AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Archangel
Nombre de messages : 770
Capacité(s) : Voler et se régénérer.
Véritable identité : Warren Worthington III
Date d'inscription : 09/06/2006
MessageSujet: Jardins Mer 26 Mai - 11:20

Arrow Institut Xavier, Pension, Chambre d'Angel

Toujours dans le flou et complètement déboussolé, Warren avait survolé la ville. Il faisait maintenant nuit. A un moment, il était passé devant un quartier de la ville complètement ravagé. Que s'était-il passé ?!? Qui avait osé attaquer New York ? Des terroristes ? Des Mutants ? Un mix des deux ?
Si seulement sa mémoire n'avait pas décidé de flancher, peut-être saurait-il ce qu'il en était vraiment. Ou pas. Quoi qu'il en soit, il avait pour le moment bel et bien zappé son intégration chez les X-Men, son rôle d'ambassadeur avec Luminus à la Confrérie, pour faire face à Unknown et les Maléfiques, ainsi que la bataille contre ces derniers, sur l'île du Mort. Et puis l'affaire des Damnés, également...
Son père allait sûrement lui en vouloir d'avoir disparu... D'ailleurs, pendant combien de temps ? Warren senior allait certainement encore lui faire la morale, qu'il risquait de mettre en péril la réputation de la famille, etc... Des choses qui commençaient tout doucement à l'agacer. Il en avait marre de se cacher.
Ah, il lui semblait être arrivé à destination.
Ou pas, remarqua-t-il lorsqu'il se posa sur le gazon. De toute évidence, il était plus perdu qu'il ne le pensait. Pourtant, il était certain d'être dans le bon quartier. Il soupira et reprit doucement son souffle. Autant faire une petite pause.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Mer 26 Mai - 18:00

<=Salle de Réception

Les deux hommes se décidèrent à faire un tour dans les jardins. Mais à peine eurent-il mis un pied dehors qu'une jeune femme, à l'air plus souillé que séduisant désormais, les intercepta.

Roman, je savais qu'on se reverrait, que tu ne m'avais pas oublié ! Dit-elle, en pleurs, à moins qu'elle ne soit sur le point de vomir.

De toute évidence, elle venait d'endurer des jours difficiles... Quelle horrible coiffure.
Éros, qu'elle voyait bien entendu sous son apparence de jouvenceau (et non pas de 'mutant, bâtard issu de pots-pourris génétiques'^^), gagna une expression "à peine" dédaigneuse et dégoûtée.


On te reconnait mal. Constata-t-il avec froideur.

Oui, oui, je reconnais m'être laissée un peu aller, depuis qu'il m'a quittée. Mais maintenant... Tout est possible pour nous deux !

Il jeta un coup d'œil à son index, constata qu'elle ne portait effectivement plus d'alliance. Il pencha légèrement la tête sur le côté.

Plait-il ?

Se marier ! Nous le pouvons à présent ! Tu m'avais promis que...

Elle ne termina pas sa phrase. L'élan d'espoir qui semblait l'avoir conquise un instant s'était estompé face au manque cruel d'émotions qu'il manifestait. A la vue de cet air à la fois candide et déchiré, il ne put s'empêcher de rire.

Harry, as-tu déjà vu un sentiment enlaidir pareillement un visage ?


La femme éclata en sanglots, commença à marmonner des choses infâmes.

Que veux-tu, on s'ennuie de tout mon Ange... Ce n'est pas ma faute. Reprit-il les propos récemment employés par Shaw, en se détournant.

Allons-y, Harry. Dit-il simplement, sans daigner se retourner.

Ce n'était ni la première, ni la dernière... Cet épisode l'avait toutefois, peut-être bien, revigoré.
Il s'arrêta alors un instant, venant de repérer la présence de Warren. Inutile d'en informer Aphiss pour le moment. Ils allaient se laisser aller dans les jardins, seuls, presque dans le noir, et discuter... Et puis sans doute, leur route croiserait-elle celle d'un personnage intéressant.


Je t'écoute. Commença-t-il tout simplement.

Aphiss avait toujours des choses fascinantes à dire.

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Mer 26 Mai - 19:36

Arrow Salle de Réception

En passant par la porte ouverte au fond de la salle, ils avancèrent dans l'obscurité des jardins de Darius Lomÿs. C'était beau, de ce qu'il pouvait en voir, bien entretenu en tout cas.
Ils croisèrent cette horrible femme, qui arracha une grimaçe dégoutée à Wotton. Il laissa Eros la rejeter proprement. Apres avoir rit de l'air déconfit de la jeune femme, Roman se tourna vers lui.


"Harry, as-tu déjà vu un sentiment enlaidir pareillement un visage ?"

Assurément, mais le visage dont je me rappelle avait le mérite de ne pas être si négligé.

Et lorsqu'ils l'abandonnèrent, en larmes, il ajouta.

Les gens beaux prennent toujours un soin admirable d'eux-mêmes, seuls les gens laids se permettent d'être négligés. C'est à n'y rien comprendre. La laideur est un échec.

Un trou s'ouvrit dans la terre derrière les deux hommes. Avant qu'elle n'ait pu crier, la femme et son enfant qui ne verrait jamais le jour, furent engloutis, sans un bruit.
Ils continuèrent leur route pour s'arrêter un peu plus loin, dans le noir, ou presque.


"Je t'écoute."

Aphiss s'installa au sol en croisant les jambes, souriant dans l'obscurité. Sa main s'enflamma, leur créant un rayon de lumière tamisée.

Sais-tu comment font les hérissons pour se reproduire?

Il sourit, amusé, avant de donner lui-même la réponse.

Avec beaucoup de précautions...

Est-ce qu'il lui faisait la leçon pour la jeune femme? Absolument pas, aucun intérêt pour lui. C'était tout autre chose. Ou rien du tout peut-être.

Nous nous connaissons depuis longtemps, Roman. Le passé, c'est ce que l'homme n'aurait pas dû être.

Il leva les yeux vers son... Ami, l'air énigmatique.

Le présent, c'est ce qu'il ne devrait pas être. Mais... Il rit. L'avenir, c'est ce que les Artistes doivent être.

Ces quelques phrases résumaient fort bien son actuelle philosophie. Mais c'est vrai, une discussion plus profonde leur était nécessaire.

Raconte-moi... Le méprisable mais ténébreux Mister Shaw. Et cet ami commun... Qui semble vous provoquer des frissons.

Il lui sourit. Ce n'était pas un ordre, plutôt un encouragement.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Mer 26 Mai - 20:13

"Assurément, mais le visage dont je me rappelle avait le mérite de ne pas être si négligé." Répliqua Aphiss.

Éros rit d'avantage. Voilà qui était infiniment bien trouvé ! Laughing La femme pleurait comme une hystérique, bref, pas de quoi les pousser à seulement se retourner :


"Les gens beaux prennent toujours un soin admirable d'eux-mêmes, seuls les gens laids se permettent d'être négligés. C'est à n'y rien comprendre. La laideur est un échec." Commenta-t-il.

C'est tout simplement parce que les gens ont toujours conscience de leur beauté, mais jamais de leur laideur. Répondit-il, en haussant les épaules. La preuve en est avec cette femme qui se larmoie à cause de vérités énoncées.

A peine eut-il terminé sa phrase que le silence réapparut derrière eux... C'était tout de même mieux ainsi.
Ils s'arrêtèrent un peu plus loin, Aphiss s'assit en tailleur, dans un coin, les éclairant de sa main enflammée. Éros s'assit en face de lui, d'une manière plus détendue.


"Sais-tu comment font les hérissons pour se reproduire?" Demanda-t-il tout d'abord.

Et son interlocuteur paraissait déjà captivé par ses propos.


"Avec beaucoup de précautions..." Répondit-il lui-même.

Il esquissa un sourire en coin. Voilà un prélude intéressant, mais simplement parce qu'il était amusant. Aphiss n'était pas... du genre à faire la moral.


"Nous nous connaissons depuis longtemps, Roman. Le passé, c'est ce que l'homme n'aurait pas dû être." Poursuivit-il, plus sérieux.

Son expression s'assombrit à cette phrase. L'ambiance était à la fois apaisante, intense mais aussi tellement ambiguë.


Oui, l'unique avantage du passé est qu'il est passé. Répéta-t-il les dires de Wotton.

"Le présent, c'est ce qu'il ne devrait pas être. Mais... L'avenir, c'est ce que les Artistes doivent être." Poursuivit-il, en souriant.

Il acquiesça encore une fois. Il songeait perpétuellement à l'avenir.


Le présent est une prison. Commenta-t-il, mais l'heure n'était visiblement pas destinée à la philosophie.

"Raconte-moi... Le méprisable mais ténébreux Mister Shaw. Et cet ami commun... Qui semble vous provoquer des frissons." Dit-il enfin.

Toi aussi, tu as des choses à me raconter. Remarqua-t-il.

Il garda le silence un instant, l'air hésitant.


Je ne sais pas, Harry. Te parler d'eux revient à révéler une partie de moi-même. Es-tu certain que c'est ce que tu veux ? La vérité ? Demanda-t-il, sérieux.

Jusqu'ici, il s'était fort bien contenté de semi-vérités, d'illusions... Roman pensait avoir été suffisamment explicite. Il sortit une cigarette de la poche avant de sa veste, l'alluma avec ce qui leur servait de source de luminosité. Il en proposa une à Wotton avant de remettre la boite à sa place.


Le nom de Silver Rayleigh t'évoque-t-il quelque chose ? C'est un homme... Un mutant fascinant, je dois bien l'admettre. Carla et moi-même avons en commun le fait qu'il ait tenté de nous éliminer. Quant à Sebastian Shaw, j'ai tenté de lui "usurper" de l'argent et des biens, il y a des années. Du moins, selon ses propos.

Un autre bon prélude, bien qu'extrêmement superficiel. Et Wotton s'en rendrait tout de suite compte.

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Mer 26 Mai - 23:42

"Oui, l'unique avantage du passé est qu'il est passé."

Aphiss lâcha un léger rire. Mais il ne commenta pas, n'en étant pas aussi sûr qu'Eros, il avait connu des mutants qui n'avaient pas la faiblesse de devoir vivre avec le passé, mais la possibilité d'y revenir. Un Art d'équilibriste...

"Le présent est une prison."

De tristes paroles. N'essayons-nous pas toujours de rendre cette prison fascinante la plupart du temps?

Ils destinaient leurs existences aux plaisirs, et si la prison était la même pour tous, la leur avait le mérite d'apporter toujours son lot de distractions. Mais l'heure était aux vérités visiblement, il fallait y venir.

"Toi aussi, tu as des choses à me raconter."

Et tu les entendras. Aussi terrifiantes puissent-elles paraitre.

Il sourit. L'air... Gai?
Mais d'abord, laissa Roman raconter.


"Je ne sais pas, Harry. Te parler d'eux revient à révéler une partie de moi-même. Es-tu certain que c'est ce que tu veux ? La vérité ?"

Tu sais la fascination exercée sur moi, mieux que personne. Tu sais aussi que ce que je désapprouve n'existe pas dans mon esprit.

Il accepta la cigarette offerte par Eros, et les alluma toutes deux. Leur visage à quelques centimètres l'un de l'autre.
Il le laissa ensuite dévoiler ce qu'il était prêt à partager.


"Le nom de Silver Rayleigh t'évoque-t-il quelque chose ? C'est un homme... Un mutant fascinant, je dois bien l'admettre. Carla et moi-même avons en commun le fait qu'il ait tenté de nous éliminer. Quant à Sebastian Shaw, j'ai tenté de lui "usurper" de l'argent et des biens, il y a des années. Du moins, selon ses propos."

Ce nom... Pourrait éventuellement me parler. Il se mordit la lèvre, sans expliciter.

La partie concernant Adel lui paraissait bien superficielle pour que Roman y soit mêlé, qu'est-ce qu'il n'avouait pas encore? Il verrait plus tard.


Maintenant dis moi... Est-ce l'homme, ou le mutant qui est fascinant? Et fascinant... A quel point?

Oui, comme souvent, d'autres choses qu'il ne disait pas forcément, le lapsus ne lui avait pas échappé.
Il observa son compagnon -comprenez ami-, mais ne vit pas cette affreuse différence qu'il attendait. La perception était chose tenace. Et pour Wotton, tout ça ne changeait pas grand chose.
Mais peut-être... N'avait-il pas terminé?


J'ai l'impression qu'Adel, Première fois qu'il utilisait ouvertement le surnom du Simili. est plutôt du genre à offrir les voleurs à ses horribles petits démons grotesques comme jouet, qu'à les laisser partir. Je me trompe?

Il n'attendait pas exactement de réponse à cette question. Plutôt un complément d'informations.
Bien sûr, âprès, ils en viendraient à parler de lui. La Bête.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Jeu 27 Mai - 8:42

"De tristes paroles. N'essayons-nous pas toujours de rendre cette prison fascinante la plupart du temps?" Demanda Harry.

Pour toute réponse, il esquissa un sourire distrait, les yeux rivés sur les flammes. Il semblait songer encore à ce qu'ils avaient évoqué précédemment.


Les cicatrices ont pour seul mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été un rêve. Dit-il, en déboutonnant lentement sa chemise.

Lorsqu'Harry serait prêt, peut-être finirait-il par voir des marques à la fois terribles et extraordinaires. Comme si un poison l'avait attaqué à l'abdomen puis tenté de ronger sa chair à la façon d'une toile d'araignée. Tous ces éléments amenaient la conversation à être nettement décalée. Qu'importe, ils se comprenaient toujours...


"Et tu les entendras. Aussi terrifiantes puissent-elles paraitre." Le rassura-t-il ensuite.

Malgré le contenu de ses propos, les deux hommes échangèrent un sourire. La notion de terreur les captivait plus qu'elle ne les faisait reculer. C'est cela qui différenciait les grands du commun des mortels.


"Tu sais la fascination exercée sur moi, mieux que personne. Tu sais aussi que ce que je désapprouve n'existe pas dans mon esprit." Déclara-t-il ensuite.

Très bien, dans ce cas, poursuivons. Dit-il simplement, nullement surpris et toujours très calme.

Les deux mutants se mirent à fumer :
"Ce nom... Pourrait éventuellement me parler."

Éros n'insista pas. Si Harry avait quelque chose à lui révéler, il le ferait certainement plus tard.


"Maintenant dis moi... Est-ce l'homme, ou le mutant qui est fascinant? Et fascinant... A quel point?"

C'est un mutant doué. Il fut un temps où l'homme me paraissait aussi fascinant que toi, mais rassure-toi, c'est révolu. C'est des erreurs que l'on apprend, n'est-ce pas ? S'il n'avait pas été ce mutant, peut-être les choses auraient-elles été différentes, je n'en sais rien, je ne veux pas le savoir.

Aphiss ferait-il le lien ?

"J'ai l'impression qu'Adel, est plutôt du genre à offrir les voleurs à ses horribles petits démons grotesques comme jouet, qu'à les laisser partir. Je me trompe?" Fit-il ensuite très justement remarquer.

En effet, Adel agit ainsi. Acquiesça-t-il, en reprenant ce fameux surnom.

Les hommes de tous les temps avaient connu d'innombrables noms pour ce même être inchangé, en définitive. Il était presque envieux.


Il a fortement insisté sur ta particularité. Remarqua-t-il alors.

Ce n'était pas saisissant mais curieux, voilà tout. D'autant plus de la part d'un Simili. Le problème, c'est que Roman ignorait de qui cet homme (qu'il portait tant dans son cœur), était le Simili. A savoir un être guère différent de son interlocuteur. Ainsi, ils étaient tous liés à -et entraînés par- je-ne-sais-quels rouages d'une machine aussi infernale qu'infaillible.


Malgré les apparences, Adel sait agir selon la nature de son interlocuteur, et l'intérêt qu'il y porte. Ajouta-t-il.

Cela ne signifiait pas qu'il s'était montré "brave", mais ses petites créatures verdâtres et ridicules... Non.

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Jeu 27 Mai - 16:44

"Les cicatrices ont pour seul mérite de nous rappeler que le passé n'a pas été un rêve."

Ainsi, c'est ce qu'il devait voir, des cicatrices sur le torse d'Eros? Et pourtant, non, rien, juste l'habituelle perfection de son corps... Il sentait la douleur de son ami, parlant de tout ça sans aucun plaisir.
Il lui apporta d'ailleurs d'autres détails mortifiants.


"C'est un mutant doué. Il fut un temps où l'homme me paraissait aussi fascinant que toi, mais rassure-toi, c'est révolu. C'est des erreurs que l'on apprend, n'est-ce pas ? S'il n'avait pas été ce mutant, peut-être les choses auraient-elles été différentes, je n'en sais rien, je ne veux pas le savoir."

Wotton aurait pu être déçu, ou blessé, de cette comparaison, mais il s'estimait au dessus de si bas sentiments humains. En revanche, lui qui était fasciné par les pouvoirs originaux, ne laissa pas échapper que Roman âussi avait été fasciné par ce mutant apparement réellement puissant. Ca devait lui promettre de grands pouvoirs. Fascinant. Il comprit alors que son ami avait dû s'intéresser d'un peu trop près aux pouvoirs de ce fameux mutant...

Je suppose, qu'il n'a pas vraiment apprécié ton intérêt pour sa personne. Est-il vraiment dangereux ?

Ca ne rendrait la chose que plus intéressante encore.
Aphiss avait vraiment l'air détaché et tranquille, bien loin de s'en faire pour cette relation complexe et ambigüe. Mais c'était sa façon de réagir, bien loin des réactions humaines traditionnelles.
Et en parlant d'humain...


"En effet, Adel agit ainsi. Il a fortement insisté sur ta particularité."

Qui ne serait pas intéressé par l'être qu'Aphiss était vraiment? Cette mythique créature, largement hors du commun. Il n'arrivait d'ailleurs pas à comprendre comment Adel pouvait se sentir si supérieur à lui. Aucun d'eux n'était réellement humain, mais Wotton était une créature noble et légendaire, pas la créature d'une mutante détraquée craintive de la mort.

Je crois qu'il digère assez mal que j'ai essayé de le manger il y a plusieurs siècles. Mais nous y viendrons.

Il éclata de rire et ils en revinrent à l'attitude d'Adel envers Eros.

"Malgré les apparences, Adel sait agir selon la nature de son interlocuteur, et l'intérêt qu'il y porte."

Il a donc dû se montrer fort galant avec toi la première fois. Il rit brièvement. Qu'est ce qui a mal tourné?

Il avait toujours eu le sentiment qu'Adel considérait comme une faiblesse indigne de lui, le fait de ne pas pouvoir accéder à l'esprit des autres. Pour Aphiss, sa rage à l'égard des télépathes, était une crainte de ses propres faiblesses. Il se disait depuis quelques années, que cette faiblesse était compensée par un mutant tout aussi abominable qu'Adel, si c'était possible. Des êtres purement maléfiques, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Jeu 27 Mai - 18:35

Même si dans certains cas de figures, Henry ne faisait pas grand fi des apparences, Eros se serait attendu à ce que son regard se modifie quelque peu. Mais non, rien. "Tenace" était indéniablement le mot qui convenait.
Comme toujours, Harry le laissa parler, en fin auditeur, avant de répliquer :


"Je suppose, qu'il n'a pas vraiment apprécié ton intérêt pour sa personne. Est-il vraiment dangereux ?"

Ne lui ai-je pas échappé ? Demanda-t-il, un sourire en coin.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de se préoccuper de son cas pour le moment. Poursuivit-il.

Circé avait dit vrai lorsqu'elle avait révélé sa présence à New York. Qu'importe. Roman n'irait le "chercher" que s'il venait à se mêler de trop près à leurs affaires. Il se convainquait qu'il agirait ainsi, tout du moins. En fait, il n'était pas si sûr de lui. Il haïssait cet homme.


Je crois que nous nous sommes réciproquement affligés les pires choses que l'on puisse faire à un individu. Commenta-t-il, le regard dans le vague.

Ces souvenirs étaient terrifiants. Fascinants donc. Il jeta sa cigarette par terre.


"Je crois qu'il digère assez mal que j'ai essayé de le manger il y a plusieurs siècles. Mais nous y viendrons." Dit-il alors, pour Adel.

Wotton éclata tout bonnement de rire, de quoi décrocher un sourire à son interlocuteur. Oui, il était toujours moins expansif. Il avait plus que hâte d'en savoir d'avantage, voilà tout.
Il songea un instant à Archangel, qui se reposait à présent un peu plus loin. Un esprit tellement égaré et avec du potentiel, était pareil à une mine d'or. C'était une chance...


"Il a donc dû se montrer fort galant avec toi la première fois. Qu'est ce qui a mal tourné?" Demanda-t-il, non sans faire un trait d'humour.

C'est très simple. Mon géniteur n'a rien d'humain. Rétorqua-t-il.

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Jeu 27 Mai - 20:28

"Ne lui ai-je pas échappé ? Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de se préoccuper de son cas pour le moment."

Echappé... Encore une fois, on pouvait y trouver deux sens, soit l'autre était exceptionnel et Eros avait frôlé la mort, çe qui pourrait se justifier par ce pouvoir qui l'avait fasciné. Ou, au contraire, y échapper pouvait dire qu'il n'était pas si dangereux... Aphiss ne demanda pas laquelle était la bonne, c'était très secondaire.

"Je crois que nous nous sommes réciproquement affligés les pires choses que l'on puisse faire à un individu."

Les atrocités sont soumises au jugement de tous. Wotton eut un sourire entendu. J'ai longtemps cuisiné quelque chose d'horrifiant pour l'espèce humaine. :queen:

Horrible prélude pour expliquer ce qu'il était vraiment...
Et finalement, vint la révélation qu'Aphiss attendait tant.


"C'est très simple. Mon géniteur n'a rien d'humain."

Alors, c'était ça. Voilà qui expliquait bien peu de choses en vérité. Eros... Lui ressemblait tellement peu. A dire vrai, il lui ressemblait beaucoup plus.
Et malgré cette bombe, la créature restait toujours imperturbable. Avait-il bien compris ce que Roman venait de lui dire? Assurément, et ça ne méritait pas de commentaire.


Son mépris... En devient incompréhensible. Trouva-t-il malgré tout utile de faire remarquer.

Un fils aussi talentueux et magnétique, un être comme lui aurait dû s'en faire une fierté. L'expression employée plus tôt, de 'pot-pourri génétique' en disait long sur la mère et l'estime qu'en avait le père évidemment.


Si c'est à mon tour de partager un terrible secret... Il sourit, amusé. Sache que cette apparence n'est pas vraiment la mienne.

C'était donc dit. Il ne restait qu'à voir ce qu'en penserait Roman, et les détails qu'il souhaiterait connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Archangel
Nombre de messages : 770
Capacité(s) : Voler et se régénérer.
Véritable identité : Warren Worthington III
Date d'inscription : 09/06/2006
MessageSujet: Re: Jardins Jeu 27 Mai - 22:12

Warren jeta un coup d'oeil à sa montre... pour constater que cette dernière était cassée. Comment cela s'était-il produit ? scratch
Par contre, point positif, sa vue s'était rétablie. Sa vision des couleurs était revenue. Enfin, ce qu'il ignorait encore pour l'instant, c'est que ses iris, elles, étaient restées rouge. Razz
Il alla s'installer sur un banc en pierre, tout en essayant de trouver une explication à ce qui avait pu lui arriver. S'il s'agissait d'un enlèvement, ses ravisseurs n'avaient pas été très doués pour le garder chez eux.
Il releva la tête, et aperçut deux hommes un peu plus loin. Tiens, l'un d'eux avait une flamme au creux de sa main, et cela n'avait pas l'air de le gêner. Un Mutant sans doute. C'était la première fois qu'il en voyait un de si près. Du moins, à sa connaissance. Neutral

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Ven 28 Mai - 17:47

"Les atrocités sont soumises au jugement de tous. J'ai longtemps cuisiné quelque chose d'horrifiant pour l'espèce humaine." Répondit-il.

Il esquissa un léger sourire. Oui, la relativité... Était-elle seulement toujours légitime ? Il était peut-être temps de venir aux autres faits intéressants, (puisque l'homme s'approchait lentement mais sûrement d'eux).


Qu'est-ce qui te lie à Adel ? Demanda-t-il donc.

Suite à sa révélation -certes inattendue-, Aphiss resta silencieux bien qu'impassible. Cela prouvait sa surprise. Sa perplexité du moins. Éros attendit la suite, sans manifester la moindre émotion.


"Son mépris... En devient incompréhensible." Remarqua-t-il enfin.

Vos points de vues divergent. Répondit-il, avec un sourire dépourvu de joie.

Était-il touché par la réaction de Aphiss ? Satisfait serait plus juste. Quant à Adel, mieux valait ne pas savoir ce qu'il en pensait. Et la phrase était-elle à prendre à double sens ? Bien entendu.


Et puis, j'ai du mal à imaginer Adel ne pas porter (ne serait-ce qu'une once) de mépris à tout être vivant.

Il était plus porté... sur les souvenirs et les cadavres.

"Si c'est à mon tour de partager un terrible secret... Sache que cette apparence n'est pas vraiment la mienne." Dit-il enfin.

Il arqua un sourcil. Ainsi, ce n'était pas l'aspect mythique, la falsification... De quoi le laisser pantois, mais après tout, cela ne changeait rien à l'estime et au respect qu'il portait à Wotton.


A qui appartient-elle dans ce cas ? Comment cela se fait ? Demanda-t-il.

Un simple métamorphe ? Il ne lui était jamais apparu comme tel, et puis il partait du principe que les explications n'étaient jamais aussi simples que l'on ne l'espérait. Surtout avec ces deux. En outre -au risque de répéter-, il vouait un respect à Harry qui l'incitait à ne jamais (voire très rarement) violer son esprit. Il y avait aussi de la confiance là-dessous, à n'en pas douter.

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Sam 29 Mai - 14:23

"Qu'est-ce qui te lie à Adel ?" Interrogea Roman de but en blanc.

Aphiss eut un léger sourire amusé, Eros était rarement si avide d'informations, tout deux cultivaient précieusement leur jardin secret habituellement.


La réponse la plus simple est, je dirais... La base de notre existence.

C'était une réponse bien sérieuse, assez peu ordinaire pour Wotton, mais il y viendrait.

"Vos points de vues divergent."

Assurément, mais la créature avait l'intime conviction qu'il n'était pas en tord. Et puis, l'avis d'Adel lui importait bien peu. Voir pas du tout.

"Et puis, j'ai du mal à imaginer Adel ne pas porter (ne serait-ce qu'une once) de mépris à tout être vivant."

Ho, il a des amis! D'horribles amis à la réputation glauque.

On sentait une nuance de mépris dans sa voix, plutôt peu commune pour lui, si imperturbable. Il n'approuvait pas du tout les façons du Simili, et il aurait bien sûr mit Eros en garde, s'il avait su qu'il s'intéressait aux habitants du Manoir Spencer. Adel, la partie immergée de l'iceberg. Bien d'autres âmes Solitaires grouillaient dans son ombre. Dante. Akhad. Xemnas. Un groupe de mutants au pouvoir grandissants et aux capacités démesurées. Il aurait dû manger Akhad et Dante quand il en avait eu l'occasion...
Et il était temps de partager l'un de ses plus lourds secrets.


"A qui appartient-elle dans ce cas ? Comment cela se fait ?"

Aphiss sourit, ravi de la passion qu'il déclenchait chez son ami.

A la base, je suis un prédateur, une menace pour les êtres humain, depuis près de 2 millénaires.

Il découvrit ses dents, pour rappeler à Roman le sourire qu'il avait adressé à Shaw.

J'ai croisé Axel avant la création d'Adel. Et j'ai tenté de le manger. Pour se protéger, il m'a dessiné cette apparence, la sienne. Quelques temps après, Ultimecia l'a utilisé pour créer Marcus...

Il fit une pause, amusé par ce voyage dans le temps et tout ces souvenirs. Ainsi, ce n'étaient pas 3, mais 4 êtres inévitablement liés par ces relations mortelles et délirantes.

Le côté drôle de la chose, c'est que si j'avais diné avec Axel ou Adel, tu ne serais pas venu au monde. Une perte tragique.

Il fixa les yeux sur lui, comme si la vision de ce corps d'Adonis risquait de disparaitre et qu'il souhaitait en profiter une dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Sam 29 Mai - 17:48

"La réponse la plus simple est, je dirais... La base de notre existence." Répondit-il.

Il haussa les sourcils, voyant mal où Aphiss voulait en venir. Il savait cependant pertinemment qu'il lui fournirait tôt au tard toutes les informations nécessaires. Il réalisa alors que la nature faisait drôlement les choses. Ainsi, un être qui comptait tant pour lui possédait en commun... une chose essentielle avec un autre pour qui... Inutile de s'attarder sur le sujet.


"Ho, il a des amis! D'horribles amis à la réputation glauque." Remarqua-t-il, par la suite.

J'en ai eu vent. Se contenta-t-il de dire.

Qui était le plus fou ? Celui qui suivait Adel ou Adel lui-même ? A ne pas comprendre par là qu'ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient. Au contraire, bien malheureusement. Enfin, ce n'était pas les seuls à agir intelligemment dans le but de réaliser des desseins nébuleux.


"A la base, je suis un prédateur, une menace pour les êtres humain, depuis près de 2 millénaires." Expliqua-t-il, dévoilant à nouveau son plus beau sourire.

Roman était à la fois surpris et encore plus fasciné que par le passé. Il n'avait par conséquent absolument rien à dire.


"J'ai croisé Axel avant la création d'Adel. Et j'ai tenté de le manger. Pour se protéger, il m'a dessiné cette apparence, la sienne. Quelques temps après, Ultimecia l'a utilisé pour créer Marcus..."

Axel... Répéta-t-il.

Comment un homme qui ne lui disait absolument rien pouvait être à l'origine d'Adel et Aphiss ? Il était extrêmement intrigué bien entendu. Lui-même y était lié.


Tu lui en veux ? Demanda-t-il en outre, très simplement.

"Le côté drôle de la chose, c'est que si j'avais diné avec Axel ou Adel, tu ne serais pas venu au monde. Une perte tragique." Conclut-il.

Je suppose que je dois te remercier. Répliqua-t-il, affichant un sourire énigmatique.

Un oiseau est tombé de son nid. Ajouta-t-il, faisant référence à celui qui les observait de loin.

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Mar 1 Juin - 23:08

"Axel... Tu lui en veux ?"

Souriant mais pensif, Wotton agita doucement la tête.

Difficile à dire. Cette enveloppe est plus faible que ma réelle apparence, mais à notre époque, elle est un précieux passe-partout. Les deux se valent. Il afficha un léger sourire coin. Je regrette juste de ressembler à un être si insipide. Du moins, mon aura arrive au moins à la rendre fascinante.

Axel était à l'image d'une soupe sans saveur, on a pas envie d'en manger, mais il n'y a malheureusement rien d'autre. Et, on est toujours incapable d'en identifier les ingrédients. Deplaisant.

"Je suppose que je dois te remercier."

Aphiss éclata de rire.

Il n'y a vraiment pas de raison de remercier quelqu'un qui ne vous prête pas assistance directement.

La nature profondement égoiste de l'homme l'incitait à ne jamais se montrer poli à moins d'y être forcé. Et la créature n'avait pas directement rendu service à Eros, c'était une suite de phenomènes hors du commun. Etant au bout de la chaîne, peut-être Roman en était-il le maillon le plus extraordinaire... Il lui jeta un regard ténébreux.

"Un oiseau est tombé de son nid."

Aha. L'Immortel afficha une mine attristée, tout en préservant son sourire. J'espérais, à tord visiblement, que nous aurions un peu de temps. Quelle peine.

Il se releva lestement en éteignant sa main. Il y eut alors un instant d'obscurité profonde où les deux silhouettes se confondirent. La seconde d'après, Aphiss époussetait son costume, se dirigeant vers le jeune homme aux grandes ailes blanches. Magnifique.

Et bien, jeune Monsieur Worthington, c'est un bien étrange endroit pour une balade nocturne, vous ne pensez pas?

Il jeta un regard à Eros. Peut-être pouvait-il lui fournir quelques informations utiles?
Revenir en haut Aller en bas
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Mer 2 Juin - 18:50

Il attendit sa réaction tout en reboutonnant sa chemise. Oui, maintenant, tout devrait être bon. Ou alors... Mais dans ce cas, il avait d'autant moins besoin de se poser de questions.

"Difficile à dire. Cette enveloppe est plus faible que ma réelle apparence, mais à notre époque, elle est un précieux passe-partout. Les deux se valent." Remarqua-t-il.

Il acquiesça d'un signe de tête. Ainsi, l'énergumène qui lui avait "infligé" ceci l'avait d'une certain façon rendu plus dangereux...


"Je regrette juste de ressembler à un être si insipide. Du moins, mon aura arrive au moins à la rendre fascinante." Poursuivit-il.

Hmm, Roman goûta à la plaisanterie. Cela expliquait la façade plutôt quelconque de Aphiss, laquelle était en parfait décalage avec... Comment disait-il ?


Oui, ton aura est tout fait à fait fascinante. Le rassura-t-il.

Mais curieusement, tout ceci n'atténuait pas son envie de rencontrer le dénommé Axel... Son interlocuteur éclata à nouveau de rire :


"Il n'y a vraiment pas de raison de remercier quelqu'un qui ne vous prête pas assistance directement." Répliqua-t-il.

Et même lorsqu'il le fait directement.
Enrichit-il.

Tout dépend de la personne... Se justifia-t-il alors, en le regardant dans les yeux.

Aphiss comprit bien entendu tout de suite le message :


"Aha. J'espérais, à tord visiblement, que nous aurions un peu de temps. Quelle peine." Commenta-t-il, mi-déçu, mi-amusé par la suite des évènements.

Cela se passait de commentaire, Roman voyait où il voulait en venir et était du même avis...
L'instant d'après, la lueur s'éteignait, ne restaient plus que deux silhouettes informes et similaires se dessinant à l'horizon.
Il s'approchèrent ensuite d'Archangel, celui-ci avait de toute évidence besoin de quelqu'un pour l'orienter, sans doute même bien plus que d'un ami. Éros se passa encore une fois d'artifices.
Il l'observa en silence, une main dans la poche, restant stoïque derrière Wotton.


"Et bien, jeune Monsieur Worthington, c'est un bien étrange endroit pour une balade nocturne, vous ne pensez pas?" Demanda celui-ci, avant de se tourner vers lui.

On dirait un ange... Commenta-t-il, l'air plus ténébreux qu'admiratif.

Avait-il tout de l'ange ? Ce serait des plus regrettables.

Que recherchez-vous, peut-on vous aider ? Demanda-t-il presque innocemment.

Inutile de sortir le grand jeu tout de suite...

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Archangel
Nombre de messages : 770
Capacité(s) : Voler et se régénérer.
Véritable identité : Warren Worthington III
Date d'inscription : 09/06/2006
MessageSujet: Re: Jardins Jeu 3 Juin - 20:50

Warren songea qu'il serait peut-être temps de se remettre en route, lorsque les deux hommes aperçus un peu plus loin vinrent vers lui. Ils n'avaient pas l'air animé d'intensions hostiles à son égard. Enfin, vu qu'il supposait au moins l'un des deux d'être un Mutant, il n'avait sans doute pas à s'en faire. Dans le pire des cas, il lui suffirait de prendre la voix des airs.

"Et bien, jeune Monsieur Worthington, c'est un bien étrange endroit pour une balade nocturne, vous ne pensez pas?"

Surpris ? Un peu. Et c'était peu dire. Comment cet homme connaissait son nom ? Etait-il un ami... ? Vraiment problèmatique cette récente amnésie.

"On dirait un ange..." fit le second.

Ma foi, c'est vrai qu'avec ses ailes... ^^


"Que recherchez-vous, peut-on vous aider ?"

- Euh... Je crois que je me suis égaré...

Et pas que dans la ville, de toute évidence. Neutral

- Mais... on se connait ? Je ne me rappelle de pas grand chose depuis quelques heures...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Ven 4 Juin - 17:46

"On dirait un ange..."

Oui, ces ailes étaient effectivement... Mmmhh... Et si? Hooo, l'idée que venait d'avoir Wotton était brillante, assurément. Il jeta un regard à Eros, celui-ci lui envoya quelques informations utiles. Amnésique, tiens donc. C'est bien évidemment Roman qui lui avait dit qu'il s'agissait du fils Worthington avant qu'ils ne s'approchent.

"Que recherchez-vous, peut-on vous aider ?"

"Euh... Je crois que je me suis égaré... Mais... on se connait ? Je ne me rappelle pas de grand chose depuis quelques heures..."

Aphiss lui adressa un sourire doux, chargé de compassion.

Vous n'avez pas l'air très en forme, Warren, vous devriez vous asseoir.

L'air bienveillant, Wotton agita doucement la main droite. La terre derrière Archangel se redressa pour former un petit monticule et vint appuyer sur ses jambes pour le faire asseoir délicatement.

Et que dites-vous là voyons, bien sûr qu'on se connait ! Mais que se passe-t-il, mon jeune ami?

Voilà qui était très inquiétant ! Ce jeune homme les avait donc oublié ? Ca n'allait pas du tout, ça !
Revenir en haut Aller en bas
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Ven 4 Juin - 18:38

Il observa avec minutie cet être pur, perdu et potentiellement si influençable. Son regard fixé sur Angel, semblait briller dans l'obscurité.

"Euh... Je crois que je me suis égaré..." Dit-il alors avec hésitation.

Comme c'était cocasse. Il afficha un sourire quasi imperceptible mais se passa de commenter.


"Mais... on se connait ? Je ne me rappelle de pas grand chose depuis quelques heures..." Ajouta-t-il.

Il tâcha de ne pas sourire d'avantage. Ah... La crédulité de la jeunesse avait un je-ne-sais-quoi de particulièrement attirant. Était-ce prudent d'apporter de telles informations à deux parfaits inconnus, malgré le fait que Roman soit télépathe ? Bon, il est vrai que Aphiss venait de dire son nom, qu'ils ne se semblaient pas hostiles, que tout le monde n'était pas comme le duo, et que la paranoïa n'était curieusement pas si répandue chez les individus... Mais passons, voulez-vous.
Il est évident que même s'il gardait le silence, il avait un échange télépathique avec Harry.


"Vous n'avez pas l'air très en forme, Warren, vous devriez vous asseoir." Dit aimablement celui-ci, avant de faire une démonstration de ses capacités.

Il s'agissait de mettre le jeune homme en confiance, ni plus, ni moins...


"Et que dites-vous là voyons, bien sûr qu'on se connait ! Mais que se passe-t-il, mon jeune ami?" Commença-t-il ensuite son numéro.

Son... amnésie doit être -de toute évidence- féroce pour qu'il nous ait oublié. Acquiesça-t-il.

Ah c'était trop simple... De rallier Archangel à leur cause, bien entendu. En plus de mentir, Éros pourrait éventuellement lui révéler ses capacités et lui proposer aimablement de l'aider à retrouver ses souvenirs. En incorporer un ou deux, ici ou là, en passant... Oui, le jeune Worthington était intéressant, alors il y mettait les moyens. Combien même il se trompait, tant pis, ses projets pour l'avenir du mutant ailé se verraient modifiés radicalement, voilà tout. Et puis qui ne tente rien n'a rien. Il ne fallait laisser s'envoler aucune opportunité.


Vous avez oublié que vous travaillez pour la Yorker Technological Company, depuis quelques semaines ? Demanda-t-il, surpris.

Le nom lui dirait bien quelque chose, en revanche. Non ? Ahaaa... Le fils de Worthington. Ils semblaient bien partis pour le gagner dans leur filet. Il faudrait être prudent par la suite, mais ce serait guère problématique.


Doux Seigneur, vos yeux sont rouges. Ajouta-t-il, faussement décontenancé.

Il était curieux de savoir tout ce qu'il lui était arrivé. Or, son esprit était encore largement embrouillé...

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Archangel
Nombre de messages : 770
Capacité(s) : Voler et se régénérer.
Véritable identité : Warren Worthington III
Date d'inscription : 09/06/2006
MessageSujet: Re: Jardins Ven 4 Juin - 23:23

"Vous n'avez pas l'air très en forme, Warren, vous devriez vous asseoir."

Le jeune homme ne comprit pas de suite ce qu'il fit avec sa main, mais un siège s'était soudainement formé derrière lui, lui permettant de s'asseoir.

"Et que dites-vous là voyons, bien sûr qu'on se connait ! Mais que se passe-t-il, mon jeune ami?"

Arf. Voilà qui était quelque peu gênant.

"Son... amnésie doit être -de toute évidence- féroce pour qu'il nous ait oublié."

L'air embarassé, il se passa une main dans le cou, ne sachant plus où regarder.

"Vous avez oublié que vous travaillez pour la Yorker Technological Company, depuis quelques semaines ?"

Si le nom de l'entreprise lui disait vaguement quelque chose, il ne se rappellait pas du tout avoir été embauché. Ni d'avoir un jour envisagé de bosser pour ce genre de boîte.
Apparemment, son amnésie était plus longue que ce qu'il n'avait cru jusqu'à présent. No


- Non, cela ne me dit vraiment rien... Combien de semaines précisément ?

C'est qu'il aimerait bien savoir combien de temps il avait oublié.

"Doux Seigneur, vos yeux sont rouges."

- Vraiment ?! s'étonna-t-il.

Sa vision étant redevenue normale, Warren ne s'était pas imaginé qu'il en avait gardé des 'séquelles'.


- Peut-être que cela va passer... Je voyais tout en rouge lorsque je me suis réveillé dans cette chambre...

En tout cas, il espérait que ce ne soit que temporaire. Des yeux rouges, c'était bizarre. Autant que ses ailes. D'ailleurs, à ce sujet:

- Mais... J'occupe quel poste dans votre société ? Parce qu'avec... mes ailes...

Il ne devait en effet pas faire un employé très discret.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Mer 16 Juin - 8:23

Archangel s'assit sagement et gagna un air des plus gênés. Oh, comme c'était drôle... Il n'avait bien sûr d'autre choix que d'avaler tout ce qu'ils affirmaient.

"Non, cela ne me dit vraiment rien... Combien de semaines précisément ?"

Éros plissa légèrement les yeux. Ils n'avait pas vraiment droit à l'erreur, sur ce domaine.

Deux, trois semaines. Répondit-il en le fixant, tentant d'analyser le brouillard qui agrémentait son esprit.

"Vraiment ?!" S'exclama-t-il alors, pour ses yeux.

Il ne s'en était pas rendu compte ? Il venait donc de débarquer d'on-ne-sait-où.


C'est guère prudent par les temps qui courent. Remarqua-t-il.

"Peut-être que cela va passer... Je voyais tout en rouge lorsque je me suis réveillé dans cette chambre..."

Une chambre ? Répéta-t-il, intéressé.

Oh, c'était pas simple curiosité...


"Mais... J'occupe quel poste dans votre société ? Parce qu'avec... mes ailes..." Dit-il à juste titre.

Mon ami, ne sous-estimez pas les capacités de certains mutants. Répliqua-t-il.

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Jeu 1 Juil - 13:11

"Son... amnésie doit être -de toute évidence- féroce pour qu'il nous ait oublié."

Henry hocha doucement la tête, avec un sourire compatissant. De toute évidence, le jeune Worthington ignorait que les oublier était tout bonnement impossible. Cool

"Vous avez oublié que vous travaillez pour la Yorker Technological Company, depuis quelques semaines ?"

Le Directeur de la société en question ne marqua aucun signe de surprise, préservant son éternel sourire, il est évident que c'est ce à quoi tout deux voulaient arriver.

"Non, cela ne me dit vraiment rien... Combien de semaines précisément ?"

"Deux, trois semaines."

Plutôt trois, effectivement, c'est ce que disait son dossier d'employé et sa fiche de paye, du moins, c'est ce que tout ça dirait bientôt ! Smile

"Seigneur, vos yeux sont rouges."

"Vraiment ?!"

C'est... Intéressant. Je suis très intrigué par ce qui vous est arrivé. Vous ne semblez pas blessé, c'est le plus important toutefois.

Il lui adressa un regard amical.

"C'est guère prudent par les temps qui courent."

Ho, je crois que ce n'est pas très grave.

D'un geste délicat, il désigna les grandes ailes du mutant. Entre ses yeux rouge ou ses ailes, ce n'était de toute façon pas bien grave qu'il soit encore un peu moins discret.

"Peut-être que cela va passer... Je voyais tout en rouge lorsque je me suis réveillé dans cette chambre..."

"Une chambre ?"

Warren avait donc oublié les X-Men. Il avait entendu la rumeur sur le "grand oiseau" qui avait rejoint l'équipe de Charles Xavier, il y avait de bonnes chances pour que ce soit lui. A moins que d'autres mutants ailés n'existent. Enfin, Aphiss avait ses propres ailes, mais d'un tout autre genre.

"Mais... J'occupe quel poste dans votre société ? Parce qu'avec... mes ailes..."

"Mon ami, ne sous-estimez pas les capacités de certains mutants."

Roman n'a pas tord, Warren. Si vous tenez une qualité de votre père, c'est probablement sa capacité à diriger. Vous êtes notre DRH après tout.

Wotton se tourna doucement vers le Manoir Lomÿs et le désigna de l'index.

Vous ne voudriez pas entrer avec nous ? Manger un morceau, boire un verre, pour vous remettre.

Son père étant absent, il pourrait probablement le représenter...
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Archangel
Nombre de messages : 770
Capacité(s) : Voler et se régénérer.
Véritable identité : Warren Worthington III
Date d'inscription : 09/06/2006
MessageSujet: Re: Jardins Dim 4 Juil - 22:47

"Deux, trois semaines."

Ah oui, quand même. Neutral Et vu qu'il ne se rappellait pas du tout avoir postulé dans cette société, son amnésie était logiquement plus longue. Un mois, et sans doute plus.

"C'est... Intéressant. Je suis très intrigué par ce qui vous est arrivé. Vous ne semblez pas blessé, c'est le plus important toutefois." fit le plus âgé.

Warren hocha la tête Ce dernier avait raison. Enfin, il y avait toujours ces traces de sang séché dans son dos, qui était intrigante. Car comme le soulignait Aphiss, il ne semblait pas blessé.


"C'est guère prudent par les temps qui courent."

Eh bien, si le contexte n'avait pas trop changé, oui, avoir des yeux rouges et ne pas s'en rendre compte n'était pas très prudent. Mais ce serait toujours plus simple à cacher que ces ailes. Des lentilles de couleur et le tour était joué, alors que pour ces ailes, même le harnais conçu spécialement pour les masquer laissait bien apparaitre une masse dans son dos.

"Ho, je crois que ce n'est pas très grave."

(Arch)angel esquissa un léger sourire. Apparemment, Aphiss avait pensé la même chose que lui. Ce n'étaient pas ses yeux le premier de ses soucis pour son apparence.
Et encore, là tout de suite, le plus grave pour lui, c'était cette amnésie.


"Une chambre ?"

Il hocha la tête.

- D'un manoir, un peu à l'extérieur de la ville...

Et il ne fit pas trop le rapprochement avec l'institut de Charles Xavier. A vrai dire, la première fois qu'il s'était renseigné sur les X-Men, c'était peu de temps avant de quitter son père.

"Mon ami, ne sous-estimez pas les capacités de certains mutants."

"Roman n'a pas tord, Warren. Si vous tenez une qualité de votre père, c'est probablement sa capacité à diriger. Vous êtes notre DRH après tout."

DRH ? Eh bien. ^^
Wotton désigna ensuite le Manoir.


"Vous ne voudriez pas entrer avec nous ? Manger un morceau, boire un verre, pour vous remettre."

Le jeune homme se montra plutôt hésitant. Ce genre de soirée, ce n'était pas vraiment son truc. Et pas sûr que son père apprécie qu'il s'exhibe ainsi. Il risquerait de mettre à mal la réputation de la famille.

- C'est très gentil à vous, mais je ne suis pas sûr que ce soit bien sage, finit-il par dire. Je n'ai pas vraiment une tenue adéquate...

Il portait en effet toujours les mêmes vêtements depuis la bataille à l'usine des Damnés, pour sauver Jean.

- Et puis...

Il se leva doucement du siège créé par Aphiss, et se retourna, leur montrant le sang séché dans son dos.

- Je doute que cela fasse bonne impression... Sans compter mes ailes...

Avant d'attérir à l'arrière du jardin, il avait en effet remarqué pas mal de voitures dans l'entrée. Une fête sans doute. Et il ne voulait pas prendre le risque de tomber sur quelqu'un de bien moins sympathique que ses patrons. Razz

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Éros
Nombre de messages : 31
Véritable identité : Roman McFly
Date d'inscription : 09/02/2010
MessageSujet: Re: Jardins Lun 12 Juil - 11:58

"C'est... Intéressant. Je suis très intrigué par ce qui vous est arrivé. Vous ne semblez pas blessé, c'est le plus important toutefois." Remarqua Henry.

Il ne semblait ni inquiet pour ses yeux, ni pour ses ailes. Ma foi, Éros ne l'était pas plus. Être doucereux, c'était aussi savoir mettre le point sur des choses sans importance. Les gens stupides adoraient ça, croire que l'on se souciait d'eux... Mais Warren était probablement au dessus de cela.


"Roman n'a pas tord, Warren. Si vous tenez une qualité de votre père, c'est probablement sa capacité à diriger. Vous êtes notre DRH après tout." Poursuivit-il, ignorant le sous-entendu sur la télépathie.

C'était sans doute volontaire. En tous cas, le fils "prodige" paraissait de plus en plus convaincu. Il tiendrait une qualité de son père ? Comme si les géniteurs avaient une quelconque utilité.


"Vous ne voudriez pas entrer avec nous ? Manger un morceau, boire un verre, pour vous remettre." Proposa-t-il alors.

Éros arqua un sourcil, ils avaient apparemment trouvé un nouveau moyen de se faire remarquer... Ce serait relativement amusant.


"C'est très gentil à vous, mais je ne suis pas sûr que ce soit bien sage. Je n'ai pas vraiment une tenue adéquate..." Répondit-il.

"Je doute que cela fasse bonne impression... Sans compter mes ailes..." Ajouta-t-il, en désignant du sang.

Si l'on vous laisse passer, je ne vois vraiment pas où est le problème. Il peut être bénéfique à ce troupeau de brebis de voir quelque chose qui sorte enfin de l'ordinaire. Cela les sortirait un instant de leur existence morne et bienséante. Ne vous souciez pas de leur avis Worthington, le sang, je peux en faire mon affaire pour une partie des invités. Conclut-il.

Le sang était plus épineux. Il se tourna vers Wotton pour voir ce qu'il en pensait... Cela ferait sans aucun doute de l'animation... Le responsable s'apercevrait peut-être que quelqu'un usait un peu trop de télépathie, mais cacher du sang était un but louable^^

_________________
"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une Loi de la Nature; ce n'est pas ma faute."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Jardins Lun 13 Sep - 16:25

"D'un manoir, un peu à l'extérieur de la ville..."

Voilà qui apportait de l'eau à leur moulin. Ainsi, la jeune mouette venait bien de chez Xavier. Il laissa la conversation dériver, préférant utiliser cette information en temps utile.

"C'est très gentil à vous, mais je ne suis pas sûr que ce soit bien sage. Je n'ai pas vraiment une tenue adéquate..."

Il ne semblait pas tenté à l'idée d'entrer avec eux. Ha, la joie des mondanités.

"Et puis... Je doute que cela fasse bonne impression... Sans compter mes ailes..."

Les inquiétudes frivoles du commun des mutants.

"Si l'on vous laisse passer, je ne vois vraiment pas où est le problème. Il peut être bénéfique à ce troupeau de brebis de voir quelque chose qui sorte enfin de l'ordinaire. Cela les sortirait un instant de leur existence morne et bienséante. Ne vous souciez pas de leur avis Worthington, le sang, je peux en faire mon affaire pour une partie des invités."

Charge-toi de ces grandes ailes blanches.

Il sourit, levant la main gauche et une colonne d'eau chaude enveloppa Archangel. Il le laissa tremper quelques secondes dans un long serpent d'eau avant de forcer l'évaporation pour sécher Worthington.

Une illusion devrait porter aux cimes l'élégance de ce jeune monsieur, avec un costume noir de bonne coupe et un long manteau.

Son nez était passablement disgracieux mais il était néanmoins charmant, il ferrait un bon élément sous la lente influence de leur poison.
Les cheveux blonds cendrés, le teint pâle, un costume allait lui donner le charisme que son air perdu lui volait. Qui sait, sous leur influence, peut-être qu'ils pourraient tous s'amuser...


=> Salle de Réception
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Archangel
Nombre de messages : 770
Capacité(s) : Voler et se régénérer.
Véritable identité : Warren Worthington III
Date d'inscription : 09/06/2006
MessageSujet: Re: Jardins Mer 15 Sep - 16:16

"Si l'on vous laisse passer, je ne vois vraiment pas où est le problème. Il peut être bénéfique à ce troupeau de brebis de voir quelque chose qui sorte enfin de l'ordinaire."

M'ouais, enfin, il ne tenait pas non plus à se faire lyncher en public ! Razz Il savait bien comment les gens pouvaient se comporter vis-à-vis des Mutants. C'est d'ailleurs pour cela que son père évitait de le convier aux réceptions. Ce qui ne le dérangeait pas outre-mesure.

"Cela les sortirait un instant de leur existence morne et bienséante. Ne vous souciez pas de leur avis Worthington, le sang, je peux en faire mon affaire pour une partie des invités."

Il hocha légèrement la tête, sans pour autant répondre.

"Charge-toi de ces grandes ailes blanches."

Apparemment, les deux hommes allaient le prendre en charge. Et vu qu'il bossait pour eux, autant leur faire confiance. Ils n'avaient de toute façon pas l'air d'avoir d'intention hostile à son égard.
Warren laissa donc faire, et après un tour d'Aphiss (qui le surprit quand même un peu ^^), il avait une tenue bien plus correcte, et le sang avait disparu.


"Une illusion devrait porter aux cimes l'élégance de ce jeune monsieur, avec un costume noir de bonne coupe et un long manteau."

- Merci...

Que pouvait-il dire de plus ?
Archangel leur emboita ensuite le pas, sans savoir ce qui l'attendait, ni qui il allait voir. Et surtout pas des personnes (comme Gloria... et Kelvin (?)) qui le savaient (ou dans les circonstances actuelles, le croyaient) mort.


Arrow Salle de Réception/Ellipse

_________________



Dernière édition par Archangel le Jeu 9 Déc - 8:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jardins

Revenir en haut Aller en bas

Jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Quint, Michel] Effroyables jardins» Jardins de Pierres Conservation de la pierre dans les parcs…ICOMOS-SFIIC» Les Jardins du Manoir d' Eyrignac en Dordogne» [b]Camping les jardins de tivoli au grau du roi[/b]» Le topic des oiseaux des jardins [Scapulaire23]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Manoir Lomÿs-