AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Appartement de William Hume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Mer 12 Déc - 20:32

Arrow Laboratoire secret de Dryer

William ferma la porte, et déposa ses clés sur la table basse. Il alla ensuite se servir un verre de whisky, et s'installa dans le canapé.
Il but une gorgée, et posa le verre sur l'accoudoir. Il attrapa la télécommande. On parlait encore et presque partout de la même chose: les attentats du Sénat, et la mort du Président. Cela avait pas mal ébranlé le pays... Et ce dernier n'était pas au bout de ses surprises, pensa-t-il, en souriant.

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Mer 19 Déc - 21:56

=> Quartier Riche => Apartement de Bolivar Trask

La Taxi s'arreta devans l'immeuble. C'était bien là, du moins selon les information dont il disposait. Il paya la course au chaufeur, qui partit au quart de tour.

Bolivar s'approcha d'un panneau où était inscrit les noms des locataires.


Voyons voir... Hume : Premier étage. marmona-t-il, en cherchant le nom du doigt

Dans ce cas là, inutile de prendre un quelconque ascenseur, aussi il prit les escaliers.
Arrivé devans la porte, Trask appuya sur la sonette, et attendit que son "collègue" lui ouvre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Mer 19 Déc - 22:07

William zappait. C'était presque incroyable. Plus de 200 chaînes, et rien de regardable. Il vida son verre, et le posa sur la table basse.
Au bout de cinq minutes, il n'avait toujours rien trouvé d'intéressant à regarder. Hume se leva, pour se servir un autre verre.
Lorsqu'il revint avec un nouveau whisky à la main, on sonna à la porte. Bizarre, il n'attendait personne.
Il alla poser son verre, et se dirigea dans l'entrée. Lorsqu'il ouvrit la porte, le scientifique fut un peu surpris.


*Mais qu'est-ce qu'il fout ici, celui-là...*

- Trask ! s'exclamma-t-il, en ouvrant plus grand. Que me vaut l'honneur de cette visite ?? Rien de grave à la base, j'espère ??

Hume s'écarta alors un peu.

- Oh, mais suis-je distrait, entrez donc, vous n'allez pas rester sur le palier...

Et il referma la porte, une fois que Bolivar en eut franchi le seuil.

- Je vous sers quelque chose ?? J'ai un excellent whisky...

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -


Dernière édition par le Mer 19 Déc - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Mer 19 Déc - 22:27

Enfin, Hume ouvrit la porte.

"Trask ! Que me vaut l'honneur de cette visite ?? Rien de grave à la base, j'espère ??"
"Oh, mais suis-je distrait, entrez donc, vous n'allez pas rester sur le palier..."

Bolivar ne dit mot, tandis que Hume s'écartait pour le laisser entrer. Une fois à l'intérieur il ne put s'empêcher de jeter un coup d'oeil à l'appartement, qui se trouvait être assez luxieux.

"Je vous sers quelque chose ?? J'ai un excellent whisky..."

Non merci, dit il, coupant net les propos du scientifique, il faut que nous parlions de choses plus importantes.

On pouvait percevoir dans sa voix qu'il était très sérieux...il avait même un visage grave pour le coup.
Sans attendre de réponse de la part de son interlocuteur, il posa la valise sur la table. Bien sûr, celle-ci contenait les différents documents montrant les actes étranges du scientifique.


J'aimerai quelques explications... dit il, lui laissant le loisir de comprendre ce qu'il se passait via la malette.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Mer 19 Déc - 22:36

"Non merci, il faut que nous parlions de choses plus importantes."

- Vraiment ? fit-il, en regardant Trask déposer sa malette sur la table.

Evidemment, Hume trouvait le comportement de Bolivar un peu louche. Premièrement, que venait-il faire ici à une telle heure, et deuxièmement, que pouvait donc bien contenir cette malette, que William fixait, en fronçant légèrement les sourcils.


"J'aimerai quelques explications..."

- Bien sûr, oui, répondit-il, avec un petit sourire, et en levant les yeux pour regarder Trask. Mais à quel sujet ??

Hume reprit son verre, et en but tranquillement une gorgée.

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Mer 19 Déc - 22:49

"Bien sûr, oui, Mais à quel sujet ??"

Bolivar arcqua un sourcil, gardant son air glauque. Etrange comment Hume lui apparaissait comme désagréable cette fois-ci...

Ne disant mot, il se contenta de pousser la malette en direction de Hume, afin de lui faire bien comprendre de l'ouvrir.


A cette allure, ils allaient y passer un temps dingue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Mer 19 Déc - 23:05

Mais Trask ne répondit pas à la question, se contentant de pousser la malette vers lui. Hume arqua un sourcil. A quoi bon pouvait bien rimer ce petit jeu ??
Le scientifique soupira, et posa son verre à côté de la malette, qu'il finit par ouvrir, pour voir où tout cela les menait.
Il y avait des dossiers à l'intérieur. William prit le premier, et l'ouvrit. C'était un de ses comptes-rendu sur l'avancement du remède. Il haussa les sourcils. Et alors ???


- Je ne suis pas certain de comprendre, fit-il, en reposant le dossier, et en prenant le suivant.

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Jeu 20 Déc - 17:36

Hume se décida à s'exécuter, et commença à feuilleter un dossier.

"Je ne suis pas certain de comprendre"

C'est pourtant bien simple, répondit-il, j'ai bien l'impression que vous ne cherchez absolument pas à finaliser le remède.

C'était une accusation grave... très grave. Mais Bolivar ne dirait jamais de telles choses sans y avoir réfléchi.

Pouvez vous me dire à quel point vos travaux ont avancés en deux ans ? Ou avez-vous passé ces deux années sur des projets tous plus inutiles les uns que les autres ?

Bon, il commençait à s'énerver légèrement, comme si cela avait la moindre utilité face à Hume. Toujours est-il qu'il ne supportait pas que l'on se moque ainsi d'une avancée aussi importante pour les non-mutants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Jeu 20 Déc - 19:32

"C'est pourtant bien simple, j'ai bien l'impression que vous ne cherchez absolument pas à finaliser le remède."

Hume releva vivement la tête, et prit un air outré.
Mais comment diable avait-il compris cela alors qu'il n'était à la base que depuis quelques semaines ???


"Pouvez vous me dire à quel point vos travaux ont avancés en deux ans ? Ou avez-vous passé ces deux années sur des projets tous plus inutiles les uns que les autres ?"

- Je pensais que vous auriez compris que la réalisation de ce remède n'était pas si évidente. Surtout après vos deux échecs... En comparaison, le tranquilisant de pouvoir que j'ai mis au point est une véritable avancée.

William tourna quelques pages. C'était cette fois la répartition des dépenses du budget qui lui avait été alloué pour les recherches. Décidément, Trask s'était bien renseigné... Un peu trop à son goût, même...

- Pour les autres projets, même si cela ne concernait pas le Remède, c'était toujours dans une optique scientifique... Je m'efforce de comprendre au mieux la Mutation, pour mieux la... combattre...

Bolivar le prenait un peu de court. Il n'avait que des mensonges de base en tête pour le moment.

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Jeu 20 Déc - 20:50

"Je pensais que vous auriez compris que la réalisation de ce remède n'était pas si évidente. Surtout après vos deux échecs... En comparaison, le tranquilisant de pouvoir que j'ai mis au point est une véritable avancée."

Bolivar arqua un sourcil, son tranquilisant n'avait rien d'extraordinaire vu les connaissances des deux scientifiques, ils savaient tous deux qu'une amélioration était possible depuis déjà trop de temps.
Il est vrai qu'il y avait eu deux echecs, mais deux produits complétement différents et deux réactions similaires, c'était trop pour être crédible.


"Pour les autres projets, même si cela ne concernait pas le Remède, c'était toujours dans une optique scientifique... Je m'efforce de comprendre au mieux la Mutation, pour mieux la... combattre..."

Bolivar arqua une nouvelle fois un sourcil, on aurait dit un mensonge grossier.

Ah ! Parce qu'offrir un nouveau jeu vidéo à un jeune mutant fait parti des projets pour mieux comprendre la mutation ? Et arnaquer des prisonniers aussi peut être ? [HRP : de la part de Pilou :p]

Et oui, il avait pris la peine de s'informer un maximum via les dossiers millitaires.

Ou je ne sais combien d'autres tueries inutiles. Combiens de mutants étaient morts pour des raisons n'ayant parfois aucun rapport avec le remède ?
Bolivar detestait les mutants... certes... mais cela restait des vies humaine ! Et si ce n'était pas pour servir la science ou les intérêts de l'état, alors ce nétaient que des meurtres.

Vos experiences pour mieux comprendre la mutation, je peux les compter sur les doigts de la main.

De l'art d'exagérer... Trask s'énervait parfois trop facilement Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Jeu 20 Déc - 21:50

Hume continuait de tourner les pages, lisant les passages surlignés. Trask avait relevé les incohérences qu'il avait réussi à faire passer comme une lettre à la poste, au Colonel Stryker. C'était un peu ennuyeux...

"Ah ! Parce qu'offrir un nouveau jeu vidéo à un jeune mutant fait parti des projets pour mieux comprendre la mutation ? Et arnaquer des prisonniers aussi peut être ?"

- Jimmy a bien droit à un certain confort, répondit-il distraitement, en prenant un autre dossier.

C'était triste à dire, mais Bolivar avait fait du bon travail.


- C'est tout de même lui qui nous apporte une aide non-négligeable...

Et pour l'arnaque, c'était plus pour calmer l'élément pertubateur qu'était le dernier prisonnier. Mais bon, il n'allait pas s'étendre là-dessus.

"Ou je ne sais combien d'autres tueries inutiles. Vos experiences pour mieux comprendre la mutation, je peux les compter sur les doigts de la main."

- Au moins, vous savez compter... Par contre, fit-il, sur un ton bien moins amical, je n'apprécie guère que mon travail soit remis en cause.

Il posa le dossier, et reprit son verre, dont il but le reste du whisky.

- Vous savez, Bolivar, tout a toujours une explication. Je ne fais qu'obéir aux ordres...

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Jeu 20 Déc - 22:44

"Au moins, vous savez compter... Par contre, je n'apprécie guère que mon travail soit remis en cause."

La discussion commençait à s'envenimer, mais ça ne le gênait pas vraiment, ayant toujours eu le sang chaud. Il n'était pas devenu millitaire pour rien !

"Vous savez, Bolivar, tout a toujours une explication. Je ne fais qu'obéir aux ordres..."

Alors ça ! il ne s'attendait pas du tout à ce genre de réponse. Hume avouait négliger le remède sous des ordres ??
Le fait qu'il avoue ainsi ses actes ne le choquait pas... mais la dernière phrase l'avait surpris.

Que... quoi ? dit il dubitatif.

Il ne recevait tout de même pas ses ordres de Stryker lui même ? C'était une possibilité, mais jamais on ne le lui ferait croire.
Mais... qui pouvait être derrière tout ça ?


Les ordres de qui ? Reprit-il, retrouvant son ton hargneux, Qui vous as ordonné cela ? Quel est votre but ?

Une pensée le traversa alors. Hume avouait avoir délibérément trafiqué les recherches... Il n'avait tout de même pas saboté les deux remèdes ?
Bolivar n'y avait pas vraiment pensé au début, mais maintenant, cela paraissait tellement logique.


Pourquoi ? Repeta-t-il, avide de réponses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Jeu 20 Déc - 23:21

En voyant l'air surpris de Trask, Hume ne put s'empêcher de sourire.

"Que... quoi ? Les ordres de qui ? Qui vous a ordonné cela ? Quel est votre but ? Pourquoi ?"

- Vous pensez vraiment que je suis en mesure de vous donner l'identité de mes autres employeurs ?? mentit-il.

Il n'allait pas non plus dire à Trask qu'il était un Mutant...


- Mon seul but est la recherche. On m'a demandé de faire passer certains projets avant ceux qui étaient moins pressant (et là, il "avouait" encore plus être payé par d'autres), c'est tout ce que je vous dir...

Et il fut interrompu par la sonnette. Décidément, il en avait de la visite ce soir.

- Un instant, fit-il à Bolivar, légèrement agacé par cette discussion qui finirait bien par être rapporté à Stryker.

Hume ouvrit la porte.
Ce devait être une erreur, il ne connaissait pas la personne qui lui faisait face.


- Que puis-je pour vous Mademoiselle ??

(hrp: suspens ^^ la suite prochainement, j'espère... Razz
En attendant, Trask, rien ne t'empêche de poster encore une fois !! Wink )

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -


Dernière édition par le Ven 21 Déc - 21:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Ven 21 Déc - 16:13

"Vous pensez vraiment que je suis en mesure de vous donner l'identité de mes autres employeurs ?? "

Des autres employeurs ? C'était une réponse tout à fait logique... mais étonament, cela ne le satisfaisait pas...

Il y avait autre chose là-dessous, c'était sûr.

"Mon seul but est la recherche. On m'a demandé de faire passer certains projets avant ceux qui étaient moins pressant, c'est tout ce que je vous dir..."

C'est alors que la sonnerie retentit. Bolivar arqua un sourcil tandis que Hume allait ouvrir.

*Humf, ce n'est pas comme s'il allait tout dire maintenant...*

Il prendra le temps qu'il faudra, mais il connaitrait la vérité sur Hume.
S'il avait su que cela arriverait si rapidement...


[HRP : Et voilà, reste plus qu'à attendre une "certaine personne" Razz]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Darla
Nombre de messages : 215
Capacité(s) : Aspire la vie des gens pour rajeunir, et produit des boules d'énergie qui explosent.
Véritable identité : Elena Trecento
Date d'inscription : 21/01/2007
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Ven 21 Déc - 21:55

Arrow Appartement de Al et Gene

Elena avait suivi Hume à travers les rues. Elle n'était pas totalement folle, elle n'allait pas l'attaquer en pleine rue, avec des passants autour d'eux.
Darla s'arrêta près d'une cabine téléphonique, et le regarda entrer dans un immeuble à appartement. Ainsi, c'est ici qu'il avait déménagé, après leur "séparation".
Elle attendit un peu, avant de se remetttre en marche, mais au moment où elle allait entrer dans le bâtiment, un homme noir de corpulence assez forte passa devant elle. Elena continua un peu sa route, elle ne voulait pas être ennuyé.
Après deux minutes, elle revint, et entra dans l'immeuble. Comme Trask, Darla chercha le numéro de l'appartement, sur le panneau dans l'entrée. Son ex se trouvait au premier étage.
Elle prit une grande inspiration, et gravit les marches par deux. Dire que cela faisait 10 ans qu'elle attendait ce moment.
Elena sonna à la porte, et on ne tarda pas à venir lui ouvrir. C'était bien lui, son tortionnaire. Par contre, il ne la reconnut pas, ce qui n'était pas très étonnant. William ne l'avait jamais vu aussi jeune.


"Que puis-je pour vous Mademoiselle ??"

Darla pencha la tête sur le côte, et répondit:

- Mourir serait une bonne chose, William.

Et elle lui sauta dessus, plaquant ses deux mains sur le visage de son ex-amant. Elle allait sans doute redevenir une gamine, en lui volant ses dernières années, mais elle s'en fichait royalement, du moment qu'elle obtenait ce qu'elle voulait.

_________________

- Life's too short. Believe me. I know. Seven hundred years, and still too short. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Ven 21 Déc - 23:24

"Mourir serait une bonne chose, William."

Il fronça les sourcils. Encore une cinglée sans doute. Pourtant, ce qu'il trouvait étrange, c'est qu'elle avait l'air de le connaitre. Bon, elle avait sans doute lu son nom dans le hall, mais ça avait l'air d'être plus que ça.
Quoi qu'il en soit, le scientifique n'eut pas le loisir de répondre quoi que ce soit, que la "jeune" femme lui sauta dessus.
Hume tomba en arrière, n'ayant pas eu le temps de réagir. C'est juste lorsqu'elle posa ses mains sur lui, qu'il comprit qui elle était.


- Non... Pas toi !! fit-il, en saisissant par les poignets la femme qui avait partagé sa vie pendant 10 ans, et qu'il avait envoyé en prison.

Il savait ce qu'elle comptait faire. Aspirer sa vie, jusqu'à ce qu'il meurt, mais il ne voulait pas !!
Hume décida alors de l'affaiblir à sa façon, en absorbant l'eau du corps de la jeune femme.


- Je ne te laisserai pas me tuer Elena !!

Un phénomène étrange se produisit alors.
La peau de Hume coulait comme de l'huile, comme si les muscles en dessous fondaient, comme si les os de son crâne se ramollissaient, s'enfonçaient et faisaient des bosses. Et ses yeux bleus prenaient une teinte jaune.
Et pendant ce temps, il remarqua que son ancienne compagne ne rajeunissait pas. Au contraire, elle prenait des années !!
S'en était trop, cela ne pouvait plus durer. William cligna des yeux, et se concentra.
Des éclairs bleus jaillirent de ses doigts*, parcourant le corps d'Elena Trecento. Lorsqu'elle fut suffisamment affaiblie, il usa de sa rudimentaire télékinésie, hérité de force par Lilah Willows, et envoya Darla valser contre le mur.
Dryer se releva lentement, touchant son visage. Ce qui venait de se passer n'était pas normal. Etait-ce la prise de ces gènes X qui avait chamboulé quelque chose en lui ?? Très certainement.
En tout cas, une chose était certaine: William Hume venait de mourir dans son appartement. Seul Dryer avait survécu.


*Je vous renvois là, qu'on ne me dise pas que vous n'étiez pas prévenu ^^ :
http://xmenhorizon.actifforum.com/questions-suggestions-f3/m-marvel-t904.htm

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Ven 21 Déc - 23:44

Bolivar n'écoutait pas vraiment ce qu'il se passait, jusqu'à ce qu'il entende Hume se faire pousser par Darla.

Il jeta un coup d'oeil intrigué.


"Je ne te laisserai pas me tuer Elena !!"

Et c'est alors que Hume se transforma, comme la femme en face de lui d'ailleurs. Et la démonstration de force suffit à l'effrayer.

Mu...Mu... Mutant... begailla-t-il, tétanisé par la peur.

Fuir, courir, il ne pensait plus qu'à s'enfuir, mais son corp resta immobile devant la scène. La chose dont il avait le plus peur, la mutation.

Et la femme à côté, était-elle une victime ? ou une mutante ? Il n'avait pas remarqué durant ses recherches sur Hume le cas de Darla, et ne pouvait donc pas la connaitre.

Il sortit de sa poche un revolver (et oui, il ne s'engage jamais les mains vides ^^) qu'il pointa vers la chose qu'était devenu le scientifique.


sto...stop... dit-il quasiment inaudiblement

Il n'était même pas sûr de pouvoir appuyer sur la détente, étant encore sous le choc.
Ridicule... dire qu'il avait suivi la formation militaire pour pouvoir réagir dans ce genre de situation... Il se sentait pitoyable.


[HRP : même pas capable de tirer XD]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Darla
Nombre de messages : 215
Capacité(s) : Aspire la vie des gens pour rajeunir, et produit des boules d'énergie qui explosent.
Véritable identité : Elena Trecento
Date d'inscription : 21/01/2007
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Sam 22 Déc - 14:42

"Non... Pas toi !!"

Darla afficha un sourire en coin. Au moins, il l'avait reconnu, et saurait ainsi le nom de celle qui venait pour le tuer.
Hume l'attrapa par les poignets. Sans doute pour repousser ses mains. Mais elle s'accrocha à ce visage qu'elle détestait tant.
Et là, Elena ne comprit pas tout. Au lieu de rajeunir, elle avait l'impression de faiblir, comme si ses propres forces l'abandonnaient. Il y avait quelque chose d'anormal qui se produisait.


"Je ne te laisserai pas me tuer Elena !!"

Et le visage de William se mit alors à se déformer. Etait-ce elle qui faisait ça ?? Elle en doutait. Ce n'était jamais arrivé auparavant. En tout cas, ce n'était pas très beau à voir, et elle grimaça.
Un autre mauvais point, c'est qu'elle se sentait vieillir. Et ce n'était pas qu'une impression. Il y avait vraiment quelque chose de louche dans toute cette histoire.
Et tout s'éclaira pour elle, lorsque des éclairs jaillirent des mains de Hume, l'électrocutant. Darla poussa d'abord un petit cri de surprise, avant de faire place à la douleur.
Ses mains se décolèrent du visage de son ex, et soudain, elle fut propulsé contre le mur, juste à côté de la porte, qui était toujours ouverte.
Elena était un peu sonnée. Elle regarda William se relever. Il n'avait plus rien d'humain. D'ailleurs, il n'était même pas humain.
Il la dégoutait encore plus. C'était un Mutant !! Et il l'avait fait enfermé parce qu'elle en était une !! Ce type était plus monstrueux encore que ce qu'elle ne pensait au départ.
Quand elle pensait à tout ces Mutants qui avaient trouvé la mort entre ses mains, à la base militaire, cela la révoltait vraiment. Il n'y avait pas de mots assez fort pour exprimer la haine et le dégoût qu'elle ressentait à son égard.
Cette chose devait mourir. Et tout de suite !!
Profitant du fait que Hume regardait dans la direction de Trask, Elena se releva, et se dirigea vers son tortionnaire (et celui de tant d'autres), prête à faire ce qu'il fallait.


(hrp: c'est bon, tu peux débarquer ^^)

_________________

- Life's too short. Believe me. I know. Seven hundred years, and still too short. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Shade
Nombre de messages : 190
Capacité(s) : Se transforme en ombre
Véritable identité : Dante Zeth
Date d'inscription : 05/06/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Sam 22 Déc - 22:18

Arrow Dieu seul sait où...

Shade avait bien reçu le message d'Hume, il avait pu en profiter pour poser tout son argent, au moins, ça lui permettait de ne plus se balader avec autant d'argent sur le dos.

Il avait quelques questions avant de commencer cet... entraînement et avait donc décidé pour se faire, de rejoindre l'appartement de son mentor. Quelle ne fut sa surprise, quand il découvrit la porte ouverte et une vieille femme qui se ruait sur... une personne pas tout a fait normal, mais qu'il pensait être Dryer... enfin... il avait toujours fait confiance à son instinct.

Alors sans attendre, il se précipita vers la femme et l'attrapa par derrière, lui passant un bras serré autour de la gorge, pour la maintenant fermement. Elle n'arriverait sûrement pas à ses fins, avec Dante dans les parages.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Sam 22 Déc - 22:55

"sto...stop..."

Dryer n'avait pas vraiment entendu ce que venait de balbutier Trask, mais il tourna la tête vers lui.

- Comment ?? Je n'ai pas très bien compris, Bolivar...

Et là, il remarqua que son ex-collègue pointait une arme sur lui.

- Vous aussi, vous comptez me tuer ??

Il y eut un court bruit de lutte derrière, et il se retourna, sur la défensive.
Dryer esquissa un sourire en coin, lorsqu'il vit que Shade maintenait fermement Elena qui s'était relevé.


- Vous voyez, Trask, c'est pour ça que je n'ai pas cherché à le finaliser, c'est pour cela que j'ai délibérement fait échouer vos misérables tentatives... Pourquoi gâcher le potentiel de tant de gens, dit-il, d'une voix légèrement rauque. Je suis content de te voir Shade.

Il n'oubliait pas Trask pour autant. Il tendit la main, et se concentra un peu sur l'arme, qu'il fit venir dans sa main. Cela s'était fait un peu trop lentement à son goût. Il devrait se faire une autre injection. Enfin, après avoir fait de nouvelles analyses, car il n'était plus si certain que ce soit sans danger pour lui.

- Par contre, vous, votre vie est négligeable, Trask.

Dryer fit un pas en arrière, et tout en pointant le scientifique, il se dirigea vers Shade et Darla.
Il attrapa cette dernière par le menton.


- Dire que je t'avais aimé... Quelle grosse erreur...

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Dim 23 Déc - 0:20

"Comment ?? Je n'ai pas très bien compris, Bolivar... Vous aussi, vous comptez me tuer ??"

Bolivar déglutit avec peine, pointant toujours Dryer. De l'autre côté, un homme avait fait irruption et avait maitrisé Darla. Bolivar quand à lui, ne savait plus où se mettre.

"Vous voyez, Trask, c'est pour ça que je n'ai pas cherché à le finaliser, c'est pour cela que j'ai délibérement fait échouer vos misérables tentatives... Pourquoi gâcher le potentiel de tant de gens. Je suis content de te voir Shade."

Le "potentiel" ? quel "potentiel" ? Il ne voyait qu'une bande de monstres !
C'est alors que l'arme lui échappa des mains... ou plutôt, qu'elle se mit à flotter dans les airs pour atterir dans la mains grande ouverte de Dryer, après un certains temps.
Trask quant à lui n'avait osé faire un geste.


"Par contre, vous, votre vie est négligeable, Trask."

Et maintenant, sa propre arme se retournait contre lui. Décidement, il n'était pas de taille.

Mais quelle idée d'aller le provoquer ainsi, il aurait mieux fait de rester tranquillement chez lui à travailler sur un quelconque projet !
Bolivar ne fit pas un geste, ayant trop peur de recevoir une balle.


"Dire que je t'avais aimé... Quelle grosse erreur..."

Il ne put s'empêcher d'arquer un sourcil. En fait... il s'agissait juste d'une scène de ménage :king: ...bien qu'un peu violente...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Darla
Nombre de messages : 215
Capacité(s) : Aspire la vie des gens pour rajeunir, et produit des boules d'énergie qui explosent.
Véritable identité : Elena Trecento
Date d'inscription : 21/01/2007
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Dim 23 Déc - 23:07

Darla n'eut malheureusement le temps de ne faire qu'un pas, que quelqu'un l'attrapa. Elle n'eut pas le loisir de se débattre de trop, son agesseur était plus fort qu'elle. Et évidemment, le fait d'avoir vieillie n'arrangeait pas les choses.
Et pour les sphères d'énergie, c'était un peu mal barré vu sa position. Elena préférait ne pas prendre le risque de se faire sauter les pieds par la même occasion. Sa vengeance n'avait pas encore aboutie.


"Vous voyez, Trask, c'est pour ça que je n'ai pas cherché à le finaliser, c'est pour cela que j'ai délibérement fait échouer vos misérables tentatives... Pourquoi gâcher le potentiel de tant de gens. Je suis content de te voir Shade."

Shade. Le nom de l'homme qui la retenait. Un Mutant, lui aussi.
Et Hume qui en tuait sans scrupules, et qui était ami avec d'autres, tout en étant un lui-même. Il était vraiment monstrueux. Et pas que physiquement.
Impuissante, Darla le regarda s'emparer de l'arme par télékinésie. Elle en voulait un peu à Trask de ne pas avoir réagi plus vite, et d'avoir tiré une balle entre les yeux de cet enfoiré.
Et Dryer vint vers elle, et il lui prit le menton.


"Dire que je t'avais aimé... Quelle grosse erreur..."

Elle lui cracha au visage.

- Je crois que j'ai commis la pire, William. Ta trahison m'avait été dure à supporter, elle est maintenant encore plus incompréhensible. N'as tu pas de coeur ?? S'écria-t-elle.

_________________

- Life's too short. Believe me. I know. Seven hundred years, and still too short. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 3
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Dryer

Nombre de messages : 1752
Capacité(s) : Asséche les corps, et utilisation de l'eau extraite. Agilité incroyable. Télékinésie et éclairs.
Véritable identité : William Hume
Date d'inscription : 20/10/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Lun 24 Déc - 17:20

Et elle lui cracha au visage.

"Je crois que j'ai commis la pire, William. Ta trahison m'avait été dure à supporter, elle est maintenant encore plus incompréhensible. N'as tu pas de coeur ??"

La grande question. William Hume avait-il eu un coeur ? Sans doute oui, à une époque lointaine.
Il s'essuya du revers de la main. Le contact avec sa peau lui paraissait un peu étrange. Etre devenu si ridé en si peu de temps.
Dryer lui lança un regard noir, et l'attrapa par le bras.


- Tu peux la lâcher, dit-il à Shade.

Et lorsque ce fut fait, il envoya des décharges électriques dans le bras d'Elena, avant de la pousser au sol.
Il confia l'arme de Trask à Shade, et envoya une série d'éclairs sur la femme qui venait de totalement ruiner sa vie "civile". Après avoir crié et gesticulé de douleur pendant quelques minutes, elle ne bougea plus. Il s'en détourna, et revint vers Trask.


- Je suppose que vous allez vous empresser de prévenir Stryker, fit-il en s'approchant de l'homme grassouillet. Eh bien, je ne vous en empêcherai pas. Après tout, cela devait bien arriver un jour. Mais...

Et il laissa sa phrase en suspens.
Dryer tendit sa main droite en direction du scientifique, et une partie de l'eau de son corps vint vers lui. Evidemment, cela ne se passait pas sans douleur, et voir Trask souffrir un peu lui faisait plaisir.
Il retira suffisamment d'eau pour qu'il tombe dans les pommes, mais pas assez pour le tuer. L'eau récoltée finit dans les quelques plantes qui se trouvaient dans la pièce.


- On ne devrait pas traîner ici, mais j'ai une petite chose à faire avant de partir.

Dryer se dirigea vers son téléphone, et appella son bureau. Il tomba sur son répondeur, et tapa une série de chiffre: 151804180566*. Il reçut confirmation de l'activation, et raccrocha.

- Shade, dit-il, avant de franchir la porte, je te dois très certainement la vie, et je ne saurais jamais assez te remercier.

En effet, sans son intervention, il y avait de grandes chances que Darla soit arrivée à ses fins.
Il lui donna une légère tape sur l'épaule.


- Allons-y... Je n'ai plus qu'un seul endroit où je pourrais vivre en paix...

Enfin, pour le moment...

=> Labo de Dryer

* Ordre 66 ^^

_________________

- Peu importe la durée du jour, la nuit finit toujours par tomber. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Bolivar Trask
Nombre de messages : 109
Véritable identité : Bolivar Trask
Date d'inscription : 09/12/2006
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Lun 24 Déc - 18:19

"Tu peux la lâcher."

Bolivar écarquilla les yeux lorsqu'il vit le sort réservé à la pauvre mutante, lorsque celle-ci se fit électriser.
Puis le monstre se tourna vers lui.


"Je suppose que vous allez vous empresser de prévenir Stryker. Eh bien, je ne vous en empêcherai pas. Après tout, cela devait bien arriver un jour. Mais..."

C'est alors que Trask ressentit une terrible douleur dans tout le corp. Il se tortillait, suffoquant. L'énorme masse qu'il constituait vit alors une bulle d'eau... une bulle d'eau... de son eau !
Il s'écroula, et perdit connaissance après quelques derniers spasmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 2
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Darla
Nombre de messages : 215
Capacité(s) : Aspire la vie des gens pour rajeunir, et produit des boules d'énergie qui explosent.
Véritable identité : Elena Trecento
Date d'inscription : 21/01/2007
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume Mer 26 Déc - 16:52

Dryer ne réagit pas... tout de suite. Après un regard noir, et il l'attrapa par le bras.

"Tu peux la lâcher."

Elena cria de douleur en recevant les décharges, avant de se faire pousser au sol. Et elle se prit plusieurs séries d'éclairs. Elle ne criait plus, elle hurlait. Même son traitement à la base militaire était plus doux.
Elle se tortilla au sol pendant quelques minutes, avant de perdre conscience.


***
**


Elena revint à elle, une vingtaine de minutes plus tard. Elle se releva avec difficulté, en s'appuyant sur le mur. Ils n'étaient plus là. Ni Hume, ni Shade. Seul restait l'homme ventripotent, qui était inconscient.
La tentation de lui aspirer sa vie était forte, mais visiblement, il n'était pas un ami de William. Et ça, elle préférait les laisser en vie.
Darla n'avait plus qu'à partir, avant que la police n'arrive. Des voisins les avaient peut-être appellés suite aux cris.
En approchant de la sortie, elle passa devant un miroir. Insect, Ace, Auron, et Muros risquaient d'avoir une surprise en la voyant revenir. Maelstrom un peu moins, vu ce qu'elle avait dit chez Gene, et Norrath (ainsi que Shiva, si elle était de retour) pas du tout, vu qu'il l'avait vu vieille, et également rajeunir.
Darla franchit la porte et s'en alla. Sa vengeance n'était pas totalement accomplie.


=> Un banc sur la 12ème avenue

_________________

- Life's too short. Believe me. I know. Seven hundred years, and still too short. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Appartement de William Hume

Revenir en haut Aller en bas

Appartement de William Hume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Dietrich, William] Les pyramides de Napoléon» [Boyd, William] Un Anglais sous les tropiques» [Hume, Fergus] Le mystère du Hansom Cab» Irish William (nouvelles)» [Rosnay, Tatiana (de)] L'appartement témoin
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Logements-