle faillit partir dans un petit rire, mais se retint. La Némésis de Roxas... Un de ces nombreux descendants. Le lui dirait-elle ? Laughing

- Il est vrai que Samuel est pour le moins particulier. Ses intentions ne sont pas mauvaises, il faut le reconnaitre, mais il se consacre sans doute un peu trop à coeur à sa mission. Je crois qu'il n'y a pas plus manichéen que lui. Soit on est blanc, soit on est noir, il n'y a pas de gris. Nul n'est infaillible, mais s'il a commis des erreurs en appliquant son credo à la lettre, il faut aussi se dire qu'il a débarrassé le Terre de dangereux criminels.

On ne pouvait pas non plus lui retirer ça. Et dans le genre justicier dérangé, la famille de Roxas n'avait pas à rougir... :queen:


"Votre "grand manipulateur" passe depuis des années, aux yeux de la Fondation, pour un parfait idiot. Je le considérais plutôt comme un fourbe. Quoiqu'il s'est véritablement montré stupide quand il m'a permis de lui retirer ses pouvoirs et... de l'attaquer. Pourquoi ? J'ai mes raisons. De toute évidence, vous allez plutôt vous mécontenter de son rétablissement. Est-ce qu'un mortel, un humain, a le droit de savoir pourquoi ? Qui est-il ? Vous comptez "intervenir" pour arrêter Wesker ?"

- Wesker ? Non. C'est du menu fretin. Quant à Axel, il y aurait sans doute trop à raconter, répondit-elle avec un petit sourire. Mais je peux vous dire qu'à côté de lui, je fais office de jeune fille. Mais il est toutefois plus jeune que "Gwen Harrison".

Bref, une réponse qui ne le satisferait pas. Mais elle ne voulait pas vraiment parler de Théoden, là tout de suite.


"Qui sont vos ennemis ? Ils sont puissants ?"

- Un homme a dit un jour que pour un bon héros, il fallait un bon méchant. Mais nous avons largement dépassé ce stade. Le mauvais est tellement dangereux qu'il pousse le "bon" à faire ce qu'il reproche à l'autre camp pour tenter d'en venir à bout. La lutte est perpétuelle. De plus en plus violente, de plus en plus insidieuse...

Eclipse aurait pu les nommer, mais à quoi bon ? Apocalypse, Akhad, ... Cela ne dirait rien à Raphael. Il ne pouvait pas les avoir vu un jour. Vaguement entendu parler, peut-être, mais sans plus. Encore que, il y en avait peut-être un...

- Olaf Raudi est l'un d'eux, sans être le plus dangereux du lot. La branche anglaise d'Akatsuki l'avait en ses murs jusqu'il y a quelques mois. J'ai fait partie des quelques personnes qui ont contribué à sa capture il y a... un peu plus de 1200 ans. Une de mes dernières missions... Avant aujourd'hui.

Elle aurait également pu citer Néron, mais c'était un peu trop particulier.

_________________
- Ce sont des temps obscurs, mais même l'ombre la plus noire est conquise par la lumière du jour. -

- Vous pouvez faire confiance à vos ennemis pour vous attaquer, mais vous ne savez jamais ce que préparent vos alliés. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Néron
Nombre de messages : 29
Véritable identité : Nikolai Luzhin
Date d'inscription : 24/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Mer 16 Fév - 11:54

S'il était intéressé par les lieux qui avaient vu Handers perdre la vie, ce n'était rien comparé à l'attention qu'il portait à la demeure d'Hawking. Pendant une heure, rien ne s'était passé. Puis tout à coup, un taxi s'arrêta devant les lieux. Curieusement, il imaginait mal Ossus utiliser ce genre de transports... Néron s'alluma une cigarette et s'adossa contre un mur. Il regarda Hawking rejoindre sa demeure sans chercher à s'approcher. Il était sur le trottoir d'en face, cela suffisait amplement pour avoir la paix. Un homme austère, en noir, cheveux blancs, s'attarda au dehors. Le fils de Thanatos savait qu'il s'agissait de Roxas. Et oh... Son regard d'un vert étrange, s'illumina lorsqu'il reconnut la fille Linderman. Leopold ne lui serait-il pas extrêmement reconnaissant, s'il la tuait, aujourd'hui même ? Elle représentait un danger certain pour la Fondation. Or, Néron ne comptait pas laisser Akatsuki aux griffes des Invisibles. Ceux-ci n'étaient peut-être pas encore extrêmement intéressés, pourtant, ils semblaient avoir la fâcheuse habitude de tout s'accaparer. Hamm se méfiait d'eux, voilà pourquoi il ne s'était point rendu au réveil de son père. Il attendait cependant d'avoir l'avis d'Akhad. Par contre, il fronça les sourcils lorsqu'il vit l'homme s'agenouiller auprès de la fille, qui reculait. Il allait l'agresser, ou quoi ? Le dialogue s'apaisa aussi rapidement qu'il avait éclaté. Roxas laissa Alicia seule. Décidément, agir le démangeait plus que jamais. Il se redressa et fit quelques pas, en vue de traverser, tout en jetant sa cigarette par terre. Malheureusement, Eclipse, certes blessée, était toujours à l'intérieur. N'avait-elle pas la dague en sa possession ? C'était relativement dangereux, quoiqu'il aurait bien voulu lui dérober l'arme tueuse d'immortels.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Roxas
Nombre de messages : 280
Véritable identité : Rafael Baldwin
Date d'inscription : 15/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Mer 16 Fév - 13:05

Roxas, malgré lui, parvenait toujours à recentrer la conversation sur la disparition tragique de Fran. Ce n'était pas faute de ne plus vouloir y penser, mais il est des choses impossibles à réaliser, ici-bas. Ne pas songer à Fran, en l'occurrence. Durant un instant qu'il ne se pardonnerait jamais, il avait pensé que cette perte serait libératrice. L'obsession prenait de nouvelles formes, c'était tout. Atia, Fringe et surtout Eclipse, semblaient tout faire pour ne pas s'attarder sur le sujet. C'était à la fois sage et cruel. S'il avait su qu'elle était encore vivante... Et pourtant, l'âme, avait été tuée par Ascheriit, d'une certaine façon. Dans un autre contexte, il semblait évident qu'il aurait beaucoup plus mal réagi, à l'évocation de Cyrus Baldwin. Mais désormais, tout lui semblait qu'ombres et étrangetés. Cette immortelle; voilà une singulière bizarrerie. Alors qu'il s'adressait à Ellie, plutôt discrète, elle continua à se mêler de tout :

"Qui peut vraiment le dire ? Le rôle de chacun n'est pas toujours clair. Tu seras peut-être amené à bien plus. Et à d'autres choix cruciaux. Mais ta place est sans conteste auprès des tiens. Ellie t'éclairera peut-être là-dessus plus tard, ce n'est pas à moi de le faire."


Tant mieux. Parce que jusqu'ici, Ellie ne m'a pas superbement éclairé. Elle n'était même pas certaine que je sois effectivement le père d'Olivia, lorsqu'elle me l'a appris, lui fit-il sur le faux ton de la confidence.

Il fallait espérer que tout le monde était au courant. Sinon, tant pis, l'ancien Zèbre était un tantinet rancunier.


Au fait, tu es sûre de toi, maintenant ? se hasarda-t-il, à l'égard d'Atia.

C'était quand même l'une des choses les plus terribles qu'elle avait pu lui dire. Ne pas savoir précisément, des gens avec lesquels on avait forniqué, lequel était le père de son enfant. Quel genre de femme était-on ? Il continuait à penser que si elles n'avaient pas eu besoin de lui (quand bien même il ne pourrait pas être d'un grand secours), Ellie l'aurait laissé dans l'ignorance. Il s'agissait là encore d'un fait, qui le désappointait fortement. Et pourtant, la démarche d'Hawking avait pour une fois, quelque chose de plus humain et sensible, que réfléchi et calculateur. Aussi, il s'en arrêta là.
Eclipse, se montra par la suite, plutôt passive. Tantôt, elle levait les yeux au ciel, tantôt elle réprimait un sourire. Toujours impassible, le regard qu'abattait Roxas sur elle, était en revanche plus perçant. Finalement, elle déclara :


"Il est vrai que Samuel est pour le moins particulier. Ses intentions ne sont pas mauvaises, il faut le reconnaitre, mais il se consacre sans doute un peu trop à coeur à sa mission. Je crois qu'il n'y a pas plus manichéen que lui. Soit on est blanc, soit on est noir, il n'y a pas de gris. Nul n'est infaillible, mais s'il a commis des erreurs en appliquant son credo à la lettre, il faut aussi se dire qu'il a débarrassé le Terre de dangereux criminels."

Il détourna le regard, assez dérouté. Il avait passé son temps à maudire Rarhu et plus récemment, à échafauder des plans contre lui. Et s'il avait presque autant occupé son esprit que Fran, il ne l'avait malgré tout, jamais considéré d'une manière un minimum objective. Le ton était trop léger de la part d'Eclipse, certes. Lui-même manichéen, comment pouvait-il reprocher à Rarhu de ranger les gens, dans une classe ou dans l'autre ?! D'autant plus qu'il avait plusieurs fois reconnu n'être qu'un damné. De toute évidence, il avait eu ce qu'il méritait, et pouvait même s'estimer heureux d'avoir survécu. D'autres points communs lui apparurent tout à coup, ce qui était aussi étrange qu'indignant. Rarhu était obsédé par le but qu'il s'était fixé et ne reculerait devant rien. Rarhu était sûr de ses convictions et servait une cause qu'il croyait noble. Purifier le monde. Baldwin parut hésiter un moment. Serait-il possible qu'il se soit trompé sur toute la ligne ? Et subitement, il réalisa quelque chose qui le réconforta. L'immortel était bien plus fou que lui. Il se prenait pour Dieu, en ôtant ou en laissant la vie, à qui bon lui semblait. Oui, c'était un blasphème. Rarhu était le mal; il n'y avait pas d'autre avis à avoir. Ah, comme il le haïssait. Il le détestait dans l'âme. Que n'aurait-il pas donné pour le voir mort, à l'instant ?!


Il est comme Darcy, dit-il simplement.

Il ignorait toujours qui était réellement le britannique. Et pourtant, il avait parfaitement saisi la façon dont Eclipse le considérait. Elle se moquait de son fléau ? Fort bien ! Il lui rendrait la pareille.


"Wesker ? Non. C'est du menu fretin. Quant à Axel, il y aurait sans doute trop à raconter. Mais je peux vous dire qu'à côté de lui, je fais office de jeune fille. Mais il est toutefois plus jeune que "Gwen Harrison".

Seigneur, qu'elle était agaçante. Mais fascinante; et c'était bien la seule chose qui la rendait supportable. C'était également heureux qu'elle soit amochée de cette façon. Eclipse... Dès qu'il l'avait aperçue, il avait compris qu'elle portait en elle, le péché originel. Bref, il s'égarait. Wesker ne représentait qu'un danger mineur à ses yeux. Comme tout bon immortel qui se respecte, elle le méprisait. Et bien qu'importe; lui s'occuperait de ce "menu fretin". En revanche, il fut déçu de ne pas en apprendre d'avantage sur Axel. Comment Diable l'inciter à parler ? Dans l'immédiat, il ne voyait aucun moyen. Et qu'est-ce que venait faire Gwen Harrison là-dedans ?


Rien d'étonnant à cela, elle est répugnante.

Il n'y avait pas mis la forme, mais il faut dire que c'est ce qu'il pensait. Il songeait d'ailleurs plus à la femme elle-même qu'à son apparence, certes atypique. Il avait eu la malchance de tomber sur des interviews vidéos ou non. Pouvait-on imaginer plus narcissique, pédant et futile ? Il avait vaguement entendu parler de ses récents déboires. Il n'avait pas cherché à en savoir plus. Mais tant mieux, il y avait parfois une justice.

"Un homme a dit un jour que pour un bon héros, il fallait un bon méchant."

Il haussa les sourcils. Voilà une citation ô combien discutable. Par exemple, qui de lui ou Wesker était le méchant, le héros ?! Celui qui avait envoyé des meurtriers s'occuper de Fran ou celui qui s'apprêtait à se venger sur la relativement innocente Audrey Linderman ? On pouvait rire de cette comparaison, car ces deux hommes n'étaient en rien similaires à Axel, et autres immortels. Et pourtant, ce qui était vrai pour eux l'était tout autant pour ces mutants qui se prenaient pour des Dieux. A tort.

"Mais nous avons largement dépassé ce stade. Le mauvais est tellement dangereux qu'il pousse le "bon" à faire ce qu'il reproche à l'autre camp pour tenter d'en venir à bout. La lutte est perpétuelle. De plus en plus violente, de plus en plus insidieuse..." enrichit-elle, comme si elle lisait dans ses pensées.

Il réalisa une nouvelle chose. La Fondation Akatsuki, dont il s'était tant préoccupé, ne représentait rien. Ce n'était qu'un fragment parmi tous les combats, tous les dangers, tous les enjeux de ce monde. Un fragment de poussière. Les gens qu'évoquait Eclipse, avaient tout l'air de vouloir contrôler le monde, ou le détruire. C'était relativement effrayant. Mais que voulaient-ils faire contre cela ? Il eut envie de lui de proposer de laisser tomber. De laisser l'univers brûler. Cela reviendrait au même, d'une certaine façon. Cependant, il s'en empêcha. Du reste, s'agissait-il d'un indice concernant Axel ? S'il n'était pas mauvais, il avait abusé de ses pouvoirs. Honnêtement, Roxas ne voyait pas quoi répondre à cela. Tout ceci le dépassait.

"Olaf Raudi est l'un d'eux, sans être le plus dangereux du lot. La branche anglaise d'Akatsuki l'avait en ses murs jusqu'il y a quelques mois. J'ai fait partie des quelques personnes qui ont contribué à sa capture il y a... un peu plus de 1200 ans. Une de mes dernières missions... Avant aujourd'hui."

Olaf Raudi. Il s'était bien entendu penché sur le dossier et avait suivi l'affaire. Il n'était pour autant pas allé jusqu'en Europe, dans le but de le rencontrer. Il avait été passablement intrigué, voilà tout. Ainsi, il ne s'agissait pas de n'importe qui. Ma foi, il ne pensait pas le revoir un jour. Qu'est-ce que cela lui faisait ? Il ignorait ce qui animait les "mauvais" et pourquoi les autres, s'acharnaient à les combattre. Ossus, quoiqu'il ait fait, avait-il vraiment mérité un tel châtiment ? Quand bien même, il était naturel qu'il souhaitât se venger. En quelques mots, Rafael ne prenait certainement pas partie.
Il n'y a pas de règles, il n'y a que des circonstances.
En tous cas, Axel avait encore commis une erreur, en négligeant Raudi. Roxas se garda bien de le formuler, car Eclipse y avait certainement déjà pensé. Au fond, cela l'indifférait. Pour la première fois, il s'intéressa vraiment à son interlocutrice.


Qu'est-ce qui vous est arrivé ? demanda-t-il.

Une phrase, une question très simple, qui pourtant, signifiait un changement certain d'estime et de reconnaissance, aussi infime soit-il.

_________________
« C'était un mauvais esprit tout bardé de dépit.
L'enfer ne contient pas pire en fait de puissances mauvaises
Dans son domaine surbaissé.
Crevant de sombre orgueil,
De malice âcre et rancunière,
Il est l'ennemi des méchants aussi bien que des bons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Angelica
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 15/06/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Mer 16 Fév - 14:12

Roxas ne semblait pas avoir autre chose d'important à lui dire, mais il observa aussi l'homme situé en face d'eux, puis lui dit sans le regarder,

"Fais attention à cet homme,

Clairement un allié de son frère n'était pas quelqu'un de fréquentable, mais elle avait appris que toute personne dans cette Fondation jouait souvent un double-jeu et il n'y avait pas de raison que cela change avec la prise de pouvoir de Léo. Les intérêts gérés par la Fondation avaient toujours attiré convoitise et traîtrise. Elle finirait par trouver des personnes aux intérêts divergents de ceux de Léo...

"Je ferai tout ce que je peux pour soulager tes peines, mais pas un mot à Ellie."

Alicia arqua un sourcil... Elle était encore plus perdue qu'avant. Son père lui avait dit confiance à Hawking. Elle lui parlerait de toutes les manières pour en apprendre plus, sans forcément aborder tous les sujets traités avec lui... Puis il s'en alla, et avant de partir, il se retourna pour lui dire,

"Ne deviens pas comme nous, ça serait dommage..."

Que voulait-il dire par cette phrase ? De qui parlait-il ? Pourquoi ne pouvait-elle pas avoir pour une fois dans sa vie des réponses claires ?
Elle se laissa aller à ses pensées, se ralluma une cigarette, puis essaya de faire le vide un peu dans son esprit. Elle ne réussit que par penser à son père, au manque qu'il représentait déjà, et se remit à pleurer, la tête posée dans ses mains. Après avoir quelques instants, elle fuma le restant de sa cigarette, puis alors qu'elle se leva pour rentrer dans la demeure de Hawking, les yeux embués elle ne remarqua pas tout de suite que Luzhin se dirigeait vers elle. Quand elle s'en aperçut, elle continua comme si de rien n'était et alla frapper à la porte...

_________________

°- Les dieux de la vengeance exercent en silence -°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Wikus
Nombre de messages : 17
Capacité(s) : Métamorphose
Véritable identité : Toby Baldwin
Date d'inscription : 28/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Jeu 17 Fév - 12:50

§ Quartiers riches ~ Le Restaurant Japonais §

Wikus et Artémis n'avaient guère traîné en chemin. Après avoir abandonné leur véhicule à un pâté de maisons de la demeure d'Atia, l'improbable duo arpenta d'un pas vif la longue rue conduisant au domicile de Hawking. Cela faisait une vingtaine de minutes qu'ils avaient quitté le restaurant japonais lorsqu'ils arrivèrent à destination. En approchant, Toby s'était demandé ce que son père éprouverait en les revoyant si vite, moins d'une heure à peine après les avoir lâchement abandonnés. Nul doute que cela promettait d'être intéressant... Si Roxas parvenait toutefois à les reconnaître sous leurs précieux costumes ! En face d'eux, traversant la route, Néron s'avançait également. Wikus accéléra le pas, si bien qu'il arriva devant la maison d'Atia avant le fils d'Apocalypse. Artémis était toujours à ses côtés, surveillant ses arrières, lorsqu'il aborda Angelica, occupée à taper à la porte de la villa.

- Vous devez certainement être la jeune femme sans importance pour nous, lui dit-il, balançant là une vérité sur le ton le plus naturel du monde.

Wikus était excessivement doué pour sortir des remarques embarrassantes à tout instant sans éprouver la moindre gêne. Tout comme un certain Chazz à une époque, il semblait estimer qu'il est parfois bon de ne pas filtrer ses pensées pour parler en toute franchise. Bien que ravissante, cette jeune femme rousse n'avait pas sa place ici, au milieu d'Externels, de membres de la Ligue et d'Atia. Roxas non plus d'ailleurs.


- Vous ne devriez pas rester dans les parages, lui conseilla-t-il. L'homme qui approche n'est pas un tendre et je doute qu'il soit là pour une visite de courtoisie. Nous non plus d'ailleurs...

Wikus s'arrêta là, étudiant la réaction d'Angelica. Lorsqu'il était affublé de son costume pourtant particulier, Toby était paradoxalement plus réfléchi. Il prenait son rôle de justicier très au sérieux, presque autant que ses missions pour la Ligue. Après avoir jeté un coup d'œil derrière son épaule pour observer Néron, Toby reporta son attention sur la porte, en espérant que Atia vienne bientôt leur ouvrir. Ils avaient un message important à transmettre à Eclipse.

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"Ça sent la crevette. Ça vient de moi ou c'est toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Fringe
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Altération de la réalité.
Véritable identité : Olivia Hubin
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 20 Fév - 1:20

Olivia allait de surprise en surprise, et avec une pincée de révélations, durant cette journée. La femme blessée répondant au nom d'Oerbia Dia Eirene avait légèrement explicité ce que sa mère lui avait raconté, tout en racontant des brides de son histoire personnelle. Cette Immortelle, puisque c'est ce qu'elle était, était tout bonnement stupéfiante. Atia avait des contacts pour le moins surprenant.
En parlant de cette dernière, elle ne tarda pas trop à arriver, et après s'être inquiétée de l'état de santé d'Eclipse, précisa pour cette dernière qu'un certain Luzhin faisait le pied de grue sur le trottoir d'en face. Olivia en déduisit que ce n'était pas vraiment une personne qu'Eirene était pressée de croiser. Mais pas le temps de poser la question que Rafael, son père, débarqua à son tour.
Avec quelques infos. La société était tombée, Halpert était mort (hypothèse de Roxas confirmée par Atia) et Deirdre... eh bien, toujours vivante et son père était censé savoir pourquoi. Fringe fronça légèrement les sourcils. Sa mère ne lui avait pas encore tout dit à elle, de toute évidence.
Il s'intéressa ensuite au cas d'Eclipse. S'en suivit une discussion pour le moins étrange qui se divisa en divers points. Le père de Rafael, son grand-père donc !, était toujours en vie. Le rôle de Roxas à venir (avec une pique envers sa mère qu'elle n'avait pas vu venir... elle n'avait pas été certaine de la paternité de Rafael ? Suspect Elle aurait bien réagi, mais il y avait apparemment des choses plus importantes sur le feu. Il faudrait qu'elle en discute un peu avec elle). Ce Darcy qui semblait être un pourri. Et de l'éthique des Immortels que l'Immortelle de la pièce ne partageait pas vraiment, source d'un débat plus passionné entre les deux protagonistes.
Et finalement, elle-même, vu qu'elle était au carrefour de son avenir. Faire le choix d'accepter l'aide d'Eclipse et de ses parents (et d'autres personnes) pour faciliter les choses, ou laisser ces dernières se dérouler d'elle-même, avec un risque de passage par la case souffrance. Un choix qui ne semblait pas vraiment en être un. Mais si sa mère, grâce à ce médium dont elle taisait toujours le nom, avait appris des choses... Elle se rendit alors compte qu'Atia brisait peut-être bien ses fameuses règles avec tout ça. Pourquoi décider d'accélerer (même un peu) les évènements aujourd'hui, pour ce qui la concernait ? Voulait-elle lui épargner quelque chose de désagréable ? Agissait-elle pour son bien, même si elle gardait en tête le rôle de "Gardienne" de sa fille ?
Rien de bien évident. Comme toujours avec Ellie, en fait.


- Laissez moi un peu de temps pour y réfléchir, répondit Olivia, avant que la discussion ne reparte sur Eclipse et ses blessures.

Cette dernière répondit assez brièvement *. Il n'y avait pas grand chose à dire de plus de toute façon. Puis on frappa à la porte.
Ami ou ennemi ? Insinctivement, elle porta la main à son arme.


* Dans son prochain post ^^

_________________

- Fringe -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 20 Fév - 21:03

=> Centre-ville, Tour Lancaster

Le feu s'embrasa dans la cheminée, les cendres froides rougoyèrent, s'envolant dans un tourbillon. Eclipse, peut-être, reconnaitrait les signes précurseurs de son apparition, pour les autres, il faudrait un peu de patience. Des yeux rouges apparurent, et les cendres s'amassèrent, lui faisant prendre corps. Il observa les personnes présentes dans la pièce, s'arrêtant sur Eirene.

Haha ! Je devais me rendre dans la rue, mais mon apparition aurait été beaucoup moins théâtrale n'est-ce pas ?

Souriant, il fixa son regard sinistre et fou sur Olivia. Il la dévisagea une seconde avant de jeter un regard en coin à Atia.

La mère, le père, et leur si chaaarmante fille. 5 générations de Baldwin. Une famille intéressante.

Son visage se décomposa.

On devrait tous vous tuer. Il se tourna vers Roxas et avança rapidement, ses pieds grisâtres sous sa tunique flottants au dessus du sol. Rafael, le fils humain du légendaire combattant !

Il éclata de rire, trouvant visiblement quelque chose de drôle dans tout ça.

3 générations de Baldwin. Rafael, Toby, Olivia, et la jeune Madison. Que ressentirait Reg si je vous tuait tous ?

La porte du hall s'ouvrit, Wikus et Artémis firent leur entrée. Une franche expression de mépris se peignit sur le visage d'Akhad.

Et voilà le service d'ordre du Vulnérable Fuxi ! Quelle charmante réunion. C'est écoeurant !

Non, il ne s'attardait pas. Malgré les apparences, il n'était pas passé par là dans le but de tuer quelqu'un. Pas encore. Il pivota vers Eclipse.

Eireeeene, ma pauvre petite-nièce blessée. J'ai un ami très interessé à l'idée d'obtenir un certain objet en ta position, si tu meurs,demande à Wangbian de me prévenir...

Il sourit à la ronde avant de quitter le salon. Il traversa la pièce de façon naturelle, passant à côté de Wikus et Artémis sans s'inquiéter. Il eut néanmoins une pensée pour Toby.

Toby, mon petit, mes condoléances pour ta femme. Quelle tristesse ça a dû te causer. Il s'éloigna. Je me demande si Hamm a envie d'un plat de fruits de mer...

Il rejoignit la rue et glissa jusqu'à Néron.

Ils ont réussi à l'asservir.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Néron
Nombre de messages : 29
Véritable identité : Nikolai Luzhin
Date d'inscription : 24/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 20 Fév - 23:40

Néron s'était immobilisé, hésitant à traverser. Pour combien de temps ? De toute évidence, il aurait du se décider plus rapidement. Le voyant se mettre en mouvements, la jeune femme avait pris peur, semble-t-il. Elle rejoignit la porte d'entrée d'Hawking sans attendre... Néron n'était pas un vampire, il n'avait pas besoin d'être invité pour pénétrer les lieux. Et pourtant, ceci rendait la chose beaucoup moins aisée. A cet instant, deux individus costumés, d'une façon relativement ridicule, tombèrent sur la rouquine. Étaient-ce là leurs ennemis ? Néron ne bougea plus, le regard aussi vif que le visage impassible. Combien de temps attendit-il ? Il n'aurait su le dire. En revanche, il avait un vague doute de ce qu'il se tramait...

"Ils ont réussi à l'asservir." dit alors une voix... formidablement familière.

Le fils de Thanatos se tourna vers Akhad, tel qu'il était, et lui adressa un sourire troublé comme troublant. Toute cette comédie était sans surprise. Et pourtant, il pleurait la mort spirituelle, la décadence de la force d'Apocalypse. Et il se réjouissait du retour glorieux d'Akhad. A quoi bon ? Les Invisibles avaient commis l'irréversible en se montrant plus méprisables encore que Théoden et les autres. Que dire ? Il formula une phrase très simple et concise, laquelle avait tout son sens. Après tout, Laclos ne l'avait pas utilisée pour rien.


Eh bien ! La guerre...

Il croisa les bras tout en reportant son regard scrutateur sur la demeure.

Mais pas tout de suite. Eirene et les autres incapables attaqueront forcément les Invisibles, lorsque le moment sera venu. Laissons-les faire. Ces idiots nous prêteront main-forte sans s'en rendre compte. Le jour où Thanatos sombrera n'est certes pas encore venu. Et pourtant, il faudra remédier à cette profonde humiliation, dit-il, implacable.

Il n'apprenait pas grand chose à Akhad, cependant, le regard impitoyable qu'il lui adressa ne serait pas sans le satisfaire. Tout à coup, il sembla s'adoucir.


As-tu aperçu Ellie Hawking ? Elle n'est plus ce qu'elle était, n'est-ce pas ? demanda-t-il, méprisant, en souriant.

Le temps où elle voyageait et avait un semblant d'intérêt était décidément bien éloigné. Son sourire s'élargit alors qu'il pensait aux autres occupants de la maison. Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre. Tant mieux, cela les divertirait.


Linderman, désespérée sans son papa, les deux justiciers défenseurs de fruits de mer, est-ce là les adversaires que nous méritons ? J'ai rarement vu quelque chose d'aussi pitoyable. Eirene, comment va-t-elle ? Elle se préoccupe du sort de mortels... D'humains... Qui n'en valent vraiment pas la peine. Pour tout dire, elle fait honte à son sang.

Il se plaisait à imaginer le passage fracassant d'Akhad. Il espérait que celui-ci se montrerait loquace. Par exemple, il ignorait la présence de Fringe. Puis Néron rit légèrement. Il avait conservé le plus drôle pour la fin.

Et tu as rencontré le fils de Druss, le descendant de Ji...

Il n'ajouta rien, vraiment amusé, car il lui arrivait de se décontracter. Qu'y avait-il à ajouter au sujet de Rafael Baldwin ? Détenteur de qualités qui leur étaient propres, il n'en demeurait pas moins extrêmement ridicule, pour la simple raison qu'il était humain, lâche, contrôlé par ceux qu'il croyait ses bienfaiteurs. Il n'y avait en vérité pas de plus grand gâchis et de destinée plus contraire que ce qui concernait le fils de "Reg".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Lun 21 Fév - 20:16

=> Le Restaurant Japonais

L'improbable duo de justiciers rejoignit la demeure d'Atia. En chemin, la jeune fille reçut des nouvelles de son parrain, et lui apprit qu'ils allaient voir Oerba Dia Eirene. Se placant dans le dos de son père, elle surveillait Néron, écoutant malgré tout la conversation de Wikus.

"L'homme qui approche n'est pas un tendre et je doute qu'il soit là pour une visite de courtoisie. Nous non plus d'ailleurs..."

Tandis qu'ils se tournaient vers la porte de la maison d'Ellie, Madison gardait toujours l'oeil fixé sur Néron. Son père frappa, et ils attendirent. Une lueur animale dans le regard, Artémis bougea la tête vers son père.

Akhad est à l'intérieur. Lui dit-elle, l'air sombre.

Et sans attendre, elle poussa la porte. Inutile de perdre de temps, ils avaient craint que Hamm Nur n'ait de mauvaises intentions, mais le Mal était déjà entré. Tout deux se guidèrent au son qui provenait du salon, une voix lente, profonde, affreuse.


"Et voilà le service d'ordre du Vulnérable Fuxi ! Quelle charmante réunion. C'est écoeurant !"

Quel répugnant personnage. Vulnérable Fuxi ? Pour qui se prenait-il... Mais, Mady pouvait le sentir à travers la pièce, il émanait de lui une force mentale écrasante. Elle en aurait eu mal à la tête si Gabriel n'avait pas entrainé son esprit. Dans une certaine mesure. Le Démon s'adressa ensuite à Eclipse. Sa "petite-nièce" ?
Et tandis que le duo de super-héros restait sur ses gardes, le ténébreux Immortel traversa paisiblement la pièce, pour s'en prendre à Toby.


"Toby, mon petit, mes condoléances pour ta femme. Quelle tristesse ça a dû te causer. Je me demande si Hamm a envie d'un plat de fruits de mer..."

Elle ressentit un coup au coeur, mais ne regarda pas son père, inutile d'ajouter à son malaise. Doucement, discrètement, elle entoura le poignet de Wikus avec sa main. Autant pour lui faire savoir qu'elle était toujours là, que pour prendre son pouls.
Mieux valait passer à autre chose, mais rester méfiant vis-à-vis des deux monstres dehors. Comment pouvait-on être suffisament cruel pour s'attaquer à quelqu'un d'une façon aussi gratuite ?
Malgré tout, elle se tourna vers Eclipse.


Nous avons un message pour vous.

La suite à son père, pour le distraire de ses mornes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Lun 21 Fév - 22:00

"Eh bien ! La guerre..."

Un sourire ravi fendit le visage d'Akhad, ce qui ne le rendait pourtant pas plus agréable.

"Mais pas tout de suite. Eirene et les autres incapables attaqueront forcément les Invisibles, lorsque le moment sera venu. Laissons-les faire. Ces idiots nous prêteront main-forte sans s'en rendre compte. Le jour où Thanatos sombrera n'est certes pas encore venu. Et pourtant, il faudra remédier à cette profonde humiliation."

La vengeance des Dieux viendra en son heure. Nous le récupérerons au plus fort de la bataille. Libre, sa force n'en sera que plus grande, et sa fureur envers les Invisibles, à nul autre pareil.

Une lueur de pure malveillance illumina son regard. Ce qu'humains et mutants considéraient comme l'horreur, le règne de l'Empereur, tout cela ne serait rien face au plus puissant Tyran de toute l'humanité.

"As-tu aperçu Ellie Hawking ? Elle n'est plus ce qu'elle était, n'est-ce pas ?"

Une légère grimace de mépris tordit le visage de l'illustre télépathe. Parmi les choses qui le dégoutaient le plus, les mortels incapables de rester à leur place figuraient en bonne position. Cette femme se permettait de jouer un rôle qui n'appartenait qu'aux Immortels, traverser l'Histoire. Un coup de hache en travers de son vieux cou ridé, voilà ce qu'il fallait. Hoo, oui, un jour, il s'amuserait avec le vieux corps disloqué et hurlant de cette vieille garce.

"Linderman, désespérée sans son papa, les deux justiciers défenseurs de fruits de mer, est-ce là les adversaires que nous méritons ? J'ai rarement vu quelque chose d'aussi pitoyable. Eirene, comment va-t-elle ? Elle se préoccupe du sort de mortels... D'humains... Qui n'en valent vraiment pas la peine. Pour tout dire, elle fait honte à son sang."

Eirene est mal en point. Si tu le voulais, ce serait le moment de lui arracher la précieuse dague...

Néron souriait, Fate l'interrogea du regard. Il était un peu tôt pour élargir la brèche du conflit mondial en devenir, ils devaient préparer leurs plans avec minutie et beaucoup de soins.

"Et tu as rencontré le fils de Druss, le descendant de Ji..."

Une honte pour notre espèce. Comme de nombreuses familles, il faudra arracher le chancre de cette humanité à la noblesse de l'homo supérior. Et emprisonner tous ces Immortels qui pensent qu'il faut rechercher la paix pour tout les mutants. C'est à nous que revient le devoir de diriger nos inférieurs avec fermeté.

Sa colère atteignait un pic. Il lui faudrait bientôt être apaisé. Mais pour l'instant, la mécanique devait se mettre en route.

Ce soir, nous allons commencer. Ramener Morgana sera un premier pas.

Premier pas sur le chemin de leur divine vengeance.
Penser à Morgana l'amena à Rakan, et Kuneru. L'un sortirait bientôt, l'autre ne serait jamais mieux ailleurs que sous sa montagne. S'il n'était pas mort entre-temps.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Néron
Nombre de messages : 29
Véritable identité : Nikolai Luzhin
Date d'inscription : 24/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Lun 28 Fév - 21:26

"La vengeance des Dieux viendra en son heure. Nous le récupérerons au plus fort de la bataille. Libre, sa force n'en sera que plus grande, et sa fureur envers les Invisibles, à nul autre pareil." acquiesça Akhad.

De toutes évidences, les deux immortels étaient confiants. Ils avaient leurs raisons bien qu'il fut probable qu'ils se voilassent la face. Après tout, les Invisibles étaient parvenus à maitriser le puissant Apocalypse, ce qui n'était pas un mince exploit. Néron ne regrettait décidément pas de ne point avoir assisté à ce réveil... blasphématoire.
Actuellement, à un autre endroit, Adel réalisait son objectif en réduisant au silence l'impertinente Gina Anselmi. Ce spectacle aurait certainement eu son charme mais Hamm avait à faire. Akhad, lequel venait de se montrer particulièrement malveillant, afficha une expression de profond mépris lorsqu'il évoqua Hawking. Plus intéressant, en ce qui concernait Eclipse, il déclara :


"Eirene est mal en point. Si tu le voulais, ce serait le moment de lui arracher la précieuse dague..."

Néron esquissa un sourire sans joie. Si seulement... Mais non, il n'y avait pas que cela qui le retenait. Et puis, si c'était extrêmement tentant, s'emparer de l'une des armes n'était pas vraiment prévu au programme.

Je préférerais manier la badine, répliqua-t-il.

Remplacer la dague par cela, à une main, quitte à trainer la tête tranchée de Théoden, plutôt que celle d'Eclipse, de l'autre. Voilà une brillante idée. Comme si la discussion allait en se dégradant, ils évoquèrent le fils de Druss :


"Une honte pour notre espèce. Comme de nombreuses familles, il faudra arracher le chancre de cette humanité à la noblesse de l'homo supérior. Et emprisonner tous ces Immortels qui pensent qu'il faut rechercher la paix pour tout les mutants. C'est à nous que revient le devoir de diriger nos inférieurs avec fermeté."

Encore une fois, cela se passait de commentaire. S'il avait l'air mieux élevé qu'Akhad, Néron partageait absolument tous ses idéaux. Le télépathe s'était débarrassé de certains de ses enfants, Hamm lui, avait nié tout lien avec Hoederer, cet incapable... Il espérait qu'il soit mort depuis le temps... A présent, Asclépios devrait faire ses preuves. Or, cela commençait à tarder. Néron tolérait son insouciance, ses rapports avec Azazel, ses activités tendancieuses, tant qu'il avait encore de l'espoir. Il demeura parfaitement calme, presque indifférent à la colère d'Akhad. Celui-ci était du genre 'emporté par ses idées'. Ce n'était pas un défaut.

"Ce soir, nous allons commencer. Ramener Morgana sera un premier pas." dit-il enfin.

Tu sais que je t'apporterai toujours mon soutien, dit-il, en refermant les boutons de sa manche. Quand partons-nous ?

Lorsqu'ils en eurent terminé, les deux êtres de ténèbres se retirèrent.

=>

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Eclipse
Nombre de messages : 37
Capacité(s) : Immortel, lumineux, télékinétique et explosif.
Véritable identité : Oerba Dia Eirene (Elaine Benes)
Date d'inscription : 19/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Ven 4 Mar - 2:23

"Tant mieux. Parce que jusqu'ici, Ellie ne m'a pas superbement éclairé."

Ce qui n'était pas très étonnant. Eloïse Hawking était resté dans son rôle, tout simplement.
Maintenant, Eirene ne garantissait pas non plus la nature et l'ampleur des révélations que la Voyageuse pourrait bien lui faire ! Razz


"Elle n'était même pas certaine que je sois effectivement le père d'Olivia, lorsqu'elle me l'a appris. Au fait, tu es sûre de toi, maintenant ?"

Il y avait un peu de rancoeur dans le ton. Rafael n'était pas prêt de lui pardonner si facilement d'avoir omis de lui dire qu'il avait une fille, pendant toutes ces années. Mais peut-être cette absence de père était-elle une nécessité... Ellie avait-elle vraiment cédé à Olivia en lui présentant Roxas ? Mystère... Laughing
Le Zèbre rapprocha bien vite Théoden de Rarhu. Bien sûr, elle n'était pas du tout de cet avis, mais là tout de suite, elle ne désirait pas s'enfoncer dans un tel débat. Même si elle brulait d'envie de lui dire que Darcy était bien pire.
Fringe promit de réfléchir à la proposition. Eclipse espéra qu'elle ne prenne pas trop de temps. C'est une chose qui commençait doucement à leur manquer.


"Qu'est-ce qui vous est arrivé ?"

- Une rencontre avec un ennemi pour le moins surprenant... Une amie, il y a encore peu, répondit-elle, en évoquant la fille adoptive de Charles Widmore, un de ses plus loyal et cher ami. Le Mal revêt bien des déguisements. J'ignorais son statut de Mutante jusqu'à aujourd'hui. Et son pouvoir est assez terrifiant, vois-tu... Elle m'a forcé à m'attaquer... Elle a retourné mon pouvoir contre moi. Je n'étais qu'un marionnette entre ses mains. Et comme tu peux le constater en voyant ma guérison en cours, ajouta-t-elle en découvrant un peu plus ses membres, elle m'a faite exploser les miennes. Et un peu plus. Mais je m'en remettrai. D'ici une heure, je serai en pleine forme.

On frappa ensuite à la porte. Atia s'apprétait à ouvrir, mais il se passa quelque chose d'inhabituel du côté de la cheminée. Etait-ce possible ? Lui ici ? Eirene fronça les sourcils. Ce qu'elle supposait ne tarda pas à se confirmer, et Akhad fit son apparition.


"Haha ! Je devais me rendre dans la rue, mais mon apparition aurait été beaucoup moins théâtrale n'est-ce pas ?"

Après Soara, elle n'était pas vraiment prête pour un nouvel affrontement. Que voulait-il donc ?

"La mère, le père, et leur si chaaarmante fille. 5 générations de Baldwin. Une famille intéressante."

Olivia... Etait-il là pour éliminer leur espoir dans l'oeuf ? Impossible si elle en croyait ce qu'Ellie lui avait raconté sur l'avenir. Mais elle doutait que ce soit une visite amicale pour autant.

"On devrait tous vous tuer. Rafael, le fils humain du légendaire combattant !"

Et il se mit à rire. Eclipse fixa Roxas, tentant de lui faire comprendre de ne rien faire de stupide. Il ne faisait pas du tout le poids contre un Mutant tel qu'Akhad.
Certes, il avait pu avoir par surprise Axel, mais c'était certainement un coup de chance. Qui n'avait de toute façon abouti à rien.
La porte d'entrée s'ouvrit sur Wikuset Artemis, habillés comme les super-héros d'une bande-dessinée. Voilà qui était pour le moins... bizarre. On avait vu des tenues plus discrète pour se déplacer.


"Et voilà le service d'ordre du Vulnérable Fuxi ! Quelle charmante réunion. C'est écoeurant !"

Des envoyés de Fuxi... Etrange timing. Ou simple coïncidence. Elle n'allait pas se prendre la tête avec ça pour l'instant. Il y avait plus grave.

"Eireeeene, ma pauvre petite-nièce blessée. J'ai un ami très interessé à l'idée d'obtenir un certain objet en ta possession, si tu meurs,demande à Wangbian de me prévenir..."

- Il n'est pas encore dit que je meurs à son service, mon très cher grand-oncle. Qui sait, j'emporterai peut-être la dague avec moi, dans un lieu inaccessible, dit-elle, avant qu'il ne prenne la direction de la porte.

Wangbian... Elle ne lui en voulait pas, mais le sachant du côté d'Axel, il faudrait vraiment se montrer très persuasif pour la convaincre de quoi que ce soit.
Et Akhad était maintenant parti. Et tous étaient encore en vie. Se ramollissait-il ? :queen: Laughing
Elle posa son regard sur Olivia. Heureusement qu'il n'avait rien fait. L'épreuve aurait été trop dure sans l'entraînement adéquat. Et dans son état, elle n'aurait pas vraiment été d'une grande aide. Ou alors en aveuglant tout le monde. C'était toujours efficace ça.
Le duo costumé s'approcha finalement. La délégation du créateur de Gran Pulse selon les termes d'Akhad. Ce fut la jeune fille qui prit la parole:


"Nous avons un message pour vous."

- J'ai la vague impression de déjà en connaître le contenu, mais je t'en prie, vas-y, l'invita-t-elle, ou il si Wikus comptait prendre le relais, à poursuivre.

_________________
- Ce sont des temps obscurs, mais même l'ombre la plus noire est conquise par la lumière du jour. -

- Vous pouvez faire confiance à vos ennemis pour vous attaquer, mais vous ne savez jamais ce que préparent vos alliés. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Atia
Nombre de messages : 126
Capacité(s) : Trouver n'importe qui, n'importe où.
Véritable identité : Eloïse Hawking
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 6 Mar - 0:38

Ellie était restée silencieuse, écoutant le dialogue entre Roxas et Eclipse. Tout dans les manières de cette dernière devait gêner le père d'Olivia. La familiarité avec laquelle l'Immortelle s'adressait à lui, les sujets abordés... Enfin, il avait malgré tout eu le temps de glisser une ou deux piques à son attention. Et une plutôt basse. Il jouait sur les mots qu'elle avait employé lors de la fameuse révélation d'il y a 6 mois. Qu'il était "hautement probable" qu'il soit à l'origine de sa cadette. Sa relation avec Hume avait été plutôt brève comparée à celle qu'elle avait eu avec Roxas.

- Bien sûr que j'en suis certaine. Passe un test ADN si tu ne me crois pas. Mais regarde la dans les yeux, et tu sais que tu n'en auras pas besoin. Olivia est de ton sang.

Et donc de l'ami d'Eclipse, le père de Rafael. Elle esquissa un léger sourire. Qui aurait pu croire qu'il était le fils d'un Immortel ? La vie réservait bien des surprises, même à elle, bien qu'elle savait parfaitement s'en cacher derrière son masque d'impassibilité.
Jamie Darcy, aka Axel, aka Théoden. Un sujet qui les occupait tous. Après tout ce qu'Eirene lui avait raconté, Atia en était venu à se demander si l'accident de Noah n'était pas une de ses autres manipulations. La scène était encore si étrange après toutes ces années.
Fringe demanda un délai. Eloïse acquiesça, non sans ajouter:


- Bien. Mais fais attention. Même en prenant des chemins pour l'éviter, on finit par tomber sur son destin...

Rafael demanda alors comment Elaine s'était retrouvée dans cet état. Blessée par une amie au pouvoir terrible. Voilà qui n'était guère réjouissant.
Quelqu'un frappa à la porte. Et alors qu'elle se dirigeait vers cette dernière, tout en identifiant trois personnes (Alicia, Artemis et Wikus), elle stoppa net quand quelqu'un pénétra dans sa maison... par la cheminée. A la différence que le nouveau venu n'avait rien du Père Noël. Loin de là, même ! A la façon dont il s'adressa à eux, il était facile de comprendre qu'il était une menace... et un parent d'Eclipse. Si l'Immortelle lui avait un peu parlé de ses semblables, elle était restée vague sur ses origines et sa famille. A part ses liens avec les Muwvyns, avec qui elle avait eu quelques contacts. Atia ignorait par conséquent que Rarhu était un descendant d'Eirene. De même que Hume. ^^
L'invité surprise se chargea d'ouvrir la porte. Ellie arqua légèrement les sourcils en voyant l'accoutrement du fils et de la petite-fille de Roxas. Il s'était cru au carnaval ou quoi ? Laughing Mais quoi qu'il en soit, ils étaient en liens avec le fameux Fuxi selon les dires d'Akhad, qui ne tarda pas à s'en aller.
Artemis annonça avoir un message pour Eclipse qui se dit prête à l'écouter.
Après avoir fait rentrer Angelica, et lancé un regard en direction de Néron et Akhad, Atia referma la porte d'entrée.


- Je suis à toi dans un instant, Alicia... Nous avons certaines petites choses à terminer avant, lui dit-elle en l'invitant à s'avancer dans le salon.

_________________

- Cela ne sert à rien de combattre le Destin. Ce qui doit arriver, arrivera. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Wikus
Nombre de messages : 17
Capacité(s) : Métamorphose
Véritable identité : Toby Baldwin
Date d'inscription : 28/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 6 Mar - 8:53

Au bout d'un moment que Wikus trouva exagérément long ; la maison était-elle si grande pour que Atia mette autant de temps pour leur ouvrir ; Artémis lui transmit une information des plus inquiétantes.

- Akhad est à l'intérieur. Lui révéla-t-elle en effet.

Ni une, ni deux, la jeune fille ouvrit la porte et Wikus lui emboita fermement le pas. Père et fille se laissèrent guider par la voix glaciale qui leur parvenait du salon.


- Et voilà le service d'ordre du Vulnérable Fuxi ! Quelle charmante réunion. C'est écœurant ! S'exclama celle-ci à leur arrivée.

Wikus serra les poings, se préparant mentalement à toute éventualité. Si Akhad se décidait à attaquer, il ne pourrait pas faire grand chose si ce n'était laisser le temps aux autres de fuir. Toby était prêt à sacrifier sa vie pour sauver celles des personnes présentes. Sans parler d'Artémis dont l'importance pour Wikus était évidente, il était également crucial que Atia et Fringe survivent. Et puis, Toby n'était pas non plus prêt à abandonner son père, si vulnérable en tant que simple humain, à un sort funeste. Akhad semblait toutefois ne pas avoir d'intention hostile pour le moment.


- Eireeeene, ma pauvre petite-nièce blessée. J'ai un ami très intéressé à l'idée d'obtenir un certain objet en ta position, si tu meurs,demande à Wangbian de me prévenir... S'adressa-t-il à l'Externel que Wikus et Artémis étaient venus trouver, avant de se diriger lentement vers eux.

- Il n'est pas encore dit que je meurs à son service, mon très cher grand-oncle. Qui sait, j'emporterai peut-être la dague avec moi, dans un lieu inaccessible, rétorqua dans le même temps Eclipse, ce qui, cela dit en passant, n'était pas très bon signe pour les messagers de Fuxi.

- Toby, mon petit, mes condoléances pour ta femme. Quelle tristesse ça a dû te causer. Glissa enfin Akhad, en passant devant Wikus. Je me demande si Hamm a envie d'un plat de fruits de mer...

Wikus ne pipa mot, accusant mentalement le coup bas porté par l'Externel. Si Toby était fou, il ne l'était pas au point de répondre à une telle provocation, aussi immonde était-elle. Tôt ou tard, le puissant Akhad devrait répondre de ses actes. Wikus attendrait simplement le moment où sa face de croque-mort se figerait dans une attitude d'effroi et d'incompréhension, lorsque la mort lui arracherait à jamais sa verve démoniaque. La tension de Toby baissa d'un cran lorsqu'il sentit la main d'Artémis se serrer autour de son poignet. Son ange était toujours là pour veiller sur lui. A présent, il était même difficile de savoir lequel des deux s'occupait de l'autre. Ils s'épaulaient mutuellement. Il était si fier de sa fi-fille.

- Nous avons un message pour vous. Annonça justement cette dernière à Eclipse.

- J'ai la vague impression de déjà en connaître le contenu, mais je t'en prie, vas-y, répondit l'Externel.

Mais ce fut Wikus qui se chargea de transmettre ledit message.


- Dame Eirene, dit-il. Le Vénérable Laotzu nous a chargés de vous convier à une réunion exceptionnelle sur Gran Pulse. Des décisions importantes seront prises à cette occasion et un plan de bataille sera présenté et discuté. Je vous encourage vivement à y participer, d'autant plus si vous avez des remarques à faire à Théoden. Il esquissa un sourire entendu. Comme vous avez dû vous en rendre compte, le Mal a gagné en puissance ces dernières heures. Apocalypse n'est pas la seule menace à ressortir de l'ombre. Il se peut en effet que, en ce moment-même, votre sœur ait été ramenée des limbes avec tout ce que cela implique. L'union fait la force, Dame Eirene. L'important à présent est de garder en tête quel camp vous souhaitez voir l'emporter.

Wikus marqua une courte pause, le temps de se tourner vers Atia, de retour dans le salon avec Angelica.

- A titre plus personnel, ajouta-t-il, le regard flamboyant derrière son masque. J'aimerais assez qu'on évite de mêler mon père à ces histoires. J'estime qu'il a suffisamment souffert dans sa vie, que ce soit de son propre fait ou non, pour qu'on lui inflige de nouvelles épreuves aussi terribles. Libre à vous de tracer un chemin de croix pour votre fille, mais laissez Roxas en dehors de ça.

Si Toby savait beaucoup de choses, via Fuxi notamment, il ignorait en revanche que Fringe était sa demi-sœur. Ce qui expliquait sans doute son ressentiment. Eclipse et Atia pouvaient critiquer Axel. Ne faisaient-elles pas la même chose avec Fringe et Roxas ? En encourageant Rafael à s'opposer à des mutants comme Apocalypse, elles ne faisaient que l'envoyer à la mort, aussi sûrement que Cerantil avait passé l'arme à gauche sous l'impulsion de Théoden.

_________________
§ Histoire ~ Évolution §

"Ça sent la crevette. Ça vient de moi ou c'est toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Roxas
Nombre de messages : 280
Véritable identité : Rafael Baldwin
Date d'inscription : 15/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 6 Mar - 23:35

"Une rencontre avec un ennemi pour le moins surprenant... Une amie, il y a encore peu. Le Mal revêt bien des déguisements. J'ignorais son statut de Mutante jusqu'à aujourd'hui. Et son pouvoir est assez terrifiant, vois-tu... Elle m'a forcé à m'attaquer... Elle a retourné mon pouvoir contre moi. Je n'étais qu'un marionnette entre ses mains. Et comme tu peux le constater en voyant ma guérison en cours, elle m'a faite exploser les miennes. Et un peu plus. Mais je m'en remettrai. D'ici une heure, je serai en pleine forme." répondit-elle en toute franchise.

Il ne trouva absolument rien à répliquer. Malgré son grand âge, elle était donc parvenue encore une fois à se laisser trahir. Il ne fallait s'attacher à personne, c'était l'unique solution. Malgré toutes les belles paroles d'Eclipse, cette seule confession confortait Rafael dans ses idées originelles. Comme il devait être terrible d'être contraint de s'en prendre à soi-même. Quoiqu'il lui était arrivé de le faire, sans qu'on l'y forçât... Encore que ce n'était pas pareil. Il n'était qu'un humain. L'immortelle avait du tomber de haut...
Ensuite, Ellie s'offusqua légèrement de son manque de... délicatesse. Tant pis pour elle.


"Bien sûr que j'en suis certaine. Passe un test ADN si tu ne me crois pas. Mais regarde la dans les yeux, et tu sais que tu n'en auras pas besoin. Olivia est de ton sang." rétorqua-t-elle.

Il gagna un air guère convaincu, plus vis-à-vis de l'attitude d'Atia que de la véracité de ses propos. Certes, il croyait que Fringe était sa fille. Cela ne changeait rien au problème. Malgré les récentes confessions de Hawking, elle s'était moquée de lui pendant bien des années.


"Laissez moi un peu de temps pour y réfléchir." intervint finalement Olivia.

L'on frappa ensuite à la porte, ce qui l'incita à s'emparer de son arme. Effectivement, l'ambiance était plus oppressante que jamais avec tous ces ennemis évoqués, plus démoniaques les uns que les autres. D'ailleurs, il n'oubliait pas que Néron demeurait à proximité. Cependant, il ne s'agissait que d'Alicia. Il était sage de sa part de ne pas avoir trop attendu avant de les rejoindre. Mais elle n'était pas seule. Deux illuminés (un Batman plus ridicule que l'original et une fillette aux cheveux... violets) avaient surgi dans la maison. Roxas arqua un sourcil. Qu'est-ce que c'était que ce cirque ? Il ne se demanda pas comment l'on pouvait faire preuve d'aussi peu de goût. Il désirait plutôt savoir ce que... Wikus et Artémis venaient faire ici. Allons bon, il n'était pas dupe.
Puis tout à coup, un étrange phénomène se produisit dans la cheminée. Les yeux de Roxas pivotèrent vers un nuage de fumée et de flammes, qui s'épaississait d'une façon surnaturelle. Bientôt, deux yeux d'un rouge d'une rare cruauté se dessinèrent.


"Haha ! Je devais me rendre dans la rue, mais mon apparition aurait été beaucoup moins théâtrale n'est-ce pas ?" déclara une voix trainarde.

Celle d'un mort, et pourtant, elle était si vive d'ironie et de dédain... Une silhouette avait pris forme, révélant un homme... qui n'avait rien d'humain. Roxas avait reculé lentement jusqu'à être bloqué par le mur. Aucune appréhension ou terreur ne se lisaient sur son visage, cela ne l'empêchait pas d'être aussi pâle qu'Akhad.


"La mère, le père, et leur si chaaarmante fille. 5 générations de Baldwin. Une famille intéressante."

S'il avait eu toutes ses facultés, il aurait sans doute tiqué face à cette information. Et s'il ne s'était pas douté que son père était en vie, il ne s'imaginait évidemment pas qu'il en allait de même pour son aïeul, et qu'en plus, il s'agissait de Ji. Il n'avait qu'une seule certitude et qu'une seule pensée, d'ailleurs : il avait rarement (peut-être jamais) ressenti une présence aussi malsaine.

"On devrait tous vous tuer." poursuivit-il, avant de s'avancer vers lui.

Inutile de préciser qu'il regrettât la présence du mur derrière lui.


"Rafael, le fils humain du légendaire combattant !" fit-il, plus méprisant que jamais.

S'il avait baissé les yeux, il releva un regard brûlant vers ce démon, ou je ne sais quoi. Il était visiblement le dernier à être informé de la vivacité de son lâche de père... Sa colère redoubla lorsqu'Akhad éclata de rire. Celui-ci ne s'en aperçut pas; de toute façon, il en faudrait d'avantage pour l'intimider. Non, il poursuivait son numéro méticuleusement préparé :


"3 générations de Baldwin. Rafael, Toby, Olivia, et la jeune Madison. Que ressentirait Reg si je vous tuait tous ?"

Quand bien même il ignorait à qui Akhad faisait allusion, la menace eut l'effet tout à fait escompté : un mélange d'effroi et de fureur. Il gagna toutefois un air pratiquement résigné. Que pouvait-il faire face à pareil... Un mutant, ça ? Non, il avait confirmation que l'enfer existait, voilà tout. Il n'avait nul besoin du signe d'Eclipse pour juger sage de ne point réagir. Le prenaient-elles pour un être dénué de raison ? Le discours se poursuivit, ce qui permit à Roxas de réaliser qu'il ignorait encore quantité de choses.

"Eireeeene, ma pauvre petite-nièce blessée. J'ai un ami très interessé à l'idée d'obtenir un certain objet en ta position, si tu meurs,demande à Wangbian de me prévenir..." dit-il en se tournant vers Eclipse.

Alors comme ça, il faisait partie de sa famille. Comme quoi, l'on ne pouvait vraiment se fier à personne. Il quitta la maison aussi brusquement qu'il l'avait gagnée, non sans une dernière pensée pour Toby. Roxas resta encore immobile, un moment, songeant que la situation devenait aussi irréelle qu'ingérable. Comme quoi, les évènements peuvent "toujours" empirer. Les autres étaient vraisemblablement plus habitués à ce genre de spectacle... Ou visite du Diable, appelez cela comme vous voudrez... Puisque la conversation reprit son cours.


"Nous avons un message pour vous." déclara la fille de Toby.

"J'ai la vague impression de déjà en connaître le contenu, mais je t'en prie, vas-y." répondit Eclipse, confirmant qu'elle était faite pour s'entendre avec Ellie...

Pendant que cette dernière s'adressait à Alicia, Wikus prit la parole :


"Dame Eirene. Le Vénérable Laotzu nous a chargés de vous convier à une réunion exceptionnelle sur Gran Pulse. Des décisions importantes seront prises à cette occasion et un plan de bataille sera présenté et discuté. Je vous encourage vivement à y participer, d'autant plus si vous avez des remarques à faire à Théoden."

Il se décolla du mur et resta silencieux, quoique très attentif. Encore une fois, certains termes le dépassaient mais il se doutait suffisamment de ce qu'il se tramait. Une poignée de personnes croyait pouvoir décider pour tous. Cela le répugnait. Comment Akh Diable Wikus pouvait-il être lié à tout ceci ?

"Comme vous avez dû vous en rendre compte, le Mal a gagné en puissance ces dernières heures. Apocalypse n'est pas la seule menace à ressortir de l'ombre. Il se peut en effet que, en ce moment-même, votre sœur ait été ramenée des limbes avec tout ce que cela implique. L'union fait la force, Dame Eirene. L'important à présent est de garder en tête quel camp vous souhaitez voir l'emporter." conclut-il.

C'était à se demander s'il faisait encore preuve de folie, s'il jouait perpétuellement la comédie d'une façon ou d'une autre, ou si il était vraiment sérieux. Son déguisement absurde témoignait du contraire. Mais son ton se fit plus ferme :


"A titre plus personnel. J'aimerais assez qu'on évite de mêler mon père à ces histoires. J'estime qu'il a suffisamment souffert dans sa vie, que ce soit de son propre fait ou non, pour qu'on lui inflige de nouvelles épreuves aussi terribles. Libre à vous de tracer un chemin de croix pour votre fille, mais laissez Roxas en dehors de ça."


Il ne s'était pas attendu à pareille prise de position. Comment ? Wikus prenait sa défense alors qu'il l'avait abandonné ? Il ne lui en voulait pas même s'il venait de le quitter brutalement, au restaurant ? Une reconnaissance sans limite s'insinua en lui. Néanmoins, il demeura suspicieux et indigné. Toby le prenait-il à ce point pour un incapable ?

C'est aussi ma fille, prit-il la défense d'Atia.

Il se réservait le droit de malmener Hawking. Les autres devaient faire attention. Voilà; Fringe venait d'apprendre que son demi-frère se prenait pour une chauve-souris protectrice de crevettes. La pilule serait peut-être plus aisée à avaler pour Wikus. Les réactions d'Artémis, quant à elles, étaient imprévisibles.


De toute façon, vous ne faites que précipiter votre fin. Chacun de vous, enrichit-il. Vous vous battez, vous conspirez... Tout cela est vain. C'est absurde et inutile, insista-t-il.

Son regard bascula vers la porte d'entrée. "L'ennemi" était-il toujours présent ?
Il y avait peut-être un peu trop de monde à son goût, ici. Que n'eut-il pas donné pour un peu de quiétude et de solitude. Pour l'heure, il défiait quiconque de le contredire. Il avait des arguments parfaitement valables, à l'esprit. Il en faudrait certes plus que le bref entretien avec Eclipse pour le domestiquer et se servir de lui.

_________________
« C'était un mauvais esprit tout bardé de dépit.
L'enfer ne contient pas pire en fait de puissances mauvaises
Dans son domaine surbaissé.
Crevant de sombre orgueil,
De malice âcre et rancunière,
Il est l'ennemi des méchants aussi bien que des bons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Angelica
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 15/06/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Mar 8 Mar - 20:30

Alicia venait de frapper à la porte qu'un homme accoutré comme un célèbre super-héros du XXe siècle s'approcha d'elle et lui dit,

"Vous devez certainement être la jeune femme sans importance pour nous."

Alicia était tellement surprise de cette apparition qu'elle mit un instant avant de remarquer la présence d'une jeune fille déguisée comme une héroïne de comics derrière lui. C'était quoi ce bordel ? Elle ne releva même pas ce qu'il lui avait dit et il rajouta alors,

"Vous ne devriez pas rester dans les parages. L'homme qui approche n'est pas un tendre et je doute qu'il soit là pour une visite de courtoisie. Nous non plus d'ailleurs..."

Alicia ne dit rien, s'écarta de leur chemin et assista à la scène qui se déroula presque bouche bée. Elle venait de perdre son père, était tombée dans les bras de Roxas et elle assistait à une espèce de rendez-vous de famille d'Immortels... Hawking s'approcha d'elle, l'invitant à rentrer et après avoir refermé la porte, lui dit,

"Je suis à toi dans un instant, Alicia... Nous avons certaines petites choses à terminer avant."

Alicia ne répondit rien. Elle n'avait rien à dire... Elle était totalement paumée..

_________________

°- Les dieux de la vengeance exercent en silence -°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Eclipse
Nombre de messages : 37
Capacité(s) : Immortel, lumineux, télékinétique et explosif.
Véritable identité : Oerba Dia Eirene (Elaine Benes)
Date d'inscription : 19/06/2010
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 17 Avr - 21:03

"Dame Eirene, Le Vénérable Laotzu nous a chargés de vous convier à une réunion exceptionnelle sur Gran Pulse. Des décisions importantes seront prises à cette occasion et un plan de bataille sera présenté et discuté. Je vous encourage vivement à y participer, d'autant plus si vous avez des remarques à faire à Théoden."

Elle haussa légèrement les sourcils. Oh oui, elle en aurait des choses à dire... Rolling Eyes
Et une invitation sur Gran Pulse... Cela faisait un long moment qu'elle ne s'y était pas rendu. Au moins 150 ans. Après avoir confié sa fille à Aïda, Eclipse avait espacé ses voyages sur le monde de Fuxi. C'était pourtant un endroit merveilleux, elle le reconnaissait. Et sans doute n'avait-il pas changé depuis la dernière fois. Là était peut-être le problème... Dans son monde figé dans la "perfection", l'Immortel observait un autre en perpétuelle évolution. Il ne pouvait vivre les choses de la même façon.


"Comme vous avez dû vous en rendre compte, le Mal a gagné en puissance ces dernières heures. Apocalypse n'est pas la seule menace à ressortir de l'ombre. Il se peut en effet que, en ce moment-même, votre sœur ait été ramenée des limbes avec tout ce que cela implique. L'union fait la force, Dame Eirene. L'important à présent est de garder en tête quel camp vous souhaitez voir l'emporter."

En effet, elle l'avait remarqué. Le Mal s'étendait de plus en plus. Toutefois elle ne put masquer une moue ennuyée à l'évocation de sa soeur. Ainsi Adel aurait réussi ? Elle aviserait en temps voulu.
L'union, la victoire... Mais à quel prix ? Malgré ce qu'ils pouvaient penser, Eirene avait des principes. A commencer par ne pas tuer des innocents pour un "Plan" prédéfini. Théoden aurait dû envisager une alternative. C'est d'ailleurs dans la crainte d'une autre de ses mesures qu'elle avait fait irruption chez Hal Brent pour les mettre à l'abri. Le frère de Winslow avait lui aussi vu la fameuse vidéo qui avait coûté la vie à Cerantil...


"A titre plus personnel... J'aimerais assez qu'on évite de mêler mon père à ces histoires. J'estime qu'il a suffisamment souffert dans sa vie, que ce soit de son propre fait ou non, pour qu'on lui inflige de nouvelles épreuves aussi terribles. Libre à vous de tracer un chemin de croix pour votre fille, mais laissez Roxas en dehors de ça."

L'émissaire de Fuxi n'était visiblement pas si bien renseigné que ça. Il y avait une petite méprise sur ses intentions et celles d'Atia.

"C'est aussi ma fille."

Pauvre Olivia... Elle se découvrait là un frère pour le moins ridicule spécial... Laughing

"De toute façon, vous ne faites que précipiter votre fin. Chacun de vous. Vous vous battez, vous conspirez... Tout cela est vain. C'est absurde et inutile."

Eclipse leur adressa à tous un petit sourire, avant de se relever du canapé. Elle jeta un regard d'excuse à Atia, avant de se diriger vers la commode, dont elle tira un feuillet signé Faraday d'un tiroir. Il représentait Fringe au cours d'un combat.
De sa main valide, l'autre terminant sa régénération, elle le tendit à Roxas.


- Nous allons éclaircir certains points, fit-elle pour le fils de Druss, mais aussi pour son petit-fils. Je n'envoie, ni ne demande à personne de se battre. Je ne conspire pas. Ma seule requête, Rafael, est que tu soutiennes moralement ta fille. Libre à toi de faire plus, si c'est que te dicte ton coeur, mais je vois bien que tu n'y tiens pas. Et jamais je ne me permettrai d'insister.

L'Immortelle pointa le dessin.

- Ceci est une représentation de l'avenir. Le jeune Landa a ce talent.

Elle venait ainsi de dévoiler un des secrets d'Atia.

- Mon but est de tout faire pour qu'Olivia survive. Ce dessin n'est qu'un parmi d'autres. Mais ne comptez pas sur moi pour vous les montrer... Olivia, ajouta-t-elle à l'adresse de cette dernière, tu es une sorte de Gardienne. Et quoi qu'on puisse tenter, rien ne pourra changer cela. C'est écrit. Et il est possible, et même probable, que l'ennemi soit déjà au courant de ton potentiel. Deux solutions s'offriront à toi. Fuir ou te défendre. Je suis là afin de t'aider pour la seconde option. Si c'est ton choix.

Eirene se rassit. De sa main en reconstruction, elle écarta une mèche de cheveux qui venait de balayer son visage.

- Je suis maintenant toute ouïe à vos réactions et vos griefs à mon encontre...

_________________
- Ce sont des temps obscurs, mais même l'ombre la plus noire est conquise par la lumière du jour. -

- Vous pouvez faire confiance à vos ennemis pour vous attaquer, mais vous ne savez jamais ce que préparent vos alliés. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Atia
Nombre de messages : 126
Capacité(s) : Trouver n'importe qui, n'importe où.
Véritable identité : Eloïse Hawking
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Sam 4 Juin - 11:49

Eloïse écouta le petit laïus de Toby. La fin en fait. Il ne l'avait pas attendu pour délivrer son message à Eclipse. Et le final sonnait un peu comme un reproche. Auquel elle ne prêta pas vraiment attention. Que l'héros masqué pensait ce qu'il voulait. Jamais elles n'avaient demandé, et encore moins exigé de Roxas qu'il ne prenne une part plus active dans cette sombre affaire. On lui demandait juste d'être présent pour sa fille, la soutenir moralement. Mais ça, Wikus n'avait pas l'air de le savoir.
Encore que, Rafael l'éclaira tout de même sur un point : il était aussi le père d'Olivia.


"De toute façon, vous ne faites que précipiter votre fin. Chacun de vous. Vous vous battez, vous conspirez... Tout cela est vain. C'est absurde et inutile."

Oh, Atia n'allait pas le contredire. Mais ne pas faire ce qui devrait être fait, même si c'est absurde et inutile, pourrait bien mener à une situation bien pire. Une modification négative de l'avenir... Elle frissona rien qu'en y pensant. Cela ne devait pas se produire !
Autre moment d'angoisse, celui qui suivit. Eirene balança innocemment l'un de ses secrets, mettant peut-être en jeu la sécurité de Faraday. Elle secoua légèrement la tête, dépitée. Elle croisa mentalement les doigts pour que l'Immortelle soit sûre des choix qu'elle effectuait. Encore que, peut-être cette révélation devait-elle se faire aujourd'hui. Qui pouvait savoir ? La vie de Daniel ne serait véritablement en danger que lorsqu'elle l'enverrait dans Central Park, dans quelques années... Neutral


"Mon but est de tout faire pour qu'Olivia survive. Ce dessin n'est qu'un parmi d'autres. Mais ne comptez pas sur moi pour vous les montrer..."

- Et je n'en ferai pas d'avantage, prévint-elle la petite assemblée.

"Olivia, tu es une sorte de Gardienne. Et quoi qu'on puisse tenter, rien ne pourra changer cela. C'est écrit. Et il est possible, et même probable, que l'ennemi soit déjà au courant de ton potentiel. Deux solutions s'offriront à toi. Fuir ou te défendre. Je suis là afin de t'aider pour la seconde option. Si c'est ton choix."

Ellie posa les yeux sur sa fille. Cela en faisait des informations en si peu de temps. Et pas toutes des plus évidentes.

"Je suis maintenant toute ouïe à vos réactions et vos griefs à mon encontre..."

Il n'y avait plus qu'à attendre, donc. Et elle doutait que cela prenne du temps. Laughing

_________________

- Cela ne sert à rien de combattre le Destin. Ce qui doit arriver, arrivera. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Roxas
Nombre de messages : 280
Véritable identité : Rafael Baldwin
Date d'inscription : 15/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 12 Juin - 8:18

Son regard alla d'une personne présente à l'autre. Il se sentait, paradoxalement, aussi étranger à cette assemblée qu'Alicia. Leur destin dépendait de la Fondation, aussi infime le rôle qu'elle avait à jouer dans ce monde, était-il. Ils n'avaient rien à voir avec ces immortels, qui se croyaient les maitres du monde. Que n'aurait-il donné pour ne pas être ici ? Mais où pouvait-il aller ? Il croyait avoir commis toutes les erreurs envisageables, au long de sa vie; à croire qu'il s'était trompé... Il ne lui restait que peu d'alternatives, et peut-être plus d'espoir du tout. A moins... Qu'il ne retourne vers ceux qu'il avait lâchement abandonné, ceux qu'il évitait alors qu'il les aimait, ceux à qui il n'admettrait jamais cette affection... Ceux qui pouvaient l'aider malgré tout, mais qu'il finirait bien par décevoir. Il était à parier qu'il allait tout laisser choir, parce que sa frustration, sa soif de vengeance, étaient intarissables... Les révélations n'étaient pas rares, ces temps-ci. Olivia était peut-être la plus à plaindre. Outre le fait d'avoir découvert quel lien l'unissait à Wikus et Artémis; ces personnages pour le moins hauts en couleur; voilà qu'on lui chantait que sa vie allait inévitablement basculer. Finalement, Eclipse, cette détentrice d'un calme olympien (car lui était toujours quelque peu ému par l'intervention d'Akhad), s'approcha de lui pour lui tendre un dessin... Il représentait Fringe, de toute évidence, en pleine action. Que voulait-elle que ça lui fasse ?! A moins que... Son regard bascula vers Atia... Serait-ce de la main de Faraday ? Quel était donc son pouvoir ? Il savait pertinemment qu'Ellie trouvait un intérêt, quoiqu'elle faisait...

"Nous allons éclaircir certains points. Je n'envoie, ni ne demande à personne de se battre. Je ne conspire pas. Ma seule requête, Rafael, est que tu soutiennes moralement ta fille. Libre à toi de faire plus, si c'est que te dicte ton coeur, mais je vois bien que tu n'y tiens pas. Et jamais je ne me permettrai d'insister."

Il arqua un sourcil, contenant un sourire ou une remarque ironiques. On ne le forçait à rien, bien sûr ! On n'insistait pas non plus ! On se contentait de lui répéter des... conseils, soulignant le fait que les suivre était primordial, pour ne pas dire indispensable. Les représentants de ce qu'ils considéraient être le bon côté appliquaient des méthodes différentes des despotes et des tyrans, certes, mais le résultat était le même. Ne comprenaient-elles pas qu'il n'aspirait qu'à cela, être proche d'Olivia ?! Mais il maintenait que c'était trop tard... Il en était incapable. Comment pourrait-il soutenir son regard alors qu'il n'osait lui-même se regarder en face ? Et puis, elles n'avaient qu'à pas lui avoir caché toutes ces choses, si longtemps... Croyaient-elles qu'il pouvait pardonner si aisément ? Oublier ces vingts ans où il avait été rongé par la solitude et les remords ? Et tout à coup, le fébrile univers qu'il s'était fondé, s'effondrait. Il voudrait tant détourner son attention de la Fondation, de son ennemi, Wesker, de celui qui l'avait détruit, Rarhu et de celle qui allait le détruire plus encore... La malheureuse Fran... Elle n'avait jamais été aussi présente que depuis qu'elle était censée être morte... Que lui était-il arrivé ? Qu'allait-il advenir ? Oui, il voudrait s'en libérer pour consacrer son énergie à les aider... A devenir un homme meilleur, ou du moins supportable... Mais, au risque de se répéter, il s'en jugeait incapable. C'était trop tard... Et tous ces gens qui se mêlaient de ce qui ne les regardait strictement pas... Cette situation le rendait malade... Il avait autre chose à faire... Son regard se posa sur Alicia. Il comptait tellement sur elle pour se venger... Il serait prêt à l'exploiter, à la trahir, pour parvenir à ses fins... Obtenir sa revanche, et plus encore, tout ce que Daniel Linderman lui avait volé... Tuer Wesker; oh oui, il le désirait tant... Toujours blême, son regard était brûlant mais il l'abaissa. Il ne pouvait pas révéler toutes ces vagues d'émotions qui le submergeaient. D'abord parce que c'était trop difficile à expliquer ou avouer, ensuite parce qu'on tenterait de la raisonner et surtout... Parce qu'ils comprendraient quel genre de monstre il était. Comme quoi, nul besoin de facteur X.

"Ceci est une représentation de l'avenir. Le jeune Landa a ce talent." expliqua-t-elle enfin.


Oui, bien sûr, acquiesça-t-il, tout en observant une nouvelle fois Atia.

Il tenta de se remémorer, avec exactitude, les rares dessins qu'il lui avait été donné de voir. L'un concernait Rarhu, il en mettrait sa main à couper. Combien de choses Ellie Hawking pouvait encore lui cacher ? La rancœur qu'il lui vouait était ineffable et pourtant...


"Mon but est de tout faire pour qu'Olivia survive."


Je suppose que l'on doit vous remercier, glissa-t-il, en posant le dessin.

Le fait est que si elles l'avaient bien sagement tenue à l'écart, elle n'aurait pas eu à risquer sa vie... Ses chances de vivre longuement auraient pu être plus importantes, qui sait ?! Certes, il se doutait que le pouvoir de leurs... ennemis dépassaient l'entendement, mais il n'appréciait guère les méthodes d'Eclipse et Atia. Bien entendu, elles ne le savaient déjà que trop bien.


"Ce dessin n'est qu'un parmi d'autres. Mais ne comptez pas sur moi pour vous les montrer..."

Et Atia s'empressa de confirmer.


Je te rassure, nous n'attendions rien de ta part, lui fit-il remarquer.

Mais la conversation se poursuivait déjà, puisqu'Eclipse venait de se tourner vers le centre de toutes les intentions :


"Olivia, tu es une sorte de Gardienne. Et quoi qu'on puisse tenter, rien ne pourra changer cela. C'est écrit. Et il est possible, et même probable, que l'ennemi soit déjà au courant de ton potentiel. Deux solutions s'offriront à toi. Fuir ou te défendre. Je suis là afin de t'aider pour la seconde option. Si c'est ton choix."

Roxas se trouvait... absolument lâche de préférer la fuite au combat, mais ça non plus, ce n'était pas une surprise. A quoi bon lutter ? Il n'y avait plus d'espoir. Si elle combattait, elle perdrait la vie, cela semblait très clair. Malheureusement, il n'avait pas son mot à dire. En fin de compte, elles faisaient ce qu'elles voulaient. Il en avait par dessus la tête. L'immortelle se rassit tranquillement, il semblerait qu'elle avait le regrettable don de le surprendre :

"Je suis maintenant toute ouïe à vos réactions et vos griefs à mon encontre..."

Mais quel culot. Elle disait cela avec un tel détachement ! Cela prouvait bien qu'elle entendrait leurs remarques, mais s'en moquerait éperdument ! Elle avait un plan en tête, et ne voyait pas d'autres alternatives. Ils étaient tous pareils.


Je crains que ça ne serait trop long, en ce qui me concerne, déclara-t-il, en se décollant enfin du mur.

Je vous suggérerais volontiers de faire ce que vous voulez, mais c'est déjà ce que vous comptez faire, de toute façon ! ajouta-t-il.

Il ne regardait qu'Eclipse, mais il était à parier qu'il songeait à Atia.


Alicia, tu vois bien que la Fondation et nos pauvres vies de mortels ne sont que secondaires à leurs yeux. Personnellement, j'en ai assez entendu, enrichit-il.

Toby, ton commentaire est touchant mais il n'y a de toute façon aucun risque. Je me lave les mains de tout ça, conclut-il avant de se diriger vers la porte arrière.

Il savait que Néron attendait devant, et qu'il y avait des chances qu'il ait été rejoint par Akhad... Quel lien les unissait ? Il n'en savait rien. Cela était même inattendu... Mais il savait qu'ils étaient dangereux. Encore que s'ils avaient voulu le tuer, ils auraient déjà eu l'occasion de le faire. Mais non, il était insignifiant, dispensable... Le monde se moquait de lui, pourquoi s'en soucierait-il en retour ?! Il n'avait qu'un objectif en tête et il y consacrerait toute son énergie. Tuer Leo, retrouver Holly... C'était tout simple... Aussi égoïste était cette pensée; le reste ne lui paraissait que secondaire. Quel crétin, quel salopard il faisait, mais il en avait l'habitude... Il demeura toutefois dans la cour extérieure arrière, au moins le temps de s'allumer une cigarette. Qu'espérait-il ? Qu'Alicia le rejoigne peut-être et lui fasse confiance, aussi risqué cela était-il... Il ne lui voulait pas tant de mal, pourtant... Peut-être voulait-il seulement que l'un d'eux, n'importe lequel, le retienne... Mais il ne se retournerait pas, ça non. Ils allaient plutôt se sentir libérés d'un poids considérable...

Il ne tarda pas à disparaitre.


=>

_________________
« C'était un mauvais esprit tout bardé de dépit.
L'enfer ne contient pas pire en fait de puissances mauvaises
Dans son domaine surbaissé.
Crevant de sombre orgueil,
De malice âcre et rancunière,
Il est l'ennemi des méchants aussi bien que des bons. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Angelica
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 15/06/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Dim 7 Aoû - 22:04

(hrp : pour essayer de finir cette discussion tout de même... ^^)

Alicia avait les yeux dans le vide. Elle s'efforçait de rester concentrée pour suivre tout ce qui se déroulait devant elle, mais la fatigue nerveuse, les nombreuses inconnues, plus la mort de son père qu'elle n'avait pas encore totalement assimilée, faisaient que son cerveau était totalement embrumé. Pourtant, elle aurait voulu tout de même avoir une conversation dans l'immédiat avec Hawking. Elle ne partirait pas de là sans avoir les réponses qu'elle était venue chercher, même si la plupart de ces réponses n'avaient pas de question précise correspondante.. Roxas se tourna vers elle, alors qu'elle pensait à son frère,

Alicia, tu vois bien que la Fondation et nos pauvres vies de mortels ne sont que secondaires à leurs yeux. Personnellement, j'en ai assez entendu.

Elle aurait bien voulu partir, mais à quoi bon ? Elle n'avait nulle part où aller, et il y avait trop d'inconnues à résoudre avant de pouvoir repartir de l'avant..
Elle resta à l'intérieur alors qu'il sortit, mais fit signe à Hawking d'un regard insistant qu'il était temps de parler.. Elle n'avait pas que ça à faire d'attendre éternellement que leurs affaires d'Eternels soient réglées... Comme Roxas l'avait dit, elle était mortelle, elle.

_________________

°- Les dieux de la vengeance exercent en silence -°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Atia
Nombre de messages : 126
Capacité(s) : Trouver n'importe qui, n'importe où.
Véritable identité : Eloïse Hawking
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Lun 8 Aoû - 15:44

La réaction de Roxas était-elle surprenante ? Certes, non. Ce n'est pas maintenant qu'on allait le changer. Encore que, elle gardait espoir concernant certains points. Leur fille, pour être précis.
La révélation sur Daniel Landa ne sembla pas l'intéresser plus que cela, et il ne s'étonna pas non plus qu'elle n'en montrerait pas plus des fameuses oeuvres.Le rôle d'Olivia fut ensuite un peu plus explicité par l'Immortelle. C'était un des instants qu'elle avait toujours redoutés. Ca et la mort à venir de Faraday de sa propre main... Neutral


"Je suis maintenant toute ouïe à vos réactions et vos griefs à mon encontre..."

Et alors qu'elle s'attendait à tout un florilège de la part de Rafael, rien. Ou presque. Le peu qu'il exprima était suffisant. Il ne les considérait guère mieux que l'ennemi. Ce n'était pas très flatteur. Quoi qu'il puisse penser, elle jugeait tout de même ne pas employer les mêmes méthodes.

"Alicia, tu vois bien que la Fondation et nos pauvres vies de mortels ne sont que secondaires à leurs yeux. Personnellement, j'en ai assez entendu. Toby, ton commentaire est touchant mais il n'y a de toute façon aucun risque. Je me lave les mains de tout ça."

Et il se dirigea vers la sortie. Ellie poussa un léger soupir, en secouant la tête. Elle s'était attendu à cette réaction, mais elle en avait secrètement espéré une autre... Il avait peut-être besoin d'encore un peu de temps. Ou de vraiment discuter avec Fringe.
La mère jeta un rapide coup d'oeil à sa fille, avant de remarquer le regard plus qu'insistant d'Angelica. La Voyageuse entraîna alors cette dernière un peu à l'écart, le temps que Toby et sa fille ne poursuive leur entretien avec Eclipse.


- Toutes mes condoléances, Alicia. Ton père, malgré son air sévère, était un grand ami. Il me manquera.

Elle marqua une petite pause avant de poursuivre.

- Que puis-je faire pour toi ? demanda-t-elle, car elle imaginait bien que Kaos ne l'avait pas envoyé ici juste pour être à l'abri.

_________________

- Cela ne sert à rien de combattre le Destin. Ce qui doit arriver, arrivera. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Angelica
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 15/06/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Lun 8 Aoû - 21:28

Hawking comprit le message et l'emmena quelques mètres à part pour pouvoir lui parler.

"Toutes mes condoléances, Alicia. Ton père, malgré son air sévère, était un grand ami. Il me manquera."

Alicia hocha la tête calmement, comme par réflexe, et articula un,

"Merci."

Elle voulait ajouter 'Il me manque aussi', mais elle devait rester forte, ne pas céder aux émotions pour l'instant. Etre la digne fille de son père.

"Que puis-je faire pour toi ?"

Si seulement elle n'avait pas posé cette question.. Pourquoi ne lui avait elle pas directement dit ce qu'elle savait qui aurait pu l'aider ? Alicia réfléchit un instant, le regard absent, puis rétorqua,

"J'ai plusieurs questions à vous poser, et peut-être aurez vous d'autres éléments à ajouter ensuite."

Par où commencer ? Elle voulait retrouver des gens auprès desquels elle pouvait être un minimum en sécurité ou en qui elle pouvait avoir confiance.

"Savez-vous où se trouve Jim ?"

C'était la seule personne liée à la Fondation, à part Roxas, mais elle n'avait pas envie de lui parler de cela, à qui elle pouvait poser la question. Elle n'avait pas récemment eu de nouvelles et avec tous les récents événements, elle s'inquiétait pour lui.. Puis, Alicia lui posa la première question qu'elle aurait dû poser.

"Je vous prie de m'excuser, mais je dois savoir. Pourquoi m'aider ?"

_________________

°- Les dieux de la vengeance exercent en silence -°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Atia
Nombre de messages : 126
Capacité(s) : Trouver n'importe qui, n'importe où.
Véritable identité : Eloïse Hawking
Date d'inscription : 19/11/2009
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia Mar 9 Aoû - 8:07

Alicia la remercia, tout en masquant ses vraies émotions. Kaos n'aurait pas fait différemment dans de pareilles circonstances. La jeune fille avait bien appris ses leçons. Et pour être honnête, Eloïse aurait été un peu déçue de la voir fondre en larme. Cela n'aurait pas été une attitude digne d'un membre de la famille Linderman.

"J'ai plusieurs questions à vous poser, et peut-être aurez vous d'autres éléments à ajouter ensuite."

D'autres éléments... ? Hum, nous verrons bien ce qu'elle serait prête à lâcher comme information. Laughing

"Savez-vous où se trouve Jim ?"

Ah oui, c'est vrai... Jim Halpert et elle étaient très liés. Encore un choc à encaisser pour Angelica.

- Malheureusement, il n'est plus des nôtres... Le Centre a été attaqué, et depuis...

..."Je ne le détecte plus..." mais c'était facile à deviner, si tant sois peu que l'on connaisse le pouvoir de la vieille femme.

- Et il est loin d'être la seule victime. Ton frère et ses partisans n'ont reculé devant rien.

Même si techniquement, ce n'est pas Wesker qui était directement à l'origine du trépas d'Halpert, mais bien des gens tout aussi dangereux, voire plus, qui avaient profité de l'attaque pour régler leur compte et... Neutral
Enfin, tout cela ne la concernait pas pour le moment. Ellie ne devait avoir en tête que sa fille. Sa fille, et les divers embranchements de l'avenir. Une tâche suffisamment complexe pour ne pas avoir à s'éparpiller.


"Je vous prie de m'excuser, mais je dois savoir. Pourquoi m'aider ?"

Atia fronça les sourcils. Quelle étrange question. La réponse ne coulait-elle pas de source ?

- Je ne soutiens pas Leopold, tout simplement.

Encore que, avec ses connaissances sur les évènements actuels, elle aurait pu empêcher tout cela. Mais elle avait fait le serment de ne pas interférer outre-mesure. Une décision lourde de conséquence, mais qui était nécessaire pour la bonne marche de la suite.

- Qu'est-ce que ton père t'a dit sur moi ? Sur ma fonction au sein de la Fondation ?

Car au fond, Alicia n'avait pas l'air de totalement être au parfum... Mieux valait être prudente et ne pas en révéler trop... Enfin, pas plus que d'ordinaire. :queen:

_________________

- Cela ne sert à rien de combattre le Destin. Ce qui doit arriver, arrivera. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Demeure d'Atia

Revenir en haut Aller en bas

Demeure d'Atia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Zweig, Stéfanie] Seul l'amour demeure» Greenway House, la demeure d'Agathe Christie» Ma demeure : Manoir de l'Averne (en restauration)» Atia de Rome» Mise en demeure
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Logements-