AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Villa de Gwen Harrison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Dim 16 Déc - 16:17

Après avoir saisit la fiole, Gwen la vida d'un trait avant de la rendre à Darius. Celui-ci la rangea dans sa poche intérieure droite et releva la tête lorsque Natla parla. Elle semblait déjà bien mieux...

Aucune personne ne bénéficiant d'une longévité telle que la votre ne l'a employé, les gens qui ont utilisés cette potion ont fait leur vie sous ses effets, je pense que vous êtes tranquille à vie, sinon, pour au moins quelques siècles...

D'après ce qu'en avait lu Muwvyn, il suffisait d'en prendre une fois pour que les effets agissent à vie, mais si Natla devait encore vivre 1000 ans, peut-être la potion n'agirait-elle plus. Darius ne pouvait être sur.
Après ces instants de réflexion, il fixa ses yeux froids sur Harrison.


Parlons du Phénix. Dites-moi ce que vous en savez...
Revenir en haut Aller en bas
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Natla
Nombre de messages : 105
Capacité(s) : Facteur anti-vieillissant (et guérisseur) + Empathie et Contrôle des humeurs (sans contrôle)
Véritable identité : Gwen Harrison
Date d'inscription : 29/06/2007
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Sam 22 Déc - 10:52

"Aucune personne ne bénéficiant d'une longévité telle que la votre ne l'a employé, les gens qui ont utilisés cette potion ont fait leur vie sous ses effets, je pense que vous êtes tranquille à vie, sinon, pour au moins quelques siècles..."

Bah, avec de la chance, elle arriverait sans doute à maîtriser son pouvoir d'empathie d'ici là. Et peut-être même qu'elle aurait recommencé une carrière incroyable au cinéma. Sous un autre nom, cela va sans dire.

"Parlons du Phénix. Dites-moi ce que vous en savez..."

Natla haussa légèrement les épaules. Ce qu'elle en savait. Mis à part ce qu'elle avait ressenti dernièrement, il devait certainement en savoir autant qu'elle.

- Eh bien, par où commencer... fit-elle, en mettant un doigt devant sa bouche, et en prenant un air pensif. Je suis tombé sur cette puissance colossale tout à fait par hasard, et elle m'a totalement dominé, prenant le contrôle de moi-même... J'ai fait des choses horribles, et aujourd'hui, je ne retire aucune fierté de ce qu'il a pu faire. J'avais beau n'être qu'une "coquille", j'ai été témoin de tout...

Et elle n'en était pas totalement certaine, mais il lui semblait qu'à l'époque, elle avait tout de même éprouvé du plaisir à toutes ces atrocités. Mais peut-être était-ce dû à la corruption de son âme par le Phénix. Cela n'avait jamais été très clair pour elle.

- Ensuite, trois personnes ont signé ma chute. Et je me suis exilée du pays.

Gwen n'avait d'ailleurs plus jamais mis un pied en Egypte depuis cette histoire.

- J'ai vécu ma vie, comme tout le monde, pendant les 3000 années qui ont suivi. Et il y a quelques heures, j'ai senti le Phénix se réveiller.

Lorsqu'ils avaient été séparé, elle avait tout d'abord ressenti un vide immense en elle. Toute cette puissance qui disparaissait en un clin d'oeil... Mais elle n'aurait su expliquer pourquoi, durant toutes ces années, Natla avait l'impression d'avoir conservé un lien minuscule avec la puissante entité. Un peu comme un lien psychique. Et son réveil lui avait causé plus de mal au crâne que n'importe quoi jusqu'à présent.
Toute cette fureur, libérée d'un coup.

_________________

- L'ennui quand on est immortel, c'est qu'on vit pour voir les conséquences de nos erreurs. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Ven 28 Déc - 17:55

Eh bien, par où commencer... Je suis tombé sur cette puissance colossale tout à fait par hasard, et elle m'a totalement dominé, prenant le contrôle de moi-même... [...] Ensuite, trois personnes ont signé ma chute. Et je me suis exilée du pays.

Trois personnes? Muwvyn III, Apocalypse, mais qui était la troisième?

Dans les écrits, l'implication d'une troisième personne n'était pas claire, c'était l'occasion de savoir.
Darius releva la tête alors que Gwen achevait son histoire.


J'ai vécu ma vie, comme tout le monde, pendant les 3000 années qui ont suivi. Et il y a quelques heures, j'ai senti le Phénix se réveiller.

Vous voulez dire que le Phénix s'est réveillé, ici? A New York?

Le réveil du Phénix était un drame, Muwvyn avait lu beaucoup de choses sur ses capacités, il restait très calme mais il était effrayant d'imaginer ce que donnerait le réveil du phénix à l'époque actuelle. Et encore, il ne savait pas que le phénix s'était couplé à un infâme psychopathe.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Natla
Nombre de messages : 105
Capacité(s) : Facteur anti-vieillissant (et guérisseur) + Empathie et Contrôle des humeurs (sans contrôle)
Véritable identité : Gwen Harrison
Date d'inscription : 29/06/2007
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Sam 29 Déc - 13:56

"Trois personnes? Muwvyn III, Apocalypse, mais qui était la troisième?"

Bonne question... Elle savait que c'était un compagnon d'Apocalypse, mais elle ne connaissait pas vraiment son nom. Ou alors, elle l'avait oublié.

- Aucune idée... Je me rappelle juste qu'il était quasiment chauve, mais avait une queue de cheval verte... Couleur peu banale pour l'époque, ça m'avait marqué...

Et pour le nom, il lui semblait soudainement que cela commençait par un "G", mais elle n'en était pas certaine, aussi ne dit-il rien de plus sur cet homme.

"Vous voulez dire que le Phénix s'est réveillé, ici? A New York?"

- Si ce n'était pas à New York, ce devait être dans une ville voisine. Toujours est-il que son réveil a causé un mal de crâne affreux à Gwen.

Oui, il lui arrivait parfois de parler d'elle ainsi, sans même qu'elle s'en rende compte.

_________________

- L'ennui quand on est immortel, c'est qu'on vit pour voir les conséquences de nos erreurs. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Ven 11 Jan - 21:15

Aucune idée... Je me rappelle juste qu'il était quasiment chauve, mais avait une queue de cheval verte... Couleur peu banale pour l'époque, ça m'avait marqué...

Mmmhh, il n'a probablement plus beaucoup d'importance aujourd'hui. Son nom et son apparence reviendraient depuis, sinon.

Pour en revenir au Phénix, la nouvelle était plus qu'inquiétante, l'entité était dans la région, catastrophique nouvelle. Il fallait des nouvelles de Pierre pour avancer, les Templiers devaient être au courant, Metalo avec eux.
Darius ne fit pas de commentaires sur la façon de s'exprimer de Gwen, cet élément venait d'ailleurs de lui donner une idée. Après un instant de réflexion, l'archéologue fixa les yeux sur Natla.


Il faut que je trouve le Phénix, ou les gens qui s'occupent de l'éliminer, les "Templiers", vous connaissez surement ce nom. J'aimerais que de votre côté, vous alliez voir quelqu'un, cet homme va probablement beaucoup vous plaire. Je souhaiterai que vous vous associez à lui afin de compulser ce que nous savons des entités.

Le Phénix libre aujourd'hui, les menaces n'étaient donc pas écartées après 3000 ans, quoi qu'il arrive, Muwvyn préférait prendre des précautions, il y a longtemps que Pierre était en route contre le Phénix, aujourd'hui, Darius passait enfin à l'acte lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Natla
Nombre de messages : 105
Capacité(s) : Facteur anti-vieillissant (et guérisseur) + Empathie et Contrôle des humeurs (sans contrôle)
Véritable identité : Gwen Harrison
Date d'inscription : 29/06/2007
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Dim 13 Jan - 14:19

"Il faut que je trouve le Phénix, ou les gens qui s'occupent de l'éliminer, les "Templiers", vous connaissez surement ce nom."

Ah bon ? Il y avait encore des gens chargés d'éliminer le Phénix ?? Non, elle n'était pas au courant. Bien que le nom de Templier ne lui était pas inconnu. Mais elle ne lui donnait pas le même sens, apparemment. Pour elle, c'était un groupe de chevaliers du Moyen-Age, rien de plus. Elle n'aurait jamais imaginé que le groupe ait survécu, et avait ce but.

"J'aimerais que de votre côté, vous alliez voir quelqu'un, cet homme va probablement beaucoup vous plaire. Je souhaiterai que vous vous associez à lui afin de compulser ce que nous savons des entités."

- Me plaire ?? Vous êtes bien audacieux de présumer de mes goûts, lâcha-t-elle, sur un ton cassant. Et compulser des infos, ce n'est pas vraiment mon activité favorite... Je suis une actrice !! Et je ne suis pas folle, vous savez !! Ma carrière va pouvoir reprendre !!

Gwen allait pouvoir reprendre le tournage qu'elle avait dû abandonner, et que le producteur avait accepté de mettre entre paranthèses. Pas que pour elle et son petit problème, mais pour une autre des actrices principales, qui était tombée enceinte.

_________________

- L'ennui quand on est immortel, c'est qu'on vit pour voir les conséquences de nos erreurs. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Invité
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Mer 16 Jan - 19:14

Me plaire ?? Vous êtes bien audacieux de présumer de mes goûts. Et compulser des infos, ce n'est pas vraiment mon activité favorite... Je suis une actrice !! Et je ne suis pas folle, vous savez !! Ma carrière va pouvoir reprendre !!

Je ne présume de rien Gwen, je parlais de son don principal, ensemble, vous allez pouvoir apporter beaucoup.


A Muwvyn au moins. Harisson lui devait tout de même ce petit service puisqu'elle avait promis de lui parler du Phénix.
Un éclat passa dans les yeux de l'archéologue.


Vous êtes une actrice, mais si le Phénix n'est pas loin, il n'y aura bientôt plus de films à tourner ni à voir. Si vous voyez ce que je veux dire. Votre carrière a attendu mon intervention pour pouvoir renaître, elle attendra bien encore un peu.

Darius parlait d'une voix très calme, il y a une évidence à laquelle Natla n'avait apparement pas pensé.
Il allait à nouveau paraitre désagréable même si son ton était tout ce qu'il y a de neutre.


De toute façon, il va falloir du temps pour que quelqu'un souhaite à nouveau collaborer avec vous, vous avez une belle réputation à l'heure actuelle.

Le sorcier se leva tout en fixant Gwen, son regard semblait plonger au plus profond de son âme...
Il se pencha en écrivant une adresse sur l'enveloppe qui accompagnait l'invitation de Gwen Harisson au bal d'automne. Il la tendit à la vieille actrice.


La semaine prochaine, j'organise le Bal d'Automne traditionnel de ma famille, vous êtes invitée parmi les notables de la ville, l'occasion vous sera offerte d'être à nouveau remarquée. J'espère votre présence. L'adresse sur l'enveloppe vous permettra de trouver l'homme que j'aimerais que vous rencontriez. Détruisez et jetez l'enveloppe après.

L'information avait été assez difficile à obtenir, le contact de Darius au gouvernement n'avait accepté de céder l'information qu'à condition de ne pas laisser traîner la localisation du mutant, celui-ci était clairement paranoiaque et d'une méfiance profonde d'après ce que Muwvyn avait eu l'occasion de voir, s'il lui arrivait quelque chose, son contact s'en voudrait apparement.

Bien, je vais maintenant vous laisser, Miss Harisson, prenez soin de vous.

Darius s'inquiétait pour Pierre maintenant. il devait le joindre.
Il quitta Natla et prit la direction du centre-ville.


Arrow Centre ville, Banc sur la douzième avenue.
Revenir en haut Aller en bas
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Natla
Nombre de messages : 105
Capacité(s) : Facteur anti-vieillissant (et guérisseur) + Empathie et Contrôle des humeurs (sans contrôle)
Véritable identité : Gwen Harrison
Date d'inscription : 29/06/2007
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Jeu 17 Jan - 14:09

[hrp: Pourquoi tout le monde se trompe... Laughing C'est HaRRiSon, pas HaRiSSon ^^ Ca ne s'écrit pas pareil que le nom de famille de Quake/Zombie/etc...]

"Je ne présume de rien Gwen, je parlais de son don principal, ensemble, vous allez pouvoir apporter beaucoup."

Comme si elle appréciait les gens pour leurs dons... Elle était devenue un peu plus superficielle ces dernières années... Sans doute à trop fréquenter des acteurs et des gens connus, peut-être...

"Vous êtes une actrice, mais si le Phénix n'est pas loin, il n'y aura bientôt plus de films à tourner ni à voir. Si vous voyez ce que je veux dire. Votre carrière a attendu mon intervention pour pouvoir renaître, elle attendra bien encore un peu."

Là, par contre, elle dut reconnaître qu'il n'avait pas tort. Elle était au courant de la puissance du Phénix. Et de sa mauvaise influence. Et c'est vrai que si on le laissait faire, elle pouvait sans doute dire adieu au cinéma pour de bon, comme tous ses collègues de la profession.
Enfin, Gwen ne dit rien pour autant.


"De toute façon, il va falloir du temps pour que quelqu'un souhaite à nouveau collaborer avec vous, vous avez une belle réputation à l'heure actuelle."

- N'en soyez pas si sûr, ne put-elle s'empêcher de réagir. J'ai un film à boucler, d'avant ma... ma crise... et je reçois encore plusieurs scénario par semaine...

Et là, elle regrettait un peu d'en avoir brûlé certains. Finalement, "Le temps par delà le temps" n'avait pas l'air si mal...
Natla regarda ensuite Darius écrire sur une enveloppe, qu'il finit par lui tendre.


"La semaine prochaine, j'organise le Bal d'Automne traditionnel de ma famille, vous êtes invitée parmi les notables de la ville, l'occasion vous sera offerte d'être à nouveau remarquée. J'espère votre présence."

Evidemment qu'elle viendrait. Gwen adore les mondanités !! Rencontrer des gens, nouer des contacts...

"L'adresse sur l'enveloppe vous permettra de trouver l'homme que j'aimerais que vous rencontriez. Détruisez et jetez l'enveloppe après."

Là, elle arqua un sourcil. Ce gars était un peu parano, on dirait. A moins qu'il ne se prenne pour un agent secret, qui sait...

"Bien, je vais maintenant vous laisser, Miss HaRRiSon, prenez soin de vous."

- C'est ça, au revoir, le salua-t-elle distraitement.

Elle laissa son majordome le raccompagner jusqu'à la sortie, et elle sauta immédiatement sur son téléphone, pour appeller son agent, qui semblait ravie par la nouvelle. Il avait d'ailleurs reçu un nouveau scénario intéressant pour elle.
Après plus d'une heure de discussion, Gwen raccrocha, et regarda l'adresse écrite sur l'enveloppe.


- Oh mon Dieu... Une bibliothèque... Quoi de plus barbant comme lieu...

Enfin, chacun ses passions...
Et comme convenu, elle détruisit l'enveloppe (après avoir retiré l'invitation ^^). Natla la mit d'abord dans la déchiqueteuse, puis jeta les petites bandes de papier dans le feu. Comme ça, ce Darius ne trouverait rien à dire, et ne paniquerait pas.
Elle alla ensuite se changer, et demanda à faire préparer sa voiture. Elle était un peu excitée. Cela faisait presque une éternité qu'elle n'était pas sorti de sa villa...


Arrow Centre-ville, Grande Bibliothèque [hrp: et comme Ximei il y a quelques jours, c'est la première fois que je sors !! Razz ]

_________________

- L'ennui quand on est immortel, c'est qu'on vit pour voir les conséquences de nos erreurs. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Natla
Nombre de messages : 105
Capacité(s) : Facteur anti-vieillissant (et guérisseur) + Empathie et Contrôle des humeurs (sans contrôle)
Véritable identité : Gwen Harrison
Date d'inscription : 29/06/2007
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Jeu 18 Sep - 20:32

Arrow Le parc

Gwen sortit de la salle de bain. Elle ne s'était pas seulement contentée de changer de pantalon, sali par ce benêt d'Harold Lancaster. Heureusement qu'elle ignorait son nom de famille, tiens. Et contrairement à Evan, il n'avait fait montre d'aucun intérêt pour elle. C'était tout simplement scandaleux !! Evil or Very Mad
C'est donc toute fraîche que Natla rejoignit le salon, et qu'elle s'installa près de la fenêtre, un cocktail à la main. Elle scruta le jardin. Fait rare, elle espérait qu'un paparazzi s'y trouve. Maintenant qu'elle ne se donnait plus "en spectacle" à cause de ses sautes d'humeur soudaines, dûes à son empathie, elle était décidé à se refaire une bonne réputation. Si seulement elle savait que Pénélope Lancaster était entrée en possession d'information sur quelques unes de ses identités passées. No Mad


"Gwen chérie ?"

L'interpellée pivota lentement la tête vers son agent. Elle l'avait senti arriver. Sa nervosité était plus que palpable, et c'était un trait assez caractéristique de l'homme. Il était d'ailleurs en train de se tordre les mains.
Ca y est, qu'est-ce qu'il s'était encore passé ?
Natla pria intérieurement pour qu'il ne lui annonce pas que le film qu'elle devait encore boucler avait été annulé. Cela serait une véritable catastrophe !! No


- Oui ? demanda-t-elle néanmoins sur un ton détaché, masquant sa propre angoisse.

"La maison d'édition vient de me contacter. Roxanne est morte."

La star arqua un sourcil.

- Qui ça ?

"Roxanne Taggart... Ta biographe, précisa-t-il, légèrement surpris."

Ah oui, elle s'en rappellait maintenant. Roxanne Taggart... Elle était venue ici, il n'y a pas si longtemps. Avant que Muwvyn ne rende sa lucidité au premier hôte du Phénix. Quel dommage que l'entrevue n'ait pas eu lieu après cette visite surprise. Elle aurait certainement eu des réponses plus claires à ses questions.

- Quelle tragédie, fit Gwen, sur un ton qui laissait clairement entendre qu'elle n'était pas plus touché que ça par le triste sort de la jeune femme. Envoie des fleurs à sa famille, et demande à la maison d'édition d'envoyer quelqu'un d'autre. Et de plus compétent, si c'est possible.

"Euh... je..."

- "Euh, je", quoi ? Allé, exécution !! s'écria-t-elle.

Et l'agent quitta précipitament la pièce à reculons, laissant Gwen seule. Et cette dernière reprit sa comtemplation du jardin.

_________________

- L'ennui quand on est immortel, c'est qu'on vit pour voir les conséquences de nos erreurs. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Natla
Nombre de messages : 105
Capacité(s) : Facteur anti-vieillissant (et guérisseur) + Empathie et Contrôle des humeurs (sans contrôle)
Véritable identité : Gwen Harrison
Date d'inscription : 29/06/2007
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Mer 14 Jan - 19:57

Gwen était allongée dans son lit. Elle ne cessait de se tourner et de se retourner dans les draps. Elle avait le sommeil agité. Très agité.

***

Le Phénix traversa un ciel sans nuage, avant d'atterrir à proximité d'un petit village. Ses pieds nus et d'un rouge foncé ne semblaient pas ennuyés par la chaleur du sable. Elle replia ses ailes, ornées de tatouages, comme la majorité de son corps d’ailleurs [hrp: je rappelle qu'elle ressemblait à ça], et s'avança. Un homme fit de même. On pouvait voir de suite que c'était un guerrier. Et le Phénix percevait également autre chose. Cet homme était différent, comme elle. Enfin, à un niveau de puissance bien moindre.
Elle remarqua aussi son regard d'un vert émeraude. Il ne semblait pas avoir peur d'elle. Ce qui était plutôt rare. D'ordinaire, les paysans fuyaient bien vite, et les malheureux qui osaient s'opposer à elle, n'en parlons pas...
Le Phénix s'arrêta à deux mêtres de lui, et le fixa en silence. Jusqu'à ce qu'elle en ait marre. La patience, ce n'était vraiment pas son fort.


- Que veux-tu ?

- Que vous m'aidiez à me débarrasser de la malédiction dont je suis affublé.

Petit sourire. Elle tendit une main en direction de Kratos, puisque c’était lui ^^, et lui caressa la joue, avant de passer à côté du guerrier. Elle en profita pour voir qu'il était bien armé.

- Redevenir un simple mortel ? Voilà une bien drôle d'idée. Nest-ce pas plus amusant d’être supérieur aux autres ?

Le Phénix joignit alors ses mains, et les écarta tout doucement. Une lumière grandissait entre elles. Et soudain, elle propulsa une sphère brillante en direction du village… qui fut complètement dévasté. Elle éclata de rire.

- Notre vie est bien meilleure que celles de ces cloportes.

De son côté, Kratos était tout simplement abasourdi par ce qu’il venait de voir. Tout un village réduit en cendre en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Il sortit bien vite son épée, et se mit en position de défense.

- Plus dangereuse que Xerxes, on dirait, marmonna-t-il.

Et il s’élança alors sur l’entité, prêt à l’embrocher. Mais il n’en fut rien. Le Phénix se contenta de tendre un bras en avant, et Kratos fut propulsé en arrière. Ses chairs s’ouvrirent alors, faisant apparaître les os de ses membres. Il poussa un cri d’horreur. Mais ne mourut pas.
Intriguée, le Phénix s’approcha du corps étendu au sol. Les morceaux de peau se reconstituaient lentement.


- Le même pouvoir que mon hôte… Intéressant…

Et elle profita de l’état du Spartiate pour faire un tour dans sa tête, et voir son histoire. Ainsi donc, il avait vaincu une autre entité.
En somme, il lui avait rendu service en tuant un ennemi potentiel. Elle se devait de le remercier…


- Laisses moi te faire un petit présent que, je suis sûre, tu apprécieras…

Le Phénix s’agenouilla à côté du corps ensanglanté, et saisit la tête de Kratos entre ses mains. Elle le fixa un court instant, avant de l’embrasser… et de mettre en place une barrière mentale infranchissable.

- Ton secret sera bien gardé, lui murmura-t-elle à l’oreille, avant de se relever.

Natla s’éloigna de quelques pas, et jeta un coup d’œil au Mutant. Avec un sourire mauvais, elle rouvrit les chairs sur une bonne vingtaine de centimètres, et déploya ses ailes, pour reprendre sa route…


***

A ce moment-là, Gwen Harrison se réveilla en sursaut. Elle était toute tremblante. Elle se passa une main sur le visage, le souffle court.
Ce qu'elle venait de revivre en rêve, ou plutôt, en cauchemar!, était extrêmement pénible. Etait-ce à cause de la potion de Muwvyn que ses souvenirs lointains refaisaient soudainement surface ? Ou bien était-ce à cause du récent réveil du l'entité qu'elle avait autrefois abrité en elle ?
Natla enfila un peignoir, et descendit dans la cuisine, pour se servir un verre. Elle en avait bien besoin.
Elle grimaça au souvenir de cet homme littérallement mis en lambeau. Qu'avait dit le Phénix à son sujet ? Un pouvoir identique à son hôte ? Se pouvait-il que le Spartiate soit encore en vie à l'heure actuelle ? Si c'était le cas, elle espérait bien ne jamais le croiser. Pas dit qu'il lui avait pardonné ce qu'elle lui avait fait durant cette lointaine époque.

_________________

- L'ennui quand on est immortel, c'est qu'on vit pour voir les conséquences de nos erreurs. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Natla
Nombre de messages : 105
Capacité(s) : Facteur anti-vieillissant (et guérisseur) + Empathie et Contrôle des humeurs (sans contrôle)
Véritable identité : Gwen Harrison
Date d'inscription : 29/06/2007
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Lun 13 Juil - 21:14

Cela faisait maintenant deux-trois jours qu'elle refaisait continuellement ce rêve avec Kratos, et sa très ancienne identité de Phénix. Une période qu'elle regrettait quand même un peu. Voire beaucoup, quand elle revivait certains passages en rêve. No
Mais quoi qu'il en soit, Natla arrivait à bien occuper ses journées, sans sortir de chez elle. Elle avait forcé son agent à harceler Les Grossman. Sans grand succès pour le moment. Mais elle ne lâcherait pas l'affaire. Une star de son envergure méritait de meilleurs avantages. Cool
Gwen était assise sur la terrasse de sa chambre, en train de boire un verre d'eau. Depuis quelques minutes, elle était en train d'observer le centre-ville, que l'on apercevait au loin. Ca avait l'air d'être une belle pagaille. Et elle le ressentait. Mais grâce à la potion de Muwvyn, c'était très supportable. La preuve, elle n'avait même pas pris la peine d'ajouter de l'aspirine dans son verre.
Elle plissa légèrement les yeux, en voyant une masse noire se déplacer en direction de Central-Park. Ca avait l'air d'être assez grave. Mais que pouvait-elle y faire ? Rien du tout. Et ce n'était pas son affaire.

_________________

- L'ennui quand on est immortel, c'est qu'on vit pour voir les conséquences de nos erreurs. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classe 1
avatar
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Natla
Nombre de messages : 105
Capacité(s) : Facteur anti-vieillissant (et guérisseur) + Empathie et Contrôle des humeurs (sans contrôle)
Véritable identité : Gwen Harrison
Date d'inscription : 29/06/2007
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison Mar 19 Jan - 13:25

Comme sans doute une grande partie du pays, Natla suivit les "aventures" du gorille à la tv. C'était digne d'un grand film d'action. Films qu'elle n'appréciaient guère. Toute cette violence et ces morts... De mauvais souvenirs... No
Evidemment, l'Armée finit par débarquer, et tout se termina. Rebondissement prévisible. Tout comme l'annonce que le gorille avait repris forme humaine. La créature était un Mutant. Quel scoop ! Rolling Eyes
Gwen finit par éteindre la tv. Son agent la contacta pour la prévenir que Grossman avait prévu de lui envoyer quelqu'un dans les prochains jours. Eh bien, il n'était pas trop tôt !! Les négociations seraient dures, mais elle essaierait d'obtenir tout ce qu'elle désirait. N'était-elle pas une des plus grandes actrices de la décennie ? Smile
Certes, cela ne durerait pas. Bientôt, dans quelques années, viendrait le temps où il lui faudrait disparaître un moment, avant de débuter une nouvelle carrière, dans une autre ville. Voire un nouveau continent. Elle vivait aux Etats-Unis depuis si longtemps, maintenant.
La première hôte du Phénix regarda sa montre. Peut-être serait-il temps de se préparer pour le bal de Muwvyn... Mais que mettre ?!? Razz Elle avait tant de choix dans sa garde-robe. Elle essaya diverses tenue (bon ok, une quinzaine Laughing ), avant d'opter pour quelque chose de sobre. [hrp: elle est vêtue ainsi Cool ]
Une fois prête, Gwen fit appeller son chauffeur. Elle espérait ne pas s'ennuyer. Certes, elle avait fait une promesse à Darius, mais si la soirée se révélait être un fiasco, elle ne compterait pas s'y éterniser.


Arrow Manoir Lomÿs

_________________

- L'ennui quand on est immortel, c'est qu'on vit pour voir les conséquences de nos erreurs. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Pas de destin
mais ce que nous faisons."
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Villa de Gwen Harrison

Revenir en haut Aller en bas

Villa de Gwen Harrison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» CouCou je m'appelle Misscrapbooking! de chez Gwen-Dia Scrapbooking» [Harrison, Colin] La nuit descend sur Manhattan» Gwen Stefani» Jim HARRISON» Kathy HARRISON: Un coeur gros comme ça
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men Horizon :: Logements-