AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Niveau 0] Grand salon, bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Adel
Nombre de messages : 56
Capacité(s) : Immortalité, contrôle des énergies, invocation...
Véritable identité : Sebastian Shaw
Date d'inscription : 01/12/2009
MessageSujet: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Mer 24 Fév - 23:20

Bien plus vaste que le salon adjacent à la salle à manger, le grand salon, de forme carrée, présente un mobilier essentiellement dédié à la détente. Un bar, un large canapé, plusieurs fauteuils et une table circulaire sont ainsi mis à la disposition des locataires, tout comme un téléviseur haute définition placé au fond de la salle près de la cheminée et un billard. De nombreux livres sont également entreposés ici, traitant de sciences, d'histoire, de théologie et de philosophie essentiellement, même si les romans ont également leur place dans cette bibliothèque 'familiale'. Les armoiries de la famille Spencer sont omniprésentes dans cette pièce, que ce soit sur les tapisseries, le tapis, ou sur le blason fixé au-dessus de la cheminée. Un passage, conduisant à un vieil escalier, est d'ailleurs dissimulé derrière celle-ci. L'escalier descend jusqu'au troisième sous-sol, mais pas au-delà.

_________________
§ Histoire ~ Évolution

"Je suis l'Overlord, un Dieu parmi les Hommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Jeu 25 Fév - 22:23

<=Faculté

Après avoir quitté son lieu de travail, il éprouva le besoin de marcher un peu. Il commençait doucement à perdre son calme. Il était contrarié. Contrarié contre lui-même. Il avait fait... n'importe quoi aujourd'hui, en y réfléchissant bien. Il finit néanmoins par regagner le parking, presque désert à cette heure, et mettre le contact, de sa voiture. Il conduisit, toujours silencieux, sourcils froncés... L'action n'était pas évidente puisqu'il pensait à des tas de choses, en dehors de la route...
Finalement, il arriva au manoir... Le manoir d'Adel, dans lequel Scaevola lui avait très aimablement proposé de venir vivre lorsqu'il était dans le besoin, il y a quelques années à présent. Il était sans aucun doute le plus indépendant, à l'écart, mais cette vie communautaire ne lui déplaisait pas. Leurs objectifs étaient les mêmes. Avant de pénétrer les lieux, il médita toutefois quelques secondes, histoire de paraître serein.


Hey hoo, y'a quelqu'un ? Demanda-t-il ensuite, clefs en mains.

Pas de réponse. Ma foi, il ne s'en alarma pas. Ce n'est pas comme si les lieux n'étaient pas vastes... Il fallait qu'il se change les idées. Il gagna la bibliothèque, quitta sa veste, récupéra son livre favori, pour en relire certaines passages cruciaux. Notre-Dame de Paris. :queen:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 15:06

🐒 :king: Premier Message 🐒 :king:

Vêtue d'une longue robe noire à voilage lie-de-vin, Carla était en train de se changer lorsqu'elle entendit Guido rentrer, elle ne tarda pas à le rejoindre dans cette robe légèrement transparente qui laissait l'imagination masculine voyager bien plus loin qu'aucun n'oserait l'avouer.
Elle darda son regard flamboyant sur Xemnas et s'avança pour venir se placer derrière lui sans dire un mot.
Délicatement, elle lui passa la main sur la nuque avant de la passer sur son cou et plus avant.


Houuu! Que tu es tendu mon lapin!

Elle le massa doucement avant de ramener ses mains sur ses épaules, s'attaquant doucement à son dos.

Et si tu me racontais tes malheurs, Guido, mon Coeur?

Elle lui caressa la joue et y déposa un léger baiser. Elle connaissait leurs faiblesses d'homme, et excercait un talent sans pareil dans les jeux de sensualité ou... Plus violents.
Passant sa main à l'arrière de son crâne, elle s'éloigna pour contourner son fauteuil et venir s'asseoir sur l'accoudoir de l'épais fauteuil en cuir, passant l'une de ses jambes par dessus celles de Xemnas.
Circé fixa ses yeux en se mordillant la lèvre.


Alors... Qu'est ce qui trouble ton petit visage magnétique?
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 15:41

Guido était immobile, assis, son attention totalement consacrée aux lignes qu'il parcourait. Le phénomène était rare; une once d'émotion perçait son regard... "Une chute de si haut est rarement perpendiculaire. L'archidiacre lancé dans l'espace tomba d'abord la tête en bas et les deux mains étendues, puis il fit plusieurs tours sur lui-même. Le vent le poussa sur le toit d'une maison où le malheureux commença à se briser. Cependant il n'était pas mort quand il y arriva. Le sonneur le vit essayer encore de se retenir au pignon avec les ongles. Mais le plan était trop incliné, et il n'avait plus de force. Il glissa rapidement sur le toit comme une tuile qui se détache, et alla rebondir sur le pavé. Là, il ne remua plus." Lisait-il... A peine eut-il terminé sa phrase qu'il sentit la présence de quelqu'un dans la pièce. Il ne leva toutefois pas les yeux vers Carla... Celle-ci s'approcha, tout en finesse, et elle lui caressa la nuque, puis le cou. Il se sentit bien obligé de retirer son attention du roman... Il s'identifiait pourtant tellement au passage lu, à l'heure qu'il était...

"Houuu! Que tu es tendu mon lapin!" Commenta-t-elle, passant ses mains derrière son dos...

"Et si tu me racontais tes malheurs, Guido, mon Coeur?" Demanda-t-elle ensuite, alors qu'il fermait le bouquin.

Son visage aussi s'était fermé... Il se laissa néanmoins embrasser, fermant brièvement les yeux. Il appréciait ses intentions délicates. Après quoi, Circé alla s'asseoir sur l'accoudoir, toujours aussi sensuelle... Xem l'observait à présent du coin de l'œil, alors que sa jambe passait élégamment sur les siennes. Une sorte de magie semblait s'être installée, ce qui avec le silence qui régnait, rendait la scène encore plus énigmatique...


"Alors... Qu'est ce qui trouble ton petit visage magnétique?" Demanda-t-elle.

Magnétiiiique, magnétiiiiique... Se mit contre toute attente à répéter -bêtement- une voix... aussi stupide qu'inhumaine.

Xemnas arqua un sourcil, sans pour autant broncher. Il s'agissait à coup sûr de Sabnac, l'un des... larbins d'Adel. Certains étaient utiles, il voulait bien l'admettre, mais il serait tenté de se débarrasser d'autres, s'il en avait la permission. Celui qui vadrouillait -il ne savait trop où- entre les étagères de la bibliothèque, était particulièrement insupportable. Et débile, au risque de se répéter (il ne savait aligner deux mots). Malheureusement, Xemnas était bien souvent la cible de prédilection de ces immondes serviteurs. Cali en particulier... Mais il savait se faire respecter. Bref, il tâcha d'ignorer cet imprévu...

Tout va bien. Répondit-il, de manière un peu trop crispée.

Non, il n'avouerait pas avoir merdé de la sorte, aujourd'hui... No

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 19:14

-"Magnétiiiique, magnétiiiique !"

Sabnac...
L'expression du visage de Circé se modifia clairement pendant une seconde avant de retrouver sa douceur, destinée à Guido.


Sabnac, mon petit coeur! Va à la cuisine et prépare à manger pour Guido.

Carla adressa un sourire coquin à Xemnas, ravie de son effet. Après Adel, l'enseignante était à la dernière personne que les Larbins chercheraient à contrarier. Tandis que la créature disparaissait, elle réfléchit. Peut-être aurait-elle dû lui préciser de lui préparer quelque chose de comestible. Mais non, ils n'essayeraient pas de lui faire un coup pareil.

-"Tout va bien."

Ho, mon Lapin! Circé colla sa tête contre l'épaule de son troisième amant. Tu sais que tu me mens mal.

Elle l'embrassa dans le cou avant de lui glisser à l'oreille.

Alors dis moi... De quoi as-tu envie?
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 19:32

Il la regardait tout juste, sans même tourner la tête, il serait donc bien incapable de dire quelle expression elle gagna. Mais il savait combien les "larbins" étaient chers à son cœur... Autant que pour la plupart d'entre eux...

"Sabnac, mon petit coeur! Va à la cuisine et prépare à manger pour Guido." Fit-elle, sur un ton plus ferme.

Il y eut une sorte de bruit sec (des livres avaient du chuter), la bête parut courir en dehors de la pièce, en émettant un ricanement et des sons relativement indescriptibles. Xem baissa les yeux... Il ne toucherait pas à ce qu'amènerait ce truc. Combien même il parviendrait à préparer quoique ce soit. Il lui manquait un organe, situé au niveau du crâne... Il allait sans doute encore se disputer avec la chose véritablement chargée de la cuisine, et saccager les lieux... Carla esquissa un sourire charmeur. Il est vrai qu'elle imposait d'avantage le respect aux créatures, mais tout de même... Elle voulait peut-être s'en débarrasser, tout simplement... De toutes façons, il demeura silencieux...


"Ho, mon Coeur!" Dit-elle alors, en posant sa tête sur son épaule.

"Tu sais que tu me mens mal." Remarqua-t-elle.

Il détourna les yeux, mal à l'aise... Même lorsqu'elle l'embrassa dans le cou.


"Alors dis moi... De quoi as-tu envie?" Lui murmura-t-elle à l'oreille.

Il y avait un je-ne-sais-quoi d'irrésistible dans le ton qu'elle employait. Mais aussi inattendu que cela puisse paraître, Guido se leva, s'écarta d'elle... Il ne la regardait pas... De quoi avait-il envie... De quoi avait-il envie ?! De rien qu'elle ne puisse lui offrir ! Mais il ne voulait pas le lui révéler... Son attitude était clairement perturbée...


Tu sors, ce soir ? Demanda-t-il, non sans raisons.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 20:34

Guido se releva et s'éloigna, laissant Circé seule sur le fauteuil. Elle posa sa main sur son propre visage, nullement frustrée, en s'appuyant sur le dossier du siège. Les pulsions de Xemnas...

-"Tu sors, ce soir ?"

Carla afficha un léger sourire.

C'est une bonne nouvelle pour toi. J'ai un bal, ce soir.

Elle déplia les jambes et se laissa couler sur le fauteuil.

Oui mon chéri, Adel et moi allons voir ton ami Darius...

A la manière d'un félin, Circé se releva doucement pour s'approcher de Guido et tenter une nouvelle approche.
Elle lui fit face et observa ses yeux.


Tu as fait un faux pas, Guido? Tu sais que tu peux tout me dire, j'ai déjà arrangé tes problèmes.

Elle le connaissait. Cette absence d'appétit. Ce silence. Ce rejet. Le Professeur avait manqué de contrôle et les conséquences possibles tournaient en boucle dans sa tête. Sa lecture aussi était typique, Notre-Dame de Paris, le livre qui l'apaisait.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 21:22

Tout sourire, toujours très calme, Circé répondit :

"C'est une bonne nouvelle pour toi. J'ai un bal, ce soir."

Xemnas, toujours à l'écart, mit les mains sur les hanches, daigna relever les yeux vers elle...

Humm, mmm. Acquiesça-t-il, affichant un sourire sans joie aucune.

La sœur de Daniel Linderman glissa sur le canapé comme un serpent, dans le but de mieux prendre ses aises...


"Oui mon chéri, Adel et moi allons voir ton ami Darius..." Remarqua-t-elle.

Il s'en doutait. Il ne s'en doutait que trop bien. Son "cher ami" aimait respecter les traditions... Au risque qu'elles deviennent franchement barbantes. A son image, pour ainsi dire.

Vous passerez le bonjour à Carl Fogarty. Répondit-il simplement, non sans arrières pensées.

Il n'observait que trop bien ses "collègues" pour ne rien savoir à leur sujet. Darius... Depuis sa rencontre avec Scaevola, ce vieux sorcier l'obsédait. Il faisait preuve... de patience, tenait à se faire discret. Mais le désir de lui rendre la monnaie de sa pièce s'enflammait un peu plus, chaque jour. Carla se releva lestement, avant de s'approcher. Elle le regardait dans les yeux. L'une des seules personne à le faire, en ce bas monde.


"Tu as fait un faux pas, Guido? Tu sais que tu peux tout me dire, j'ai déjà arrangé tes problèmes." Insista-t-elle, sur un ton qui se voulait rassurant.

Guido l'observa longuement. Elle pouvait se vanter d'être l'une des rares personnes à le prendre au dépourvu. Il ignorait pourquoi, il ne se fichait pas totalement de son jugement... Elle aussi était peut-être douée de sorcellerie... Il finit par prendre la parole.


Je me demande... Si Darius ne sait pas.
Déclara-t-il, l'air de mûrement réfléchir.

D'abord un fantôme m'accoste pour détruire le contenu de mon laboratoire, tout en affirmant que je suis surveillé. Ce qui amène la fille... Et comme par hasard, ce maudit borgne de Fogarty vient prendre sa défense. Conta-t-il très vaguement, occultant presque le passage concernant Marion.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 21:56

-"Vous passerez le bonjour à Carl Fogarty."

Allongée en travers du fauteuil, Circé ne fit aucun commentaire mais se leva pour le rejoindre.
Après l'avoir interrogé d'une façon plutôt tendre, Guido se décida à se confier.


-"Je me demande... Si Darius ne sait pas. D'abord un fantôme m'accoste pour détruire le contenu de mon laboratoire, tout en affirmant que je suis surveillé. Ce qui amène la fille... Et comme par hasard, ce maudit borgne de Fogarty vient prendre sa défense."

Une fille. Non...
Carla ne montra aucun sentiment, continuant d'observer passionnement son interlocuteur.
Elle réfléchit en se passant la langue sur la lèvre supérieure.


Tu te stresses trop.

Elle écarta les bras et vint se coller contre lui, refermant ses bras pour lui caresser le dos, parlant doucement à son oreille.

Tu es lucide Guido, ni Fogarty ni Darius n'exploiteraient une fille, jeune ou pas, pour te piéger. Akhad nous a raconté qu'une gamine vivait au Manoir, ce n'est pas le genre d'homme à avoir le coeur assez dur pour un tel stratagème.

Elle s'écarta après lui avoir caressé la joue.

Et si on croit ces histoires, ton fantôme aime beaucoup la Fac. Pense à Guiderdoni.

Le vieux Professeur racontait souvent qu'un Esprit venait troubler ses cours, jouer avec son matériel ou voler ses lunettes. L'episode du squelette dansant avait fait le tour de la Faculté, il était donc peut-être vrai finalement.
Avec deux doigts, elle remonta le long de la chemise de Xemnas avant de caresser les contours de sa bouche.


Parle moi de la fille...

Elle lui adressa un léger sourire.
Fallait-il lui permettre d'apaiser ses pulsions? Elle le pouvait. Mais il valait mieux lui permettre de partager et se détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 22:24

Elle continuait de le fixer, pour ne pas dire le dévorer des yeux... Et pourtant, elle paraissait insondable. Mais Guido aussi la connaissait. Elle se montrait droite, fière, inébranlable, mais elle avait ses failles... Par exemple, si peu de choses étaient capables de l'émouvoir, elle semblait se faire du soucis pour lui. Lui qui ne devait faire que la décevoir...

"Tu te stresses trop." Commenta-t-elle, sur un ton détaché, une fois qu'il lui eut exposé ses idées.

Elle l'enlaça alors, il demeura immobile.


"Tu es lucide Guido, ni Fogarty ni Darius n'exploiteraient une fille, jeune ou pas, pour te piéger. Akhad nous a raconté qu'une gamine vivait au Manoir, ce n'est pas le genre d'homme à avoir le coeur assez dur pour un tel stratagème." Enrichit-elle, en lui passant une main sur la joue.

Il la regarda s'éloigner, impassible...


Une gamine... Répéta-t-il, tout en acquiesçant. Ce n'est pas sa fille ? Demanda-t-il, pensif. Non, ça ne doit pas l'être...

Ahaa... L'enfant de Marie...

"Et si on croit ces histoires, ton fantôme aime beaucoup la Fac. Pense à Guiderdoni." Poursuivit-elle, le ton apaisant.

Guiderdoni... Répéta-t-il à nouveau, l'air de confirmer.

Fogarty était donc bien plus fou que lui, ou Guiderdoni... :king: Elle s'approcha à nouveau. Intensément, presque dangereusement... Xemnas la laissait faire... Il ferma à nouveau les yeux... Elle semblait être parvenue à le détendre. Il serait sûrement plus enclin à... s'occuper d'elle.


"Parle moi de la fille..." Dit-elle alors.

Il réouvrit les yeux, l'observa sereinement, mais plutôt durement. Il s'écarta encore une fois... Lui parla en lui tournant le dos...


C'est une amie de Gina.
Réalisa-t-il presque, sourcils froncés.

Enfin, c'était, j'imagine. Ne put-il retenir, gagnant un très léger sourire.

Lequel s'estompa d'une manière relativement rapide... Notons que ses propos étaient... ambigus.


Comment va-t-elle ? Ajouta-t-il, en faisant volte-face, changeant de sujet.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 22:51

-"Une gamine... Ce n'est pas sa fille ? Non, ça ne doit pas l'être..."

Un sourire étrange tordit le visage de Circé, mi-érotique, mi-maléfique.

Qui sait... Akhad te la laissera peut-être le jour venu...

Hoouuu, que c'était malsain ça! Peut-être attendraient-ils un peu le moment venu, pour s'occuper de cela avant le reste.
Lorsque Guido répéta le nom du vieux Professeur, ancien Doyen de la Faculté, l'enseignante vit qu'elle l'avait apaisé.
Elle en profita pour aborder le point sensible de son malaise plutôt que prendre un moment pour rejoindre sa chambre.
La fameuse question posée, la coquille de Xemnas se referma légèrement, l'éloignant à nouveau de Carla, il répondit malgré tout.


-"C'est une amie de Gina. Enfin, c'était, j'imagine."

Circé se passa une main dans les cheveux, rejetant une mêche de cheveux derrière son oreille.

Et te voilà tout tendu. Elle ne lui ferrait pas la leçon sur son imprudence, il se punissait lui-même pour cela. Au mieux, Akhad s'occupera de sa mémoire, au pire, je t'accompagnerais jusque chez elle.

Ca voulait dire... Ce que ça voulait dire!

-"Comment va-t-elle ?"

Frustrée certainement. Elle joue aux échecs avec Ebron...

Elle disait ça avec humour, Lili adorait les échecs avec le larbin, pour un qui était utile au moins...

Sa chambre est rangée bien sûr.

C'était légèrement ironique. Elle trouvait maniaque, et assez révélateur de Xemnas, cette obligation qu'avait sa fille de ranger sa chambre tout les jours.

Je me demande ce que fait Sebastian, il faut que nous fassions une entrée remarquée...
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 26 Fév - 23:17

Le sourire de Circé se fit un rien... plus malsain.

"Qui sait... Akhad te la laissera peut-être le jour venu..." Glissa-t-elle.

Curieusement, il n'eut aucune réaction. Mais il n'en pensait pas moins. Tout était bon pour faire souffrir Darius Lomÿs. Tout...


"Et te voilà tout tendu. Au mieux, Akhad s'occupera de sa mémoire, au pire, je t'accompagnerais jusque chez elle." Fit-elle, en ce qui concernait la fille.

Au contraire, elle paraissait très détendue...


Oui, je... Il était distrait. Tout dépendra de sa réaction, la prochaine fois.

Elle était tellement crédule, manipulable... S'il était en forme, il pourrait lui faire comprendre qu'elle s'était faite de fausses idées, ou tout simplement l'intimider pour la convaincre de ne rien révéler. Les effacements de mémoire, il était plutôt contre. Par conséquent, dans le "pire" des cas, il devrait s'occuper d'elle...


"Frustrée certainement. Elle joue aux échecs avec Ebron..." Ajouta-t-elle, pour Gina.

Xem esquissa un sourire, mais qui n'avait rien d'inquiétant pour une fois. Il était... et oui; normal ! Gina était son rayon de soleil. Elle était sacrée. S'il ne l'avait pas eu, il ne sait pas ce qu'il serait devenu... C'était grâce à elle après tout, s'il était capable d'associer un sens pur, authentique au verbe "aimer". Lui-même trouvait cela plutôt... niais, mais que voulez-vous ??


"Sa chambre est rangée bien sûr." Précisa-t-elle.

Il tiqua légèrement, croyant entrevoir une once d'ironie dans ses propos, mais ne s'en formalisa pas. Les règles étaient les règles...


"Je me demande ce que fait Sebastian, il faut que nous fassions une entrée remarquée..." Conclut-elle, alors qu'il la contournait.

Il se plaça derrière elle, lui écarta délicatement les cheveux, pour lui embrasser de la même façon, la nuque, le cou.


Au Diable Sebastian... Murmura-t-il.

Adel était également indépendant. Même si les deux hommes faisaient l'effort de se respecter, ils n'étaient pas les plus... liés dans ce manoir, ça non.

Vous vous feriez suffisamment remarquer, en arrivant en retard, non ?
Ajouta-t-il, sans s'interrompre.

Et Fogarty qui le plaignait presque de devoir rester enfermé dans ses labos sordides. Il était loin du compte...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Sam 27 Fév - 1:14

-"Oui, je... Tout dépendra de sa réaction, la prochaine fois."

Sujet clos, c'était son choix.
Circé connaissait ses trois hommes et l'attitude qui convenait avec chacun, Guido ne supportait pas qu'on le pousse, il fallait le manipuler, le détendre, ou laisser tomber lorsqu'on discutait avec lui. Et surtout ne pas revenir sur un sujet pour lequel il jugeait manquer d'éléments. Akhad était peut-être celui des trois avec lequel elle communiquait le moins, il avait parfois l'attitude et le comportement d'un gosse, à se disputer avec les larbins, il avait aussi un côté obsessionnel et pouvait rester des heures silencieux dans une pièce ou une autre, d'où une odeur forte ne tardait pas à se dégager. Elle s'inquiétait moins vite de ses affaires, et l'aidait surtout s'il en faisait la demande.
Adel quant à lui cultivait son mystère et pouvait faire preuve d'un narcissisme fou mais il possédait une forme de droiture que ne possédaient pas les deux autres, ce que Carla appréciait chez lui, même si elle-même était d'une nature plus que complexe à saisir.
Tout à ses réflexions, un sourire naquit sur ses lèvres. L'association des trois était une chose saisissante, principalement soudée par Scaevola. Celui-ci formait une paire complexe avec Adel, et l'indifférence de l'un compensait la passion dévorante de l'autre. C'est aussi lui qui s'accordait à Xemnas, et le besoin de l'un était comblé par l'autre. Eliminer Darius Lomys. Et quelqu'un qui veuille le faire plus que tout au monde.
A n'en pas douter, les trois hommes formaient l'association la plus noire, la plus effroyable, mais aussi la plus capable qu'on puisse imaginer. 3 Monstres. Chacun dans leur genre.

Au moment où Carla s'interrogea à haute voix sur Sebastian, elle obtint enfin le résultat qu'elle attendait de Xemnas, son ardeur lui revenait. Il vint se placer derrière elle, la caressant, l'embrassant. Elle émit un léger murmure de satisfaction.


-"Au Diable Sebastian... Vous vous feriez suffisamment remarquer, en arrivant en retard, non ?"

Peut-être... Et Guido savait y faire décidemment! Oui. Nous avons tout le temps qu'il nous faut...

Elle passa une main derrière la nuque de son amant, et se mit à onduler.
Oui... Ils avaient le temps!
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Sam 27 Fév - 9:56

Carla parut satisfaite... N'était-ce après tout pas ce qu'elle était venue chercher ? Xem n'était pas totalement convaincu par ses arguments, ce qu'il s'était passé avait des raisons de l'inquiéter. Mais à quoi bon s'attarder sur le sujet ? Faire dans l'expansif n'avait jamais été et ne sera jamais son genre...

"Peut-être... Oui. Nous avons tout le temps qu'il nous faut..." Murmura-t-elle, tout en se laissant emporter.

Il ne lui en fallait pas d'avantage. Il s'écarta, retira ses lunettes... Et s'approcha lentement de Circé, pour la plaquer contre le mur... Toujours silencieux, comme si le reste importait finalement bien peu, il entreprit à nouveau de lui embrasser le cou, tout en défaisant sa robe. Espérons qu'il ne s'agissait pas de celle qu'elle porterait ce soir. Certes, elle était... légère, mais risquait de finir quelque peu froissée, en plus de cela... Il continua tout en descendant de plus... en plus...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Sam 27 Fév - 10:15

Ravie de l'attention qu'elle succitait enfin, Carla laissa Guido l'entrainer contre le mur et lui enlever sa robe, avant de prendre les choses en main.
Tout en l'embrassant, elle défit la boucle de sa ceinture pour retirer cet élément perturbateur appelé pantalon. Tandis que lui poursuivait ses caresses, elle se baissa pour...

Spoiler:
 

:queen: Nue et transpirante, Circé se laissa tomber sur un fauteuil, dans un coin plus discret de la bibliothèque. La maison était grande et le bruit qu'ils... Ou plutôt les bruits qu'elle avait fait avaient très bien pu échapper aux autres habitants, mais elle ne tenait quand même pas à s'afficher nue devant les petites.
Prenant le temps de respirer, elle envoya un baiser à Guido avant de regarder sa montre, cette double-animation leur avait pris une demi-heure...
Carla sourit. Elle avait déjà fait mieux mais Guido était en formé, et ça restait une bonne moyenne. Elle se leva finalement pour récupérer sa robe.


Tu m'as épuisée... Elle savait d'expérience que ce genre de phrase flattait les hommes, mais c'était assez vrai dans le cas des hommes de la maison... Mais je dois retourner prendre une douche maintenant mon lapin.

Avec un clin d'oeil coquin, elle quitta la bibliothèque pour rejoindre la salle de bain, tel un chat ronronnant.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Sam 27 Fév - 10:56

Circé se décida finalement à diriger les opérations. Elle se mit elle aussi à l'embrasser, tout en se débarrassant de son principal obstacle; la ceinture. Après quoi, elle se mit à genoux...
Spoiler:
 
Guido bouclait cette même ceinture alors que son amante partait se reposer sur un fauteuil d'avantage... isolé. Effectivement, elle était nue. Le costume d'Eve était indéniablement celui qui lui allait le plus à ravir. (Et elle n'avait même pas utilisé son pouvoir, Guido était plutôt satisfait...) Mais il y avait des jeunes filles dans ce manoir... (Bien qu'elles ne devaient plus être facilement impressionnables à présent). Tant mieux, en un sens. Parce que même si Guido était resté muet comme une tombe, et avait tâché de ne pas être trop... brutal, son amante ne s'était pas montrée particulièrement discrète... Elle lui envoya un baiser alors qu'il récupérait ses lunettes. Il daigna lui accorder un très léger sourire. A première vue, ce qui les avait occupés près d'une demi-heure ne l'avait pas ému plus que cela, mais ce n'est pas comme si Circé se fiait aux apparences. Elle était habituée... Elle transpirait. Lui aussi, mais un peu moins.

"Tu m'as épuisée..." Remarqua-t-elle alors.

Ah, ça, c'était à prendre comme un compliment. Quoiqu'il s'agissait de la moindre des choses au sein de ce manoir...


Ohooo, de rien. Répondit-il.

"Mais je dois retourner prendre une douche maintenant mon lapin." Ajouta-t-elle, en récupérant sa robe pour se vêtir.

Il se contenta d'hocher la tête en signe d'approbation. Et elle s'en alla, non sans lui accorder un clin d'œil des plus subtils. Il se retrouva seul, debout, au sein de la bibliothèque. Il fut tenté de la rejoindre dans sa chambre, pour la regarder se doucher. Comme il le faisait parfois... Mais à ce moment, il entendit un bruit sourd plus loin, dans le manoir. Ces imbéciles de larbins n'avaient pas encore fait exploser un micro-onde, tout de même ? Suspect Adel allait râler s'il apprenait qu'ils avaient envoyé Sabnac dans la cuisine. Il esquissa un léger sourire, et se décida à attendre. Il récupéra le livre, comme si rien ne s'était passé. Il savait qu'elle reviendrait le voir avant de partir. Sinon, tant pis...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Sam 27 Fév - 15:12

Sale petit enfoiré! Avoue que tu as voulu tuer Minus! Avoue!

Il y eut un brâme d'animal blessé, semblable à la voix de Minus. Un sourire amusé se dessina sur le visage de Carla tandis qu'elle redescendait de sa douche en passant à proximité de la cuisine.

Petite monstruosité inutile! Des clous dans un sandwich! On t'a dit de ne pas toucher à la cuisine!

Circé portait la robe-soeur de la précédente, rouge à voilage noire, un peu moins transparente mais aussi plus moulante. L'erotisme du rouge embrasait les sens des hommes.
Elle passa la tête dans l'encadrement de la porte et lâcha un petit rire devant ce tableau grotesque.
Valafar agitait la tête négativement, l'air choqué par la scène. Le seul larbin d'une nature vraiment gentille en fait. A côté, Minus était assis sur le sol, l'une de ses grosses pattes animales posée sur sa joue droite, et entre les deux, Argus tenait la gorge de Sabnac entre ses griffes osseuses.


Ne t'approche plus de la cuisine, saleté inutile!

Il lança alors le larbin dans le couloir, il y eut un *poc* lorsque Sabnac rencontra le mur, mais il ne tarda pas à s'éloigner en ricanant.
Argus se tourna vers le larbin-cuisinier.


Prépare autre chose, Valafar s'il te plaît.

Et la grande créature squelettique disparut.
Circé se détourna. La cohabitation des créatures d'Adel et Akhad donnait souvent lieu à de drôles de scènes. Les jeux d'échecs d'Ebron et Phoebus par exemple.
Souriante, Carla retrouva Guido à la bibliothèque. Elle chercha un livre dans les rayonnages, et s'installa dans un fauteuil non loin de Xemnas avec Frankenstein, sur lequel ses étudiants devaient travailler cette semaine. Ca lui ferrait du bien de le relire.

Elle se plongea un moment dans sa lecture, avant de relever la tête vers son ami.


Des projets pour ce soir, mon coeur?
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Dim 28 Fév - 8:41

Il afficha un air satisfait presque imperceptible lorsqu'il capta que Circé était de retour, sans toutefois relever les yeux vers elle. Il n'était pas pour admettre, d'une façon plus ou moins implicite, qu'il préférait parfois sa compagnie à la solitude. D'autant plus qu'il relisait une scène palpitante, cette fois. Celle de la tentative de viol de La Esmeralda. Laquelle se terminait par un échec cuisant...

"Des projets pour ce soir, mon coeur?" Demanda-t-elle, au bout d'un moment.

Xem porta son attention vers elle, fermant à nouveau le livre. Tiens... Frankenstein. Autant dire que dans l'endroit où ils vivaient, la réalité dépassait bien souvent la fiction...


Des projets... Répéta-t-il distraitement, comme s'il y avait quelque chose d'irréel dans cette phrase.

Et bien, je vous aurais volontiers accompagné à ce bal, mais je doute d'être refoulé... Remarqua-t-il.

C'est vrai, je n'ai ni cavalière, ni invitation. Ajouta-t-il par la suite, sourcils froncés.

Comme c'était ironique. D'une part, il détestait ce genre de festivités (mais quand il s'agissait de Darius, il pouvait faire une exception). D'une autre, sa présence indésirable avait des causes toutes autres...


Et toi ? Lui renvoya-t-il la question. Un objectif quelconque ?

Lors du bal... Avec les invités, ou avec Adel... Suspect Oh, il savait très bien qu'elle était intenable, et qu'il n'avait (parce qu'il n'avait sans doute pas à en avoir) aucun contrôle sur elle. Le problème, c'est qu'il voulait bien la partager, mais trop, c'était trop... Sa question était bien entendu plus vaste que cela...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Lun 1 Mar - 19:02

-"Des projets... Et bien, je vous aurais volontiers accompagné à ce bal, mais je doute d'être refoulé... C'est vrai, je n'ai ni cavalière, ni invitation."

Clara fit la moue avant de refermer son livre avec un bruit sec. Il se leva et posa l'ouvrage sur le fauteuil avant de venir s'asseoir en tailleur aux pieds de Xemnas.

Mon lapin... Tu sais que je t'aurais invité si ça n'avait pas été aussi risqué. Darius te remarquerai comme il verrait Akhad. Adel m'accompagne car il est le seul qui puisse passer inaperçu.

Elle lui sourit doucement en caressant sa cuisse droite. Elle posa sa tête sur le genou gauche de Guido.

-"Et toi ? Un objectif quelconque ?"

Circé garda pour elle ce qu'elle comprit dans la question de son amant. Xemnas était le plus... Humain, des trois, le plus soumis aux besoins de la chair, et elle savait que même si son esprit était torturé, il n'était pas insensible à autre chose que ses charmes.
Ca lui faisait mal de le penser, mais elle était femme à mener sa vie guidée par ses envies. Sa première expérience lui avait enseigné qu'on utilise les hommes plutôt que de les laisser vous utiliser... Elle n'avait confié cela à personne, et forcé le respect d'Akhad, et Linoa, afin qu'aucun d'eux ne fouille son esprit. Butterfly savait aussi, bien sûr, mais vouait assez d'amour à Carla pour garder cela pour elle.


Pas d'objectif personnel mon chéri! Uniquement voir ce qu'il se passe, et vous ramener autant d'informations que possible.

Elle lui adressa un clin d'oeil, gardant pour elle son envie de trouver un mignon pour la satisfaire. Et Sebastian, peut-être également.

L'occasion de fouiner dans la somptueuse demeure de Darius Lomÿs peut-être.

Un coin sombre du jardin, les toilettes aussi, le moelleux du divan du salon à l'occasion.

Et si tu emmenais Gina au cinema? Elle m'a parlé d'une soirée où ils rediffusent de vieux films. Ils diffusent du Tim Burton je crois. Ou Peter Jackson, je ne sais plus!
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Ven 5 Mar - 13:06

La mutante referma d'une manière relativement brutale le livre, avant de le déposer, et de s'asseoir par terre, face à lui. Guido resta de marbre...

"Mon lapin... Tu sais que je t'aurais invité si ça n'avait pas été aussi risqué. Darius te remarquerai comme il verrait Akhad. Adel m'accompagne car il est le seul qui puisse passer inaperçu." Tint-elle à préciser.

Je sais. Répondit-il.

Sa phrases était dite avec une telle neutralité qu'il était difficile de savoir ce qu'il pensait. Ma foi, toutes les pensées ne sont pas bonnes à entendre. :queen:
Elle lui caressa la cuisse, posa sa tête sur la seconde. Toujours aucune réaction. Il semblait que certaines conditions devaient être réunies pour qu'il soit réceptif comme il se doit, aux charmes de Circé...


"Pas d'objectif personnel mon chéri! Uniquement voir ce qu'il se passe, et vous ramener autant d'informations que possible." Le "rassura"-t-elle alors, avec un clin d'œil.

Il esquissa un léger sourire, comme si c'était entendu. Mais il se doutait bien qu'elle ne lui disait pas tout. Comment ne pas imaginer le... jardin secret de cette femme, comme extrêmement vaste ?!


"L'occasion de fouiner dans la somptueuse demeure de Darius Lomÿs peut-être." Enrichit-elle.

Après quoi, elle proposa, changeant de sujet :
"Et si tu emmenais Gina au cinema? Elle m'a parlé d'une soirée où ils rediffusent de vieux films. Ils diffusent du Tim Burton je crois. Ou Peter Jackson, je ne sais plus!"

Ahaaa... Peter Jackson.

Possible. Répondit-il, sans grande conviction. Si je m'ennuie, et si elle est disponible.

Le ton était aussi calme que d'habitude, mais il y avait indéniablement du sarcasme. Il était souvent prompt à juger sévèrement sa fille. En l'occurrence, c'était l'unique... but de cette remarque. Il l'aimait mais n'était pas du genre à être très proche... Il ne sous-entendait donc pas qu'elle lui manquait, où quelque chose du genre...


Tu sais où est Akhad ? Demanda-t-il, comme ça.

Circé devait-elle comprendre qu'il n'avait plus rien à lui dire ? Razz

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Sam 6 Mar - 0:26

cherry cherry


Ho oui! Ho oui! Hoooo! Quel Rock! Baba O'Riley, The Who, une merveille de l'ère moderne! Le début le rendait toujours fou.
Akhad habitait probablement la pièce habitable la plus bizarre de la maison. Etrange mélange de crasse, de traces de brûlures, et de culture moderne. Posters originaux des plus grands groupes rock du siècle et de ses films favoris, pages originales et volées de ses poèmes favoris, ainsi que deux pans de murs consacrés exclusivement à sa bibliothèque, chargée de livres de tous âges, amassés depuis son retour. Un petit bureau en chêne uniquement destiné à accueillir son portable et l'installation de sa chaine hi-fi, pour une qualité exceptionnelle en musique. Une merveille.
Il avait un lit bien sûr, accessoire qui ne lui était pas d'une grande utilité et ressemblait à une grande poubelle couverte, ou à un cendrier, selon les influences.
Reniflant doucement l'odeur qui s'échappait de son dernier mégot, il l'éteignit en l'écrasant sur le montant du lit avant de le jeter sous le lit. Il bailla en ouvrant largement la bouche, sans aucune retenue. Il rejoignait la bibliothèque. Un moment de lecture bien-séante? Peut-être...


-"Tu sais où est Akhad ?"

Ha, Guido!
Il entendit une femme lui répondre doucement "qu'il" devait être dans son antre, avant de quitter la bibliothèque, Carla. Ho, jolie tenue! Il observa son déhanché jusqu'à ce qu'elle ait tourné au bout du couloir, sans qu'ils aient échangés une parole. Il rejoignit alors Xemnas, sans le regarder. Il s'installa dans un fauteuil près de la fenêtre et observa le décor au dehors.


Saaaal... Uuut Guido!

Etait-il extatique, délirant, 'très joyeux' ou juste con? Impossible à évaluer, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Dim 7 Mar - 13:21

La réponse habituelle concernant Akhad. Il faut croire qu'ils avaient tous un endroit fétiche. Lui son "antre", Guido la cave... Quoiqu'il en soit, Carla quitta la bibliothèque au moment où... Akhad se montra ! Quand on parlait du loup... Était-ce une pure coïncidence ?
Les deux hommes ne parlèrent pas tout de suite, observant tout d'abord Carla jusqu'à ce qu'elle disparaisse... Sans plus prêter son attention sur Guido, le nouveau venu s'installa, et regarda le décor environnant par la fenêtre.


"Saaaal... Uuut Guido!" S'exclama-t-il finalement.

Tu es de bonne humeur... Commenta-t-il, guère ému par son entrée (habituelle).

C'est tout juste s'il détournait son attention du roman. Il songeait toutefois que la conversation s'annonçait déjà intéressante...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Dim 7 Mar - 15:19

-"Tu es de bonne humeur..."

Haaa! Que serait la vie si on ne s'entourait pas de son petit... Nuage de bonheur!

Il rit.
Minus apparut et fit tourner le fauteuil d'Akhad pour qu'il se trouve face à Xemnas, avant de disparaitre.


J'ai rêvé cette nuit, Guido.

Un léger sourire flottait sur ses lèvres, ses yeux parcouraient les rayonnages de livres derrière son collegue.

J'ai vu la vie le quitter dans un geyser de souffrances, la mort s'emparer de son âme dans les éclats de rire de ses meurtriers. Je jouais avec son coeur sanglant et palpitant, sous les râles et les pleurs d'une jeune femme laissée à tes bons soins.

Un éclat de rire le saisi, et il fixa son regard sur Guido. Le regard d'un jaguar fixant sa proie en contre-bas d'une montagne, mais la proie n'était pas Xemnas, bien sûr.

Heeeee, que ferra-t'il lorsque nous nous lancerons? Quelle sera sa réaction lorsque nous déchirerons sa famille, encore? Comment réagirons-t'ils tous? Je suis impatient de le découvrir...

Un grand moment de bonheur en perspective, il s'impatientait. Que ferrait-il pour étancher cette envie?
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Xemnas
Nombre de messages : 73
Capacité(s) : Polymorphe
Véritable identité : Kyle Hobbes (Guido Anselmi)
Date d'inscription : 16/02/2010
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Dim 7 Mar - 17:03

"Haaa! Que serait la vie si on ne s'entourait pas de son petit... Nuage de bonheur!" Répondit-il.

Xemnas esquissa un sourire un peu triste. Il ferma le livre et le posa distraitement à côté de lui. Son interlocuteur rit. L'une de ses créatures apparut un bref instant pour faire pivoter son fauteuil. Guido observa l'homme qui lui faisait face, à la fois attentif et silencieux.

"J'ai rêvé cette nuit, Guido." Déclara-t-il.

Akhad balaya ensuite les rayons de la bibliothèque du regard. Il y avait eu quelque chose de formidable dans l'intonation de sa voix. Un peu comme quand Martin Luther King avait dit quelque chose de similaire...


"J'ai vu la vie le quitter dans un geyser de souffrances, la mort s'emparer de son âme dans les éclats de rire de ses meurtriers. Je jouais avec son coeur sanglant et palpitant, sous les râles et les pleurs d'une jeune femme laissée à tes bons soins." Lui décrivit-il la scène, d'une manière très poétique.

Xemnas ferma les yeux un instant, tentant de se l'imaginer... Une musique somptueuse semblait l'avoir envoûté. Il rouvrit soudainement les yeux lorsque Akhad éclata de rire. Il ne fit pas de même. C'est avec un air passablement sadique qu'il poursuivit :

"Heeeee, que ferra-t'il lorsque nous nous lancerons? Quelle sera sa réaction lorsque nous déchirerons sa famille, encore? Comment réagirons-t'ils tous? Je suis impatient de le découvrir..."

Cet homme est dépourvu d'âme. Répondit-il, beaucoup plus calme.

Il s'efforce d'obéir à ce qu'il croit être des principes, il s'efforce de se montrer héroïque... Et pourtant, nous savons tous -et lui le premier- qu'il est fatigué. Fatigué de lutter pour des idéaux qu'il commence à trouver chimériques. Le passé plus ou moins lointain lui a démontré que la vie ne le payait pas pour les efforts fournis, qu'au contraire, elle le faisait souffrir et le laissait agoniser. Il ne supportera pas une intervention de plus de notre part. Tôt ou tard, il se rendra compte que nous avions raison depuis le début...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque Dim 7 Mar - 23:46

-"Cet homme est dépourvu d'âme. Il s'efforce d'obéir à ce qu'il croit être des principes, il s'efforce de se montrer héroïque... Et pourtant, nous savons tous -et lui le premier- qu'il est fatigué. [...] Il ne supportera pas une intervention de plus de notre part. Tôt ou tard, il se rendra compte que nous avions raison depuis le début..."

Akhad se fit pensif une seconde, pianotant sur le bras de son fauteuil, sans bruit. Il agitait la tête.

Fatigué, oui...

Il rit.
Bientôt, ils remédieraient à la fatigue du vieil homme, il aurait droit au repos auquel il aspirait tant, et lui serait là pour ce grand moment.


Déchiré, Guido. Je suis un homme déchiré. Faut-il que je me coupe le coeur en deux?

Haaa, inoubliable moment, plaisir indescriptible. L'époque de Victor Hugo avait été bénie pour lui.

Le feront nous souffrir pendant longtemps? Prendrons-nous le temps d'exposer ses viscères et d'attendre la charogne? Ou l'éliminerons-nous si vite qu'il ne verra rien venir?

Il pesa ses envies, cherchant ce qui lui procurerait le plus de plaisir.

Si sa mort ne peut pas trainer... Je m'assurerais pour qu'elle reste gravée à la mémoire des autres! Je couvrirais les murs de sa demeure de son sang! Je découperais ses membres et les leur ferrait manger!

Sa colère, qui s'était amplifiée à chaque mot, s'estompa comme elle était venue, et il rit.

Ou alors... Ouuu, ouuuu ouuuu alorrrrs!

Il éclata d'un rire chargé de sadisme et teinté de démence.

Nous pourrions éventrer tout les autres et ne laisser que lui.

Un grand sourire dévoila ses dents, rêver à tout ça lui procurait un plaisir que seul le moment venu pourrait apaiser.
Revenir en haut Aller en bas
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Niveau 0] Grand salon, bibliothèque

Revenir en haut Aller en bas

[Niveau 0] Grand salon, bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le grand salon de 1ère classe» GRAND SALON de la MICRO EDITION / LYON, les 8 et 9 mai à GRRRND ZERO /» Grand Salon du Passe Temps» expo mourmelon» Avis de marché - DRAC Languedoc Roussillon - château d'espeyran Saint-Gilles-du-Gard - restauration des décors de la chapelle et du plafond du grand salon - lot 2 : décor mural, lot 4 : toiles marouflées
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Manoir Spencer-