AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Extérieur] Le lac et ses abords

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Classe 4
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Benedict
Nombre de messages : 215
Véritable identité : Oubliée
Date d'inscription : 13/08/2011
MessageSujet: [Extérieur] Le lac et ses abords Lun 29 Aoû - 13:00

    Devons-nous préciser qu'il s'agit d'un lac artificiel ? Situé derrière le manoir, il ne faut pas douter de la profondeur des eaux, malgré leur calme ténébreux. Des embarcations et un bateau sont disponibles.


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vertigo
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Manipulation du métal, Slime
Véritable identité : Coralie Sorel
Date d'inscription : 09/09/2011
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords Sam 10 Sep - 16:40

Un arbre isolé, doré par le soleil, sous lequel une jeune femme assise semble absorbée par son travail. Un ouvrage qui semble relié à la main, dont elle tourne les pages, les sourcils froncés. Parfois, un stylo-plume argenté s'abat, rature un mot, le remplace, replace une virgule ou un accent, et se redresse. Elle poursuit sa lecture, gagnant parfois un sourire subtil ou une expression choquée. Il y a des moments où Coralie a l'impression qu'elle était droguée lorsqu'elle a écrit certains chapitres. Ses cheveux châtains, éclaircis par les rayons du soleil, sont entrainés par le vent. Elle respire le parfum subtil de la nature, écoute le bruissement des vagues sur le lac. Une invitation aux délices, dangereuse tentation.

Je dois pouvoir me le permettre. Elle sourit, dévoilant la blancheur brillante de ses dents.

Alors elle posa le manuscrit de son dernier roman dans un creux entre deux racines et se releva en époussetant son jeans. Le teint de sa peau changea, empruntant l'éclat de l'acier, et ses vêtements glissèrent de son corps. Elle fit un pas sur le côté, abandonnant la masse de tissu. Vertigo reprit sa forme originale, savourant la caresse du vent sur sa peau. Elle avança d'une démarche féline vers le lac, et s'y enfonça lentement. L'eau finit par submerger sa poitrine et toucher ses épaules, elle se mit à nager. Lorsqu'elle s'arrêta au milieu de l'eau, elle se tourna vers la demeure de Benedict, avec un sourire d'attente.


Ce serait plus amusant d'avoir un peu de compagnie.

Coralie plongea, ressentant l'air vif sur ses jambes. Elle se remit à nager. Elle avait le temps d'attendre qu'un peu de compagnie réponde à son appel.

_________________

- Sex always gets you the hearts of men. Sometimes it's not even necessary. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dante
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 06/03/2010
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords Dim 11 Sep - 7:40

<=Manoir Spencer

Ah... Ces larges espaces verdoyants, cette demeure immaculée, ce soleil rayonnant... L'endroit était tranquille, apaisant, de toute beauté... Tu parles, Dante préférait de loin l'atmosphère qui régnait au Manoir Spencer. C'est pourquoi il y résidait toujours. Il était redevenu un Solitaire officiel, désormais.
Vêtu avec élégance et richesse, il arpentait le parc, seul et pensif... La bataille avait été une réussite, peut-être, mais pas autant qu'il ne l'avait espéré. Pour sa part, s'il avait surpris ses adversaires en réveillant un tas nauséabond et à moitié décomposé de cadavres, il n'était même pas parvenu à éliminer Wolverine une bonne fois pour toutes. Certes, il devait bien admettre que le duel qu'ils avaient eu fut titanesque. Le combat s'était achevé en queue de poisson, sous le regard probablement diverti d'Ossus.
Il observa l'étendue d'eau calme et plate, à l'horizon. Ses yeux le trompaient-ils où quelqu'un avait choisi de s'y baigner ? Il esquissa un sourire en coin et prit la direction du lac artificiel.
Lorsqu'il arriva à proximité, il jugea que son instinct ne l'avait pas trompé. Bunny merci, il n'était pas tombé sur Ikon qui cherchait du "poisson fort bien goûteux".


Il y a peut-être des alligators dans le coin, remarqua-t-il, pour se manifester auprès de Vertigo.

C'est vrai quoi; le propriétaire des lieux, bien que Dante ne l'ait croisé que quelques fois, n'avait pas l'air bien net. Il l'appelait l'œil de verre. Le Simili avait déjà constaté le nombre d'animaux sauvages qui se trouvait ici. Et pas toujours en cage... Néanmoins, était-il soucieux ? Le ton était plus ironique qu'autre chose. Et pas dans le mauvais sens du terme; Vertigo était loin de lui inspirer de l'animosité...


En tous cas, il y a une sirène, conclut-il, en esquissant un nouveau sourire en coin.

Une créature à la beauté aussi fatale que dangereuse ? La description convenait parfaitement...


Tu es la fille de Satine, n'est-ce pas ? demanda-t-il.

La ressemblance était assez frappante... En revanche, il n'était même pas la peine d'évoquer le géniteur de Vertigo... Ah... Satine... Tout un tas de souvenirs lui revint à l'esprit. Vertigo saurait-elle autant marquer sa mémoire ? Cessons de tourner autour du pot... Pour tout dire, Vertigo était très au goût de Dante. Il était un opposant farouche du romantisme, mais il devait bien avouer que le décor la rendait plus resplendissante encore... Ou simplement sa tenue d'Eve que l'on devinait à travers les ondes...
Il avait les mains dans les poches, il était toujours debout et stoïque face à l'eau. Son regard particulier ne se détournait que peu de son interlocutrice. Et pourtant, il n'était pas si futile. Il ignorait tout à fait pourquoi, mais il lui semblait que certaines personnes ici jouissaient d'un avantage particulier auprès d'Ascheriit. Vertigo en faisait partie. Et s'il ne se trompait pas, elle n'avait rien à voir avec ces... Noxia. Il était observateur et ne faisait que rarement part de ses découvertes, afin de mieux paraitre insouciant. En l'occurrence, c'est sa curiosité qui était brûlée à vif. Il était bon d'en savoir autant sur ses alliés que sur ses ennemis, après tout, non ? (Par exemple, pourquoi Diable une aile du Manoir était interdite ? Il n'aurait rien contre aller jeter un coup d'œil de plus près...) Quel secret dissimulait ce regard océanique ? D'ailleurs, que savait-elle au sujet des occupants plus ou moins temporaires de cet endroit ? D'après ce qu'il avait compris, un "Conseil" était sur le point de débuter (il avait accompagné Adel, mais évidemment, il ne pouvait aller plus loin). Il n'avait rien contre converser avec quelqu'un au sujet de ses nouveaux alliés...


Tu vis ici ? commença-t-il, au hasard.

Il nota qu'il ne s'était pas présenté. Son narcissisme voulait qu'elle sache déjà de qui il s'agissait... Mais au pire des cas, si son identité l'intéressait, elle n'avait qu'à se servir de sa langue...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vertigo
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Manipulation du métal, Slime
Véritable identité : Coralie Sorel
Date d'inscription : 09/09/2011
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords Dim 11 Sep - 20:08

"Il y a peut-être des alligators dans le coin."

Les fesses de Coralie disparurent sous l'eau tandis qu'elle se redressait légèrement, seule sa tête dépassait de l'eau bleutée, troublée par les remous de son corps.

Je suis trop coriace pour eux.

Elle sourit et observa l'homme qui se dressait face à elle. Grand, séduisant, élégant, avec un regard certainement ténébreux.

"En tous cas, il y a une sirène."

Ce trait d'esprit lui arracha un faible sourire. C'était un peu facile, mais elle pouvait se prêter à son jeu. Vertigo ne répondit pas, se contentant d'afficher un air mutin, et légèrement provocateur.

"Tu es la fille de Satine, n'est-ce pas ?"

Son air changea. Alors qu'elle attendait plutôt qu'il se jette à l'eau, Dante lui parlait de sa mère. On avait vu meilleure technique de drague.

Si tu connais ma mère, il n'y a peut-être pas grand chose que tu puisses découvrir ici.

Elle sourit, mais cette fois, son visage se teinta d'une certaine aigreur. Vertigo n'aimait pas "faire connaissance" avec quelqu'un, après sa mère. Ce qui était assez souvent le cas, dans leur milieu. Heureusement qu'il y avait quelques plus jeunes, que Satine était plus susceptible d'inquiéter que d'attirer.

"Tu vis ici ?"

Bien sûr, avec les autres sirènes. Le troupeau de centaures est à l'ouest, et le clan des Faunes vient de passer, si tu veux les rattraper.

Elle afficha un rictus moqueur, avant de poursuivre.

Tu peux aussi venir voir si les sirènes ont envie de toi.

Prenant appui sur ses pieds, Coralie fléchit les jambes, et remonta vers la surface avant de plonger pour s'éloigner du bord. Le mouvement permis à Dante d'apprécier certains des contours les plus agréables de son anatomie. Une invitation à venir nager qui ne se refusait pas.

_________________

- Sex always gets you the hearts of men. Sometimes it's not even necessary. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dante
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 06/03/2010
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords Lun 12 Sep - 13:57

A peine avait-il parlé que la créature s'était légèrement enfoncée dans l'eau obscure. Les ondes, la nature semblaient se refléter dans son regard aussi pénétrant qu'impénétrable. Dante ne détourna pas le sien -tout aussi atypique- pour autant. Ils semblaient se jauger avec la plus grande minutie malgré le caractère presque banal des paroles échangées.

"Je suis trop coriace pour eux."

Elle parlait de la présence potentielle d'alligators. En vérité, il voulait bien la croire. Elle devait être trop coriace pour des reptiles, mais aussi pour quantité d'hommes. Tant mieux, il se sentait d'humeur à relever des défis. Il continuait de tâter le terrain, ce qui décrocha un sourire à la jeune femme (quel âge avait-elle ? Il n'aurait su le dire, mais ce n'était pas un problème). Que signifiait cet étirement des lèvres fugace ? Se moquait-elle de lui ? Sa tentative d'approche ne semblait en tous cas pas lui déplaire. Vertigo paraissait aussi attirante qu'indomptable; inutile de préciser que cela le... motivait.
Tout se déroulait comme prévu lorsqu'il commit une erreur... monumentale. Ne jamais évoquer les parents d'une jeune personne sans tout savoir de leur relation, souvent conflictuelle. Il avait risqué de heurter la sensibilité d'une adolescente... C'était dramatique, vraiment.


"Si tu connais ma mère, il n'y a peut-être pas grand chose que tu puisses découvrir ici."

Il esquissa un sourire qu'il ne vaut mieux pas décrire.

C'est à moi d'en juger, non ? demanda-t-il.

Sa dernière question était relativement intelligente, il devait l'admettre... Mais enfin, elle ne faisait vraiment pas d'effort...


"Bien sûr, avec les autres sirènes. Le troupeau de centaures est à l'ouest, et le clan des Faunes vient de passer, si tu veux les rattraper."

Il en fallait toutefois plus pour le vexer ou venir à bout de sa patience. L'ironie l'amusait toujours plus qu'elle ne l'irritait.


Le domaine appartient bien à un cyclope...

Quant à la créature grisâtre qui suivait les hommes de l'absent Jiraya comme leur ombre... Il ne préférait pas savoir de quelle espèce il s'agissait. Pour sûr, tous les "méchants" n'étaient pas aussi séduisants et élégants que Dante. Le conseil des treize détenait des éléments rares aux apparences très divertissantes.


"Tu peux aussi venir voir si les sirènes ont envie de toi." poursuivit-elle.

Voilà qui était indéniablement plus intéressant. De toute évidence, cette jeune femme n'était pas d'humeur à parler... Elle voulait nager, et avait besoin de compagnie. En toute innocence, cela va de soi...
Comme pour illustrer ses paroles, la jeune femme réalisa de gracieux mouvements qui lui permirent d'apercevoir quelques délicieuses courbes. Elle lui mettait l'eau à la bouche; autant s'y jeter !
Il n'ajouta rien et retira ses veste, cravate et chemise, puis le reste, pour se retrouver en caleçon. La nudité était loin de troubler un homme aussi bien bâti et finement sculpté que lui, mais on ne sait jamais qui pouvait se rapprocher du lac à tout moment... Ou quoi.
Bref, il choisit un endroit placé en hauteur afin d'entreprendre un plongeon qui ne manquait pas d'élégance. Où était la mangeuse d'hommes ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vertigo
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Manipulation du métal, Slime
Véritable identité : Coralie Sorel
Date d'inscription : 09/09/2011
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords Mar 13 Sep - 16:05

Vertigo fut déçue. Vraiment déçue. Elle avait sourit à l'évocation de Benedict le cyclope, un surnom qui lui allait bien. Elle ne connaissait pas vraiment l'homme, mais s'en passait, il n'était pas attirant, et il se murmurait que sa virilité était déficiente... Non, si Coralie était déçue, c'est parce que Dante s'était soucié de préserver sa pudeur pour son plongeon. Elle aurait aimé... Bref. Une brume argentée, comme un nuage de lait dans une tasse de thé, créait des volutes à la surface de l'eau bleutée. Vertigo attendait pour accueillir son camarade de jeux. Lorsqu'il plongea, la brume s'étira autour de son corps. La lueur d'une griffe fit son apparition, tranchant l'élastique de l'encombrant sous-vêtement de Dante. Alors la jeune femme se rematérialisa, une main posée sur le torse de son nouvel ami.

On respire tout de même mieux ainsi, non ? Lui glissa-t-elle à l'oreille, en un érotique murmure.

Son autre main entama une lente exploration, plutôt prometteuse. Mais il aurait été dommage de passer si vite à l'essentiel. Elle disparut. Un mélange de volutes aux reflets argentés s'éloigna. Au bord de l'eau, une silhouette grise aux contours flous s'éleva pour venir occuper la position de Dante quelques instants plus tôt, sur un rocher en hauteur. Assise les jambes dans le vide, Coralie refit son apparition. Laissant au soleil le plaisir de prendre son de son corps. Pour l'instant.


Prêt à venir faire le grand saut ? Demanda-t-elle à Dante, qui l'observait, dans l'eau.

Oui, pour un moment de plaisir inoubliable, Vertigo savait manipuler les hommes et les pousser à aller plus loin, toujours plus loin. Il était difficile de savoir si, derrière, l'influence d'Ascheriit se faisait sentir.

_________________

- Sex always gets you the hearts of men. Sometimes it's not even necessary. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dante
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 06/03/2010
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords Mer 14 Sep - 12:46

Il ne fut pas mécontent de voir la jeune femme sourire à sa plaisanterie. Il n'éprouvait aucune vergogne. Il ne manquerait plus que cela; qu'on ne puisse plus rire des plus hauts placés au sein du groupe auquel on appartenait ! Ils étaient -justement- toujours les plus... cocasses.
L'atmosphère avait quelque peu changé depuis qu'il était arrivé. Ça ferait sans doute cliché de dire qu'il avait plus chaud, mais il supposa que l'apparition suspicieuse de la brume au dessus de l'eau n'était pas sans conséquence.
A peine eut-il atterri dans l'eau et repris sa respiration qu'il sentit un objet contondant lui frôler la cuisse... Une lame. Une lame venait de le priver de son seul vêtement. Il fut quelque peu pris au dépourvu; certes pas par la pudeur mais par la perplexité. Il ne s'était pas attendu à tomber sur une bête aussi peu domptée. Mais ce n'était pas une déception, au contraire.
Vertigo se trouvait à présent derrière lui.


"On respire tout de même mieux ainsi, non ?" lui souffla-t-elle à l'oreille, d'un ton guère équivoque.

Ce n'était pas faux, mais il n'avait rien à répondre à cela. Il ferma les yeux tandis que la jeune femme se rapprochait d'avantage. Elle voulait sans doute consulter son outil respiratoire.
Malheureusement, elle disparut... Il se retourna et la chercha du regard. Okay, très bien, elle s'amusait. Néanmoins, elle devait savoir que sa patience était beaucoup plus sensible dans un moment pareil.
Il entrevit tout juste une forme argentée s'éloigner et rejoindre le bord. Après quoi, Vertigo reprit sa forme originelle à la place qu'il venait d'occuper. Elle était assise et pouvait l'observer de haut.


"Prêt à venir faire le grand saut ?"

Il haussa les sourcils. Parlait-elle au sens figuré ou au sens propre ? Devait-il sortir de l'eau, nu, et plonger à nouveau pour se montrer assez digne d'elle ? La paresse le retint plus qu'autre chose. Un sourire moins agréable que les précédents se dessina sur ses lèvres. N'étaient-ils vraiment plus sur la même longueur d'onde ?


Allez, on a assez joué comme ça. Reviens.

C'est qu'il y en a un qui s'amuserait si il y avait une caméra présente près du lac...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Vertigo
Nombre de messages : 12
Capacité(s) : Manipulation du métal, Slime
Véritable identité : Coralie Sorel
Date d'inscription : 09/09/2011
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords Sam 17 Sep - 11:47

"Allez, on a assez joué comme ça. Reviens."

Coralie pencha la tête pour observer Dante en contrebas. Son expression n'avait pas changé, préservant un léger sourire à la fois espiègle et coquin. Mais pour quelqu'un qui savait lire en elle -ou en Satine, puisque la jeune femme tenait cette expression de sa mère-, quelque chose avait changé. Néanmoins, elle prit appui sur ses mains et sauta dans l'eau. S'enfonçant sous la surface crevée du lac, elle battit des pieds pour remonter et s'approcher de Dante. Elle rejeta ses cheveux en arrière.

Tu n'as pas vraiment de quoi être timide...

Elle se colla contre lui, et l'embrassa tandis que ses mains exploraient son torse. Passant dans son dos, elle passa ses jambes autour de sa taille pour lui masser les épaules.

Tu es tellement tendu, c'en est presque triste.

L'une de ses mains s'égara sur l'intimité de son nouvel ami, l'autre la rejoignit, elle entourait maintenant Dante de toute son attention. Jusqu'à ce que se produise un désagréable changement. Son corps changea, s'allongea, faisant grandir ses pieds, ses mains, transformant ses membres. Ses cheveux, dans une couleur proche du verre liquide changèrent, elle gagna une coupe de cheveux semblable à un punk, les cheveux raidis sur son crâne. Coralie laissa la place à son alter-égo masculin, et tout ce qui allait avec. Alors, elle murmura à l'oreille de Dante, avec une colère froide.

Bourse-molle... Ne t'avise plus jamais de me dire ce que je dois faire.

Les volutes argentées s'évaporèrent dans l'eau. Au bord du lac, la forme se reconstitua. Nu, Vertigo récupéra ses vêtements, son manuscrit, et s'évanoui entre les arbres. Sur le chemin de la bâtisse ouest, des vêtements se formèrent autour d'elle, d'un genre beaucoup plus rock que ceux qu'elle portait en tant que femme. Gore Von Stëmmel, auteur de romans à succès, de 3 best-sellers dont deux en cours d'adaptation au cinéma.

=> Bâtisse Ouest

_________________

- Sex always gets you the hearts of men. Sometimes it's not even necessary. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dante
Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 06/03/2010
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords Lun 3 Oct - 6:25

La mélodie était fort agréable, quoique délicate. Elle les envoûtait avec harmonie jusqu'à qu'un brusque... canard rompe la symbiose composée. Que s'était-il passé ? Il faut croire que Dante n'avait pu s'empêcher d'être fidèle à lui-même, ce qui avait guère séduit la jeune femme qu'il s'efforçait de conquérir. Et pourtant, avec une perverse pareille, il croyait sincèrement que c'était dans la poche (d'autant plus qu'il savait pertinemment combien son propre physique était attractif). Bref, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Pourtant, cette regrettable expérience ne l'aurait pas empêché de continuer à chasser ledit ours si...
Mais commençons par le commencement.
Lorsqu'il lui avait intimé un ordre, Vertigo avait gagné une expression nouvelle qui ne l'avait pas plus interpellé que cela, sur le moment. Après quoi, elle avait à nouveau plongé avant de s'attarder sous l'eau. Elle se rinçait sans doute l'œil, sans mauvais jeu de mots.


"Tu n'as pas vraiment de quoi être timide..." le complimenta-t-elle, après être remontée à la surface.

Il se contenta d'esquisser un sourire satisfait. Certes, il était au courant. Et l'objet de tous ses désirs se rapprocha en adoptant une posture aussi dominatrice que voluptueuse. Dante se laissa faire; il n'était pas sans apprécier ses baisers et ses caresses :


"Tu es tellement tendu, c'en est presque triste." le plaignit-elle.

Il faut croire qu'être un Solitaire engendrait beaucoup de pression...
Il ferma les yeux lorsque les mains baladeuses de Vertigo terminèrent leur course sur un point culminant. C'est à cette instant que la fameuse fausse note rompit la sérénade.
Le "réveil" fut quelque peu brutal lorsqu'il réalisa qu'il était à proximité d'un homme, laid en plus, et visiblement hostile :


"Bourse-molle... Ne t'avise plus jamais de me dire ce que je dois faire." cracha-t-il, avant de s'évaporer.

Susceptible en plus de cela ! Dante était un peu trop... surpris et déçu pour avoir une quelconque réaction. Il observa... la chose quitter l'eau et s'éloigner, parfaitement immobile. Une expression légèrement... dégoûtée déforma légèrement ses traits de séducteur.
Pouah ! Il avait été stupide de croire que le domaine Dantès abritait quelque chose d'aussi idyllique. Non, il n'y avait décidément que des foutus monstres dans ce manoir minable.
Il se décida finalement à quitter l'eau, se fichant à présent bien de sa nudité; après quoi, il récupéra le costume négligemment laissé sur le sol. Tout en se rhabillant, il finit néanmoins par ricaner seul. Voilà une expérience qui pouvait se vanter d'être originale. Vertigo était tordu(e); il respectait cela...


=>?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Extérieur] Le lac et ses abords

Revenir en haut Aller en bas

[Extérieur] Le lac et ses abords

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Pipe en extérieur...» Question prise de vue - Portrait en extérieur» Intérieur / extérieur» Stage Macro extérieur (proximité de Dinant) le Samedi 10 septembre (maximum 5 participants)» Site pour illuminer l'extérieur !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Domaine Dantès-