AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Salon-Salle à manger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kelso
Nombre de messages : 181
Capacité(s) : Télépathie de haut niveau, et plus spécialement, implantation de faux souvenirs.
Véritable identité : Heinrich Rhoemer
Date d'inscription : 04/03/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Mer 30 Avr - 19:14

Une maison de retraite ? Oh, elle venait de l'offenser. Enfin, pas vraiment. Laughing

"D’abord on dit « bonjour » quand on est éduqué."

- Et quand on est bien éduquée, on a du respect pour les "vieux", et on évite ce genre de remarque.

Kelso croisa les bras, alors qu'elle se levait. Elle était bien petite. Loin de son mètre nonante-quatre (ou quate-vingt-quatorze pour les Français Razz ).

"Ensuite, j’espère bien que c’est chacun son tour à la vaisselle et je ne conseille à personne de me demander de faire la cuisine."

"*… pour le bien de tous !*"

Il arqua légèrement un sourcil. Repentie et mauvaise cuisinière... En même temps, vu comment elle avait vécu jusque maintenant, cela ne l'étonnait pas trop qu'elle n'ait pas eu droit à quelques cours de cuisine.

- C'est Joséphine qui fait la vaisselle. Et Jonas adore cuisiner... pour notre bien à tous.

Jonas, le seul que Kelso n'appellerait jamais par un prénom féminin. Maintenant, qui était Joséphine, c'était une autre histoire, vu qu'il donnait ce prénom à un peu tout le monde, et que ce n'était pas le seul. Ainsi, Joséphine pouvait parfois être Gertrude, ou encore Rosalie. Et même Gésabelle. Laughing

"Moi c’est Tabitha."

Et elle lui tendit la main. Mais il ne lui rendit pas la pareille.

- Désolé, je suis si vieux, je ne voudrais pas que la jeunesse qui me fait face me brise les doigts... Et quant à moi, je suis le Dr Bob Kelso. Mais Heinrich me va aussi. Rolling Eyes

_________________

- Invité, je sais ce que tu as fait... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Djinn
Nombre de messages : 55
Capacité(s) : Transformation et contrôle du sable.
Véritable identité : 'Ismat Ajam
Date d'inscription : 11/04/2008
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Jeu 1 Mai - 10:15

"- Et quand on est bien éduquée, on a du respect pour les "vieux", et on évite ce genre de remarque."

- Pareil, quand on a un minimum de respect envers qui on ne connaît pas, on évite d'accueillir les gens en les considérant comme leur boniche.

Ouhlà ! Ça pouvait durer longtemps à ce rythme. Que de politesses ! Enfin quelqu'un d'autre que le vieux français pour s'essayer au jeu très "viril" de celui qui pissera le plus loin. Ou comment embêter son monde en faisant durer un échange verbal inutile.

"- C'est Joséphine qui fait la vaisselle. Et Jonas adore cuisiner... pour notre bien à tous."

Tiens, c'était Jonas qui se chargeait de faire le graillon ? Le juge savait cuisiner autre chose que ses clients ? Ohoh ! Toutes ces saines paroles allaient finir par mettre Tabitha en appétit. Mais il y avait un point un peu... bizarre là. Cette dernière remarque. Ça lui rappelait un truc... Elle afficha une moue dubitative. Il refusa sa poignée de main, à croire qui ne voulait vraiment pas repartir sur de bonnes bases, surtout avec une excuse pareille.

"- Désolé, je suis si vieux, je ne voudrais pas que la jeunesse qui me fait face me brise les doigts... Et quant à moi, je suis le Dr Bob Kelso. Mais Heinrich me va aussi."

- Ah...

Tab soupira et fourra ses mains dans ses poches. Et elle ne savait toujours pas si elle devait tutoyer ou vouvoyer "doc'". Sûr, il le faisait exprès. Elle changea de sujet.

- C'est un peu vide ici. Où sont les autres ?

Elle supposait qu'ils n'étaient pas seuls dans l’équipe, sans compter Joey à l'étage.

_________________

Fiche & Evolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kelso
Nombre de messages : 181
Capacité(s) : Télépathie de haut niveau, et plus spécialement, implantation de faux souvenirs.
Véritable identité : Heinrich Rhoemer
Date d'inscription : 04/03/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Jeu 1 Mai - 12:59

"Pareil, quand on a un minimum de respect envers qui on ne connaît pas, on évite d'accueillir les gens en les considérant comme leur boniche."

- J'ai pourtant bien cru que vous étiez la nouvelle bonne, fit-il sur un ton faussement innoncent. Enfin, c'est vrai que généralement, une femme de ménage est mieux vêtue. Ca aurait dû me mettre sur la voie...

Tiens, faudrait peut-être qu'il bidouille dans sa tête, pour qu'elle aime le ménage, comme il l'avait fait plus tôt dans la journée avec Evan et les hommes... Razz
Enfin, c'était une alliée, il allait se retenir... Un moment en tout cas.


"C'est un peu vide ici. Où sont les autres ?"

- En bas. Je m'apprétais à les rejoindre, tu n'as qu'à venir.

Il était passé au tutoiement. Ce serait sans doute plus commode.

- Martha et Geogette seront ravies de faire ta connaissance...

Et Kelso passa à côté de Tabitha, et prit donc le chemin de la salle des soins.

=> Salle des soins

_________________

- Invité, je sais ce que tu as fait... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Djinn
Nombre de messages : 55
Capacité(s) : Transformation et contrôle du sable.
Véritable identité : 'Ismat Ajam
Date d'inscription : 11/04/2008
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Jeu 1 Mai - 15:17

"- J'ai pourtant bien cru que vous étiez la nouvelle bonne. Enfin, c'est vrai que généralement, une femme de ménage est mieux vêtue. Ca aurait dû me mettre sur la voie..."

Tabitha eut un demi-sourire condescendant. Sûr, ils n'appartenaient pas à la même génération et ne possédaient pas tout à fait le même style vestimentaire. Et donc, c'était le vouvoiement ?

"- En bas. Je m'apprétais à les rejoindre, tu n'as qu'à venir. Martha et Geogette seront ravies de faire ta connaissance..."

Ah ben non. Ce serait le tutoiement.

- Ok. Je te suis.

Qui pouvait donc encore s'appeler Georgette de nos jours ? Sans doute quelqu'un de l'âge de Heinrich. Ou quelqu'un qui n'avait pas eu des parents très sympa...

Arrow Salle de soins

_________________

Fiche & Evolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Forge
Nombre de messages : 60
Capacité(s) : Génie concepteur - Pouvoirs mystiques
Véritable identité : Ian Malcolm
Date d'inscription : 08/04/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Ven 2 Mai - 7:19

Arrow Quartiers pauvres / Place des Morts

En deux temps, trois mouvements, Forge apparut dans le salon. La seconde d'après, Memento repartait chercher les autres. Forge poussa un mince soupir. La bataille était terminée, son cauchemar était terminé. Et il avait réussi à survivre aux Maléfiques.

"Si Jonas me cherche, je suis à l'hôpital." déclara Kelso, avant de les laisser à leur sort.

Il n'était pas très solidaire pour un Repenti ! Enfin, Forge supposait qu'il avait ses raisons...


"Je ne sais pas ce qu'il faut lui faire, pour le faire changer." remarqua néanmoins Siegfried, après s'être installé sur le sofa.

Forge esquissa un sourire amusé, même si l'humeur n'y était pas.


"Ca va, vous autres ?" ajouta Siegfried.

Ca peut aller, répondit Forge, avant de jeter un rapide coup d'oeil à sa cheville cassée.

Tiens, lui aussi aurait bien besoin de s'asseoir un peu. Du moins, s'il ne voulait pas que sa cheville triple de volume.


"Mon épaule est démise. Et j'ai un affreux mal de crâne." répondit à son tour Medusis, suivi de près par Paceyk qui signala qu'il avait également le bras cassé.

Pendant ce temps, Hypporion se soigna à sa façon. Une technique spéciale mais efficace^^


"Je n'ai plus rien." lâcha le mutant, une fois l'opération terminée.

Avant de s'occuper du cas de Medusis ! A l'instar de Paceyk, Forge préféra regarder ailleurs.

Il avait eu son lot d'horreur pour la journée^^


"Vous avez des aspirines," demanda ensuite le plus jeune des Repentis.

Bonne question ! Cela faisait quelques temps que Forge n'était pas rentré à la base et il n'était plus très sûr de savoir où se trouvaient les choses...


"Ca fera l'affaire, en attendant que le Médecin revienne." rétorqua Siegfried, avant d'envoyer une bouteille d'alcool à Hannibal.

Paceyk alluma alors la TV et tomba sur un flash spécial, traitant des attentats de Londres. Encore des bonnes nouvelles ! Forge fronça les sourcils en écoutant ce qui était raconté. Vu comme les choses étaient parties, le monde aurait toujours besoin de redresseurs de torts comme les Repentis.


"C'est vraiment horrible... Tous ces pauvres gens morts..." nota Paceyk.

Horrible, c'était bien le mot. Forge acquiesça d'ailleurs d'un bref signe de tête. Et il allait donner son avis sur la question lorsqu'il reçut un message télépathique du patron. Ils devaient tous se rendre en salle de soins. Bien, il pourrait peut-être trouver une bande ou autre chose pour maintenir sa cheville en place en attendant le retour du médecin ( Laughing ).

Ainsi donc, sans rien ajouter de plus, Forge suivit le mouvement et rejoignit la salle de soins, en évitant de trop s'appuyer sur sa cheville blessée^^


Arrow Salle de Soins


[Hrp : Outch, il était temps que je poste ici^^]

_________________
"L'esprit qui invente est toujours mécontent de ses progrès, parce qu'il voit au-delà."

"Le progrès consiste à détruire, grâce à des inventions de génie, ce que le génie de l'homme a créé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kelso
Nombre de messages : 181
Capacité(s) : Télépathie de haut niveau, et plus spécialement, implantation de faux souvenirs.
Véritable identité : Heinrich Rhoemer
Date d'inscription : 04/03/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Mer 24 Fév - 19:04

Arrow En dehors de New York, Le Nouveau Repaire des Maléfiques (détruit), A l'écart du chemin

Heinrich était assis dans un fauteuil, une main sur le front. Pas l'air soucieux, mais presque. Qui donc pouvait le poursuivre ? Avait-il fait du mal à quelqu'un récemment... ? Mauvaise question. :queen:
Il soupira légèrement. Le trajet dans la voiture emprunté s'était fait dans le silence, et là, il avait laissé Mikhail se rafraichir à l'étage.
Enfin, quand on disait dans le silence, la radio leur avait appris le carnage de Death Street. Encore des morts et des morts. Mais bon, les Repentis n'auraient pas pu faire grand chose. Et ils étaient tout de même venu à bout d'ennemis tout aussi dangereux.
Son regard tomba sur les invitations pour le bal de Lomÿs. Au moins de quoi lui changer les idées.

_________________

- Invité, je sais ce que tu as fait... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Lun 8 Mar - 23:55

Arrow Repaire des Maléfiques (Détruit), Hors de New York

Wade descendit du bus silencieux et pensif. Il laissa Foudre et Boomshoot sortir du véhicule avant lui, pour ne pas trébucher et trouver le chemin. Il les dépassa pour rejoindre le salon après y avoir localisé Heinrich. Les soins prodigués par Soul dans le bus lui avaient permis de faire un point sur les derniers évènements de New York. Le Centre-ville. Lomÿs. Toujours ce maudit Manoir Spencer où il ne pouvait pénétrer. Les Templiers. Le prêtre en banlieue. Rien d'insurmontable, tout cela devrait attendre.

Heinrich. En forme?

Jonas était-il satisfait des résultats d'aujourd'hui? Dur à dire.

Nous discuterons en privé de l'affaire qui te concerne.

Il percevait une multiplication inquiétant des problèmes d'un coup. Il se maudit, s'il ne s'était pas autant concentré sur Abyss et les Maléfiques ces derniers temps, aurait-il remarqué que d'autres manoeuvraient tout aussi habilement dans leur coin?
Il oubliait ses yeux, de vieux amis, mais vivre dans le passé n'avait jamais été bénéfique pour lui, il prendrait le temps de s'habituer en serrant les dents. Il attendit l'arrivée des autres Repentis pour faire le point. Il s'installa dans un fauteuil et croisa les jambes, soutenant sa tête de son bras droit posé sur l'accoudoir.


Une minute de silence. Le moins que nous puissions faire pour les gens avec qui nous avons combattu et qui y ont laissé leur vie. Maintenant.

Il regarda l'heure par les yeux de Foudre, celle-ci n'était pas d'une nature tendre, et si le leader des Repentis sentait que sa destinée était en train de basculer, ce ne serait jamais une femme tendre. Une chose qu'il savait apprécier. Il reprit la parole après cette minute.

Pour éliminer les Maléfiques, nous avons négligé d'autres menaces. Mais personne n'est à blâmer pour ça, nous ne sommes pas assez nombreux pour gérer plusieurs menaces à la fois. Il souffla. Je sens beaucoup de choses en mouvement. Des perturbations et d'autres choses imprécises.

Il émit un faible éclat de joie, et un sourire éclaira son visage.
*Content de vous revoir, Charles.* Il était bien trop doué, le vieux renard!
Mais ce n'était pas le moment d'en parler.


Demain nous reprenons la partie, je dois réfléchir à qui et comment, et penser à ce dont nous ne devons pas nous mêler. D'ici là, vous avez quartier libre. Reposez-vous, changez-vous les idées. Les placards sont pleins pour ceux qui veulent. Heinrich, Joseph et moi sommes conviés à un bal.

Portant toujours ses lunettes, il ne prit pas la peine de tourner la tête pour s'adresser à Foudre. Il lui serait dorénavant difficile de regarder les gens dans les yeux.

Lilah, voudriez-vous me faire le plaisir de m'accompagner?

Il écouta distraitement la réponse et redressa la tête, interpellé.

Que se passe-t'il Mikhaïl?
Revenir en haut Aller en bas
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Soul
Nombre de messages : 35
Capacité(s) : Résurrection et guérison
Véritable identité : Joseph Kaboré
Date d'inscription : 07/02/2008
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Mar 9 Mar - 16:31

Arrow En dehors de NY, Repaire des Maléfiques (Détruit)

Durant le trajet, Joseph n'avait pas attendu de retrouver son énergie -deux résurrections, dont la sienne, ça l'avait épuisé- pour soigner les blessés. Si Cure fut guéri, sans cicatrice, ce fut plus compliqué pour Forge et son bras. Le convoi arriva finalement au Manoir de Jonas.

Tous en descendirent, et Joseph emboîta le pas de Wade qui, malgré sa nouvelle cécité, se dirigeait plutôt bien. Lorsqu'ils arrivèrent dans le salon, le très agréable vieillard était déjà là.


- Heinrich. En forme ? Nous discuterons en privé de l'affaire qui te concerne.

Lorsque tout le monde fut arrivé, Jonas reprit la parole.

- Une minute de silence. Le moins que nous puissions faire pour les gens avec qui nous avons combattu et qui y ont laissé leur vie. Maintenant.

Soul pensa au petit jeune, mais aussi à Joey, qu'il avait connu en Afrique. C'était horrible de mourir ainsi. La minute de silence prit alors fin.

- Pour éliminer les Maléfiques, nous avons négligé d'autres menaces. Mais personne n'est à blâmer pour ça, nous ne sommes pas assez nombreux pour gérer plusieurs menaces à la fois.

Joseph fronça les sourcils. Quels malheurs allaient donc encore leur tomber sur la tête ?

- Je sens beaucoup de choses en mouvement. Des perturbations et d'autres choses imprécises.

Soul fut alors étonné de voir le juge sourire. C'était déplacé, mais il devait y avoir une bonne raison, que Jonas ne donna pas.

è Demain nous reprenons la partie, je dois réfléchir à qui et comment, et penser à ce dont nous ne devons pas nous mêler. D'ici là, vous avez quartier libre. Reposez-vous, changez-vous les idées. Les placards sont pleins pour ceux qui veulent. Heinrich, Joseph et moi sommes conviés à un bal.

Ah oui, le bal ! Joseph avait presque failli oublier. Aussi :

"Je vous laisse, il faut que je repasse par chez moi. Jonas, Heinrich, à tout à l'heure. Bonne soirée à tous."

Et sans laisser le temps à qui que ce soit de répondre, il quitta les lieux. Arrivé à sa voiture, il se souvint qu'il n'avait plus la clé... Heureusement, il ne l'avait pas verrouillée, et il y avait un double à l'intérieur. Une fois qu'il eut démarré, il repartit vers le centre-ville.

Arrow Quartiers riches, Manoir Lomÿs (via son appartement)

_________________
"L'embêtant avec la résurrection,


c'est qu'il faut mourir avant."

>< Evolution ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Forge
Nombre de messages : 60
Capacité(s) : Génie concepteur - Pouvoirs mystiques
Véritable identité : Ian Malcolm
Date d'inscription : 08/04/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Mar 9 Mar - 19:53

Arrow En dehors de New York ~ Le Nouveau Repaire des Maléfiques (détruit)

Lorsque Forge réouvrit les yeux, il était confortablement installé sur un fauteuil et il ne souffrait plus. Les Repentis étaient rentrés à la base, ou du moins la plupart d'entre-eux. Se redressant quelque peu, Forge observa le décor comme s'il le découvrait pour la toute première fois. Rassemblés dans le salon, les Repentis écoutaient leur leader. Ils avaient survécu.

"... les Maléfiques, nous avons négligé d'autres menaces." Disait Wade. "Mais personne n'est à blâmer pour ça, nous ne sommes pas assez nombreux pour gérer plusieurs menaces à la fois. Je sens beaucoup de choses en mouvement. Des perturbations et d'autres choses imprécises."

De nouvelles menaces, de nouveaux ennemis,... Cela ne finirait jamais. Le hic, c'était que Forge était las de mener cette vie, ce combat perpétuel contre le mal. En ce qui le concernait, il avait déjà bien trop donné en comparaison de ses 'crimes'. Forge n'avait fait que servir son pays. La libération d'Abyss, la construction des Sentinelles,... Ces évènements étaient certes regrettables, mais ils n'étaient pas entièrement de son fait. Forge était un militaire qui avait simplement obéi aux ordres. Le reste n'était que des dommages collatéraux provenant des décisions qu'on l'avait contraint à prendre. Pourquoi devrait-il être le seul à en assumer les conséquences ? Non, il était plus que temps qu'il change de vie.

"Demain nous reprenons la partie, je dois réfléchir à qui et comment, et penser à ce dont nous ne devons pas nous mêler. D'ici là, vous avez quartier libre. Reposez-vous, changez-vous les idées. Les placards sont pleins pour ceux qui veulent. Heinrich, Joseph et moi sommes conviés à un bal." Ajouta Jonas, l'air un peu plus joyeux.

Et alors que Wade s'adressait à Foudre, le regard de Forge balaya tristement le salon. Trois des leurs n'étaient pas revenus du combat : Memento, le jeune Medusis et... Ultima. Quant à l'issue de la bataille, elle restait incertaine même si Wade avait l'air un minimum satisfait. Les Maléfiques avaient-ils tous été détruits ? Qu'était-il advenu d'Abyss ? Forge se posait un tas de questions. Posant les yeux sur le moignon qui lui servait à présent de bras droit, Forge se dit qu'il avait avant tout beaucoup de chance de s'en être sorti vivant (à défaut d'en être revenu en un seul morceau^^). Il devait sans doute ce petit miracle aux efforts conjoints de Cure et de Soul.


"Je vous laisse, il faut que je repasse par chez moi. Jonas, Heinrich, à tout à l'heure. Bonne soirée à tous." Déclara justement ce dernier, avant de s'en aller précipitamment.

Lui aussi était convié au bal apparemment. Tant mieux pour lui. Même s'il se réjouissait d'avoir survécu, Forge n'était pas vraiment d'humeur à faire la fête. D'ailleurs, il se leva, non sans difficulté, et dit à Jonas ce qu'il avait sur le cœur depuis quelques temps déjà.


Je vais y aller aussi, fit-il. Et je ne reviendrai pas. Pas en tant que Repenti en tout cas. Jonas, je suis désolé de te lâcher maintenant ; et je me doute que le moment est mal choisi ; mais j'estime avoir suffisamment donner de ma personne pour réparer mes bévues passées.

Il est temps pour moi de poursuivre ma route hors du chemin de la repentance, ajouta-t-il.

Il esquissa alors un léger sourire, amusé par la formulation un brin pompeuse de sa dernière remarque. Son discours était presque trop solennel, mais le fait était qu'il ne prenait pas ce départ à la légère. Cette décision était significative, ce choix important.


Saches toutefois que, si jamais tu as besoin d'aide, ma porte te sera toujours ouverte, conclut-il.

Cette proposition était d'ailleurs valable pour tous les Repentis. Ce n'était pas parce qu'il quittait le groupe, qu'il allait les snober, XD :king: Quoi qu'il en soit, il avait terminé son speech. A présent, il était prêt à écouter les réactions des autres.

_________________
"L'esprit qui invente est toujours mécontent de ses progrès, parce qu'il voit au-delà."

"Le progrès consiste à détruire, grâce à des inventions de génie, ce que le génie de l'homme a créé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Foudre
Nombre de messages : 945
Capacité(s) : lance des éclairs avec ses doigts, et télékinésie (avec un petit contrôle)
Véritable identité : Lilah Willows
Date d'inscription : 18/07/2006
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Ven 19 Mar - 1:25

Arrow En dehors de NY, Repaire des Maléfiques (Détruit)

Foudre descendit du bus, et jeta un coup d'oeil en arrière. Pauvre Wade, elle le comprenait. Elle aussi s'était retrouvée aveugle. Bon, elle n'avait pas bougé de son salon, que Wish l'avait guérie, mais c'était assez déboussolant. Autant perdre un oeil, elle s'y était faite à l'époque, mais les deux... Neutral Mais bon, Lilah n'était pas télépathe, elle aurait eu bien plus de difficultés à se déplacer sans la divine intervention de Wish.
Et dans le salon, surprise, Kelso était en vie !! Rolling Eyes Il n'était pas censé avoir carbonisé, lui ? Arf, les petits mensonges... Apparemment, on leur cachait quelque chose... scratch


"Une minute de silence. Le moins que nous puissions faire pour les gens avec qui nous avons combattu et qui y ont laissé leur vie. Maintenant."

Lilah leva les yeux au plafond. Bien le genre de cérémonie qu'elle détestait. Qu'est-ce qu'une minute de silence allait bien pouvoir changer pour eux ? Ils étaient morts, non ? Rolling Eyes

"Pour éliminer les Maléfiques, nous avons négligé d'autres menaces. Mais personne n'est à blâmer pour ça, nous ne sommes pas assez nombreux pour gérer plusieurs menaces à la fois. Je sens beaucoup de choses en mouvement. Des perturbations et d'autres choses imprécises."

New York était une ville très active, on dirait ^^ Bien plus que le commun des mortels ne pouvait d'ailleurs se l'imaginer. Elle ne le savait que trop bien, pour avoir participé à des choses dont elle n'aurait jamais soupçonné l'existence du temps où sa Mutation ne s'était pas encore déclenchée.
Par contre, elle arqua un sourcil en le voyant sourire. Qu'y avait-il donc de si amusant ? Suspect


"Demain nous reprenons la partie, je dois réfléchir à qui et comment, et penser à ce dont nous ne devons pas nous mêler. D'ici là, vous avez quartier libre. Reposez-vous, changez-vous les idées. Les placards sont pleins pour ceux qui veulent. Heinrich, Joseph et moi sommes conviés à un bal."

Finalement, elle n'aurait pas laissé son fils trop longtemps seul avec Bill. Elle allait pouvoir profiter du reste de la soirée.

"Lilah, voudriez-vous me faire le plaisir de m'accompagner?"

Ou pas. Razz
Bon, elle pouvait éventuellement refuser, mais l'invitation était tentante. Quand était-ce, la dernière fois où elle avait passé un moment agréable ? Avant l'Arme X, très certainement.


- J'imagine que ça ne me tuera pas d'accepter, répondit-elle donc.

Et juste après, Soul annonça qu'il devait se préparer pour la soirée. Ce qui lui faisait penser qu'elle aussi n'avait rien à se mettre ici. Elle n'avait pas vraiment emporté de valise lorsqu'elle avait débarqué au manoir de Jonas. ^^"


"Je vais y aller aussi. Et je ne reviendrai pas."

C'était... Pff, elle s'en fichait un peu. :queen:

"Pas en tant que Repenti en tout cas. Jonas, je suis désolé de te lâcher maintenant ; et je me doute que le moment est mal choisi ; mais j'estime avoir suffisamment donner de ma personne pour réparer mes bévues passées."

Hum... Quant à Foudre, il faudrait sans doute plus que sa participation contre les Maléfiques. Elle avait un passif assez lourd depuis qu'elle avait fuit l'Arme X. Razz

"Il est temps pour moi de poursuivre ma route hors du chemin de la repentance. Saches toutefois que, si jamais tu as besoin d'aide, ma porte te sera toujours ouverte."

Elle pointa alors Forge du doigt.

- Hé, n'oublies pas que tu m'a promis un super-bras bionique, lui rappella-t-elle.

Bon, ok, ce n'était pas vraiment les termes qu'il avait employé. Ca sonnait plutôt dans le genre de "plus esthétiques".


- Je ne vais pas aller à ce bal avec... ça ! termina-t-elle, en désignant ce qui lui servait d'avant-bras droit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Djinn
Nombre de messages : 55
Capacité(s) : Transformation et contrôle du sable.
Véritable identité : 'Ismat Ajam
Date d'inscription : 11/04/2008
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Lun 22 Mar - 17:58

Arrow Le Nouveau Repaire des Maléfiques (détruit)

Le voyage en bus n’apaisa pas Tabitha. Bien au contraire. Et leur arrivée au QG ne fit que confirmer ses craintes. Un certain nombre des Repentis manquait à l’appel. Hannibal, Joey, Malvina... Et la tristesse qu’elle éprouvait à cet instant s’apparentait bien plus à de la colère.

« Une minute de silence. Le moins que nous puissions faire pour les gens avec qui nous avons combattu et qui y ont laissé leur vie. Maintenant. »

La miss respecta le silence de rigueur, ce qui ne l’empêchait pas de bouillonner intérieurement. Sans savoir à qui elle pouvait bien en vouloir. Sa colère ne changerait rien de toute façon. Alors autant qu’elle se la ferme. Ça passerait. Ça passait toujours, c’était ça le pire. Jonas reprit la parole.

« Pour éliminer les Maléfiques, nous avons négligé d'autres menaces. Mais personne n'est à blâmer pour ça, nous ne sommes pas assez nombreux pour gérer plusieurs menaces à la fois. Je sens beaucoup de choses en mouvement. Des perturbations et d'autres choses imprécises. »

Encore plus zarb qu’un maître jedi lui alors. S’il se mettait tout d’un coup à causer à l’envers cela ne l’étonnerait même plus. Au lieu de ça, le patron parut… content ? Tab’ haussa un sourcil interrogateur, à la fois intriguée et agacée. Elle appréciait beaucoup le vieux bonhomme, elle ne comptait pas lâcher l’équipe mais il y avait des moments un peu « déroutants ».

« Demain nous reprenons la partie, je dois réfléchir à qui et comment, et penser à ce dont nous ne devons pas nous mêler. D'ici là, vous avez quartier libre. Reposez-vous, changez-vous les idées. Les placards sont pleins pour ceux qui veulent. Heinrich, Joseph et moi sommes conviés à un bal. »

Tabitha eut un mince sourire moqueur. Ils revenaient d’une tuerie et eux ils allaient au bal ? Faudrait vraiment qu’elle dégote le mode d’emploi des us et coutumes du coin. New-York était vraiment une ville charmante… Joseph s’esquiva, sans doute pour se repoudrer le nez avant la soirée, et Jonas invita Lilah à se joindre à eux. Puis ce fut Forge qui intervint à son tour :

« Je vais y aller aussi. Et je ne reviendrai pas. Pas en tant que Repenti en tout cas. Jonas, je suis désolé de te lâcher maintenant ; et je me doute que le moment est mal choisi ; mais j'estime avoir suffisamment donner de ma personne pour réparer mes bévues passées. Il est temps pour moi de poursuivre ma route hors du chemin de la repentance. »

Woh. Ça faisait un peu l’ermite qui vient de découvrir qu’il y a une autre vie en dehors de sa grotte. Y aurait du vide ce soir dans c’te baraque.

« Saches toutefois que, si jamais tu as besoin d'aide, ma porte te sera toujours ouverte. »

Un ermite cool. La dénommée Foudre ne rata pas l’occasion et ajouta :

« Hé, n'oublies pas que tu m'a promis un super-bras bionique. Je ne vais pas aller à ce bal avec... ça ! »

- Le cyberpunk est très tendance cette année pourtant. Tu vas faire fureur ! lança Boomshoot avec une légèreté à laquelle elle ne s’était pas attendue. Elle se reprit : Bon ben bonne chance à toi, à l’adresse de Ian. La jeune femme se dirigea vers la cuisine : Ramenez-nous du caviar, dit-elle en se retournant vers Wade.

Tabitha disparut dans la cuisine. Elle se sentait remontée pire qu’une pendule neuve, elle avait besoin de boire un truc frais. Ils avaient « quartier libre » qu’il avait dit le patron. Et bien elle en profiterait pour se défouler un peu.


Arrow Cuisine [Ellipse]

_________________

Fiche & Evolution


Dernière édition par Boomshoot le Mer 23 Juin - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cure
Nombre de messages : 316
Capacité(s) : Soin + Télépathie
Véritable identité : Carmine Brigante
Date d'inscription : 12/06/2006
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Mer 14 Avr - 8:56

<=Repaire des Maléfiques (Détruit)

Les Repentis se retrouvèrent dans le salon, Cure resta debout. Kelso était arrivé bien avant et Wade venait de s'installer, visiblement prêt à prendre la parole. Brigante bouillonnait, il n'y avait pas d'autre mot. Mais pour l'heure, il se contenta de serrer les poings.

"Une minute de silence. Le moins que nous puissions faire pour les gens avec qui nous avons combattu et qui y ont laissé leur vie. Maintenant." Commença-t-il par dire.

Cure baissa les yeux. C'était si facile à admettre et à faire pour eux. Il n'était au fond même pas certain de ce qui était arrivé à Malvina. Ce dont il était sûr, c'est que Wade était grandement fautif... Mad Une fois le temps de recueillement passé, le leader des Repentis poursuivit :


"Pour éliminer les Maléfiques, nous avons négligé d'autres menaces. Mais personne n'est à blâmer pour ça, nous ne sommes pas assez nombreux pour gérer plusieurs menaces à la fois. Je sens beaucoup de choses en mouvement. Des perturbations et d'autres choses imprécises."

Il ne put s'empêcher de songer aux Templiers, qu'il avait quitté sans cérémonie. Mais il devait les retrouver, il se montrerait fidèle envers Leigh. Il... Allez savoir ce qui avait pu se passer durant son absence.
Absorbé par ses pensées, il ne vit heureusement pas l'éclat de joie traverser brièvement le visage de Wade.


"Demain nous reprenons la partie, je dois réfléchir à qui et comment, et penser à ce dont nous ne devons pas nous mêler. D'ici là, vous avez quartier libre. Reposez-vous, changez-vous les idées. Les placards sont pleins pour ceux qui veulent. Heinrich, Joseph et moi sommes conviés à un bal."

Et c'était tout ? Ils allaient au Bal tranquillement ?! Wade invita d'ailleurs Foudre... Rolling Eyes avant de se préoccuper de Paceyk.
Après le départ de Soul, ce fut Forge qui prit la parole. Cure remarqua avec satisfaction qu'il partageait son enthousiasme.


"Je vais y aller aussi. Et je ne reviendrai pas. Pas en tant que Repenti en tout cas. Jonas, je suis désolé de te lâcher maintenant ; et je me doute que le moment est mal choisi ; mais j'estime avoir suffisamment donner de ma personne pour réparer mes bévues passées. Il est temps pour moi de poursuivre ma route hors du chemin de la repentance."

Il était légèrement surpris mais il trouvait cette réaction naturelle. Il connaissait évidemment le passé de son ami, mais Forge n'avait rien à voir avec ces "anciens" criminels et meurtriers. Il avait assez donné. D'autant plus que ce groupe semblait condamné à ne jamais voir son but réalisé.

"Saches toutefois que, si jamais tu as besoin d'aide, ma porte te sera toujours ouverte." Remarqua-t-il néanmoins.

Foudre intervint : Rolling Eyes


"Hé, n'oublies pas que tu m'a promis un super-bras bionique. Je ne vais pas aller à ce bal avec... ça !"

Cure gagna un air blasé. Qu'elle était insupportable. Existait-il réellement un moyen de la supporter ? Ne lui était-il pas venu à l'esprit que Forge aurait d'abord à s'occuper de son bras ?
Boomshoot en salua quelques uns à sa façon avant de s'éclipser. Et Cure ne tint plus.


Et Malvina ? Vous l'avez incitée à aller là-bas, vous vous fichiez bien des risques et de ce qui pouvait arriver en définitive ! Vous ignorez ce qui lui est arrivé mais vous moquez bien de le savoir ! Fit-il à l'égard de Wade.

Après quoi, il prit un ton plus ironique :


Ma foi, tout va bien pour vous. Vous avez obtenu ce que vous vouliez, vous n'avez perdu que quelques hommes, de quoi vous permettre de dormir sur vos deux oreilles cette nuit...

Il croyait beaucoup moins à cette histoire de "repentance" que Forge. Lui aussi allait partir, comme il était convenu. Mais il doutait de revenir...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Algernon
Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 07/04/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Mer 14 Avr - 9:09

<=Repaire des Maléfiques (Détruit)

Dès qu'il fut arrivé, Siegfried s'installa plutôt loin de son grand ami Kelso, visiblement présent depuis un moment. Tout cela avait été éprouvant, mais ils s'en étaient plutôt bien sortis. Smile

"Une minute de silence. Le moins que nous puissions faire pour les gens avec qui nous avons combattu et qui y ont laissé leur vie. Maintenant." Commença Wade.

Siegfried s'exécuta bien évidemment, bien qu'il n'était pas du tout ému. Il était guère proche de ceux qui avaient laissé leur vie, et puis le principal demeurait franchement que lui soit revenu en un morceau. Razz Il mima néanmoins un air grave. Wade était tout de même revenu aveugle, ce n'était pas rien !


"Pour éliminer les Maléfiques, nous avons négligé d'autres menaces. Mais personne n'est à blâmer pour ça, nous ne sommes pas assez nombreux pour gérer plusieurs menaces à la fois. Je sens beaucoup de choses en mouvement. Des perturbations et d'autres choses imprécises."

Il arqua un sourcil face à l'air passablement joyeux qui conquit leur chef. Sous-entendait-il qu'il n'y avait pas que des mauvaises nouvelles ? Et bien... Razz

"Demain nous reprenons la partie, je dois réfléchir à qui et comment, et penser à ce dont nous ne devons pas nous mêler. D'ici là, vous avez quartier libre. Reposez-vous, changez-vous les idées. Les placards sont pleins pour ceux qui veulent. Heinrich, Joseph et moi sommes conviés à un bal."

Siegfried ne perdit pas une seconde pour se lever. Enfin un peu de repos et de solitude ! Deux éléments essentiels ! Sans plus se préoccuper des airs franchement peu avenants de Forge, voire surtout de Cure, il dégagea les lieux. Le premier s'apprêtait à partir, le second à pousser un coup de gueule; et alors ?!


=>Stand-by

_________________
"Seal my fate tonight
I hate to have to cut the fun short
But the joke's wearing thin
Let the audience in
Let my opera begin!"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Paceyk
Nombre de messages : 106
Capacité(s) : Fait jaillir des lianes de ses poignets, et secrétion de venins par ses paumes.
Véritable identité : Mikhail Aramov
Date d'inscription : 17/03/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Lun 19 Avr - 18:43

Arrow Repaire des Maléfiques (Détruit)

Arrivé avec Kelso, Mikhail ne s'attarda pas avec le vieil homme. Il monta à l'étage, pour se rafraichir un peu. Jamais il n'avait eu aussi chaud. Au sens propre comme au figuré. Si les Repentis, et particulièrement Soul, ne lui étaient pas venu en aide, il aurait sans doute péri brûlé dans ce cercle de feu.
Il observa son reflet dans le miroir. Il n'était plus certain de comprendre. Mr Jax, son seul lien avec les Invisibles dans ce pays, lui avait dit qu'ils feraient tout pour un monde où les Mutants auraient leur place. Paceyk pouvait comprendre que des membres soient envoyés dans des groupes de Mutants pour les avoir à l'oeil, mais pourquoi laisser des individus comme les Maléfiques agir impunément ? Plutôt que d'infilter les Repentis, pourquoi les Invisibles ne leur avaient-ils pas apporté un soutien plus efficace, plus important ? Demetrius lui avait parlé de Mutants au grand potentiel au sein du groupe.
Quand il repensait aux pertes de Repentis... Arf, non, il ne comprenait. Et il valait mieux qu'il ignore que le responsable principal des pertes était un "collègue".
Lorsque le Russe redescendit dans le salon, les autres étaient revenus. Wade fit alors un petit discours, incluant une minute de silence, ses inquiétudes sur d'autres évènements à venir, et l'annonce de sa participation à un bal (chose que, comme Cure, il trouvait un peu déplacée :queen: ). Plusieurs commencèrent à s'en aller, pour de bon, ou juste pour quitter la pièce.


"Que se passe-t'il Mikhaïl?"

Un peu surpris, il tourna la tête vers Wade. Devait-il en parler maintenant ? Pas sûr que ce soit le moment opportun.

- Cela peut attendre la fin de votre bal, Jonas. Mais... C'est juste que je me questionne. Pas sur ce groupe, mais un autre. J'ai besoin de réfléchir avant de vous en dire plus... Je prends déjà des risques rien qu'avec ce que je viens de vous dire.

Et ce n'était pas peu dire. Neutral

- Messieurs, Madame, bonne soirée...

Et Paceyk quitta lui aussi la pièce.

=> ELLIPSE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Sam 1 Mai - 18:51

"Je vous laisse, il faut que je repasse par chez moi. Jonas, Heinrich, à tout à l'heure. Bonne soirée à tous."

Jonas répondit au salut de l'avocat, et le laissa filer, tout comme Frederick qui semblait vouloir s'éloigner un peu. Il sentait les esprits bouillonner autour de lui, son combat d'aujourd'hui n'était pas terminé. Malgré tout, Foudre accepta de l'accompagner au Bal, c'était toujours ça de fait!

"Je vais y aller aussi. Et je ne reviendrai pas. Pas en tant que Repenti en tout cas. Jonas, je suis désolé de te lâcher maintenant ; et je me doute que le moment est mal choisi ; mais j'estime avoir suffisamment donné de ma personne pour réparer mes bévues passées. Il est temps pour moi de poursuivre ma route hors du chemin de la repentance."

A chacun de juger le moment où il pense avoir payé sa dette, personne ne doit se sentir emprisonné ici, Forge.

Il regrettait le malaise ressenti par le dès à présent ex-Repenti, il n'avait jamais trop touché aux émotions de ses alliés, à eux de s'exprimer lorsqu'ils le souhaitaient. C'était le moment de Forge donc.

"Saches toutefois que, si jamais tu as besoin d'aide, ma porte te sera toujours ouverte."

Je n'en doute pas, de mon côté, sois sûr que j'aurais toujours à l'oeil ta situation.

C'était dit de façon amicale, qu'il sache que Jonas ne lui en voulait pas. Par contre, il ne précisa rien sur ce qu'il percevait, 'plânant' autour de Forge. Inutile de l'inquiéter maintenant, ce serait facilement perçu comme une menace.

"Hé, n'oublies pas que tu m'a promis un super-bras bionique. Je ne vais pas aller à ce bal avec... ça !" Ajouta la jeune femme avec sa fougue habituelle.

Le leader des Repentis ne fit aucun commentaire, ça se passait de son appréciation, ils n'auraient qu'à raccompagner le scientifique chez lui pour qu'il s'occupe du fameux bras manquant.


"Le cyberpunk est très tendance cette année pourtant. Tu vas faire fureur ! [...] Ramenez-nous du caviar."

Tandis que Tabitha quittait la pièce, Wade leva la main pour lui signifier qu'il avait bien reçu le message.
Plusieurs des Repentis semblaient penser que le bal était parfaitement déplacé dans ce contexte. Il ne voyait pas les choses de la même manière. Par contre, il comprenait que son sourire, déjà rare, les ait surpris.


"Et Malvina ? Vous l'avez incitée à aller là-bas, vous vous fichiez bien des risques et de ce qui pouvait arriver en définitive ! Vous ignorez ce qui lui est arrivé mais vous moquez bien de le savoir !"

C'était donc le tour de Cure de s'exprimer... Le Juge ne répondit pas de suite, il n'avait pas d'argument à opposer à cela. jusqu'ici.

"Ma foi, tout va bien pour vous. Vous avez obtenu ce que vous vouliez, vous n'avez perdu que quelques hommes, de quoi vous permettre de dormir sur vos deux oreilles cette nuit..."

Glacial, Jonas se leva pour venir se planter face à Carmine. Il ôta ses lunettes quelques secondes, de quoi lui rappeler qu'il s'était sacrifié pour l'équipe également. Il ne tenait pas à faire voir ses yeux aux autres, malgré les soins de Soul, ce n'était pas un spectacle agréable. Il s'éloigna ensuite de quelques pas, s'approchant d'Heinrich.

Joey Bospeyl, Hannibal. Un membre de ma famille, et un jeune homme que j'avais moi-même recruté. Malgré tout, vous osez me dire que tout va bien pour moi?

Jusque là, il était calme, et il le serait resté si Cure ne s'était pas permis de le prétendre insensible, de le décrire comme quelqu'un de cruel, face à ses alliés perdus.

Malvina a eu sa chance. Elle souhaitait s'occuper de son frère alors que je lui avais dis que ça ne fonctionnerait pas. Elle en a payé le prix, je n'ai aucun remord. C'était de la folie. Je regrette beaucoup plus la mort de Medusis du haut de ses 19 ans que la sienne, femme mûre qui savait dans quoi elle s'engageait. J'ajoute qu'elle a disparu, elle n'a pas été tuée jusqu'à preuve du contraire.

Et il se rassit, dans un autre fauteuil, près de la fenêtre.

Maintenant, je vous invite à nous quitter et à oublier le chemin de cette demeure.

Il lui désigna la porte du salon pour rejoindre la sortie. Il n'était pas dans sa nature de se montrer aussi cinglant, mais il n'était pas non plus aussi gentil que d'autres, on ne pouvait pas tirer sur la corde trop longtemps. Cure n'avait jamais souhaité être là, et maintenant qu'ils l'avaient ramené du chalet, il redevenait le vieux bonhomme désagréable de la réunion précédant la bataille et déversait sa bile et sa colère pour se soulager de la disparition de la doctoresse.

Jonas laissa donc l'Italien faire comme bon lui semblait, et reporta son attention sur Mikhaïl.


"Cela peut attendre la fin de votre bal, Jonas. Mais... C'est juste que je me questionne. Pas sur ce groupe, mais un autre. J'ai besoin de réfléchir avant de vous en dire plus... Je prends déjà des risques rien qu'avec ce que je viens de vous dire. Messieurs, Madame, bonne soirée..."

Bien, nous verrons ça demain matin. En attendant, puis-je te demander de veiller sur Tabitha pour la soirée?

Il posait plus la question par politesse, Paceyk n'était pas baby-sitter mais c'était l'un des seuls à rester ici, et si le leader ne craignait pas que Boomshoot puisse faire une bêtise, il pensait surtout à l'irresponsabilité de laisser une adolescente seule dans une grande maison inconnue. Même si le Russe ne la connaissait pas mieux...

Bien. je dois me changer, Heinrich aussi probablement, ensuite nous raccompagnerons Forge puis ferrons un arrêt rapide à votre appartement Lilah.

Rejoignant le premier étage avec Kelso, il avait la chance de connaitre sa garde-robe et put donc trouver un costume sans trop de problème. Noir avec une chemise rouge sombre. Il redescendit ensuite pour retrouver les autres, prêt au départ. Il avait également sorti une canne, d'un brun sombre, utilisée pour une jambe cassée quelques années plus tôt. juste au cas où.

Arrow Quartiers pauvres, Boutique de Forge


Dernière édition par Wade le Ven 28 Mai - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Cure
Nombre de messages : 316
Capacité(s) : Soin + Télépathie
Véritable identité : Carmine Brigante
Date d'inscription : 12/06/2006
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Dim 2 Mai - 7:27

Après s'être occupé de Forge, Wade l'écouta sans chercher à l'interrompre. Ainsi donc, Cure s'emporta légèrement... Finalement, le leader des Repentis se leva et vint lui faire face. Il retira ses lunettes noires un instant, dévoilant ce qu'il restait de ses yeux. Cure ne cilla pas mais resta silencieux. Il finit par s'écarter un peu... Ses remarques lui avait-elles paru si déplacées ?

"Joey Bospeyl, Hannibal. Un membre de ma famille, et un jeune homme que j'avais moi-même recruté. Malgré tout, vous osez me dire que tout va bien pour moi?" Demanda-t-il.

Disons qu'il masquait formidablement bien sa peine, en se rendant notamment au Bal. Cure eut bien entendu la sagesse de ne pas formuler ceci, et de l'écouter. Par la suite, on ne peut pas dire qu'il mâchât ses mots :


"Malvina a eu sa chance. Elle souhaitait s'occuper de son frère alors que je lui avais dis que ça ne fonctionnerait pas. Elle en a payé le prix, je n'ai aucun remord. C'était de la folie. Je regrette beaucoup plus la mort de Medusis du haut de ses 19 ans que la sienne, femme mûre qui savait dans quoi elle s'engageait. J'ajoute qu'elle a disparu, elle n'a pas été tuée jusqu'à preuve du contraire."

Il fixait Bospeyl, les yeux brillant d'un chagrin, d'une colère qu'il avait du mal à contenir. Il s'y forçait tout de même, bien qu'il ne trouvât rien de convaincant au discours de Wade. Rien...
Il se ressaya et conclut :


"Maintenant, je vous invite à nous quitter et à oublier le chemin de cette demeure."

Vous êtes tellement persuadés de faire bonne route... Commenta-t-il simplement.

Après quoi, effectivement, il partit...


=> Ellipse

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Foudre
Nombre de messages : 945
Capacité(s) : lance des éclairs avec ses doigts, et télékinésie (avec un petit contrôle)
Véritable identité : Lilah Willows
Date d'inscription : 18/07/2006
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Jeu 20 Mai - 8:49

"Le cyberpunk est très tendance cette année pourtant. Tu vas faire fureur !"

Tout en fusillant la gamine du regard, Lilah s'alluma une cigarette, à l'aide de sa seule main valide. Cyberpunk... Non mais vraiment ! Evil or Very Mad

"Ramenez-nous du caviar."

- C'est ça, marmona-t-elle, tout en tirant sur sa clope. J'vais te l'enfoncer dans la gorge ton caviar...

Et voilà que Cure nous faisait sa petite crise existencielle, en pleurant sur le sort, non-déterminé, de sa petite amie. Tiens, en parlant de ça, qu'était devenu Wish ? Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas eu de ses nouvelles... Il n'avait quand même pas décidé de fuir ses responsabilités à cause de son fils, tout de même ? Evil or Very Mad
En tout cas, oui, Foudre, elle, se moquait un peu de savoir ce qui était arrivé à Malvina. Famille ou pas. On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle y était très attaché. C'était la soeur de Nightmare, après tout... Neutral


"Maintenant, je vous invite à nous quitter et à oublier le chemin de cette demeure."

Ah ah !! Elle esquissa un léger sourire. Le gentil Carmine qui était mis à la porte. Cela leur ferait des vacances. De toute façon, on ne pouvait pas dire que depuis son arrivée, il y mettait beaucoup du sien. Qu'est-ce qu'elle l'avait trouvé un rien agressif et désagréable. Surtout avec elle, allez savoir pourquoi... Rolling Eyes Laughing
Du côté du Russe, chez qui Jonas semblait avoir détecté quelque chose, on reporta la discussion à demain. Un besoin pressant de réfléchir et de les laisser profiter de la soirée. Ma foi, elle n'allait pas lui en vouloir. Lilah n'était pas pressée au point de se replonger directement dans une bataille. Il fallait parfois prendre un peu le temps de respirer.


"Bien. je dois me changer, Heinrich aussi probablement, ensuite nous raccompagnerons Forge puis ferrons un arrêt rapide à votre appartement Lilah."

- Oko doki...

Et pendant que Wade et Kelso partirent se changer, Foudre termina sa cigarette, et discuta un peu avec Ian. Essentiellement de sa nouvelle prothèse, et de ce qu'elle souhaitait. Ce qui ne semblait pas réalisable en aussi peu de temps, comprit-elle. Elle allait encore devoir faire un compromis, le temps d'obtenir ce qu'elle désirait vraiment. Vraiment, elle était trop bonne d'accepter... Neutral Laughing

=> Quartiers pauvres, Boutique de Forge

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Kelso
Nombre de messages : 181
Capacité(s) : Télépathie de haut niveau, et plus spécialement, implantation de faux souvenirs.
Véritable identité : Heinrich Rhoemer
Date d'inscription : 04/03/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Jeu 20 Mai - 12:11

Le reste du groupe arriva. Et Jonas lui signala qu'ils parleraient de l'affaire qui le concernait en privé. Etait-ce si grave ? Qui donc cherchait à le retrouver ? Là comme ça, il ne voyait pas... Sa liste d'ennemis n'était pas si... Bon si, elle l'était sans doute. Mais généralement, il faisait en sorte de tout mettre en oeuvre pour qu'on ne le retrouve pas. Sa plus belle réussite fut la fausse mort qu'il s'était fabriquée il y a une vingtaine d'années, pour abandonner le foyer qu'il avait créé. C'est qu'il avait fini par s'ennuyer de cette période de calme. Même rabaisser son fils ne l'amusait plus. D'ailleurs, il avait suivi sa carrière, de loin. Quel choc lorsqu'il apprit que Sonny était devenu un flic. Quelle honte, même... No Neutral Laughing
Mais bref. Heinrich écouta le discours de Wade. Et les réaction qui en suivirent. Des départs volontaires, ou plutôt brutaux. Cure... De toute façon, il n'était même pas des leurs. Qu'il rejoigne seulement sa bande de Templiers. Ca lui faisait une belle jambe. Et cela ne lui servirait à rien de venir se plaindre de la "mort/disparition" de sa douce et tendre. Comme son ami le souligna, Ultima était pleinement consciente des choix qu'elle avait fait, alors que d'autres, bien plus jeune et inexpérimenté... Enfin, tout dépendait du domaine. Hannibal était certainement un meilleur cordon bleu que la soeur de Rizzo... :king:
Finalement, Kelso monta se changer pour le bal. Il opta pour un costume simple (hrp: voir ava ^^). Il rejoignit les autres pour le départ. Madame avait besoin d'une nouvelle prothèse... Rolling Eyes Le Manoir serait donc laissé sous la surveillance de Paceyk et Tabitha.


- Espérons qu'elle ne fasse pas sauter les murs en notre absence...

=> Quartiers pauvres, Boutique de Forge

_________________

- Invité, je sais ce que tu as fait... -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Forge
Nombre de messages : 60
Capacité(s) : Génie concepteur - Pouvoirs mystiques
Véritable identité : Ian Malcolm
Date d'inscription : 08/04/2007
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger Lun 21 Juin - 16:55

"A chacun de juger le moment où il pense avoir payé sa dette, personne ne doit se sentir emprisonné ici, Forge." Rétorqua Wade, compréhensif.

Forge acquiesça silencieusement. Tout était dit.


"Je n'en doute pas, de mon côté, sois sûr que j'aurais toujours à l'œil ta situation." Ajouta toutefois le leader des Repentis, lorsque Forge lui assura son soutien au besoin.

Une fois de plus, Forge demeura silencieux. Cela ne l'étonnait pas vraiment de la part de Wade. S'il semblait distant en apparence, Jonas tenait à ses hommes.


"Hé, n'oublies pas que tu m'a promis un super-bras bionique," lui rappela Foudre, en le pointant 'sauvagement' du doigt.

Hum, hum, ce n'est pas très poli, ça, commenta-t-il, le regard rieur, alors que Lilah ajoutait : "Je ne vais pas aller à ce bal avec... ça !"

Sourcils arqués, l'ex-Repenti la regarda lui présenter son avant-bras, tout en songeant à son propre bras qui était resté au chalet des Maléfiques. Forge ne dit cependant rien, se contentant de pousser un léger soupir.

"Le cyberpunk est très tendance cette année pourtant. Tu vas faire fureur !" Glissa alors Boomshoot, avec humour et énergie.

Forge esquissa un sourire. La petite n'avait pas tort, XD


Je sais ce que j'ai dit, et je tiendrai parole, dit-il, plus sérieusement. Mais il ne faut pas vous attendre à un miracle. Je n'ai ni le temps, ni la motivation de réaliser ce que je vous avais promis ce soir.

Et qu'elle ne lui demande pas pourquoi... Rolling Eyes

"Bon ben bonne chance à toi," le salua alors Boomshoot.


Merci, répondit-il. A toi aussi.

La jeune femme en aurait certainement besoin... Surtout après ce qu'avait dit Wade.

"Et Malvina ? Vous l'avez incitée à aller là-bas, vous vous fichiez bien des risques et de ce qui pouvait arriver en définitive ! Vous ignorez ce qui lui est arrivé mais vous moquez bien de le savoir !" Se manifesta alors Cure, ne tenant plus.

Forge baissa les yeux. La perte de la doctoresse était logiquement difficile à admettre pour Carmine. Et encore, l'ex-Repenti ignorait à quel point les deux soigneurs avaient été proches. Oui, la pilule serait dur à avaler pour Cure. Mais était-ce une raison pour blâmer Wade ? Forge n'en était pas sûr. Malvina était en effet parfaitement consciente de ce qu'elle faisait.


"Ma foi, tout va bien pour vous. Vous avez obtenu ce que vous vouliez, vous n'avez perdu que quelques hommes, de quoi vous permettre de dormir sur vos deux oreilles cette nuit..." Continua-t-il d'exprimer le fond de sa pensée.

Et si Wade était resté stoïque jusqu'à présent, cette dernière remarque ne passa pas. Glacial, le leader des Repentis se leva et alla se planter en face du soigneur. Retirant ses lunettes, Jonas lui présenta alors son regard meurtri par la bataille. Se reculant quelque peu, il prit ensuite la parole.


"Joey Bospeyl, Hannibal. Un membre de ma famille, et un jeune homme que j'avais moi-même recruté. Malgré tout, vous osez me dire que tout va bien pour moi?" Lâcha-t-il, pas moins énervé que l'italien.

"Malvina a eu sa chance. Elle souhaitait s'occuper de son frère alors que je lui avais dis que ça ne fonctionnerait pas. Elle en a payé le prix, je n'ai aucun remord. C'était de la folie. Je regrette beaucoup plus la mort de Medusis du haut de ses 19 ans que la sienne, femme mûre qui savait dans quoi elle s'engageait." S'expliqua ensuite Wade, intransigeant. "J'ajoute qu'elle a disparu, elle n'a pas été tuée jusqu'à preuve du contraire."

Sur ce dernier point en revanche, Forge le trouvait un brin optimiste. Si Ultima avait survécu, rien ne l'aurait empêchée de les retrouver. Malvina n'était certainement plus de ce monde. Carmine devait se faire une raison et aller de l'avant. C'était certes facile à dire, mais il s'agissait bien de la seule chose raisonnable à faire. Neutral

"Maintenant, je vous invite à nous quitter et à oublier le chemin de cette demeure." Conclut Wade, en se rasseyant.

Forge se tourna alors vers Cure, appréhendant sa réaction. Mais le médecin n'insista pas davantage.


"Vous êtes tellement persuadés de faire bonne route..." Fit-il, avant de quitter les lieux.

Forge afficha une moue. Cela le chagrinait de voir son ami dans cet état. Cure avait beau avoir son caractère, c'était un homme bien. Un homme bon qui n'avait guère rencontré le bonheur dans sa vie. En un sens, il lui rappelait une connaissance qu'ils avaient tous deux en commun : Edward Kelly, l'homme le plus malchanceux du monde. Cela faisait longtemps que Forge n'avait pas pris des nouvelles de ce dernier. Il remédierait à cela dès que cette épouvantable journée serait passée.


"Cela peut attendre la fin de votre bal, Jonas. Mais... C'est juste que je me questionne. Pas sur ce groupe, mais un autre. J'ai besoin de réfléchir avant de vous en dire plus... Je prends déjà des risques rien qu'avec ce que je viens de vous dire." Intervint alors Paceyk, ce qui laissa Forge perplexe, mais pas plus.

Les Repentis avaient en effet tous une part d'ombre et des secrets. Le russe n'avait aucune raison de déroger à la règle.


"Bien, nous verrons ça demain matin." Répondit Wade, avant de lui demander de veiller sur Boomshoot pour la soirée.

"Je dois me changer, Heinrich aussi probablement, ensuite nous raccompagnerons Forge puis ferrons un arrêt rapide à votre appartement Lilah." Ajouta Wade, avant de s'exécuter, le laissant seul avec Foudre.

Forge en profita pour converser avec elle, écoutant ses exigences, discutant des points de détails et recentrant les priorités de la jeune femme pour la soirée à venir. Si ce qu'elle demandait était réalisable pour le génie créateur qu'il était, les délais dont il disposait étaient en revanche bien insuffisants. Sans compter qu'il n'avait pas la patience de bosser là-dessus ce soir. Wade et Kelso de retour, le quatuor partit en direction des quartiers pauvres, vers la boutique de celui qui n'était désormais plus un Repenti.


Arrow Quartiers pauvres ~ Boutique de Forge

_________________
"L'esprit qui invente est toujours mécontent de ses progrès, parce qu'il voit au-delà."

"Le progrès consiste à détruire, grâce à des inventions de génie, ce que le génie de l'homme a créé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmenhorizon.actifforum.com
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Salon-Salle à manger

Revenir en haut Aller en bas

Salon-Salle à manger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Plan du complexe Salon de réception - Salle à manger» Salle à manger en chêne» Avis de marché - Assemblée nationale - Paris (75) - Restauration de la salle à manger de l'hôtel de Lassay - Stucs, dorures, peintures décoratives» [V] Salle à manger + Stand + Ailes» une salle à manger pour les kidz
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Hors du Jeu :: Base des Repentis-