AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Niveau 0] Cuisine, salle à manger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Néron
Nombre de messages : 29
Véritable identité : Nikolai Luzhin
Date d'inscription : 24/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Lun 12 Juil - 11:32

Akhad semblait être de son avis. C'était rarement le contraire, de toute façon, Néron n'était pas du genre à débattre pour partager ou imposer ses idées. Il n'y avait aucune chance que cela marche avec Akhad, en manière générale. Il tourna son regard vers son fils. Il réagissait plutôt bien, pour le moment. C'était relativement réjouissant.

"L'équilibre est toujours menacé, d'où nos rassemblements, nos efforts pour garder notre grande famille unie. Nous devons être toujours prêts aux dangers qui nous menacent." Remarqua Akhad.

Voilà qui paraitrait très mystérieux à quelqu'un d'étranger à l'affaire. Il était essentiel de ne pas mentir à Max... Mais pour le diriger vers leur camp, tous les moyens étaient bons. Néron ne supportait pas les gens trop faibles pour faire un choix décisif. Il avait encore plus en horreur les "autres". Face à un traitre, il ne répondrait de rien.


"Quel serait ton choix mon garçon, la famille ou la passion ?" Demanda-t-il finalement.

Hmm, qu'il était difficile de choisir entre ces deux options...


"La famille. La famille est plus importante, lorsqu'elle est unie, comme vous le dites." Répondit-il, sans trop hésiter.

La famille... Elle était on ne peut plus partagée dans leur cas... Curieusement, c'était néanmoins de leur côté, que l'on trouvait les gens les plus fiables...
Pour toute réaction, Néron se leva et retira sa veste, demeurant en chemise... Se rasseyant, il dit vaguement :


Tu es libre de poser toutes les questions qui te chantent Max. Le moment est venu.


Il était prêt à se montrer moins évasif qu'il ne l'avait jamais été...

Nous mangeons bientôt au fait ? Ton ami a dit qu'il ne tarderait pas. Ajouta-t-il, comme si rien n'était.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Lun 12 Juil - 19:34

Oui, la passion du jeune homme, la danse. Auprès de cet imbécile, fruit pourri des Similis...

"La famille. La famille est plus importante, lorsqu'elle est unie, comme vous le dites."

Yoann ne marqua aucun sentiment significatif, ni satisfaction, ni surprise.

Bien, bien.

Il faudrait une barrière mentale au jeune homme peut-être, Azazel, maudit curieux, ne devait pas savoir ce que les Immortels faisaient. Il était capable d'opérer un travail suffisament discret pour que le Simili ne remarque rien.

"Tu es libre de poser toutes les questions qui te chantent Max. Le moment est venu."

Ha, la conversation devenait-elle interessante?
Asclépios n'obtiendrait pas forcément de réponse à toutes, mais il pouvait toujours demander.


"Nous mangeons bientôt au fait ? Ton ami a dit qu'il ne tarderait pas."

Akhad haussa un sourcil en souriant, adoptant une expression assez particulière. Il ferma les yeux une seconde. Son corps ressembla bien vite à une télévision mal réglée, comme brouillée. Il devait payer un peu plus de lui-même pour que Phoebus étende ses dons. Il rouvrit les yeux.

On me dit que ça ne va pas tarder.

Il se tourna vers Valafar. Celui-ci hocha vivement la tête en réponse à la question silencieuse de l'Immortel. Le repas était prêt.

Dresse donc la table pour 4, Valafar.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Asclépios
Nombre de messages : 29
Capacité(s) : Soin - Fascination - Métamorphose
Véritable identité : Max 'Maxxie' Luzhin
Date d'inscription : 26/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Lun 12 Juil - 20:00

- Bien, bien. répondit simplement Yoann.

Impossible d'en savoir plus sur ce qu'il pensait. Puis ce fut Néron qui prit la parole.


- Tu es libre de poser toutes les questions qui te chantent Max. Le moment est venu. annonça-t-il à son fils.

Il avait une première question à poser, et avait des doutes sur la réponse. Mais avant ça, son père demanda à Akhad :


- Nous mangeons bientôt au fait ? Ton ami a dit qu'il ne tarderait pas.

Max observa Yoann. Ce dernier sembla perdre... de la netteté, comme si une partie de lui-même était demandé ailleurs... comme si le signal était brouillé. Asclépios devina qu'il devait, par télépathie, chercher la réponse loin de lui. Et en effet :

- On me dit que ça ne va pas tarder.

Puis il se tourna vers la petite créature qui faisait la cuisine.

- Dresse donc la table pour 4, Valafar.

Maxxie reporta son attention sur son père.

"Pourquoi me faire venir ici ce soir ? Je suis prêt pour apprendre quelque chose ?"

Il termina sa bière, posant la bouteille vide sur la table, et alla en prendre une autre.

"J'ai une place dans vos projets ?" demanda-t-il ensuite, cette fois aux deux hommes.

Même s'il n'en savait pas plus sur ces projets-là... Max décapsula sa bière comme la première.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Néron
Nombre de messages : 29
Véritable identité : Nikolai Luzhin
Date d'inscription : 24/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Mer 14 Juil - 21:48

Pour l'heure, Max conserva le silence. Néron se tourna donc vers Akhad, lequel tenait apparemment à répondre à sa question avec précision. Hamm ne l'avait que trop vu se fondre dans le décor -pour en réalité confier un peu de son énergie à Phoebus le télépathe- pour s'en étonner.

"On me dit que ça ne va pas tarder." Répondit-il alors.

Néron acquiesça d'un signe de tête, alors que Akhad s'adressait au Sans-Cœur ou Larbin, aucune importance...


"Pourquoi me faire venir ici ce soir ? Je suis prêt pour apprendre quelque chose ?" Demanda son fils.

Je ne sais pas Max, à toi de me le dire. Répliqua-t-il.

Asclépios avait-il des doutes ?
L'instant d'après, il se levait pour prendre une seconde bière, sans permission. Bien, voilà.

"J'ai une place dans vos projets ?" Demanda-t-il enfin.

Bien sûr Max. Tu n'en as pas encore conscience, mais tu es doté de grandes capacités...

Il dut bien s'interrompre puisque quelqu'un pénétrait dans la cuisine.

Ah, Guido... Alors, la sortie fut fructueuse ? Fit-il 'innocemment'.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Mer 14 Juil - 22:01

<=Logements, quartiers riches

Guido resta quelques minutes devant le volant, tournant le bracelet d'argent dans sa main gantée. Cette soirée serait inoubliable. Il se décida à quitter le véhicule et à rejoindre le manoir, avant de s'immobiliser à nouveau, dans le hall. Devait-il se changer avant de rejoindre les autres ? Sa veste couvrait le sang, il passa un mouchoir sur son visage avant de gagner la cuisine.
Les trois mêmes personnes y étaient présentes. Il était sur le pas de la porte lorsque Néron se tourna vers lui. Il existait, maintenant ?


"Ah, Guido... Alors, la sortie fut fructueuse ?" Demanda-t-il.

Glissant le bijou dans sa poche, il observa un instant l'ami d'Akhad, masquant si bien sa suspicion...


Oui, bien sûr. Dit-il sérieusement, avant d'esquisser un sourire parsemé de (mal)sainteté.

Enfin, dois-je vraiment donner les détails devant... ?

Il ne termina pas sa phrase, désigna le jeune homme de la tête, tout en regardant Akhad.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Caessa
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Pouvoirs psychiques
Véritable identité : Oerba Dia Celes
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Lun 19 Juil - 22:16

§ Manoir Spencer ~ [Niveau 1] Chambre de Linoa (n°5) §

Butterfly n'étant pas d'une humeur très festive, les deux adolescentes s'étaient contentées de regarder un film, un classique du cinéma muet, Nosferatu. Layla avait des goûts surprenants parfois. oO La séance terminée, Gina lui avait proposé d'aller manger un morceau en bas, proposition qu'avait déclinée Layla, prétextant qu'elle n'avait pas faim. Mais Gina n'était pas dupe. Quelque chose troublait son amie. Une chose dont elle n'avait visiblement pas envie de parler, tout du moins avec elle. Haussant les épaules, Linoa lâcha l'affaire et descendit au niveau inférieur où des voix lui parvinrent rapidement de la salle à manger. Ah ! Certaines personnes étaient rentrées plus tôt que prévu, on dirait^^ Un grand sourire aux lèvres, Gina pénétra dans la cuisine pour faire face à quatre personnes : Akhad, son père et deux inconnus. L'un d'eux était dans ses âges et plutôt mignon. L'autre la laissait plus perplexe. Il avait l'air... Mystérieux. Valafar, quant à lui, s'occupait du repas.


Va falloir ajouter un couvert, Valafar ! S'incrusta-t-elle, un sourire radieux éclairant toujours son visage. Un seul. Layla n'est pas trop dans son assiette. :queen:

Et là, sans crier garde, elle courut pour se jeter dans les bras de son père.

Papa chéri !
S'exclama-t-elle, en l'enlaçant.

Le mouvement accueillant des bras de son père lui fit remarquer un détail. Du sang... La chemise de Guido était tâchée de sang.


Il fait chaud ici,
ajouta-t-elle donc, sur un ton malicieux. Tu ne veux pas que je t'aide à enlever ton manteau ?

Une proposition innocente faite à un père tout aussi innocent^^ Gina se tourna ensuite vers Akhad.

Bonsoir, Yoann !
Le salua-t-elle avec entrain. Et tout en allant l'embrasser, elle demanda : Ce sont des amis à toi ? Puis, pivotant immédiatement vers Néron : Enchantée, je m'appelle Gina ! Oh ! Quelle vilaine cicatrice vous avez là ! Ça ne vous fait plus mal, j'espère ?

Hum... Pour sûr, ce n'était pas très beau à voir. No Gina conclut son petit tour en s'arrêtant devant Asclépios.

Salut, dit-elle, gloussant presque^^

Et naturellement, elle ne manqua pas de lancer un petit regard dans la direction de son père. Ah ! Elle ne regrettait pas d'être descendue. Elle allait s'amuser ! Plus que devant Nosferatu en tout cas, XD

_________________
§ Il ne faut pas moins de capacité pour aller jusqu'au néant que jusqu'au tout. §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Mar 20 Juil - 22:31

Asclépios se faisait un peu plus vif, et les réponses de son père le poussait à affirmer plus ses opinions. C'était le but en fin de compte.

"J'ai une place dans vos projets ?"

"Bien sûr Max. Tu n'en as pas encore conscience, mais tu es doté de grandes capacités..."

Mmmhh. Ainsi, Néron avait une réelle affection pour son fils. Voilà qui pouvait tout changer.

Tu prendras la place qui t'est destinée, lorsque tu seras prêt.

Azazel...
Ha, et le retour de Guido. Phoebus effleura sa conscience, Yoann en eut un frisson de ravissement. Un sourire rêveur traversa son visage.


"Ah, Guido... Alors, la sortie fut fructueuse ?"

"Oui, bien sûr. Enfin, dois-je vraiment donner les détails devant... ?"

Le sourire d'Akhad se volatilisa.

Il est en droit de savoir ce que nous devons faire pour protéger la famille.

L'oncle Guido.
Ho non, Linoa descendait. Ca c'était... Zut. Enfin, ils ferraient avec!


"Va falloir ajouter un couvert, Valafar ! Un seul. Layla n'est pas trop dans son assiette."

Elle ne manquait pas de vigueur, et n'avait pas tout à fait la mentalité d'une enfant innocente, mais Xemnas refusait de trop l'impliquer. Ce qui n'était pas toujours un succès.

"Papa chéri ! Il fait chaud ici, ajouta-t-elle donc, sur un ton malicieux. Tu ne veux pas que je t'aide à enlever ton manteau ?"

L'Immortel aussi l'avait vu. Une ombre traversa la pièce, provoquant un léger courant d'air. Les traces de sang disparurent.

"Bonsoir, Yoann ! Celui-ci l'embrassa sur le front, répondant à ses vives salutations. Ce sont des amis à toi ? Il hocha doucement la tête. Enchantée, je m'appelle Gina ! Oh ! Quelle vilaine cicatrice vous avez là ! Ça ne vous fait plus mal, j'espère ?"

Sombre, Yoann éclata de rire, d'une façon assez effroyable.

Ne t'en fais pas ma grande, ça date. Et le jugement divin apaise tout les maux.

Divin ne voulait pas dire dieu, mais plutôt... Bunny.
Et elle n'était pas insensible au charme de Maxxie. La pauvre.


"Salut."

Ne perds pas ton temps, Gina.

Amusé, il se tourna vers Guido et éclata de rire. Cette soirée pouvait finalement s'avérer amusante avec un tel groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Asclépios
Nombre de messages : 29
Capacité(s) : Soin - Fascination - Métamorphose
Véritable identité : Max 'Maxxie' Luzhin
Date d'inscription : 26/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Mer 21 Juil - 9:22

- Bien sûr Max. Tu n'en as pas encore conscience, mais tu es doté de grandes capacités...

De grandes capacités ? S'il le disait... Akhad confirma :

- Tu prendras la place qui t'est destinée, lorsque tu seras prêt.

Max allait demander comment il saurait s'il est prêt quand Guido fit son retour. Néron demanda :

- Ah, Guido... Alors, la sortie fut fructueuse ?

- Oui, bien sûr. Enfin, dois-je vraiment donner les détails devant... ?

Asclépios haussa les sourcils. On l'invitait ici, et il aurait à s'éloigner pendant que monsieur racontait ses aventures ?

- Il est en droit de savoir ce que nous devons faire pour protéger la famille.

Encore une fois, Max allait parler, mais quelqu'un d'autre fit son entrée... Tiens, la fameuse fille.

- Va falloir ajouter un couvert, Valafar ! Un seul. Layla n'est pas trop dans son assiette. commença-t-elle. Puis en se jetant dans les bras de son père : Papa chéri ! Il fait chaud ici. Tu ne veux pas que je t'aide à enlever ton manteau ?

Maxxie but une gorgée de bière. Elle n'en faisait pas un peu trop, là ? Les filles...

- Bonsoir, Yoann ! Ce sont des amis à toi ? poursuivit-elle, avant de se tourner vers Nikolai : Enchantée, je m'appelle Gina ! Oh ! Quelle vilaine cicatrice vous avez là ! Ça ne vous fait plus mal, j'espère ?

Non mais elle se prenait pour qui ? La question fit rire Yoann. D'un rire... particulier.

- Ne t'en fais pas ma grande, ça date. Et le jugement divin apaise tout les maux.

Et elle termina en se tournant vers le jeune homme. Il avait l'impression de l'avoir déjà vue... A la Faculté ?

- Salut.

Ah, maintenant qu'il y pensait, oui. N'était-elle pas un peu jeune pour être à la Fac ? Et puis, c'était une fille...

"Salut." répondit-il.

Avant que :


- Ne perds pas ton temps, Gina.

Ils allaient continuer longtemps, comme ça ? Akhad éclata à nouveau de rire. Du coup, Max en joua :

"Il a raison, tu perdrais ton temps. Trop... fille pour moi."

Autant l'affirmer. Et puis, il s'adressa à Guido :

"Alors, ces détails ?"

Et il termina sa bière. Non mais, sans blague.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Néron
Nombre de messages : 29
Véritable identité : Nikolai Luzhin
Date d'inscription : 24/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Mer 21 Juil - 9:46

Son fils parut perplexe. Ah, la modestie, il avait oublié combien elle pouvait "sembler" une qualité. Il sourit légèrement, oui, il avait de l'affection à l'égard de cet enfant. S'était-il adouci avec les années ?

"Tu prendras la place qui t'est destinée, lorsque tu seras prêt." Remarqua Akhad.

Il n'eurent néanmoins pas l'occasion d'aller plus loin car Guido était de retour. Il acquiesça à la demande de Néron, avec l'un de ces sourires faux dont il avait le secret :


"Enfin, dois-je vraiment donner les détails devant... ?" Fit-il alors.

Voilà qui ne manquait pas de culot. Hamm ne pouvait certes pas l'en blâmer. Asclépios goûta guère à la provocation mais Akhad intervint :


"Il est en droit de savoir ce que nous devons faire pour protéger la famille."

Nouveau sourire de Néron, un rien moqueur. Il se passa toutefois de commentaire. Il avait notamment du mal à admettre que ce mortel fasse partie de la "famille". Il n'y avait pas que ça...
Et décidément, cette soirée était pleine de surprises. Ce n'est hélas pas Adel qui fit son apparition mais la fameuse fille de Guido :


"Va falloir ajouter un couvert, Valafar ! Un seul. Layla n'est pas trop dans son assiette." Dit-elle, très à son aise.

Néron la regarda avec attention. Voilà le point faible de Guido, qui l'enlaçait comme si elle ne l'avait pas vu depuis des mois. Les testait-elle ? Maligne et mignonne... Mais une Solitaire, ça ? Hamm trouverait cela curieux s'il ne connaissait pas si bien Adel. Certes, il ne pouvait émettre que des suppositions pour le moment, cependant il avait son idée.


"Il fait chaud ici. Tu ne veux pas que je t'aide à enlever ton manteau ?" Demanda-t-elle, serviable qu'elle était, avant de se tourner vers eux.

"Enchantée, je m'appelle Gina ! Oh ! Quelle vilaine cicatrice vous avez là ! Ça ne vous fait plus mal, j'espère ?" S'écria-t-elle.

Une fois encore, Akhad réagit pour lui, éclatant de son rire si particulier :


"Ne t'en fais pas ma grande, ça date. Et le jugement divin apaise tout les maux."

Bunny soit loué.
Acquiesça-t-il, en un murmure, les yeux rivés sur la jeune fille.

Dis-donc, Asclépios n'avait pas perdu une seconde pour la séduire. Enfin, ce n'est pas comme s'il avait fait quoique ce soit pour.


"Ne perds pas ton temps, Gina." Nota Akhad, grandement amusé.

"Il a raison, tu perdrais ton temps. Trop... fille pour moi." Enrichit Max, qui passait outre l'ambiance un rien malsaine habitant la pièce.

D'ailleurs, il demanda à Guido de quoi il retournait, nullement intimidé. Néron regarda le concerné, curieux -sans plus- d'en savoir d'avantage. Il reporta ensuite son regard sur la fille.


Quel âge as-tu Gina ? Tu t'entends bien avec le propriétaire des lieux ? Demanda-t-il, pour faire la conversation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Mer 21 Juil - 10:16

Guido ne perdit rien de son sourire malgré l'air -tout de même pas offensé- mais presque, de Max...

"Il est en droit de savoir ce que nous devons faire pour protéger la famille." Le corrigea Akhad.

Guido arqua un sourcil. Ma foi, il était dans son intérêt de ne pas le contredire, mais Xemnas n'agissait souvent que pour lui. Il hésita. Ce n'était pas son genre d'étaler les détails de sa vie privée devant des étrangers. Embarassed Puis une voix malheureusement familière surgit :


"Va falloir ajouter un couvert, Valafar ! Un seul. Layla n'est pas trop dans son assiette." Dit Gina avec bonne humeur.

Xemnas demeura neutre mais il n'aimait pas du tout la tournure des évènements. Gina n'était pas censée se trouver en présence de l'ami d'Akhad, c'est à dire un type au moins aussi détraqué malgré ses apparentes bonnes manières. Gina n'était surtout pas censée venir le voir alors qu'il rentrait de... Il était encore relativement excité, et couvert de sang sous sa veste... Elle l'enlaça chaleureusement, il réagit tout juste. L'amour qu'il lui portait se manifestait pas une certaine distance. Normal, pour un amour chaste. Il ne voulait pas que ça change...


"Il fait chaud ici. Tu ne veux pas que je t'aide à enlever ton manteau ?" Demanda-t-elle alors.

Guido lança un regard furtif à Akhad, tâchant de préserver son calme absolu. Il savait pertinemment que Gina n'était pas aussi innocente qu'il se plaisait à le croire. Quand il y avait une tare chez la mère...
Bref, Akhad fit le nécessaire et naturellement, il acquiesça, retirant sa veste.


Et voilà. Dit-il, l'air de rien, avant de se rasseoir à sa place.

"Enchantée, je m'appelle Gina ! Oh ! Quelle vilaine cicatrice vous avez là ! Ça ne vous fait plus mal, j'espère ?" Provoqua-t-elle alors l'invité.

Celui-ci fut passif, Akhad quant à lui, goûta à la plaisanterie. Pas Xemnas. Il lança un regard relativement impitoyable à sa fille. Pas intentionnel, comme souvent...


Tu dois être polie, Gina. Lui rappela-t-il, implacable.

Il était moins détendu à présent... La suite des évènements ne lui plut pas d'avantage :


"Ne perds pas ton temps, Gina." Remarqua Akhad, après qu'elle ait bêtement gloussé à l'égard de Max.

"Il a raison, tu perdrais ton temps. Trop... fille pour moi." Souligna celui-ci.

Il observa successivement Max et Gina. Lequel l'agaçait le plus à l'heure qu'il était ? Et Butterfly n'était même pas descendue pour détendre l'ambiance, du moins à ses yeux...

"Quel âge as-tu Gina ? Tu t'entends bien avec le propriétaire des lieux ?" Demanda Néron, sans doute pour détendre l'atmosphère, à moins qu'il n'ait des tendances familières.

Guido était à l'affût du moindre détail. Et puis le jeune homme insista, exigeant savoir de quoi il parlait.


J'ai eu un petit accrochage.
Dit-il simplement, en repassant un mouchoir sur son front un peu blessé.

De quoi ne pas mentir à Max, sans pour autant révéler la vérité à sa fille. Certes, cela ne suffirait pas. Il retira ses lunettes un bref instant, dévoilant un regard atrocement brillant et gênant. Il avait l'impression d'être piégé, cette situation lui était insupportable...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Caessa
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Pouvoirs psychiques
Véritable identité : Oerba Dia Celes
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Mer 21 Juil - 18:26

Après un regard furtif dans la direction d'Akhad ; qui naturellement n'échappa pas à Linoa ; Xemnas retira sa veste.

"Et voilà."
Fit-il, avec un naturel bien travaillé.

Gina n'insista pas, se demandant si Akhad ne lui avait pas joué un mauvais tour ou bien ; ce qui était bien plus probable ; si ce dernier n'avait pas simplement filé un coup de main à son père pour dissimuler les traces dérangeantes. Dans les deux cas, elle savait que cela ne la concernait pas et qu'elle ne pourrait rien tirer ni de l'un, ni de l'autre. Il fallait croire qu'à l'exception de Linoa, les Solitaires avaient tous des secrets auxquels ils tenaient fermement. Le pire était sans nul doute Adel qui, à quelques rares exceptions près, ne parlait jamais de son passé. En sa présence tout du moins... Mais il ne fallait pas croire ! A force de vivre au manoir, Gina avait tout de même fini par apprendre une ou deux petites choses sur ses colocataires.
Lorsqu'elle s'adressa à Néron, son père lui lança un regard incendiaire. Akhad, lui, réagit d'une manière encore plus surprenante, éclatant d'un rire relativement peu naturel et presque angoissant. Heureusement qu'elle le connaissait bien.

"Ne t'en fais pas ma grande, ça date. Et le jugement divin apaise tout les maux." La rassura-t-il, sa petite crise de nerfs passée, XD

"Bunny soit loué."
Glissa quant à lui le principal concerné, jusqu'alors impassible.

Encore un adepte de 'Bunny'... Gina ne comprenait pas trop ce délire somme toute assez puéril. Le plus étrange, c'était que Marcus s'y prêtait également. Pas trop son genre pourtant.
Quelque chose devait lui échapper...

"Tu dois être polie, Gina." Remarqua ensuite Guido, sur un ton qui ne présageait rien de bon.


Oui, rétorqua-t-elle, subitement penaude, avant d'ajouter vivement : Pardon, Monsieur ! Je n'aurais pas dû vous manquer de respect en évoquant un souvenir visiblement douloureux. Bunny m'en soit témoin, je ne le ferai plus !

Comme précédemment, elle en faisait des tonnes, bien consciente néanmoins de ne pas faire dans la finesse^^ Généralement, Gina cachait bien mieux son jeu. Mais pas ici. Là, elle était chez elle en présence de gens qu'elle appréciait, inutile donc de sortir l'artillerie lourde pour tester les nouveaux venus.

"Salut." Rétorqua Asclépios, aussi expressif qu'une carpe, lorsque Linoa l'aborda enfin.

Eh bien ! On ne devait pas rigoler tous les jours avec celui-là... Était-il donc aussi vide et inintéressant qu'il en avait l'air ?


"Ne perds pas ton temps, Gina." Glissa alors Akhad, toujours amusé.

Ladite Gina arqua un sourcil, surprise. Serait-il en train de suggérer que... ?


"Il a raison, tu perdrais ton temps. Trop... fille pour moi." Compléta Asclépios, nullement gêné.

Linoa afficha un air interdit puis ricana à son tour un moment. Quelle surprise^^ Enfin, homosexuel ou non, les hommes se croyaient aussi irrésistibles. Franchement, un petit gloussement et ils s'y croyaient, tous les mêmes.
Le jeune Maxxie ne dérogeait pas à la règle, ce qui était en soit plutôt décevant, pour un ami d'Akhad tout du moins. Gina ne lui révéla pas toutefois qu'il n'était pas du tout son type. La jeune fille préférait en effet le charisme à la beauté fade, des hommes à l'image de ceux qui peuplaient cette maison par exemple. Ah, Sebastian^^

Dans ce cas, on sera juste des super copines !
Lâcha-t-elle, sur un ton jouissif et un peu poussif.

"Alors, ces détails ?" Reprit ensuite Maxxie, insistant auprès de Guido.

"J'ai eu un petit accrochage." Répondit celui-ci.

Voilà qui était un peu vague...


J'espère que tu n'as pas abîmé la voiture,
glissa-t-elle, non sans ironie.

Néron se réintéressa alors à elle.


"Quel âge as-tu Gina ? Tu t'entends bien avec le propriétaire des lieux ?" Lui demanda-t-il.


Vous savez, il n'est guère poli de presser une personne de questions sans même s'être présenté, rétorqua-t-elle, sur un ton taquin. Cependant, M. Luzhin, elle plongea son regard dans celui de Néron, sachez que je viens de fêter mes 15 ans et que je m'entends à merveille avec Sebastian. Il est toujours très gentil avec moi et ne rechigne jamais à m'accorder un peu de temps.

Gina était assez satisfaite. Naturellement, elle n'avait fait que puiser l'information ; à savoir l'identité de Néron ; dans l'esprit de Valafar, mais la manœuvre devait être assez troublante de l'extérieur. Linoa échangea cette fois-ci un regard avec Akhad avant de demander, pour les deux Externels cette fois-ci : Vous vous connaissez d'où, tous les trois ?

_________________
§ Il ne faut pas moins de capacité pour aller jusqu'au néant que jusqu'au tout. §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Jeu 22 Juil - 12:12

"Bunny soit loué." Renchérit Néron, au sujet de sa cicatrice. Et le sujet fut clôs. Enfin, pas tout à fait.

"Tu dois être polie, Gina." Lâcha Guido, l'air sévère et... Nerveux.

"Oui, pardon, Monsieur ! Je n'aurais pas dû vous manquer de respect en évoquant un souvenir visiblement douloureux. Bunny m'en soit témoin, je ne le ferai plus !"

Akhad profita de l'intermède pour replier une jambe sur le plan de travail de la cuisine et s'appuyer contre un meuble, prenant ses aises. Il alluma d'ailleurs une nouvelle 'cigarette'. Juste avant que Linoa ne s'intéresse de près à Asclépios, et que Yoann ne lui fasse comprendre que c'était inutile.

"Il a raison, tu perdrais ton temps. Trop... fille pour moi."

"Dans ce cas, on sera juste des super copines !" Répondit Gina pratiquement du tac-au-tac, déclenchant à nouveau le rire d'Akhad.

Cette petite ne manquait pas d'esprit, l'Immortel ne manquait jamais d'approuver le choix d'Adel concernant... Enfin, mieux valait suivre la conversation. Même s'il se trouvait maintenant entouré d'un nuage d'une douce fumée bleue.


"Quel âge as-tu Gina ? Tu t'entends bien avec le propriétaire des lieux ?"

Les yeux du télépathe pivotèrent vivement vers Hamm. Ainsi, il avait compris. Le digne fils de son père, vif d'esprit, doué pour percer les intrigues et les motivations des autres.

"Vous savez, il n'est guère poli de presser une personne de questions sans même s'être présenté. Cependant, M. Luzhin, sachez que je viens de fêter mes 15 ans et que je m'entends à merveille avec Sebastian. Il est toujours très gentil avec moi et ne rechigne jamais à m'accorder un peu de temps."

Voilà qui lui vaudrait certainement un nouveau rappel à l'ordre de son père, mais qu'y pouvait cette enfant si elle était aussi en avance pour son âge? Akhad ne l'en blâmait pas, elle s'intégrait d'autant mieux au paysage. S'il avait dû choisir un(e) apprenti(e) pour la seconde fois de sa vie, elle aurait parfaitement convenu. D'ailleurs, elle lui jeta un étrange regard.

"Vous vous connaissez d'où, tous les trois ?"

Il souffla doucement la fumée de sa cigarette avant de répondre, savourant la sensation des herbes provencales ajoutées.

C'est la première fois que je rencontre ce jeune homme. D'ailleurs, il ne savait toujours pas quoi en penser. Pas tout à fait. Mais le père de Nikolai et moi-même sommes de très vieux amis.

Façon de dire qu'il l'avait vu grandir, et probablement pris part à son éducation.
Valafar revint de la salle à manger, où il était parti dresser la table. Yoann haussa un sourcil à son attention, et le larbin désigna les assiettes. L'Immortel hocha la tête.


Valafar va servir à dîner, allons à table.

Il avala d'ailleurs le reste de sa cigarette avant de se lever pour rejoindre la salle à manger. Il s'installa au bout de la table, faisant office d'hôte en l'absence de Marcus.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Asclépios
Nombre de messages : 29
Capacité(s) : Soin - Fascination - Métamorphose
Véritable identité : Max 'Maxxie' Luzhin
Date d'inscription : 26/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Jeu 22 Juil - 13:30

- Tu dois être polie, Gina.

La fille se faisait rappeler à l'ordre par son père...

- Oui, pardon, Monsieur ! Je n'aurais pas dû vous manquer de respect en évoquant un souvenir visiblement douloureux. Bunny m'en soit témoin, je ne le ferai plus !

Elle en faisait décidément trop. Max se demanda s'il pouvait prendre une autre bière. Pas au niveau de la permission, puisqu'il l'avait déjà prise, mais plus sur le fait qu'il n'avait encore rien mangé...

- Dans ce cas, on sera juste des super copines ! répondit la fille.

"C'est ça." rétorqua Asclépios, en se dirigeant vers le frigo.

Alors qu'il prenait une nouvelle bouteille, Guido lui donna une vague réponse :


- J'ai eu un petit accrochage.

Maxxie revint vers l'homme à lunettes, qui d'ailleurs les ôta.

- J'espère que tu n'as pas abîmé la voiture. glissa Linoa.

Max était arrivé devant Guido. Il désigna la petite blessure au front.


"Je peux ?"

Et sans attendre, il y posa le bout de son index. Quelques secondes, et il n'y avait plus rien.

"C'était tellement disgracieux." expliqua-t-il, en allant s'asseoir.

Pendant ce temps, son père s'adressait à la gamine :


- Quel âge as-tu Gina ? Tu t'entends bien avec le propriétaire des lieux ?

- Vous savez, il n'est guère poli de presser une personne de questions sans même s'être présenté. Cependant, M. Luzhin, sachez que je viens de fêter mes 15 ans et que je m'entends à merveille avec Sebastian. Il est toujours très gentil avec moi et ne rechigne jamais à m'accorder un peu de temps.

Un sacré numéro, celle-là. Maxxie eut un léger soupir. Il décapsula sa bouteille à la manière des précédentes, et but une gorgée.

- Vous vous connaissez d'où, tous les trois ?

Ce fut Yoann qui répondit, après avoir soufflé un peu de fumée de sa drôle de cigarette.

- C'est la première fois que je rencontre ce jeune homme. Mais le père de Nikolai et moi-même sommes de très vieux amis.

Voila une information que n'avait pas encore eu Asclépios. Ainsi, Akhad était un ami de... son grand-père ? Une des étranges créatures revint.

- Valafar va servir à dîner, allons à table.

Après un regard à son père, Max se leva. La table était mise dans la salle à manger. Le jeune homme attendit un peu, voir où il s'assiérait, avant de prendre place à côté de Néron.

"Alors comme ça, vous êtes un vieil ami de mon grand-père ?" lança-t-il à Akhad.

Maintenant que sa curiosité était éveillée, autant la satisfaire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Néron
Nombre de messages : 29
Véritable identité : Nikolai Luzhin
Date d'inscription : 24/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Jeu 22 Juil - 16:54

Guido était soudain, très rabat-joie... Il fusilla littéralement sa fille du regard, tout en la rappelant à l'ordre :

"Tu dois être polie, Gina."

Et Néron termina tranquillement son dernier verre. Le récit de Xemnas était tout aussi décevant que sa réaction :

"J'ai eu un petit accrochage." Conta-t-il.

C'était clairement un mensonge. Puis Max entreprit de le guérir après s'être servi une nouvelle bière...


"C'était tellement disgracieux." Glissa-t-il même.

Hamm leva les yeux vers Xemnas, croisant son regard alors qu'il retirait un temps, ses lunettes. Outre des tendances -il ignorait encore lesquelles- très malsaines, cet homme cachait sans doute un lourd secret. Il était curieux, pas particulièrement facile à cerner... Sa fille, si. Néron devait admettre qu'elle semblait extrêmement intelligente et pleine... de potentiel. Mais elle restait immature, surjouant ou non. C'était l'âge qui voulait ça...


"Oui. Pardon, Monsieur ! Je n'aurais pas dû vous manquer de respect en évoquant un souvenir visiblement douloureux. Bunny m'en soit témoin, je ne le ferai plus !" Avait-elle déclaré, faisant preuve d'une certaine insolence.

Hamm se tourna vers la jeune fille, qu'il regardât à son tour dans les yeux. Aucune expression ne conquit son visage.


J'accepte tes excuses. Dit-il simplement.

Après avoir titillé Maxxie (ce qui plut franchement à Akhad, lequel s'était allumé une cigarette), Linoa daigna enfin se montrer un peu subtile :


"J'espère que tu n'as pas abîmé la voiture." Nota-t-elle à l'égard de son père, qu'elle paraissait surveiller de près.

Hamm rit légèrement, voilà qui lui plaisait. Guido était donc si gêné, pour ne pas pleinement assumer ses actes ? Navrant... C'était le problème commun des mortels, trop terre-à-terre...
La fille Anselmi lui répondit ensuite en sortant le grand jeu, avant de demander les détails de leurs rencontres... Question qui l'intéressât évidemment beaucoup moins que ces propos-ci :


"Vous savez, il n'est guère poli de presser une personne de questions sans même s'être présenté. Cependant, M. Luzhin, sachez que je viens de fêter mes 15 ans et que je m'entends à merveille avec Sebastian. Il est toujours très gentil avec moi et ne rechigne jamais à m'accorder un peu de temps." Fit-elle en le fixant de ses yeux si bleus.

Il était donc presque fixé, à présent... Il ne détourna pas son attention de la petite, qui connaissait son "nom". Était-elle si douée pour franchir une barrière crée par Akhad, il y a bien longtemps ? Sans doute avait-elle puisé ses informations dans un autre esprit... Cette attitude ne la mettait pas à son avantage mais demeurait intéressante. Il acquiesça finalement d'un signe de tête, pour toute réponse. Il réagirait comme il se doit le moment venu...


"C'est la première fois que je rencontre ce jeune homme. Mais le père de Nikolai et moi-même sommes de très vieux amis." Nota alors Akhad.

Néron observa ce dernier, qui mettait le doigt lentement mais sûrement sur ce pour quoi Asclépios était réellement ici. Bien... Mais Gina avait-elle vraiment inclus son fils lorsqu'elle avait dit "tous les trois" ? Pas sûr, elle semblait le mépriser.


"Valafar va servir à dîner, allons à table." Conclut-il, avant de prendre la place du patriarche.

Néron s'assit silencieusement à sa droite. Des places symboliques. D'ailleurs, son propre fils se plaça à ses côtés.


"Alors comme ça, vous êtes un vieil ami de mon grand-père ?" Insista-t-il, très intrigué.

Je suis content de pouvoir enfin dignement t'en parler, Max. Dit-il.

Ton grand-père était sans nul doute le mutant le plus talentueux qui ait jamais existé. Il l'est... Se rectifia-t-il.

Il aimait beaucoup faire des éloges d'Apocalypse.


Il a été quelque peu oublié aujourd'hui mais beaucoup considèrent encore qu'aucun mutant n'est capable de l'égaler, tant physiquement que mentalement.

Au dernier mot, son regard limpide glissa vers Linoa...

Jeune fille, il est très imprudent de s'aventurer dans certains esprits, on pourrait si perdre à jamais si l'on est pas suffisamment aguerri. Ce qui est ton cas.

Certaines images du passé d'Akhad ou de Néron, lui seraient probablement insupportables. Son père aussi, à une échelle moindre. D'ailleurs...

A la place, pourquoi ne te renseignerais-tu pas d'avantage, sur ton paternel ? Demanda-t-il, avec un sourire bienveillant.

Il se tourna vers Guido, lequel lui faisait face, le sang avait réapparu. Néron n'y était pas étranger... Il parut soudain plus sérieux.


Tu es entourée de tueurs Gina. Conclut-il, ce qui s'adressait peut-être aussi à Max.

Et aucun d'eux n'a probablement jamais rechigné à s'en prendre aux enfants. Précisa-t-il.

Tu es donc parfaitement en sécurité ici... Après quoi, il baissa les yeux vers ses couverts, comme si rien n'était.

Les derniers propos n'étaient pas ironiques...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Jeu 22 Juil - 17:30

Le fils de Néron s'approcha et lui demanda sa permission. Guido haussa les épaules tout en maintenant un air interdit. Le jeune homme soigna ainsi donc sa plaie. Il le remercia tout en remettant ses lunettes.

"C'était tellement disgracieux." Avait-il remarqué, une nouvelle bière en main.

Mais Guido observait son père, dont le regard ne lui avait pas échappé. Il n'avait aucune envie de faire confiance à cet homme...
Linoa se montra encore une fois impertinente :


"Oui. Pardon, Monsieur ! Je n'aurais pas dû vous manquer de respect en évoquant un souvenir visiblement douloureux. Bunny m'en soit témoin, je ne le ferai plus !" S'écria-t-elle.

Gina, souhaites-tu que je fasse comme la dernière fois que tu as dépassé les bornes ? Demanda-t-il, l'air de rien.

Si elle le poussait à la punir, il ne le ferait pas à moitié. Elle qui aimait tant sa liberté... Et l'acceptation des excuses par "la victime" ne changeait rien à l'affaire. Gina devait bien se tenir; qui avait envie d'une mauvaise fille ? Guido n'aimait pas la voir se conduire de cette façon, ça ne lui ressemblait pas tant que ça... Voilà qu'elle se moquait de l'homosexualité de Max...


"J'espère que tu n'as pas abîmé la voiture." Remarqua-t-elle au passage.

Elle est intacte. Assura-t-il.

On ne pouvait pas en dire autant de la virginité ou de la santé de Ximei. :king: Il fronça légèrement les sourcils lorsque Néron rit... Bon, inutile de s'énerver pour si peu. Guido avait pour code d'honneur de ne jamais s'énerver.


"Vous savez, il n'est guère poli de presser une personne de questions sans même s'être présenté. Cependant, M. Luzhin, sachez que je viens de fêter mes 15 ans et que je m'entends à merveille avec Sebastian. Il est toujours très gentil avec moi et ne rechigne jamais à m'accorder un peu de temps." Répondit-elle alors aux questions de Néron.

Guido ne fit pas attention au fait qu'elle était censée ignorer son nom. Les rumeurs allaient vite dans les couloirs avec ces misérables créatures verdâtres... Oui, la relation Adel/Linoa était formidable, elle ne lui avait d'ailleurs jamais plu ! Il n'intervint ceci dit pas.


"Valafar va servir à dîner, allons à table." Dit Akhad, après quelques éclats de rire, une cigarette entamée ainsi qu'une rapide précision de ses liens avec Néron.

Guido était intrigué... Légèrement...
Il se leva, silencieux, et s'assit à table tout comme les autres. Il lui tardait d'être à nouveau seul. Il ne s'était pas accordé un instant de solitude aujourd'hui... Il s'était installé à la gauche d'Akhad, en face de Néron, à côté de sa fille... C'est Asclépios qui débuta la conversation :


"Alors comme ça, vous êtes un vieil ami de mon grand-père ?"

Mais c'est Néron qui répliquât à la place du concerné. Il était tout à coup plus loquace.

"Je suis content de pouvoir enfin dignement t'en parler, Max. Ton grand-père était sans nul doute le mutant le plus talentueux qui ait jamais existé. Il l'est..."

Guido gagna un air perplexe, sans pour autant faire preuve de sarcasme. Même si ce manoir puait l'orgueil à plein nez à cause de certains de ses occupants (dont principalement le maitre des lieux), Néron laissait apparaitre un amour propre plus qu'évident.


"Il a été quelque peu oublié aujourd'hui mais beaucoup considèrent encore qu'aucun mutant n'est capable de l'égaler, tant physiquement que mentalement." Insista-t-il.

Xemnas haussa les sourcils. Il aurait volontiers demandé qui était cet "être si fantastique" mais il s'en moquait un peu (beaucoup). Néron se tourna vers Linoa, Guido fut donc d'avantage attentif.


"Jeune fille, il est très imprudent de s'aventurer dans certains esprits, on pourrait si perdre à jamais si l'on est pas suffisamment aguerri. Ce qui est ton cas." Fit-il.

Oho... N'avait-il pas apprécié que Gina lui manque de respect ? Le pauvre... Mais il n'avait pas terminé son petit numéro.


"A la place, pourquoi ne te renseignerais-tu pas d'avantage, sur ton paternel ?" Demanda-t-il.

Le polymorphe fixa Néron, l'air impitoyable. Lorsque le regard de son "ami" s'inclina, il baissa légèrement la tête. Le sang... Guido fronça à nouveau les sourcils avant de se tourner vers sa fille.


"Tu es entourée de tueurs Gina. Et aucun d'eux n'a probablement jamais rechigné à s'en prendre aux enfants. Tu es donc parfaitement en sécurité ici..." Lâcha Néron, comme s'il parlait de la pluie et du beau temps.

Xemnas se leva plutôt brusquement...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dante
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 06/03/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Jeu 22 Juil - 17:53

<=Centre-ville, Plaza Hotel

Le taxi déposa Dante à quelques mètres du Manoir Spencer. Il ne put retenir un sourire lorsque l'ambiance si particulière des lieux s'abattit sur lui. Cet endroit avait une histoire, une âme malsaine. Il adorait ça... Il marcha lentement mais gaiement vers la porte avant d'entrer sans frapper. Il ne connaissait que trop bien le Manoir, malgré sa longue absence...
Dante regarda un instant la statue d'Adel qui ornait le hall principal. Il aurait bien aimé avoir une semblable. Qu'importe, il appela quelqu'un mais n'eut aucune réponse. Arf, sa surprise n'allait pas tomber à l'eau ?
Il tendit alors l'oreille, il lui semblait entendre s'échapper des voix depuis le coin repas. Il traversa donc la cuisine avant de tomber sur Akhad, Néron (Shocked), deux jeunes ainsi qu'un binoclard qui venait de se redresser. (Il avait probablement déjà oublié Guido^^)


Non, non, non, non, non... Ne vous levez pas pour moi !
Dit-il en s'approchant, un drôle de sourire aux lèvres.

Me voilà ! Ajouta-t-il, en s'inclinant légèrement, bras étendus, pour saluer tout le monde.

Son regard s'attarda sur Akhad, à qui il était reconnaissant, puis sur Néron...

Je n'ai pas la chance de tous vous connaitre ?! Poursuivit-il, s'installant près d'Asclépios et Gina.

N'avait-il remarqué aucune tension ? Si.


Valafar, bouge !! J'ai faim. Oh. Vous parliez peut-être. Je vous en prie, poursuivez. Je me fais tout petit ! :queen:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Caessa
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Pouvoirs psychiques
Véritable identité : Oerba Dia Celes
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Jeu 22 Juil - 23:01

Bizarrement, seul Akhad semblait apprécier à leurs justes valeurs les propos de Linoa. Asclépios et Néron paraissaient relativement coincés, quant à Xemnas, ma foi, il détestait toujours autant que sa fille se montre ainsi en spectacle.

"Gina, souhaites-tu que je fasse comme la dernière fois que tu as dépassé les bornes ?" La rappela-t-il d'ailleurs une nouvelle fois à l'ordre, malgré le fait que Luzhin ait accepté ses excuses.

Ou comment refroidirent les ardeurs d'une adolescente impertinente en un millième de seconde. Arf, Gina afficha une moue d'excuses, réservée uniquement à son père cette fois-ci. Elle ne tenait pas à être de nouveau privée de sortie. Surtout lorsque cela signifiait qu'elle n'avait pas le droit de quitter sa chambre durant toute une semaine, ou plus selon la gravité 'des faits'.


"C'est ça." Rétorqua ensuite Maxxie, avec une passivité affligeante, et visiblement peu désireux de sympathiser avec elle.

A l'image de son paternel, quasi silencieux jusqu'à présent, le pauvre garçon semblait manquer cruellement d'énergie. Allez, va, peut-être qu'une petite bière lui ferait du bien^^


"Je peux ?" Ajouta néanmoins Maxxie, s'approchant de Guido.

Celui-ci acquiesça d'une signe de tête et la magie opéra. Asclépios était naturellement un mutant, un soigneur à première vue. Voilà qui était intéressant.


"C'était tellement disgracieux." Y alla-t-il même de son petit commentaire, les dégâts réparés.

Xemnas le remerciât discrètement, remettant ses lunettes en place.


"Elle est intacte." Assura ensuite Guido, parlant bien évidemment de la voiture (et non de Ximei^^).

Ce qui amusa sensiblement Néron. Ah ? Il se déridait enfin un peu ? Cool !


"C'est la première fois que je rencontre ce jeune homme." Répondit Akhad à sa question. "Mais le père de Nikolai et moi-même sommes de très vieux amis."

Gina lui adressa un sourire chaleureux pour le remercier de cet éclaircissement même si, comme le supposait très justement Néron, lorsqu'elle avait dit 'tous les trois', elle faisait plutôt référence au trio que formaient Akhad, Néron et Adel. Linoa avait en effet compris d'elle-même les raisons de la présence d'Asclépios au manoir, la différence d'âge entre leurs deux invités sautant un brin aux yeux.


"Valafar va servir à dîner, allons à table." Proposa alors Akhad, le larbin de retour.

Les cinq convives s'attablèrent, Akhad en bout de table. Linoa prit place à côté de son père, en face d'Asclépios, qu'elle s'amuserait peut-être à titiller plus en détails pendant le repas^^ Celui-ci avait pour le moment une question.


"Alors comme ça, vous êtes un vieil ami de mon grand-père ?" Demanda-t-il en effet à Akhad. Mais ce fut Néron qui répondit.

"Je suis content de pouvoir enfin dignement t'en parler, Max." Commença-t-il. "Ton grand-père était sans nul doute le mutant le plus talentueux qui ait jamais existé. Il l'est..."

Attention les chevilles, la machine Luzhin était lancée ! Esquissant un sourire, Gina l'écouta néanmoins avec attention. Plus que ses propos, Néron dégageait quelque chose qu'elle n'avait pas perçu jusque là, une aura fascinante.


"Il a été quelque peu oublié aujourd'hui mais beaucoup considèrent encore qu'aucun mutant n'est capable de l'égaler, tant physiquement que mentalement." Poursuivit-il, tout en se tournant lentement vers Linoa.

"Jeune fille, il est très imprudent de s'aventurer dans certains esprits, on pourrait si perdre à jamais si l'on est pas suffisamment aguerri. Ce qui est ton cas." L'interpella-t-il alors, non sans provocation.

Le sourire de Linoa se fit plus sournois. La réplique était bien trouvée, bien qu'elle ait tardé à venir. La jeune télépathe ne pouvait cependant pas refuser de répondre à une telle invitation. Aussi, elle effleura l'esprit de l'Externel. Les quelques images éparses qui lui parvinrent lui glacèrent tout simplement le sang. Un barbare... C'était un barbare.


"A la place, pourquoi ne te renseignerais-tu pas d'avantage, sur ton paternel ?" Ajouta Néron, profitant de la déstabilisation de sa jeune interlocutrice.

Naturellement, Gina en fut intriguée et tourna la tête vers son père. Qu'avait-il à répondre ? Parviendrait-il à s'esquiver une nouvelle fois ? Mais Guido ne dit rien, pas même lorsque les tâches de sang, en grande quantité, réapparurent comme par enchantement sur ses vêtements. Linoa plaqua une main devant sa bouche, s'imaginant le pire. Autant de sang ne pouvait venir d'une même personne... C'était impossible... A moins de s'être acharné sur cette dernière.


"Tu es entourée de tueurs Gina." Déclara alors calmement Néron, une lueur étrange passant dans son regard.

Des tueurs... Luzhin confirmait donc ce qu'elle supposait depuis longtemps. Les rumeurs circulant dans le manoir, les sous-entendus d'Adel,... Gina avait malgré tout essayé de fermer les yeux sur les agissements de son père mais là, elle ne pouvait plus se voiler la face. Mais est-ce que cela la choquait vraiment ? Difficile à dire. Si Xemnas avait tué, il devait avoir ses raisons. Il n'était pas fou, cela, elle le savait.


"Et aucun d'eux n'a probablement jamais rechigné à s'en prendre aux enfants." Conclut Néron. "Tu es donc parfaitement en sécurité ici..."

La phrase de trop... Autant pour Guido qui se leva brusquement, que pour Gina qui trouva que cette réplique hasardeuse gâchait un peu l'effet des remarques précédentes. Néron en avait trop fait, dommage pour lui^^

* Tout va bien, papa. Je me fiche de ce qu'il dit. Je sais qui tu es, moi. Lui ne te connait pas. * Envoya-t-elle en pensée à Xemnas, pour le calmer avant que cela ne dégénère.

Un hurluberlu fit alors soudainement son entrée en scène, comme ça, sans prévenir !


"Non, non, non, non, non... Ne vous levez pas pour moi !" Dit-il à Guido, avant de saluer la tablée : "Me voilà !" Tout en s'inclinant légèrement.

"Je n'ai pas la chance de tous vous connaitre ?!" Ajouta-t-il, tout en s'installant près de Linoa, comme si rien n'était.

"Valafar, bouge !! J'ai faim." Pressa-t-il le larbin dans la foulée. "Oh. Vous parliez peut-être. Je vous en prie, poursuivez. Je me fais tout petit !"

Nous parlions...
Fit-elle, hésitante, osant à peine regarder Néron.

Puis, tout aussi subitement que Luzhin précédemment, son attitude changea.
Elle releva les yeux et sa voix gagna en assurance.

Nous discutions de la famille de Monsieur Luzhin,
dit-elle, se tournant vers le nouveau venu. Ce dernier nous expliquait à quel point il était complexé par le manque de virilité de son fils au point d'élever son père, le grand guerrier, sur un piédestal.

Selon lui, son papa serait l'homme le plus fort du monde, mais aussi un garçon discret. C'est étrange, je trouve. Mais je ne suis qu'une enfant. Je ne peux saisir toutes les nuances de l'orgueil, ces choses-là me dépassent, fit-elle, reportant son attention sur Néron.

Elle lui adressa alors un sourire malsain avant d'adresser un message télépathique à Asclépios.


* Je suis désolée de t'avoir mêlé à ça. Je ne suis pas si désagréable habituellement. Pas d'une manière aussi ouverte tout du moins. Ton père l'a cherché, voilà tout. *

Linoa ne s'attendait pas à ce que Maxxie lui saute dans les bras mais bon, elle tenait à rester un minimum polie, XD :monkey:

Akhad, peux-tu nous parler de lui ? De ton ami, je veux dire, ajouta-t-elle avec plus de douceur, soucieuse de tempérer la conversation.

Et Xemnas qui ne s'était toujours pas rassis...

_________________
§ Il ne faut pas moins de capacité pour aller jusqu'au néant que jusqu'au tout. §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Ven 23 Juil - 0:03

Tout le monde s'installa à table, les plus âgés, à droite et à gauche d'Akhad, leur enfant respectif à leur côté.
Si l'Immortel avait bien compris la question de Gina, il n'en laissa rien paraitre. Autant ne pas mêler Adel aux affaires de Néron. C'était un trio passablement complexe.


"Alors comme ça, vous êtes un vieil ami de mon grand-père ?"

Mais ce fut Luzhin qui répondit à son fils.

"Je suis content de pouvoir enfin dignement t'en parler, Max. Ton grand-père était sans nul doute le mutant le plus talentueux qui ait jamais existé. Il l'est..."

Présenté de cette façon, on pouvait raisonnablement penser que Néron en rajoutait. En vérité, il était bien plus proche de la réalité que du mensonge. Mais personne autour de cette table n'était en mesure de savoir en dehors des deux Externels.

"Il a été quelque peu oublié aujourd'hui mais beaucoup considèrent encore qu'aucun mutant n'est capable de l'égaler, tant physiquement que mentalement."

Yoann affichait un léger sourire mais ne fit aucun commentaire, les paroles de Hamm se suffisaient à elles-même.

"Jeune fille, il est très imprudent de s'aventurer dans certains esprits, on pourrait s'y perdre à jamais si l'on est pas suffisamment aguerri. Ce qui est ton cas."

Ce n'était pas faux, mais le visage d'Akhad se ferma, il aurait préféré éviter ce dérapage. Linoa effleura l'esprit du fils de Thanatos, chose qu'elle n'avait jamais pu faire avec le grand prêtre d'Apocalypse. Pour une bonne raison.

"A la place, pourquoi ne te renseignerais-tu pas d'avantage, sur ton paternel ?"

C'était un coup bas. Il appréciait moyennement que ses compagnons de table amènent avec eux une ambiance aussi orageuse. Ca le fatiguait. Et c'était dangereux. Et le sang, quelle fourberie.

"Tu es entourée de tueurs Gina." Que c'était profond. Et vrai surtout. Il pouvait percevoir le trouble de l'adolescente.

"Et aucun d'eux n'a probablement jamais rechigné à s'en prendre aux enfants. Tu es donc parfaitement en sécurité ici..."

Le sourire d'Akhad s'était volatilisé, remplacé par une dangereuse expression de colère. Il fixait le plafond de la pièce, sans un mot. Phoebus accrocha pour lui le message télépathique de Linoa à son père.

* Tout va bien, papa. Je me fiche de ce qu'il dit. Je sais qui tu es, moi. Lui ne te connait pas. *

Et le télépathe l'ayant senti arriver, il ne fut pas surpris de voir Dante les rejoindre. L'Immortel ne fit pas un geste pour signifier à leur nouveau visiteur qu'il était le bienvenu. Il écoutait toujours.

"Nous parlions... Nous discutions de la famille de Monsieur Luzhin. Ce dernier nous expliquait à quel point il était complexé par le manque de virilité de son fils au point d'élever son père, le grand guerrier, sur un piédestal. Selon lui, son papa serait l'homme le plus fort du monde, mais aussi un garçon discret. C'est étrange, je trouve. Mais je ne suis qu'une enfant. Je ne peux saisir toutes les nuances de l'orgueil, ces choses-là me dépassent."

Cette enfant allait bien loin. Elle était bien trop jeune pour s'adresser à aucun d'entre-eux avec si peu de respect. Même pour défendre son père. Plus encore, fidèle à Apocalypse, il n'appréciait qu'à moitié de la voir afficher un scepticisme aussi grossier. Et Yoann reçut aussi le message qu'elle adressa à Asclépios, bien qu'il soit de pure politesse.

"Akhad, peux-tu nous parler de lui ? De ton ami, je veux dire."

Ainsi, il était censé faire comme si de rien était et passer outre? Sûrement pas. La situation l'aurait amusé, s'il n'avait pas été au milieu, entouré de gens qu'il connaissait. Cette ambiance animait et gâchait sa soirée.
Malgré tout, il sourit chaleureusement.


Comme le disait Nikolai, qui sait de quoi il parle, et a très probablement le droit d'être fier. Son père... Est réellement le mutant le plus doué de cette terre, plus que moi, ou aucun d'entre-vous.

Il ne quitta pas son sourire, mais son regard glissa vers Néron.

Cependant... Il fit reposer sa tête sur sa main, dans une pose négligée. Je te mettrais une fessée cul-nu la prochaine fois que tu insulteras quelqu'un à ma table, Nikolai.

Plaisantait-il? Arf !
Plissant les yeux, il élargit son sourire, avant de se tourner vers Gina, conservant une expression bienveillante à faire froid dans le dos.


C'est encore plus valable pour toi, jeune fille. Ton père a le privilège de la fessée, mais la télépathie est un art que l'on exerce pas pour nuire ou surprendre l'un de ses ainés.

Ainé ne signifiant pas toute personne plus âgée, mais membre de la famille, personne à respecter plus âgée.

La prochaine fois, je briderais tes pouvoirs.

Ce devait être une punition bien pire que deux semaines sans sortir.
Et Valafar pointa le bout de son nez depuis la cuisine, amenant les premières assiettes, pour les jeunes.


Ajoute donc un couvert, Valafar.

Et d'un ton joyeux, tranchant avec la menace de ses précédentes paroles, il se décida à accueillir leur dernier invité.

Bonsoir Dante ! Ravi de te voir ! Comme tu peux le voir, nous dinons entre amis.

Il rit doucement. Avant de vivement tourner la tête, l'air surpris.

Mais assieds-toi Guido voyons, tu ne vas pas manger debout.

Il lui adressa un léger sourire, mais il n'aurait pas du tout apprécié qu'en cet instant, quiconque vienne défier le calme qu'il entendait restaurer.

Ainsi, comme je m'apprêtais à le dire un peu plus tôt. J'espère pouvoir accueillir ton père très bientôt parmi nous, Nikolai.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Asclépios
Nombre de messages : 29
Capacité(s) : Soin - Fascination - Métamorphose
Véritable identité : Max 'Maxxie' Luzhin
Date d'inscription : 26/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Ven 23 Juil - 11:02

Ce fut enfin l'occasion pour Néron de parler. Soudain, il se montrait bien plus bavard :

- Je suis content de pouvoir enfin dignement t'en parler, Max. Ton grand-père était sans nul doute le mutant le plus talentueux qui ait jamais existé. Il l'est...

Le Mutant le plus talentueux qui ait jamais existé...

- Il a été quelque peu oublié aujourd'hui mais beaucoup considèrent encore qu'aucun mutant n'est capable de l'égaler, tant physiquement que mentalement.

Cette vérité était... étrange à entendre... Max était le petit-fils du Mutant le plus puissant de l'histoire... Nikolai changea d'interlocuteur, s'adressant à Gina :

- Jeune fille, il est très imprudent de s'aventurer dans certains esprits, on pourrait s'y perdre à jamais si l'on est pas suffisamment aguerri. Ce qui est ton cas.

La propre histoire de Néron était-elle à ce point... horrible ? Asclépios avait tant de questions à poser à son père... Mais ce dernier n'avait pas fini :

- A la place, pourquoi ne te renseignerais-tu pas d'avantage, sur ton paternel ?

Le regard de Maxxie passa sur Guido. Puis Akhad, qui semblait d'un coup moins apprécier les paroles de son ami...

- Tu es entourée de tueurs Gina. Et aucun d'eux n'a probablement jamais rechigné à s'en prendre aux enfants. Tu es donc parfaitement en sécurité ici...

Là, Max aurait presque eu peur de son père... Et il n'était pas au bout de ses surprises, puisqu'un nouvel individu fit son entrée...

- Non, non, non, non, non... Ne vous levez pas pour moi ! Me voilà ! commença-t-il, en exécutant une sorte de révérence.

Puis il s'installa en bout de table, entre les deux jeunes.


- Je n'ai pas la chance de tous vous connaitre ?! poursuivit-il, avant de s'adresser au cuisinier : Valafar, bouge !! J'ai faim. Oh. Vous parliez peut-être. Je vous en prie, poursuivez. Je me fais tout petit !

Il était bizarre... quoique pas vraiment déplacé dans le décor.

- Nous parlions... Nous discutions de la famille de Monsieur Luzhin. Ce dernier nous expliquait à quel point il était complexé par le manque de virilité de son fils au point d'élever son père, le grand guerrier, sur un piédestal. Selon lui, son papa serait l'homme le plus fort du monde, mais aussi un garçon discret. C'est étrange, je trouve. Mais je ne suis qu'une enfant. Je ne peux saisir toutes les nuances de l'orgueil, ces choses-là me dépassent.

Max avait haussé les sourcils. Elle interprétait comme elle voulait ce qu'elle entendait... Le jeune homme but une gorgée de sa bière, avant de percevoir... que la fille s'adressait à lui, par télépathie :

* Je suis désolée de t'avoir mêlé à ça. Je ne suis pas si désagréable habituellement. Pas d'une manière aussi ouverte tout du moins. Ton père l'a cherché, voilà tout. *

Ne sachant trop si ça allait fonctionner, il lui adressa une réponse, par le même moyen... Elle la capterait bien.

*Tu n'es pas désolée, mais c'est gentil de prendre la peine de me le dire.*

Sur ce, sa bouteille à la main, il se mit à se balancer un peu sur les pieds arrière de sa chaise. En regardant le nouveau venu.


- Akhad, peux-tu nous parler de lui ? De ton ami, je veux dire.

Oh, elle avait du culot. Après tout ce qui venait de se dire, elle revenait à la conversation... Akhad ne l'entendit pas de cette oreille...

- Comme le disait Nikolai, qui sait de quoi il parle, et a très probablement le droit d'être fier. Son père... Est réellement le mutant le plus doué de cette terre, plus que moi, ou aucun d'entre-vous.

Max avait des questions, mais il n'avait plus vraiment envie de les poser en présence de Guido, sa fille ou le dernier arrivé.

- Cependant... Je te mettrais une fessée cul-nu la prochaine fois que tu insulteras quelqu'un à ma table, Nikolai.

Le regard d'Asclépios passait d'Akhad à Néron. La tension était si palpable qu'on aurait pu la couper au couteau... Mais Max doutait que Yoann se permette vraiment de toucher son père.

- C'est encore plus valable pour toi, jeune fille. Ton père a le privilège de la fessée, mais la télépathie est un art que l'on exerce pas pour nuire ou surprendre l'un de ses ainés. La prochaine fois, je briderais tes pouvoirs.

Arf, ça risquait d'être une menace efficace. Même s'il les employait peu, Asclépios aurait du mal à sentir qu'il ne pouvait plus utiliser ses pouvoirs. Les premières assiettes arrivèrent.

- Ajoute donc un couvert, Valafar.

Maxxie allait s'intéresser au contenu de son assiette quand Yoann vit une brusque volte-face.

- Bonsoir Dante ! Ravi de te voir ! Comme tu peux le voir, nous dinons entre amis.

Donc, il s'appelait Dante.

- Mais assieds-toi Guido voyons, tu ne vas pas manger debout.

Ah oui, tiens, Guido ne s'était pas encore rassis. Max tendit la main vers Dante :

"Bonsoir, Dante. Je suis Max, fils de Nikolai."

Puis Akhad, à son tour, repritl la conversation :


- Ainsi, comme je m'apprêtais à le dire un peu plus tôt. J'espère pouvoir accueillir ton père très bientôt parmi nous, Nikolai.

Le retour de ce Mutant, le plus puissant ?

"Du coup... Vous avez quel âge, tous les deux ?" demanda-t-il, s'adressant à Akhad et Néron.

Et ce n'était qu'une petite question parmi d'autres... Une des questions qu'il pouvait poser devant les autres.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Néron
Nombre de messages : 29
Véritable identité : Nikolai Luzhin
Date d'inscription : 24/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Ven 23 Juil - 11:53

Suite à son numéro plus dénué de menaces que d'intérêts, les réactions ne se firent pas attendre... Le premier fut Guido, lequel se leva subitement de sa chaise. Néron ne broncha pas, les yeux levés vers l'homme au regard de fauve. Allait-il l'attaquer ? Il n'oserait pas tout de même.
La tension disparut soudain (et temporairement), en effet, un nouvel invité arrivait :


"Non, non, non, non, non... Ne vous levez pas pour moi !" Dit Dante, en s'approchant de la longue table Spencer.

Il salua la petite assemblée à sa manière avant de fixer Akhad puis Néron, qui le salua d'un signe de la tête. Il n'avait rien contre Dante, mais il n'arrivait pas au meilleur des moments.


"Je n'ai pas la chance de tous vous connaitre ?!" Poursuivit-il, en se tournant vers les autres.

Le Simili se rendit compte par lui-même qu'il ne pouvait changer l'atmosphère compacte si aisément...

"Valafar, bouge !! J'ai faim. Oh. Vous parliez peut-être. Je vous en prie, poursuivez. Je me fais tout petit !" Dit-il donc, sans le penser.

Cependant, Néron s'en souciait peu. Il regardait Linoa, qui s'était à peine infiltrée dans son esprit. Pour y voir quoi ? Des images rougeâtres du passé, Néron qui n'accordait aucune clémence à ses adversaires. Il savait manier toutes les armes, lorsqu'il s'agissait de tuer un homme.
La fillette parut relativement choquée, de même lorsqu'elle constata la quantité de sang qui recouvrait la chemise de ce cher Guido, toujours muet comme une carpe. Gina répondit distraitement, timidement à Dante avant de reprendre du poil de la bête. Jusqu'ici, Néron avait attendu patiemment...


"Nous discutions de la famille de Monsieur Luzhin. Ce dernier nous expliquait à quel point il était complexé par le manque de virilité de son fils au point d'élever son père, le grand guerrier, sur un piédestal."

Néron haussa les sourcils, quelque peu surpris par de tels propos. La réplique de Linoa était indéniablement bien trouvée, fausse mais spirituelle... Provocante comme il faut... Il était à la fois séduit par l'éloquence de la jeune fille et quelque peu attristé qu'elle pense ainsi. Non, ce point ne lui plaisait décidément pas. Enfin, sans doute était-elle encore très théâtrale. Il faut croire que personne n'y échappait en ces lieux.

"Selon lui, son papa serait l'homme le plus fort du monde, mais aussi un garçon discret. C'est étrange, je trouve. Mais je ne suis qu'une enfant. Je ne peux saisir toutes les nuances de l'orgueil, ces choses-là me dépassent." Insista-t-elle.

Le regard de Néron s'assombrit. Il n'avait regardé personne de cette façon depuis son entrée dans le Manoir. La dernière fois remontait peut-être à sa rencontre avec Aïda...


"Akhad, peux-tu nous parler de lui ? De ton ami, je veux dire." Poursuivit-elle, courageuse, comme si rien n'était.

Ledit Akhad prit la parole, avec le sourire qui plus est. Mais l'expression qu'il avait gagné avant cela n'avait pas échappé à Néron...


"Comme le disait Nikolai, qui sait de quoi il parle, et a très probablement le droit d'être fier. Son père... Est réellement le mutant le plus doué de cette terre, plus que moi, ou aucun d'entre-vous." Mit-il les points sur les i.

"Cependant... Je te mettrais une fessée cul-nu la prochaine fois que tu insulteras quelqu'un à ma table, Nikolai." Ajouta-t-il, implacable malgré ses faux airs indifférents.

Menace en l'air de la part du télépathe, mais également un mauvais présage... Néron n'avait pas envie de véritablement l'énerver, il se devait toutefois d'intervenir. Il rit tout en croisant les bras.


Je constate que la petite est bien dressée, c'est tout. Et puis... Lui dire franchement la vérité est d'avantage une preuve de respect qu'une insulte, je me trompe ?

Il ne formula pas entièrement le fond de sa pensée car il ne voulait compromettre aucun plan prévu... Elle n'était pas habituée à la vérité, certes. Comme c'était vicieux de la part d'Akhad d'être ami avec le père, protecteur avec la fille, tout en sachant ce que préparait Adel... Hamm lança un regard éloquent au chef de table...
Le sourire de ce dernier s'élargit alors qu'il se tournait vers la jeune fille :


"C'est encore plus valable pour toi, jeune fille. Ton père a le privilège de la fessée, mais la télépathie est un art que l'on exerce pas pour nuire ou surprendre l'un de ses ainés."

Voilà qui était objectif et probablement efficace pour détendre l'atmosphère. Akhad savait être prévenant lorsqu'il le désirait... L'agacement qu'éprouvait le fils d'Apocalypse était imperceptible. Le patriarche accorda une légère menace à Gina avant que le larbin ne rajoute un couvert et n'apporte les premiers plats.

"Bonsoir Dante ! Ravi de te voir ! Comme tu peux le voir, nous dinons entre amis. Mais assieds-toi Guido voyons, tu ne vas pas manger debout." Fit-il avec bonne humeur, pendant que Max se présentait auprès de Dante.

Quelqu'un oserait-il défier son autorité, à présent ?


"Ainsi, comme je m'apprêtais à le dire un peu plus tôt. J'espère pouvoir accueillir ton père très bientôt parmi nous, Nikolai." Tenta-t-il de reprendre le cours de la conversation, avant qu'elle ne dérape.

Je sais, Yoann. Répondit-il, très simplement.

"Du coup... Vous avez quel âge, tous les deux ?" Demanda un Asclépios des plus intéressés.

Deux, trois millénaires... Ajouta-t-il, tout aussi distraitement.

Néron s'était à nouveau fermé, bien qu'il ne faisait mine de rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Ven 23 Juil - 12:48

"* Tout va bien, papa. Je me fiche de ce qu'il dit. Je sais qui tu es, moi. Lui ne te connait pas. *" Lui transmit-elle par la pensée.

Il ne répondit rien, ne regarda même pas sa fille. Il n'en laissa rien paraitre mais quel étrange sentiment il éprouvait tout à coup. Son cœur ne s'était que très rarement manifesté de cette façon, il était coupé en deux. D'une part; le plaisir que lui procuraient ses activités, de l'autre; l'innocente Gina qui voyait le bien qu'il restait en lui. Cela rendait Guido triste, car elle se trompait. Malgré le fait qu'il était "tueur" admis, elle était encore loin de tout savoir. Loin... Néron ne trahit aucun signe d'anxiété après les mouvements de Xemnas. Trop sûr de lui... Guido ignorait ce qu'il aurait pu faire si Dante ne s'était pas manifesté. Oh, sans doute serait-il parvenu à rester relativement sage.


"Non, non, non, non, non... Ne vous levez pas pour moi !" S'écria donc l'énergumène, sans le reconnaitre.

Après s'être stupidement fait remarquer, il comprit que personne n'avait envie de se soucier de sa petite personne pour l'instant :


"Valafar, bouge !! J'ai faim. Oh. Vous parliez peut-être. Je vous en prie, poursuivez. Je me fais tout petit !" Dit-il, s'installant plus loin.

"Nous discutions de la famille de Monsieur Luzhin. Ce dernier nous expliquait à quel point il était complexé par le manque de virilité de son fils au point d'élever son père, le grand guerrier, sur un piédestal." Lâcha alors Gina.

Guido ne l'empêcherait pas de se manifester comme elle l'entendait, cette fois. Néanmoins, il n'intervint pas, toujours attentif, toujours debout...


"Selon lui, son papa serait l'homme le plus fort du monde, mais aussi un garçon discret. C'est étrange, je trouve. Mais je ne suis qu'une enfant. Je ne peux saisir toutes les nuances de l'orgueil, ces choses-là me dépassent." Enrichit-elle, impitoyable à juste titre.

Xemnas saisit le regard lancé par Néron à sa fille. Qu'il tente quoique ce soit, juste pour voir...
Après y avoir été invité par Gina, Akhad prit la parole :


"Comme le disait Nikolai, qui sait de quoi il parle, et a très probablement le droit d'être fier. Son père... Est réellement le mutant le plus doué de cette terre, plus que moi, ou aucun d'entre-vous." Déclara-t-il.

Guido prenait notes... Il gagna en outre le premier brin de sourire depuis l'incident, lorsque le maitre des lieux (en l'absence d'Adel) ajouta :

"Cependant... Je te mettrais une fessée cul-nu la prochaine fois que tu insulteras quelqu'un à ma table, Nikolai."

Le concerné gagna un air détaché et passablement amusé. L'était-il vraiment ?

"Je constate que la petite est bien dressée, c'est tout. Et puis... Lui dire franchement la vérité est d'avantage une preuve de respect qu'une insulte, je me trompe ?" Dit-il toutefois, très sournoisement.

C'était décidé : Guido n'aimait pas cet homme.


"C'est encore plus valable pour toi, jeune fille. Ton père a le privilège de la fessée, mais la télépathie est un art que l'on exerce pas pour nuire ou surprendre l'un de ses ainés." Poursuivit Akhad.

Oh, je ne la réprimanderai pas. Se manifesta-t-il pour la première fois, très calme.

Surprenant de sa part ? Ils purent ensuite accorder leur attention à Dante. Valafar ajusta la table puis entreprit d'amener les entrées.


"Bonsoir Dante ! Ravi de te voir ! Comme tu peux le voir, nous dinons entre amis. Mais assieds-toi Guido voyons, tu ne vas pas manger debout." Dit un Akhad à l'humeur changeante.

Il avait toujours très bien caché son jeu. Guido ne tarda pas à s'exécuter. Akhad et Asclépios engagèrent la nouvelle discussion :


"Ainsi, comme je m'apprêtais à le dire un peu plus tôt. J'espère pouvoir accueillir ton père très bientôt parmi nous, Nikolai."

"Du coup... Vous avez quel âge, tous les deux ?"

Et Néron avait répondu d'une façon concise à chaque remarque. C'est parce qu'il était fin observateur que Guido décelât un léger trouble chez l'immortel, pourtant subtile comédien. De quoi lui décrocher un nouveau sourire.

Akhad est plus qu'un ami, n'est-ce-pas ? Demanda-t-il, tout sauf innocemment.

Que c'était cocasse de voir un mutant de la trempe de Néron "obéir" ainsi à Akhad... Guido n'était finalement pas tant concerné par ce qu'il s'était passé, mais quels qu'en soient les risques, il n'aurait pas apprécié cette domination.


Donc, votre père est extraordinaire mais discret ? Demanda-t-il, bizarrement intéressé, reprenant des idées d'Akhad et Linoa.

Ça c'est vraiment dommage... Fit-il sur un ton doucereux. Vous n'essayez jamais de lui rendre justice ?

Il n'avait aucunement l'air de le provoquer, mais Guido avait compris. Assez en avait été dit sur le père de l'un, l'ami de l'autre, l'époque... Un peu pervers de sa part, rien d'inhabituel en somme.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dante
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 06/03/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Ven 23 Juil - 13:40

Dante se sentit laissé pour compte. Ce n'était ni dans ses habitudes ni dans ses goûts, mais il avait un minimum d'estime pour les gens présents, aussi avait-il décidé de ne pas être (trop) insupportable.
Son regard alla de Maxxie à Guido (qui se préoccupait de tout sauf du sang maculant sa chemise) et Gina. C'est la jeune fille -vraiment mignonne- qui s'adressa à lui en premier. Elle lui fit un topo de la situation, ce qui était bien sûr un prétexte pour se venger de Néron.


"Nous discutions de la famille de Monsieur Luzhin. Ce dernier nous expliquait à quel point il était complexé par le manque de virilité de son fils au point d'élever son père, le grand guerrier, sur un piédestal."

Dante haussa franchement les sourcils. Néron était toujours obsédé par son macchabée de paternel et sa progéniture était gay. Il tâcha de ne pas rire malgré le tragique des dires de la fille. Il se contenta de retirer sa veste, dévoilant des bras musculeux, alors que Valadar se décidait à se préoccuper de son sort.

"Selon lui, son papa serait l'homme le plus fort du monde, mais aussi un garçon discret. C'est étrange, je trouve. Mais je ne suis qu'une enfant. Je ne peux saisir toutes les nuances de l'orgueil, ces choses-là me dépassent." Enrichit Gina.

Dante acquiesça d'un signe de tête, tout en piochant dans les olives farcies. Oh, il ne se souciait pas si peu de qu'il se disait. Il approuvait la réaction d'une jeune femme pleine de tempérament ainsi que les qualités d'Apocalypse. Mais franchement, ne pouvaient-ils pas le laisser où il était, faute d'agir concrètement ?!


"Akhad, peux-tu nous parler de lui ? De ton ami, je veux dire." Demanda-t-elle alors, malgré le regard très pesant de Néron.

Le télépathe en remit une couche :


"Comme le disait Nikolai, qui sait de quoi il parle, et a très probablement le droit d'être fier. Son père... Est réellement le mutant le plus doué de cette terre, plus que moi, ou aucun d'entre-vous."

Dante était mitigé face à ce débat. Pas que des aspects positifs, ça non.


"Cependant... Je te mettrais une fessée cul-nu la prochaine fois que tu insulteras quelqu'un à ma table, Nikolai."

Akhad avait dit cela de façon cordiale, comme une plaisanterie. Mais il n'y avait pas de fumée sans feu. Comme il était de coutume d'être faux autour de cette table, Néron rit :

"Je constate que la petite est bien dressée, c'est tout. Et puis... Lui dire franchement la vérité est d'avantage une preuve de respect qu'une insulte, je me trompe ?"

Dante se demandait de quoi il parlait. La petite blonde avait-elle était mise dans la confidence de quelque chose qui lui échappait ? Cela ne semblait satisfaire que Néron. Un homme dangereusement indépendant.

"C'est encore plus valable pour toi, jeune fille. Ton père a le privilège de la fessée, mais la télépathie est un art que l'on exerce pas pour nuire ou surprendre l'un de ses ainés." Fit-il, menaçant de la priver de ses capacités.

Elle avait essayé de fouiller dans l'esprit de "Nikolai" ? Elle avait du y trouver un sacré bordel.


"Oh, je ne la réprimanderai pas." Assura Guido.

Le Simili comprit qu'il était aussi étrange qu'imprévisible. Il n'était pas bon de systématiquement sous-estimer les mortels.
Enfin, on daigna faire véritablement attention à Dante :


"Bonsoir Dante ! Ravi de te voir ! Comme tu peux le voir, nous dinons entre amis. Mais assieds-toi Guido voyons, tu ne vas pas manger debout."

Je vous remercie de m'accueillir si chaleureusement.
Répondit-il avec un large sourire.

Il n'était pas ironique dans la mesure où il se savait le bienvenue ici (du moins par certains), mais tout de même, l'ambiance n'était pas vraiment "chaleureuse" et on l'avait quelque peu ignoré au départ. Suspect


"Bonsoir, Dante. Je suis Max, fils de Nikolai." Lui dit-il, en lui serrant la main.

Salut Max, bienvenue dans la cour des grands. Répondit-il, juste "comme ça".

Il se tourna vers la jeune fille, dernière inconnue autour de cette table. Pendant ce temps, Akhad reprenait la parole :


"Ainsi, comme je m'apprêtais à le dire un peu plus tôt. J'espère pouvoir accueillir ton père très bientôt parmi nous, Nikolai."

Tsss, ils devenaient lourds avec ça. Presque autant qu'Adel avec sa fiancée tombée en poussière depuis des lustres. Ce qui n'était pas peu dire ! Pourtant, Dante restait assez fidèle à ces deux ancestraux mutants. Néron répondit du bout des lèvres mais il n'y prêta guère attention. Pas plus d'ailleurs lorsque Max se renseigna sur l'âge des deux immortels.


"Deux, trois millénaires..." Fit Néron.

Dante trouva le moment opportun pour intervenir :


On s'en rend compte en regardant Yoann, non ? Remarqua-t-il.

Une petite pique signifiant qu'il n'aimait pas voir l'immortel si sérieux. Enfin, Dante n'était ni là pour juger, ni pour provoquer des tensions. Du second degré. :queen:


Par contre, pas tant que ça en ce qui concerne "Nikolai"... Glissa-t-il, plus sérieusement, tout en buvant une gorgée d'alcool.

Il n'avait rien contre Linoa mais c'était probablement l'adversaire le plus minable à qui Néron avait du faire face. Le visage de Dante se referma brusquement. La soirée démarrait très mal. Il leva les yeux de son assiette lorsque Guido prit la parole, enfin décidé à défendre sa fille. Et doux Bunny, que c'était sordide.


"Akhad est plus qu'un ami, n'est-ce-pas ?" Glissa-t-il, se délectant d'avoir décelé ne serait-ce qu'une faiblesse chez Néron.

Dante ne dit rien, peu désireux de devoir choisir un camp dans le manoir Spencer. S'il se serait attendu à ça... Xemnas avait saisi de qui il était question et il en profita :


"Donc, votre père est extraordinaire mais discret ? Ça c'est vraiment dommage... Vous n'essayez jamais de lui rendre justice ?"

Dante posa ses couverts, passablement agacé. Néron avait toujours l'air d'être le plus affable d'eux tous, mais c'était bien du flanc. Quand il le voulait, il parvenait formidablement à se mettre n'importe qui à dos. Où était l'utilité de ce cirque ? Guido quant à lui... Arf.

Les choses ont bien changé depuis la dernière fois que j'suis venu. Dit-il, en regardant le décor.

Il souhaitait changer de sujet, et le message sous-entendu était relativement claire. Adel (absent) semblait moins sélectif. Quant aux préoccupations, elles avaient tout autant perdu en saveur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Caessa
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Pouvoirs psychiques
Véritable identité : Oerba Dia Celes
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Ven 23 Juil - 17:18

*Tu n'es pas désolée, mais c'est gentil de prendre la peine de me le dire.* Lui renvoya en pensée Maxxie, ce qui la surprit agréablement.

Asclépios était finalement beaucoup plus fin qu'il n'en avait l'air. Cette simple remarque, additionnée à la déroute de son paternel, lui fit gagner des points lui permettant de remonter sensiblement dans son estime. La jeune fille se promit d'ailleurs de ne plus l'ennuyer ce soir, pas volontairement tout du moins. Quant à son père... Ma foi, la façon dont il avait de la regarder n'avait tout simplement plus rien de sympathique, mais alors plus rien du tout. Il semblait lui en vouloir à mort, ce qui dans son cas était plutôt inquiétant.
Heureusement qu'elle était sous la protection d'Adel et d'Akhad^^ Concentrée sur Néron, Linoa n'avait d'ailleurs pas remarqué que Yoann perdait peu à peu patience, lassé de cette joute qui gâchait ses retrouvailles avec un ami de longue date. Elle décela son humeur partagée lorsqu'il prit la parole pour lui répondre, un sourire aussi chaleureux que faux sur les lèvres.

"Comme le disait Nikolai, qui sait de quoi il parle, et a très probablement le droit d'être fier. Son père... Est réellement le mutant le plus doué de cette terre, plus que moi, ou aucun d'entre-vous."
Commença-t-il toutefois très sereinement.

Sourcils froncés, la jeune fille écouta l'un de ses trois mentors avec attention. Elle était naturellement bien plus réceptive à ses dires qu'à ceux de Luzhin. Car son jugement était de loin beaucoup plus fiable, bien que peut-être pas totalement objectif non plus^^


"Cependant..." Ajouta-t-il, se tourna vers Néron. "Je te mettrais une fessée cul-nu la prochaine fois que tu insulteras quelqu'un à ma table, Nikolai."

Voilà une façon bien cocasse de rappeler quelqu'un à l'ordre, et qui correspondait tout-à-fait à Akhad^^ Linoa ne put retenir un sourire, même si elle savait que son tour viendrait.


"Je constate que la petite est bien dressée, c'est tout." Se défendit en attendant Luzhin. "Et puis... Lui dire franchement la vérité est d'avantage une preuve de respect qu'une insulte, je me trompe ?"

Gina afficha une moue perplexe. D'une certaine manière, il n'avait pas tort, mais il s'était quand même mêlé de choses qui ne le regardaient pas. Linoa, elle, n'avait fait que rebondir sur ce qui avait été dit, rien de plus. Aussi, elle restait persuadée que c'était bien Néron qui avait dépassé les bornes. Et puis la comparer à un chien... Rolling Eyes

"C'est encore plus valable pour toi, jeune fille." Poursuivit Akhad, avec une bienveillance glaciale. "Ton père a le privilège de la fessée, mais la télépathie est un art que l'on exerce pas pour nuire ou surprendre l'un de ses ainés."

Il la menaça également : "La prochaine fois, je briderais tes pouvoirs."

Gina acquiesça, baissant les yeux. Elle respectait bien trop Akhad pour lui faire l'affront de lui répondre, surtout en public. Linoa n'était toutefois pas d'accord sur un point. Le respect devait marcher dans les deux sens, quelque soit l'âge des partis concernés. En la traitant comme il l'avait fait, Néron, un étranger à ses yeux ne l'oublions pas, avait bien trop froissé sa sensibilité pour qu'elle ne lui renvoie pas la monnaie de sa pièce. Et si Akhad avait tenu à ce point à ce qu'elle se montre sage et polie, il n'avait qu'à la briffer sur l'identité de leurs visiteurs avant qu'elle ne commette un quelconque dérapage.


"Oh, je ne la réprimanderai pas." Intervint alors Guido, prenant la défense de sa fille.

Gina lui adressa un regard reconnaissant. Xemnas savait toujours se montrer juste avec elle, parfois un peu sévère mais toujours juste. Et s'il jugeait qu'elle n'avait rien fait de 'mal', cela lui suffisait, quoi qu'en disent les autres.


"Ajoute donc un couvert, Valafar." Déclara Akhad, avant d'ajouter, sur un ton plus enjoué : "Bonsoir Dante ! Ravi de te voir ! Comme tu peux le voir, nous dinons entre amis."

Dante ? Gina se tourna vers le dernier arrivé, l'observant plus en détails alors qu'il retirait sa veste, dévoilant un corps plutôt bien bâti^^
Maintenant qu'elle le regardait de près, son visage lui disait quelque chose. Elle l'avait vu tout récemment sans pour autant se remémorer où...

"Mais assieds-toi Guido voyons, tu ne vas pas manger debout." Glissa également Akhad, souriant mais déterminé à rétablir le calme.

Gina ne s'y opposerait pas, partageant dans les grandes lignes son point de vue. Leur petite guerre n'avait que trop duré.


"Je vous remercie de m'accueillir si chaleureusement." Nota Dante, avec ironie ou non, difficile à dire.

Asclépios en profita pour se présenter : "Bonsoir, Dante. Je suis Max, fils de Nikolai."

"Salut Max, bienvenue dans la cour des 'grands'." Répondit-il, avant de se tourner vers Linoa.

Gina, s'introduit-elle, avant de préciser à son tour : Je suis la fille de Guido.

Bien. Tout le monde connaissait tout le monde et l'entrée était servie. Parfait !

"Ainsi, comme je m'apprêtais à le dire un peu plus tôt. J'espère pouvoir accueillir ton père très bientôt parmi nous, Nikolai." Reprit donc plus calmement Yoann.

"Je sais, Yoann." Fit Nikolai.

Tiens, voilà qu'il avait retrouvé son masque d'impassibilité. Étrange garçon... Et sans doute plus sensible qu'Adel à la critique. Linoa esquissa un nouveau sourire dans son coin. Il fallait croire que la 'gamine sans expérience' avait su titiller la colère du 'titan'. Elle en avait presque des frissons^^


"Du coup... Vous avez quel âge, tous les deux ?" Demanda Asclépios, ce qui lui valut une réponse toute aussi concise : "Deux, trois millénaires..."

Et il se chamaillait avec une petiote de quinze ans ? Le sourire de Gina s'élargit tandis qu'elle croquait à son tour une olive. Elle n'était pas surprise qu'Akhad soit si vieux. Adel et elle avaient eu l'occasion d'avoir une discussion à ce sujet. Les Externels... Des mutants fascinants... En majorité^^

"On s'en rend compte en regardant Yoann, non ?" Plaisanta Dante, soucieux de détendre l'atmosphère.


Avant de glisser dans la foulée une pique qui rejoignait les pensées de Linoa : "Par contre, pas tant que ça en ce qui concerne "Nikolai"..."

"Akhad est plus qu'un ami, n'est-ce-pas ?"
Se manifesta quant à lui Xemnas, une expression un rien sadique marquant son visage.

"Donc, votre père est extraordinaire mais discret ?" Poursuivit-il, comme si rien n'était. "Ça c'est vraiment dommage... Vous n'essayez jamais de lui rendre justice ?"


Avait-il compris quelque chose ? Si c'était le cas, Gina aurait bien aimé qu'il lui fasse part de ses déductions. Perplexe, Linoa se tourna vers Dante. Il y avait également du mouvement de son côté.

"Les choses ont bien changé depuis la dernière fois que j'suis venu." Remarqua-t-il, d'un air... Déçu.

Que voulait-il dire par là ? Gina se doutait bien qu'il ne parlait pas de la décoration du manoir alors, quoi ? S'agissait-il lui aussi d'un Immortel ? D'un coup, elle eut un flash ! Elle se souvenait d'où elle le connaissait ! Elle l'avait vu à la télévision !

Vous êtes un X-Men !
S'exclama-t-elle, avec une énergie renouvelée. Je me disais bien que votre visage me disait quelque chose... Je vous ai aperçu à la TV lors d'un reportage sur Death Street. Vous nous racontez ? S'il-vous-plait... Ajouta-t-elle, mielleuse.

L'enthousiasme présenté était-il un rien exagéré ? Possible, mais cette fois-ci, c'était pour la bonne cause. Gina souhaitait en effet dévier la conversation sur un autre sujet afin d'amoindrir les tensions. Elle espérait aussi que Dante jouerait le jeu, qu'elle se soit trompée ou non.

_________________
§ Il ne faut pas moins de capacité pour aller jusqu'au néant que jusqu'au tout. §
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Ven 23 Juil - 21:52

"Je vous remercie de m'accueillir si chaleureusement."

Yoann lui répondit d'un très léger sourire, ne s'y attardant pas. Il se plaisait à penser que la tension allait s'apaiser avec le diner. Lui-même ne mangeait que rarement, toujours par plaisir, puisqu'il n'avait aucune nécessité biologique. Il savoura néanmoins la préparation de Valafar. Trois Larbins compétents, c'était le luxe du Manoir.
Et les jeunes se présentèrent à Dante, avant que Max ne se tourne vers son père, et lui.


"Du coup... Vous avez quel âge, tous les deux ?"

"Deux, trois millénaires..."

C'était à peu près ça. Akhad se souvenait de son âge exact, ainsi que de son véritable nom, mais ces informations dormaient au fond de sa mémoire depuis au moins 2 millénaires, 7 siècles et 73 ans.

"On s'en rend compte en regardant Yoann, non ?"

Il éclata d'un rire bref, ravi par ce trait d'humour, capable d'autodérision, il pouvait rire de lui comme de tout.

"Par contre, pas tant que ça en ce qui concerne "Nikolai"..."

Akhad préserva son sourire.

Que voulez-vous, les enfants élevés dans un foyer aimant mûrissent moins vite. Je n'ai pas eu la chance d'un foyer heureux.

Il lâcha un rire sarcastique. Sa tirade était partiellement ironique, il était très rare qu'il parle de ses origines ou de sa famille, c'était peut-être arrivé 5 fois en 300 ans, depuis son retour d'exil. Il était donc difficile de savoir ce qu'il y avait de vrai derrière ses paroles.

"Akhad est plus qu'un ami, n'est-ce-pas ?"

Ha, Xemnas reprenait la parole ! Mais son attitude laissait clairement paraitre son envie de moucher Hamm. Il pouvait le tolérer brièvement.
Concernant Néron/Linoa, il est certain que l'Immortel s'était montré enfantin en ouvrant une joute verbale avec une enfant de 15 ans, celle-ci était donc beaucoup moins critiquable que son vieil ami. Mais privilégier l'une des parties n'était pas dans son intérêt. Et ses intérêts étaient ce qui lui tenait le plus à coeur.


"Donc, votre père est extraordinaire mais discret ? Ça c'est vraiment dommage... Vous n'essayez jamais de lui rendre justice ?"

Guido.

Il ne tenait pas à voir l'ambiance surchauffer à nouveau, son ami aurait dû s'exprimer avant qu'Akhad ne force les convives à se calmer.

"Les choses ont bien changé depuis la dernière fois que j'suis venu."

L'Externel ne ressentait pas le besoin de justifier l'ambiance, ou la présence de qui que ce soit à cette table, mais il pouvait brièvement exprimer.

On se lasse de tout Dante, c'est une loi de la nature. On ne réunit pas un groupe de mutants prometteurs sans créer quelques tensions.

Il lui adressa un léger sourire assorti d'un clin d'oeil qui voulait tout dire. Il n'était pas totalement honnête. L'était-il jamais vraiment, de toute façon?

"Vous êtes un X-Men ! Je me disais bien que votre visage me disait quelque chose... Je vous ai aperçu à la TV lors d'un reportage sur Death Street. Vous nous racontez ? S'il-vous-plait..."

Akhad tourna la tête vers Gina. Au bout d'une seconde, il éclata d'un long rire joyeux ! Il ne s'y attendait pas, à celle-là ! Un X-Men, Dante, qui viendrait librement s'installer à la table des Solitaires. Un X-Men rejoindrait probablement le troisième sous-sol, repaire des larbins. Et encore, si personne ne l'avait tué avant. Il était toujours secoué par son fou rire, séchant une larme au coin de son oeil.

Ha, c'est vrai, il y avait l'histoire de ce singe en centre-ville. Quelle bande d'incompétents. Lui-même aurait découpé le grand macaque en morceaux après lui avoir crevé les yeux et avoir brisé ses pattes. Adel et les larbins auraient peut-être pu être encore plus rapides que lui, bénéficiant de talents physiques bien plus développés qu'Akhad.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Asclépios
Nombre de messages : 29
Capacité(s) : Soin - Fascination - Métamorphose
Véritable identité : Max 'Maxxie' Luzhin
Date d'inscription : 26/06/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger Dim 25 Juil - 22:23

- Deux, trois millénaires...

Maxxie écarquilla les yeux. Il avait envisagé l'ancienneté, mais pas ce point. Il était donc le fils et petit-fils de Mutants âgés de 3000 ans... Wow.

- On s'en rend compte en regardant Yoann, non ?

Akhad rit à la remarque de Dante. Ce dernier collait plutôt bien avec les autres...

- Par contre, pas tant que ça en ce qui concerne "Nikolai"...

Nikolai... Mais oui, finalement, ça n'était pas son vrai nom... Alors lui même, Max, portait le faux nom de son père, Luzhin...[/i]

- Que voulez-vous, les enfants élevés dans un foyer aimant mûrissent moins vite. Je n'ai pas eu la chance d'un foyer heureux.

Asclépios n'entendit pas vraiment. Il était en train de se demander quels autres éléments de sa propre vie pouvaient être faux.

- Akhad est plus qu'un ami, n'est-ce-pas ?

Max revint à la réalité. Guido repartait dans la provocation. Lui en revanche, Asclépios avait beaucoup de mal à lui trouver une place ici. Le fameux Sebastian devait avoir une raison.

- Donc, votre père est extraordinaire mais discret ? Ça c'est vraiment dommage... Vous n'essayez jamais de lui rendre justice ?

- Guido.

L'intervention d'Akhad fut bienvenue. Maxxie aurait bien lâché une petite remarque. Mais ça n'était pas son genre de souffler sur les braises pour entretenir la flamme des tensions.

- Les choses ont bien changé depuis la dernière fois que j'suis venu. constata Dante.

Yoann répliqua :


- On se lasse de tout Dante, c'est une loi de la nature. On ne réunit pas un groupe de mutants prometteurs sans créer quelques tensions.

Pas très satisfaisant, l'explication. Gina passa ensuite totalement à autre chose :

- Vous êtes un X-Men ! Je me disais bien que votre visage me disait quelque chose... Je vous ai aperçu à la TV lors d'un reportage sur Death Street. Vous nous racontez ? S'il-vous-plait...

Qui ? Dante, un X-Men ? Au vu des gens présents, le lieu, l'ambiance, il était assez peu probable qu'un X-Men fasse partie des invités. Max regarda Dante, attendant la réponse. Et en même temps, il se demandait... quel était le véritable nom de son père ? Encore une fois, il avait besoin d'en parler seul à seul avec lui. Ou en comité plus réduit.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Cuisine, salle à manger

Revenir en haut Aller en bas

[Niveau 0] Cuisine, salle à manger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Salle à manger en chêne» Plan du complexe Salon de réception - Salle à manger» Avis de marché - Assemblée nationale - Paris (75) - Restauration de la salle à manger de l'hôtel de Lassay - Stucs, dorures, peintures décoratives» [V] Salle à manger + Stand + Ailes» une salle à manger pour les kidz
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Manoir Spencer-